AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Jeu 5 Mai - 18:29



I don't know the question, but sex is definitely the answer  





Le rendez-vous, le plus pourri du monde, se passait pour deux raisons : la première étant que Swan n'invitait jamais Ezeckiel chez lui et certainement que cela pouvait s'expliquer parce que depuis qu'il avait été inviter chez le plongeur : il était libre de rentrer par une fenêtre aussi facilement qu'un chat. La seconde, était que Swan pouvait se donner des grands airs, l'inviter à une jolie table où la fin de la soirée connaissait la même fin que d'habitude : du sexe encore et toujours. Il ne fallait pas se mentir, et le gamin ne se voilait même pas la face sur ce soir. Il fallait admettre que de se promener dans la demeure de Swan avait un côté excitant, une sorte d'irruption dans sa vie privée qui ferait sans doute comprendre au jeune homme que la différence entre son monde et celui de son plan cul devenu régulier. Le serveur roula plusieurs minutes avec l'adresse glissée dans son GPS, tandis que la voix féminine le guidait lentement vers les beaux quartiers, ceux des riches, ceux qui avaient les moyens de manière assez générale. Ezeckiel avait côtoyé longtemps la bourgeoisie religieuse, et sans doute que cela ne pouvait en rien se comparer à l'élite américaine qui vivait hors de sa triste petite ville natale. Le jeune homme n'avait pas souhaité se donner la peine de faire un effort : Swan allait déchirer les vêtements dans tous les cas. Préférant miser sur une chemise ouverte, un t-shirt et un jean moulant assez son cul pour chauffer Swan sans ouvrir la bouche. L'humain gara sa voiture en silence en observant la maison qui valait sans doute plus que tout ce qu'il pourrait gagner dans sa vie – en mettant de côté son héritage qui avait une valeur importante sans être colossale. Le brun quitta son véhicule en observant la demeure de haut en bas, pour se diriger vers la porte d'entrée et sonner une première fois sans violence. Ce silence était pesant. Une femme vint rapidement ouvrir. « Bonsoir je cherche Swan O'hara... » Lui répondant alors de rentrer en précisant qu'il était à la bonne adresse. Ce n'est qu'une fois à l'intérieur que le jeune homme sembla accorder de l'importance à la tenue de gouvernante de la femme. Silencieusement, il pénétra dans la maison.

Le brun avança, silencieusement après un remerciement un peu perdu tandis qu'il observait la maison, le couloir, les meubles et la décoration. La gouvernante lui indiqua le salon, le guidant alors  avec calme et joie. Elle était peut-être sous hypnose, le gamin n'avait pas envie de le vérifier, après tout lui il l'était et cela ne changerait sans doute pas – aux dernières nouvelles cela n'était pas un problème pour Swan. Le jeune homme se retrouva finalement dans le salon avec l'ordre simple d'attendre de la part de l’hôtesse. Observant les détails, se promenant avec cette absence de vie qui faisait plutôt contraste avec le caractère bouillant et de nature sauvage de Swan.





© TITANIA


Dernière édition par Ezeckiel N. Morgenstern le Dim 8 Mai - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Jeu 5 Mai - 19:16

J'avais personnellement décidé de préparer le dîner ce soir. J'avais demandé à ma gouvernante d'aller m'acheter les ingrédients nécessaires figurants sur une liste et d’accueillir mon invité. En général, je ne mettais jamais sous hypnose cette femme mais pour ce soir, je ne voulais pas que le bruit circule comme quoi j'invite un jeune plongeur pour un dîner en tête à tête. Pourquoi d'ailleurs ? J'aurais très bien pu débarquer chez Ezeckiel, ou me rendre sur son lieu de travail. Mais pour l'occasion j'avais décidé de changer ma façon de faire avec le brun. J'avais donc fais livrer bon nombre de bouquets de roses avant de les jeter. Cette fois, ça faisait beaucoup trop romantique. J'avais simplement allumé quelques bougies parfumées au dessus de la cheminée, sur la table basse et sur un long meuble pour donner à ma demeure une ambiance plus conviviale et chaleureuse... Même si les murs blancs, le sofa en angle gris, les meuble blanc et le plan de travail noir semblaient étouffer les faibles lueurs émises par les bougies. Une fois mon repas italien préparé, je suis monté jusqu'à l'étage pour prendre une douche brûlante. Je suis resté sous long pendant environ quarante minutes avant d'entendre la voix d'Ezeckiel grâce à mon ouïe vampirique. Je souris en coupant l'eau, allant m'habiller. Un jean noir, des chaussures italiennes cirées et une chemise en soie bordeaux sur le torse, je suis ensuite descendu jusqu'au salon pour voir Ezeckiel patienter sagement. Je m'avance vers lui alors qu'il se redresse et passe un bras dans le bas de son dos pour le coller à moi en souriant, l'air carnassier « T'es venu. » j'ai eu un doute, sincèrement. Je me retourne ensuite vers Madge, la gouvernante, pour lui permettre de rentrer chez elle et comme je l'ai prévus plus tôt, elle allait oublier la présence d'Ezeckiel aussitôt le seuil franchit. Rien de bien méchant, comme hypnose. J'avais fais bien pire par le passé et encore maintenant, ce qui n'empêche pas Ezeckiel de coucher avec moi et de venir à moi lorsque je lui demande de se ramener. Je finis par le relâcher en souriant, voyant qu'il n'a fait aucun effort sur la tenue, pas étonnant quand on sait comment vont finir ses habits, je devrais songer à lui en racheter. Je me dirige jusqu'au plan de travail, où une bouteille de champagne est déjà sortit et ouverte depuis quelques minutes à peine. J'attrape deux flûtes, pour les remplir, et me retourne vers Ezeckiel d'un pas lent, lui tendant la coupe. J'avais aménagé la terrasse pour ce dîner, d'une table ronde avec une nappe blanche, des verres en cristaux, des couverts en argents et des assiettes en porcelaines. Avec pour simple décoration une rose unique dans un soliflore. Mais pour le moment nous étions encore dans mon salon et rien ne pressait, la nuit allait nous appartenir. Je souris à Ezeckiel en m'affalant dans un des deux canapés. Je ne sais pas trop quoi dire sans paraître trop gentil, et je ne suis pas quelqu'un de trop gentil. En fait je ne suis pas très doué pour les relation sociales mais disons que pour Ezeckiel, j'étais prêt à faire quelques efforts. Faut aussi dire que je n'ai jamais été dans le camp des gentils. Bon, à vrai dire si mais personne n'est censé le savoir ça. Les gens connaissent plutôt mon histoire à partir du moment où je suis devenu sanguinaire, la plupart me craignent mais Ezeckiel lui, malgré les horreurs que j'ai pu commettre, il continue de vouloir rester avec moi. J'ignore si je dois m'estimer heureux ou si au contraire je dois le penser dérangé. Le pire dans cette histoire c'est que je ne regrette pas ce que j'ai pu faire et je continue à le faire. « Et si tu commençais par me parler de ta journée, avant d'avoir la bouche pleine ? » j'esquisse un léger sourire bien équivoque pour appuyer mon jeux de mots à l'égard de mon amant « Parce que je peux t'assurer que j'ai prévus pas mal de choses pour toi ce soir. » n'y allons pas par quatre chemins, car il n'était pas con et savait très bien pour quoi il était là. 





