AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Simple things (Elijah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: Simple things (Elijah)   Lun 4 Avr - 2:22

Simple things × ft. Elijah


Callie était prête à s'arracher les cheveux dès que son regard se portait sur ce qu'elle venait d'écrire. Hésitante sur chacun de ses mots, elle ne supportait pas cette sensation qui la faisait se sentir telle une idiote totalement écervelée. La vérité résidait surtout dans le fait qu'elle n'acceptait jamais l'échec, jamais de « à peu près », elle avait besoin que les choses soient parfaites... du moins dans le domaine de ses études. A vrai dire, elle se prenait souvent la tête sur des détails ou en cherchant la petite bête. Peu de monde connaissait cette partie d'elle, bien souvent elle passait pour une fille légère bien qu'un peu sarcastique. Quoiqu'il en soit, rare étaient ceux qui savaient à quel point elle pouvait être exigeante avec elle-même et anxieuse. Et à vrai dire, quand elle était dans cet état, il n'y avait que trois personnes vers qui elle acceptait de se tourner : sa mère, sa cousine et Hope. Callie hésita un instant faisant claquer ses ongles sur le bureau avant de se lever d'un bon et d'attraper son manteau.

Elle se mit au volant de sa vieille voiture, bien décidée à changer d'air. Elle se déculpabilisait en pensant que, parfois, il faut savoir prendre du recul face à un obstacle, pour trouver comment le contourner au lieu de s'acharner à vouloir le surpasser.  La blondinette jeta un rapide coup d'oeil à son téléphone abandonné sur le siège passager, se mordant la lèvre inférieure. Elle avait vraiment envie d'envoyer un SMS à Hope pour savoir si elle était chez elle mais le feu passa au vert et en à peine quelques secondes, les klaxons l'extirpèrent de ses pensées. Tant pis pour le message, elle pouvait bien passer chez les Mikaelson pour vérifier, ce n'était pas très loin après tout. En fait, il ne fallut pas plus d'un quart d'heure pour que l'étudiante gare sa voiture juste en face de cette demeure qui semblait incroyablement gigantesque à côté de l'appartement qu'elle partageait avec Leah. Cela dit, elle n'avait pas à se plaindre, cet appartement était définitivement leur « chez elles » et la blondinette n'avait pas vraiment besoin de plus. Enfin, elle avança jusqu'à la porte d'entrée et sonna sans attendre.

La porte s'ouvrit, dévoilant alors la personne d'Elijah à qui Callie offrit un petit sourire timide. Elle avait déjà rencontré l'oncle de sa meilleure amie par le passé et elle était toujours quelque peu impressionné par ce dernier. Cela n'avait rien à voir avec le fait qu'il était l'un des vampires originels. Non, c'était davantage cette prestance et le calme qu'il dégageait. C'était un peu comme si, par sa simple présence, il imposait le respect et c'était quelque chose qui laissait Callie admirative. Cela dit, il n'y avait peut-être qu'elle pour penser de la sorte, elle n'en savait trop rien. « Bonjour Elijah. ». Elle passa une main dans ses cheveux blonds pour dégager son visage. « Est-ce que Hope est là ? ». Bien sûr, il devait se doutait de la raison de la présence de la demoiselle Gallagher sur le seuil de la porte, mais c'est toujours mieux en demandant.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

originels
avatar

morsures : 10659
inscrit(e) le : 24/07/2012
célébrité : daniel gillies
crédits : tag

MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   Sam 23 Avr - 17:23

Les derniers évènements arrivés en ville n’oeuvraient pas pour le maintien de la paix. La mort de la dirigeante du Coven de la ville avait déclenché une certaine inquiétude en ville, de grande tension entre race, entre famille. Et je ne savais pas quoi faire. Devais-je m’impliquer ? J’avais toujours naturellement été un leader, j’avais toujours aimé être un leader. Mais pour autant était-ce une bonne chose ? On tenait encore les originels responsables de ce qui c’était passé à la Nouvelle-Orléans. En finalité, on nous craignait plus qu’on nous respectait ce qui enlevait à mon gout absolument tout légitimité. Une chose était cependant certaine, je ne laisserais pas la ville partir en vrille. Si personne ne se présentait en tant que médiateur dans la ville, je prendrais cette place. Mais pour l’heure, je préférais rester dans le statut d’observateur. Il fallait se montrer patient. J’avais espoir que le shérif de la ville arrive à parfaitement gérer cette ville.

