AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les liens du sang - feat. Blodwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

sorciers
avatar

morsures : 536
inscrit(e) le : 18/01/2014
célébrité : Lily Collins
crédits : Schizophrenic

MessageSujet: Les liens du sang - feat. Blodwen   Mar 2 Aoû - 22:25

Les liens du sang
Go back to Island
Blodwen & Catherine
La notion de refuge était particulière et je cherchais encore le mien. Il me semblait qu’il était introuvable pour une raison très simple. Les refuges sont faits pour les personnes qui ont une identité et j’étais encore à la recherche de la mienne. Pas d’identité, pas de refuge, c’était logique. Alors je traînais régulièrement dans le Mystic Grill qui était un peu le refuge de tout le monde et donc, il n’était plus le refuge de personne. Un refuge devait être plus personnel, plus privilégié. Si tout le monde choisi le même, ce n’est plus qu’un lieu parmi tant d’autres. Il est impossible de se sentir réellement en sécurité dans un endroit que tout le monde connaît. C’était même dans ce lieu que j’avais fait la rencontre de Damon Salvatore. C’était un vampire sociable et gentil… Du moins du peu que je connaissais. Il semblait que toutes mes croyances qui appartenaient à mon ancienne vie s’écroulaient petit à petit. Un vampire ne veut pas forcément être mauvais et sanguinaire, il peut aspirer à autre chose. Une sorcière n’est pas tout le temps avide de pouvoir, mais elles le sont quand même assez souvent… Les hybrides étaient étranges, même si j’appréciais énormément Hope.

La bière ne me plaisait vraiment pas, mais je n’étais pas parvenue à demander autre chose au barman. Ce dernier m’a lâché un sourire en enchaînant par un : comme d’habitude ? Et puis il m’a servi sans attendre une réponse de ma part… Il fallait que j’arrête de laisser les autres prendre des décisions à ma place, mais parfois je me laissais juste faire parce que je n’aimais pas m’imposer. Pourtant je n’aimais pas la bière non plus. Tout dépendait de mon humeur finalement, j’avais tendance à me laisser faire tout simplement parce que les autres ne pensaient pas à mal. Du moins dans mon imaginaire, le mal était finalement devenu de l’essence de la magie. Je me considérais sans famille, je cachais mes pouvoirs qui revenaient petit à petit. Il était compliqué de se faire réellement une place dans un monde qui ne nous inspire plus grand-chose de positif par rapport à sa propre nature.

Sorcière devait être une chance, mais le pouvoir attire des personnes peu fréquentables. Même sous mon aspect de petite fille naïve, je savais que tôt ou tard, j’allais attirer les mauvaises personnes sans pouvoir réellement me défendre, si je ne faisais pas plus rapidement des progrès. Mais faire des progrès me rendraient encore plus voyante et c’est typiquement ce que je voulais éviter. Alors en me prenant la tête pour un rien, je restais là, jouant avec le contenu de mon verre. J’étais dépassée par ma vie, mes pouvoirs et mon absence totale de solution à tout ce qui pourrait se produire autour de moi. En résumé, plus je tentais d’avancer, plus je me perdais moi-même. Je me forçais à sortir tous les jours, mais dès que quelqu’un essayait de m’approcher, je baissais instinctivement le regard, évitant soigneusement toute approche inconnue. Ce n’était pas de cette façon que j’allais pouvoir avancer…

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sorciers
avatar

morsures : 299
inscrit(e) le : 04/05/2016
célébrité : Keira Knightley
crédits : tag <3

MessageSujet: Re: Les liens du sang - feat. Blodwen   Dim 14 Aoû - 13:23

Cela faisait un petit moment maintenant que j’avais enfin retrouvé ma sœur. Cependant, je n’avais toujours pas trouvé le courage de m’approcher d’elle. Si ma mémoire avait été effacé, mon instinct prenait peur l’idée de l’approcher. N’ayant aucune conscience de cet effacement de la mémoire, je trouvais ma réaction étrange. Mais fidèle à moi-même, j’avais pris la décision de l’écouter. Je faisais toujours confiance à mon instinct. Néanmoins, les jours passant, je prenais conscience que je ne pouvais plus continuer à attendre. Il fallait que j’avance. J’étais si proche du but. J’essayais par la même occasion de me convaincre que je n’avais rien à craindre. Après tout, pourquoi devrais-je avoir peur de quelque chose ? il me paraissait inconcevable que je sois l’une des raisons de sa disparition soudaine et de son silence radio.

