AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Just like they say it in the song Until the dawn * Pv El'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: Just like they say it in the song Until the dawn * Pv El'   Mer 23 Mar - 20:56

Il glissa une main dans ses cheveux, reniflant doucement le tendre parfum de sa belle. Un léger sourire se dessina sur le coin de sa bouche, il y avait dans le monde des endroits ou quoi qu’il arrive rien ne se passait. Juste elle contre sa peau, elle dansant sous le porche de la cabane. Elle était plusieurs fois centenaires, voilà qu’il parvenait à la faire sourire avec une danse. Amara était tellement apaisée par le cœur battant de son tendre amour mortelle, c’était dans des moments comme ceux-là ou elle ne regrettait pas ses actes. Elle sentait combien Prométhée était à sa place avec elle, il parvenait souvent à la calmée. Diminuant les épisodes meurtriers de la vampire, sans jamais vraiment les faire partir : Je sais que je peux aller partout avec toi Amara, mais j’aimerais tellement rester encore un peu ici seul avec toi. Je vois déjà Venise dans tes yeux humides à cause de tes moments de tristesse, je suis déjà au sommet de la tour Eiffel quand je t’embrasse ! tu me montre à quel point la vie est parfaite quant on rencontre notre âme sœur… »

Prom se réveilla de ce rêve tiré d’un vieux souvenir, portant immédiatement son attention sur la table basse réduite en miettes. L’hybride l’avait détruite de rage durant son sommeil, il posa les pieds sur le sol. Tenant entre ses mains son visage transpirant, Prom se leva pour partir vers la salle de bain. Versant de l’eau entre ses main il trempa son visage pour sortir de sa torpeur, en se redressant il pu voir Amara se tenant dans l’encadrement de la porte, un long t-shirt à lui comme pyjama : Tout va bien amour, tu vas me retrouver bientôt. » Prom saisit un verre posé sur le lavabo, se retournant pour le propulser vers la porte. Ce dernier se brisa sur le mur, il n’y avait personne : Tu n’es pas réelle ! » Il serra les dents faisant disparaître ses yeux d’hybride, soupirant pour presque se convaincre qu’il n’aurait plus de vision pour la nuit. Prom enfila un t-shirt ainsi qu’un short, il ne faisait pas encore jour quand il quitta l’appartement pour aller courir, vidant tant bien que mal son esprit malade, il ne se mêlait pas encore des affaires courantes de la ville.

Préférant pour encore quelques jours son isolement, difficile de savoir si le temps de course se compta en minutes ou bien en heure. Mais c’est au petit jour qu’il revint chez lui, juste le temps de prendre une douche et de mettre une tenue plus adaptée à la vie en pleine journée. Il ne savait que trop bien qu’elle viendrait à lui aujourd’hui, la pleine lune approchant sa haine devait être à son maximum pour lui. Tout se déroulait suivant le plan, elle le traqué comme un loup plein de rage. Il fut pendant toute sa vie la victime des manipulations d’une folle, voilà qu'aujourd’hui il faisait de même avec une âme pure, la gardant sous le coude le jour ou il en aurait besoin. Il prit soin que la jeune femme suivi sa trace, prenant place à la térasse d’un café dans le centre de la ville. Elle ne pourrait rien lui faire devant toute une foule, il avait un plan pour elle et pour cela il n’avait qu’à l’attendre à une table dégustant son verre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Just like they say it in the song Until the dawn * Pv El'   Sam 26 Mar - 17:47

Just like they say it in the song Until the dawn
C
e n’était pas possible, je venais de sortir de l’hôpital quoique quelques jours malgré tout, ma meilleure amie était bien morte, j’avais beau avoir perdu connaissance je savais ce que j’avais vu, ce type avait tué Carla sous mes yeux, le sang, il avait du sang sur le coin des lèvres, il était penché sur elle. Et puis moi? Que m’avait-il fait? J’étais certaine qu’il n’avait pas réussi son coup, je devais moi-même mourir, mais il a mal calculé son temps et ne pensais certainement pas que j’allais me réveiller aussi vite.
Dans mon appartement j’avais l’impression d’étouffer, et quand je sortais j’avais la sensation d’être suivie toujours par la même odeur, cette même odeur qu’il y avait eu quand j’avais repris connaissance dans cette forêt.
De plus que m’arrivait-il? Le bruit me dérangeait , j’avais la sensation de tout entendre à des kilomètres , ce qui me dérangeait énormément, mal de tête, j’en pouvais plus.
Je sortais souvent même très souvent en espérant que ce problème d’ouïe allait s’estomper, qu’il s’agissait simplement de mon esprit qui me jouait des tours.

Mais absolument pas, cela devenait même très désagréable, je n’arrivais pas à me concentrer sur un seul bruit, puis cette odeur qui m’attirait. Finalement une fois je finis par me laisser tenter, je finis par tracer cette odeur, chaque fois que j’avais l’impression de me rapprocher elle disparaissait, j’avais la simple impression que ce gars voulait me rendre dingue , mais je n’allais pas me laisser faire, je comptais me venger pour tout ce qu’il avait osé faire, surtout pour avoir croiser mon chemin.
Plusieurs fois sur une journée cela arrivait, il se pointait, ça partait en traque pour revenir bredouille, mais je ne perdais pas espoir.
Rentrée chez moi, je devais en savoir plus sur ce que j’étais, merci l’ordinateur et internet, vive les recherches sur le surnaturel, maintenant je devais trouver ce que j’étais.
Après une longue recherche ce que je ressentais ressemblait fortement à la lycanthropie mais je ne m’étais pas réellement attardée voulant trouver ce fou et qu’il m’explique de vive voix.

Je savais que ce jour était le bon, j’avais décidé de tenter de me concentrer sur les bruits et surtout de me focaliser sur cette odeur, et je ne comptais pas le laisser filer. Je marchais tranquillement dans la rue, fixant chaque personne que je croisais. Je connaissais son visage , je savais qui je cherchais.
Au coin d’une rue, cette odeur, je la sentais, j’accélérais le pas, l’odeur n’avait pas disparue bien au contraire cette odeur restait bien présente.
J’étais face à une enseigne le ‘ Mystic Falls’ , l’odeur m’en bougeait pas, j’entrais, super énervée mais je me contenais ce n’était pas l’endroit pour faire un scandale. Je regardais tout autour de moi, énormément d’odeurs mélangées mais j’arrivais à me concentrer et à trouver cette odeur, il était là de dos, assis. J’approchais calmement, bien que si moi je sentais son odeur il était certain qu’il sentait la mienne évidemment.
Je le contournais, me penchant en tapant le poing sur le table “ Alors le jeu du chat et de la souris est terminé je crois “ Mais ce qui m’énervais encore plus, c’était qu’il ne semblait pas bouger “ Regarde moi quand je parle.. Tu me dois une explication” Je ne comptais pas le laisser filer sans comprendre.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
 
Just like they say it in the song Until the dawn * Pv El'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» This is River Song, back in her cell. Oh, and I'll take breakfast at the usual time. Thank you!
» (m) Song Jin Hyuk - ft. kim Sunggyu (infinite)
» Un peu de poésie
» LOIN D'ÊTRE UNE FARCE LE CATHOLICISME ,UNE FORCE MORALE POUR DANIEL ROUZIER
» Bouddha va s'animer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 3.0 :: SAISON UNE :: RPS-