AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The heart wants what it wants (cassayne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: The heart wants what it wants (cassayne)   Jeu 18 Déc - 13:05



L’attaque de la famille Eaton avait donné un coup critique sur la Nouvelle-Orléans. Il ne fallait pas nier que désormais, vampires et hybrides, mais en particulier les originels, étaient clairement reclus comme des bêtes faibles et ignares. Autant dire que Wayne Carter Blackwood n’avait jamais osé mettre en doute la force des sorciers, mais cette fois, c’était encore pire. Aujourd’hui, il devait bien admettre qu’il craignait carrément de croiser cette famille de nouveau. Le jeune homme avait été présent durant cette attaque, et autant dire qu’il avait tenté de s’opposer à tout cela. Etant le bras-droit de NiKlaus, il était difficile de ne pas se montrer assez courageux pour affirmer ses positions dans un combat. Le châtain n’était pas un lâche, il s’était battu, défendu. Mais à quel prix ? Cassandra n’avait aucune blessure notable, et dieu en soit loué. Marie avait aidé les Mikaelson à se protéger dans le manoir, Kol était mort, tout ceci n’était que le début d’événements mortels. Lui en revanche, avait subi pas mal de dégâts. Bien qu’il soit un hybride et que la régénération fonctionne en quelques secondes, il avait subi un sortilège remarquablement bien mené puisque ce dernier avait empêché toute régénération. Par ailleurs, bien qu’il ait découvert seulement plus tard qu’il avait été en proie d’un maléfice de la sorte, il s’était lancé dans un corps à corps acharné avec les lycanthropes sous leur forme bestiale. Il était évident qu’aussi doué qu’il pouvait l’être avec des armes, il n’était pas grand-chose sans sa capacité de régénération. […] C’était donc ainsi qu’il se retrouvait ainsi allongé dans un lit double, dans un Motel dont il ne connaissait pas le nom, sachant simplement qu’il était encore en Nouvelle-Orléans. Il venait à peine de reprendre connaissance qu’il remarquait qu’il était simplement vêtu d’un boxer noir et qu’il portait les marques de la bataille sur son corps. Une profonde entaille dans son torse ainsi qu’une autre, toute aussi vive dans la jambe droite. Une grimace venait froisser son visage habituellement doux, signe d’un dégoût pour ce qu’il venait de voir, mais encore plus pour le fait d’avoir été si faible dans ce combat. Presque instinctivement, il s’apprêtait à remonter la couette sur son corps, se rendant compte que quelqu’un était assis sur une chaise, dans l’ombre – les volets étant presque entrebâillés. Quelques secondes suffirent pour qu’il se rende compte qu’il ne s’agissait que de Cassandra Belnades. Un sourire crispé venait étirer ses lèvres. ‘’ Cassie, tu as pu faire quelque chose ? ‘’ Tout ce qu’il s’était passé semblait lui revenir très rapidement en mémoire. Il savait très bien qu’elle ne l’avait pas laissé pourrir comme une vulgaire charogne, non, elle était celle qu’il aimait, et leur amour avait visiblement survécu à ce drame. ‘’ Tu aurais tout de même dû quitter le champ de bataille. ‘’ reprenait-il, comme si leur dernière conversation n’avait pas été achevée. Il se redressait lentement dans le lit, ne quittant pas une seconde la silhouette de la demoiselle. ‘’ Quand Marie apprendra que je n’ai pas été capable de te protéger, elle me coupera les bijoux de famille. ‘’ admettait-il sur le ton de l’humour. Il songeait au fait qu’il valait mieux en rire qu’en pleurer. Après tout, bien qu’il se sentait particulièrement inutile et faible sur le moment, il devait tout de même penser au fait qu’il s’était plutôt bien débrouiller dans une situation aussi sanglante. ‘’ Je suis encore sous l’influence du sortilège des Eaton ? ‘’ En vérité, il ne savait même pas si la magie qui l’avait empêché de s’auto-soigner venait bien de ces sorciers ou non, après tout, ils pouvaient très bien avoir des alliés de leur branche. Il était certain que la ravissante brune en savait bien plus que lui sur tout ce qu’il avait pu se passer récemment.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 536
inscrit(e) le : 18/01/2014
célébrité : Lily Collins
crédits : Schizophrenic

