AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leave me alone, I'm drunk ▲ Xander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: Leave me alone, I'm drunk ▲ Xander   Dim 30 Mar - 23:24

Leave me alone, I'm drunk.
Sayanel & Xander


Le Mystic Grill. Sayanel l'avait quitté depuis plus de huit mois, et pourtant, il semblait s'en souvenir comme si c'était hier. L'endroit était chaleureux, malgré les sentiments qui l'avaient toujours poussé à en passer la porte. L'ambiance chaude, le brouhaha ambiant ... Tout ça avait toujours contribué à soulager le chasseur de ses problèmes. Un univers à part que celui des abandonnés. Observant la pièce, il put voir que rien  n'avait vraiment changé. D'un côté le billard, les jeunes riant en groupe, dansant sur la piste sans que rien ne les empêche d'être heureux. Les tablées discutant calmement de sujets plus ou moins sérieux ... Et puis le bar. Accoudés là quelques rares personnes, seules. Rares étaient les compagnons dans de telles circonstances, il était bien placé pour le savoir, le seul qu'il avait trouvé ici était Daryl. Daryl ... Ce qui lui rappela précisément la raison pour laquelle il était ici. L'oubli. Comme toujours. A cause des morts, encore. A cause de tous ceux qui disparaissaient, de tous ceux qui laissaient la vie dans le combat contre des créatures bien trop fortes pour eux. L'ironie du sort voulait que ce soit cet endroit également qui accueille Sayanel à la perte de son mentor,   à la perte de son meilleur ami, à la perte des Carter, et enfin à la perte de Jess et de sa soeur. Tout ça faisait beaucoup pour le jeune homme, alors il était parti. Mais le voilà de retour, prêt à vaincre ses démons. Presque tous ... La boisson restait un besoin héréditaire, apparemment. S'approchant du comptoir, il héla la serveuse pour passer sa commande. Il était là pour oublier, alors il allait oublier. Il tenait beaucoup mieux l'alcool qu'avant, passant du stade soûl à vomir à celui tout juste mal. Celui où il oubliait. C'était le plus important pour lui, la seule chose qui comptait. Mais personne ne savait ... Il voulait aller loin, ce soir. Trop d'événements, trop de drame. Il avait laissé Nillem à Daenarys, ce soir, sous prétexte du travail. Il ne voulait pas qu'elle comprenne à quel point il était détruit. Parce que tout semblait aller pour le mieux dans cette ville. Son père, son frère ... Tous avaient trouvé leur place. Tous sauf lui. Une nouvelle famille, son père le méritait. Son frère également. Sa soeur était tout aussi détruite que lui ... Elle aussi avait décidé de fuir et malgré tout ce qu'ils avaient vécu tous les deux, elle était la seule qui pouvait actuellement le comprendre. Et elle n'était pas là. Elle était on ne savait où avec on ne savait qui. S'il lui en voulait ? Bien entendu qu'il lui en voulait. Mais elle lui manquait. Sans doute irait-il la voir quand il se serait décidé à partir pour la Nouvelle-Orléans. Mais laisser Nillem alors qu'ils venaient juste d'arriver n'était pas une bonne idée, il le savait. Il attendrait que le petit ait pris goût à cette nouvelle vie, cette nouvelle famille ... Puis il le laisserait, en espérant que son père ne le retrouve pas d'ici là. Mais rien ne prouvait qu'il le cherchait. Son verre arriva, coupant court à ses réflexions. Il l'attrapa avec un sourire pour la serveuse, et le vida d'un trait. " Je vais en recommander deux autres, ce sera mieux et plus pratique pour vous. " Verre après verre, Sayanel sentait sa lucidité s'en aller, ses pensées s'effilocher. Et il aimait ça. Il n'aimait pas penser qu'il était seul, seul à se sentir encore dans le besoin de vengeance, un besoin qui pouvait détruire n'importe quel homme. Et pourtant ... Il devait en être à son cinquième verre quand l'euphorie arriva. L'euphorie et la perte de contrôle. Et il aimait ça. Se sentir bien après tout ce qu'il traversait, il méritait bien ça. " Un dernier et je m'en vais ! " Un clin d'oeil vers la serveuse, qui faisait simplement son job. Où est-ce qu'il comptait aller ensuite ? Il n'en savait rien. Nulle part. S'endormir contre un arbre comme un déchet humain semblait quelque chose de plutôt correct.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Leave me alone, I'm drunk ▲ Xander   Mar 1 Avr - 20:08


