AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 you make me feel worse ► velcan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anonymous
Invité


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan EmptyVen 7 Juin - 11:49




you make me feel worse
Je m’étais fait porter pâle le premier jour, puis le deuxième et le troisième afin d’éviter de quitter l’appartement. Alex avait beau tout mis en œuvre pour me rassurer, pour me persuader que Velcan était parti et qu’il ne m’arriverait rien, le simple fait de penser un instant à qui je pourrais rencontrer dehors : des loups-garous, des vampires, des fantômes et des sorciers, et savoir en plus de tout cela, que je ne pourrais même pas les différencier des humains, de nous, cela me tétanisait. J’étais donc resté au lit pendant quatre jours et au bout du quatrième, j’avais reçu un message de ma directrice, m’ordonnant de revenir travailler car elles étaient débordées. Je m’étais donc décidée. J’avais enfilé mon uniforme, soit des vêtements entièrement noirs, avait mis mes chaussures de ville, ma veste et prit mon sac, avant de sortir pour aller au travail. Le trajet me parut long … Très long. À moins que ce fût juste moi qui étais plus alerte que d’habitude ? Sans doute aussi. En effet, notre vieux voisin, monsieur McKensy, était venu me saluer alors que j’ouvrais la porte de la voiture. Il était arrivé sournoisement pour me surprendre et résultat, j’avais failli perdre connaissance … Il était repartie bien vite, car je m’étais mis dans une colère noire. Ma conduite fut également plus rapide et plus brutale. Je regardais dans mes rétroviseurs à chaque feu rouge, j’avais fermé portes et fenêtres à clé et j’avais stressé tout du long … Arriver sur le parking, ce fut une traversée du désert que j’ai trouvée, là aussi, fort longue. Mais une fois dans la galerie marchande, je me suis senti protégé avec tout ce monde autour de moi …

J’avais donc repris le cours de ma vie sans faire attention à la nature des personnes que je croisais à l’heure du déjeuner ou bien des clients dont je m’étais occupé durant la matinée. Il faut dire aussi, qu’en vue de mon état supposément malade, ma responsable m’avait mis au déchargement et au rangement de la livraison de produits. J’étais donc plus souvent dans la réserve et le nez dans le tiroir, qu’à véritablement conseiller les gens. Savait-elle pour les vampires ? Alex l’avait-il appelé pour lui dire ce qui venait de me tomber dessus ? Étais-ce pour cela qu’elle était aussi clémente aujourd’hui ? Je ne savais pas et je ne voulais pas savoir, je savourais mon travail et la tranquillité qu’il offrait. Ce ne fut que sur les coups de trois heures qu’il y eut un creux … Les clients étaient rares à cette heure-là. Mais il y en eut un qui sembla poser problème à une de mes nouvelles collègues … « Adam. » Je relevais la tête en direction de la voix qui provenait des parfums pour hommes. Sarah me faisait signe de venir, ce que je fis après avoir déposé la marchandise que je rangeais dans l’arrière-boutique. J’arrivais enfin auprès d’elle et de son client qui ne semblait pas vouloir me regarder … « Un problème Sarah ? » La jeune fille me fit signe de la tête que oui. « Monsieur voudrait un parfum, mais ne m’y connaissant pas trop, je préférerais que tu le conseille. » « Bien sûr … » Je lui lançais un sourire. Le client se tourna enfin vers moi, le sourire aux lèvres. Je me contractais. Velcan. Non … Pas lui. Je faisais signe à Sarah que je m’en chargeais, elle s’éloigna, mais je restais muet face au vampire. Le vampire … Il n’était plus que ça pour moi. Une créature monstrueuse qui avait menacé mon copain, qui m’avait menacé et qui avait tué une femme de sang-froid, juste sous mes yeux. Je me sentais seul et démuni face à lui, totalement livré à moi-même … J’aurais tellement aimé qu’Alex soit là.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: Re: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan EmptyVen 7 Juin - 13:12

you make me feel worse ► velcan Tumblr_m2hi8qz4Ea1r8cjy2o1_500 you make me feel worse ► velcan Tumblr_ltqoexbbd11qeqw9ro1_500
You make me feel worse
ADAM & VELCAN



