AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 A liar is always lavish of oaths ✤ Damon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

humain
Ezeckiel N. Morgenstern

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyLun 7 Mar - 20:44



A liar is always lavish of oaths  





Deux heures, avant d'arriver dans ce bar. Les pieds cloués contre son le parquet, jouant avec un crayon, se promenant entre ses doigts, se faufilant entre ses phalanges. Installé dans la pénombre, tandis qu'il feuilletait les coupures de journaux, les couvertures et les vieux articles. Le gosse avait obtenu ces bouts de papier lors d'un vide grenier de la ville, certaines couvertures se voulaient rares, mais le gamin s'en moquait. Déplaçant une, à une les coupures, manchonnant ces dernières entre ses mains comme un gamin le ferait avec sa bave, entourant parfois des visages flous dont il avait la certitude qu'elles avaient la forme et la rousseur de son aîné. Une obsession, Ezeckiel en venait à se persuader qu'elle était toujours vivante, qu'elle respirait et qu'elle allait revenir pour l'enlacer une dernière fois, même si c'était pour mourir demain. Plus le temps avançait, plus la colère semblait lui arracher la peau, l'atrophier comme le ferait le fardeau d'un péché selon ces bons vieux curés. Balayant finalement d'un geste de main ces morceaux de papier en lâchant une injure. Cognant violemment la boîte en carton qui abritait les fragments du passé de cette stupide ville de merde. Le plongeur respira, mordillant le crayon sous un coup de pression qu'il ne parvenait pas à calmer. Zeke leva les yeux au ciel pour observer tout ce qui se trouvait par-dessus son bureau : une photo d'elle, des brochures, des fils de toutes les couleurs qui n'avaient pas de sens d'une autre façon que pour sa petite personne. La photo de Kendra, ce sourire tellement innocent, tandis que bien plus intimement, se cachait une photo des deux jumeaux sur la table de chevet du brun qui parvenait encore à le faire sourire, tristement. C'est dans un silence profond qu'il vint à perdre son regard sur une photo, humide et qui était pourtant une couverture. Se jetant maladroitement sur les papiers qui étouffaient celui qui avait attiré le regard du jeune homme, extirpant la couverture : le sourire de Kendra en compagnie de plusieurs individus. Ce sourire, même sous la fragilité du papier, il pourrait reconnaître son aînée. Mystic Grill ? Soit. La photo semblait de presque quatre ans, et cet enfoiré qui tenait ce bar allait devoir se souvenir de la tronche de la rousse. Attrapant sa veste, titubant maladroitement pour chopper ses clés et sa verveine pour claquer la porte de chez lui.

« Putain vous avez même pas pris le temps de regarder la photo, pitié, allez j'veux savoir si vous avez croiser cette fille c'est si dur que ça ? Vous avez besoin de lunettes ? ». Cinq minutes que le gérant refusait de répondre à Zeke, enfin il répondait, mais le gamin s'obstinait à croire qu'il mentait: ce don ne lui disait rien. Il avait déposé son regard seulement quelques secondes, et l'enfant se persuadait qu'il ne pouvait s'agir que d'hypocrisie tandis que ton ton montait bien plus qu'il ne le voulait. Que fallait-il faire pour obtenir des réponses ? Le gamin n'était pas fou, c'était sa sœur sur cette putain de photo. Pouvait-il réellement reprocher à cet homme de ne pas se souvenir d'une gamine pour un événement sans doute lambda ? Le titre était illisible, et il pouvait très bien s'agir d'un hasard si c'était ce restaurant à la con qui était derrière.





© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyMar 8 Mar - 2:30

Ezeckiel ∞ Damon
Il était une fois, dans le monde merveilleux de Damon, un loup, un soir de pleine lune, et PAF le vampire ! Oui j'avais récemment été mordu à deux reprise par une louve et tout ça parce que j'avais eu la mauvaise idée d'écouter Barbie et de me rendre en forêt une nuit de pleine lune. La prochaine fois elle y irait elle même, au moins elle n'aurait pas besoin de passer par quelqu'un pour se faire guérir par Klaus. Moi il avait fallut que je passe par Hayley. Ben oui si je me pointais seul en faisant les yeux doux à Klaus je doute qu'il craque pour moi. Mais Hayley avait assez d'influence sur lui, après tout ils avaient une gosse ensemble. Bref ça c'était bien terminé au final, j'avais eu le sang de Klaus et j'étais de nouveau asse en forme pour faire chier mon monde. Oh ça va je plaisante ! Quoi que.. On va dire que ça dépend des personnes. Mais pour fêter mon retour dans le monde des pseudos vivants c'était au Mystic Grill que je me rendais. Il y a bien certaines choses qui ne changeraient jamais !

J'arrivais donc au bar et me dirigeais en sifflotant vers ma place habituelle qui était occupée. "C'est ma place ici mon pote" Le mec en question tourna le tête vers moi avant de prendre la parole "Y'a pas écrit ton nom que je sache alors va t'asseoir ailleurs" Mon sourire disparut et je plantais mes yeux dans les siens "Tu vas être un gentil garçon et aller gentiment chauffer la place de quelqu'un d'autre" la fin de ma phrase fut agrémenté par un joli sourire hypocrite. Par de veine de vénus, parfait ! Non mais pour qui il se prenait le ptit père ? Un peu de respect aux plus vieux bon sang ! Je repris enfin MA place. On voyait qu'il n'avait pas l'habitude d'être la lui. Je tapotais ensuite le comptoir du doigt en regardant le serveur, lui faisant comprendre que je voulais mon verre. Verre que je buvais tranquillement jusqu'à être dérangé par un jeune homme qui râlait contre la patron. Il parlait d'une fille qu'il recherchait apparemment. Le voyant hausser de plus en plus le ton je finissais mon verre et me dirigeais vers lui pour lui prendre des mains la photo qu'il arrêtait pas d'agiter "Dis donc tu veux alerter tout le quartier à gueuler comme ça ? Y'a des gens qui comatent ici" Dont moi la plus part du temps. Je regardais la photo en question "Bon alors c'est qui cette nana ? L'amour de ta vie qui t'as juré fidélité puis brisé le cœur ? T'es pas le premier à qui ça arrive tu sais, un conseil lâche l'affaire" Je plissais les yeux en regardant la photo. Celle ci était assez mauvaise mais je ne pensais pas me tromper sur la personne qui était probablement la fille qu'il recherchait tant. "Ceci dit je comprend que tu craques pour elle, elle a vraiment tout ce qu'il faut où il faut, croit en mon expérience personnelle" Je souris légèrement. Je me rappelais bien de Kendra, j'avais même encore son numéro de téléphone. "Mais tu devrais arrêter de le harceler, il est patron pas barman, il va pas se rappeler de toute les nanas qui passent ici, c'est plutôt mon domaine" Bon j'exagère un peu mais pour ce qui était des filles il y en avait quand même peu à qui je n'avais pas jeté plus du'n coup d’œil !
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

