AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Lun 20 Jan - 20:51

 
Joyce McArthur


karen gillan ; tumblr
 

Mon nom est Oprah Joyce McArthur et, je suis arrivé(e) à Mystic Falls il y a 2 ans. J'ai 32 ans mais, j'en parais 26 à peine - âge à laquelle on m'a tuée et transformée. Jusqu'à nouvel ordre, je suis médecin à l'hôpital de Mystic Falls et appartient à cette race que l'on appelle vampires. Est-ce que je le vis bien ? Disons que je n'ai pas vraiment le choix...
Dites nous tout, cela nous intéresse


Amber est une toute jeune vampire donc, autant dire que la révélation des vampires, elle ne l'a pas aussi mal vécu que certains autres. A vrai dire, elle l'a même ressenti comme une libération - en quelques sortes. Depuis sa transformation, elle était passée par tous les sentiments possibles et inimaginables mais, celui qui la rongeait le plus -en dehors du manque d'un amour perdu- était la culpabilité et la honte de ce qu'elle était devenue. Pire encore : l'incompréhension. Elle se demandait sans arrêt "pourquoi moi ?" mais, grâce à cette révélation -et l'aide d'un ami- elle a fini par accepter sa nouvelle nature et fini même par revendiquer celle-ci. Ce n'est pas parce qu'on est un buveur de sang que l'on ne peut pas avoir une vie -plus ou moins-normale, après tout... 

C'est l'histoire de votre vie



" Ferme les yeux. Inspire... et expire. " Mimant le geste à la parole, Julian a l'air convaincu de ce qu'il fait. Pas moi. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi il t'entête à vouloir me faire ressentir quelque chose, que ce soit à propos de mon besoin constant de sang, de mes émotions inexistantes, de ce qui m'a fait basculer du côté obscur de la force... pourtant, il essaye -encore et encore- de me faire changer, de me faire revenir comme il aime me le dire si souvent. " Allez, on commence. " me dit-il en rouvrant les yeux. Assis en tailleur au plein milieu de son salon, nous avons tous les deux l'air idiots. Je regarde autour de nous pour la énième fois, me demandant comment un vampire vieux de plus de 300 ans peut vivre dans un appartement pareil et avoir l'air aussi... normal. " Parle moi de toi. Dis moi ce qui t'a poussé à sombrer. " " Encore ?! " " Oui, encore. Tant que tu me raconteras ta vie comme un élève qui répète sa leçon, on ne passera pas à l'étape suivante. " Un soupire d'agacement m'échappe. J'en ai marre qu'il me parle comme un une droguée qui rentre en désintox mais, au fond, n'est-ce pas -justement- le cas ? " Allez, raconte moi ! " Je le fusille du regard avant de commencer.

***
Je revenais d'une soirée étudiante. Sam et Daisy avaient insisté pour me raccompagner à la maison mais, je leur avait dit que je préférerai rentrer à pied. Après tout, j'en avais que pour quelques minutes, dix ou quinze tout au plus. Je n'avais pas envie de les déranger pour rien, surtout que je ne risquait pas l'accident en ne prenant pas la voiture... La plupart des gens avaient préféré rester pour la nuit -soirée éméchée oblige- mais, détestant m'endormir sur un oreiller qui n'est pas le mien, je me suis vite retrouvée seule, marchant le long d'une rue complètement déserte - ou presque. Un type était recroquevillé devant l'entrée d'une des boutiques du coin et, le gobelet devant lui m'indiqua aussitôt que je n'ai pas de quoi me faire peur. C'est malheureux à dire mais, les SDF couraient les rues à cette époque de l'année... ou à cette époque tout court, plutôt. Lorsque je suis arrivée à sa hauteur, je me suis baissé pour lui donner le fond de poche que j'avais, quelques pièces qui avaient été oubliés au fond de la poche de mon manteau. Le bruit qu'elles firent en tombant au fond du gobelet me hante encore aujourd'hui... puisque ce fut la dernière chose que j'ai entendu avant que l'homme ne relève la tête, les crocs sortis et prêts à me mordre.

