AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I can hear you, dumbass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

vampires
avatar

morsures : 19335
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: I can hear you, dumbass   Lun 29 Fév - 18:25

Damon Salvatore



NOM : SalvatorePRÉNOM: DamonÂGE : 187 ans, plus très loin du deuxième siècle !MÉTIER / ÉTUDE : Emmerdeur à plein tempsSITUATION FINANCIÈRE : Aisée, l'avantage d'avoir ce qu'on veut avec un peu d'hypnoseSITUATION CIVILE : Célibataire, vive la libertéeORIENTATION SEXUELLE : Hétéro et ça n'est pas prêt de changerGROUPE : Children of the nightCÉLÉBRITÉ : Ian Somerhalder





What about you ?
What about supernatural ?
Behind the screen




Damon est quelqu'un d'assez torturé et instable. Petit il prenait les coups à la place de son petit frère pour le protéger, il était quelqu'un d'aimant, on pourrait même dire qu'il était assez naïf, plein d'espoir et de belles qualité. Puis il est tombé amoureux et son côté jaloux s'est manifesté, lui qui avait toujours fait passer son frère avant, il devint égoïste et voulu cette fois ci penser à son bonheur plutôt qu'à celui de son frère. Puis il est devenu vampire, c'est la que tout s'est compliqué. Si au début ses qualités humaines étaient toujours présentes, après avoir abandonné son frère (à l'époque sanguinaire) à cause de la rage qu'il lui portait non seulement pour l'avoir obligé à se transformé mais aussi parce que Katherine l'aimait, ses défauts en prit le pas sur ses qualités. Damon a perdu une part de son humanité, il l'a refoulé et par moment l'a même complètement déconnectée. Au jour d'aujourd'hui il a toujours l'habitude de cacher cette part de bonté en lui car quand les gens voient que quelqu'un est bon ils s'attendent à ce qu'ils fassent le bien et il ne veut avoir à se montrer à la hauteur des espérances de personne. Damon se trouve bien plus confortable quand il n'a pas à prendre le rôle du gentil, de se fait il peut être comme il veut sans avoir à décevoir personne. Il est très sarcastique et provocateur, égoïste la plus part du temps bien qu'il y ai toujours des exceptions, comme son frère par exemple à qui il n'en veut plus aujourd'hui. Il est très stratégique, doué pour les plans et se foutant bien des dommages collatéraux, la survis de ses proches avant celle des autres. Il n'est pas fait pour la négociation, s'il n'y a pas de plan il fonce dans le tas et tue tout le monde, quand il le peut, puis il discute après, quand ils sont morts. Damon a un sens de l'humour assez développé, il est capable d'en jouer même dans les moments les plus critique, tout est bon pour donner l'impression d'être sûr de soi et de ne pas avoir peur.  Il a besoin de se divertir, essayant de vaincre sa solitude de toutes les façons possibles et inimaginables, que ça soit en papotant autour d'un verre ou en draguant, car il faut bien avouer que Damon a un gros côté pervers qui s'assume. Il est aussi assez impulsif et rancunier, il ne se met que rarement en colère en revanche il est très doué pour ce qui est de se venger. Réussir à avoir son pardon quand on l'a blessé trop profondément c'est quelque chose de quasiment impossible. Il n'y a pas de recette particulière à suivre, généralement la seule chose qui arrange cette situation c'est le temps, il faut être patient. Il va de soit qu'il aura plus de facilité à pardonner une grosse déception à quelqu'un dont il est amoureux mais ça reste chose très rare. De plus Damon fait très attention maintenant avec ce sentiment qui a un peu trop joué de lui.

Le conseil ? Une grosse blague, ça ne tiendra jamais éternellement ce qui signifie que révéler les races surnaturelles aux yeux du monde était une erreur monumentale. Ça ne pourra mener qu'à la destruction de ces races. C'était bien mieux avant quand personne n'était au courant ou presque. Les relations de Damon avec les autres races ? Humm voyons, en fait ça dépend généralement des personnes qui sont de son côté ou contre lui et non de la race des personnes mais il faut bien avouer qu'il a une dent contre les loups-garous et les hybrides.