humain
Ezeckiel N. Morgenstern

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyJeu 10 Mar - 22:04



A liar is always lavish of oaths  





Ezeckiel n'avait rien, du calme que réclamait la société. Il n'aimait se taire, lorsque cela était dans son intérêt. Tout pouvait se révéler concret, il suffisait de fermer sa belle petite gueule, d'écouter et de montrer de l'empathie pour ensuite user des informations sans honte. Zeke était quelqu'un de confiance, mais il fallait différencier l'amitié de la fourberie. Tout le monde utilisait tout le monde, ceci était presque une règle dans le monde moderne. Le gosse passait outre les bonnes règles morales, préférant user et abuser de la manipulation sans contrefaçon. Ezeckiel n'avait pas honte de ses idées, de sa façon d'agir et de son attitude lorsqu'il était question de sa sœur unique, de celle qui berçait son quotidien et qui le bercerait pour toujours, même si elle était morte. Le gosse ne pourrait aimer à nouveau sa sœur, même sous la forme d'un fantôme ou d'un zombie : elle serait morte à ses yeux. Peut-être qu'au fond, il voulait admirer son cadavre sur le sol, simplement réaliser qu'elle était bonne pour la tombe. Que fallait-il faire pour avancer ? Couvrir ses demons ? Non, simplement découvrir ses derniers pour les assommer avec une pelle et observer ces derniers saigner dans la violence de la perte d'une innocence.  Ce soir-là, il espérait encore bêtement qu'un crétin de propriétaire pourrait l'aider, ce pauvre frère qui crevait d'envie de croiser son visage sur cette terre. Peut-être que la réponse était ailleurs. Ce fut à sa plus grande surprise qu'un grand brun décida de faire une intervention, plutôt désagréable, mais il semblait faire cela avec un air aimable, et toujours de manière courtoise. La photo quitta les doigts du garçon, mais cela ne sembla pas le perturber plus que cela. Ce n'était qu'une image de sa sœur, ce n'était pas, ce n'était que son reflet menteur d'une époque révolue. Le brun écouta en silence les réponses de l'inconnu, qui après tout, pourrait fermer sa gueule et aller voir ailleurs. Ezeckiel se contenta de lâcher un léger sourire moqueur moqueur lorsque l'inconnu évoqua l'idée de « craquer pour elle ». Ne pouvant s'empêcher de ricaner face à cette remarque qui n'avait aucun sens et qui sortait du trou du cul du monde des poneys et des bisounours. Les remarques sur les corps de sa sœur lui passaient au dessus tellement il s'en foutait : elle était morte, ou présumée, alors de toute façon elle n'avait sans doute plus grand-chose pour habiller ses jolies formes.

Ce n'est que vers la fin, que le jeune homme laissa échapper un véritable rire, moqueur sans honte, face à celui qui se trouvait en face de lui avec une assurance à couper à la guillotine. Le jeune homme observa le gérant en haussant les sourcils. « Il a raison, j'aurais directement dû poser la question a un pilier de bar ». Le brun afficha un sourire moqueur en se détournant face à l'inconnu pour perdre de suite son petit sarcasme en observant la photo. « Je suis tout aussi discret que celui qui vient se mêler de ma conversation ». Finalement, le sarcasme était toujours là, mais le sourire n'était plus là pour orner le tout. Faisant un signe de tête à l'inconnu qui semblait plutôt curieux, suffisamment pour prendre le temps de regarder une photo d'une fille dont il ne connaissait – sans doute – rien. Le plongeur avait mieux à faire et il se contenta alors de lui poser une question, parce qu'après tout : il était là pour une seule et stupide question. « Tu connais cette fille ? Si tu me sors le numéro du peut-être, autant garder la photo pour toi. Kendra, d'ailleurs histoire de pas la nommer par son sexe ». Ezeckiel ne jouait pas, le débat allait se clore rapidement, parce que le gosse n'était pas ouvert sur ce sujet et point barre.




© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyJeu 10 Mar - 23:46

Ezeckiel ∞ Damon
Sérieusement quand je venais au Mystic Grill c'était pour être peinard ou avec un pote de beuverie mais certainement pas pour avoir un gamin qui piaillait à réclamer des réponses à mon grand ami le proprio qui se retrouvait à s'en prendre plein la gueule parce qu'il n'avait pas d'info à donner. Ceci dit ceux qui devaient voir passer le plus cas spéciaux c'était les barmans, à commencer par moi. Mais ça n'était pas vraiment dans le même style en revanche. C'étais quoi son projet assommer toute la ville avec son jeu du "avez vous déjà vu ?" Ça allait être le pied ! Ne sachant pas s'il allait nous tanner encore longtemps avec ses histoires de filles j'avais finis par me lever et intervenir. Ce qui ne sembla pas le déranger le moins du monde. Tant mieux parce que je n'étais pas du genre à me gêner. Lui parler du physique de la jeune femme l'amusait apparemment. Je me demandais bien sur quel spécimen j'avais pu tomber. Habituellement les gens avec qui je jouais à ce ptit jeu avait tous des réactions différentes de celle la. De l'énervement la plus part du temps, bizarrement ça c'était une réaction que je provoquais souvent. Mais je le savais très bien, et j'en jouais beaucoup. Un nouveau rire s'échappa de la gorge du coco, cette fois ci plus conséquent. « Il a raison, j'aurais directement dû poser la question a un pilier de bar » Pensait-il m'atteindre avec une remarque pareille ? Au moins j'étais un pilier moi. Et lui il était le pilier de qui ? De la jolie rousse sur la photo ? Il faut croire qu'elle avait préféré s'adresser à un autre pilier. "Et oui tu aurais dû, mais tu es encore un môme ça viendra un jour, tu arriveras à réfléchir correctement dans ta caboche, mais pour l'instant try again !" Il s'était clairement adressé à la mauvaise personne oui. « Je suis tout aussi discret que celui qui vient se mêler de ma conversation » Ouuuh mais c'est qu'il est plein d'assurance ce gentil garçon ! Le jeu risquait d'être intéressant !

C'est vrai c'est vrai je n'étais pas discret, je ne cherchais pas à l'être d'ailleurs ça remarque me fis donc sourire. "Me mêler ?" Je ris avant de me rapprocher du bar à nouveau "Ecoute Mister Je-suis-en-mission t'as mêlé tout le monde à ta conversation quand t'as commencé à monter dans les décibels alors viens pas râler si quelqu'un intervient" Je tapotais à nouveau le comptoir pour faire signe au barman qu'il me fallait un autre verre. Je posais la photo sur le bar y jetant à nouveau un coup d’œil avant de prendre mon verre. « Tu connais cette fille ? Si tu me sors le numéro du peut-être, autant garder la photo pour toi. Kendra, d'ailleurs histoire de pas la nommer par son sexe » J'haussais un sourcil en penchant la tête de son côté avant de lâcher un léger rire et de regarder à nouveau en face de moi pour boire une gorgée de mon verre. Sans prendre la peine de le regarder à nouveau je reprenais la parole "Quelle autorité, tu ferais un malheur chez les neuf-douze ans" Son mépris était irritant, je comptais bien le faire tourner un peu en bourrique, après tout c'était ma spécialité. Mais avant ça il fallait que je lui donne une raison de jouer. "Dit moi si ma déduction est bonne: Kendra est plutôt petite vers les un mètre soixante, rousse, les yeux brun noisette et un joli bonnet D ?" Non tout ça n'était pas déductible de la photo de mauvaise qualité que j'avais sous la main. Je tournais la tête vers lui cette fois ci tout en buvant une gorgée avant de reposer mon verre. "Alors ?" Je souris légèrement d'un sourire ne se voulant absolument pas gentil mais plutôt à se foutre de sa gueule "Je suis tombé juste ?" Je me rappelais très bien de Kendra. Si mon frère avait la mémoire des dates que je n'avais pas, il était rare que j'oublie un visage, et encore moins une personnalité pareille.
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

