AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun   Mer 2 Mar - 17:07

You're my sister and I love you but ...

Clara et Chris

Posé tranquillement dans son canapé, Chris regardait la télé quand il entendit la voix de sa mère qui venait de rentrer dans la maison en revenant du supermarché. « Chris, enlève tes pieds de la table basse et viens m’aider à ranger les courses. » Le Carter s’exécuta. S’il y’avait bien une chose qu’il savait c’était que mettre sa mère en rogne n’était pas une bonne idée. Pourtant Chloé était une femme relativement calme et son père ne manquait pas de le rappeler lorsque Chris râlait quand cette dernière lui demandait de faire quelque chose. S’il était admiratif de l’amour que se portait ses parents, ces derniers ayant une relation à faire rêver n’importe qui, il était cependant souvent pris au dépourvu lorsque Lukas défendait sa femme envers et contre tous. L’armurier et la journaliste formait un sacré couple et s’il était bien fier d’être leur fils, Chris ne pouvait s’empêcher de râler lorsque leur amour se confrontait à ses envies.

Le jeune homme avait rejoint sa mère, vidant avec elle le coffre de la voiture. Le duo s’était ensuite retrouvé dans la cuisine, rangeant les diverses courses dans les placards ou le réfrigérateur. « Où est ta sœur ? » demanda alors la mère du jeune Carter. « Elle est dans sa chambre, Madame se prépare pour notre entrainement. » répondit Chris avant de reprendre la parole beaucoup plus fort. « CLARA, BOUGES TOI Y’A LES COURSES A RANGER. » Il n’en avait pas fallu beaucoup plus pour voir Chloé réagit aux cris de son fils. « Chris, je t’ai déjà dit d’arrêter de crier à travers la maison quand tu veux parler à ta sœur. Si tu veux lui dire quelque chose, bouge tes fesses et va lui dire, mais par pitié arrête de hurler. » Le jeune homme baissa la tête et se reconcentra sur sa tâche. Finalement ranger les courses c’était peut-être mieux que de se faire sermonner par sa mère.

Quelques minutes plus tard, les courses étaient enfin rangées mais il n’y avait toujours aucun signe de Clara qui était probablement encore en train de se préparer. Chris retourna donc s’affaler sur le canapé, reposant par réflexe ses pieds sur la table. Malheureusement pour lui, sa mère entra dans la pièce au même moment et ne manqua bien évidemment pas les agissements de son fils. « Chris Alexander Carter, si je dois te répéter encore une fois d’enlever les pieds de cette table, je te promets que tu vas le regretter. » Chris déglutit avant de retirer ses pieds de la table à la hâte. Sa mère n’avait pas haussé le ton. Elle ne le faisait quasiment jamais et c’était de loin ce qui était le plus effrayant chez elle. Cette capacité à se faire respecter sans oser le ton forçait l’admiration de son mari, mais il effrayait systématiquement le plus jeune membre de la famille.

Quelques instants plus tard, des bruits de pas se firent entendre, signe que Clara descendait l’escalier pour rejoindre son frère et sa mère qui étaient tous deux dans le salon. Lorsqu’il aperçut le visage de sa sœur, Chris lui adressa un sourire. C’était une capacité qu’avait Clara sans le vouloir, dès que Chris l’apercevait, il ne pouvait s’empêcher de lui sourire. Il aimait sa sœur, cela ne faisait aucun doute et c’était probablement pour cette raison qu’ils passaient leur temps à se disputer. Non sans ironie, Chris s’adressa à son aînée. « Et bien, t’en as mis du temps. J’ai cru que Papa allait finir de travailler avant même que tu sois descendu. » En réalité, il restait encore plusieurs heures avant que leur père ne finisse sa journée de travail, mais Chris avait eu l’impression d’attendre Clara pendant des heures. Et puis il devait bien admettre qu’il aimait l’embêter.


