AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EVENT VI - le procès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: Re: EVENT VI - le procès   Sam 5 Oct - 20:39

Elizabeth, qui avait entendue parler du procès de ce fameux vampire, avait décidé d'y aller, pour pouvoir assister au jugement du vampire, et elle savait qu'il allait être condamné à mort. Elizabeth, qui avait eu un tatouage, qui signifiait qu'elle était également une vampire, épprouvait tout de même de la peine pour le vampire, et selon elle, il ne méritait pas de mourrir, car même s'il était un nouveau vampire, innexpérimenté, ce n'était pas une raison pour le tuer, et puis, ce n'était pas de sa faute s'il était devenu un vampire, mais par celui qui la transformer, après tout, c'était à cause de son créateur, s'il se retrouvait dans une telle situation.

Elizabeth, ainsi que les autres vampires et tous les habitants de Mystic Falls, comme le monde entier d'ailleurs, suivait le jugement avec beaucoup d'attention, puis, lorsque le vampire était informer qu'il était reconnu coupable, Elizabeth se crispa, elle épprouvait beaucoup de peine, et elle voulait faire quelques chose pour lui, alors, même si elle savait qu'elle ne pourrait pas le sauver, elle priait pour lui, puis, elle commençait à pleurer, puis, après que le vampire est subit la colère du soleil, Elizabeth, comme les nombreux témoins du tribunal ne disait plus rien, alors, elle regardait les autres vampires, qui avaient également assisté à l'exécution
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: EVENT VI - le procès   Sam 5 Oct - 22:32




Le soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face

" Event : Le procès "

Le procès touchait enfin à sa fin. Plus que quelques minutes à patienter. Mâchant nerveusement le capuchon du stylo bic, Chloé observa sa montre une seconde fois. Rien à dire, cela avait été un procès plus qu'éclair ; comme si le verdict allait être très surprenant de toute façon. Jetant un regard vide à la foule, elle remarqua les Carter dans son champ de vision. Sa moue s'étira davantage. Établir un contact maintenant relevait du suicide social ; faudrait-il encore qu'elle arrive à traverser l'étendue de la masse qui s'était assemblée autour du tribunal. Mystic Falls ? Une petite ville ? Peut-être. Mais un nombre plus que massif d'habitants qui semblait tripler de volume à chaque événement médiatique. Prenant son courage à deux mains, la jeune femme inspira profondément avant de se frayer un chemin jusqu'à June, Lukas, et la dite-femme au manteau rouge. Alors qu'elle ne se trouvait plus qu'à quelques mètres d'eux, le silence tomba sur l'assemblée. Cela ne pouvait signifier qu'une seule chose.
Ses pieds s’arrêtèrent d'eux-même, tandis que sa tête se retourna vers l'écran géant braqué aux dessus d'eux. La peine capitale, l’exécution immédiate. Là, de suite, maintenant, devant tout le monde. Bien sûr ; le contraire aurait été étonnant. Mais la nouvelle la frappa de même sans relâche dans l'abdomen. Bon sang reprend toi Chloé, c'est les monstres qui ont manqué de te tuer ; et qui n'ont pas eu de problèmes avec le fait de vraiment le faire pour la mère et le frère de Lukas. Et de June. Et d'Aaron. Pourtant, le regard résigné du coupable la cloua sur le sol. Se mettant à sa place, elle ne pu s'empêcher d'éprouver un pincement au cœur. Il avait une famille, non ? Des frères ? Des sœurs ? Une petite amie ? A quoi pensait-il ? A qui pensait-il ? Qui pouvait bien penser à lui ?
Incapable de détacher son regard de l'écran, elle assista avec dégoût à la préparation de l’exécution. Tout était si ... Froid. Minutieux. Prévu à l'avance et à la lettre prêt. Le dôme s'ouvrit au dessus de la tête du prévenu ; elle détourna la sienne en ignorant les commentaires choqués ou enjoués autour d'elle.
Rien à y faire, elle n'arrivait pas à se faire à la réalité -du moins, celle que les Carters avaient essayé de lui inculquer. Les méchants de l'histoire ? Les vampires, sans aucun doute. Mais à l'instant présent, la ligne était si floue qu'elle en arrivait presque à se demander qui des deux était le plus monstrueux.

Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: EVENT VI - le procès   Dim 6 Oct - 0:58



Les paroles de Lukas ne semblaient pas avoir été du goût de sa cadette. Elle répliqua qu’il aurait surement été content si les procès avaient été mis en place lorsque Logan et leur mère avaient été assassinés. Elle se plaignit ensuite d’être contrainte par les lois mises en place, jugeant que parce qu’ils étaient des chasseurs, ils devraient avoir la possibilité de chasser les vampires comme bon leurs semblaient. L’attitude de June était à prévoir, elle était clairement toujours fortement marquée par le décès des membres de sa famille. Lukas lui aussi l’était toujours mais il ne semblait pas réagir de la même manière que sa sœur. Ils avaient tout deux des attitudes différentes face  à cette perte. Mais bien plus que l’attitude de sa sœur, c’était celle de la sorcière à leur côté qui l’exaspérait. Elle prétendait que ce qui arrivait montré que les vampires étaient faibles et que ces lois montraient au monde que l’on pouvait les facilement les contraindre. Elle avançait également que les sorcières avaient toujours été plus fortes que les vampires, et que lorsque ses derniers finiraient par réagir, ils seraient déjà trop tard pour eux. Exaspéré, Lukas soupira.

Les yeux rivés sur l’écran géant, le juge venait de déclarer la sentence du vampire. Il était condamner à mort et ce avec effet immédiat. Alors que le coupable était amené vers le lieu de son exécution et allait être mis à la lumière du jour en direct, Lukas aperçut Chloé qui les avaient rejoint. Il échangea un bref regard avec elle quand les cris du vampire accompagnés, par des mouvements de joie parmi la foule retentirent. Se tournant  vers sa sœur, Lukas répondit. « Je n’aurais pas voulu d’une telle mascarade pour venger la mort de maman et Logan. Ce procès était couru d’avance et tout ce que la mémoire collective retiendra, c’est qu’un vampire a été assassiné en public sous une jubilation collective. Mais les livres d’histoires oublieront très vite qu’une femme est morte et avoir tué son meurtrier ne la ramènera pas.  Je trouverai les vampires qui ont tués Logan et maman, et je leur ferai moi-même payé cet affront mais garde une chose à l’esprit. Ces procès sont des mascarades et ils ne ramèneront pas ceux que nous avons perdus. Ils servent juste à faire croire au gens suffisamment stupides pour le croire que la situation est sous contrôle. Mais un jour, les vampires se révolteront et ce jour là, les procès ne seront que l’instrument qui a conduit à la perte de l’humanité. » Il se tourna ensuite vers la rousse avant d’ajouter.  « Et ce ne seront pas les sorcières qui nous sauveront. D’ailleurs si mes souvenirs sont bons, vous avez déjà été défaits par les vampires, et si un jour votre nature est dévoilé au grand jour, vous ne serez rien de plus que les suivants sur la liste des individus à exterminer. Les humains craignent ce qu’ils ne peuvent contrôler, ce n’est pas nouveau et ça n’est pas prêt de changer. » Il regardait la femme presque d’un air de défi attendant de savoir ce qu’elle comptait lui répondre face à ces arguments qu’il venait d’avancer.
                                                                                                   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: EVENT VI - le procès   Dim 6 Oct - 10:49


EVENT
Ft. Edgar

Je ne voulais pas venir au début, les histoire de vampire ce n'était pas mon dada, ou disons plutôt que ce n'était pas ma préoccupation première. Beaucoup de loups pourtant devaient se réjouir de cette exécution, oui parce que, ne nous voilons pas la face, on savais tous comment ça allait finir, mais j'avais toujours été à peut prêt en paix avec les vampires du moins ceux que je connaissais. Qu'ils soient découvert enclencherait probablement la découverte des loups, celle des sorcière et des hybride, ce n'était vraiment pas bon à mon avis. Mais j'y étais allé quand même, accompagné d'Elise-Beth qui, elle, détestait les vampires. Sibby n'était pas dans son meilleur état ses derniers temps, elle n'avait pas voulut venir et je ne l'avais pas forcé. Comme attendus le verdict tomba, coupable, condamné à mort. Ils tuaient les vampires parce qu'ils était différents dans ce cas je mérite la mort aussi. Ou alors ils veulent tuer les vampires parce qu'ils sont des tueurs seulement c'est faux, tous n'en sont pas, certains se contrôlent. Et puis ça en revient aussi à dire que je mérite la mort vu que j'ai moi même tué même si c'était involontairement. Ils emmenèrent le vampire dans une autre pièce. Il devait être sous verveine pour se laisser faire comme ça, peu de vampire en état normal aurait réussit à être amené jusque la. Je ne parlais à personne, volontairement, je ne comptais pas m'attarder, je ne suis pas quelqu'un qui apprécie plus que ça de regarder des gens souffrir quel qu'ils soient.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 4896
inscrit(e) le : 03/01/2013
célébrité : riley voelkel
crédits : shiya, neon demon & tumblr