J’avais fais tous les endroits habituelles de ma sœur et je finis par la voir au comptoir du Mystic Grill. Le visage bas, elle avait un comportement que je n’avais pas l’habitude de voir en elle. Mais il fallait dire qu’il avait du se passer tellement de chose depuis son départ. Je n’osais imaginer qu’il lui était arrivé depuis son départ. Nerveusement, je m’essuyais les doigts sur mon jean avant de m’approcher, le bruit de mes talons camouflés par le brouhaha du bar. Arrivée derrière elle, je restais un instant silencieuse, quelque peu apeurée. J’avais toujours été jalouse de la puissance de ma petite sœur, je ne pouvais l’expliquer mais cela avait toujours été plus fort que moi. Pour autant, j’aimerais réellement ma sœur et l’idée de la savoir en souffrance m’attristait.

Me mordant la lèvre, je trouvais enfin le courage de prononcer des paroles. « Salut. » Simple et efficace. Pendant des heures j’avais imaginé ce que j’aurais pu lui dire, j’avais des phrases toute faite. Cependant face à elle, rien n’arrivait réellement à sortir à l’exception de ce simple mot. Restant immobile, j’attendais sa réaction. J’avais tellement peur qu’elle ne cherche à fuir.



On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sorciers
avatar

morsures : 536
inscrit(e) le : 18/01/2014
célébrité : Lily Collins
crédits : Schizophrenic

MessageSujet: Re: Les liens du sang - feat. Blodwen   Lun 22 Aoû - 20:59

Les liens du sang
Go back to Island
Blodwen & Catherine
Les fantômes du passé étaient ceux qui m’empêchaient d’avancer, qui m’empêchaient d’être réellement moi. J’étais devenue ce petit être fragile qui fait des expériences tout en pensant que c’est une mauvaise chose. J’étais intrépide et confiante avant, maintenant je n’étais plus que l’ombre de cette fille qui s’appelait autrefois Triona. Elle ne me manquait pas vraiment, parce que suite à ma quasi perte totale de mémoire, j’étais devenu quelqu’un d’autre. Je savais que je ne pouvais réellement dissocier mon ancien moi de mon nouveau moi, mais Triona était endormie et elle resterait caché aux yeux de tous, parce que des personnes mal intentionnées veillaient toujours à repérer les pouvoirs qui tentaient de se cacher dans l’obscurité. Malheureusement, les ombres étaient le domaine des voleurs et non le mien. Âme solitaire qui voguait là où le vent lui ordonnait d’aller, je ne m’attendais pas à ce que celui-ci me piège, amenant les talons d’une certaine personne à me rejoindre. Le peu de souvenirs que j’avais de mon ancienne vie se rattachait surtout à mon accident et aux paroles méchantes et haineuses de ma sœur alors qu’elle m’abandonnait après m’avoir tout prix avec, sans doute, son amant.