Leave me, I'm drunk

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Sayanel & Xander

La journée avait été peu attractive. Le temps était maussade, la pluie tombait par vague en torrent. Ce week-end qui aurait dû être animé était bien calme. Personne ne se promenait dans les rues. Pas même un chat ne se dégourdissait les pattes. Peut-être les conditions météorologiques n'étaient pas la seule raison de ce désert dans Mystic Falls. Les humains prenaient garde à présent. Le moindre homme, le moindre gosse, pouvait être dangereux. Comment savoir si son âge était le réel. Même les vieillards pouvaient être des créatures sanguinaires. Tout le monde se méfiait de tous le monde en ville. La confiance était entrain de se perdre. Comment vivre dans un monde de doute et de méfiance ? La fin était proche. Mon analyse peut paraître tragique mais : n'est-ce pas la triste réalité ? Que vaut un monde sans confiance ? Rien n'est possible sans ce simple mot. Tout le monde à au moins un jour accorder ce luxe qu'est la confiance à quelqu'un.
Les rues étaient sombres, les nuages menaçant. On avait le sentiment que le ciel allait s'écrouler sur nos têtes. Peut-être l'apocalypse allait-elle tous nous avaler. Qui sait ? Peut-être que les Mayas avaient raison. Une première goutte d'eau me tomba dessus. Une deuxième. Une troisième. Enfin le déluge s'abattit sur moi. Néanmoins je continuai de marcher un moment. Sentir l'eau sur mon visage me changeait les idées. Alors je passai devant le grill et me rappelait que Chloé y travaillait le samedi. Y était-elle aujourd'hui ? Courait-elle le risque de sortir de chez elle par ce temps ? Par le danger qui rôde ? Lukas était-il inconscient au point de ne pas l'en empêcher. Depuis qu'elle était passé me voir à l'appartement je n'avais pas beaucoup de nouvelles. Je décidai alors de rentrer dans l'établissement. Lui aussi était vide. Il avait peu de monde mais le brouaha habituel régnait dans l'établissement. Peut être une dizaine tout au plus en comptant les employés. Un petit groupe et deux, trois hommes, seuls, installer au comptoir. Pas de petite soeur en vu. Je me dirigeai vers le tabouret voisin d'un jeune homme et m'y installai commandant un soft au barman. Déjà quelques verres vides étaient à côté de mon voisin. Il recommanda la même chose : un alcool fort. Il ne m'avait pas accorder un regard. Moi, je l'étudiais discrètement. Quelques minutes plus tard on nous servit nos commandes. Je ne regardai pas même une seconde mon verre et m'emparai de celui du jeune. Impulsivement je le fracassai au sol avec force.

-Tu ne boiras pas une goutte de plus, petit.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Leave me alone, I'm drunk ▲ Xander   Ven 4 Avr - 14:37