Dégustant un verre de vin, j’étais pensif à regarder dans le jardin de la propriété. La maison était vide. Je ne savais pas ce que faisait le reste de la famille. J’avais simplement croisé Hope m’informant faire une petite course en ville avant de revenir rapidement. J’aimais énormément cette gamine. Je ressentais une profonde fierté d’être son oncle. Je savais que je n’aurais pas d’enfant et j’avais plus ou moins fait le deuil de cette situation. Cependant, c’était assez dure de se dire que jamais on ne verrais grandir la chair de notre chair. Alors bien entendu, j’avais tendance à me montrer particulièrement protectif avec elle. J’essayais de me modérer, Klaus était déjà suffisamment sur son dos, mais c’était plus fort que moi. Il fallait dire que j’étais sans doute celui de la famille ayant l’instinct de protection le plus développé.

La sonnette se fit entendre et je ne cachais pas ma surprise. Par habitude, rare étaient les personnes sonnant. J’avais plus l’habitude des arrivées dramatiques. Posant mon verre sur une table au passage alors que je me dirigeais vers la porte, je finis par l’ouvrir. Je fis face à la jeune Callie. Je la connaissais pour être la meilleure amie d’Hope. Bien que je ne portais pas les loups dans mon cœur depuis très longtemps, j’appréciais cette petite. Je gardais cependant un œil sur elle pour m’assurer qu’elle n’était pas comme certains loups qui me donnaient simplement envie de les tuer. Il fallait dire que certains cherchaient. La fierté des loups était toujours bien souvent mal placée. « Bonjour. » répondis-je du tac au tac à la salutation de la belle blonde. « Hope est sortie pour quelques instants. Une course en ville de ce qu’elle m’a dit. Elle rentre bientôt. » Je fis un pas sur le côté pour laisser la jeune femme entrer. « Tu peux l’attendre si tu le souhaites, elle n’en a pas plus pour longtemps. » Je lui fis un très léger sourire de confiance alors que je l’observais pour l’inciter à rentrer. Je connaissais la jeune femme comme relativement timide. Il fallait dire que je la connaissais en réalité que très peu. Une fois entrée, je fermais la porte.

HS : je m'excuse sincèrement pour le retard.


On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   Lun 25 Avr - 10:11

Simple things × ft. Elijah


Se retrouver en face d'Elijah n'était pas un problème. A vrai dire, Callie n'aurait sans doute pas osé sonner chez sa meilleure amie si elle avait peur de l'un des membres qui y vivait  ou quoi que ce soit. Fort heureusement ce n'était pas le cas.  Elle s'entendait bien avec Hayley, Klaus ne semblait pas lui vouloir du mal, Elijah non plus. Elle n'avait pas encore rencontré Freya ou Rebekah mais, elle ne voyait pas pourquoi les choses se passeraient mal. Ce n'était pas comme si Callie avait de mauvaises intentions ou de projets diaboliques envers sa meilleure amie. Enfin qu'importe, ce n'était pas le sujet. « Bonjour. ». Callie laissa son sourire s'élargir avant de demander après Hope. « Hope est sortie pour quelques instants. Une course en ville de ce qu’elle m’a dit. Elle rentre bientôt. ». Callie ne put s'empêcher de penser qu'elle aurait du envoyer un message à Hope, elles seraient aller en ville toutes les deux ou alors, Callie aurait attendu qu'elle rentre pour passer la voir. Cela dit, les choses étaient faites et Elijah s'était décalé de façon à ce qu'elle puisse pénétrer dans le manoir. « Tu peux l’attendre si tu le souhaites, elle n’en a pas plus pour longtemps. ». Callie se mordit la lèvre, légèrement hésitante, elle ne tenait pas vraiment à déranger le vampire originel. Néanmoins, le léger sourire et le regard qu'Elijah portait sur elle l'incita davantage à accepter. Après tout, si Hope n'en avait pas pour long, elle avait autant de l'attendre. « Je veux bien, merci. ». Elle pénétra dans la demeure, laissant Elijah refermer derrière elle alors qu'elle ne pouvait s'empêcher d'observer autour d'elle, c'était quand même une magnifique demeure, il fallait bien l'avouer.