Voilà quatre jours que j'étais allé chez Adam et que je les avais menacé. Il avait ainsi découvert qui j'étais réellement, il était temps, j'avais quand même réussi à lui cacher pendant pas mal de temps. Je n'avais nullement eu envie de lui faire du mal, son copain par contre … si je le revoyais, il y passerait mais concernant Carlisle, malgré que ce ne soit pas réciproque restait un ami d'enfance et le tuer ne me servirait vraiment à rien. Je lui avais laissé du répit, quatre jours pour être exact, je n'avais pas vraiment eut le choix il était resté enfermé chez lui durant tout ce temps. Pendant ce temps, j'avais fais ma vie de mon côté sans chercher à le voir, niveau meurtre je m'étais quelque peu lassé, je n'avais tué que deux personnes durant ces quatre jours. Je ne pensais pas que tuer pourrait me lasser un jour mais pourtant, c'était le cas, ce qui n'étais pas normal puisqu'un vampire et le meurtre, ça va de paire.

Cependant, mon envie de faire chier mon monde était toujours bel et bien présente, c'est pourquoi je m'étais rendu dans la boutique où Adam travaillait, j'avais hâte de voir sa tête quand il allait me voir même s'il n'aurait rien à craindre de moi, enfin, en théorie … J'arrivais donc dans le magasin où une vendeuse m’accueillit, je lui expliquai donc que je cherchais un parfum, chose logique dans une parfumerie me direz-vous. Je cherchais Carlisle dans la boutique sans le voir, peut-être qu'il ne travaillait pas aujourd'hui ? Tant pis, je pourrais toujours revenir demain ou le jour suivant, je finirais bien par le voir. J'affichai un sourire lorsque cette dernière appela Adam pour lui venir en aide car elle ne s'y connaissait pas trop. Ils embauchent vraiment n'importe qui dans cette boutique, à quoi ça sert d'avoir une vendeuse qui ne connaît même pas son boulot ? « C'est fou ce que t'as l'air heureux de me voir ! » Je me tournai ensuite vers la jeune femme, la regardant dans les yeux. « Dégage chérie. » Cette dernière s’exécuta, n'ayant pas vraiment le choix elle partit dans l'arrière boutique. Je me rapprochai alors d'Adam, toujours un sourire aux lèvres. « Tu t'es enfin décidé à sortir de chez toi ? » Je laissais mes doigts parcourir sa carotide, j'avais envie de l'effrayer un peu. Il ferait sans doutes moins le fier sans son misérable garde du corps. Je m'éloignai ensuite de lui pour prendre un parfum et m'en mettre un peu. « Tu trouves que ça masque assez l'odeur de moisissure de mon corps ou pas ? » Lui dis-je en riant, heureusement qu'un vampire ne sentait pas la mort comme dans certains films ou livres que j'avais pu voir et lire, ce serait horrible de sentir le cadavre tout le temps.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: Re: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan EmptyVen 7 Juin - 17:31




you make me feel worse
Heureux de le voir ? Il rigolait ! Bien sûr,’il riait. Il se riait de moi, de pas bêtise, de ma naïveté, il pensait qu’il allait me faire sortir de mes gongs ? Eh bien non, je n’allais certainement pas répondre à ses piques, à ses attaques. Il me faisait peur, il le savait. Il savait que j’étais sur la défensive, que j‘étais sans défenses et ça devait bien le faire jouir intérieurement … Moi aussi j’aurais pu me fendre la poire, bien sûr ! Si j’avais écouté Alex et que j’avais pris cette veine de vénus ou je ne sais trop quoi … Il m’avait tout expliqué, tout dans les détails. Bien entendu, je n’avais pas tout retenu, c’était juste impossible, surtout dans l’état où j’étais. Il aurait certainement besoin de répéter les choses encore et encore pour que je les assimile toutes. Mais Alex était comme cela, il était compréhensif et patient, il attendrait que je me familiarise et après on en parlerait à cœur ouvert, du moins, je l’espérais. Même s’il était clair que pour moi, les choses seraient très difficiles. Je le dévisageais. Il était vraiment con. Je me demandais à l’instant s’il l’avait toujours été ou s’il l’était devenu … « Très heureux Velcan, très. » C’était ironique bien sûr, quoique, cela dépendît comment il le prenait, car ma voix avait été sobre et claire. J’avais tenté l’impossible : lui parler sans trembler et j’avais réussi. Mais combien de temps allais-je tenir sans défaillir ?