there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Jeu 5 Mai - 20:11



I don't know the question, but sex is definitely the answer  





Dans cette histoire, il était pourtant simple de comprendre que Swan était l’égoïste dominateur qui voulait un contrôle absolu et que Zeke n'était pas du genre à céder. Cela expliquait sans doute que la relation ne se perdait pas dans de la niaiserie ni dans l'ennui : le jeune homme n'était un objet que lorsqu'il cédait, et il fallait plus qu'une petite invitation pour le faire craquer. Le jeune homme semblait occulter chez qui son cul se promenait, préférant dévorer la pièce du regard, observant les moindres détails, profitant de la décoration et de l'image que cela pouvait renvoyer du propriétaire. Zeke avait couché avec Swan assez souvent dans son appartement pour lui offrir de nombreuses récompenses : le mec qui baisait sur le plus de meuble en une seule fois, qui ne se lassait jamais, qui revenait toujours en demander plus, et qui pouvait se vanter de quelques records dont le brun ne prendrait pas le temps d'expliquer les détails. Finalement le marionnettiste de cette soirée sembla pointer le bout de son nez. Zeke resta silencieux, s'attendant à une connerie, à une mauvaise blague, mais finalement ce fut un… geste d'affection semi-sexuel qui sembla s'effectuer. Le contact rapproché donnait le ton du film. Son geste de main reste courtois, cela peut s'expliquer par la présence de sa gouvernante autant que parce qu'il avait plus grave en tête que de simplement lui caresser le dos. La réplique fit sourire le plongeur en coin, qui trouvait l'entrée en matière plutôt originale, mais hors de question de se laisser perturber plus que de raison. « Tu sais, mon cul est plus bas. » Après tout, ce n'était pas le dos de Zeke qui avait tendance à passionner son partenaire. Néanmoins, lorsqu'il congédia celle qui devait sans doute lui faire office de femme de ménage, il se détacha à nouveau. La différence était bluffante tant Swan aimait se sentir beau avec des jolis tissus et des habits de marque. Les seuls vêtements de marque que le plongeur portait étaient des boxer, et malheureusement, les achats devenaient de plus en plus régulier.


Le gamin observa son amant de haut en bas, qui était plus confiant lorsqu'il était dans son environnement – ce qui expliquait sans aucun doute le possible refus du gamin de se laisser porter dans cet environnement où Swan aurait un contrôle total. Le maître des lieux délivra finalement une flûte de champagne au plongeur, qui pour être honnête : buvait plus souvent de la vodka que du vin. En effet, la culture de l'humain sur les vins lui provenait de sa mère, qui bien que religieuse : était une amatrice de différents vins, puisque rien n'était jamais assez bon pour représenter le christ. Cela pouvait surprendre, mais Ezeckiel ne venait pas des quartiers pauvres, cela était un choix d'être dans la classe populaire. Swan s'installa sur son sofa sans prendre le temps de trinquer. Le gamin continua à se promener dans la pièce sans se donner la peine de rejoindre son amant – ça serait trop facile. Écoutant la première réflexion du vampire, dont il ne voulait même pas cacher la sincérité et les connotations. Ezekiel dévisagea Swan après la première réflexion, mais s'offrant le droit de lui tourner le dos lors de la seconde. Le brun laissa échapper un sourire narquois.  « J'avalerais avant d'avoir la bouche pleine Swan. » Le brun continuait de détailler la maison, se promenant sans prêter réellement attention à son hôte.  « A en juger par ta chemise de couleur bordeaux c'est qu'avant toute chose, tu ne t'attendais pas à ce que te saute dessus. » La couleur bleu roi était indissociable de son amant, et cela ne changerait pas, Swan le savait de toute évidence. Portant à nouveau son regard à l'encontre de son amant en lui frôlant les jambes tout en continuant son petit tour dans la pièce.  « Me faire visiter est dans tes projets ?  »







© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Jeu 5 Mai - 22:29

si ça peut t'aider à te donner une idée de l'ambiance:
http://cdn.batiweb.com/i/actualites/26447/15532_15.jpg
http://www.vivons-maison.com/sites/default/files/bureau-appartement-moderne-citadin.jpg
http://www.arkko.fr/wp-content/uploads/2011/11/Maison-design-en-Afrique-du-Sud-Salle-de-bain.jpg
http://img.deco.fr/photo/038D02BC04728318-photo-visuels-salle-de-bain-31.jpg

