AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le monde des vivants me manquait - Jenna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 12:59


JENNA SOMMERS
❝ C'est marrant ce que tu dis parce que c'est pas tellement marrant ❞

NOM ; Sommers PRÉNOM(S) ; Jenna ORIGINES ; Américaines ÂGE ; 28 ans STATUT SOCIAL ; Célibataire... PROFESSION ; aucune AVATAR ; Sara Canning CRÉDITS ; tumblr
GROUPE ; Fantôme PLUS GRAND RÊVE ; Retrouver toute les personnes qu'elle aime et qu'elle a laissé derrière elle PLUS GRANDE PEUR ; d'une fois de plus ne pas être à la hauteur de son rôle de tante qui doit protéger Elena et Jeremy RAPPORT AUX AUTRES GROUPES ; Jenna n'a pas vraiment eu la possibilité de se forger une opinion sur les autres races puisqu'elle est morte quelques heures après sa formation.



C'EST TOUT MOI ÇA
Si je devais me décrire je pense que je dirais que j’aime profiter de la vie, enfin j’aimais quoi que j’aime toujours mais c’est juste que… Bref je vous expliquerai ça plus en détail plus tard. J’essaye d’être le plus positive possible ainsi que responsable tant bien que mal. J’ai toujours voulu faire de mon mieux pour Elena et Jeremy après la mort de ma sœur et de son mari mais contrairement à elle je… je n’y arrivais pas soyons honnête. Elle avait toujours eu ce truc comme, de la magie qui faisait que tout roulait comme sur des roulettes sans qu’elle n’ait besoin d’arrêter de sourire, hors moi avec Jeremy surtout je n’ai jamais eu vraiment d’autorité. Bien que son comportement c’est amélioré et m’est facilité la tâche. Quoi que je ne dirais sûrement pas ça si à cette période je savais ce qu’ils étaient en train de vivre lui et sa sœur. Et du coup je culpabilise, je n’ai pas réussis à les protéger et le pire c’est que les rôles étaient même inversés, c’était Elena qui avait voulu me protéger, je ne me sentais pas digne du rôle qu’on m’avait confié même si j’adorai Elena et Jeremy et je les adore toujours bien sûr. J’ai aussi tendance à croire un peu trop à mes relations amoureuse alors que la plus part on finit en vrai désastre sauf une, la dernière que j’ai pu avoir, enfin si ça à finit en désastre mais c’est pour la simple et bonne raison que je suis morte. Ça a dut lui faire beaucoup de peine et je n’aime pas quand les gens ne vont pas bien, surtout à cause de moi, sauf peut-être pour certaines personnes comme John qui m’agaçaient au plus haut point. D’ailleurs on m’a dit qu’il était mort lui aussi, combien de personnes étaient morte après moi ? Bon aller essayons de continuer sur du positif. Je suis quelqu’un qui aime rire, qui s’intéresse beaucoup à cette ville et à son histoire, sûrement parce que je vis avec l’une des familles fondatrice. Je préfère dire ce que je pense, je mens rarement mais contrairement à certaines personnes je ne vais pas aller dire ce que je pense à quelqu’un si c’est juste dans l’intention de blesser, je n’ai plus quinze ans je suis passé au-delà de ça. Heumm qu’est-ce que je pourrais rajouter ? Je suis à l’écoute des autres parce que je sais que quand moi j’ai besoin de parler ça me fait énormément de bien que quelqu’un soit là pour m’écouter vraiment, je veux dire par là sans se faire les ongles et me dire « huhum » à chaque fin de phrase. J’ai horreur des trahisons et je déteste qu’on me mente comme tout le monde je suppose et j’ai plutôt du mal à pardonner ce genre de chose, oui je pardonne difficilement quand c’est quelqu’un en qui j’avais vraiment confiance qui a trahis cette confiance, mais ça ne veut pas non plus dire qu’elle est irrécupérable, il faut juste avoir une bonne raison et le vouloir vraiment. Par contre je pense que je risque d’avoir énormément de mal à pardonner à Klaus même s’il est super gentil de toute façon ça ne doit pas l’intéressé beaucoup d’obtenir mon pardon.