Il passa son doigt sur ma carotide … Que voulait-il ? Me mordre . Me signifier que j’étais à sa merci, que je dépendais de son humeur et de son bon vouloir ? Certainement, mais tout cela, je le savais déjà, il ne m’apprenait rien le bougre. Finalement, il me faisait peur oui, mais aussi énormément de peine … Il semblait si seul maintenant, tellement seul qu’il venait nuire aux autres, pourrir une vie qui était déjà assez impitoyable. Sa seule raison de vivre était pathétique, tellement superficielle. Je restais de marbre … Froid et distant. Il était hors de question que je perde la face, hors de question ! « Je n’allais pas rester chez moi pour toujours. Je ne veux pas que mon appartement devienne une prison. » Je m’éloignais quand il se parfuma, juste de quelques pas vers le comptoir pour encaisser une cliente et je revenais alors vers lui. En règle générale on ne faisait pas ça … Laisser un client. Mais Velcan n’était en aucun cas là pour acheter quelque chose, alors le négliger était permis. Je revenais vers lui, un sourire cordial pendu aux lèvres. « Je tiens à te préciser que tout le magasin est sous vidéosurveillance Velcan. Juste à titre d’information bien sûr. » Je croisais les bras et souriais, malicieusement. « Je suis étonné que tu ne sois pas encore mort … » Je lui lançais un regard glacial. « Alex m’a pourtant vanté les prouesses de la famille Carter quand il est question de chasse. »

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: Re: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan EmptyDim 9 Juin - 2:10

you make me feel worse ► velcan Tumblr_m2hi8qz4Ea1r8cjy2o1_500 you make me feel worse ► velcan Tumblr_ltqoexbbd11qeqw9ro1_500
You make me feel worse
ADAM & VELCAN



Je roulais des yeux, quelle ironie ! Je le comprenais, il n'allait pas me bondir dessus en m'avouant que je lui avais trop manqué pendant ses quatre jours, ça aurait été un comble ! Je ne pris pas la peine de répondre à cela et me contentais de jouer un peu avec ses nerfs en laissant mes doigts contre son cou, histoire de le faire paniquer encore un peu plus. Il était sans défense, totalement à ma merci même si cela ne servirait à rien car je ne comptais pas lui faire de mal … pour le moment. « De toute façon c'était des menaces en l'air, je t'aurais jamais fais de mal. » Et c'était la vérité, celui à qui je voulais du mal, c'était son mec, ce chasseur de pacotille, il mettait tous les vampires dans le même sac alors que nous étions loin d'être tous pareil. J'avoue qu'en ce moment, je ne montrais pas réellement une bonne face du vampirisme mais en grattant bien, très bien et très profondément même, j'étais quelqu'un de bien. Et ça, Adam devait bien le savoir, après tout c'est lui qui me connaissait depuis longtemps maintenant et il savait bien qu'à la base, je ne suis pas un connard et un meurtrier.

Il vint vers moi pour m’informer que la magasin était sous vidéo-surveillance, je lâchai un ricanement, comme si ça pouvait m'effrayer. « Si tu crois que ça change quoique ce soit que nous soyons filmés … Je suis juste venu acheter un parfum, rien d'autre. » Je suis tellement convainquant que je pourrai presque croire à mon mensonge, en fait non, c'était un mensonge de merde, comme d'habitude. Mais dans le fond, je n'étais quand même par là pour lui nuire. Et même si c'était le cas, ce n'est pas une caméra qui risquait de m'en empêcher. Je me fichais royalement que tout le monde découvre ma vraie nature dans cette ville, après tout, la majorité de la population de Mystic Falls n'était même pas humaine.

Ainsi donc j'avais toute une famille de chasseur à mes trousses ? Merveilleux, heureusement que je ne pouvais pas ressentir de peur, car en temps normal, l'idée m'aurait effrayée, un vampire ayant des chasseurs sur le dos, c'est pas génial. « Comme tu peux le constater je suis en pleine forme, ils doivent pas être géniaux comme chasseur sinon je serai mort. » Je marquai une légère pause avant de reprendre. « Mais t'en fais pas pour ton mec et les Carter, leur tour viendra avant le mien, il ne faut pas croire que je suis tout seul dans cette ville. » Là tout de suite, si, j'étais seul. Après être devenu un enfoiré de première j'avais perdu tout le monde, même mon père adoptif semblait m'avoir tourné le dos, même s'il ne permettrait pas que je me fasse tuer. Le seul sur qui je pourrai compter en ce moment serait Drake, mon ancêtre et de ce fait, un très vieux vampire. Car ce n'est pas moi avec mes deux ans de vampirisme qui viendrait à bout de toute une famille de chasseur, loin de là même, je pourrai en avoir un ou deux mais pas plus. Quoiqu'il en soit, si jamais cette bataille se présentait, je me concentrerai sur Alex, c'est lui que je veux voir mourir.

