AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

sorciers
avatar

morsures : 536
inscrit(e) le : 18/01/2014
célébrité : Lily Collins
crédits : Schizophrenic

MessageSujet: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mar 1 Mar - 23:11

Catherine Luaine Kelly



NOM : Kelly. Elle est d'origine irlandaise, seulement, elle a peu de souvenirs de son enfance. Peut-être retrouvera-t-elle un jour la douceur de son pays et ses repères d'enfant.PRÉNOMS: Son premier prénom est Triona, mais elle se fait appeler Catherine, prénom qu'elle trouve plus jolie. Les deux prénoms signifient la même chose : pur. Son second prénom est en rapport avec la magie dont elle a hérité à la naissance : Luaine. Ce prénom signifie lune, c'est quand il fait nuit et que la lune l'éclaire que ses pouvoirs sont à son paroxysme. Même si aujourd'hui elle l'ignore et maîtrise encore assez mal ses pouvoirs.ÂGE : La jeune sorcière est âgée de vingt-six ans, mais pour ceux qui ont le loisir de la connaître vraiment, ils savent qu'elle a parfois un côté enfantin. En d'autres termes, elle ne fait pas son âge.MÉTIER / ÉTUDE : Ancienne hôtesse à l'hôtel, elle fait des études par correspondance, mais elle change régulièrement de filière. Elle n'arrive pas à se fixer.SITUATION FINANCIÈRE : Sa famille n'est pas dans le besoin, mais elle ne veut pas recevoir d'argent de leur part. Elle est donc dans la moyenne.SITUATION CIVILE : CélibataireORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelleGROUPE : SorcièreCÉLÉBRITÉ : Lily Collins





What about you ?
What about supernatural ?
Behind the screen




Catherine est en recherche d’indépendance, mais aussi de secret. Elle ne veut plus savoir qui elle était avant, elle veut avancer, ne plus voir le passé. Elle a abandonné l’idée de revoir son sauveur un jour. Ce dernier devait se moquer pas mal de la petite sorcière. Finalement, elle n’a toujours été qu’un outil entre d’autres mains. Elle souhaite plus, elle souhaite exciter pour elle. La petite poupée à enfin retrouver le goût de la vie, mais elle est encore très fragile et influençable. Elle a du mal à croire que quelqu’un puisse lui mentir ou la manipuler, à part l’homme qui l’a brisé dans le passé. Elle croit profondément dans le pardon et l’espoir.

La jeune étudiante utilise la formulation suivante : « Pour vivre heureux, vivons cachés. » Elle ne se lit d’amitié qu’avec les gens de passages. Etrangement, bien qu’elle ne croie pas au mal, elle craint tout et tout le monde. Tel un petit animal fragile, elle ne se sent en sécurité que dans son appartement. Celui qui appartient au vampire qui lui a sauvé la vie. Dans le secret, il lui arrive de prendre dans un placard un vêtement de l’ancien propriétaire comme une peluche, cela lui donne un sentiment de sécurité. Elle ne le connaît pas, mais il est son premier souvenir de sa seconde vie. Bien sûr, Catherine n’est pas idiote, elle sait très bien qu’elle a une famille en Irlande. Mais seuls ses pouvoirs comptent, elle ne souhaite pas récupérer ses souvenirs.

Alors pourquoi ? Pourquoi le passé à frapper récemment à sa porte ? Catherine ne souhaite pas redevenir Triona… Cette fille encore plus fragile et naïve qu’elle, non, Catherine veut devenir quelqu’un de solide. Quelqu’un qui ne compterait que sur elle. Même si la solitude n’est pas son truc, les autres lui font peur et la confiance est tellement dure à créer quand on craint que l’être aimé nous la mette à l’envers…


La confiance se donne trop facilement chez elle. Les à priori, elle les a gardé de son ancienne vie, étrangement. Alors, elle pense que les vampires sont des personnes qui sont normalement mauvaises, mais elle commence à comprendre que les exceptions existent. Catherine craint, en réalité, les personnes de sa race. Elle les pense tous assoiffés de pouvoir et elle se rappelle pourquoi elle a tout perdu. Catherine était l’enfant la plus puissante de sa génération dans sa famille. Elle veut paraitre humaine aux yeux de tous ceux qu’elle croise et elle a peur qu’on lui vole le peu qu’elle a pu retrouver. Pour les autres races, elle n’a pas de préjugé, elle ne les connaît tout simplement pas. Son rêve serait de rencontrer un loup sous sa forme un soir de pleine lune.

