AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bad day /Nour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Bad day /Nour   Mer 2 Mar - 22:35

Nour ∞ Damon
Moi qui pensait râler dans ma tête c'était en réalité tout haut que j'étais en train de le faire, prenant une petite voix aiguë pour imiter Caroline "Ah ben oui Damon mais j'y peux rien si t'as pas la mémoire des dates, fallait t'y prendre avant la t'as plus que ce soir gnagnagnagna" Oui génial merci Blondie ! Sauf que ce soir c'était aussi soir de pleine lune et que j'avais pas forcément pour habitude d'aller me balader en plein forêt un soir de pleine lune. Autant me dessiner une cible dans le dos et écrire "viande fraîche" sur mon front ça irait plus vite. Elle en avait d'autres des idées comme ça ? "Oui mais les loups savent s'y prendre, ils s'attachent, ils n'attaquent plus, je te rappelle qu'on est en paix, depuis vingt ans !" oui c'est sûr qu'elle la paix elle y croyait dur comme faire, Caroline et son optimisme à toute épreuve. "En plus de ça y'a pas eu d'attaque récente" Je levais les yeux au ciel bien que j'étais seul à présent mais j'avais eu la même réaction devant elle une heure plus tôt. Je continuais à avancer dans la forêt sans voir grand chose et reprenais une voix normale surtout le ton du foutage de gueule "Oh ben merci Caroline, t'as le don pour me rassurer !" Oui j'avais eu quelques expériences avec le venin de loups garous que je n'avais pas envie de revivre. Je crois qu'ils me trouvent appétissant ! Je soupirais "Qui s'est qui est toujours désigner pour le sale boulot ? C'est bibi, c'est sûr qu'elle allait pas envoyer Ste..." je me stoppais net et relevais légèrement la tête. Mes oreilles avait capté un bruit bien que je n'écoutais pas spécialement autre chose que le son de ma voix en train de se plaindre. J'eu tout juste le temps de me retourner avant qu'une masse sombre ne me saute dessus me plaquant au sol. Et merde un loup ! Voilà ! J'allais tuer Caroline ! Enfin si je m'en sortais parce que la j'étais plutôt en mauvaise posture, le poussant juste à bout de bras le plus possible de moi alors qu'il donnait des coup de gueule. "Gentil le chien chien" Je serrais les dents en lâchant un grognement au moment où une douleur m'envahis dans le bras. Sans trop de doute je pouvais dire que ça y est je m'étais fait mordre, encore ! Mais bon avec une morsure j'avais déjà tenus deux trois jours j'allais bien trouver un moyen de.. Deuxième morsure, cette fois ci plus violente et entre le cou et l'épaule. Le réflexe face à la douleur me fit envoyer le loup valser un peu plus loin d'un coup de pied. Je grimaçais en sentant déjà le venin se propager, j'imagine qu'avec deux morsures les effets s'accélérais. En me relevant je ne réussis rien de plus qu'à trébucher contre un arbre avant de m'évanouir.

Mes yeux se rouvrèrent puis se refermèrent automatiquement à cause de la lumière du jour trop intense bien qu'il fut encore très tôt. La douleur fit son apparition la seconde d'après pour me rappeler qu'elle était bel et bien la au cas où je l'aurais oublié et que tout ceci n'était pas un rêve. J'avais froid, et pourtant je transpirais. J'avais la tête qui tournais. Je passais ma main dans mon cou et sentais ma peau déchiquetée et infectée. Ça devait pas être beau à voir. Je tournais la tête vers la droite, ou plutôt je la laissais basculer nonchalamment. J'haussais un sourcil en voyant une femme nue en train de dormir. Merde les hallucinations commençaient déjà... C'était décidément bien plus rapide. En essayant de me redresser j'eu le tournis, sûrement le fait d'être allongé depuis des heures et de vouloir me relever trop rapidement. Je retombais donc sur le dos et lâchais une plainte.
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Bad day /Nour   Jeu 3 Mar - 0:39