Je laissais sortir mes crocs, regardant Adam tout en croquant dans le vide, faisant claquer mes dents les unes contre les autres, j'avoue que ce geste faisait très prédateur mais au final, c'était ce que j'étais, un prédateur. Et les humains étaient le gibier. J'appelai ensuite la vendeuse que j'avais envoyé dans l'arrière boutique, lui signifiant au passage de se dépêcher car j'avais faim.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: Re: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan EmptyDim 9 Juin - 17:55




you make me feel worse
Je riais à gorge déployée. « Jamais fait de mal ? » Je faisais une moue moqueuse et levais les yeux au ciel. « Je n'aurais pourtant pas parié là-dessus au vu de ce que tu as fait à cette fille. » Pauvre fille … Ce corps rigide, blême, malade, les yeux globuleux, ces yeux qui ne reverraient jamais la lueur du jour. Je revoyais ce corps emporté par les Carter et par Waye, enveloppé dans ce drap blanc et emmené on ne sait où. Je foudroyais Velcan du regard. « Dis-moi … Comment fais-tu ? » Je serrais les dents. « Tu as tué cette file devant moi … Moi, qui étais ton ami, la seule personne qui ne t’avais pas tourné le dos quand tu étais ce gamin fermé et solitaire à New York. J’ai été le seul, le seul Velcan ! À te tendre la main et tu as tué cette fille devant moi en sachant pertinemment que tu allais faire voler en éclats ma réalité. » Je marquais une pause. « Tu arrives encore à dormir Velcan ? » Nouveau silence. « J’aurais dû te laisser seul, d’ailleurs, tu l’as toujours été et tu le seras toujours. Tu es incapable de penser aux autres. » Je riais discrètement et passais ma main sur mon front. « Bien … Achète un parfum et va-t-en. » Je me dirigeais vers une étagère et saisissais un flacon. Un magnifique flacon aux courbes masculines. J’enlevais le bouchon et jetais un regard amusé à Velcan. « Si, la présence des caméras change tout Velcan. Si tu me tues, tu n’auras pas sur le dos que les chasseurs de vampires, mais aussi la police humaine. » Je marquais une pause. « J’ai fait quelques recherches pendant ces quelques jours de pause … » J’appuyais sur l’embout du parfum et me parfumais le poignet. « Tu te fais passer pour un gros vampire invulnérable, mais si j’en crois les archives récoltées par Alex, les vampires ont subi une lourde défaite en 1864. Une véritable rafle. » Je lui lançais un sourire narquois. « La mort d’un des enfants des familles fondatrices, je pense que c’est un assez bon prétexte pour rafler à nouveau les créatures de cette ville, non ? »

Mort … Ce n’était qu’une question de temps. Je refusais de penser que cette jeune fille était morte en vain, que sa mort ne serait pas vengée, je voulais le voir mort, lui et tout le reste des créatures démoniaques qui habitaient cette ville. Le seul à survivre serait Wayne. Il était de la famille de l’homme que j’aimais … J’aurais été le pire des monstres de vouloir sa mort. Mais les autres, ils devaient tous mourir, pour éviter que nous, humains, ne servions de chair à canon. Je m’approchais de Velcan et lui présentais le flacon. « Donc ce parfum … » Je souriais. « Un parfum fabriqué près de Boston, un parfum régional donc, avec comme note de fond le lys. » Je souriais. « Je te le fais essayer ? »

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: Re: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan EmptyLun 10 Juin - 11:11

you make me feel worse ► velcan Tumblr_m2hi8qz4Ea1r8cjy2o1_500 you make me feel worse ► velcan Tumblr_ltqoexbbd11qeqw9ro1_500
You make me feel worse
ADAM & VELCAN



Il se mit soudain à rire, se moquant de moi, il ne me croyait pas lorsque je lui disais que je ne lui aurais pas fais de mal. A croire que quand je mens on me croit et quand je suis sincère, c'est l'inverse, on croit que je mens. « Je ne la connaissais pas, toi je te connais et c'est ce qui m'aurait empêché de te blesser. » Je fis une légère pause avant de reprendre sèchement. « Et puis si tu voulais qu'elle vive fallait laisser son corps tranquille, elle serait revenue au bout de quelques heures. » Elle ne serait pas revenue à la vie en quelque sorte puisqu'un vampire est une créature morte mais voilà, je me comprends.