RACONTE-NOUS TOUT
Petites; Papa nous racontait des histoires de créatures imaginaires à moi et ma sœur, je les avais complètement oublié jusqu’à ce que j’apprenne la vérité sur le monde qui nous entoure. Miranda était plus grande que moi de quelques années et elle a toujours pris soin de moi. Bien sûr on était pas d’accord parfois et on se bataillait gentiment comme dans toutes les familles mais ça restait quelque chose d’extrêmement rare. Etant toute jeune ma sœur me protégeait constamment, elle s’amusait à m’apprendre à me battre contre des créatures imaginaires debout sur le lit alors qu’on devait dormir. Je me rappelle encore de la fois où j’avais voulu me donner un air courageuse et qu’au moment où ma mère c’est levée pour aller aux toilettes et a fait grincé la porte j’ai sursauté et été me réfugier sous ma couette plus vite que bip bip. Miranda m’a regardé avec des yeux ronds puis à éclater de rire, rien que son rire arrivait à me détendre, elle était venue dans mon lit et m’avait réconforté. Elle savait toujours comment faire pour ça, c’était quelqu’un d’exceptionnel… Désolée… Faire remonter tous ces souvenirs à la surface ça me fait autant sourire que pleurer, ces moments avec ma sœur me manquent. C’est marrant de se dire qu’elle était plus maternelle que ma mère alors qu’elle n’avait que onze ans en sachant que je n’ai pas l’impression d’avoir réussis à l’être à mon âge. Quand j’ai eu six ans Miranda m’a offert une boite à bisous, c’était une sorte de mini coffre en bois fin et pin en jaune que je soupçonnais d’avoir fabriqué elle-même, et elle avait mis du coton à l’intérieur. Elle m’a expliqué qu’à chaque fois que j’irais mal que ça soit parce que j’ai peur ou tout autre chose je devais ouvrir cette boite à bisous et à chaque fois que je l’ouvrirais j’aurais un bisou. Cette boite je l’ai énormément utilisée, surtout quand ma sœur à commencer à aller dormir chez des copines à elle comme Abby Bennett.

En grandissant bien sûr je n’eus plus peur avant de dormir et j’ai petit à petit délaissé ma boite à bisous, je crois qu’elle est à la maison du lac, je la chercherais à l’occasion. Je n’ai pas vraiment aimé ma période adolescente, surtout le début, le collège. Pour deux bonnes raisons : lunettes et appareil dentaire. J’étais une bonne élève et je sortais encore peu, mes parents ne me laissaient toujours pas seule à la maison, même si à cette époque je me sentais assez grande pour me garder toute seule il aura fallu attendre encore un peu pour ça. Enfin ce n’était pas comme si je ne m’y attendais pas puisque ça avait été exactement pareil avec ma sœur, la seule différence et au final grosse différence c’était la personne qui nous avait gardé ou diront nous plutôt tenue compagnie quand nos parents n’étaient pas là. En effet pour moi c’était Kelly Donovan, une vrai folle celle-là ! Je me suis bien amusée avec elle, elle me faisait sortir, m’emmenait à des endroits inimaginables et pour combler le tout elle se démenait pour m’apprendre à draguer. On a eu des sacrés délires ensemble mais il était clair pour moi que je ne voulais pas devenir une tombeuse comme elle l’était, elle ça lui allait bien mais moi ce n’était pas mon truc. Cependant tout son patacaisse a eu du bon puisqu’en peu de temps j’ai été en couple même si le type en question était un vrai salop : Logan Fell ! Vous pouvez être sûr que je m’en rappellerais de celui-là.