PRÉNOM/PSEUDO : Laura/TagÂGE: 666 oui oui je commence à me faire vieille, ah mais je vous l'ai pas dis ? Je suis immortelle en fait ! Je bois du sang de licorne   FRÉQUENCE DE CONNEXION: Le plus souvent possibleCOMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM : Aloooooors y'a suuuuuper longtemps, au début de la première version par une membre qui s'appelait Shea, puis on m'a proposé d'entrer dans le staff et depuis je n'en suis plus sortit xDUN DERNIER MOT : Fesse

Code:
IAN SOMERHALDER <pris>✜</pris> damon salvatore








Salvatore Brothers:
 


Dernière édition par Damon Salvatore le Mar 1 Mar - 10:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

vampires
avatar

morsures : 19335
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: I can hear you, dumbass   Lun 29 Fév - 18:26

Tu choppes, tu mords, t'effaces



Je suis né en Italie, plus précisément en Florence, là-bas il faisait toujours chaud mais mon père eu la bonne idée de déménager à cette petite ville du nom de Mystic Falls en Virginie, à croire qu’il préférait la pluie. Mais je n’ai que peu de souvenirs d’Italie il faut dire que je n’avais pas cinq ans quand je suis arrivé ici. J’ai toujours eu un problème avec l’autorité paternel, avec l’autorité tout court d’ailleurs, depuis tout jeune. C’était d’ailleurs ce qui faisait la différence entre moi et mon frère ainsi que la préférence de mon père pour Stefan. Lui il suivait toute les décisions de mon père et n’osait jamais lui dire non alors que je passais presque tout mon temps à le faire. Je ne savais pas ce que ma mère avait pu lui trouvé, il était bien différent d’elle, il était froid, distant, désagréable au plus haut point, très violent, autoritaire et pensait bien plus à l’honneur de sa famille et à la réputation de son nom de famille qu’à sa famille elle-même. Il avait déjà tracé tous nos avenirs et voulait qu’on fasse quelque chose qui rapporte comme le bon avare qu’il était ou bien qui honore la famille, comme la guerre. J'y suis d'ailleurs partit à la guerre et y ai vécu des moments très dur. Avec pour seul échappatoire les lettres que m'envoyaient Stefan et qui me permettaient de tenir le coup.

Mon frère et moi étions très proche à l’époque, comme les deux doigts de la main. On était inséparable, difficile à le croire quand on nous a connus il y a quelques années. Comme vous devez vous en douter j’étais souvent le premier à le titiller pour déclencher des moments de détente. Cette complicité aurait put durer longtemps encore si une mystérieuse inconnue n’avait pas fait son apparition à Mystic Falls. Une certaine Katherine Pierce, sa famille était morte dans un incendie et nous l’avions recueilli à la pension, qui maintenant est l’ancienne pension puisque depuis elle a été détruite et reconstruite. C’était une jeune femme hors du commun, plus sûre d’elle, plus intelligente que la plus part des femmes de cette ville et bien plus manipulatrice qu’on aurait pu le croire. Elle était vraiment fascinante, et en voyant l’intérêt que Stefan lui portait je me suis tout de suite posé en rival pour le cœur de la belle. Rivalité fraternelle, et puis j’étais humain, jeune, naïf, trop naïf probablement et puis amoureux. J’étais tombé sous le charme de la demoiselle.
J’ai appris qu’elle était vampire, le genre de créature qui était censé n’exister que dans les contes. Contrairement à mon frère elle n’eut pas besoin de m’hypnotiser. Je l’avais accepté et c’est uniquement parce que je l’aimais que j’étais capable de supporter tout ça. Ce que j’avais plus de mal à accepter c’était le fait qu’elle voue autant d’intérêt à mon frère qu’à moi. J’en étais malade, j’étais jaloux et je la voulais pour moi tout seul tout comme mon frère la voulait pour lui tout seul mais nous n’étions pas maître du jeu. C’était Katherine qui décidait et nous n’avions pas vraiment notre mot à dire. Ne supportant pas de laisser Katherine et Stefan tout seul je prolongeais ma permission pour ne pas retourner dans l’armée des confédérés et me battre pour la guerre de Sécession, je préférais me battre pour le cœur de Katherine. Bien sûr je fus la honte de mon père mais peu importe. J’ai passé le maximum de mon temps avec Katherine, voulant à tout prit qu'elle me transforme pour que je puisse passer l'éternité à ses côtés, j'étais totalement fou d'elle. Mais elle ne me jugeais pas encore prêt bien qu'elle me faisait boire son sang.