Cessant sa contemplation, la demoiselle se tourna vers le vampire. « J'étais en train d'essayer de travailler sur mon mémoire mais je n'étais pas vraiment productive... ». Elle ne savait pas bien pourquoi elle venait de dire cela, si c'était parce qu'elle voulait justifier sa présence ou parce qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'Elijah devait connaître cela. Du peu qu'elle savait sur le brun, il était particulièrement cultivé et passionné d'histoire. Bien sûr, mille ans d'existence permettait de l'expliquer mais Callie savait qu'il fallait aussi s'y intéresser et travailler dessus pour que les choses restent, prennent sens. En fait, elle pensait simplement qu'à un moment de sa vie, Elijah avait été confronté à l'apprentissage et à de nouvelles connaissances, tout comme Hope et elle-même maintenant. Bref, la blondinette enchaîna avec une question qui avait de l'importance. « Je ne vous dérange pas au moins ? ». Elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il faisait avant qu'elle arrive, alors elle préférait demander. Le manoir semblait désert, en dehors de leur présence à tous les deux mais vu la taille des lieux, Callie n'aurait pas parié là-dessus.
code by lizzou × gifs by tumblr



hj : aucun problème
Revenir en haut Aller en bas

originels
avatar

morsures : 10659
inscrit(e) le : 24/07/2012
célébrité : daniel gillies
crédits : tag

MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   Lun 9 Mai - 16:28

Pendant plusieurs années, pour ne pas dire siècles, j’avais foncièrement détesté la race des lycanthropes. Il fallait dire qu’ils avaient tué mon petit frère et ajouter à cela, j’avais toujours ressenti une grande jalousie face au désir ardent de mon frère à vouloir être un hybride. Aujourd’hui, il en était un et cela ne l’avait pour autant pas apaisé. Il se montrait toujours aussi impulsif. Je ne trouvais pas qu’il se sentait plus complet. Bien entendu, Hope n’entrait pas dans cette réflexion puisqu’elle avait été la seule à pouvoir le changer. Pour ainsi dire, cela avait développé un instinct de père chez lui que je n’aurais absolument pas cru pouvoir possible. Cela attisait d’une certaine manière d’autres jalousies, que je partageais d’ailleurs avec Rebekah. Enfin bref, si ma haine envers la race des loups était réelle, je savais faire la part des choses. L’amitié entre ma nièce et la jeune femme devant moi ne me dérangeait donc pas. Il fallait dire que cela ne me regardait pas non plus. Et depuis une colère profonde envers les sorcières, les loups étaient remontés dans mon estime.

La jeune fille se décida finalement à entrer. Après tout, elle pouvait bien attendre le retour d’Hope ici. Je ne l’aurais de toute façon pas laissé attendre à l’extérieur. Lorsqu’elle me parla de son mémoire, cela me fit sourire intérieur. Elle essayait de faire la discussion et c’était admirable de sa part. Il était vrai que nous n’avions jamais eu l’occasion de discuter et je ne savais même pas si nous avions les mêmes points communs. Elle s’empressa de demander si elle ne me dérangeait pas. D’un geste de la main, je faisais un signe négatif. « Tu ne me déranges nullement. » J’aurais bien entendu pu mentir, mais je ne voulais pas le faire. Il était claire pour le coup, je ne faisais moi non plus rien de bien productif, il fallait le reconnaître.