Au début tout se passait bien, en plus je n’avais plus d’appareil dentaire, victoire ! Papa avait enfin lâché la bride et j’avais le droit à plus de liberté donc je passais beaucoup de temps avec lui, si bien qu’en très peu de temps tout le monde était au courant de notre relation. Je passais mon temps à lui réclamer des nachos au fromage parce que j’en raffolais et il s’arrangeait pour qu’il y en ai presque à tous les repas. C’était vraiment super j’étais aux anges mais tout ça ne dura que les quelques premières semaines. Bien vite toute les bonnes petites attentions qui faisaient plaisir se pointaient tous les trente-six du mois et quand il était avec ces potes j’avais parfois l’impression de ne plus exister. Ça avait le don de m’énerver au plus haut point, mais après il arrivait tout sourire et se faisait pardonner, oui parce qu’il savait très bien comment s’y prendre, il s’y connaissait bien en gente féminine. Notre relation commençait à durer en longueur et il a fallu qu’il gâche tout. Il a fait une faute, cette fois ci trop grosse pour que je lui pardonne en quelques sourires, une faute qui s’appelait Natasha. En plus il avait fallu qu’il fasse ça avec une bombe sexuel et qu’il soit le moins discret possible. Quand je l’ai appris tout le monde était déjà au courant. J’ai eu honte, énormément honte, je ne voulais pas qu’on me regarde en pensant que j’étais la fille que Logan avait trompé avec Natacha la canon mais je savais très bien que ça serait ça, que ça allait rester et peser sur mes épaules. Je ne me suis pas privé pour dire ce que je pensais à Logan, je lui ai tout balancé bien méchamment. Evidemment j’ai rompu et je me suis barrée de la ville. Rien que d’y repenser me fait monter les nerfs, à ce moment précis j’aimerais bien aller lui retirer ses fesses de la plage sur laquelle il bronzait tranquillement pour le plaisir de lui balancer à la figure tout ce que je n’avais pas osé lui dire avant.

Pendant un temps j’ai donc été habiter ailleurs, me reconstruisant petit à petit, ayant quelques autres relations peu glorieuses mais pas aussi pittoresque que celle avec Logan. C’est pour Miranda que je suis revenue quelques années plus tard, elle allait se marier, je n’allais quand même pas louper ça ! C’est comme ça que je fis la connaissance du docteur Greyson Gilbert et de son frère, John. Je me demande bien ce que j’avais en tête quand j’ai couché avec John, parce que c’est arrivé plus d’une fois, ça a duré quelques mois en fait sans qu’on ne soit en couple. Et je ne trouve aucune excuse valable, non franchement je n’ai aucune réponse, je ne saurais pas vous dire pourquoi j’ai couché avec cet être qui a le don de m’agacer même quand il n’ouvre pas la bouche. D’ailleurs qu’il ait quitté la ville c’était très bien, le seul hic c’est qu’il soit revenus ensuite. Mon dieu je suis en train de réaliser que je parle de quelqu’un de mort-là, je devrais y aller mollo, Maman m’avait toujours dit qu’il fallait respecter les morts, remarque j’étais morte aussi, est ce que ça m’excusait ? Miranda et Grayson se sont rendus compte qu’ils ne pouvaient pas avoir d’enfant, en tout cas c’est ce qu’ils ont crus et ça a dévasté ma sœur qui était si maternelle. Je ne la voyais pas vivre sans enfant, depuis toute petite elle était une Maman, savoir qu’elle ne pouvait pas réellement l’être était atroce. Mais un miracle est arrivé, oui parce que les miracles ça existe. Une toute jeune fille, Isobel, enceinte qui ne savait pas quoi faire, c’est John qui l’a amené à son frère. Celui-ci lui a permis d’accouché et la jeune fille ayant abandonné le bébé il a falsifié les papiers pour que ce bébé devienne le leur. Elena, Elena Gilbert, leur premier enfant. Une petite fille brune et pleine de vie, elle me rappelait sa mère. Ma sœur et son mari ont finalement réussit à avoir un enfant, Jeremy, en réalité le cousin d’Elena mais la réalité Elena ne la connaissait pas, Jeremy était son frère. Elle était très protectrice envers lui, pour le reste des gens et même pour moi le doute n’était pas possible, Elena était belle et bien la fille de Miranda. C’était elle tout craché.