Elle veut rester à distance de conflits potentiels. Elle veut rester à l’écart du monde pour le moment. Ce dernier lui à trop pris à son goût. Le conseil est quelque chose qu’elle voit d’un mauvais œil. La politique reste la politique, des personnes qui sourient à d’autres alors qu’ils pensent les poignarder gentiment pas derrière. Elle craint que ce soit disant conseil finisse dans un bain de sang sans précédent. Une race voudra forcément se rebeller contre une autre, elle ne pense pas que ce conseil qui n’est pas du tout naturel puisse tenir encore le coup longtemps.


PRÉNOM/PSEUDO : Marie/TayaÂGE: 24 ansFRÉQUENCE DE CONNEXION: Autant que je peux COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM : Il y a longtemps par une ancienne membre   UN DERNIER MOT : Je suis contente de vous retrouver  

Code:
LILY COLLINS <pris>✜</pris> catherine l. kelly




Dernière édition par Catherine L. Kelly le Mer 2 Mar - 1:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sorciers
avatar

morsures : 536
inscrit(e) le : 18/01/2014
célébrité : Lily Collins
crédits : Schizophrenic

MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mar 1 Mar - 23:11

Une poupée de porcelaine qui prends la fuite



Une maison de poupée. Est-ce que tu m'aimes ? Bien sûr que je t'aime. Voilà en quoi se résume les souvenirs d'enfance de Triona. La jeune fille a perdu ses pouvoirs, mais pas seulement. Tri-o-na. Son prénom de manière détachée est son second souvenir qu'elle garde en mémoire. Sans doute sa mère ? Elle n'en sait rien, tout est tellement flou. Tout est tellement emmêlé. Qu'importe, elle n'a pu récolter qu'un lit froid comme consolation. Son souvenir le plus clair restant celui des deux êtres qui l'ont le plus brisées. Leurs sourires minces à son réveil. C'est à cet instant que Triona est véritablement morte. C'est à cet instant qu'elle a lâché prise. Laissez-vous guider dans le labyrinthe des souvenirs de la vie de la jeune sorcière.

Triona se rappelle de sa sœur, vaguement de ses parents. Elle croit avoir au moins un petit frère ou une petite sœur, mais elle n'est plus certaine. Son esprit a été détruit en parti. Elle ne cherche pas à reconstruire les morceaux. Trop de choses lui ont été prises. Elle n'a plus de pierre à laquelle s'accrocher pour remonter la pente. Mystic Falls lui permet au moins d'être le plus loin possible de l'Irlande et de tous les ennuis que son pays lui a apporté. Elle est convaincue que de bonnes choses peuvent l'attendre aussi là-bas, mais elle ne prendra pas le risque de rentrer au pays.

La douceur d'un baiser. L'amour et la complicité d'une sœur. Une vie parfaite. Une vie de mensonge. La famille Kelly est connu pour sa magie et le fait que chaque génération voit un sorcier ou une sorcière se détacher des autres. Plus fort, plus puissant. Pour être honnête, Triona a oublié qui elle était au fond d'elle. Alors elle ignore si elle souhaitait être cette sorcière. De toute façon, elle l'était. C'était ça le problème. Sa sœur aînée Ciara n'a pas aimé voir qu'elle n'était pas cette sorcière tant attendue. Jalouse, elle ne le montra pas à sa jeune sœur Triona.

Une proposition, un pacte : celui du diable. Une autre famille était connue en Irlande au niveau de la magie. Mais porter leur nom n'était pas de bons présages. Vous connaissez tous l'histoire du pacte du diable avec un homme ? Mais si, laissez moi vous la résumer. Il y avait un homme qui avait signer un pacte avec le diable. Ce dernier lui donnerait de l'argent en échange de pouvoir prendre avec lui plus tard ce qui se trouvait dans son jardin. L'homme accepta de bon cœur, puisqu'il n'y avait que son pommier. En réalité, sa fille s'y trouvait. Il avait vendu au diable sa fille. On raconte que cette famille descend de l'homme qui représente le diable dans cette histoire. Cian Cadigan était donc le descendant de cet homme. Si on en croit les rumeurs.

Cian Cadigan et Ciara Kelly se sont rencontrés par hasard. C'est du moins ce que l'homme prétends à la sœur aînée. Ce dernier est avide de pouvoir, il lui proposa alors de signer un accord entre eux. Il ne toucherait jamais à ses pouvoirs, mais en échange, il voulait tout ce qui faisait l'essence du pouvoir de sa sœur Triona. Elle accepta. Tentée par le malin, elle ne souhaitait qu'une chose, être la meilleure. Quoi de mal à ça ? Ciara se rassurait en se disant qu'elle ne faisait que priver sa sœur d'un jouet.