Entendre cette voix dans le présent me fit l’effet d’une lame glaciale que l’on me plantait dans l’échine. Le souffle court, alors qu’elle était dos à moi, je me retournais soudainement, faisant voler les salières et les poivriers des tables proches de moi. Un sursaut de pouvoir involontaire qui témoignait, malheureusement pour moi, qu’il restait me de la magie. Bien que je n’avais pas encore récupéré mon vrai pouvoir, je me tenais prête à me défendre s’il le fallait, pour sauver le peu qu’il me restait. « Il n’y a plus rien à me prendre Blodwen… Va-t-en. » J’aurai aimé que ce ton soit agressif, presque félin, mais il n’en était rien. On aurait dit le miaulement écrasé d’un chaton qui avait peur qu’on l’attrape par la peau du cou. « Retourne auprès de ta famille et fiche moi la paix ! » Mon cœur tambourinait tellement fort contre ma poitrine que cela ne m’aurait même pas étonné de le voir sortir de ma cage thoracique pour regarder à quoi ressemblait la décoration du Mystic Grill. « Si jamais tu l’as amené avec toi… C’est qu’il n’y a vraiment rien d’humain en toi. » Cette fois-ci la rancœur se sentait plus, à propos de l’homme qui avait prétendu m’aimer pour me voler mon pouvoir. J’étais née ainsi et la jalousie maladive de ma sœur avait failli me mener jusqu’à la mort. « Qu’est-ce que tu veux de plus ? Tu as gagné Blodwen. Tu pourrais au moins me laisser en paix avec le peu de vie qui me reste. Je ne te fais pas d’ombre en restant à Mystic Falls, je ne reverrais jamais la maison ni nos parents, alors dégage ! » Ce sentiment d’injustice me prenait au corps. De quel droit venait-elle me voir et de surcroît en public ? Est-ce qu’elle voulait que je me donne en spectacle en sachant pertinemment que je ne pouvais pas prendre sa venue comme une bonne chose ?

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sorciers
avatar

morsures : 299
inscrit(e) le : 04/05/2016
célébrité : Keira Knightley
crédits : tag <3

MessageSujet: Re: Les liens du sang - feat. Blodwen   Dim 28 Aoû - 14:18

Il était fou de constater à quel point on pouvait avoir l’impression d’être hors de notre propre corps. Ma jalousie m’avait par le passé totalement aveuglé, rendue manipulable par l’être le plus abjecte de ce monde. Lorsque j’avais pris conscience des choses, ma honte, ma colère contre moi-même m’avait simplement fait dépérir. A un tel point que mes parents ont fait le choix de tout m’effacer de ma mémoire. Aujourd’hui, je ne comprenais plus la tournure des évènements. La moitié des choses qui je connaissais était fausse, pour remplir un trou dans mes mémoires effacées. Comment pouvais-je aborder les choses correctement en n’ayant pas toutes les cartes en main ? C’était impossible. La réponse de ma sœur me choqua énormément. J’eu immédiatement un froncement de sourcil, ne comprenant pas vraiment ce que voulait dire Triona par là. Je restais bouche bée sans savoir quoi lui répondre. Totalement perdue, je ne faisais qu’écouter les paroles rancunières de ma sœur. Je la connaissais suffisamment pour sentir la souffrance et la colère qu’elle pouvait avoir envers moi. Le seul hic était que j’étais simplement incapable de la comprendre, ignorant totalement de quoi elle pouvait parler ni même de qui.

La colère de ma sœur se fit plus vive. Et si jusqu’à présent, j’avais su resté calme car ne comprenant pas du tout d’où venait cette colère, je n’étais pas du genre à m’écraser ou bien à recevoir une colère que je n’étais pas capable de comprendre. « Mais de quoi tu parles au juste !?!? » finis-je par lui dire de manière forte, sur la défensive. Triona avait toujours été la sœur la plus discrète, la plus calme. La voir s’énerver face à moi était la preuve quelque chose clochait. « Je suis partie à ta recherche pour te retrouver ! » Dis-je finalement pour essayer de me justifier par ma présence. « Je comprend pas pourquoi tu es partie ! Ni même pourquoi les parents ne sont pas venus te chercher. Je sais que nos relations n’ont pas toujours été au beau-fixe, mais jamais je ne t’abandonnerais. » Il y avait toujours eu une rivalité venant de moi entre nous deux. J’avais toujours été la plus jalouse pour autant, jamais je ne l’aurais abandonné. Enfin, c’est ce que je pensais. La mémoire effacée, je ne savais pas que ma jalousie avait été exploitée à son comble par un voleur. « Je ne comprend pas de quoi tu parles. » finis-je par dire plus calmement.