Les attaques dans la ville se faisaient de plus en plus courantes et l’assemblé des fondateurs commençait à avoir des soupçons. Ils ont deviné la présence des vampires et ont voulu les exterminer. Giuseppe avait aussi des soupçons sur Katherine vu la compassion que nous avions pour elle et Stefan c’était mis en tête de lui faire comprendre qu’elle était quelqu’un de bien, que tous les vampires n’étaient pas de mauvaises personnes. Je lui avais fait promettre le contraire mais étant un éternel moralisateur il ne put s’empêcher de tenter le coup. Mon frère est parfois le pire des idiots. Etait-il inconscient à ce point pour croire que notre père allait hocher la tête en lui disant « je comprends mon fils ne t’en fait pas » ? Ce qui devait arriver arriva, grâce à Stefan mon père coinça Katherine et grâce à la boussole ensorcelée de Jonathan Gilbert ils réussirent à coincer les autres. J’en ai terriblement voulut à Stefan pour ça. On a essayé de la sauver mais nous avons tous les deux été tué par notre père qui une fois de plus pensait à l’honneur de sa famille. Nous avions le sang de Katherine dans nos veine on s’est donc réveillé. Je me suis réveillé avant mon frère, j’étais dans la carrière avec Emily Bennett, la gouvernante et sorcière de Katherine. Je lui ai demandé de la sauver à n’importe quel prix mais il semblait qu’il était trop tard.
J’étais désespéré, anéantit et je voulais me laisser mourir ne voyant pas l’utilité de vivre sans celle que j’aimais. Mais Stefan en avait décidé autrement. Il s’est transformé sans vraiment le vouloir puis il a été fasciné par ses nouveaux pouvoirs, il a voulu que je me transforme aussi. Il m’y à forcer pour que l’on puisse être ensemble pour l’éternité, seulement je lui promis que son éternité allait être un enfer, j’allais moi-même m’en assurer. Ce fut seulement après qu’Emily m’annonça qu’elle avait pu sauver Katherine mais que pour ça elle avait dû sauver tous les autres vampires. Ils étaient enfermés dans la crypte sous l’église. Elle m’expliqua comment la délivrer mais il allait falloir attendre que la prochaine comète passe puisque celle-ci avait tiré sa puissance de la comète. En échange je devais protéger ses descendants ce que je me suis engagé à faire.

Les années sont passées, Stefan est devenus un vrai bouché sanguinaire alors qu’à l’époque j’étais encore assez sage mais ça changea bien vite. Je me suis mis à tuer mais sans vraiment y prendre de plaisir n’ayant toujours que Katherine en tête. Jusqu’à ce que je rencontre Sage, une vampire bien plus âgée que moi qui m’a appris à prendre ce plaisir, à jouer avec mes victimes sans obligatoirement les tuer d’ailleurs. Depuis j’ai profité à fond de chaque instant, je me suis bien amusé et je n’ai jamais eu de pitié, alors que Stefan lui passait d’un extrême à l’autre, grâce à Lexie. Un jour il bouffait des écureuils et le lendemain toute une ville. L’avantage que j’avais par rapport à lui c’est que je gérais parfaitement. J’ai pas mal suivit mon frère pour lui pourrir la vie, je comptais bien tenir cette promesse. Et puis plus tard j’ai rencontré Bree, une jeune sorcière à l’époque qui a essayé avec moi d’ouvrir la crypte mais ça n’a pas réussi, il manquait un ingrédient.
Plus tard je suis revenu à Mystic Falls, parce que mon frère y était revenu aussi tout simplement, et un soir je suis tombé par hasard sur une jeune fille qui attendait ses parents. Je l’ai prise pour Katherine, elle était son parfait sosie mais elle s’appelait Elena et était humaine. J’ai dû avaler la nouvelle en quelques secondes puis je l’ai hypnotisé pour qu’elle m’oublis et qu’elle trouve le bonheur.  J’ai tué des gens pour mettre mon frère dans une position délicate. Il fréquentait déjà Elena bien entendus, on savait tous les deux pourquoi et elle semblait déjà être à sa bonne. Alors je suis resté dans mon objectif premier qui était de lui faire vivre un enfer et j’ai fait connaissance avec la charmante Elena. Je suis sorti avec Caroline, une de ses meilleures amies vu que Stefan avait déjà pris la précaution de lui offrir de la veine de vénus. Mais ce n’était pas un problème j’allais me rapprocher d’elle et la séduire avec mon charme naturel. Mais je ne perdais pas en tête l’idée de sortir Katherine de la crypte. Stefan ne changeait pas avec son éternel morale, il avait bien trop peur que je m’en prenne à sa chère et tendre.