Leave me alone, I'm drunk.
Sayanel & Xander


Le liquide ambré coulait jusqu'au fin fond de sa gorge, comme un breuvage divin. La chaleur enveloppait maintenant son corps, et ses sens en étaient émoussés. C'était ce qu'il lui fallait, cette sensation de perte de contrôle, cette sensation que tout ce qu'il pouvait faire maintenant n'était plus de son fait, et que les pensées qui l'habitaient n'avaient rien de néfastes. Il avait bien changé depuis l'époque où Daryl l'avait trouvé là, dans ce bar, si imbibé qu'on aurait plus eu qu'à l'éponger. Le jour où il lui avait donné un but, une vengeance. Et le voilà six ans plus tard, sans doute à l'aube de la septième, à cultiver cette même vengeance pour honorer la mort de son mentor. En fin de compte tout ce qu'il avait accompli n'était que la même chose. Son père, lui, avait réussi à se relever. Son frère n'avait jamais été aussi mal qu'eux, donc pour lui, le chasseur ne s'était jamais fait vraiment de soucis. Si seulement Lisbeth était là ... Elle lui dirait à quel point elle le comprenait. Les deux foutus de la famille, les deux électrons libres, les deux malheureux. Passant leur vie à se battre sans comprendre que cette agressivité les liait. Et maintenant elle était partie. On ne savait où avec on ne savait qui. Ca avait toujours été son style. Sayanel lui en voulait alors qu'il était le premier à être parti. Mais il n'avait jamais arrêté de tout lui reprocher. Son état, son inquiétude, sa vie. Il avait besoin d'elle et elle n'était pas là, c'était bien ce qui la rendait condamnable à ses yeux. Sayanel se demanda brièvement s'il connaissait des gens dans la salle. Sans doute que oui, il avait vécu presque vingt cinq ans à Mystic Falls. Mais peut-être que ses anciens camarades d'école, de lycée et de cour étaient tous morts, comme Jackson, des mains des vampires, allez savoir. Peut-être que Damon était là, quelque part, sirotant un verre ... Sans doute que non où il aurait déjà fait les frais de ses pics acerbes. Le vampire lui manquait, parfois. Un des seuls qui ne lui faisait pas remarquer à quel point il était mal en point, c'était le truc positif avec le brun aux yeux bleus. Sans doute un truc comme une version de lui avec l'immortalité en plus. En fin de compte, il aurait peut-être mieux fait de le détester. La serveuse revint, déposant son dernier verre devant lui. Un signe de tête envers la femme et quelques pièces jetées sur le comptoir suffirent à la faire s'éloigner le sourire aux lèvres, ce qui le rassura. Il se demanda brièvement si Chloé était dans les parages et s'il risquait de violemment se prendre une baffe à tout moment, mais il se rappela qu'Andrew avait mentionné la recherche d'une cure en Amérique du Sud. Peut-être que sa sensation de ne pas être à sa place pour le moment venait de là, allez savoir. Mais c'en était assez de pensées. Alors qu'il allait attraper son verre, il le retrouva explosé au sol. Serrant les dents, il ne mit qu'un quart de secondes à observer l'homme responsable, un brun aux traits fins qu'il n'avait pour le moment jamais croisé, qui devait avoir à tout casser trois-quatre ans de plus que lui. " T'as pas plus théâtral comme truc ? Ca se voit que c'est pas toi qui nettoie." Son ton était sec, grondant. L'ironie avait toujours été sa manière de se contrôler, même s'il sentait sa volonté s'amenuiser de seconde en seconde. Ce n'était vraiment pas le moment de le chercher. Un mot de plus, et sans doute qu'il n'arriverait pas à contenir ses mouvements non plus. " Ecoute, je sais pas qui t'es mais mêle toi de ce qui te regarde. De toute évidence tu n'es pas mon père, alors juste ... Fous moi la paix. " Il se retint de dire que même son père n'avait pas grand chose à dire sur sa consommation d'alcool, et héla de nouveau la serveuse, se détournant avec une grimace du verre répandu sur le sol.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Leave me alone, I'm drunk ▲ Xander   Dim 6 Avr - 19:50


Leave me, I'm drunk

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Sayanel & Xander

Je l'observais. Comment alliait-il réagir ? Allait-il recommander un verre ? Devenir violent ? M'ignorer ? L'imprévisibilité de quiconque est amplifié sous l'effet de l'alcool et le petit qui se trouvait devant moi n'avait pas l'air d'en être à son premier verre. Il ne ferait donc pas exception à la règle. Ce jeune homme, un peu plus de la vingtaine, ressemblait au type que j'étais quand j'avais lâcher mes études. Lâcher la médecine. Lâcher mes amis. Lâcher ma famille. Lâcher ma vie quoi ! Il ressemblait à celui qui avait tout perdu. Il ressemblait à l'imbécile que j'avais pu être. Un imbécile complètement paumé. Un imbécile qui croyait ne faire qu'oublier ses soucis et qui finalement n'a fait que gâcher sa vie. J'avais été comme ça. Pas plus tard qu'il y a quelques mois j'avais replongé. Il faut croire que je n'avais pas retenu la leçon. Perdre tout ce que j'avais une fois n'avait pas suffit : il avait fallut que je recommence. La ténacité avait toujours fait parti de moi, quelques soit la facette de ma personnalité à laquelle vous aviez à faire. Je ne sais pas si je peux vraiment parler de ténacité avec l'alcool mais je savais à quel point c'était difficile d'en sortir. La première fois j'y était parvenu avec l'aide quotidienne de mon mentor. Clay. Comme il me manquait. Il avait été le seul qui m'avait tenu tête. Le seul qui était resté. Le seul qui m'avait secoué. Le seul qui m'avait fait relativisé. Le seul. Mon seul ami. Grâce à lui j'avais put rebondir mais il était parti... Pourquoi ? J'ignorais toujours la réponse à cette question. Désespérant de le retrouver un jour j'étais retomber dans l'alcool une deuxième fois en l'espace de quelques mois. L'addiction avait durer, durer, durer... Et c'était arrêter brutalement. Mon coeur avait lâcher. Enfin, la dernière où j'avais plongé, c'est un inconnu qui me fit réagir sans même le savoir. Alors : pourquoi pas moi pour ce garçon ? Je lui souriais, assez niaisement je dois dire alors qu'il me fit remarquer que ce n'était pas moi qui allait nettoyer et que ça se voyait. Le sarcasme ? S'il voulait après tout. J'aimais bien ça en général. Après une courte pose, il ajouta :

-Ecoute, je sais pas qui t'es mais mêle toi de ce qui te regarde. De toute évidence tu n'es pas mon père, alors juste ... Fous moi la paix.