« Sur quoi porte ton mémoire ? » lui demandais-je curieux d’en savoir plus. Je mettais toujours senti proche du savoir, j’aimais apprendre, car pour moi la connaissance était la véritable clef du pouvoir et de la puissance. La connaissance permettait le contrôle et évitait donc les surprises. Ce n’était bien entendu pas toujours vrai, mais j’éliminais pas mal d’inconnu de cette manière. « Veux-tu boire quelque chose ? » ajoutais-je finalement lorsqu’elle eu terminée une phrase. Je l’écoutais attentivement. Je savais qu’elle faisait médecine et c’était une branche de ce monde que j’appréciais énormément. Il fallait beaucoup de travail pour bosser dans ce domaine et s’était sans nul doute l’un des plus exigeants en plus des plus nobles.


On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   Sam 14 Mai - 8:05

Simple things × ft. Elijah


Le signe négatif qu'Elijah venait juste de faire rassura la demoiselle, au moins, elle n'était pas de trop. « Tu ne me déranges nullement. ». « Cool. ». C'était sortit naturellement, avec un large sourire, sans même qu'elle ne s'en rende compte. Autrement, elle se serait sans doute excusée, son père lui ayant bien appris qu'il y avait une façon de parler avec ses amis et une façon s'exprimer avec les personnes respectables. Il faut dire que le père de la demoiselle était à cheval sur bon nombre de principes que Callie avait soigneusement rejeter un à un. Mais cela n'empêchait pas le fait qu'elle respectait et qu'elle impressionnée par le vampire originel, ce qui la poussait forcément à faire attention à ses expressions.

« Sur quoi porte ton mémoire ? ». Un éclair de surprise traversa la regard de la jeune louve alors que son sourire s'amplifiait, ravie que pour une fois, on l'interroge là-dessus sans prendre un air supérieur. « C'est une étude des techniques de détections de maladies génétiques durant le premier trimestre de la grossesse. ». Pour une demoiselle qui voulait devenir pédiatre, le choix de sujet n'était pas vraiment surprenant. Cela dit, Callie voyait plus loin que cela, elle savait qu'en trouvant la solution dès la grossesse, on éliminait les maladies. Bien sûr, elle avait conscience que son mémoire ne changerait pas la face du monde -pas encore- mais cela restait un début. « C'est passionnant mais parfois, à force d'avoir le nez dans les statistiques et les termes scientifiques, plus rien n'a de sens pour moi. ». Elle laissa un petit rire franchir ses lèvres, elle imaginait qu'il en était autant pour beaucoup d'étudiants. Personne ne pouvait rester éternellement concentrer sur le même sujet en restant parfaitement productif, le cerveau ne le permettait pas. Enfin, elle était bien plus heureuse d'être plongée dans ses termes scientifiques que dans la politique étrangère comme l'aurait voulu son père à une certaine époque. « Veux-tu boire quelque chose ? ». « Je veux bien de l'eau, s'il vous plaît. ». Elle ne savait pas ce que lui buvait, alors de l'eau, cela lui convenait bien. Callie le laissa s'éclipser pour aller chercher à boire. Une fois de retour, elle n'oublia pas de le remercier avant de l'interroger à son tour. « Vous avez déjà étudié la médecine ? ». Bien sûr, Callie était curieuse d'en savoir plus. Elle aimait apprendre à connaître les gens à travers leurs propos et non à partir des rumeurs, surtout qu'il n'en manquait pas sur la famille Mikaelson.


code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

originels
avatar

morsures : 10659
inscrit(e) le : 24/07/2012
célébrité : daniel gillies
crédits : tag

MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   Ven 3 Juin - 10:49

Je ne supportais plus mon sentiment d’inutilité. Lorsque les sorcières avaient décidé de mettre en place la paix, les originels n’avaient pas été vraiment conviés. Et je n’avais pas vraiment été soutenu par mon frère qui pour la première fois avait mis la sécurité de sa fille en premier. C’est pour cette raison que moi-même j’avais travaillé pour ne pas mettre mon nez dedans. C’était une chose particulièrement difficile pour moi qui ne supportait pas ne pas avoir le contrôle. Et je crois que je ressentais encore cette frustration en moi. Surtout que finalement, cela avait également mis un terme définitif avec ma relation avec Elena. Car même si j’avais lutté fort pour ne pas mettre mon nez dedans, je n’avais tout simplement pas réussi et j’avais échoué lamentablement. Aujourd’hui, je ne pouvais pas dire que j’étais heureux. Encore une fois, non, je ne sentais pas le plaisir du bonheur. Je me contentais donc de la joie et de la recherche de ce bonheur dans la construction de la maison proche du lac.

La joie, je réussissais à le trouver dans des petits détailles de la vie comme par exemple la discussion du mémoire de la jeune femme. J’étais un intellectuel sans fausse modestie et j’avais toujours énormément aimé travailler au côté de grand scientifique, apprendre avec eux. Elle m’expliqua alors le thème du mémoire que je trouvais relativement intéressant même si je le savais voué à l’échec. Elle était étudiante, elle apprenait. « Je vous conseillerais plutôt de vous tourner vers les infections. Le propre de la génétique, c’est qu’on ne peut pas le manipuler une fois implanter dans l’utérus. Néanmoins, il est vrai que plus tôt la maladie génétique est détectée plus tôt les parents peuvent prendre une décision. » Et c’était là une chose qui n’était en effet pas négligeable.

Je partis quelques instants pour aller remplir un verre d’eau et je revins finalement pour le lui tendre. Je n’avais rien pris pour moi pour la simple raison que j’étais actuellement sur de l’alcool et que je ne trouvais pas cela correcte d’en boire devant la jeune femme. Elle était encore bien jeune pour constater mon désabusement de la vie. « Oui, j’ai déjà étudié la médecine. A vrai dire, j’ai un peu étudié tout ce que le monde pouvait offrir. Le temps permet beaucoup de chose. » J’eu un léger sourire en coin. Il permettait tellement de chose et il fallait œuvrer pour ne pas devenir fou, victime du temps. « J’ai beaucoup étudié la médecine, l’astronomie, les sciences de la terre. Je dois bien reconnaître que je me sens sensible par rapport aux sciences de manière générale. » Je fis une pause avant de lui poser une question qui me tracassait. « As-tu entendu des rumeurs ou bien as-tu des suppositions sur qui pourrait être l'auteur du meurtre d'Alisha Schoonmaker ? Tu n'es pas sens savoir que cela créer tout de même pas mal de tension dans le coin. » Je pensais notamment à une vague de vandalisme accusant plusieurs races à la fois.


On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   Mer 15 Juin - 3:57

Simple things × ft. Elijah


« Je vous conseillerais plutôt de vous tourner vers les infections. Le propre de la génétique, c’est qu’on ne peut pas le manipuler une fois implanter dans l’utérus. Néanmoins, il est vrai que plus tôt la maladie génétique est détectée plus tôt les parents peuvent prendre une décision. ». Callie acquiesça d'un signe de tête, elle avait pensé en tout premier lieu aux infections mais, elle avait laissé cela de côté. Non pas que ça ne l'intéressait pas mais dans sa promotion, il y avait beaucoup de thèses qui portait sur le sujet d'une manière ou d'une autre. Bien sûr, il suffisait de faire une meilleure thèse mais Callie ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'au bout d'un moment, le sujet était redondant pour le jury. Et puis, au fond, la génétique et ses petits cadeaux, elle en connaissait un petit échantillon. Il n'y avait sans doute pas de hasard dans ce choix. « En début d'année, j'avais songé à un mémoire sur les infections et finalement, j'ai supplié mon directeur de thèse pour qu'il me laisse travailler sur la génétique. ». La blondinette haussa les épaules, elle ne savait pas si elle avait fait le bon choix et peut-être qu'elle avait été poussé par son instinct mais elle l'assumait.