humain
Ezeckiel N. Morgenstern

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyVen 11 Mar - 19:16



A liar is always lavish of oaths  





Tout le monde, avait un bon côté et un côté sombre. Quelques individus – fort nombreux – avaient la chance et le privilèges d'être des emmerdeurs dans toutes les situations. Ezeckiel n'était pas – trop – un emmerdeur, mais il avait cette fâcheuse tendance à perdre le contrôle de sa petite personne lorsqu'il se retrouvait face à l'affaire « Kendra Morgenstern ». Perdant patience, bon sens et allant même jusqu'à en oublier ses propres principes et l'idée de base de ses idéologies : la retrouver. Ceux qui le connaissaient, trouvaient cela beau qu'il continue de se battre pour celle qu'il aimait plus que tout au monde, tandis que les autres hurlaient qu'il était un petit con incapable de comprendre qu'une morte devait le rester et qu'il n'était pas nécessaire de trouver un cadavre pour faire le deuil. Personne ne comprenait : il la voulait vivante, non par amour, mais bien plus par haine que par sincère amour. Ezeckiel s'était persuadé d'agir pour son âme sœur comme le ferait n'importe qui, mais finalement, ce n'était qu'une question de colère. Il préférerait la retrouver morte plutôt que de devoir supporter son sourire hypocrite lui balancer « je ne suis pas morte », cela serait trop dur. Le brun cherchait donc sans réellement, après tout, sinon il l'aurait déjà retrouvé… non ? Difficile à dire. Le gosse, en tout cas, n'avait pas un comportement social adapté lorsque ce sujet était abordé. La sympathie du brun ténébreux digne d'un film de midinette semblait se montrer aussi chiant qu'un problème mathématique. Le plongeur n'avait pas la tête à jouer au plus intelligent, et au contraire, il voulait simplement une réponse et repartir pour continuer à jouer avec ses coupures de presse. En réalité, Zeke n'avait pas la patience nécessaire pour réellement débattre lorsqu'il était question de sa sœur. Il voulait un oui, ou un non. C'était donc si difficile que ça d'obtenir une réponse ? Bordel de merde.

Le serveur roula des yeux face à la remarque sur son autorité, dont il se foutait plutôt pas mal. Ce n'était qu'un avis de plus, Zeke n'allait pas mourir parce qu'il n'était pas le maître de l'autorité, ce n'était pas dans sa nature. Puis vint ensuite une remarque un peu plus intelligente, qui était sur Kendra, enfin peut-être : sur une fille qui pourrait potentiellement être sa sœur pas vraiment morte. La description physique correspondait, mais elle n'était pas celle que Zeke ferait de son aîné. Le fait de citer sa taille de poitrine démontrait d'un intérêt physique et non pas d'une véritable passion pour le caractère de la jeune femme. Le visage du gosse vint, inévitablement à se fondre sous les remarques, qui ne pourraient que lui faire du mal en imaginant son aînée. Il avait une facilité à croire qu'elle était toujours vivante, cela en devenait presque stupide de se fier à cela sans raison. Le pilier de bar sembla insister, laissant paraître de la confiance qui pouvait laisser supposer qu'il connaissait sa sœur. Un mec comme lui dans une ville comme celle de son enfance ? Impossible. Ave Maria avait rapidement protégé ses habitants du pêché et notamment des inconnus, et il ne passait pas une journée sans qu'un étranger soit laissé hors de la ville pour préserver l'essence de la foi. Baissant vaguement le regard pour sortir son portefeuille de sa poche.  « ça ne répond pas à ma question ». observant à nouveau l'inconnu, qui devait trouver le mur sexy vu comment il l'admirait. « Je connais sa taille, qui est d'un mètre soixante, mais elle porte des talons donc ça augmente de manière approximative ». Le brun plissa les yeux quelques secondes. « Je sais qu'elle est rousse et je connais d'autant plus la couleur de ses yeux, et mieux encore : je ne veux pas savoir si tu connais la nuance de sa teinte de peau ou même sa taille de bonnet ». Ezeckiel attrapa une photo de sa sœur et lui dans son portefeuille en affichant un visage interrogateur pour finalement diriger la photo vers l'inconnu. « Tu connais cette fille, oui, ou non. Après tu retrouveras ton cher et tendre silence ».




© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyLun 14 Mar - 8:51

Ezeckiel ∞ Damon
Fallait bien trouver de quoi s'occuper un soir en semaine. Et la ma distraction m'avait été offerte sur un plateau d'argent. Un gamin qui brayait. Ça devenait ma spécialité les mômes qui ne voulaient pas se taire. Entre Jeremy y'a vingt ans et Chris aujourd'hui. Sauf que j'arrivais à m'amuser avec ces jeunes padawan. Lui en revanche semblait moins enclin à faire mumuse, ce qui bien sûr me donnait encore plus envie de l'emmerder. Mais ça n'était pas la raison principale qui me poussait à rester vers lui. Après tout il ne faisait aucun effort pour être agréable et ma patience avait des limites. Du moins elle en aurait eu si je n'avais pas reconnu la jeune fille qu'il cherchait. Du coup maintenant j'étais curieux. Pourquoi cherchait il Kendra ? Mais du coup j'allais pouvoir lier amusement et enquête personnelle du soir. Parce que oui je pouvais me montrer beaucoup plus patient quand je voulais savoir quelque chose. Jusqu'à un certain point tout de même. Je pris donc la peine de m'installer à ses côtés en commandant un autre verre. Puis je commençais à décrire physiquement la fille qu'il cherchait. Il avait dit le nom Kendra, si j'avais pu avoir un doute à cause de la mauvaise qualité de la photo celui ci n'était plus valable. Il s'agissait forcément de la même personne. « ça ne répond pas à ma question » Je levais les yeux au ciel, mon dieu ce qu'il était barbant. Pète un coup bon sang et détend toi ! "Un verre Colombo ? Ou jamais pendant le service ?" Quoi que il était peut-être trop jeune pour boire de l'alcool le mino. Bon certes dans cette ville niveau âge se fier à l'apparence n'était pas forcément la meilleure chose à faire mais j'avais du mal à imaginer qu'il soit un vampire. J'imaginais la scène, lui cherchant Kendra au quatre coins du monde et emmerdant tous les patrons de bars pendant des siècles et des siècles. Sauf que ça n'était pas possible vu que Kendra était humaine quand je l'avais rencontré. Donc si je devais donner un verdict je dirais plutôt humain. En tout cas j'espérais pas loup, parce que j'avais une fâcheuse tendance à me les mettre à dos, et niveau venin j'en avais déjà assez bouffé cette semaine. « Je connais sa taille, qui est d'un mètre soixante, mais elle porte des talons donc ça augmente de manière approximative » Un sourire étendis mes lèvres. "Navré dans mes souvenirs les plus nets elle n'avait ni talons ni vêtements" Oh non non non la je n'avais vraiment pas pu m'en empêcher. Donc oui dans mes souvenirs elle se rapprochait plus du un mètre soixante comme je l'avais dit. « Je sais qu'elle est rousse et je connais d'autant plus la couleur de ses yeux, et mieux encore : je ne veux pas savoir si tu connais la nuance de sa teinte de peau ou même sa taille de bonnet » Oh ben de toute façon je pense que maintenant je n'avais pas besoin de lui dire que je connaissais tout ça pour qu'il le sache non ? "Et son tour de hanches ?" Je souriais toujours. Oui ça m'amusait. Il se mit à fouiller dans son porte-feuille pour en sortir une photo et me la montrer. Une photo de lui avec Kendra. Ex petite amie ? Il était jaloux et voulait la retrouver pour l'avoir pour lui tout seul ? « Tu connais cette fille, oui, ou non. Après tu retrouveras ton cher et tendre silence » Il était décidément dur à la comprenotte ce môme ! Je lui avais décris sa chère et tendre avec des détails plutôt personnels et il se demandait encore si je pouvais bien la connaitre ? Je ris légèrement en secouant la tête, désespéré son cerveau lent. "Oui je connais ta jolie Kendra" J'avais même son numéro dans mon portable mais ça hors de question qu'il le sache. En tout cas pas tant que je ne saurais pas ce qu'il peut bien lui vouloir.
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