Quand Elena et Jeremy furent adolescent le pire arriva. Ils perdirent leur parents, moi ma sœur, John son frère. Un accident, de voiture. Je ne sais pas exactement comment ça s’est passé, je sais juste que la voiture est tombé dans l’eau et qu’Elena est la seule à s’en être sortit on ne sait comment, même elle ne le savait pas. J’ai été dévasté autant qu’eux. J’ai longuement pleuré, je n’arrivais pas à réaliser que j’avais perdu ma sœur qui était une des personnes qui comptait le plus à mes yeux. Miranda ne pouvait pas être morte ce n’était pas possible, ce n’était pas juste, j’ai eu beaucoup de mal à l’accepter, à me faire à l’idée et à passer à autre chose. C’est justement à cette époque que John s’est cassé, préférant passer nous voir quand ça le chantait, et c’est moi qui suis devenue la tutrice légale des enfants. J’ai fait mon maximum mais je n’avais pas le talent de ma sœur pour les élever cependant je n’avais pas l’intention de les abandonner, j’allais continuer à essayer encore et encore, à faire du mieux que je pouvais. J’avais l’impression de m’en sortir un peu mieux jusqu’à ce fameux entretient avec le professeur d’histoire de Jeremy qui m’apprit qu’il se droguait et loupait trop de cours, quel honte de ne pas avoir remarqué ça moi-même, et il ne se fit pas prier pour me faire comprendre que je n’étais clairement pas capable de les éduquer, j’avais été Tanerisée comme disait Elena. Elle était comme sa mère, elle cherchait sans cesse à me réconforter mais les faits étaient bel et bien là. Après ce jour j’ai fait tout mon possible pour remettre Jeremy sur le droit chemin, et puis il était hors de question que je redonne le plaisir à ce prof de rabaisser mes capacités même si parfois je recommençais à les rabaisser de moi-même. Ce prof aussi est mort d’ailleurs, et je sais maintenant que c’est Damon qui l’a tué sans en savoir la raison d’ailleurs je ne chercherais pas à la savoir.

J’ai retrouvé Logan, présentateur des infos, quand je le voyais à la télé j’avais envie de lui jeter des peaux de bananes. Il sonnait faux en plus. Avant ça je n’avais encore jamais insulté une télé. Et il a réussis à me reséduire, me faisant croire qu’il avait changé, qu’il n’était plus un adolescent idiot et moi je l’ai cru. Finalement il s’est barré en se contentant d’un simple email pour m’expliquer brièvement la situation. Et très peu de temps après ça il a ressoné à ma porte tout sourire comme toujours quand il avait quelque chose à se faire pardonner. Mais que faisait-il, il partait, il revenait ? J’étais furax de plus il voulut me convaincre de le faire rentrer en m’expliquant que je ne savais pas contrôler mes émotions, très efficace comme technique, je lui ai claqué la porte au nez, il était hors de question qu’il ne se repasse quoi que ce soit avec lui, il se foutait royalement de moi. Jeremy s’est reprit, il a arrêté de se droguer et de sécher les cours, il s’est même mit à faire ses devoirs, chose qui étonna Elena autant que moi à un point même qu’on c’était demandé si le type qui parlait n’était pas un clone de Jeremy ou un truc comme ça. Mais non il c’était vraiment reprit, très bonne nouvelle bien sûr. Et puis c’est aussi un peu grâce à lui que j’ai fait une des meilleures rencontres de ma vie. Le nouveau prof d’histoire, Alaric. Dès que je l’ai vu je l’ai trouvé Charmant. J’ai fait connaissance avec lui et par la même occasion Logan repartit faire bronzette à la plage et cette fois ci n’est pas revenus, bon débarra !