Elijah s'absenta, le temps de lui remplir un verre d'eau. « Oui, j’ai déjà étudié la médecine. A vrai dire, j’ai un peu étudié tout ce que le monde pouvait offrir. Le temps permet beaucoup de chose. ». Callie afficha un sourire amusé à la vue du sourire en coin d'Elijah. Elle n'était pas surprise mais elle n'en était pas moins impressionné, sans doute beaucoup de personnes n'auraient pas eu cette ambition, même avec plusieurs siècles d'existence. Le vampire originel avait du voir des choses extraordinaire, des nouveautés, des changements, des évolutions qu'il n'aurait pas cru possible. C'était à la fois fascinant et terrifiant dans l'esprit de Callie. Il y avait tant d'évènements historiques qu'elle était heureuse de ne pas avoir vécu et tant d'autres auxquels elle aurait souhaité assister. « J’ai beaucoup étudié la médecine, l’astronomie, les sciences de la terre. Je dois bien reconnaître que je me sens sensible par rapport aux sciences de manière générale. ». Ce que Callie ne pouvait qu'approuver, c'était encore ce qui l'intéressait le plus. « Eh bien, ça reste impressionnant, beaucoup n'aurait pas prit la peine de se pencher sur ces sujets, même en sachant que le temps n'est pas un problème. ». Callie aurait sans aucun doute suivit le même chemin que le vampire, étudier tout ce que le monde avait à lui offrir. Quitte à l'habiter aussi longtemps, autant le connaître.

« As-tu entendu des rumeurs ou bien as-tu des suppositions sur qui pourrait être l'auteur du meurtre d'Alisha Schoonmaker ? Tu n'es pas sens savoir que cela créer tout de même pas mal de tension dans le coin. ». Oh oui, ça, elle le savait, depuis que les loups avaient été pointé du doigt, son père n'arrêtait pas de la supplié de rentrer, persuadé que tous les loups de Mystic Falls allaient se faire démembrer, rien que ça. Enfin, ce n'était qu'un papa allergique au surnaturel et complètement flippé pour sa fille. « J'ai entendu pas mal de rumeurs oui... mais rien que je ne juge avoir quelconque valeur. Je pense qu'Alisha n'a été qu'un instrument, un dommage collatéral. Je crois que les personnes qui ont orchestré ça voulaient ébranler la paix... et vu les tensions, pour le moment, c'est en bonne voie. ». Elle ne croyait pas du tout à la théorie qui voulait que son ancienne employée soit coupable. Certes, elle avait écrit cette lettre de menace mais ça ne collait pas. Pourquoi se donner tant de mal pour piéger Alisha de la sorte et laisser une lettre de menace comme preuve accablante. « Et je parie que les autorités s'en prendrons au premier coupable idéal... sans chercher plus loin. ». Callie n'avait pas confiance en la police pour régler cette affaire parce que tout était trop gros.
code by lizzou × gifs by tumblr



Revenir en haut Aller en bas

originels
avatar

morsures : 10659
inscrit(e) le : 24/07/2012
célébrité : daniel gillies
crédits : tag

MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   Dim 26 Juin - 19:42

Callie m’avoua alors qu’elle avait volontairement écarté les infections. C’était un choix qui pouvait se justifier. Callie semblait être une jeune femme très mature et intelligente, elle n’avais pas choisi la génétique au hasard ou sur un coup de tête. Elle avait de mon point de vue tout ce qu’il fallait pour réaliser un bon mémoire. J’eu un haussement de sourcil à la remarque de la jeune femme. Certains ne se prenaient pas la peine, c’était vraie mais en réalité tous à un moment ou un autre faisait le choix d’étudier et d’apprendre, pour des raisons à la fois diverse et similaire. « Quand on vit aussi longtemps que moi ou même la moitié de ma vie, l’ennui arrive. L’ennui arrive bien plus rapidement qu’on ne le croie. Apprendre est une merveilleuse façon de tromper cette ennuie. » Je pensais notamment à Klaus qui avait fait le choix de s’aiguiller vers les arts pour à la fois tromper son ennui et se psychanalyser seul, il faisait d’une pierre de coup.