Je savais où se trouvait ses fesses, et pour cause je les connaissais très bien maintenant. Je voulais juste essayer de bien faire les choses, comme les mortels aiment le dire. Il me connaissait très bien pour savoir que je ne serais pas aussi peu sexuel durant le reste de la soirée. Mais c'est toujours bien de jouer le jeu, de le faire mijoter et de le laisser me mijoter à son tour. Car ça marche toujours comme ça avec nous, l'un aguiche l'autre le poussant à l'irréparable. Installé sur mon sofa je l'observe déambuler dans mon salon non sans laisser mon regard épouser les courbes du jeunes avec gourmandise « Je n'aime pas cette chemise en fait. Et lorsque tu l'auras déchiré ça me fera une bonne raison pour la jeter. » je dis cela d'un ton calme et naturel comme s'il s'agissait de la chose la plus anodine au monde. Lorsqu'il m'indique qu'il aimerait visiter ma demeure, je bois cul sec ma flûte de champagne pour me redresser et m'approche du plongeur sans le lâcher du regard. Ma maison est bien plus grande que son appartement, et il y aura beaucoup plus de pièces et de meubles à souiller. Je souris en coin en l'observant plusieurs secondes « Ne prends pas trop tes aises. » puis je commence à marcher devant lui pour monter l'escalier design, comme le reste de l'architecture. À l'étage, un grand tableau représentant un étalon blanc occupe un mur alors que je rentre dans mon bureau, spacieux et austère, la seul touche de couleur provient de l'extérieur où l'on peut voir la forêt de Mystic Falls. Je continue de faire visiter ma maison et ne tarde pas à arriver dans une salle de bain spacieuse composée d'une douche et d'une grande baignoire. Nous arrivons rapidement dans la chambre d'amie qui possède sa propre salle de bain et enfin, ma chambre avec un immense dressing et une troisième salle de bain. Je passe derrière Ezeckiel pour poser mes mains sur ses hanches et l'embrasse doucement dans le cou sans prévenir avant de murmurer à son oreille « J'ai dépensé une fortune dans mon matelas, et t'auras bien l'occasion de le tester. » j'arrête subitement mes baisers, il me faut beaucoup de courage mais j'y arrive et finis par dire à l'intéressé « Le dîner va refroidir. » je ne lui laissais pas le choix, je n'avais pas cuisiner pendant une bonne moitié de l'après-midi pour au final réchauffer ou jeter mes plats dignes d'une grande table. J'accompagne le plongeur jusqu'à l'extérieur de ma maison, sur la terrasse du jardin. La table y est installée, avec une vue sur les lumières et les arbres fruitiers, ainsi que ma piscine enterrée et le jacuzzi. Je souris à Ezeckiel, sortant mon téléphone pour me connecter à une baffle et met en fond sonore un opéra avant de me tourner vers mon plongeur « Ne te moques pas, aussi surprenant soit-il j'aime Maria Callas. » ça a le mérite de me maintenir occupé et serein avant que mes désirs pour Ezeckiel ne me fasse exploser. Je tire une chaise pour inviter le jeune homme à s'asseoir avant de m'installer en face de lui, me surprenant à être un brin nerveux. Je soulève la cloche en argent en face de lui pour présenter une salade de tomates, mozzarella, aux quartiers de mandarines, à la roquette, au parmesan et au basilic frais, assaisonné à l'huile d'olive, au citron et à la fleur de sel. Je me racle la gorge en observant le brun. Je n'ai pas pour habitude de me montrer de la sorte, et en y pensant j'aurais peut-être du passer aux choses sérieuses lorsque nous étions dans ma chambre. Je roule les yeux au ciel en me trouvant pitoyable avant de lâcher de but en blanc « On peut toujours commander une pizza ou du chinois. » avant ou après avoir couché, quoi que si on commande après les fast-food risquent d'être fermé. Je me racle la gorge une énième fois en frottant ma barbe, me servant un verre de vin rouge. Je peux toujours attraper la jeune homme par le col de sa veste et l'embrasser par dessus nos assiettes et le guider jusqu'à ma chambre, au sofa ou même dans la piscine.





there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Jeu 5 Mai - 23:32



I don't know the question, but sex is definitely the answer  





« Je croyais que c'était ta passion de déchirer mes vêtements » Swan ne pouvait pas se vanter d'être un être délicat, raffiné et fin. Enfin si, mais seulement sous les traits qu'il aimait afficher avec les autres, avec Ezeckiel la chanson se voulait totalement différente. Le ton calme du vampire se voulait presque anormal, sans pour autant prétendre que Swan était un tyran : il n'avait rien d'un moine dont la patience était une seconde nature. Le plongeur observa en silence le brun se lever en avalant cul sec son verre – chose facile pour un vampire – en invitant le brun à visiter la demeure. La phrase de défiance semblait ouvrir le jeu des hostilités toute en finesse. Ezeckiel savait exactement où était sa place et qu'il n'était que l'invité ce soir, mais il était vrai que de toute évidence il ne pouvait pas prétendre qu'il ne prenait pas la confiance. L'humain ne baissa pas les yeux, dévorant ceux de son amant qui faisait le double de sa masse corporelle, pour autant la réponse fut trop tentante sans pour autant se perdre dans des discours. « Pas mon genre, voyons. » Swan avait été habitué à ce que tout le monde lui mange dans la main, un gamin bourgeois qui avait été habitué à ce que tout lui soit dû tandis qu'Ezeckiel fut celui habitué à essuyer les refus et a supporter les reproches. Le gamin n'allait donc pas céder sous les regards de quelqu'un, sous prétexte qu'il couchait avec, et sans aucun doute que s'il le faisait : la relation manquerait de piquant.

Le jeune brun suivit le mouvement dans un silence mortuaire en déposant sa flûte sur la table basse, ne dérangeant à aucun moment le propriétaire dans ses explications. Cela semblait vide, c'était affolant. Un grand vide, une maison vide, qui se perdait dans de la surenchère et qui demandait pourtant à être comblée. Ezeckiel ne préféra pas exprimer son avis, ni même poser des questions sous peur d'être mis dehors par son amant. Après tout, Swan ne possédait pas de droit de regard sur la vie du plongeur et le gamin ne pouvait en aucun cas prétendre qu'il avait la science infuse à l'égard des sentiments de son amant. Il observa donc, ces grands espaces, beaux et vides de toute émotion. Il pouvait mettre des fortunes dans un cadre et ne jamais combler la photo en son sein. Il fallait comprendre que le monde avait 50 nuances pour réaliser que l'argent ne pouvait acheter les sentiments. L'humain s'attendit à une blague sur la chambre d'amis, mais Swan se contenta de la présenter comme le reste. À mesure que les pièces se dévoilaient, le jeune homme écarquillait les yeux, cela piquait les yeux, ce surplus, mais il fallait bien reconnaître que cela n'avait rien de déplaisant. Puis vint finalement la chambre du vampire, qui sembla la plus courte, mais qui s'afficha d'une touche de conversation personnelle. Le gamin craignait – ou espérait – le geste brusque, mais les mains du vampire vinrent se déposer sur les hanches du plongeur avec délicatesse. Quelques baisers dans son cou, qui suivirent d'une phrase qui en disait plus qu'il ne voulait bien le croire : il n'avait pas invité Ezeckiel que pour le baiser bestialement comme d'habitude. Ne lui laissant pas le temps de répondre pour immédiatement l'inviter à quitter la pièce : le dîner ? Depuis quand Swan mangeait ? D'habitude il se contentait du dessert. « Tu es bien sûr de toi. » Il quitta pour autant la chambre pour retourner en bas.