humain
Ezeckiel N. Morgenstern

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyLun 14 Mar - 21:04



A liar is always lavish of oaths  





Ezeckiel n'allait pas boire, avec un mec qui semblait tellement habitué à choper une fille sur le trottoir où cela en devenait presque ennuyant. Le gosse ne faisait pas une enquête, ce n'était pas une enquête, mais bordel il n'arrivait pas à retirer cette idée de sa petite tête : il en voulait plus, il la voulait elle, l'enlacer une dernière fois pour la voir mourir au creux de ses bras. N'est-il pas égoïste d'espérer cela ? De la perdre dans ses bras, de la garder, d'entendre une dernière fois le son de sa terrible voix. Ce carnage-là, il ne s'embrase qu'une fois, la vie de se retire qu'une fois, elle se tire et elle ne laisse que le pire. Il y a des drôles de moments dans la mort, mais jamais le gosse n'avait imaginé qu'il pourrait sincèrement embrasser à nouveau sa sœur. Un fantasme, un rêve, qui finalement n'était que sa propre peur qui devenait funeste et qui le dévorait de manière symétrique. Il ne resterait que son âme au bout de ce voyage, que son cœur pour taire la rancœur, que sa haine pour la découvrir à nouveau ses prunelles. Il avait retourné ces images, trop souvent, pour découvrir à nouveau ces beaux moments. La proposition d'alcool était tentante, mais sans cesse cette musique lui revenait en tête, ce bourdonnement, cette musique qui lui brisait les tympans. Combien de fois avait-il essayé de l'oublier dans les bras d'une autre ? D'occulter l'image de la seule qui avait bercé son quotidien. Ezeckiel avait connu la cure, pour la drogue certes et autres substances médicamenteuses, mais sans doute qu'il n'irait plus boire avec quelqu'un qui faisait remonter des fantômes.   « jamais le premier soir ». sourire narquois jusqu'aux oreilles avec un petit ton moqueur. Il était facile de juger un branleur, un petit dragueur, et sans doute que oui : il avait la tronche du mec qui en foutait dans son lit comme il changeait de chemise.

Crispants ses doigts, en pouffant légèrement face à la réflexion sur la nudité de la rousse. Il en fallait plus, pour le faire s'énerver. Il avait connu sa sœur, comme sa poche, et ce n'était pas un petit imbu de lui-même qui allait faire changer. Elle ne fut jamais une innocente, et si elle était bien vivante : elle n'était certainement pas none. Le gosse avait l'habitude de ça, il faudrait faire mieux que cela pour réellement le faire sortir les mains, il faudrait investir dans les coups bas. Il était loin de tout ça. L'inconnu semblait apprécier la situation, ne cessant de boire tout en parlant de façon naturelle qui pourtant, donnait des envies de meurtre au gosse. Le brun n'avait guère de patience, alors vint une question qui avait le mérite de ne pas cacher ses intentions : connaissait-il cette fille, ou pas. Le gosse ne voulait que ça, il voulait simplement une confirmation. Il se moquait de l'humour, des questions perverses et des remarques salaces : il voulait une affirmation. De quel droit un inconnu aurait-il plus de valeur que le bâtard qui pose les questions ? Aucun des deux n'avait de valeur. Le plongeur resta silencieux face à l'entente du prénom de celle qui fut son tout. Le mioche resta alors silencieux, fermant les yeux quelques instants, se remémorant tous les moments douloureux, ceux qui remontaient. Pourtant, il détourna rapidement le regard, les yeux grands ouverts, se promenant dans le vide en réfléchissant à haute voix.  « On se retrouvera à MF, Mystic Falls. Il y a quatre ans de ça, bordel tu as foutu quoi. Tu as forcément changé de nom, sinon, elle t'aurait retrouvé, ils t'auraient retrouvé ». Le brun déposa finalement son regard sur celui qui semblait presque ressembler à une décoration de bar. « Tu la connais depuis quand ? Moins de quatre ans, ça je le sais déjà. Tu sais où elle est ? En fait non laisse tomber je vais me démerder, merci pour l'info ». Ezeckiel récupéra sa photo légèrement froissée sans prendre le temps de la regarder pour finalement glisser la photo dans sa poche sans s'intéresser à sa qualité. S'éloignant alors du bar en imaginant, comment, il pouvait tomber si bas dans le gouffre de l'espoir.



© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyMar 22 Mar - 15:07

Ezeckiel ∞ Damon
Je dois dire qu'il n'était pas rare de faire des rencontres bizarres à Mystic Falls, c'était même monnaie courante ici. On pourrait presque dire qu'il était bizarre de ne pas tomber sur une personne bizarre vous me suivez ? Mais on pouvait toujours être surpris par le genre de spécimen. La j'en avais un spécial ! A croire qu'il ne vivait que pour retrouver Kendra, sans prendre le temps de se complaire dans les petits plaisir de la vie. Sérieusement on croirait vraiment qu'il avait mis tout le reste sur pause, son humour y compris, et qu'il n'avait qu'un but, la retrouver. Qu'il recommencerait à vivre seulement une fois fait. J'allais finir par croire qu'il n'y avait pas que les vampires qui pouvaient éteindre leur humanité. Bon je n'avais pas la certitude qu'il n'en était pas un mais j'en étais presque convaincu. Après tout si c'était le cas il ne se serait pas enquiquiné il aurait hypnotisé le patron pour avoir une réponse, et il aurait probablement aussi essayé avec moi. Ça aurait pu être drôle. « jamais le premier soir » Ah ça y est finalement ! Il suffisait que je me fasse la remarque comme quoi il n'avait pas d'humour et il me sortait une touche d'humour. Je tournais la tête vers lui un petit sourire amusé aux lèvres avant de boire une gorgée de mon verre "Parce que tu dépasses souvent le stade du premier soir ?" Oui il avait une bonne petite bouille qui devait plaire à beaucoup de minettes mais s'il se comportait comme il se montrait là il devait les faire fuir aussi vite qu'il les attirait ! Je commandais tout de même un autre verre.