Il a fini par vraiment m’aider à délivrer Katherine avec l’aide d’Elena, de Bonnie et de sa grand-mère. Il avait vraiment envie que je parte mais petit problème Katherine n’était pas dans la crypte et j’appris par Anna qu’elle n’avait jamais cherché à me revoir. Autant dire que ça m’a foutus un coup. J’ai un peu déprimé, le temps de m’en remettre puis j’ai géré à ma façon, en dansant, en buvant et en m’éclatant, plus rien n’avait d’importance. Mais bientôt arriva le problème Isobel évidemment, la mère biologique d’Elena, que j’avais transformée en pensant que c’était Katherine qui me l’envoyait, mais non c’était John Gilbert, cet abrutit de tonton Gilbert. Celui-là avait la fâcheuse tendance de revenir à la vie quand je le tuais, c’était contrariant. Il portait la même bague qu’Alaric, qui était le mari d’Isobel avant. Et c’était elle qui avait donné ces bagues à Ric et à John qui se révéla être le vrai père d’Elena. Vous suivez ? Oui parce que c’est assez tordus cette affaire.
Plus tard pour compliquer le tout Katherine a pointé le bout de son nez qu’elle s’est bien sûr amusée à faire passer pour le bout du nez d’Elena. Je me suis fait avoir avec beauté la première fois, je l’ai embrassé… C’est ça a traîner avec une fille qui est le parfait sosie de celle que vous avez aimé pendant cent cinquante ans, on en tombe inévitablement amoureux. Mais encore et toujours elle était amoureuse de mon cher frère. J’ai dû donner de mon sang à Caroline, notre blondinette internationale pour la sauver d’un accident indirectement provoquer par l’appareil de John. Elle était censé guérir et basta mais il a fallu que Katherine s’en mêle et elle a bien sûr fait d’elle un vampire ce qui l’a rendu encore plus insupportable qu’avant. J’ai appris l’existence des loup-garous et pas avec le plus grand des plaisirs. Ces bestioles la peuvent tuer un vampire d’une seule morsure. Mason, l’oncle de Tyler, en était un, en plus de ça il était avec Katherine et cherchait à nous dénoncer, du coup je l’ai tué. Mais cette vampire manipulatrice avait d’autres plans, elle voulait faire en sorte que Tyler devienne loup-garou, ce qu’elle a fait le soir où on a essayé de la tuer. On aurait d’ailleurs put la tuer mais au lieu de ça on l’a enfermé. Pas une minute de répit, le soir même Elena c’était fait enlever.