Bad day



« Nour, tu es en retard ! » « Je le sais maman et je suis désolée ! » Une nuit de pleine lune… encore, ça n’arrivait qu’une fois par mois et pourtant la jeune femme avait l’impression que ça arrivait beaucoup plus souvent que ça.  Avant chaque pleine lune, elle devait se fatiguer un maximum, boire un breuvage dégueulasse qui lui brûlait la gorge et se restreindre avec un joli lot de chaines. Si on entrait dans sa cave on pourrait croire qu’elle tournait des films pas vraiment catholiques d’ailleurs, souvent elle s’en amusait mais pas ce soir, elle avait pris du retard et elle sentait déjà l’effet de la lune peser sur son corps. Sa mère s’obstina à vouloir la suivre à l’aider dans sa restriction alors que Nour semait déjà ses habits un peu partout dans la maison. Sa clavicule lâche en premier alors qu’elle s’enroulait déjà dans les chaines en argent. « M’man il faut que tu partes maintenant. » Mais la femme était têtue, et elle continue à serrer les liens autour de sa fille qui n’est déjà plus vraiment elle, c’est au tour de sa nuque de bouger de façon peu commune. « Maman, tu dois partir MAINTENANT ! » Plus un hurlement bestial, signe de l’avancer de la transformation et la femme dû se résigner à laisser son enfant seule. Un dernier regard et elle referma la porte de la cave, plus un vieux bunker que chaque nuit de pleine lune l’animal qui prenait la place de Nour se faisait une joie de démolir.  Mais cette nuit, les chaines de tiennent pas, la transformation de plus en plus rapide sa restriction fut bâcler et l’animal qu’elle était se sauva dans un fracas qui interpella ses proches, malheureusement ils ne pouvaient rien faire de plus pour leur fille, si ce n’est espérer qu’elle ne blesse personne ou qu’elle ne croise pas le chemin d’un chasseur malveillant à son égard. La bête trouve refuge en forêt, massacre un petit nombre de mammifères jusqu’à croiser la route d’un homme, d’un vampire. Mais à cet instant précis, Nour n’a plus aucun contrôle, se jetant littéralement sur l’inconnu qui essaye tant bien que mal de lui résister mais l’animal est fort et Nour le mord à deux reprises avant de se retrouve éjecter contre un arbre avec violence, une plainte aiguë se fait entendre.

Nue, elle reprend connaissance lorsque les oiseaux viennent à siffler dans ses oreilles, pas consciente de ce qui s’est passé jusqu’à ce qu’elle émerge réellement. Éblouis par le soleil, elle se retourne et découvre avec horreur le corps qui est allongé à quelques mètres du sien. « Non non non… » Elle le répète alors qu’elle s’approche à quatre pattes de l’individu. « S’il te plait ne soit pas mort… » Car si elle n’avait aucun remord pour la mort de celui qui avait déclenché son gène, l’homme étendu aujourd’hui n’a rien fait pour mériter ça. C’est un soulagement non dissimuler qu’elle le découvre conscient bien que dans un état lamentable avec deux jolies morsures. « Je suis désolée, je vais t’aider. » Malheureusement pour elle, c’est un vampire qu’elle a mordu et elle n’est pas consciente de ce qu’une morsure de loup provoque chez le vampire. Ce qu’elle sait cependant, c’est que nue comme elle est, elle n’allait pas pouvoir lui porter secours en marchant dans la rue, alors même si cela peut paraître maladroit, elle lui prend sa veste pour couvrir son corps en espérant passer pour une simple fille éméchée qui rentre de soirée au bras de son copain encore plus éméché qu’elle. Nour n’avait pas d’autres solutions. Un coup d’œil autour d’elle, elle reconnait cet endroit de la forêt. « Je n’habite pas bien loin. » Attrapant son bras qu’elle passe derrière sa nuque, elle soulève l’homme sans trop de peine et prend la direction de sa maison. La marche reste pénible car la pleine lune l’a épuisée, qu’elle est pleine de sang et pas que du sien, qu’elle craint pour la vie de l’homme qu’elle ramène chez elle. D’ailleurs, elle avait oublié un petit détail, celui de devoir l’inviter à rentrer et quand elle veut passer le seuil de la porte Nour passe mais pas l’homme. « Oh, un vampire… heum, je t’invite à entrer ! » Pressée, elle ressort et le traine jusqu’au salon.





© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: Bad day /Nour   Lun 7 Mar - 22:04

Nour ∞ Damon
Non mais qu'est ce qu'il m'avait prit d'écouter Barbie ? Depuis quand est ce que je l'écoutais d'ailleurs ? J'imagine que le regard insistant de Stefan était restait debout les bras croisés derrière elle était ce qui m'avait fait changé d'avis. J'avais alors levé les yeux au ciel et les mains en l'air en lâchant que c'était bon ils avaient gagné et j'y allais. Ben voilà, résultat des courses je m'étais fait mordre. Et non pas une mais deux fois, deux ! J'aurais du jouer au loto aujourd'hui j'avais l'impression d'avoir madame chance à mes côtés ! Ceci dit j'avais au moins le mérite d'avoir une jolie vision à mon réveille dans l'agonie. Habituellement mes hallucinations se rapprochaient surtout de mon passé d'humain et particulièrement de Katherine que je voyais partout. Mais c'était peut-être aussi parce qu'à l'époque je pensais encore beaucoup à elle et depuis Hayley m'avait aidé à faire le deuil de ma relation avec Katherine. Chose qui aurait du être faite depuis longtemps, comme je l'avais fait avec Elena. C'était peut-être pour ça que j'avais vu une jeune femme qui n'avait l'apparence d'aucune de mes ex, joli fantasme en tout cas, ça ne m'étonnais d'ailleurs pas de moi qu'elle ai été nue. Ça m'aurait presque fait sourire de savoir que mes pensées perverses étaient toujours présentes même dans des moments aussi critiques. Puis j'avais finit par refermer les yeux. Du moins jusqu'à ce que j'entende une voix « S’il te plait ne soit pas mort… » Sans grande conviction je rouvris les yeux. Bon sang mon hallucination était en train de me parler. Ça allait décidément beaucoup plus vite avec deux morsures, à ce rythme la je ne finirais pas la journée. Je ne répondis pas, toujours persuadé que tout se passait dans ma tête et que j'aurais, en plus d'un piteux état, le ridicule de parler tout seul.

« Je suis désolée, je vais t’aider. » Désolée ? M'aider ? Okay la par contre j'étais perdu. y'avait pas possibilité de rembobiner il me semblait avoir manqué un épisode ? S'est en la sentant me retirer ma veste que je me rendis compte que mon hallucination n'en était pas une. J'eu quand même un sourire en me rendant compte que j'avais vraiment été con sur ce coup la. Une jeune femme nue et désolée, c'était forcément elle qui m'avait mordu. J'étais peut-être pas encore trop mal en point alors si elle n'était pas le fruit de mon imagination. "J'imagine que j'aurais pu tomber... sur pire qu'une louve telle que toi.." A croire que l'ironie de la situation m'empêchais d'être à cent pour cent sérieux. De toute façon je ne l'avais jamais été en étant sur le point de mourir, ça n'allait pas s'arrêter aujourd'hui. Mais ce que je disais était vrai. J'aurais pu tomber sur un mec et moche qui plus est, mais surtout j'aurais pu tomber sur quelqu'un qui n'aurait eu aucun regret à me laisser crever la. Oui je n'avais pas une très bon opinion sur les loups pour des raisons plus ou moins évidente mais il y avait toujours des exceptions. Peut-être que cette jeune femme allait les faire remonter dans mon estime. « Je n’habite pas bien loin. » Je n'eu pas d'effort à faire pour me lever elle s'en chargea elle même. Bien qu'étourdi je réussis quand même à mettre un pied devant l'autre jusqu'à chez elle. Ou plutôt que la barrière invisible de son entrée m'empêche d'avancer et que je manque de tomber au sol comme une loque parce qu'ayant complètement oublié ce détail je m'étais pris ce mur invisible de plein fouet. « Oh, un vampire… heum, je t’invite à entrer ! » Elle ressortis pour m’entraîner jusque dans son salon et je me laissais tomber sur le canapé, assis. Et oui, vampire. "Damon, enchanté" je souris légèrement avant de rajouté "J'aurais préféré te rencontrer dans de meilleur circonstance" Vu comme ça on pourrait presque croire qu'elle avait une dent contre moi.. Okay j'arrête. Bon vu que visiblement je n'avais pas trop de mal à parler je pouvais bien continuer. Autant faire connaissance, peut de personnes avaient l'occasion de parler avec leur tueur. Bon j'exagère, cette pauvre fille n'y était pour rien je le savais bien. "C'est cadeau le blouson, à mon avis j'en aurais plus besoin" Après tout, à moins d'avoir du sang de Klaus dans la journée je n'allais probablement pas faire long feu. Je tournais la tête pour regarder la déco autour d'elle et grimaçais légèrement quand mon cou tira sur une des morsures "J'apprécie le geste mais je pense pas que tu puisses beaucoup m'aider, à part peut-être en baissant les radiateurs" En fait je n'étais même pas sûr qu'ils soient allumé c'était juste que je crevais de chaud, la fièvre du venin, forcément.
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Bad day /Nour   Jeu 5 Mai - 17:28