MessageSujet: Re: The heart wants what it wants (cassayne)   Mar 23 Déc - 20:19




The heart wants what it wants

Cassayne


La Nouvelle-Orléans est un poison qui se répand lentement dans nos vies. C'était du moins de cette façon que Tara et moi nous vîmes les choses, autrefois. Condamnées à rester à Mystic Falls, pour notre sécurité, soi disant. Marie était partie pendant de longs mois. Wayne aussi, bien que ça n'affectait pas ma sœur... Je n'ai jamais aimé cette ville. Maintenant je l'affirme, je la hais. Ses habitants aussi, enfin, les sorciers en tout cas. Dans la pénombre, je sentais seulement les battements de mon cœur qui semblaient m'avertir de la douleur lancinante qui me martelait la tête. C'était donc ça, vivre une bataille, voir des gens que l'on aime tomber au combat en étant parfaitement impuissant. Être dans la capacité de tout perdre en une seule fraction de seconde.

J'eus un petit sursaut en voyant que Wayne bougeait dans son sommeil. En arrivant au motel, il semblait tellement souffrir que je lui ai un peu forcé la main avec ma magie, l'aidant à trouver le sommeil. Je ne peux me résoudre à le laisser seul et chercher dans la ville un endroit où je pourrais trouver des herbes pour que la magie des Eaton se dissipent plus rapidement. J'ignore même s'il y a vraiment une trêve. Avec ce que j'ai vu, j'ai carrément perdue la foie en l'être humain, surnaturel ou non. Alors que je m'étais assurée que mon petit ami ne risquait pas de se réveiller, je m'étais mise à pleurer, en silence dans la salle d'eau. Plongée dans mes pensées, je le regarde sans le voir, il semble constater que ses capacités de régénération ne sont pas encore revenues. Mais au moins il ne saigne plus et c'est déjà un grand soulagement pour ma part. Assise sur ma chaise, je me redresse immédiatement quand il m'appelle.

Un sourire triste au visage, mes traits masqués par le peu d'éclairage de la pièce, je ne peux m'empêcher de me dire que j'ai de la chance de l'avoir. Oui, j'aurai dû quitter le champ de bataille. Sans moi, Tara serait encore en vie. Mais sans moi, Wayne aurait-il survécu ? Qui aurait pu limiter les dégâts du sort ? Je viens de perdre ma sœur par ma faute, mais une petite voix en moi me dit que j'ai bien fait de rester pour celui que j'aime. Et si quelqu'un lui avait arraché le cœur ? Oui, j'aurai pu quitter le champ de bataille, seulement, j'aurai sûrement perdu Wayne et peut-être Tara aussi, après tout.

Je ne dois pas faire ça, je le sais bien, mais je ne peux me résoudre à rester détacher de lui encore plus longtemps. Juste quelques secondes, j'ai juste besoin d'un peu de réconfort sans qu'il ne sache l'ampleur du pourquoi. Je me glisse alors dans le lit, tout près de lui avant de laisser reposer ma tête sur son épaule. « Encore un peu... Je ne pensais pas avoir besoin d'herbes pour soigner qui que ce soit en venant dans cette ville pourrie. Si le sort ne se dissipe toujours pas, j'irai en chercher pour te débarrasser plus rapidement du sort. En attendant... » Je lui embrasse la joue avant de retourner dans la salle d'eau. « Je vais te poser des bandages, c'est moins sexy que de pouvoir se régénérer, mais ça fait quand même son petit effet. » Je reviens alors avec un sourire que je me force à avoir. Wayne a déjà perdu des membres de sa famille, je ne veux pas qu'il retraverse cette épreuve à travers moi. Je pousse alors les draps pour m'occuper de sa jambe, qui est quand même bien plus facile à momifier que son torse. « Tu n'avais qu'à me le dire si tu voulais que je joue les infirmières... » fis-je d'une voix suave pour détendre l'atmosphère. J'hésite, mais je le rassure quand même sur ce point. « Crois-moi, je ne pense pas que Marie va vraiment penser à mes petites coupures... Tes bijoux ne risquent rien. » Je l'affirme avec un petit rire qui risque presque de trahir ma peine. Mais après tout, je viens d'un champ de bataille, cela peut s'expliquer de cette façon.




love.disaster


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The heart wants what it wants (cassayne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» how to break a heart (avery)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON CINQ :: RPS-