C’est en la retrouvant qu’on a fait connaissance avec le premier originel qu’on voyait, Elijah. Qu’on avait soit disant tué mais qui ne le voyait pas comme ça et a décidé de lui aussi être contrariant en revenant à la vie. Bon on a appris plus tard comment tuer un originel mais celui ci était loin d’être le plus dangereux. Par la même occasion j’ai fait la connaissance de Rose, une vampire que j’affectionnais beaucoup. Mais j’avais tué Mason et ce n’était pas sans conséquence, une louve nommée Julia a voulu se venger en me mordant un soir de pleine lune mais c’est Rose qui a tout prit. Elle disait que moi j’avais des personnes pour qui je comptais alors qu'elle n'en avait plus et qu’elle avait assez vécus. Elle se sentait de plus en plus mal, avait des hallucinations et souffrait comme pas possible. J'ai essayé de trouver un antidote, j'ai cherché à la sauvé mais d'après Julia il n'y avait aucun moyen pour ça. Je lui ai construit un rêve, un dernier, et je lui ai enfoncé un pieu dans le cœur, elle était morte avec le sourire et heureuse. C’était mieux comme ça, je considérais que je lui avais rendus service même si ça m’avait fait mal puisque mine de rien je m’y étais attaché.
Klaus fit son entrée, voulant sacrifier Elena pour pouvoir réveiller le côté loup qui était en lui et devenir un hybride. Le grand méchant loup assoiffé de sang. Elena était prête à mourir mais moi je n’étais pas prêt à la laisser mourir, je lui ai fait boire mon sang contre son gré, elle m’a détesté et je m’en suis voulu également. J’ai même été jusqu’à demander à Klaus s’il ne pouvait pas pousser son rituel d’un petit mois. Culotté oui mais rien de nouveau venant de moi. J’ai voulu tout faire capoter en délivrant Caroline et Tyler, tuant par la même occasion son sorcier mais je n’avais pas prévus qu’il ai tout en double. Heureusement Bonnie et John avait trouvé un moyen de sauver Elena en échangeant sa vie ou plutôt sa mort contre celle de John, je dirais d’ailleurs bien "bon débarra" mais on va dire que pour une fois je vais être polis. Cependant cette nuit-là celle qu’on perdit réellement ce fut Jenna, ce qui me toucha un peu plus mais ce n’était pas tout. Tyler m’avait mordu en se transformant quand je l’avais libéré. Je n’ai pas voulu en parler à Elena, je lui ai juste demandé de me pardonner pour lui avoir fait boire mon sang mais elle n’était pas prête à ça, il lui fallait plus de temps, alors j’ai dit que je comprenais et je n’ai rien ajouté d’autre. Mais évidemment il a fallu que Stefan ramène sa fraise et aille tout cafter à Elena pendant qu’Alaric jouait les anges gardiens à m’empêcher de me suicider. Il était pourtant hors de question que je souffre autant que Rose avait souffert.

Mais Stefan a bel et bien trouvé une solution, un remède qui se trouvait être le sang de Klaus mais pour ça il avait dû se donner à ce dernier. Il m’avait sauvé la vie c’était donc, à mon tour de l’aider. Je l’ai traqué lui et Klaus à l’aide de Ric et bien sûr sans en parler avec Elena. J’eu bien entendu le droit à tous les reproches possibles quand celle-ci l’a découvert alors que ce n’était pas vraiment le moment. Mon frère venait de tuer Andy n’ayant trouvé que ce moyen pour me faire passer le message d’arrêter de les suivre. J’ai voulu arrêter mais Elena c’est mis elle-même à leur poursuite en entraînant Alaric, un soir de pleine lune en plus. Il m’a prévenu et je les ai rejoints. On s’est fait attaquer par un loup en cours de mutation en hybride, enfin mutation ratée apparemment. Stefan m’est venue en aide, moi qui pensait qu’il ne pouvait plus être sauvé je m’étais trompé puisqu’il semblait que je comptais toujours pour lui.
Klaus est revenu à Mystic Falls avec Stefan, voulant savoir ce qui n’allait pas, pourquoi il n’arrivait pas à créer des hybrides. Et il a découvert qu’Elena était en vie, il a aussi découvert que c’était son sang qui permettait la bonne mutation des loups en hybrides. Il a donc chargé Stefan de sa protection, celui-ci avait perdus toute humanité. Mais on a réussi à le convaincre de nous aider à tuer Klaus pour être libre, on a aussi réussi à avoir l’aide de Rebekah pour attirer Klaus dans notre piège en lui faisant croire que Mikael était mort. Notre plan avait marché à la perfection, j’allais enfin tuer Klaus avec l’arme de son père mais à la dernière minute Stefan m’en a empêché, gagnant sa liberté au passage. Je n’ai appris que plus tard qu’il l’avait fait pour me sauver. Mon frère s’est vengé en volant les cercueils renfermant la famille de Klaus et les protégeant par un sort grâces aux sorcières mortes. Il a mis Bonnie au parfum qui a fini par prévenir Elena qui m’a également prévenu. Le ptit jeu du plus fort entre Klaus et Stefan dura un certain temps mais Klaus récupéra enfin ses cercueils, sauf que j’avais pris soin d’enlever la dague du corps d’Elijah avant, sachant qu’il allait être fou furieux contre son frère.