J’ai appris à connaitre Alaric et quand il m’a parlé de sa femme, ou plutôt quand il m’a dit son nom puisqu’il m’en avait déjà parlé, je me suis demandé si ça n’était pas la mère biologique d’Elena. Celle-ci venait de découvrir la vérité je ne sais comment et j’avais du tout lui expliquer, tout ce que je connaissais de sa mère c’était qu’elle s’appelait Isobel. On a réussi à trouver une photo d’elle sur le net et quand je l’ai montré à Ric il a reconnu sa femme. Mon dieu est ce qu’Elena pouvait supporter le choc, savoir que ça mère biologique aussi était décédée. Je ne savais pas comment lui annoncer et je n’eus pas à le faire puisqu’au final elle a tout découvert par elle-même je ne sais comment. Il y a certaines choses qui m’échappaient, peut-être avait-elle déjà parlé à Alaric, je n’en savais rien… Tout ce que je savais c’est que je n’avais pas eu à le faire. John fit son retour et s’installa chez nous, il avait bien choisit son moment celui-là. De plus il me donnait l’impression d’avoir une dent contre Ric ce qui entretenue ma haine envers lui, enfin le mot haine est peut-être un peu fort, il m’agaçait, me désespérait et m’embêtait, lui par contre il était loin d’être comme son frère. Je craquais pour Alaric, il était tellement gentil comment faire autrement ? Et puis il m’avait embrassé alors je fondais mais il avait encore besoin de temps, je crois qu’il n’en avait pas fini avec son ex-femme, Isobel. Je comprenais, il fallait du temps pour se remettre de la perte de quelqu’un qu’on aime, je le savais très bien oui. En attendant je gardais quand même un œil sur Elena et Jeremy, ce dernier semblait avoir réussit à se sortir Vicky de la tête, il voyait une jeune fille nommée Anna, je l’aimais bien d’ailleurs. Et puis Elena était avec Stefan, ils allaient bien ensemble et j’étais content pour eux ce pourquoi quand j’ai surpris Damon en train de l’embrassé je n’ai pas été vraiment contente surtout qu’à dernière nouvelle elle était encore en couple avec son frère. Mon avis sur Damon avait changé, je vois séducteur, beau gosse et briseur de couple ? Un dans le style de Logan je savais ce que c’était et ce n’était certainement pas ce qu’il fallait à Elena. Dans la même soirée John se blessa avec un couteau, je ne savais pas comment il avait pt s’y prendre pour se couper les doigts et se l’enfoncer dans le ventre mais il restait définitivement quelqu’un de pas doué.

Alaric, Elena et Damon ont été faire des recherches dans l’ancien lieu de travail d’Isobel et à leur retour Ric m’a annoncé qu’il ne ressentait plus rien pour elle, il m’a embrassé, et tout ça m’a pris un peu au dépourvus mais j’avais enfin le droit d’être heureux avec lui, c’était mon homme parfait. Il était loin d’être de ces Logan, John et compagnie, d’ailleurs en parlant de John j’ai fait la même connerie que lui en me plantant un couteau dans le ventre. Je ne savais pas comment j’avais fait mon compte, tout est un peu flou dans ma tête mais en tout cas je ne m’étais pas loupé, j’avais même de la chance d’avoir survécu. Maintenant je savais, le double d’Elena m’avait hypnotisé, comment on pouvait faire ça ? Comment on pouvait être cruelle à ce point. Plus tard une nouvelle personne est arrivée en ville, Elijah, un jeune homme charmant qui s’intéressait à l’histoire de la ville et qui m’a même apprit des choses sur ses familles fondatrices qui ne l’étaient pas vraiment en fin de compte. Je m’étais bien rendus compte qu’Alaric était un peu jaloux mais il n’avait pas à s’inquiéter. Par contre moi j’ai fini par me poser des questions, des questions que je ne me serais jamais posé si John n’était pas venu installer le doute dans mon esprit. J’espérais sincèrement qu’il ne me racontait que des bobards je ne voulais pas croire que Ric ai pu me mentir. Pourtant c’est bien ce qu’il a fait et je l’ai découvert assez brutalement puisque son ex-femme Isobel soit disant morte était venue frapper à ma porte. Et pour ne rien arranger Elena était au courant aussi et ne m’avait rien dit, non c’était trop, c’était trop pour moi. Comment ils avaient pu me faire ça ?! Je suis allé m’enfermer dans ma chambre et ai pleuré toute les larmes de mon corps, je ne pouvais pas le croire, pas lui non, et pas elle. Je souffrais pour ce mensonge et encore je ne savais pas le plus gros.