Le jeune homme récupéra son verre pour s'enfoncer dans le jardin qui sembla beaucoup plus subjuguer le gamin que tout le reste. Posant son regard sur les plantations, la piscine, le jacuzzi et la table qui l'attendait. Le gamin avait une passion malsaine pour l'eau, alors c'était l'apothéose. Un sourire bête sembla se dessiner sur le visage du gamin. Se rajouta la musique, un air d'opéra qui pouvait à la fois sembler charnel et vieux. Difficile de choisir entre se taire et se moquer. Le jeune homme contempla vaguement le jardin en se détachant de Swan, lui tournant le dos. « Tu m'avais pas dit pour le ja...» Le brun se retourna en direction de son amant qui était plus que galant avec la chaise, et préféra donc se taire et s'installer avec un remerciement légèrement moqueur, mais toujours agréable. Swan présenta son plat alors, Zeke observa plus le visage de son plan cul que le plat en lui-même, l'écoutant décrire son plat avec cette délicatesse qui n'était pas la sienne. Ezeckiel ne le quitta pas du regard, finissant bien plus vite sa flûte qu'il n'osa le croire en la déposant sur la table à l'instant où Swan sembla subitement revenir en arrière. « Swan, c'est très bien comme ça. » Le jeune homme se redressa avec un rictus en coin, venant saisir les ustensiles du plat principal. « Pour une fois, je vais manger, et non servir. » le jeune homme vint alors à servir dans sa propre assiette, par habitude il se levait, parce que son métier était de servir debout que cela était plus fort que lui. « C'est un rendez-vous ? » L'air moqueur, comme pour amoindrir la force de la question.




© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Ven 6 Mai - 9:37

Je n'avais pas toujours étais sûr de moi comme je le suis aujourd'hui. Humain j'étais un paysan qui devait s'occuper de son père et de sa mère en travaillant jour et nuit sans relâche, dans le froid et la boue. Après ma transformation je me suis juré de ne jamais être aussi bas de l'échelle sociale à nouveau. Aujourd'hui, ma demeure peut certifier de la grandeur de mon porte monnaie, il n'y avait quasiment rien de bien personnel dans le mobilier comme des souvenirs ou même des photos et ça me suffit très bien ainsi. Si je dois venir à quitter Mystic Falls je ne veux pas traîner avec moi le poids du passé dans de ridicules objets qui prendront de la place pour rien. Lorsque le brun me coupe pour me dire que la salade est très bien, je me stoppe en continuant de boire une gorgée de vin. Le sang me permet de me nourrir, la nourriture humaine c'est d'avantage une petite friandise que l'on prend de temps en temps mais ça ne nous apporte rien. D'autant plus que le plongeur assit en face de moi m'apportera plus d'énergie qu'une salade pleine de vitamines. J'attrape la fourchette et attrape un quartier de mandarine, appréciant l'acidité du fruit. « Mon jacuzzi te plaît ? » je l'avais interrompu dans sa phrase lorsque je lui ai tiré la chaise mais j'ai bien vus son regard nettement plus émerveillé sur mon jardin que l'intérieur de ma maison. Je souris en versant un peu de vin dans son verre « On pourra y faire un tour après si ça te dis. » le temps commence à être aux beaux jours et il ne fait pas si froid que ça dehors. Je continue de manger ma salade pour la forme et accompagner le plongeur plus pour la forme que par envie, en fait l'objet de mes envies et désirs se trouve en face de moi. Je rigole alors lorsqu'il demande si c'est un rendez-vous « Non. Ça n'est pas un. » le ton est bref et cassant, un peu trop même « Disons juste que je t'apprécies assez pour te donner plus que quelques visites sur ton lieu de travail ou ton appartement. » la prochaine fois on partira en yacht « Mais si tu veux que ce soit un rendez-vous ça peut l'être. » je ricane amèrement en rebaissant les yeux vers ma salade qui me donne de moins en moins envie. Je n'ai pas vraiment connu l'amour, je suis tombé amoureux une fois par le passé de cette femme vampire qui m'a engendré et prévoyait de me tuer. Au final c'est moi qui l'ai réduite en cendres dans mon propre Hôtel à New York, alors  qu'elle était enfermé à l'intérieur depuis plusieurs décennies grâce au sortilège d'une sorcière. Maintenant je réalise qu'au fond je n'ai jamais vraiment connu l'amour, si ce n'est celui de mes parents lorsque j'étais humain mais que j'ai abandonné lorsque j'ai été transformé en vampire. Ça ne me dérange pas plus que ça, pourquoi s'encombrer alors que l'on peut avoir n'importe qui avec un peu de flirt et un physique attirant ? Actuellement j'ai laissé tomber pas mal de mes conquêtes, depuis que j'ai rencontré Ezeckiel. Pas tous mais bon nombre, je dois avouer que le jeune m'apporte ce que tous les autres m'apportaient mais en une seule personne. Inutile de vanter les louages de cet humain dans un lit avec un homme « Et toi, t'as eu un rendez-vous dont j'ignore ? Que je sache si vais bientôt devoir cacher un corps. » je rigole doucement même si dans le fond, l'idée demeurait véritable. Je n'étais pas prêt de laisser partir la personne avec qui je me sens le plus libre et épanoui, et j'étais bien décidé à le faire comprendre au jeune plongeur.