MessageSujet: Re: EVENT VI - le procès   Lun 7 Oct - 14:16




Le Procès

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
Un calme, long et oppressent s’abattu sur toute l’assemblée. C’était même… Amusant, dans un sens. Plus aucun murmures, plus aucun éclats de rires cachés, même le vent semblait se calmer pour finalement devenir inexistant, j’aurais presque pu retenir ma respiration pour ne pas briser cet élan de stress qui donnait au procès tout son sens. Les écrans ont finit par arrêter de défiler l’insigne de la ville, exhibant des hommes fouillant encore et encore l’homme, à la recherche d’un quelconque talisman. En parlant de ces talismans… Les humains ne se demandaient donc pas comment une simple lapis-lazuli pouvait protéger un vampire ? Des tests avaient dût être effectués, ils ont bien dût voir que cette pierre extraite de la roche ne pouvait protéger un vampire. Et je doute que ces suceurs cherchent à couvrir les sorcières. A moins qu’ils tentent de nous protéger, juste pour que l’on leur vienne en aide, comme toujours.
Il était attaché à un poteau et puis, le sol se fendit en deux, laissant la lumière du soleil envahir la place et, doucement la peau de la créature se mit à roussir, à fumer avant de s’embraser instantanément, sous les hurlements acharnés du vampire qui tentait de fuir. Quel était son crime déjà ? Le meurtre d’une humaine. N’étai ce pas ce qui se passait chez tous les jeunes vampires ? Cette insaisissable envie de s’abreuver à une jugulaire, ce manque, cette addiction. Qu’importe, je n’avais jamais était à la place d’un vampire. Mais on accusait ce jeune vampire d’avoir provoqué la mort, contre son gré. C’était revenir à condamner un bébé qui pleur. Mais bien sûre les humains ne connaissent pas cette notion de jeune et vieux vampire, pourtant c’est la même chose : un adulte ne se mettra pas à pleurer à tout bout de champs. Un vieux vampire peut se maîtriser, pas comme un jeune vampire.
Voilà, l’accusait ne se résumait désormais qu’à un simple tas de cendres et je retourne la tête, sortant de mes réflexions pour écouter le jeune Carter. Il avait raison, mais je n’allais jamais lui donner le plaisir de le dire à voix haute, tout simplement parce que ça revenait à dire que la mort de ce vampire était inutile, hors chaque vampires qui meurt n’est pas inutile. C’est la preuve concrète que la bataille d’il n’y a deux a retardée l’inévitable : le massacre de leur race.
Maintenant que les dialogues ont reprit de plus belle, je ne me retient pas de rire, un rire forcée et fort avant de finir en soupirant. Rajustant mon manteau j’hoche affirmativement la tête.
-Oui je peux te garantir que les sorcières ne chercheront pas à vous sauver, vous les humains. A quoi bon, vous finissez toujours par vous ranger du côté des vampires, comme il y a deux ans.
Je n’employais pas le terme de « guerre » ou « bataille » à l’oral, car c’était le moment où Ruth, Mary, Sarah et bien d’autres avaient disparu, et même si j’ai terminé mon deuil, j’évite d’y penser. J’ai d’ailleurs sentit ma voix devenir plus grave et plus menaçante à la fin de ma réponse, quand il a commencé à parler de ce combat. J’affiche une mine soucieuse, presque inquiète en baissant la tête.
-Le jour où mon espèce sera découverte… Je relève doucement la tête en lui souriant avec malice. Ce sera bien plus drôle, et tu sais pourquoi Carter ? Parce que moi, et bien d’autres sorcière nous ne nous gêneront plus pour tuer et massacrer quiconque se met en travers de notre chemin et se range du côté des vampires. Qui est à l’origine des vampires ? Une sorcière. Qui crée des bagues et collier pour protéger les vampires ? Les sorcières. Nous sommes sans aucun doute les races les plus anciennes avec les loups, même une simple morsure de loup peut venir à bout d’un vampire. Ces suceurs sont juste trop faible pour survivre à une majorité qui se range contre eux. Le jour où toutes les créatures seront révélées, où l’anarchie sera totale, je sais néanmoins à qui je prêterais main forte. Je jette à regard à June, près de nous qui écoute en silence. Tu sais où me trouver si tu a besoin June. J'observe Lukas, le saluant d’un mouvement de la tête avant de tourner les talons, poussant la foule et quittant la place du tribunal. Sortant une sucette à la fraise de ma poche, je jette l’emballage par terre. J’observe une dernière fois l’assemblée. Il y a Gabriel mais aucune trace d’Alice ou de son chien de compagnie, Wayne, il y a aussi le shériff Pritchard, la meilleure amie d’Elena Gilbert… Quel magnifique petite assemblée, c’est fous de voir qu’il faut ce genre d’évènements pour regrouper et souder une charmante petite communauté.