Je l'écoutais attentivement et plus il parlait, plus j'avais envie de lui mettre une gifle pour qu'il la ferme, peut-être que ce qu'il disait me touchait ? Mes yeux se mirent à briller légerement tandis que je serrai les dents pour maîtriser tout ça. Je ne voulais pas qu'il puisse penser que ses paroles pouvaient me blesser. « Je ne l'aurais peut-être pas tué si on avait toujours été amis mais tu m'as clairement spécifié qu'on ne l'était plus alors je n'allai pas m'en priver. » Je lâchai ensuite un rire, oui, j'arrivais très bien à dormir étant donné que je me fichais carrément des gens qui m'entouraient, qu'ils vivent ou meurent m'importait peu, l'essentiel, c'était que moi je survive, rien ne comptais plus à mes yeux. Ça fait très égocentrique de dire ça mais c'est la vérité. « Je dors très bien merci. L'avantage à être un vampire c'est que j'ai pu faire une croix sur mes émotions, c'est à cause de ça que je suis devenu un connard finis depuis l'année dernière. Je pourrais tuer mon père adoptif que je ne ressentirais même pas la moindre peine. » A l'entendre j'avais l'impression qu'il croyait que j'avais toujours été comme ça alors que non, il me connaissait bien et savait comment j'étais, dans le passé, tout ceci n'était que très récent, je n'avais éteins mes émotions que l'année dernière.

Non mais dans quel genre de magasin et ce que l'on demande à un client de quitter le magasin ? Bon, d'accord, je n'étais pas vraiment un client étant donné que je n'étais pas venu là pour acheter un parfum mais pour voir Carlisle. A croire que même sans mes émotions mon corps me poussait à être en sa compagnie, c'était n'importe quoi ! « Je préfère rester avec toi. » Lui dis-je avec un clin d’œil même si lui n'était pas du tout du même avis et préférait que je ne sois pas ici. A dire vrai, il aurait même préféré que je ne sois pas non plus de ce monde.

Combien de fois allai-je devoir lui dire que je ne souhaitais pas le tuer ? « J'ai pas l'intention de te tuer, ce serait fais depuis un petit moment déjà sinon. » Des recherches ? Je n'étais pas réellement au courant de ce qu'il s'était passé en 1864, je n'avais jamais vraiment aimé l'histoire et puis je n'étais même pas né alors qu'est-ce que je m'en fichais. « L'absence d'émotions fait souvent cet effet. » C'est vrai que sans émotions, on a l'impression que rien ne peut nous atteindre, que l'on est plus fort que tout alors que c'est faux bien évidemment. « J'étais pas né en 1864 donc ce qui a pu se passer avant ma naissance m'est bien égal. »

« Je te répète que je ne veux pas te tuer. » Même si j'avais tous les flics du monde à mes trousses je réussirai à m'en sortir, j'étais plutôt doué en matière de fuite et je sais que j'arriverai à me cacher. Et au fil des années, les flics lâcheraient l'affaire donc je m'en fichais. J'aurais toujours une porte de sortie. « Fais toi plaisir, asperge moi. » Lui dis-je avec un sourire.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: Re: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan EmptyLun 10 Juin - 17:11