there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 7 Mai - 10:53



I don't know the question, but sex is definitely the answer  





Question ambivalente qui ne valait pas réellement d'être posée : qui ne voudrait pas ? Ezeckiel savait que rarement les propositions de Swan se voulaient totalement sincères, puisque aucun acte désintéressé ne l'était réellement. Avec le vampire, l'hypocrisie n'était que rarement au rendez-vous, préférant sans doute une franchise sauvage qui rendait la relation plus palpable et plus intense qu'elle ne l'était dans les moments de faux-semblants. Ce soir, il était difficile d'expliquer s'il était question d'un acte sincère, d'une démonstration de force ou tout simplement d'un changement dans les règles pour en imposer des nouvelles. Le jeune homme s'en moquait un peu, préférant miser sur un léger rire en observant son amant avec un sourire en coin. « En restant à bonne distance de sécurité de toi, ça pourrait être innocent. Sauf si tu comptes me faire boire avant plus que de raison. » Sourire moqueur et plus aguicheur que nécessaire au son de sa voix. Il fallait bien avouer que cela serait sans doute plus le plongeur qui craquerait sous la pression de savoir son amant nu dans un jacuzzi et de rester bêtement à le regarder sans prendre la peine de pousser le vice dans le cliché et le stéréotype. Le jeune homme goûta le plat, et à dire vrai : il n'avait aucune connaissance de l'Italie, de sa culture ou même de la cuisine en dehors des pâtes. Il pouvait sans doute parler plus de Mussolini que de la qualité de la nourriture de Swan, mais cela restait très agréable en bouche et il ne fallait pas s'y tromper : si le vampire avait cuisiné, il était difficile d'imaginer que son plat pouvait être raté.

La question du rendez-vous était plus intéressante, tombant dans un terrain où il fallait parfois mieux se taire. Swan justifia son choix d'une étrange façon, logique, mais qui avait une drôle de forme. Cette relation était dû à un matage dans un restaurant, qui avait donné des suites dont ni l'un ni l'autre n'étaient les responsables. Le jeune homme trouva néanmoins cela touchant, et il serait mentir que cette relation n'était que physique : Ezeckiel aimait la simple présence de Swan, sa carrure, son attitude et sa manière presque fragile de toujours balancer vers la haine profond et l'amour passionné. Se réveiller entre les bras de l'athlète offrait une sensation jouissive, cela ne s'expliquait pas, mais cela était plaisant de sentir une ferme poser sur son cul. Ezeckiel avait sans doute des passions étranges, mais oui, l'idée qu'un homme avait la force de briser une nuque l'excitait et l'attachait à Swan plus que de raison. « Si on considère que c'est un premier rendez-vous, c'est embêtant, je ne couche jamais le premier soir. C'est connu. » Il fallait bien d'étendre l'atmosphère, qui semblait de plus en plus difficile à gérer pour le vampire. Ezeckiel avait sans doute l'habitude des repas de ce genre, où le silence régnait comme un roi et où la tension se promenait dans les esprits.


Pour autant, la dernière question du vampire manqua de faire s'étouffer le serveur avec son verre de vin. Ne s'attendant nullement à cette répartie, et à ce sérieux au creux de sa voix : Swan ne plaisantait pas. Il avait une réputation, Ezeckiel la connaissait et il ne pouvait taire sa conscience sur ce qu'avant fabriqué son amant par le passé – et encore aujourd'hui. Le jeune homme afficha un sourire un coin en terminant son assiette avant de prendre le temps de lui répondre – Ezeckiel n'était pas venu pour manger une salade. Le jeune brun se leva alors avec sa flûte à la main et un grand sourire, venant finalement se rapprocher de Swan sans prendre réellement le temps le temps de lui demander son accord et posant naturellement son cul sur ses genoux, ce qui n'avait rien d'aguicheur – presque. « J'ignore si c'est de la jalousie ou ta possessivité qui te fait demander ça. » Un air moqueur au coin des lèvres tandis qu'il y portait une gorgée.  « Disons que je ne cours pas après, mais dis moi, ce soir, mon corps tu comptes aussi le cacher ? » Le vif du sujet était lancé, Ezeckiel ne préférant pas retourner la question tant il était persuadé de connaître la réponse sur les conquêtes de Swan. Un de plus, un de moins, moins minable que les autres peut-être.




© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 7 Mai - 11:32

À en juger par le déplacement du plongeur sur mes genoux, je commençais à me dire que le repas touchait à sa fin et que je n'allais pas tarder à goûter au dessert. Tant pis pour le risotto. Je le laisse faire sans trop réagir, le laissant parler librement sans lui couper la parole ou lui répondre. Faire boire Ezeckiel à un point de non retour n'était pas sur ma liste d'objectifs, et s'il venait à être saoul je préfère encore le laisser décuver toute la nuit pour me rattraper le lendemain matin. J'aime la possession et la domination, à condition que mon partenaire sache se défendre et Ezeckiel savait se défendre comme personne d'autre dans son jeu de répliques sarcastique et de gestes aguicheurs. La remarque sur le premier rendez-vous m'a bien fait sourire par contre et pour simple réponse j'ai continué de boire une grosse gorgée de vin sans prendre la peine de répondre : que pouvais-je rajouter ? Il avait totalement raison. Si c'était un réel rendez-vous alors ses paroles en l'air s'appliquaient bien à la situation. Je pourrais répéter que ce n'est pas un rendez-vous juste pour le contre dire et donner une raison valable à ce que l'on fera un peu plus tard, l'un contre l'autre et dévêtus. Mais est-ce que j'ai vraiment envie de dire que ce n'est pas un rendez-vous ? J'enroule un bras autour de sa taille, abandonnant complètement ma salade « Ça dépend. » je souris très légèrement en observant le plongeur quelques instants. Je ne m'étais jamais posé de questions sur mes penchants sexuels, en fait j'ai surtout eu des compagnes, et même si je savais qu'une relation homosexuelle ne me dérangerait pas je n'ai jamais été chercher un homme au cours des siècles. Il aura fallu cette époque pour que je me décide à en attraper un. Pour parler vulgairement. Je finis par me redresser en laissant Ezeckiel sur ma chaise, à croire que je vais passer la soirée à fuir la moindre de ses approches. Je sors mon téléphone d'une des poches de mon jean pour couper la musique et pose ce dernier sur la table, mains sur les hanches en observant le mortel « Et ce n'est ni de la jalousie ni de la possessivité. » Mensonge, je crois. Je hausse les épaules et tourne la tête, l'air indifférent « C'est juste qu'il te faut le meilleur. » j'accompagne mes mots en déboutonnant les trois premiers boutons de ma chemise en soie au touché agréable. Sans rien rajouter je me dirige jusqu'à l'intérieur de la maison où, au dessus de la cheminée, se trouve la télécommande pour activer le jacuzzi. À ce moment le brun doit déjà voir l'eau s'agiter et les lumières bleu teindre l'eau et les bulles. Je finis de retirer ma chemise pour revenir vers Ezeckiel torse-nu. Il est toujours assis et je m'approche de lui, assez proche pour avoir un certain membre en face de son visage « Ma ceinture est un peu trop serrée. J'aurais bien besoin d'un peu d'aide. » je souris à ce dernier sans ôter mes mains de mes hanches, comprenant bien que le dîner romantique était terminé.