Elizabeth A. Lafay ft Everybody

CODE BY AMIANTE



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: EVENT VI - le procès   Mer 9 Oct - 11:00


Brooke réalisait à quel point elle pouvait être chanceuse d'avoir un ami comme Lincoln, sur lequel pouvoir compter lorsqu'elle n'allait pas très bien. Pour une vampire aussi âgée, c'était assez étonnant de se retrouver confrontée à la réalité humaine, ou du moins de se retrouver face à des choses qu'elle avait en quelque sorte déjà connu. Il avait été sympathique de lui offrir un café, cela l'avait d'ailleurs sortie de ses pensées, la rassurant quelque peu. Elle se disait qu'elle avait du courage en se rendant à ce procès car au fond, cela aurait très bien pu être elle, à la place de ce vampire. Quoique non, elle réalisa que non dans le sens où elle n'était pas sanguinaire, ou du moins, qu'elle buvait seulement en poches. Ils étaient là, parmi la foule à regarder l'écran géant lorsqu'il lança une petite remarque qui la fit sourire en coin. “ Rien que ça oui.. ” répondit-elle avait autant d'ironie. Cela la détendait. Comme il le confirmait, la situation était très spéciale, mais est-ce que cela changeait réellement de ce qu'ils vivaient tous deux en structure hospitalière ? Pas réellement.. Brooke voyait très souvent des patients perdre la vie alors au fond.. Elle sentit l'odeur de cigarette et l'écoutait attentivement. Elle sourit un instant, un sourire triste. “ Je peux te taxer une cigarette ? Pour ma part ?.. Excellente question, je dois dire ne pas y avoir réfléchit. Mais je me dois de rester en ville pour être aux côtés de mes descendants, je n'ai pas réellement le choix. ” Cassie et Wayne sont la seule réelle famille qui lui reste, ainsi que Eymeth. Elle espérait d'ailleurs qu'il revienne rapidement en ville, il lui manquait terriblement. Elle se dit aussi que le fait de lui demander une cigarette allait peut-être lui paraître étrange mais peu importe. Fumer allait certainement réduire ses nerfs. […] La sentence tomba finalement, l’exécution était officielle désormais. Brooke n'était pas une femme sensible en temps normal, mais voir un de ses congénères lui faisait mal. Elle se disait que ce vampire aurait très bien pu être Eymeth, aussi dangereux qu'il puisse l'être, il restait l'homme de sa vie et donc la personne la plus important aux yeux de la vampire. Elle sentit sa gorge se serrer lorsqu'elle entendit les cris du vampire jugé. La psychologue clinicienne s'était rapprochée de Lincoln jusqu'à entrelacer leurs bras. Elle avait besoin de réconfort, il était un ami qu'elle jugeait comme étant plutôt proche aujourd'hui. Leur complicité n'était plus à démontrer. “ Ce vampire aurait pu être Eymeth.. ” murmura t-elle plus pour elle que pour les autres personnes autour d'eux. Elle se doutait que Lin l'avait écouté et qu'il savait aussi qu'elle était en couple avec un autre vampire. Elle releva ensuite la tête, lâcha un soupire devant cette barbarie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: EVENT VI - le procès   Ven 11 Oct - 17:15