you make me feel worse
Quel menteur ! Il m’aurait égorgé, moi et Alex en prime si on l’avait laissé pénétrer dans notre maison. Ce n’était qu’un vil menteur, un très mauvais menteur de surcroit … Alex m’avait tout dit. Il m’avait dit qu’un vampire jeune ne contrôlait pas ses émotions et donc ses pulsions. Je savais que Velcan était un vampire jeune et le fait est qu’il m’avait bien mont qu’il était incapable de se contrôler. Imbécile. Je restais de marbre face à ses paroles. Il me prenait vraiment pour le plus naïf de tous … Je l’avais été, je ne démentais pas. Mais j’avais changé. Ces révélations m’avaient ouvert les yeux sur la véritable personnalité des gens, sur leur fond et je devais dire que le fond de Velcan me donnait envie de vomir. Il était aussi noir que des abysses et ça faisait peine à voir. Je doutais que Velcan puisse se révéler après être tombé plus bas que terre. Il était perdu et c’était bien fait pour lui. Il me mettait la mort de cette file sur le dos ? Je souriais en tenant toujours ce foutu flacon entre les mains. « Tu viens d’illustrer la raison pour laquelle je ne suis plus ami avec toi … » Je penchais la tête sur le coter. « Un ami ne se décharge pas sur une personne qu’elle aime quand il sait des erreurs. Or c’est ce que tu viens de faire en insinuant que j’étais la cause du décès de cette fille. » Je hochais la tête négativement. « Pauvre Velcan … Tu es tombé si bas. » Je levais les yeux au ciel quand il me fit un clin d’œil. Quel dragueur de pacotille ! Il pensait vraiment pouvoir me mettre dans sa poche après tout ce qu’il venait de faire ? Tentative désespérée de se raccrocher à quelque chose qu’il avait perdu depuis longtemps. Un acte vain qui me laissait de marbre. Triste conclusion de l’être qu’était Velcan … Était oui. Il était mort. Il n’était plus lui. C’était un mort-vivant.

Je me retenais de rire quand il expliqua que ce qui s’était passé en 1864 ne le concernait pas. Pourtant … Dix-sept vampires si les archives recueillies par Alex étaient bonnes. Je souriais à l’idée que Velcan soit brûlé dans une église. Quel spectacle ça serait ! « En 1864, dix-sept vampires, tous âges confondus, furent raflés par les fondateurs de cette ville et drogués à grands coups de poison … » Je marquais une pause. « Ils furent rassemblés dans l’église de la ville, puis brûlés. Aucun n’en rechapa. » Je souriais. Mon sourire était glacial. « Je ne me rappelle plus du nom du poison … » J’affichais un air faussement interrogatif. « Soit, peu importe. » Je saisissais le parfum et aspergeais Velcan de plusieurs nuages de senteur. « J’ai oublié de te dire, le parfum contient aussi de la verveine. J’espère que tu n’es pas allergique … » J’affichais un sourire carnassier.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: Re: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan EmptyJeu 13 Juin - 13:56


you make me feel worse ► velcan Tumblr_m2hi8qz4Ea1r8cjy2o1_500 you make me feel worse ► velcan Tumblr_ltqoexbbd11qeqw9ro1_500
You make me feel worse
ADAM & VELCAN



« Oui mais nous ne sommes plus amis donc je m'en fiche. » Je n'ai plus de sentiments alors bon, l'amitié je ne sais même plus ce que c'est. Aimer quelqu'un je ne sais plus non plus ce que ça fait, je ne suis désormais plus qu'une coquille vide. Je suis Velcan, d'apparence du moins mais à l'intérieur, il n'y a plus personne. Plus personne à part un connard de vampire ne rêvant que de sang. C'est désormais la seule et unique chose qui régente ma vie : Le sang. Je vis simplement, me fichant de tout, le sang, le plaisir, le sexe sont mes seuls moteurs, il n'y a rien d'autre qui compte. Autrefois, je cherchais à me faire aimé, apprécié, accepté mais à présent tout cela est bien loin. « Vas dire ça à mon ex, c'est de sa faute si je suis comme ça. » Et pour le coup, c'était bien vrai, s'il ne m'avait pas fais subir ce qu'il m'a fais subir je serais toujours le même qu'avant, le Velcan timide, coincé, gentil, attachant etc. Je n'aurais jamais tué toutes ses personnes. Bon, il faut aussi dire que la présence de Damon à cet instant n'avait pas arrangé les choses, il m'avait légèrement poussé à faire tout ça.

Je me rappelai que mon père adoptif m'avait raconté cette histoire d'église et tout le blabla, je ne me souvenais plus de la date précise mais il devait s'agir de 1864, il n'y avait pas eu tant de massacres de vampires que ça. Les données de Carlisle étaient erronées. Les vampires avaient tous survécus ce jour là, ils étaient en réalité piégés dans une grotte se trouvant au dessous de l'église. « Tes données sont fausses chéri. Aucun vampires n'a finis brûlé ce jour là. Ça sert d'avoir une sorcière de son côté. » Lui dis-je avec un léger sourire.