there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 7 Mai - 12:08



I don't know the question, but sex is definitely the answer  






Ezeckiel avait toujours apprécié le contact physique, sans parler cul, cela avait toujours été dans sa nature. Le jeune homme jouait sans doute donc toujours bien malgré lui, même si avec Swan il ne cachait même pas son jeu, tant cela serait voué à devenir un amusement bien fade. Le vampire ne s'y trompa pas et sembla rentrer dans la danse en enroulant ses bras autour du plongeur, même si cela n'avait rien de pervers, ce n'était pas totalement innocent non plus. La réponse de Swan laissait paraître une absence de certitude, sans doute que ce n'était pas totalement involontaire. Le serveur déposa finalement son verre sur la table en se détournant donc vaguement de son amant sans pour faire disparaître son rire face à sa réponse. Observant de nouveau son amant, en glissant un doigt entre deux boutons de sa chemise pour enrouler le tissu autour de sa phalange quelques secondes.« C'est presque décevant comme réponse. » Un air faussement triste tandis qu'il venait à retirer son doigt pour briser à nouveau le rapprochement pourtant minime. Le vampire sembla finalement quitter sa place, laissant Ezeckiel s'installer à son tour en observant son amant. Prêtant attention aux traits de son amant bien plus qu'à son petit jeu avec ses boutons qui devenait presque une habitude. Ce fut pourtant les répliques de l'athlète qui firent sincèrement rire le jeune homme, plus par autodérision que par réel amour pour l'humour de son amant à l'instant. Le meilleur ? Il prétendait bien des choses, déjà comme quoi Ezeckiel méritait le meilleur et qu'en plus Swan était ce meilleur. « Alors, nous parlons d'orgueil, finalement. » Véridique.

Swan continue son petit numéro, se dirigeant vers la maison tandis que le regard du brun vint subitement trouver refuge vers le jacuzzi qui semblait prendre vie. La couleur bleue était une fois de plus au rendez-vous, cela déroba un sourire au gosse qui observait la scène en se mordant timidement la lèvre inférieure et en imaginant la suite de la soirée. Néanmoins son amant, décida de revenir torse nu en venant clairement revendiquer son envie de sexualité en plaçant son bas ventre face au visage du gamin avec une phrase provocatrice à souhait. Le brun afficha un sourire carnassier, légèrement moqueur tandis qu'il se levait en plissant ses traits. Caressant alors les biceps de son amant en coulissant sur les restes de ses bras. « J'ai déjà assez à faire avec mes vêtements. Je suis sûr que tu sais au moins te servir de ta main droite. » Le brun afficha un sourire moqueur en s'installant à nouveau pour commencer à retirer ses vêtements, virant ses chaussures tout d'abord pour après seulement commencer à retirer son haut.





© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 7 Mai - 15:02

L’orgueil, c'était exactement ça. Sans aucun doutes le pire des péchés capitaux, plusieurs de ses pêchés m'animent et à l'époque, à Salem alors que la chasse aux sorcières faisaient rage, je devais me contrôler pour ne pas vivre comme je le désirais, au risque de me faire accuser de sorcellerie à tort. Lorsque j'ai été transformer mes désirs ont été décuplés et je n'ai plus réussi à me contrôler : l’orgueil, la gourmandise, la colère, la luxure et l'envie. Ces péchés là sont en moi à des intensités plus diverses les unes comme les autres mais Ezeckiel connaît surtout ma luxure et commence à voir mon orgueil. D'un côté je n'ai pas envie qu'il en découvre d'avantage, non pas parce que j'ai peur de sa réaction, oh non... Mais d'avantage parce que je ne veux pas me laisser aller, et permettre à quiconque de me connaître vraiment, même si cette personne se révèle être le brun en face de moi. D'ailleurs, lorsqu'il refuse de déboucler ma ceinture c'est exactement pour cette raison que je continue de le fréquenter. Je souris en le voyant me tenir tête et déboucle moi-même ma ceinture pour la laisser tomber au sol. En général, n'importe qui s'active d'exhausser le moindre de mes vœux énoncés mais Ezeckiel... Il prend plaisir à me mettre à bout, à me piquer au vif et j'adore ce jeu. Ça le rend spécial à mes yeux, plus divertissant que n'importe qui dans cette ville sans doutes. Je l'observe se dévêtir avant de me retourner pour me diriger jusqu'au jacuzzi. En quelques instants je me retrouve en boxer et, sans même me retourner vers Ezeckiel, retire le dernier vêtement sur moi pour rentrer dans le jacuzzi et frémir d'aise en installant mes bras et m'asseyant à l'intérieur. Je prend l'eau dans mes mains pour m'asperger le visage et décoiffer mes cheveux, les plaquant en arrière avant d'observer Ezeckiel sur son chemin. Madge devra s'occuper de la table dînatoire demain, je devrais à nouveau la contraindre à oublier ce repas inachevé mais je pourrais toujours me rattraper en lui proposant de ramener avec elle ce que j'avais préparé pour Ezeckiel, risotto et tiramisu, cliché mais efficace « T'en a encore pour longtemps ? Je ne vais pas garder l'eau chaude jusqu'à l'aube gamin. » j'ai envie de sourire mais je n'en fais rien, je me veux autoritaire même si avec le temps, Ezeckiel a appris à distinguer mes véritables ordres de mon humour particulier. Il m'aura vus sourire plus de fois que n'importe qui depuis ces trois siècles dernier. Du moins, depuis ma transformation. Humain j'étais différent mais je n'aime pas en parler. J’étends mes jambes pour les faire craquer, avant de faire craquer mes phalanges et ma nuque dans cette eau teintée d'une lueur bleu. C'est peut-être bien l'une des rares touches de couleurs de ma demeure, le bleu étant ma couleur préférée. Mon dressing ressemble à celui d'un psychopathe : chemises et t-shirts bleu, cravates cyan, foulards bleu marine, veston bleu roi, manteau bleu nuit... Un véritable nuancier de ce que les gens normaux appellent vulgairement « bleu », moi j'appelle cette couleur comme l'art en générale l'infinité. Tous comme l'attente que provoque Ezeckiel sur moi, j'ai envie de le sentir contre moi, de sentir ses lèvres presser les miennes alors que mon regard s'anime d'une certaine étincelle.