***
" Et qu'est-ce que tu as ressenti à ce moment là ? " Je fronce mon nez et cherche au plus profond de mes souvenirs. " J'avais peur... j'étais pétrifiée mais, je me suis surtout demandé : pourquoi ? " " Comment ça ? " Il semble vraiment vouloir connaitre la réponse mais, je reste persuadée que cela fait partie de son plan, de sa technique de soin. " Je ne connaissais rien à l'existence des vampire avant que ce type ne m'en fasse découvrir les facettes. A mon réveil, je pensais que l’alcool m'avait joué des tours mais, la table de torture sur laquelle j'étais couchée m'indiqua le contraire. " Il fronce les sourcils et ferme les yeux. Essaye-t-il de s'enlever l'image de la tête ou, justement de la visualiser ? Cette dernière idée me révolte, ce qui me fait grincer des dents. " Es-tu en colère ? Là, tout de suite ? " " C'est toi ! C'est toi et tes conneries qui m’énervent ! " Il m'adresse un sourire avant de rouvrir les yeux. " C'est parfait. Tu viens de ressentir quelque chose, ce qui est déjà pas mal. " Je vais pour lui mettre un poing dans la gueule mais, il stoppe ma main à temps. " Ne joue pas à ce jeu là avec moi, j'ai 300 ans de plus que toi. " Je me résigne à contre coeur. " Maintenant, continue. " Je le regarde, pas vraiment d'envie à lui obéir. " Allez, dis moi comment tu as vécu ta transformation. " Un soupire m'échappe. J'ai beau être bornée, Julian l'est plus que moi donc, plus vite je lui raconte ma vie, plus vite il me laissera tranquille.

***
J'ai réussi à m'échapper de la cave dans laquelle on m'avait enfermée quelques heures après mon réveil. J'étais morte de peur, pour ne pas dire morte tout court... L'homme m'avait attachée, forcé à boire toutes sortes de choses et m'avait raconté sa vie. Il répétait sans cesse les même choses, des choses atrocement ignobles. Il m'expliqua aussi le principe de la transition mais, seulement après m'avoir forcé à boire le sang d'une gamine de douze ans qui se tenait là, elle aussi, attaché par le pied. Je me serais cru dans un vieux remake de Saw, sauf que là, c'était moi qui était mise à l'épreuve. L'homme m'avait donné un choix simple : soit je buvais une infime quantité de son sang -assez pour achever la transition- soit il la démembrait devant moi. J'ai opté pour la première option mais, ne sachant pas contrôler mon envie de nouveau-né, j'ai fini par vider la demoiselle de son sang. L'homme ria aux éclats, fier de lui... mais il avait sous-estimé son plan. Remise en forme par le sang que je venais de boire, j'ai réussi à me libérer avant de lui briser la nuque et m'enfuir. La première chose que j'ai faite, c'est aller me doucher. Je suis resté des heures entières sous l'eau chaude, brûlante même ! Mais je ne ressentais aucune douleur. Ce que lorsque j'ai entendu le téléphone sonner que je me suis forcée à sortir de là. C'était Xander... mon Xander. Comment allais-je lui dire ça ? Comment ? Je n'avais pas d'autre solution que m'éloigner de lui, que serait-ce pour éviter qu'il ne finisse comme la gamine dans cette cave.  