Il finit par me demander une nouvelle fois si je connaissais la femme qu'il cherchait tant ce qui me fit lever au ciel. A croire que les jeunes de maintenant n'avaient plus aucun esprit de déduction et pourtant la je lui avait quand même foutu quasiment la réponse dans les mains ! Je parlais d'elle, de son physique et de comment je l'avais vu mais non il fallait que je le lui dise mot pour mot pour qu'il comprenne que je la connaissais ! Et ben ! Il manquait quelques engrenages la dedans pour que ça fonctionne correctement. Ne faisant plus du tout confiance à sa capacité à rassembler les éléments et à comprendre ce que ça voulais dire oui j'avais finit par lui dire clairement. Je pouvais même le lui écrire si il voulait on sait jamais qu'il n'ait toujours pas compris. Pour ma part à partir du moment où j'avais parlé de la taille de son soutiens-gorge j'avais trouvé évident qu'il ai compris que je la connaissais, mais apparemment non. Il avait crus quoi que j'avais déduis ses mensurations à partir de sa photo ? Faut pas exagérer non plus ! La nouvelle le calma un peu visiblement, du moins une minute jusqu'à ce qu'il se remette à parler et tout seul cette fois ci « On se retrouvera à MF, Mystic Falls. Il y a quatre ans de ça, bordel tu as foutu quoi. Tu as forcément changé de nom, sinon, elle t'aurait retrouvé, ils t'auraient retrouvé » J'haussais un sourcil "Tu sais elle t'entend pas d'ici" Elle avait l'ouïe fine maintenant mais pas à ce point. Comment savait-il qu'elle avait changé de nom et surtout de qui il parlait ? « Tu la connais depuis quand ? Moins de quatre ans, ça je le sais déjà. Tu sais où elle est ? En fait non laisse tomber je vais me démerder, merci pour l'info » Quand je vous disais, un phénomène ! "Ce qu'il y a de pratique avec toi c'est que tu fais les questions et les réponses" Il m'économisait de la salive au moins. Il partait déjà ? Hmm non la j'étais moins d'accord. Je plissais les yeux "Te sauve pas c'est à mon tour de poser des questions, et puis doué comme t'es j'aimerais bien savoir comment tu comptes la retrouver. Rien que pour trouver quelqu'un qui la connaissais c'est moi qui ai du venir à toi" Je me demandais bien depuis combien de temps il cherchait d'ailleurs. Mais avec le seul nom de Kendra il risquait pas de trouver beaucoup d'information et trouver où elle se trouvait encore moins !
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

humain
Ezeckiel N. Morgenstern

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyMer 23 Mar - 21:43



A liar is always lavish of oaths  





Qu'est ce que ça fait ? D'être le voyou de l'histoire, le dindon, celui qui se contente de soupirer et de pleurer. Il fallait se révéler petit bâtard, encaisser, s'améliorer et devenir meilleur pour toujours avec ce sourire, vivre avec ces peurs et s'enfoncer dans la terreur.  Bordel qu'il l'avait connu cette douleur-là, ces moments, ces égarements coincés entre l'amour d'un vautour et la corde au cou. Que fallait-il faire bordel de putain de merde ? S'en sortir, fuir, s'échapper, devenir meilleur. Encore cette idée : devenir meilleur. Bordel que cela ne voulait rien dire cette histoire, qui voulait réellement être meilleur ? Supporter le bonheur, esquisser des sourires et toujours se pervertir pour plaire avec une superbe révérence. Ezeckiel ne fut jamais la perfection, et bordel que cette contrefaçon ne l'attira jamais. Celui qui parlait ? Pour dire de la merde, peut-être, mais celui qui avait du répondant. L'idiot qui était incapable de se foutre en couple ? Certes, mais il se persuada que cela fut toujours ses « amies », ces gens qui pouvaient se barrer, après tout, Ezeckiel n'était pas une prison. Encore un principe à la con, celui des prisons dorés, le gosse trouva toujours cela drôle. Ave Maria ne fut jamais une prison dorée, ce n'était qu'une clique d'enfoirées qui adoraient se faire mousser. Mon dieu que l'être humain aimait s'inventer des idées, des cases et de toujours venir à s’enchaîner pour ensuite se plaindre. Ce n'était pas le propre de l'homme ? Connaître autre chose que la survie pour faire des conneries encore plus folles ? L'animal lui vivait pour bouffer, et tuer, mais l'homme avait tendance à se morfondre dans des caprices, dans des vices. Le simple fait d'inventer un seul mot pour balancer les mêmes conneries, avec des nuances, de la bonté et vice-versa. Il fallait parfois s'amuser de la nature humaine, et le gosse connaissait la réflexion humaine de par ses études de criminologie, et ses cours barbants sur la psychologie des meurtriers : longs et déroutants. Il ne fallait pas mimer la surprise en découvrant qu'il préférait les casseroles aux couteaux dans le bide. Son obsession, son couteau, son vice : Kendra. Le brun ténébreux ne faisait qu'en rajouter une couche avec son humour pas drôle. La remarque sur le premier soir ne sembla pas captiver le jeune garçon, qui ne prenait même pas cela pour une attaque ni même pour une boutade, une simple réflexion qui avait sans doute pour objectif de le sortir de son indifférence : en vain. Alors que l'inconnu commandait un autre verre.  « Y a pas de stade premier soir avec moi ». Ezeckiel avait, plus ou moins, rejeté les relations – enfin il essayait. Il n'y avait jamais de premier rendez-vous : une rencontre, généralement un plan cul désigné, puis un adieu durant la nuit. Le gamin n'était pas fait pour les relations, et encore moins, pour les rendez-vous.

Ezeckiel vint à se perdre dans ses propres abysses, dans ses propres souvenirs, dans ses retranchements, dans ses moments de doutes. Il se souvenait de sa sœur, de celle qui fut toute sa vie et de ce qu'il aurait en tête une fois qu'il aurait en tête. L'être humain était profondément stupide, c'était cela, et nullement autre. Le gosse avait cette manie de toujours accorder du bon chez les gens qu'il aimait, mais toujours en relevant les défauts de manière sarcastique, parce qu'un défaut n'avait rien d'agréable lorsqu'il ne se tournait pas en dérision. L'inconnu semblait manier l'art du foutage de gueule comme un acteur porno manierait l'éclairage de son décor. Le gosse comptait partir, après tout, cet inconnu avait donner des informations, mais en aucun cas le gamin ne s'était engagé à répondre en faveur aux questions adversaires. Ezeckiel resta silencieux face aux remarques du brun ténébreux hétérosexuel. Il se souvenait de sa sœur, la seule et l'unique, celle qui avait bercée son quotidien comme une maladie le ferait. Ezeckiel observa alors le barman revenir avec un second verre que le jeune homme attrapa au vol vaguement pour le porter à ses lèvres sans quitter le regard du gosse en laissant paraître un visage indifférent bien que ne cachant pas le goût amer :  Ezeckiel était un spécialiste de la vodka, pas trop du reste. Déposant à nouveau le verre sur le bar pour esquisser un sourire moqueur.  « Mais j'ai pas besoin de la retrouver ». Le regard interrogateur et ne mimant pas la colère qui grimpait en lui, veineux comme il était. « Les morts ne le restent plus. Fort heureusement, le petit frère que je suis n'est pas un adepte du deuil, mais encore moins des retrouvailles faux-cul. Si tu la recroise, embrasse son bonnet D ». Ne mimant même plus un sourire en se détournant de l'inconnu avec un regard inondé de haine et de détresse.



© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyJeu 24 Mar - 13:39

Ezeckiel ∞ Damon
Je lâchais un soupire. Je m'étais rarement retrouvé devant des personnes qui donnaient autant envie se suicider, ou bien de le suicider pour son propre bien vu que ce qu'il dégageait ne semblait être que le résultat d'une vie de souffrance. Il arrivait presque à faire ressentir qu'il était une victime au cœur meurtri sans ouvrir la bouche. Bon en même temps vu ce qui en sortait quand il l'ouvrait autant qu'elle reste fermée. Bah, c'tait encore un de ses gosses qui se donnaient un genre ravagé de la vie. Plutôt bon acteur d'ailleurs, on croirais que du haut de ses quatorze berges il avait déjà tout vu et traversé les pires choses. Ce qui honnêtement me faisait bien rire intérieurement. D'ailleurs son attitude avait sûrement un rapport avec Kendra mais si c'était une peine de cœur il exagérait peut-être un peu là quand même. Même moi avec la déception que Katherine m'avait imposé je n'avais pas été si déprimant que ça. « Y a pas de stade premier soir avec moi » Je levais les yeux au ciel en soupirant à nouveau. Ah ça c'était clair qu'il n'y aurait pas de deuxième soir entre nous, ma patience avait des limites. Je voulais juste savoir pourquoi il cherchait Kendra dans le cas contraire je l'aurais déjà abandonné à ses songes. "Ça t'es déjà arrivé d'avoir une conversation normale ? Du style répondre autre chose que "je fais pas ça", "je suis pas ceci", "me parle pas", "laisse moi tranquille dans mon coin" hum ?" J'haussais un sourcil en l'interrogeant du regard. On pourrait l'engager comme doublure pour le schtroumpf grognon ou Grincheux dans  Blanche-Neige, ça lui irait bien ! Associable oui sauf quand il s'agissait de gueuler sur le proprio du bar là sa langue était de sortie !

Quand je lui avais enfin clairement dit que je connaissais Kendra il était partie dans un monologue tout seul délirant sur je ne sais quoi. Tout ce que je réussis à comprendre c'était qu'il parfait de changement de prénom et en effet Kendra avait troqué son prénom pour Phoebe mais ça je ne lui dirais tant que je n'aurais pas moi même des informations. Je faisais l'effort de le supporter depuis tout à l'heure et de répondre à ses question maintenant c'était à son tour. Mon deuxième verre arrivait et le gosse dont je ne connaissais toujours pas le nom l'attrapa pour le boire. C'était une blague ? "Okay la tu viens de boire mon verre et en plus de ça tu n'es même pas foutu d’apprécier le bourbon alors la prochaine fois sois gentil, laisse ça pour les adultes et prend une grenadine" Quoi il avait crus que j'avais demandé ce verre pour lui ? Il avait refusé alors ce verre il était pour moi même si j'en avais déjà un, qu'est ce qu'il croyait ? « Mais j'ai pas besoin de la retrouver » Il se foutait de moi là "Tu la cherches pour pouvoir l'éviter ? Tu m'en diras temps" Ce mec n'avait définitivement aucune logique. Je terminais mon verre et le reposais sur le bar. Il ne souriait plus et moi non plus. Il ne m'amusait plus et son arrogance commençait à me taper sur les nerfs. « Les morts ne le restent plus. Fort heureusement, le petit frère que je suis n'est pas un adepte du deuil, mais encore moins des retrouvailles faux-cul. Si tu la recroise, embrasse son bonnet D » Je plissais les yeux. Pardon ? Petit frère ?  Wop hop hop il allait où comme ça j'avais pas finit moi ! Je me levais et l'attrapais par l'arrière du col pour le dévier de son chemin et l'asseoir de force sur une chaise que je rapprochais de la table. "Bon je crois que toi et moi en avons marre de cette conversation alors on va faire court, tu réponds gentiment à mes question et je te laisse partir" J'appuyais une main sur l'arrière de sa chaise et me penchais pour appuyer l'autre sur la table en le fixant "Alors dis moi, comment tu connais Kendra et qu'est ce que tu lui veux ?" J'aimais bien savoir à qui j'avais affaire.
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

humain
Ezeckiel N. Morgenstern

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyDim 27 Mar - 11:45



A liar is always lavish of oaths  





Le faire parler. Ezeckiel était devenu un professionnel dans la fuite comme dans la confrontation idéologique. La force physique ne serait sans doute jamais son atout majeur malgré quelques efforts à ce niveau. Confronter un vampire ne fut jamais dans ses plans, dans ses projets, et cela même s'il avait parfaitement conscience de ce qui se promenait dehors… et la capacité de la race de lui briser la nuque d'un claquement de doigts. Le gamin avait eu droit à de nombreux discours, sur comment se défendre contre un vampire avec des armes spirituelles – de la merde donc, - mais la communauté ecclésiale fut assez intelligente pour transmettre des connaissances sur les armes séculières. Le reste se fit par la force des choses, Ezeckiel devant s'adapter et abandonner ses sports individuels pour se trouver vers ceux de combat. Le monde avait changé, et Ezeckiel avait plongé dans un monde qu'il ne connaissait pas. Il fut entouré par des clercs, Ave Maria fut presque un monastère, c'était répugnant cette manie de se terrer. Le dialogue devint donc difficile, pourtant extravertie, mais trop obsédé pour réellement s'ouvrir pleinement. Ce pauvre gosse était une contradiction vivante, qui se voulait complètement aliéné par son désir de retrouvailles, qui se termineraient en drame : un cadavre ou une traite. Il n'existait pas de jolie fin, et cela expliquait sans doute son cynisme, même quand l'inconnu lui posait des questions. « Je réserve ces répliques pour les inconnus ». Il ne mentait pas… enfin si. Un inconnu qui avait un beau cul ou une inconnue qui avait une belle poitrine, ça changeait totalement la donne. Il fallait donc bien noter une certaine hypocrisie plongée dans la moquerie. Le ténébreux semblait plutôt ouvert, enfin, il semblait surtout apte  à supporter le sarcasme et l'absence totale d'amabilité. Ezeckiel n'allait pas faire semblant : sa sœur, sa vie, ses emmerdes. Cela ne regardait que lui et ce n'était pas demain que cela changerait. Point barre.