Je savais que j’allais mettre du temps à leur pardonner, surtout à lui pardonner à lui, il fallait le temps que je digère ce mensonge mais il était tellement gros qu’il me restait en travers de la gorge. Je vous laisse imaginer ma surprise quand quelques jours plus tard j’ai trouvé un Ric totalement différent, plus lui-même, qui s’amusait à me parler de couteaux et de vampires. Je crois qu’il se foutait réellement de ma gueule là, il dépassait les limites. Et Stefan qui m’avait appelé au même moment pour me dire de ne pas rentrer chez moi avant de me rejoindre en apprenant que j’y étais déjà. Je n’y comprenais rien, que ce passait-il à la fin ? La conversation commençait à partir dans complètement autre chose et le pire c’est qu’ils avaient l’air tout à fait sérieux et même amusé pour ce qui était d’Alaric. Je ne le reconnaissais vraiment plus. Quand je vis Stefan l’attrapé pour le plaquer au mur sans que je n’eus le temps de le voir bouger mon cerveau dérailla, son visage aussi était en train de changer et il me disait de fuit ce que je fis immédiatement. Je me suis réfugiée à la pension avec Elena, complètement apeurée et c’est là qu’elle m’expliqua enfin tout. J’étais la seule à ne pas être au courant… Une fois de plus je n’avais pas été à la hauteur, c’était le monde à l’envers, Elena et Jeremy qui voulaient me protéger alors que c’était à moi de les protéger. Alors le type à qui j’avais parlé, celui qui avait pris possession du corps d’Alaric était Klaus, le grand méchant parmi les méchants. Et Elijah était son frère mais il était de notre côté, il voulait garder Elena en vie et tuer son frère, encore là j’avais du mal à comprendre qu’on puisse vouloir tuer son frère quand on avait la chance d’en avoir encore un mais comme il pouvait tous nous anéantir je ne fis aucune remarque la dessus.

Klaus libéra enfin Alaric et je pus en être sûr grâce à la scène intime de nous deux qu’il avait commencé à dévoiler et que Klaus ne pouvait pas savoir. J’étais rassurée et contente de le retrouver, plus jamais je ne voulais le voir comme je l’avais vu quand il était possédé. Peu de temps après je fus enlevé par Klaus, ou plus précisément attiré dans un piège par Katherine qui s’était faite passé pour Elena au téléphone et qui faisait ça pour Klaus. Je m’étais retrouvé au milieu de flamme avec Elena et une autre femme ne tarda pas à nous rejoindre. Une fois de plus je ne comprenais pas, j’étais en mutation pour devenir une vampire, la sorcière qui dirigeait tout ça me força à boire son sang et je n’eus pas la force de me débattre contre cet appel. Je n’eus pas beaucoup de temps dans la peau d’un vampire mais tout c’était accentué, que ça soit la chaleur du feu, l’ouïe mais aussi la culpabilité, le regret… c’était encore pire qu’avant. Elena m’expliqua une fois de plus la situation, elle me dit qu’elle allait s’en sortir que je ne devais pas m’inquiéter pour elle mais c’était plus fort que moi, tout le monde dit toujours ça. J’ai voulus profiter de mes pouvoirs de vampire au moins une fois pour pouvoir l’aider et la meilleure idée que j’eu fut de mordre violement la sorcière dans le but de la vider de son sang mais Klaus m’arracha le cœur et ce fut la fin pour moi. Et moi voilà de retour, je ne sais comment, c’est différent d’avant, je ne suis plus un vampire et je peux à nouveau toucher. Je revivais ? Est-ce que j’allais retrouver tous ceux que j’aimais ?


QUI SUIS-JE VRAIMENT ?
❝ ...le grand méchant loup. ❞
J'me présente je m'appelle Henry, j'aimerais bien réussir ma vie être aimééééé... /out je connais la suite mais je suis déjà beau et intelligent XD Bon alors c'est toujours la même folle que pour Damon, Chris et Cameron, je m'appelle toujours Laura et Eve car je suis la première femme sur terre et que je suis plus vieille que vous tous mwahaha


Dernière édition par Jenna Sommers le Ven 26 Avr - 14:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:00

HEY!!!!! Bon courage pour celle-ci!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:01

Haha merciiiiii tooooi

Vous avez vu dans le 1er et le 3eme gif de mon profil Elena est sur pause XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:03

Jenna Sommers a écrit:

Vous avez vu dans le 1er et le 3eme gif de mon profil Elena est sur pause XD

MDR' !
Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:04

Tu es une magicienne
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:06

C'est pas moi qui les ai fait XDD

Merci mon volcan !!
Revenir en haut Aller en bas

originels
avatar

morsures : 10659
inscrit(e) le : 24/07/2012
célébrité : daniel gillies
crédits : tag

MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:08

rebienvenue sur le fofo Jenna

mon dieu que j'aime ce personnage.