Bad day


Nour n’est pas vraiment du cœur à rire, il avait suffi d’une soirée où elle rentre en retard, une soirée durant laquelle elle n’a pas pu correctement s’attacher et voilà qu’elle blessait un civil. Vampire ou non, ça ne faisait aucune différence aux yeux de la jeune femme ; elle avait blessé grièvement une personne. « J'imagine que j'aurais pu tomber... sur pire qu'une louve telle que toi… » Malgré tout, il arrive à lui arracher un rire timide alors qu’elle s’était mise à annoncer qu’elle allait l’aider. Son blouson sur le dos, c’est tant bien que mal qu’elle parvient à le ramener jusqu’à chez elle, se confrontant au problème d’entrée dans sa demeure. Suivi d’une invitation, Nour parvient à le déposer sur son canapé. « Damon, enchanté. » Elle a de la peine pour lui, elle ne sait pas quoi faire pour lui permettre d’aller mieux, elle entend sa voix déraillée alors qu’il reprend. « J'aurais préféré te rencontrer dans de meilleur circonstance. » Il la ferait culpabiliser, mais puisqu’il semble vouloir faire la discussion pour le moment, elle n’allait pas lui mettre un vent alors qu’elle a encore sa veste sur le dos. « Je m’appelle Nour et je suis vraiment, vraiment désolée. » Elle n’avait jamais voulu ça, la prochaine fois elle ferait mieux de rentrer à l’heure, d’écouter un peu mieux sa mère.

Cette malédiction est une plaie, en même temps dès sa première transformation elle s’était doutée que ça ne serait pas de tout repos, elle voulait faire les choses bien, jamais au grand jamais elle n’avait voulu blesser ou tuer quiconque si elle ne s’était pas retrouvée contrainte à sauver sa peau.  « C'est cadeau le blouson, à mon avis j'en aurais plus besoin. » Désormais, elle était accroupie à son chevet, Nour ne connaissait pas se Damon et il avait l’air d’avoir un sacré humour même en étant dans un sale état, à l’inverse Nour a le visage crispé, paniquée par ce qui s’est produit, ça aurait pu être n’importe qui, ça aurait pu être sa mère ou son père n’importe que d’autres, elle aurait pu s’en prendre à Clara, ou même à une enfant. « Dis pas ça s’il te plait, tu vas t’en sortir, tu vas guérir, dis-moi ce que je dois faire. » Elle l’aiderait envers et contre tout, Nour n’irait pas en cours tant qu’il ne sera pas tiré d’affaire, elle se le promet alors que Damon lui demande de baisser la température de la maison. Elle grimace. « Ils ne sont pas allumés… » C’est une louve, son corps a une température anormalement élevé. « Mais, j’ai une idée, je reviens ! » La louve se lève d’un bond, se presse jusqu’à la cuisine pour remplir une casserole d’eau dans laquelle elle rajoute des glaçons pour la refroidir encore plus, puis elle se dirige vers sa salle de bain, en profite pour enfiler autre chose sur son corps que le blouson du vampire, soit un long tee-shirt avant de revenir au salon.

Nour est de nouveau accroupi, trempe une serviette dans la casserole d’eau avant de la tamponner sur les morsures qu’elle lui a faite. « Je suis vraiment désolée… » Nour, ce n’est pas le genre de femme à dire des choses qu’elle ne pense pas. Désolée, elle l’est réellement non pas parce qu’elle risque gros avec cette histoire. « Pourquoi tu ne guéris pas ? Tu devrais guérir ! » Nour ignore que sa morsure est mortelle pour les vampires, elle ne s’est jamais renseignée sur ce que cela engagé d’activer le gène. Elle avait fouillé dans son passé, remonter les traces de ses parents biologiques avant de supposer que sa mère devait avoir la même malédiction et qu’elle avait été activé. Elle rince la serviette avant de recommencer le processus de rinçage. « Je dois faire quoi au juste maintenant ? » Elle veut l’aider, vraiment l’aider.



© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: Bad day /Nour   Ven 6 Mai - 7:55

Nour ∞ Damon
Ça n'étais pas la première fois que je me faisais mordre pas un loup, ni même la deuxième alors je commençais à connaitre le processus ! Ceci dit mieux le connaitre ne le rendais pas plus supportable pour autant. En revanche se faire aider par une jeune femme nue n'était pas le pire des sauvetages ! Même si elle ne pourras pas faire grand chose malheureusement. Ceci dit je ne refusais pas son aide, resté allongé dans la forêt en attendant de crever n'était pas quelque chose dont jamais envie, ni une fin très mémorable si jamais ça devait vraiment être la fin. Mais je n'avais pas l'esprit assez clair pour bien réfléchir, déjà le venin n'était pas mais en plus j'étais encore étourdit. Une fois arrivé chez elle elle pu constater que j'étais un vampire quand elle fut la seule à réussir à passer la porte. En effet si je n'avais pas été un vampire je pense que je serais mort à l'heure qu'il était ou en tout cas que je n'aurais jamais réussis à mettre un pied devant l'autre. Mais visiblement je n'étais pas tombé sur une louve anti vampire ce qui était plutôt rare malgré la "paix" installée depuis une vingtaine d'années. « Je m’appelle Nour et je suis vraiment, vraiment désolée. » Nour, ça avait le mérite d'être original ça ! Ça pourrait limite venir d'une ancienne époque comme Elijah par exemple, plus personne ne portait un nom comme ça aujourd'hui. Pourquoi fallait-il que je pense à quelqu'un que je n'aimais pas maintenant ? "Pas la peine de t'excuser je sais que vous êtes pas vous mêmes quand vous vous transformez" comme quoi y'avait pas que les vampires qui perdaient le contrôle parfois. Je reposais mes yeux sur elle quand elle s'accroupissait. J'avais soif, soif de sang bien sûr mais je savais par expérience que ça n'arrangeait rien et que si j'en buvais j'allais le recracher. Ça serait dommage de tâcher ce beau canapé ! « Dis pas ça s’il te plait, tu vas t’en sortir, tu vas guérir, dis-moi ce que je dois faire. » Elle semblait sûre d'elle, elle ne devait pas savoir. Et pourtant elle était prête à faire tout ce qu'il fallait ça se voyait, et c'est ce qui m'arracha un léger sourire. Mais fallait que je réfléchisse maintenant, le seul moyen de guérir c'était le sang de Klaus ce qui m'amenait directement à Hayley. Je passais mon bras derrière moi pour fouiller dans ma poche arrière priant pour que mon portable ne soit pas tombé en forêt. Ouf il était la ! Il fallait que je l'appelle mais pour l'instant la seule chose que je trouvais à demander c'était qu'on baisse les radiateurs. « Ils ne sont pas allumés… » "Oow..." fut ma seule réaction. Ouai en fin de compte c'était pas si étonnant que ça. Et pourtant j'avais l'impression d'être dans une casserole d'eau chaude qui attendait de bouillir sur le feu.

« Mais, j’ai une idée, je reviens ! » La jeune louve partit quelques instants sans que je ne cherche à deviner ce qu'elle avait en tête. Je regardais plutôt mon portable pour essayer de trouver le numéro d'Hayley mais même en plissant les yeux ou en clignant à plusieurs reprise je voyais mal. Je soupirais et levais les yeux au ciel. Nour revint avec une casserole remplie d'eau et une serviette à la suite de quoi elle s'occupa de nettoyer mes blessures ce qui m'arracha à nouveau un sourire fatigué. Elle était pleine de bonnes volontés. « Pourquoi tu ne guéris pas ? Tu devrais guérir ! » Oui c'était une certitude à présent elle ne savait vraiment pas ce que pouvait provoquer sa morsure. Peut-être n'était-elle même pas au courant qu'elle avait du venin, après tout c'est pas un truc qu'on devine. Tant pis il allait bien falloir que je lui dise "Les morsures de loup sont mortelles pour les vampires" Je n'avais déjà pas vraiment de tact en temps normal mais alors la forcément... Ça risquait de lui faire un choque quand elle allait comprendre qu'en fait elle m'avait déjà tué en quelque sorte, que c'était trop tard. A moins que... « Je dois faire quoi au juste maintenant ? » Je regardais mon portable. Elle pouvait peut-être m'aider en fin de compte puisque je n'y arrivais pas avec ce portable et qu'en plus de transpirer je tremblais un peu. "Si tu peux appeler Hayley et lui expliquer ce qu'il se passe elle pourra peut-être m'apporter le remède" Elle était proche de Klaus après tout, elle arriverait peut-être à le convaincre. Je finissais tout juste ma phrase que je me penchais sur le côté pour tousser violemment, me donnant l'impression de cracher mes poumons et d'avoir la trachée en feu. Je ne devais pas être beau à voir.
code by Silver Lungs






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bad day /Nour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad day /Nour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.
» L'Islam rejoint les autres religions
» Dans l'antre du Loup
» AYEM NOUR ♔ Sujets.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 3.0 :: SAISON UNE :: RPS-