Seulement, ce genre de sorts demandait du temps. Les années passèrent alors, pendant que la jeune Triona formait un duo inséparable avec sa sœur Ciara. Seuls les éclats de rire restent en mémoire chez Catherine. Ciara, sa grande sœur, son modèle, lui présenta un jour un homme. Il était magnifique, c'est ce que la jeune enfant avait pensé. Son charisme surpassait toutes les personnes que Triona connaissait. Elle en tomba amoureuse. Son sourire, ses traits fins, son regard mystérieux. Il irradiait littéralement. Cian Cadigan avait un secret. Il prit l'enfant à part et lui raconta l'histoire du célèbre Faust. Il lui expliqua que comme ce dernier, il avait trouvé un moyen de combattre le temps. Peu importe le sorcier, la course du temps reprends toujours. Malgré tout, Triona grandit près de lui sans le voir changer d'un pouce.

Ils formaient un trio, un trio inséparable. Il arrivait à Triona de se sentir parfois étrange au moment de s'endormir, comme si quelque chose tentait de sortir de son corps. Mais elle se disait que c'était l'adolescence, ou sa magie qui devenait plus forte avec le temps. Elle était amoureuse. Depuis le premier jour. Cian était tellement … Cian. Elle vivait un rêve, ce dernier ne semblait pas la rejeter, bien au contraire. Triona se confia à sa sœur, lui expliqua les sentiments qu'elle avait pour leur ami en commun. Elle lui donna sa bénédiction. Elle lui suggéra d'attendre la pleine lune pour que ce soit d'autant plus romantique. Ciara lui promis de tout mettre en œuvre pour que Cian vienne et que ce soit une soirée magique. Triona portait pour second prénom Luaine. Ce dernier signifiait lune parce que ses pouvoirs augmentaient plus la lune l'éclairait.

La veille du jour tant attendu, son cœur faisait des bonds. Elle pensa que c'était dû à la nervosité. Le moment arriva, la nuit était magique et parfaite. Elle vivait un parfait conte de fées. Elle avait la meilleure des sœurs et elle finirait dans la soirée avec l'homme qu'elle aimait depuis le premier regard. L'homme qu'elle avait vu comme un immortel. Alors qu'ils se promenaient main dans la main, il arrêta leurs pas près d'une falaise. Il l'invita à admirer le ciel avec lui. Quand le nuage passa son chemin pour montrer toute la sublime de la lune, l'homme de ses rêves l'embrassa. Son cœur battait vite, ses joues s'empourprèrent. L'amour était doux et sucré. Elle ferma les yeux pour apprécier le moment. C'est à ce moment que quelque chose lui brûla la gorge. Elle tenta de se dégager, mais Cian la tenait fermement. Quelque chose s'échappait d'elle. Cela la brûlait de tout son corps. Elle pensait perdre la tête tellement la douleur était forte. Finalement, cette dernière l'emporta sur sa résistance physique, elle s'évanouit dans les bras du diable.

Cet homme lui avait tout pris. Elle avait perdu son esprit. Où était ses souvenirs ? Où était sa raison ? Où était sa magie ? C'est cela qui l'a fit ouvrir de nouveau les yeux. Quelque chose de très important lui avait été enlevé. Elle était allongée dans un lit, ne se rappelant même plus comment elle s'appelait. Cian lui souriait et sa sœur aussi, un peu plus au fond dans la pièce.

« C'est fini Triona. Tu n'as pas a tant faire. Ce sera dur au début mais tu t'y feras... » Sa voix, son timbre, son regard. Elle était tombée amoureuse d'un monstre et ce dernier lui parlait calmement. Elle se mit à respirer difficilement, une crise de panique, une crise d'angoisse. Elle n'arrivait plus à respirer. Mais l'homme s'en fichait royalement. « La magie nous ait donné à la naissance, mais je pense que tu es faite pour être ordinaire. Ta sœur et moi avons besoin que tu sois humaine. De toute façon, il n'y a pas moyen de faire marche arrière. Heureux d'avoir partagé la douceur d'un baiser avec toi très chère. » Cette fois-ci, elle le vit pour la première fois, ce sourire. Ce ton de voix. Oui, c'était le diable, elle avait embrassé le diable. Le diable l'avait brisé.

Ciara s'avança une fois que Cian avait quitté la pièce. « Plus jamais tu ne le reverras. Mais t'en fais pas, petite sœur, je ne te hais plus maintenant. » Elle eut un sourire apaisé, pour elle-même. Sa jeune sœur se brisa qu'un peu plus, totalement désillusionnée. « Tu ferais mieux de rentrer à la maison, les parents vont s'inquiéter. » Triona resta silencieuse, les larmes aux yeux, elle demanda d'une voix étranglée : « les parents ? » Triona ne savait plus rien de sa propre vie.