***
" Tu t'es éloignée de lui pour le protéger, parce que tu l'aimais. C'était un acte honorable, Joyce. " " Cela a provoqué sa mort ! Il n'y a rien d'honorable là dedans ! " Cette fois, j'ai réussi à envoyer ma gifle avant qu'il ne la voit venir. Il se frotte la joue pendant que je ramène mon bras sur ma poitrine, demi-honteuse de m'être emporté alors qu'il ne fait que m'aider. J'ouvre la bouche pour m'excuser mais, je m'arrive pas à formuler ce que je ressent avec des mots. Suis-je désolé de l'avoir giflé, de ne pas être assez reconnaissante ? " C'est donc ça... " lâche-t-il dans un murmure, ce qui a le don t'attiser ma curiosité. " Comment ça ? " Il sourit, comme si je venais de répondre à une énigme quelconque. " Tu as préféré sombrer dans le sang et la violence plutôt qu'accepter la mort et vivre le deuil de ton ami. " " Petit ami. " Je me sens obligée de le préciser, ce qui accentue son sourire. " Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle là dedans... " Il se lève et me tend une main - que j'accepte avec plaisir. Est-ce que la séance que psy est enfin fini ? " Il n'y a rien de drôle, en effet. " Je confirme d'un hochement de tête. " Mais cela veut dire que tu n'es pas irrécupérable. Juste brisée de l'intérieur. " Je fronce les sourcils. " Et ? " " Il te suffit donc de réparer ce qui a été brisé. Je pars pour Mystic Falls demain; fais tes valises, tu pars avec moi. " " Et pourquoi je ferais ça ? " " Pour essayer de reprendre le cours de ta vie, plutôt que la laisser te bouffer comme elle le fait depuis la mort de ton ami. " Je vais pour le rectifier encore une fois mais, à sa tête, je constate qu'il l'a fait exprès pour me faire réagir. " Bon... ce sera tout pour aujourd'hui. Je peux compter sur toi demain ? " J'hausse les épaules, l'air faussement détachée. " Alors ? " " Oui, tu peux compter sur moi. "

Hey toi, derrière ton écran !


Je m'appele elena ou klaus et j'ai 24 ans. J'ai découvert Ghost World grâce à je ne sais plus quoi ou qui tellement ça fait longtemps que j'y suis et, maintenant que je me suis inscrit, je compte venir tous les jours. J'aime nos membres chéris ainsi que mes amis les staffeurs et longue vie à GW !

Parrainage ? [] OUI [xxx] NON

Code:
GILLAN karen [color=crimson]✘[/color] MCARTHUR o. joyce


Dernière édition par O. Joyce McArthur le Mar 21 Jan - 20:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Lun 20 Jan - 20:57

Re-bienvenue
KAREN & MATT   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Lun 20 Jan - 21:07

Ce vava Bienvenue chez les fous et bonne chance pour ta fiche amuse toi bien
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Lun 20 Jan - 21:25

Oui moi je dis ouiiiiiii    
Je te dis bienvenu quand même si...   
Si jamais t'as d'autres questions que celles que tu m'as déjà posé n'hésite pas   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Lun 20 Jan - 21:30

Merci à vous trois  

 :amouur: 

Pour l'instant ça devrait aller mais,
je n'hésiterai pas à te harceler à nouveau si besoin  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Lun 20 Jan - 21:56

Mrrr Karen !
rererebienvenue du coup héhé et bon courage pour ce TC!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Lun 20 Jan - 23:33

Re-Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Mar 21 Jan - 12:44

Lena

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Mar 21 Jan - 19:29

re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Mar 21 Jan - 19:52

Merci tout le monde  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Mar 21 Jan - 23:31

Re-Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Jeu 23 Jan - 20:46

Merci    
Revenir en haut Aller en bas

avatar

morsures : 1870
inscrit(e) le : 23/07/2012
célébrité : Zach Roerig
crédits : TAG et Tumblrs

MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Jeu 23 Jan - 21:35

Te voilà devenu un vrai Ghostien !


Voilà

Maintenant, t'es libre de créer ta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ainsi que ta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; cela t'aidera -entre autres- à y voir plus clair dans l'évolution de ton personne. Si tu manques d'action ou de piquant dans ta vie, n'hésite pas à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; avec un peu de chance, il sera pris dans les jours qui suivent.

Il arrive que l'on soit timide mais, tu n'as rien à craindre sur GW ; nous sommes tous aussi déglingués les uns que les autres. Pour t'aider à mieux t'intégrer, il t'es possible de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; ils seront là pour toi tout au long de ton aventure sur le forum o/

Pour finir, il ne te restera plus qu'à t'amuser parmi nous et, pour nous aider à ramener du monde sur le fofo, n'hésite surtout pas à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sur le Top-Site.

HAVE FUN !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ghost-world.org

avatar
Invité


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   Ven 24 Jan - 18:56

Merciiiiiiiiii    
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
joyce - le plus dur ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ulysses Joyce
» La bombe atomique!
» Joyce § Un monde sans fausse note : c'est une utopie qui chante
» Joyce Neller - I'm neither humble nor snooty. I am simply proud.
» So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: ANCIENNES FICHES-