Il prenait un air détaché dans sa voix, comme s'il pensait que j'allais le lâcher avec un "fous moi la paix". J'étais déterminé à le secouer, à lui faire comprendre à quel point il gâchait sa vie. A quel point l'avenir était beau. C'est vrai, j'ignorais tout de sa vie mais je n'ignorais pas à quel point l'alcool aveugle. Je savais comme en avançant il serait plus heureux qu'en se morfondant dans un bar avec de la vodka ou du whisky. Je savais comme ses proches serait soulager en le voyant arrêter. Je savais tout ça parce que je l'avais vécu.

- Je ne suis pas ton père mais j'étais comme toi et il n'est pas question que je te laisse continuer à te bourrer la gueule sans rien dire.


J'avais essayé d'être ferme pour qu'il comprenne qu'on ne se débarrasse pas de moi comme ça. Il en faut plus pour que Alexander Julian Rosenbach lâche l'affaire : surtout quand il était question d'aider les gens !



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Leave me alone, I'm drunk ▲ Xander   Lun 21 Avr - 14:44

Leave me alone, I'm drunk.
Sayanel & Xander


La situation commençait à réellement énerver le chasseur. Tout d'abord parce qu'il n'aimait pas que quelqu'un s'immisce dans sa vie comme le faisait cet homme trop étrange à son goût, mais aussi parce que toute la colère qu'il ressentait envers lui-même, il avait besoin de l'exterioriser. Et quoi de mieux qu'un homme qu'il ne connaissait ni d'Adam ni d'Eve pour recevoir tout ce qu'il ne pouvait pas se faire subir à lui-même? D'un tempérament très colérique, Sayanel ne supportait pas que quiconque se mêle de sa vie. Il était d'ailleurs déjà assez compliqué de faire en sorte que son entourage ne lui en veuille pas à mort pour une raison ou pour une autre , alors commencer à essayer de comprendre les inconnus n'entrait pas réellement dans ses capacités. En réalité, qui était l'homme qui avait cassé son verre, Sayanel ne voulait pas le savoir. Un emmerdeur, c'était suffisant pour le détester, et il détestait tout le monde. Il ne savait pas non plus ce qu'il avait fait au bon Dieu pour mériter qu'une tribu d'emmerdeurs croise son chemin depuis son retour, mais il ne pouvait pas non plus demander à ce que tous ses souhaits soient exaucés. Alors il avait deux solutions. Partir tranquillement sans répondre au mec qui avait décidé de se la jouer conscience des esprits perdus, soit il laissait parler son côté impulsif et se mettait dans l'embarras tout en finissant par casser un bras à celui en face. Après froide mesure des différentes alternatives, on pourrait penser qu'il aurait choisi la première. Malheureusement, Sayanel étant ce qu'il était, il attrapa l'homme par le col pour le plaquer contre un mur, assez violemment. Il n'était pas méchant et ne comptait pas le tabasser jusqu'à ce qu'il soit presque mort. Il y a quelques années, il l'aurait sans doute fait. Mais depuis, il avait croisé Daryl, il avait trouvé des buts, des moyens de satisfaire sa vengeance. Il voulait juste qu'on lui foute la paix, mais même ça semblait trop demander. " Je ne sais pas qui tu es ni ce que tu me veux mais ne me dit pas que tu es comme moi parce que tu ne l'es pas. Tu ne me connais pas et tu ne sais donc pas pourquoi je suis là ni même ce que j'ai traversé alors fais moi plaisir et barre toi." Il n'était pas en colère, sans doute seulement trop réactif et las d'entendre à longueur de journée à quel point il était un déchet. Mais il avait besoin d'une pause, d'un break. Il n'était pas le père parfait mais en présence de Nillem, il savait comment feindre le bonheur. Parfois, il ne pouvait simplement plus faire semblant et ces moments là, il tâchait de les passer seul, accoudé au bar. Lâchant le brun, il lui tourna le dos. Peut-être une preuve de mépris, peut-être pas, il avait l'esprit trop embrouillé pour faire comme si ça l'intéressait réellement de savoir les raisons de ses actions. Mais alors qu'il allait sortir du bar, il se retourna. " Je ne peux pas être aidé. Le fait que tu puisses le croire prouve que t'as rien à faire dans cette ville, qui que tu sois. "

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Leave me alone, I'm drunk ▲ Xander   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leave me alone, I'm drunk ▲ Xander
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cause everybody's drunk, loud and pissed off {Feat. June
» accepteras-tu un jour de me pardonner ? ㄨ Sarah & Xander (terminé)
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» Let's get drunk and tell eachother everything we're too afraid to say sober [Feat. Alejandro] ~Le Marais~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-