J’avais vus juste, la famille s’est rebellée contre lui mais le plus gros problème vint régler la discorde familiale. Ce que j’appelle le gros problème se nomme Esther. Sorcière originel et mère de la famille originelle. Elle voulait tous les tuer, jusque-là c’était parfait. Elle les avait tous lié et le petit chouchou parmi les fils voulait se sacrifier. Mais Rebekah détenait Elena, on devait donc empêcher Esther d’agir et pour ça j’ai dû rompre le lien des sorcières en transformant la mère de Bonnie en vampire, autant dire qu’elle n’est pas très contente mais au moins Elena était en vie. On a remarqué plus tard que quand un originel mourrait il entraînait toute sa lignée avec lui et ne sachant pas de quelle lignée on était on ne savait pas si on devait tuer Klaus ou non. Je partis avec Elena à la recherche de cette réponse qu’on ne réussit pas à avoir mais cette petite virée me permit de me rapprocher d’elle, d’ailleurs ça aurait été bien mieux sans Jeremy. Depuis Elena s’est retrouvée partagée entre mon frère et moi.
Pour pouvoir détruire Klaus et le reste de ses enfants Esther a créé un nouveau vampire originel, plus puissant que les autres et chasseur, qu’on ne pouvait tuer qu’en tuant Elena : Alaric. Alaric qui avait un alter ego super dangereux à cause de sa bague qui l’avait ressuscité bien trop de fois. Il eut un peu de temps dans la peau du vrai Ric avant sa transformation. Il voulait se laisser mourir. Je suis allé lui rendre une dernière visite. Alaric était le seul pote que j’avais et le voir mourir à son tour me dévastait il faut bien l’avouer. Esther, qu’Alaric avait tué dans un de ses derniers moments de lucidité prit le contrôle de Bonnie pour qu’elle donne son sang à Ric et qu'il achève sa transformation. Le vrai Ric disparut et laissa place à son alter ego en mode chasseur originel. On tenta de le tuer mais ça c’était avant qu’on sache qu’il était lié à Elena. Quand Klaus l’a compris il a voulu vider Elena de son sang mais on a utilisé le sort qu’on avait réservé à Ric pour neutraliser Klaus. J’ai caché son corps mais Alaric l'a retrouvé et à enfoncer le pieu en chêne blanc dans son cœur. Klaus avait dit qu'on était originaire de sa lignée, ne sachant pas s'il disait la vérité ou non je ne savais pas si j'allais mourir. J’ai reçu un coup de fils d’Elena me disant qu’elle était à mi-chemin entre moi et Stefan et qu’elle choisissait d’aller vers lui. Ça m’a brisé le cœur mais j’aurais dû m’y attendre, après tout ce n’était pas si étonnant que ça. Rebekah a réussi à fuir et moi je me suis battu avec Ric, sachant très bien que je n’avais aucune chance, jusqu’à ce qu’il s’effondre.  C’est là que je suis rentré en trombe et que Meredith Fell m’a assuré qu’Elena allait bien, elle lui avait donné du sang lors de son dernier et récent passage à l’hôpital, ce qui signifiait qu’Elena était… en pleine mutation pour devenir un vampire.