Je me mis à parler du meurtre de la sorcière pour connaître l’opinion de la jeune femme. Ses propos me firent sourire en coin. Je souriais très rarement de cette façon. « Tu es une jeune femme très intelligente. » dis-je avec une réelle admiration. J’étais bien placée pour savoir que nous étions entouré de plus d’idiot que de personne capable d’analyser ce qui nous entoure. « Donovan est un homme intelligent, il sait qu’avant toute arrestation il doit peser le pour et le contre. » J’eu un léger soupire en faisant quelques pas vers la fenêtre. « Je ne crains malheureusement que la problématique actuelle est le temps que met l’enquête. L’objectif du meurtrier semble être atteint, la paix est en danger ici. » Je me tournais pour regarder la jeune femme.

« Une race est impliquée dans cette décision, mais laquelle ? La question est là. » Bien entendu, je pouvais me tromper, il pouvait s’agir d’un meurtre passionnel, mais comment son époux aurait pu se tirer dessus ? C’était bien difficile à imaginer. Chaque race pour n’importe quelle raison pouvait être impliquée. J’avais relativement peu d’estime envers les sorcières ces derniers temps et je reconnaissais que je me plaisais à penser que cela soit une guerre de clan interne, un désir d’être reine à la place de la reine sans doute. « Il faut faire attention. »


On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   Sam 23 Juil - 9:04

Simple things × ft. Elijah


« Quand on vit aussi longtemps que moi ou même la moitié de ma vie, l’ennui arrive. L’ennui arrive bien plus rapidement qu’on ne le croie. Apprendre est une merveilleuse façon de tromper cette ennuie. ». Callie ne pouvait que comprendre, il fallait être fou pour se satisfaire d'une vie ponctuée d'ennui. A vrai dire, tout cela piquait la curiosité Callie mais, elle n'osait pas trop poser toutes les questions qui lui passait par la tête. « J'imagine... il doit toujours avoir quelque chose à apprendre, mais, maintenant, vous parvenez encore à trouver de l'intérêt ? ». Ce monde semblait partir totalement en vrille par moment, on n'était pas dans Harry Potter, les gentils gagnent, les méchants perdent. Non, il n'y avait ni méchant, ni gentil, que les désirs égoïstes et incontrôlables qui poussaient tout à chacun à agir de la pire des manières. Au bout d'un moment, cela devait devenir complètement désolant, un bien triste spectacle.

Ils parlèrent alors du meurtre qui avait secoué la ville récemment, celui d'Alisha. Elijah eut un sourire en coin qui surpris quelque peu la demoiselle, c'était probablement la première fois qu'elle voyait un tel sourire sur son visage. « Tu es une jeune femme très intelligente. ». Callie était d'autant plus surprise, il était rare qu'elle entende un tel compliment de la bouche d'un homme. C'était sans doute idiot mais pour Callie, il n'y avait pas de compliments qui pouvait égaler celui-ci, elle que l'on discréditait un peu trop souvent. Alors elle n'ajouta rien mais son sourire en disait long, son sourire le remerciait. « Donovan est un homme intelligent, il sait qu’avant toute arrestation il doit peser le pour et le contre. ». Elle s'en doutait mais malheureusement, il fallait que les choses avancent avant que les choses éclatent, que la colère monte. « Je ne crains malheureusement que la problématique actuelle est le temps que met l’enquête. L’objectif du meurtrier semble être atteint, la paix est en danger ici. ». Callie hocha la tête. « Et si les choses dérapent ici, il y a de fortes chances que cela ne s'arrête pas au panneau de sortie de la ville... ». La paix était plus que fragile, beaucoup rêvait  du temps d'avant, beaucoup désirait la guerre. La paix, cette douce idée que Callie défendait bec et ongle ne faisait pas l'unanimité. « Une race est impliquée dans cette décision, mais laquelle ? La question est là. ». Elles avaient toutes un intérêt dans ce meurtre, Callie ne pouvait même pas éloigner sa propre race mais bon... ce n'était pas comme si elle était très proche des autres lycanthrope, elle n'avait pas ce sentiment d'appartenance qui aurait dû exister pourtant. « Chaque race peut tirer profit de ce meurtre... j'espère qu'il ne s'agit pas d'une alliance bancale. ». Parce que dans ces cas là, il y aurait forcément une trahison, quelque chose qui mettrait le feu au poudre... du moins plus que ce n'était le cas. Et là, Dark Vador et son côté obscur seraient bien ridicules face à un tel chaos.