Il m’aspergea ensuite de parfum et j'eus envie de lui briser la nuque. Quel salaud. J'aurais du me douter qu'il avait une idée derrière la tête, cette fiole était bourrée de verveine. Je lui lançais un sourire, me crispant, serrant les dents tandis que ma peau commençait à fumer et à brûler, comme si il venait de me verser de l'acide dessus. Il faut dire que c'était identique à de l'acide pour un vampire. « Non, je suis pas allergique du tout. » Je fermais les yeux, essayant de me contrôler pour ne pas hurler. Je ne pouvais rien faire de toute façon, il fallait attendre que ça passe, j'étais tenté de poser ma main sur la blessure mais la verveine allait également me la brûler. Ne me restait plus qu'à me montrer fort. « C'est très culotté de m'attaquer quand même. » Je me mordis le poignet avant de le lui coller contre la bouche. « Je peux faire bien mieux que te tuer, je me demande quelle tête ferait ton copain si tu revenais chez toi en vampire. » Je n'allai pas le faire, mais il fallait qu'il y croit.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: Re: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan EmptyJeu 13 Juin - 15:24




you make me feel worse

Je me fichais comme de l’an quarante de la raison de ce changement. Une peine de cœur ? Nous avions tous eu une dans notre vie, mais ce n'est pas pour cela, que nous, humains, assassinions des gens à tour de bras ou faisions des attentats ! C’était la vie. Qu’avait-il cru ? Que la vie en vampire serait plus rose qu’une vie humaine ? Que tout cela serait plus facile ? De plus, en amour, on mettait toujours trop, si on aimait et qu’on ne voulait pas souffrir, cela ne servait à rien d’aimer. Je me retenais de rire … J’espérais que cela ne m’arriverait jamais. Il fallait dire qu’à mes yeux, j’avais trouvé l’homme que je cherchais depuis longtemps. Alex était tout ce que je voulais et je ne pouvais pas imaginer un seul instant que tout ce que nous partagions actuellement se finisse un jour. Je n’ai pas compris le reste des évènements … Tout s’enchaina trop vite. Comment ça les vampires de l’église n’étaient pas morts ? Impossible ! Je l’avais lu, dans les papiers d’Alex, il devait bien être au courant non ? À moins que je n’aie pas tout lu … Il faut dire qu’il en avait de la paperasse. Des dossiers et des dossiers à n’en plus finir … En plus, vu qu’il était interne à l’hôpital, c’était double peine : il fallait lire ce qui t’intéressait et ne pas déranger tout ce qu’il classait, sinon j’étais sûr de recevoir ses foudres. Alex avait peu de défauts, mais mettre le bazar dans ses dossiers, ça je ne suis pas sûr qu’il serait resté très calme. Velcan s’avança et me plaqua son poignet ensanglanté sur la bouche … J’ai cru défaillir.

Ce goût ignoble … Immonde ! Cette texture. Comment pouvaient-ils boire cela à longueur de temps ? Et cette odeur ? « Qu’est-ce que tu as fait ? » Je me laissais tomber au sol. J’eut une envie de vomir, incontrôlable sur le moment, j’ai saisi un panier situé à coter et j’ai craché toutes mes tripes … J’ai cru que j’allais m’évanouir. Assit sur le sol, je tenais toujours ce fichu flacon dans les mains … Je me relevais et lui mettais une gifle. « Sors de mon magasin. » Je lâchais le flacon de verveine qui alla s’éclater au sol. Qu’est-ce que j’allais pouvoir dire sur le fait que j’avais la bouche ensanglantée ? J’allais le tuer, d’une manière ou d’une autre. Les vendeuses se tournèrent vers moi avant de me jeter des regards décomposés. La porte de l’arrière-boutique s’ouvrit, la directrice apparue, un téléphone collé à son oreille.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


you make me feel worse ► velcan Empty
MessageSujet: Re: you make me feel worse ► velcan   you make me feel worse ► velcan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
you make me feel worse ► velcan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» you make me feel worse ► velcan
» Soothing, I'll make you feel pure. Trust me, you can be sur ♠ Mateo
» i'll make you feel sane •• Akira (terminé)
» (Beliana) Make me feel for real
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON DEUX :: rps-