Le coup du verre ? Pas forcément le truc le plus intelligent, mais il fallait néanmoins reconnaître qu'Ezeckiel avait – à raison – le droit d'être lunatique. Sa sœur était morte, enfin officiellement, et depuis tout ce temps : il la traquait. Il fouinait pour trouver un cadavre, pour retrouver un corps rongé par la météo, les rats et autres saloperies qui aiment bouffer des cadavres. Ezeckiel ne devait rien à personne, certainement pas de retrouver sa sœur : il posait des questions, disait merci et se contentait de partir. Si ce brun ne s'en était pas mêlé, la conversation aurait été close, puisque pour éviter un drame : le gérant aurait fini par balancer une information minable à Ezeckiel, un simple oui sans doute. Le bourbon, avait un goût infecte. Le gamin n'était pas un habitué des alcools « nobles » et sans doute que même s'il avait l'éducation pour apprécier du vin, il n'en avait jamais consommé autrement que lors des fêtes religieuses, une simple goûte pour le sang d'un être dont tout le monde se foutait royalement.  Tout semblait si logique dans sa tête, comme une évidence, comme un raisonnement qui ne pouvait se détacher de ses mœurs : sa sœur était vivante. Alors oui, il comptait sans aller sans un mot, sans approfondir cette rencontre délicatement chiante, et allait s'en retourner dans son appartement pour se frapper la tête contre le mur, encore et encore. Le gosse s'en allait, alors, pensant sincèrement que cette conversation était terminée… bah non ! La violence de la suite sembla dépasser le gamin, perdu dans ses pensées, ne prenant même pas le temps de grogner ni même. Son regard angoissant ne captiva même pas le gosse, qui fixait le vide, laissant un bruit sourd venir pénétrer ses oreilles. Levant finalement les yeux vers le brun ténébreux sans nom. Le gosse passant une main dans ses cheveux pour ébouriffer ces derniers. « C'est chiant à coiffer les cheveux, n'empêche ». Pouffant alors en secouant négativement la tête avec un sourire taquin en coin de lèvres. « Comment je connais ma sœur ? ». Ezeckiel plissant légèrement les yeux. « C'est presque aussi con que de demander tu fus quel numéro sur sa liste de plan cul ». Ezeckiel avait adoré sa sœur, il avait brisé de nombreux principes pour elle, mais sans doute que la pression se relâchait, trop violemment. « Je veux savoir si le monument qui lui fait office de tombe, est futile. Je veux savoir si j'ai cherché, durant 4 ans, dans le vide. J'ai mes réponses. ». Le gamin esquissa un sourire en tendant sa main en direction vers l'inconnu, comme pour une salutation formelle. « Ezeckiel Morgenstern, j'suis le frère jumeau de Kendra ».



© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyJeu 5 Mai - 15:52

Ezeckiel ∞ Damon
Ma patience avait des limites et parler avec quelqu'un dénué de toute conversation, cherchant simplement à la fuir il n'y avait rien de plus gavant. J'aurais coupé court à tout ça depuis longtemps si ça ne m'avait pas intrigué mais je connaissais Kendra et je ne pouvais pas m'empêcher de me demander pourquoi il l'a cherchait. Et je fais partit de ses personnes qui ont la logique de vouloir connaitre les réponses à leur questions. « Je réserve ces répliques pour les inconnus » Je levais le pouce en ouvrant la bouche "Mais c'est un bon raisonnement ça bravo ça te permettra de vivre toute ta vie sans jamais avoir à vraiment connaitre quelqu'un" Si on disait à tous les inconnus qu'on avait pas envie de parler ben se faisait jamais de nouvelle connaissances. La franchement y'avait pas plus stupide. Qu'on soit pas d'humeur à faire la causette avec un type je veux bien mais si c'est le genre de réaction qu'il a quotidiennement en dehors de sa famille il ne doit pas avoir beaucoup de proches.

Le gamin avait l'intention de partir visiblement. C'était une habitude de ne pas répondre aux questions ? Un peu de politesse tout de même on est entre gens civilisés ! Enfin du moins jusqu'à ce qu'il décide que non il ne le serait pas et à ce moment je décidais de ne plus l'être non plus. En plus de ça il avait eu le culot de boire mon verre et de gâcher du bourbon. Du coup je l'avais attrapé par l'arrière du col afin de le faire s'asseoir. Je me trouvais encore correct il devrait s'estimer heureux ! « C'est chiant à coiffer les cheveux, n'empêche » Sans réfléchir je lui donnait une petite tape derrière le crâne "Arrête de jouer au con" En tout cas il semblait plus à l'aise à présent ! Faut croire qu'une fois que je n'étais plus d'humeur à plaisanter lui l'était tout à coup, il se foutait clairement de ma gueule. « Comment je connais ma sœur ? » Ouai merde la pour le coup c'est moi qui avait l'air con. Je voulais lui poser la question avant mais entre temps il m'avait dit qu'il était le frère du coup ma question n'avait plus aucun sens vu que j'avais déjà la réponse. « C'est presque aussi con que de demander tu fus quel numéro sur sa liste de plan cul » J'haussais les épaules en faisant une petite moue du style comme ça parce que j'arrive pas à décrire cette expression du visage "Ça se tient" Oui après tout la réponse était évidente ! « Je veux savoir si le monument qui lui fait office de tombe, est futile. Je veux savoir si j'ai cherché, durant 4 ans, dans le vide. J'ai mes réponses. » Ah ça pour ne pas être dans sa tombe elle n'y était pas. Faut dire que mes draps étaient tout de même bien plus confortables et moins étouffants ! "Et tu voulais juste savoir, pas la revoir ?" J'étais un peu septique tout de même. Qui n'aurait pas envie de la revoir dans son cas ? Que ça soit par amour ou par vengeance ? Y'avait toutes les raisons qu'il fallait pour ça. Enfin de toute façon ça n'était pas moi qui lui dirait où elle est alors. « Ezeckiel Morgenstern, j'suis le frère jumeau de Kendra » Toujours penché sur lui je regardais sa main "Jumeau hein" je me redressais et croisais les bras "Damon Salvatore" Inutile de préciser ma relation avec Kendra je pense qu'il l'avait deviné. Enfin en partie, il ne savait juste pas encore que j'étais un vampire qui l'avait transformé.
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

humain
Ezeckiel N. Morgenstern

morsures : 321
inscrit(e) le : 02/03/2016
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : bigbadwolf & tumblr (inconnu)