there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 7 Mai - 15:38



I don't know the question, but sex is definitely the answer






Ezeckiel était bien des choses, mais le terme « soumis » n'était pas dans son vocabulaire. Il pouvait faire bien des choses, mais il se refusait à être un vulgaire petit jouet qui s’exécutait à la simple proposition sexuelle. Swan devait sans doute y trouver son compte, puisqu'il était toujours là et il se montrait de plus en plus imposant dans la vie du gosse. Swan était un individu presque naturel dans le quotidien du brun, cela pouvait sembler surprenant, mais c'était vrai. Le brun commence alors à retirer ses vêtements, observant finalement en coin son amant se dévêtir et se dénuder entièrement. Ezeckiel resta sans doute plusieurs secondes à observer les muscles de son plan cul, qui avait toujours cette carrure forte et dominante, cette prestance qui se lisait sur son corps et qui faisait exploser les désirs sexuels du gamin. Détournant rapidement le regard en tenter de calmer ses ardeurs : Swan avait rapidement démontré sa passion pour le cul d'Ezeckiel, cela n'était plus un secret et le gosse avait rapidement réalisé que c'était avant tout cela qu'il devait mettre en avant, quittes à se promener nu pour simplement plaire à Swan. Cela pouvait sembler minable, mais c'était un juste retour des choses, puisque le vampire avait deux choses qui mettaient le serveur : le torse de Swan et sa verge – logique. Cela pouvait sembler anecdotique, mais pour l'humain cela ne l'était pas, et au contraire cela jouait un rôle dans la relation : le gamin désirait les deux à échelles égales et de manière assez grossière il pourrait être possible de dire qu'il aimait sucer le haut aussi bien que le bas. Cela n'avait strictement rien de sensuel, mais cela ne pouvait pas se présenter de manière romantique ou nuancée tant la réalité n'avait rien de romantique. Le romantisme pouvait éventuellement, se percevoir un court instant lorsque Ezeckiel se réveillait dans les bras de Swan et qu'il en éprouvait un plaisir vicieux sans pouvoir l'expliquer.

Le brun observa finalement son amant investir le jacuzzi avec ce même air défiant et cette confiance en lui qui dégoulinait de ses paroles. Le brun se retrouva finalement en boxer à l'écoute de cette phrase qui lui arracha un petit sourire narquois. « Pas besoin d'eau chaude, tu as l'habitude de l'être jusqu'à l'aube nan ? » Cela était sans doute mentir, puisqu'Ezeckiel avait des manies presque rituelles lorsqu'il dormait avec Swan et que ce dernier ne s'envolait, et le vampire était rarement le coupable lorsqu'il était question de relancer les festivités le matin venu. Cela était plutôt ironique, puisque ces rituelles avaient aussi pour vocation de se briser pour mettre Swan hors de lui au fil du temps. Le brun se déshabilla finalement totalement pour se glisser timidement dans le bassin en sentant la chaleur immédiatement envahir son corps. Restant quelques secondes à glisser son corps en observant son amant. Pour autant, Ezeckiel ne se donna même pas la peine de prendre place à distance de son amant. Venant immédiatement glisser son torse contre le sien en sortant les bras de l'eau pour étendre ses derniers par dessus les épaules de son amant. « Tu vois, en bleu tu m'excites. Et, la prochaine fois, commence par m'embrasser, c'est pas une question. » Déposant langoureusement ses lèvres contre celle de Swan pour venir glisser sa langue dans la sienne en fermant quelques instants les paupières.





© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 7 Mai - 15:59

Je roule les yeux à sa remarque concernant le fait que j'étais souvent chaud, mais d'un côté ça m'amuse et il n'a pas tord. Néanmoins il a sa part de responsabilité là dedans « Et à qui la faute ? » je souris en l'attendant dans l'eau, nu. Je pensais qu'il allait continuer de jouer, comme à son habitude. Mais non. Comme s'il pouvait lire dans mes pensées il vint se coller à moi pour me sermonner légèrement avant de m'embrasser, passant ses bras autour de mon cou. Je soupir d'aise en posant mes mains sur ses hanches et partager avec lui le baiser langoureux et profond. Ma langue me démange, et dans très peu de temps c'est le reste de mon corps qui bourdonnera de désir alors que le corps nu d'Ezeckiel se trouve à ma disposition. Je grogne légèrement avant de rompre le baiser en montant ma main dans le dos du brun, pour tirer légèrement ses cheveux en arrière, respirant l'odeur de sa peau et entendant le sang circuler dans sa jugulaire « J'étais en bordeaux tout à l'heure et tu empestais déjà le désir. J'ai même cru que c'était ma gouvernante qui te faisait autant d'effet. » l'idée me fait rire mais me fait alors réaliser quelque chose. Si j'ai contraint Madge à l'oublier c'est pour ne pas éveiller les soupçons sur notre liaison, en apparence. Peut-être que je ne supporte vraiment pas que quelqu'un d'autre se préoccupe du brun ? Et si tel est le cas je suis bien plus psychopathe que ce que je ne pourrais le croire. Je redresses mes jambes pour permettre au plongeur de se caler contre mon entrejambe sans pour autant chercher le moindre geste pervers si ce n'est mes baisers dans son cou qui se font de plus en plus insistants. Une chance que je sache comment me contrôler. « Et depuis quand c'est toi qui me donnes des ordres ? Dans ma propre maison qui plus est ! » je souris en massant son dos de mes mains puissantes, avant de caresser le haut de ses reins avec sensualité sans aller plus bas vers son intimité, pour une fois c'est moi qui va essayer de le faire craquer, même si en général c'est toujours lui qui arrive à tenir le plus longtemps. Je retire mes mains de son dos pour les passer derrière ma nuque et éteindre le long de mon corps dans l'eau, Ezeckiel toujours sur moi avec mon corps à sa disposition, comme si je m'offrais à lui comme le plus merveilleux des cadeaux. Oui, j'avais une très haut estime de moi mais c'était justifié, beaucoup me craignaient, non pas parce que je suis un vieux vampire mais par mon argent et ma prestance, puis ma beauté et mon côté dénué de toutes émotions. C'est peut-être parce que Ezeckiel vois au-de-là de tout cela qu'il se permet d'être joueur, ou peut-être qu'il est juste suicidaire. Un peu des deux. Pour un garçon qui a baigné dans une oppression religieuse il est sacrément chaud, d'un côté j'ai moi-même été transformé dans une époque dangereuse où l’Église agissait comme le couperet final sur votre nuque, une boucherie, un bain de sang contre d'innocents humains accusés à tort de sorcellerie. Les véritables sorcières étaient bien plus intelligentes et ont quittés Salem avant ou après l'inquisition. Pour la plupart du moins. J'ai échappé à l’oppression à ma manière, en cavale et je suppose qu'Ezeckiel a fait de même... Mais dans un sens nous avons tous deux été brisés par ceux qui nous ont élevés.