made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun   Jeu 3 Mar - 21:09

... bothering you is so much fun

Clara & Chris
La tête plongée dans son manuel de biologie, elle n'entendit pas immédiatement son frère l'appeler - ou plutôt brailler son prénom depuis la cuisine. « CLARA BOUGES TOI Y'A LES COURSES A RANGER » Chris, elle avait fini par comprendre, venait de passer l'âge fatidique où tous les adolescents un tantinet trop feignants pour se bouger d'une pièce à l'autre commençaient sérieusement à croire que fracasser le mur du son pour un oui ou pour non était acceptable. Et comme un gamin découvrant qu'on se marrait tellement plus à jeter ses jouets plutôt que de suivre la notice inscrite au dos, monsieur s'en donnait à cœur joie. Une fringue qu'elle aurait oublié dans le salon, un titre de film qu'il avait mal mémorisé, même un simple au revoir avant les cours. Elle en arrivait presque parfois à se retrouver nostalgique du temps où son cadet les lançait littéralement, les jouets. Eux au moins, elle pouvait les esquiver. Sa seule arme contre les décibels était sa paire d'écouteurs vieille comme le monde qu'elle venait de casser ce matin. Soupir. Plongeant front en avant sur la reliure du bouquin, comme si elle pouvait transférer directement le savoir de l'encre à sa matière grise par ce simple contact - si seulement, quel gain de temps ça serait, elle jura en se remémorant l'heure. Une minute. Elle avait compté une minute de trop et maintenant tout son emploi du temps était chamboulé.

Il y avait des fois, les jours où son cerveau se vengeait des kilos d'informations qu'elle lui balançait en tas, les entraînements lui passaient royalement au dessus de la tête. Pas par manque de dévotion à la cause, pas vraiment. Ça commençait souvent par un réveil tardif, qu'elle palliait en traînant en pyjama de chapitre en chapitre, de paragraphe en paragraphe. De repas qu'elle sautait pour économiser son précieux temps. Tout ça pour se réveiller de sa transe des heures plus tard, toujours dans la même tenue, le nez dans le même bouquin, à cause de la même minute qu'elle avait compté deux fois. Elle s'était faite avoir comme une débutante. « J'arrive ! » Une jambe à moitié enfilée dans son jogging, elle ramassa ses cheveux en une queue de cheval lâche avant de descendre au pas de course au salon. Elle adressa un sourire rapide à son frère avant de déposer un baiser sur la joue de sa mère. « J'avais pas vu l'heure, désolé ! Laisse moi la liste de courses sur le frigo, maman, j'irai les faire la semaine prochaine. » « Et bien, t’en as mis du temps. J’ai cru que Papa allait finir de travailler avant même que tu sois descendu. » D'un geste presque trop habituel pour être spontané, elle ramassa un coussin avant de lui lancer à la figure. « Tu sais, y a un truc qui s'appelle réviser, tu devrais essayer une fois. Je te jure, on en meurt pas. »



made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun   Jeu 3 Mar - 22:31

You're my sister and I love you but ...

Clara et Chris

Lorsque son ainée lui balança un coussin dans la figure, ses réflexes s’étaient mis en action et il avait instinctivement rattrapé le fameux coussin avant de le renvoyer en direction de la jeune femme. Il aurait juré avoir entendu sa mère soupirer mais lorsqu’il vit le regard qu’elle était en train de lui lancer, il comprit que démarrer une bataille d’oreillers était une idée qu’il ferait bien d’éviter de réaliser. « Tu sais, y a un truc qui s'appelle réviser, tu devrais essayer une fois. Je te jure, on en meurt pas. » « Désolé, mais ce truc comme tu dis c’est pas pour moi. Et puis c’est tellement ennuyant, je t’assure qu’on peut en mourir. » Très clairement, le jeune homme n’avait jamais caché son aversion pour les efforts nécessaires à sa réussite scolaire. Sa méthode était loin d’être académique. Les révisions très peu pour lui, il se contentait d’être plus ou moins attentif et classe et de gérer comme il le pouvait les examens et ça semblait fonctionner plutôt pas mal même si bien entendu il y’avait une grande place pour l’amélioration. Sur ce point, il était vraiment différent du reste de sa famille. Clara et sa mère étaient à la limite de ce que l’on pouvait appeler des rats de bibliothèque, toujours plongé dans leurs livres mais très brillantes. Son père lui d’après ce qu’il avait entendu était sérieux mais il ne l’était pas au même niveau que les deux femmes de la maison.

Le vrai terrain d’expression de Chris ça restait l’entrainement. Il y’avait bien la boxe aussi qui pouvait par ailleurs être un moyen pour qu’il obtienne une bourse d’études mais là où le jeune Carter brillait le plus c’était lorsqu’il devait mettre en pratique ses compétences de chasseur. Il aimait vraiment ses séances d’entrainement car c’était l’une des rares fois où il pouvait briller plus que Clara. Cela ne signifiait pas que sa sœur était une mauvaise chasseuse, mais à l’inverse de lui elle était beaucoup trop logique et calculatrice et de fait, elle manquait d’instinctivité quand Chris de son côté ne se fiait qu’à ses émotions ce qui n’était pas sans risques ni  désagréments. C’était aussi pour cette raison qu’il prenait tant de risque lorsqu’il chassait. Il adorait cette sensation d’adrénaline qui parcourait ses veines lorsqu’il se fiait à son instinct et cela lui procurait un plaisir non feint.