« Il faut faire attention. ». Callie haussa les épaules. Le problème c'est qu'elle avait la sensation qu'il fallait faire attention à tout et à tout le monde, le danger semblait être partout. « J'imagine que vous êtes inquiets pour votre famille... pour Hope. ». En tout cas, Callie l'était quelque peu, si les choses partaient dans la mauvaise direction, elle ne pouvait s'empêcher de craindre que quelqu'un cherche à s'en prendre au Mikaelson, encore.
code by lizzou × gifs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas

originels
avatar

morsures : 10659
inscrit(e) le : 24/07/2012
célébrité : daniel gillies
crédits : tag

MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   Lun 25 Juil - 21:00

Pensif devant la jeune femme, je lui expliquais en quoi l’éternité se transformait bien souvent en poison. Il était aisé à comprendre pourquoi certains vampires devenaient fous et prenaient la décision de se suicider. Avais-je déjà pensé au suicide ? Oui, je devais bien l’avouer. Cependant, j’étais aussi conscience que ma famille avait besoin de moi. Pendant des siècles, cela avait primé sur mes désirs personnels. Puis il y a moins d’un siècle, nous avions découvert que notre lignée mourrait en même temps que nous. Alors autant dire que cela avait mis fin à toute potentielle mauvaise idée. J’étais bien trop soucieux pour cela. « Je dois reconnaître que parfois c’est difficile. » Répondis-je simplement à la jeune femme face à moi. Trouver de l’intérêt dans tout, tout le temps, ce n’était pas aisé. On avait toujours des phases de vide, comme moi actuellement.

La paix était sur le rebord d’une table, un vent soufflait pour la faire tomber. Jusqu’à présent, je ne m’impliquais qu’en spectateur. Je n’avais pas encore décidé si je voulais la maintenir et l’aider à ne pas tomber ou bien au contraire m’ajouter à ce souffle. Au fond de moi, je devais bien reconnaître que la guerre était toujours moins ennuyante. Et il fallait se l’avouer, je nourrissais secrètement un désir de vengeance envers les sorcières et les voir cesser de porter ce masque de pacifiste qu’elles n’étaient pas me séduisait grandement. Néanmoins, je gardais cette envie pour moi, je n’avais encore pris aucune décision.

Naturellement, je m’étais en garde la jeune femme. Il n’était clairement pas le moment de se la jouer tête brûler bien au contraire. On ne m’attendait clairement pas pour mettre le feu au poudre. « Ma famille a toujours su se protéger et cela ne changera pas. » Posant mon regard sur la jeune femme, je laissais une lueur noire apparaître dans mon regard. Je ne comptais plus le nombre de fois où nous avions massacré pour notre protection. « Notre réputation nous précède, nous sommes maitre dans l’art. » Il était bien difficile de toucher un membre de notre famille sans mettre le reste dans un état de folie et de rage totale. Nous n’étions pas des exemples de pacifiste malgré l’apparence que je voulais bien donner. « Je ne t’ai jamais réellement demandé. Mais tu as une famille vers qui te tourner ? …pour trouver protection ? »

PS: cela arrive à tout le monde, ne t'inquiète pas ^^


On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Simple things (Elijah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Simple things (Elijah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Simple Plan
» Crumble simple.
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Un simple petit rp dans la forêt, ça vous dit?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 3.0 :: SAISON UNE :: RPS-