On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sorciers
avatar

morsures : 536
inscrit(e) le : 18/01/2014
célébrité : Lily Collins
crédits : Schizophrenic

MessageSujet: Re: Les liens du sang - feat. Blodwen   Mer 31 Aoû - 21:14

Les liens du sang
Go back to Island
Blodwen & Catherine
Alors que je sifflais comme un chat feulerait, c’était au tour de Blodwen de parler et ce qui sorti de sa bouche fut pour le moins surprenant. Elle m’avait déjà dupée par le passé, mais si c’était le cas encore aujourd’hui, alors elle ferait mieux de lâcher la magie et devenir actrice, parce que son interprétation était royale. A la fin de son discours, je ne faisais que hausser un sourcil. Vu notre passé commun, je ne risquais pas de compatir ou de chercher vraiment à comprendre ce qu’elle avait en tête, ou ce qu’elle croyait avoir en tête… « Bien, je reformule, es-tu venue seule ou as-tu ramené Cian Cadigan avec toi ? C’est plus clair comme ça ? » C’était effrayant de voir que face à l’une des personnes qui avait failli causer ma mort, la force de caractère de Triona me revenait, comme un système d’auto défense qui se mettait en marche. Les regards se ruaient vers nous, à la façon de petits suricates curieux qui se méfiaient d’un prédateur en approche et ils ignoraient à quel point ils avaient raisons. « Nos relations n’ont pas toujours été au beau fixe ? Tu me l’as refait sans trembler des genoux celle-là ?... Il aurait été plus logique que je sois morte. Tu as pu le constater toi-même la dernière fois que l’on s’est vu. Ce n’est pas seulement ma magie que tu as prise…. C’est aussi ma vie toute entière, mes souvenirs, ma personnalité ! Je n’étais plus rien et tout ça pour quoi ? Parce que j’avais un plus grand potentiel de magie que toi ? T’es juste complètement cinglée Blodwen ! J’ai dû changer de prénom, déménager, disparaître pour espérer avoir de nouveau une vie ! Je ne suis qu’une ombre sur le tableau maintenant, alors, je ne vois pas en quoi jouer la comédie de la grande sœur qui se fait du souci te mènera à quelque chose… »

C’était cruel et presque gratuit si elle ignorait vraiment de quoi elle parlait. Mais j’avais longtemps pensé que ma meilleure amie et alliée était ma sœur et elle n’était qu’une image, un reflet imaginé de toute pièce. Amoureuse de l’homme qui m’avait charmé, séduite pour tout me voler. Blodwen avait tout en Irlande. Maintenant elle était la plus puissante puisque je n’étais plus là, elle avait des parents qui tenaient à elle et peut-être un fiancé, même si c’était un bel enfoiré. « Les parents ne m’ont pas retrouvés parce que j’étais morte en partie, personne ne m’a retrouvé avant que je n’utilise la magie à nouveau… Et si tu t’inquiètes quant à mes capacités, sache que je n’ai quasiment plus rien. Cian a toujours en sa possession qui je suis et ce que je suis, mon potentiel est en lui, plus en moi. S’il s’inquiète, tu n’as qu’à le rassurer mais ne lui dit surtout pas où je me trouve. Parce que je ne suis pas sûre qu’une seconde tentative de meurtre t’aide à te faire apprécier du reste de la famille. Enfin, pour ceux qui se soucient du fait que j’ai existé. » Ne la quittant jamais du regard, étudiant le moindre de ses faits et gestes, j’ajoutais plus poliment. « Je vis à Mystic Falls, je ne retournerai jamais dans notre pays, alors tu n’as pas à t’en faire. Si ce sont des remords ou la nostalgie qui t’ont conduit jusqu’ici, je peux comprendre. Mais parfois il faut juste savoir tourner la page et ne plus communiquer avec certaines personnes. Néanmoins, si tu veux toujours te risquer à une conversation avec moi, tu peux toujours t’asseoir à ma table. » En public, pas dehors, si confrontation il devait y avoir, autant qu’elle se fasse ici et maintenant.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sorciers
avatar

morsures : 299
inscrit(e) le : 04/05/2016
célébrité : Keira Knightley
crédits : tag <3