Le jeune homme reprit alors la parole, mettant fin à ses tergiversations. « Allez let’s go Docteur Carter. Ah et au fait on prend ta voiture, elle est mieux que la mienne. » déclara le jeune homme avec un grand sourire alors qu’il se dirigeait vers la sortie de la maison. « T’en fais pas je te paierai l’essence. » assura-t-il pour rassurer la jeune femme. A vrai dire, il avait aussi beaucoup la flemme de prendre son propre véhicule et puis il se souvenait de toutes ses fois où il était monté avec Clara avant d’avoir le permis. Il se rappelait que ces trajets étaient généralement de bons souvenirs de moments partagés entre frère et sœur, mais tout ça, c’était avant que l’adolescence s’en mêle et brouille quelque peu leur relation en la rendant plus conflictuelle que par le passé.



made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun   Ven 4 Mar - 14:58

... bothering you is so much fun

Clara & Chris
Son frère et les cours, c'était un peu comme le soleil qui essayait de rattraper la lune tous les soirs : ça relevait de l'impossibilité de la fameuse cause perdue. A la différence près que Chris, il avait pas eu le courage de continuer de lui courir après bien longtemps une fois qu'il avait compris l'arnaque qui se planquait derrière. Intelligent, mais pas scolaire. Rusé, mais seulement à une distance raisonnable des bancs de l'école. A un bon kilomètre. Ou peut-être même deux. Au moins, il était pas aussi stupide que le soleil, c'était déjà ça à prendre. « Désolé, mais ce truc comme tu dis c’est pas pour moi. Et puis c’est tellement ennuyant, je t’assure qu’on peut en mourir. » Un soupir exaspéré s'échappa de ses lèvres alors qu'elle esquiva le coussin qu'il venait de lui renvoyer. Un air douloureux scotché au visage, elle se retourna vers son cadet, toujours affalé d'un air innocent dans le canapé. « Je m'appelle Chris Carter et, oh non, pas les connaissances ! » Le poignard imagé de ses mains planté dans son ventre, elle se laissa tomber inerte sur le canapé à côté de son frère. Elle était presque sure que si elle daignait ouvrir les paupières pour observer sa réaction, elle assisterait au plus grand levage d'yeux au ciel de Mystic Falls. Elle se contenta d'un coup de coude joueur dans les côtes du brun. « Allez, tu sais que ça méritait au moins un Oscar comme performance. »

Ils avaient passé l'âge de se vexer à l'étalage de leur différence. Elle était le cerveau, il était les bras. Elle rentrait parfaitement dans le système, il passait son temps à faire des aller-retours pour retrouver l’identité qui avait glissé de sa poche en route. Elle était incapable de s'insérer dans la généalogie, il s'était réservé trois sièges au premier rang du carré d'honneur. C'était comme ça, ils n'y pouvaient rien. Ils avaient loupé la date de retour au service après vente, il fallait se débrouiller avec les pièces défaillantes. « Allez let’s go Docteur Carter. Ah et au fait on prend ta voiture, elle est mieux que la mienne. » « Tout dans le conducteur, Ch'is, tout dans le conducteur » A vrai dire, ses talents de conductrice s'arrêtaient au respect des limitations de vitesse. La peur de finir dans un fossé avait rapidement refroidi ses envies de karting à travers les rues de Mystic Falls. C'était la vitesse en général ; elle avait l'impression de conduire comme elle skiait - pour le peu qu'elle avait essayé en classe de neige. Pied scotché sur le frein ou en chasse-neige sur la piste, à prier pour que personne n'essaye de la doubler. « T’en fais pas je te paierai l’essence. »  « Cadeau cette fois, garde tes économies. » Attrapant sa veste en jean d'une main et les clés de la voiture de l'autre, elle passa devant Chris pour dégager le siège passager sur lequel jonchaient des notes qu'elle avait oublié de ranger. Autant elle aimait travailler dans l'ordre ; autant sa voiture avait la fâcheuse tendance d'échapper à sa manie du rangement. Ou presque. « Si je te vois mettre tes pieds autre part que sur le sol, je te laisse courir derrière la voiture. »

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun   Ven 4 Mar - 20:21

You're my sister and I love you but ...