On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:12

Haha merci Elijah, moi aussi je l'adore (tu me diras dans le cas contraire j'aurais de problèmes mentaux, je sais j'en ai mais shut) j'adore particulièrement quand elle fait à John "Oh John qu'est ce que j'suis contente de te voir ! Non désolée j'y arrive pas"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:17

0.o grand skyzo XD
Re[...]bienvenue tata :3
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:18

MDRRR oui j'suis pas prête de vous lâcher !

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:21

Ma tataaaaaaaaaa , je t'aime !!

Pour une fois que je peux dire ça a un de tes comptes, j'en profite xD
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:23

Mais t'a pas intérêt à nous lâcher XD Sinon je retrouve ta trace et je te séquestre XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:33

ReBienvenue à toi
Excellent choix
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:38

    Bienvenue (:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:44

ELENA; aha t'as le droit de le dire à Damon aussi XD et même à Chris si ça te chante ! mdr

ALEX; hey oh j'suis pas un des Stefan moi XD

MAX & ERWAN; merci les loupiots !
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 4896
inscrit(e) le : 03/01/2013
célébrité : riley voelkel
crédits : shiya, neon demon & tumblr

MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:46

C'était méchant ça XD Non mais histoire de dire que t'un un pilier du fo et qu'on t'aime (je parle pour plusieurs \0/ I'm skyzo in my way)



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 13:49

Ben non c'est vrai pour l'instant chaque Stef qu'on a eu n'ont pas finit leur fiche XD j'espère que celui la finira mdr

Oooh merci c'est gentil
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 14:27

Re-re-re-re-re-re-re bienvenue oui j'en mets en avance on ne sait jamais xD
& très bon choix de persoooo
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Jeu 25 Avr - 14:37

Meeeeeeeerciiii touaaaaaaaaaaaaaaa :amouur:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Ven 26 Avr - 14:37

Fiche terminus :hawaii:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

morsures : 1870
inscrit(e) le : 23/07/2012
célébrité : Zach Roerig
crédits : TAG et Tumblrs

MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Ven 26 Avr - 14:41


GHOST WORLD
❝ te souhaite la bienvenue parmi nous ❞

Très belle fiche ^^

Maintenant, n'oublie de recenser ton avatar ; cela aidera les admins à mettre le bottin à jour pour qu'il n'y ai pas de doublons de célébrité. Après ça, t'es libre de créer ta fiche de liens ainsi que ta fiche de rp's ; cela t'aidera -entre autres- à y voir plus clair dans l'évolution de ton personne. Si tu manques d'action ou de piquant dans ta vie, n'hésite pas à créer ton scénario ; avec un peu de chance, il sera pris dans les jours qui suivent.

Il arrive que l'on soit timide mais, tu n'as rien à craindre sur GW ; nous sommes tous aussi déglingués les uns que les autres. Pour t'aider à mieux t'intégrer, il t'es possible de demander un parrain/une maraine ; ils seront là pour toi tout au long de ton aventure sur le forum. Idem, si t'as envie de rp mais, t'oses pas aller vers quelqu'un, deux solutions s'offrent à toi : la foire aux rp's & les défis. C'est aussi une manière amusante de rp autrement o/

Pour finir, il ne te restera plus qu'à t'amuser parmi nous et, pour nous aider à ramener du monde sur le fofo, n'hésite surtout pas à voter pour le fofo sur le Top-Site.

HAVE FUN :fff:




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ghost-world.org

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   Ven 26 Avr - 14:57

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le monde des vivants me manquait - Jenna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde des vivants me manquait - Jenna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON UNE :: présentation-