MessageSujet: Re: Les liens du sang - feat. Blodwen   Mar 6 Sep - 16:26

J’eu un mouvement négatif de la tête lorsqu’elle me demanda si j’étais devenue avec un certain Cian, mes sourcils restaient froncés. « Je suis seule. » J’avais envie de lui demander si était Cian mais je n’osais simplement pas. Pour le moment, et même si c’était difficile, je devais faire le dos rond pour ne serait-ce que la convaincre de ne pas prendre la fuite. Je n’avais clairement pas envie de partir à sa recherche. Les paroles de ma sœur me firent souffrir. Je sentais sa colère et elle me faisait comprendre les raisons de cette dernière. Je ne comprenais pas encore totalement tout, mais je commençais à avoir des éclaircissements. Néanmoins, il était particulièrement frustrant de ne pas de voir de quoi elle parlait. Grinçant des dents et fermant le poing, j’encaissais les paroles de ma sœur. Elle avait raison, j’avais toujours été envieuse des pouvoirs de ma sœur mais cela ne m’empêchait pas de l’aimer. Jamais je ne pensais avoir pu être manipulé de telle sorte que j’avais simplement détruit ma famille.

Nerveusement, je me passais une main dans les cheveux. Je n’étais pas idiote, d’une nature perspicace, mais je n’arrivais pas à faire le cheminement des paroles de ma sœur, je n’arrivais pas retrouver ce dont elle me parlait. Pourtant, je le sentais que c’était en moi, mais je n’arrivais pas à savoir. Mes mains derrières la nuque, je jetais un regard noir autour de moi. Je ne supportais pas me sentir observer. L’envie de discuter en privé me démangeait mais je savais parfaitement que Triona ne le voudrait pas. Je pris une grande inspiration en fermant les yeux avant de me tourner à nouveau vers ma petite sœur. « Je n’ai aucune idée de quoi tu parles Triona. » dis-je simplement essayant de parler suffisamment vite pour qu’elle ne me coupe pas. « J’ai littéralement plusieurs mois de ma mémoire qui ont disparu, je n’ai aucune idée de rien, ni de quoi tu parles. La seule chose que je sais c’est que personne n’a voulu répondre à mes questions. Je ne sais pas qui est ce Cian. »

Je fis une pause en secouant négativement la tête. « Je suis partie à ta recherche car je n’ai pas compris pourquoi nos parents ne l’on pas fait. Et oui, je le reconnais, j’ai toujours été frustrée de savoir que tu étais la plus puissante de la famille. Mais jamais je ne t’aurais fait de mal. » Et pourtant, je l’avais fait. Pourquoi avais-je à ce point déraillé ? Je n’étais pour l’instant pas capable de croire que j’aurais pu un jour faire tout ce que j’avais réellement fait. Même si je ne me souvenais de rien, ma perte de mémoire avait permis à ce que je ne sois plus sous l’emprise de ce Cian. Mais là encore, j’ignorais ce point.



On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les liens du sang - feat. Blodwen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les liens du sang - feat. Blodwen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» (m) Les liens du sang sont les plus fort - Lien famillial
» Les Liens Tissés par le Sang. feat Roxanne Hellsing
» Les liens du sang ne peuvent être défaits ♥ Grey's family
» [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: MYSTIC FALLS :: CENTRE VILLE :: LE MYSTIC GRILL-