Clara et Chris

Visiblement les paroles du jeune Carter amusait sa sœur qui n’hésita pas à se moquer de lui. « Je m'appelle Chris Carter et, oh non, pas les connaissances ! » Le jeune homme soupira alors que sa sœur fit semblant d’être morte sous le poids des connaissances. Un coup de coude plus tard, elle reprit la parole. « Allez, tu sais que ça méritait au moins un Oscar comme performance. » « Le jour où tu auras un Oscar, je serai président des Etats-Unis. » répliqua aussitôt le jeune homme avant de tirer la langue à son aînée. Lorsque Chris lui annonça qu’il souhaitait monter dans sa voiture, prétextant que celle de la jeune femme était mieux que la sienne, Clara répliqua sans attendre. « Tout dans le conducteur, Ch'is, tout dans le conducteur ». Le Carter ne pouvait nier que si sa sœur n’était pas nécessairement une meilleure conductrice, elle était à n’en pas douter bien plus respectueuse du code de la route qu’il ne l’était. Elle respectait scrupuleusement les limitations de vitesse ainsi que les nombreux et divers panneaux, quand Chris, de son côté, prenait un malin plaisir à ne pas suivre les règles comme à son habitude. Lorsqu’il ajouta qu’il comptait payer l’essence, elle répondit aussitôt. « Cadeau cette fois, garde tes économies. » Chris lui adressa alors un sourire et salua sa mère d’un bref geste de la main avant de partir à la suite de sa sœur tout en enfilant sa veste en cuir. A peine arrivé à la voiture, la jeune femme lui lança un avertissement. « Si je te vois mettre tes pieds autre part que sur le sol, je te laisse courir derrière la voiture. » « Je ne voudrais pas te ridiculiser Clara, je risquerai de courir plus vite que ta voiture avance. » assura le jeune homme avec une pointe d’humour avant de s’installer sur le siège passager tout juste débarrasser par Clara.

Le trajet s’effectua sans soucis, Chris n’hésitant pas à chanter à tue-tête chacune des chansons dont il connaissait les paroles et qui avaient le malheur de passer à la radio. Après ce petit concert, le duo de Carter arriva sur le parking de l’armurerie familiale. Quelques années plus tôt, leur tante et leur père avait fait agrandir l’armurerie pour y installer une salle d’entrainement pour toute la famille. Tout y était, que ce soit des cibles pour s’entrainer au tir avec diverses armes, aux tapis de sol pour s’entrainer au combat, rien ne manquait pour le confort des Carter. Chris sortit le premier de la voiture et se dirigea directement à l’intérieur de l’armurerie suivi par Clara. Il y’avait des clients mais les plus réguliers reconnaissaient les enfants des deux dirigeants lorsqu’ils étaient de passage à l’armurerie et il n’était pas rare de voir des clients saluer Chris, Clara ou leurs cousins. June se trouvait derrière le comptoir occupé avec la caisse. Chris alla la saluer, avant d’emprunter les clés du local d’entrainement. Toujours accompagné de sa sœur, le jeune homme se dirigea vers l’arrière-boutique puis vers la porte menant à la salle d’entrainement. Le chasseur déverrouilla la porte et entra en premier. Déposant sa veste sur l’un des bancs installé non loin de la porte, il se tourna vers Clara. « On commence par quoi Doc’ ? »




made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun   Mar 8 Mar - 0:13

... bothering you is so much fun

Clara & Chris

Une fois installée derrière le volant, la Carter vérifia une troisième fois que le rétroviseur était bien aligné ; quelque chose dans l'angle qui ne la satisfaisait pas complètement. C'était toujours compliqué pour elle de se débarrasser de ce genre de tics, d'essayer de trouver à l'aveugle le bouton off de sa calculatrice de tête. Alors comme si de rien n'était, elle attacha sa ceinture avant de se retourner vers son frère, prêt à partir depuis au moins cinq bonnes minutes. Si Chris avait été au volant, ils auraient déjà eu le temps de faire trois fois le tour du quartier. « Je ne voudrais pas te ridiculiser Clara, je risquerai de courir plus vite que ta voiture avance. » « Ow. Touché. » Prenant un air offensé qui criait "ingrat" à des kilomètres à la ronde, elle démarra enfin la voiture. Avec un peu de chance, ils arriveraient avant que la nuit tombe. Elle l'espérait. « Me tente pas de te faire tester la théorie, Ch'is. » Sans attendre de répartie de la part de son frère - elle savait trop bien qu'entre eux, c'était la guerre du dernier mot depuis des années, elle s'empressa d'allumer la radio pour noyer l'habitacle de musique. Une vague de nostalgie l'envahit, alors qu'un unique coup d’œil vers les sièges arrières lui rappela les excursions familiales. A vraiment y réfléchir, il n'y avait pas énormément de raisons de se sentir aussi envieuse du passé. Les heures passées à l'arrière étaient longues, ponctuées de coups quand l'un des deux avait le malheur de s'asseoir à la place attribuée de l'autre. La musique avait été le seul moyen de les calmer, et étrangement, c'était resté. Des karaokés improvisés à la sortie de l'école aux premières sorties indépendantes, fenêtres ouvertes et décibels à en tuer le son même, c'était toujours le moment où elle se sentait de nouveau vraiment proche de son frère.