Les souvenirs revinrent parfois, repartirent. Ce n'était que de la reconstruction. Seuls les deux êtres les plus immondes qu'elle connaisse lui revenait le plus. Ainsi que le dernier regard de doute de Ciara, qui venait bien trop tard, une fois que le mal avait été fait. Triona ignore complètement combien de temps était passé entre cet événement et la plus grande décision qu'elle prit dans sa vie. L'homme qu'elle aimait ne voulait pas d'elle, sa sœur ne voulait pas d'elle. Alors elle allait laisser le choix à la vie d'avoir envie d'elle ou non. Triona était au-dessus d'un pont. Le regard dans le vide, elle regarda le fort courant qui était beau et terrifiant. Elle allait sauter. Si elle survivait, c'est que la vie voulait d'elle finalement. Sinon, le courant finirait le travail de Cian. Ce travail bâclé. La tuer tout de suite aurait été plus propre que de la mettre dans un tel état de décomposition mental.

Elle se laissa tomber, presque soulagée que la vie s'achève pour elle. Il ne lui restait plus rien. Elle ne voulait plus errer tel un être entre la vie et la mort. Triona se noya cette nuit-là, ce qui restait d'elle en tout cas. Catherine ouvrit alors les yeux avec un goût salé et métallique dans la bouche. Elle se redressa et toucha ses lèvres du bout des doigts. Elle tremblait de tout son long, elle était trempée et morte de froid.

« Salut Triona... » énonça une voix alors qu'un manteau vint la réchauffer. « Ne fais plus de gestes imprudent, d'accord ? »

La vie était cet homme ? Cela ne déplaisait pas à la jeune Triona. Ce dernier prit du temps avec elle qui était bloqué dans un mutisme sans nom. Il la connaissait parce qu'il le connaissait lui : Cian. La vie était en réalité un vampire. La vie avait été sorcier, mais il avait décidé de demander à un ami vampire de le transformer, pour que Cian ne puisse récupérer ses pouvoirs. La vie avait tout sacrifié pour que le diable ne puisse être encore plus puissant. La vie la renomma même, lui suggérant de s’appeler Catherine. Il trouvait que cela lui allait plus au teint. Blague nulle qui le fit rire, mais réussit à faire sourire Catherine. La vie était devenu médecin, il utilisait son propre sang pour aider certains patients. Alors il lui donna un peu de son sang au cas où. Son sauveur tenta de lui redonner de l'espoir, il voulait qu'elle refasse sa vie. Il lui offrit un asile, la ville où il allait déménager. Il lui offrit les clefs d'un appartement qu'il s'était destiné. L'enfant lâcha alors une bêtise à l'homme qui lui avait offert une seconde chance. « Pourquoi ? Les vampires n'ont pas d'émotions. » Le vampire lui sourit tendrement, essuyant avec sa manche une goutte d'eau qui glissait sur la tempe de la jeune fille. « Tu as encore bien des choses à apprendre Catherine. Il serait triste que tu ne les découvres pas, non ? Ferme les portes mauvaises qui se présentent, ne te retourne pas. » Il lui attrapa la main, lui mettant sous les yeux la clef de l'appartement qu'il venait de lui offrir. « Ouvre cette nouvelle porte, les monstres sont partis Catherine. De bonnes choses t'attendent. » L'enfant sonnée regardait la clef, elle avait une vingtaine d'années, mais elle se sentait toujours jeune adolescente. Elle releva les yeux sur son sauveur, mais ce dernier était déjà parti.

Elle partit sans bagages, sans laisser de messages. A qui ? Elle se souvenait tellement de peu de choses. Elle fut ravie de l'appartement qu'on venait de lui offrir quand elle arriva enfin. Elle finit par décrocher un travail à l'hôtel et commençait des études par correspondance. Catherine se prenait pour une poupée vide mais qui gardait le sourire, bien que l'espoir s'en était allé. Elle le ferait parce que la vie avait décidé de la prendre sous son aile. Elle se battrait pour elle. Tout comme ses souvenirs, l'enfant ne s'aperçoit pas qu'il lui reste un peu de magie en elle. Il lui arrive de faire voler une feuille, mais elle ne le remarque jamais. Il semblerait que Catherine ait peur de retrouver Triona et les soucis qui vont avec elle. Catherine se laisse emporter par la vie, mais elle ne veut pas se battre contre les parasites qu'elle croise sur sa route. La solitude la ronge, elle ne voit pas d'intérêt de se battre que pour elle. Personne ne l'attends à la maison, personne ne la pleurera. Voilà qui est Catherine, ou plutôt cette poupée désarticulée.  