there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 7 Mai - 16:37



I don't know the question, but sex is definitely the answer  





« Ta libido. » Accuser Ezeckiel était trop facile, véridique, mais trop facile. Le brun préféra donc opter pour une réponse plus passe partout tellement il avait envie d'autre chose que du blabla dont Swan semblait vouloir s’encombrer ce soir. Le vampire se montra réactif, prenant immédiatement l'habitude de déposer ses mains sur les hanches du plongeur. Ezeckiel sentait des frissons grimper dans sa colonne vertébrale. Profitant de cet échange passionné, dans un endroit aussi insolite que cliché – bonjour les sims – tandis qu'il prenait un plaisir malsain à dévorer les lèvres de son amant et à caresser sa nuque et à passer des mains dans sa chevelure humide. Les grognements de Swan ne font que faire grandir le sourire du plongeur qui pour une fois ne se donnait même pas la peine de jouer un rôle, préférant succomber à son envie vicieuse d'office pour mieux contrôler les suivantes et faire craquer le vampire avant. Les gestes brusques du dominant furent plaisant, venant caresser la peau et respirer la peau du jeune plongeur. Ezeckiel savait qu'il couchait avec un vampire, et il avait déjà démontré qu'il savait jouer avec ce détail et qu'il n'hésiterait pas à le refaire pour le plaisir. Pour autant Swan continua à s'exprimer, comme cherchant à se prouver à lui-même qu'il croyait en ses propres mots. Le brun afficha un sourire, tandis que ses mains venaient à abandonner le cou de son amant pour se propager plus aléatoirement sur le haut torse de son amant, sur ses pectoraux notamment sur lesquels le plongeur avait une fâcheuse tendance à s'acharner bien malgré lui. La remarque sur la gouvernante était une porte ouverte, une perche dont Swan ne réalisait même pas la valeur tant la réaction du vampire pouvait en révéler. « Et si c'était le cas ? » Le brun baissa le regards sur son amant, observant ses traits pour mieux saisir ce qu'il attendait sous ces reflets bleus.

Swan vint alors embrasser le cou d'Ezeckiel, déclenchant instantanément des soupirs d'aises, pour une fois qu'il ne tentait pas de renier, se laissant totalement porter par la tension qui avait régné depuis le début du repas en faveur d'une baise charnel. Ezeckiel attrapa alors d'une part le cou de son amant en venant saisir sa peau, mais l'autre main préféra se glisser vers le bas ventre de son amant sous l'eau, sans pour autant caresser ses zones intimes, préférant jouer avec la proximité alors qu'il était incapable de se retenir dans ses soupirs langoureux. Ezeckiel avait une passion pour l'eau, sans doute que cela jouait sur son expression aussi brute. Swan ouvrit un autre sujet, bien plus contestataire, qui sans doute n'approuvait pas totalement le répondant du plongeur qui montrait de la résistance. Le plongeur sentant les mains fermes de son amant se glisser dans le bas de son dos. Cela fut pourtant avec un sourire et un air enjôleur qu'il fit légèrement reculer Swan pour à son tour profiter du cou du vampire, mais ce fut à son oreille qu'il se glissa avant tout. « Je te donne des ordres depuis que tu es jaloux et possessif.  » Laissant échapper un petit ricanement. « J'adore l'idée que quelqu'un me touche te sois insupportable.  » Il ne fallait pas être con, et Ezeckiel était exactement du genre à apprécier la jalousie. Il trouvait cela plaisant, même à l’extrême, même à l'idée que Swan puisse tuer pour lui – oui en théorie évidemment. Swan sembla s'offrir, d'une drôle de façon, laissant à Ezeckiel la liberté de prendre possession du corps de son amant. Le jeune homme ne s'y trompa pas, glissant ses mains contre les omoplates du vampire pour fermement saisir ces dernières alors qu'il commençait à suçoter les tétons du maître des lieux, lâchant les pectoraux de son amant, balayant son corps de plusieurs baisers, vifs et langoureux, mordant par moments pour faire frémir son amant. « Dit-le, que tu veux que je ne touche que ton corps, que je ne baise qu'avec toi. Dit-le, que tu veux que je ne sois qu'à toi. Parce que moi je ne veux être qu'à toi et que ton corps soit mon entière propriété.  » Ezeckiel savait que Swan pouvait le virer, mais tant pis, autant dire la vérité : cela faisait longtemps qu'Ezeckiel se consacrait sexuellement à Swan presque sans le vouloir.




© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 7 Mai - 17:08






there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 7 Mai - 17:39



Dernière édition par Ezeckiel N. Morgenstern le Dim 8 Mai - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Dim 8 Mai - 12:03






there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Dim 8 Mai - 12:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Dim 8 Mai - 13:53






there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Dim 8 Mai - 14:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Dim 8 Mai - 15:25






there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Dim 8 Mai - 15:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Dim 8 Mai - 18:28






there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Dim 8 Mai - 19:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 158
inscrit(e) le : 03/03/2016
célébrité : tyler hoechlin
crédits : .nephilim, blasphemy & tumblr

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 21 Mai - 20:51






there's no rest for the wicked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

humain
avatar

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    Sam 18 Juin - 17:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan    

Revenir en haut Aller en bas
 
I don't know the question, but sex is definitely the answer [hot] ✤ Swan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le débat sur la question du protectorat
» Question à nos historiens
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» [question] moyen de truquer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: MYSTIC FALLS :: L'OUEST DE LA VILLE :: LES HABITATIONS-