Se garant sans aucune difficulté - il fallait bien trouver un avantage à tout calculer, elle coupa le contact avant de rassembler ses affaires et suivre Chris dans l'armurerie. La tête encore absorbée par ses bouquins, elle ignora les quelques clients qu'elle reverrait sûrement le week-end suivant ; elle finissait par mettre des visages sur les habitués de l'entreprise familiale. Elle s'arrêta non moins pour déposer un baiser sur la joue de sa marraine avant de rattraper Chris au pas de course - il était toujours plus motivé qu'elle quand il était question des entraînements. « On commence par quoi Doc’ ? » La brune jeta un coup d’œil autour d'elle, immédiatement attirée par l'arc accroché sur sa gauche avant de s'obliger à penser aux courbatures qu'elle aurait le lendemain aux bras si elle ne commençait pas par ce que ses parents lui avaient appris. Imitant son frère, elle se débarrassa de sa veste avant de se diriger vers le centre de la pièce. « Échauffement, ramène toi, loser. » Un sourire en coin qui s'était affiché malgré elle sur son visage, elle monta sa garde, prête à esquiver.
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun   Mar 15 Mar - 16:02

You're my sister and I love you but ...

Clara et Chris

« Échauffement, ramène toi, loser. » Garde en place, Clara s’était dirigé vers le centre de la pièce sous le regard de son frère. Un sourire s’étendit sur les lèvres de Chris qui se rapprocha de son aînée. « Ok, ne pleures pas si tu as mal Carter ! » répliqua alors le jeune homme avec une certaine arrogance amicale. Des deux, il était le plus à l’aise au combat au corps à corps. Après tout, il développait ses capacités quasiment quotidiennement entre ses entrainements et ses cours de boxe. Clara était bien plus douée pour établir des stratégies ou même pour tirer à l’aide d’armes, même si le jeune homme se débrouillait plutôt bien avec le lancer de couteau ou de pieu. Le regard fixé sur celui de sa sœur, le jeune homme entama son échauffement, se déplaçant autour de la jeune femme de plus en plus vite pour tester la garde et les mouvements de la jeune femme. De temps à autre il tentait des petites avancées bien anticipé par l’ainée des Carter. Chris préférait être celui qui attaquait, non pas qu’il n’aimait pas être dans la position de défense qu’occupait sa sœur mais parce lorsqu’il défendait ses réflexes de boxeur remontait fréquemment à la surface et face à Clara ce n’était pas une très bonne idée. Lorsqu’il s’entrainait avec les hommes de la famille il n’hésitait pas, conscient que son père était largement en mesure de le contrer et que son oncle ou son cousin guérirait rapidement si jamais il prenait le dessus sur eux.

Après avoir passés quelques minutes à tourner autour de sa sœur, le Carter décida d’accélérer brutalement, profitant de la surprise pour prendre le dessus sur sa sœur et la mettre à terre. Il l’aida à se relever aussitôt. « Tu te défends de mieux en mieux. Un jour tu pourras peut être me botter le cul. » déclara le jeune homme légèrement railleur. Ses muscles étaient prêts à présents et les deux Carter pouvaient maintenant passer aux choses sérieuses. Le jeune homme se dirigea vers l’établi où se trouvait la plupart des armes à distances qu’utilisaient les Carter. Prenant quelques couteaux en main, il savait pertinemment que Clara opterait pour son arc, arme de prédilection de leur père mais également de la Carter. « Bon voyons si je me suis amélioré moi aussi. » annonça le jeune homme. Il réajusta son gant sur sa main, gant servant uniquement à éviter les blessures pour le chasseur. Il lança son couteau en direction d’une des cibles face à eux et l’atteignit sans trop de difficulté même si son lancer était trop sur la droit. Chris se tourna alors vers Clara. « Tu aurais pas une astuce pour être plus précis par hasard ? » Chris n’avait aucun mal à admettre que Clara était plus douée que lui dans certains domaines, après tout, le nier serait idiot, et même s’il s’amusait à l’embêter régulièrement, il était néanmoins fier des capacités de sa sœur.





made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claris - You're my sister and I love you but, bothering you is so much fun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» I love America
» Love Hina
» Let your love come true
» Mad Love - De l'Amour a la follie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 3.0 :: SAISON UNE :: RPS-