***


Deux ans s’étaient écoulés. Deux longues années. Triona n’avait jamais refait surface. Mais Catherine s’inquiétait. Dans cet appartement qu’on lui avait offert, elle ne pouvait s’empêcher de fixer bêtement l’horloge, assise sur la table. Cela faisait déjà six mois que la jeune femme utilisait de nouveau la magie, en secret. Elle craignait tellement le retour du diable. Mais même la vie n’était pas venue la voir. Sa main tremblait et elle détestait cela. Catherine se forçait à garder la tête haute. La poupée vide avait réussi à se reconstruire, mais elle restait faible.

Sans le savoir, elle attendait un autre diable à sa porte. Son cœur battait la chamade. L’homme l’avait contacté un mois plus tôt, d’Irlande. Il l’avait appelé Triona, il lui avait raconté qui elle avait été. Il lui avait expliqué que c’était grâce au fait qu’elle utilisait de nouveau la magie qu’il avait pu enfin la retrouver. Cet homme lui affirma une chose des plus surprenantes. En y repensant, la petite poupée expira péniblement. « Triona… J’arrive bientôt, j’ai pris les dispositions qui s’imposent. On prendra le temps qu’il faudra, j’attendrais, je serais là pour t’épauler. » Grinçant des dents, la jeune femme se demandait quand est-ce que sa vie serait enfin entre ses mains et non dans celles des autres.

Thady était son fiancé. Triona était fiancée à Thady depuis l’enfance à cause de leurs familles… Thady était le cousin du diable, mais ça, Catherine l’ignorait encore.



Dernière édition par Catherine L. Kelly le Mer 2 Mar - 0:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 19335
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mar 1 Mar - 23:19

REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE CHEZ TOOOOOOOOI






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

avatar
Invité


MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mar 1 Mar - 23:41

Re-bienvenue sur GW <3 !!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mer 2 Mar - 0:07

Ma filleule
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 4896
inscrit(e) le : 03/01/2013
célébrité : riley voelkel
crédits : shiya, neon demon & tumblr

MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mer 2 Mar - 0:13

Welcome back Bonne chance pour le reste de ta fiche et si tu as la moindre question, le staff est à ton entière disposition ^^



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sorciers
avatar

morsures : 536
inscrit(e) le : 18/01/2014
célébrité : Lily Collins
crédits : Schizophrenic

MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mer 2 Mar - 1:18

Merciiiiii à tous

Mon parrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mer 2 Mar - 7:16

Ton "côte coeur" est...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

morsures : 1870
inscrit(e) le : 23/07/2012
célébrité : Zach Roerig
crédits : TAG et Tumblrs

MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mer 2 Mar - 10:36

Te voilà validé !




J'aime toujours autant ton histoire xDD

Félicitation, tu viens de rejoindre les rangs de Ghost World

Avant de te lancer corps et âme dans le forum, voici quelques indications qui pourront toujours t'être utiles.
Tu peux tout d'abord faire ton sujet de lien et de rp par ici, mais tu pourras également nous faire une demande de lieu. Tu as aussi le droit de créer ton propre scénario.
Si tu crains d'être perdu dans ce vaste monde n'hésite pas à aller dans le flood et la Chatbox. Pour nous aider à nous faire connaître tu peux dès à présent voter pour nous sur les tops sites

Enfin, au moindre souci, doute ou hésitation n'hésite pas à contacter un membre du STAFF

Have fun  





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ghost-world.org

originels
avatar

morsures : 10656
inscrit(e) le : 24/07/2012
célébrité : daniel gillies
crédits : tag

MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mer 2 Mar - 13:18

rebienvenue


On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sorciers
avatar

morsures : 536
inscrit(e) le : 18/01/2014
célébrité : Lily Collins
crédits : Schizophrenic

MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   Mer 2 Mar - 17:05

Mdrrr merci Gab plus qu'à espérer que les scénarios soient pris pour que ça se joue en rp

Merci pour la validation

Merci Lijah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(cath) Don't blink. Blink and you're dead. They are fast. Faster than you can believe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» affectation classique des repères de bornes commutateurs Bosch
» DON'T BLINK. (u-c) | 30 juin
» hotline blink (nesayem)
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: BIENVENUE SUR GHOST WORLD :: cartes d'identité :: TOUT EST EN ORDRE-