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptySam 14 Mai - 15:14



A liar is always lavish of oaths  





Ezeckiel ne voulait pas vivre avec la terre entière entre ses bras, à admirer ses yeux noisette où son absence de charisme selon le cliché américain. Le gosse n'était pas là pour plaire à un idiot dont le premier plaisir était de se vanter d'être un brun ténébreux, cela se ressentait, cela brillait sur son visage – comme dans Twilight. L'humain voyait cette rencontre comme un moment désagréable à passer, une terrible rencontre au fond, mais tout cela lui semblait terriblement minable face au reste de la société et à son obsession : sa sœur. Cet inconnu n'était qu'une piste, une de plus dans l'obsession divine du jeune homme de faire de sa sœur sa raison de vivre. Il fallait parfois se taire pour avancer, mais ce soir, sans doute qu'il n'avait pas compris cette leçon pour simple. Le gamin tenta l'humour – dont l'enfoiré semblait aimer se vanter, - et cela fut un échec triste, un tristement gros échec. Le brun n'était pas un amateur des blagues lourdes dont le ténébreux semblait être le roi, il imaginait facilement quel type de gars lui faisait face en réalité. L'humain opta pour un sourire narquois lorsqu'il se fit traiter de con, chose qui était plutôt réaliste face au caractère du jeune homme. Ezeckiel était un petit enfoiré, et il le vivait plutôt bien. La réplique sur sa sœur, annonçant clairement qu'elle l'était, sembla faire perdre la confiance de l'inconnu, celle dont il aimait orner son visage depuis le début de soirée tout comme son égo. Le serveur savait ce qu'il disait, pourquoi il le disait et d'où sortait sa colère. Ezeckiel n'était pas un sale gosse capricieux qui se contentait de pleurer à sa mère de venir l'aider, de le soutenir ou de tout simplement lui parler en réalisant qu'il était parfaitement imparfait. L'esprit d'Ezeckiel n'avait jamais quitté celui de sa sœur, il était donc à moitié mort, tout comme sa sœur qui n'était désormais plus qu'une ombre dans sa vie, celle qui dévorait la vie.

La question de l'inconnue déclencha un sourire amer sur le visage du petit enfant, du gosse, venant supporter une question qui semblait se distinguer de celles dont il avait l'habitude d'entendre les sons : pourquoi la chercher ? Que pourrais-tu lui dire ? Que ferais-tu en dernier avec elle ? Et toutes ces questions connes dont aimaient se vêtir les personnes douées de bonnes intentions, enfin, ceux qui aimaient faire croire qu'ils avaient des intentions honorables. Le serveur faisait donc face à quelqu'un de logique, qui n'était nullement dans la tête du plongeur, mais qui possédait assez de réflexion pour venir s'interroger d'une manière nouvelle sur le conflit du serveur. « Cette question est intéressante, mais je ne suis en aucun cas à la recherche d'une personne, mais simplement d'une vérité. Une fois la vérité acquise, j'aviserai sur ce que je veux. Si elle tenait à revenir, si elle vivait encore, elle serait libre de la faire. Si elle tenait tant à disparaître, je compte la laisser le faire ». Les mots étaient violents, et sans doute que la colère du gosse avaient une force dont lui-même ne saisissait pas la valeur et qu'il était trop impulsif pour comprendre que sa sœur l'avait brisé et que la baffer était son plus grand rêve. Ezeckiel cherchait une vérité dont il ne voulait pas, mais il la cherchait pour avancer, par besoin, par rêve, par pitié. Il se redressa néanmoins une fois l'inconnu présenté. Le plongeur plissa légèrement les yeux : le nom d'une des anciennes familles de la ville. Le gamin s'était renseigné sur les origines de cette ville, le pourquoi du comment. Venant à nouveau à se lever pour observer Damon dans les yeux. « Elle n'est plus là depuis quand ? Je pense que vous me devez bien ça monsieur Salvatore ». En effet, l'humiliation dans un bar et la menace n'étaient pas des événements agréables, pourtant, le désespoir se lisant plus que la défiance dans sa voix.



© TITANIA


ps: mon correcteur automatique ne marche pas comme je ne suis pas chez moi, sorry !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon EmptyVen 1 Juil - 0:44

Ezeckiel ∞ Damon
Mais c'est que c'était un spécimen ce gars la. Le croirais tout droit sortit d'un film de Stephen King, un gamin étrangement sombre posant des questions et poursuivant une quête sans montrer le moindre signe d'humanité ou d'une quelconque sociabilité, laissant planer le doute et le mystère sur la personne qu'il est vraiment. Peut-être que c'était son but ? Donner cette impression alors qu'au final il n'était qu'un gosse paumé. Pour certain se construire une fausse identité était toujours mieux que la leur. Et pourtant je trouvais ça d'un ridicule sans nom. Sérieusement, pourquoi faire ? Et s'il était naturellement comme ça dans ce cas la je ne pouvais pas l'expliquer. A moins qu'il ne soit pas si jeune qu'il en ai l'air mais même dans ce cas... Bon au fond ça n'était pas vraiment lui qui m'intéressait mais plutôt sa sœur puisque visiblement Kendra était bien sa sœur. Elle ne m'en avait pas parlé. Il faut dire qu'on avait l'esprit occupé à autre chose. Bon pas que certes mais le reste du temps on avait pas vraiment joué à "confessions intimes" et le sujet de nos familles n'a pas été abordé. Je l'avais connue humaine puis je l'avais transformé, et non contre son gré. Ensuite il avait fallut lui apprendre comment vivre en étant un vampire. Lui apprendre à se contrôler histoire qu'elle ne devienne pas un STefan version avec des seins. Parce que passer de abstinence à boucherie et inversement c'était tout sauf la bonne solution. Le tout était de trouver un équilibre. Et la dessus aucun doute que j'étais bien meilleur que mon frère. Et puis ensuite elle était partie et avait continué à vivre sa vie. Sans mauvais jeu de mots.

« Cette question est intéressante, mais je ne suis en aucun cas à la recherche d'une personne, mais simplement d'une vérité. Une fois la vérité acquise, j'aviserai sur ce que je veux. Si elle tenait à revenir, si elle vivait encore, elle serait libre de la faire. Si elle tenait tant à disparaître, je compte la laisser le faire » Je plissais les yeux en l'écoutant "Mais t'es de quelle planète toi ?" Ou alors il était drogué. En tout cas on en croisait pas souvent des types qui cherchait à savoir si quelqu'un était vivant sans vouloir le trouver. "Enfin soit, t'as eu ce que tu cherchais dans ce cas la" Mais finalement il était peut-être plu curieux que ce qu'il voulait bien montrer ! « Elle n'est plus là depuis quand ? Je pense que vous me devez bien ça monsieur Salvatore » Il s'était relevé se trouvant à présent debout devant moi et cette fois ci il tenait à une réponse visiblement. Mais il ne savait vraiment pas s'y prendre pour obtenir ses réponses. Si bien que je ne pus m'empêcher de rire face à la confiance qu'il dégageait "Ecoute moi bien l'extra-terrestre, de une je te dois rien du tout et de deux tu n'es clairement pas en position de négocier" Cependant cette conversation avait beau tournée en rond ma propre curiosité me poussait à la continuer plutôt que de simplement partir ou l'envoyer bouler "Mais je t'écoute, donne moi une bonne raison de te donner une réponse, et soit convainquant t'as qu'une seule chance" Après tout on a rien sans rien ! Et il semblait si persuadé que je lui devais une réponse que j'étais curieux d'entendre ce qui lui faisait penser ça. En tout cas s'il pensait que faire des yeux de merlan frit allait m'attendrir il pouvait faire une croix dessus il faudrait mieux que ça !
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/


Contenu sponsorisé


A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty
MessageSujet: Re: A liar is always lavish of oaths ✤ Damon   A liar is always lavish of oaths ✤ Damon Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A liar is always lavish of oaths ✤ Damon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Pretty little liars.
» IDP
» La décision du Choixpeau-Swan Liar, questionnaire - SP
» Liar Liar [James et Clara]
» Your life is over now, your life is running out. (PV: Liar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 3.0 :: SAISON UNE :: RPS-