Parce qu'il faut faire remonter ce super event  



Le Procès
Les flammes, les hurlements, la fumée, les vibrations provoquées pas son corps qui se débat se répartissant au sol... C'était comme si je pouvais tout sentir, comme si j’étais sur place, j'étais comme le bourreau qui ouvrit le toit afin de laisser pénétrer le soleil, ou comme ces hommes qui lui avaient fouillé le corps plus tôt. Je pouvais presque sentir la chaleur dans mon corps, cette joie de voir se triomphe qui allait servir à beaucoup de choses : monter aux Hommes que ces êtres là sont loin d'être humains, même si certains se le prétende ; montrer aux vampires qu'ils ont fait leur temps et que c'est pour eux l'heure d'être confronté à leur amie de tous les jours : la mort ; montrer aux loups qu'ils seront les suivants sur la listes car ils sont loin d'être humains eux aussi, ce sont des bêtes, bonne à traquer les vampires et à exécuter, il faut les traiter comme tels : comme des loups, des animaux. Cette exécution était pour la communauté des chasseurs un bon point, du moins pour les chasseurs qui ont comme moi abandonnés le Code.
Je jette un regard autour de nous quand la créature a cessé d'hurler et d'agonir. Il y a les ignorants, qui sont là histoire de se mettre à jour comme les adolescentes qui achètent des magazines pour savoir les dernières actus des stars, il y a les « pacifistes » qui pensent que l'on peut laisser une chance aux vampires. Je rigole à cette idée, ils sont aussi intelligent que des lamas baveux. Il y a ensuite des vampires présents, tentant de cacher leur tatouages, comme c'est drôle de les voir ici présent, totalement dévasté. Ressentent ils de la pitié pour ce vampire ? Il fait partie de leur espèce, à moins que ça soit juste de la peur et s'identifiant sur ce bûcher. Ils peuvent avoir peur. Et encore, qu'ils s'estiment heureux ;s'il n'en venait que de moi, la règle aurait été simple : tuer chaque vampires présent au coin de la rue, se montrant au grand jour. Il n'y aurait pas eu de quelconques banques de sang pour les aider à s'infiltrer à la population. La mort aurait était la seule et unique décision.
Et puis il y avait les « extrémistes », qui étaient ravis de voir cette bête mourir sur le bûcher, comme les sorcières. A les voir on aurait pu croire qu'ils assistaient au premier match de base ball du petit dernier. Leur regard était pétillants, joyeux, sûre, vainqueur. Tout était parfait pour eux. J'ai aperçu du coin de l’œil June et Lukas. J'aurais préféré qu'elle ne vienne pas. Ma cousine avait beau se montrer forte devant tel et tel personne, elle était toujours en pleine affliction après la mort de tante Gabriella et de cousin Logan. Cet univers ne la poussait qu'à aller de l'avant dans cette révolte, et j’étais de son avis mais j'avais la vague impression qu'elle voulait précipiter les choses et qu'au fond ça ne la piège. Maintenant que les chasseurs étaient fliqués, c'était crucial pour June que Lukas, Aarön, Oncle Christophe et moi même soyons là pour la modérer. C'était ironique... Je retenais la fille à Christophe de tuer des vampires. Mais c'était la vérité, il fallait absolument qu'elle fasse la différence entre la vengeance et son devoir de chasseuse, elle ne devait pas laisser ces deux facettes là se mélanger. Il était logique qu'en ces moments là votre égo de chasseur augmente, vous poussant à enfoncer un morceau de bois dans chaque cœur putréfié, mais il ne fallait pas agir ainsi, tout d'abord pour sois même, mais aussi au vus des nouveaux textes de lois concernant nos droits à nous chasseurs.
FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: EVENT VI - le procès   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT VI - le procès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» EVENT VI - le procès
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON DEUX :: rps-