Stefan a essayé de la mettre à son régime et moi d’être présent le plus possible pour elle. Tout était différent, je l’aimais et elle semblait enfin le prendre réellement en compte. Elle semblait même partager cet amour. J'étais heureux avec elle mais comme toujours il y avait une tâche sur le tableau, Stefan. J’ai passé un temps fou à devoir supporter son idylle irréprochable avec Elena sans rien dire ou presque pas et maintenant que c’est enfin mon tour ça me faisait mal de le voir malheureux, avait-il eu mal pour moi ça je n’en avais pas l’impression. Bordel ce que ça pouvait être chiant d’avoir un cœur ! Sans oublier que le sang que Meredith a donné à Elena est le mien, c’était un lien qui me pose problème. Je savais bien qu’elle n’était pas comme Tyler était vis-à-vis de Klaus mais je doutais, j’avais peur que ce qui l’attache à moi ne vienne pas seulement de ses sentiments. Mais comment je pouvais m’assurer du contraire ? Je ne pouvais pas. Mais le lien du sang étant bel et bien la je l'ai fais s'éloigner de moi. Elle est allée vivre chez les Mikaelson, quelle heureuse surprise, ça devait bien être la seule chose que je n’aurais pas voulu entendre. Elijah devait pourtant être l’originel qui m'était le plus sympathique avec peut être la blondinette, quoi que j’ai quelques souvenirs cuisant de son sevrage de veine de venus, mais le savoir plus souvent avec Elena que moi me faisait bouillonner. Ce n’était pas simple de passer à autres chose dans ses conditions. Sans compter que toutes les personnes mortes de cette ville ont eu la bonne idée de réapparaître. Au moins peut-être que Rose ou Andy viendraient me consoler.
Des sorcières mortes revenue à la vie. Mortes ou vivantes de toute façon celles la étaient toujours présente pour nous faire chier ! Elles avaient lancé une sorte d'épidémie qui n'atteignait que les vampires et qui provoquait à peu prêt les même symptômes qu'une morsure de loup-garou. J'étais avec Elena quand j'eu une montée de ces effets et également avec Bonnie qui n'avait plus de pouvoirs. Elena étant aussi atteinte de cette folie a forcé Bonnie à me donner son sang pour m'aider et a finit par la tuer sans se contrôler. Elle et moi sommes les seuls à connaitre la vérité à propos de sa mort. Tout le monde croit qu'elle est une des nombreuses victimes de la tornades qu'il y a eu à ce moment la. L'épidémie finit par cesser, il y eu un affrontement entre les sorcières mortes et les originels. Bien que peu amis avec eux je pris partit pour les originels bien évidemment. D'une parce que s'ils se faisaient tuer je mourrais aussi et de deux parce que je n'ai jamais aimé ces pestes de sorcières ou du moins la plupart, celles qui essayent de me tuer donc forcément ça fait un paquet. Contre toute attente j'y ai retrouvé Katherine qui elle était du côté des sorcières. Pas étonnant elle avait du trouver par la le moyen d'échapper à l'épidémie. Je lui ai tiré dessus quand elle a essayé de fuir et j'ai si bien visé qu'elle s'est retrouvé à terre, un pieu enfoncé non loin de son cœur à me supplier de l'aider. Katherine Pierce en pleine supplication, je pouvais être fier de moi on ne voyait pas ça tous les jours ! Malgré cette irrépressible envie de lui donner le coup de grâce j'ai retiré le pieu, ne pouvant m'y résoudre. Quand à elle elle m'a attrapé et m'a fait sortir à vitesse vampirique du cercle de flamme qui était en train de se former tout autour du groupe. Elle m'a ensuite brisé la nuque purement et simplement.

Elijah a hypnotisé Elena pour qu'elle oublie leur relation et me l'a laissé me demandant bien entendu de ne rien lui dire. Je n'ai pas compris pourquoi il avait fait ça mais pour une fois j'ai accepté sans discuter. Elena et moi avons reprit notre relation la où on l'avait laissé et sommes partis en vadrouille à Boston accompagné d'un vampire que j'avais engendré. Le but de celui ci était de me faire redevenir l'ancien Damon, celui qui ne fait pas attention aux autres. Et ça a plutôt bien fonctionné je dois dire ! On avait réussit à faire qu'Elena accepte de se nourrir à la source, puis d'effacer la mémoire et on l'avait aidé à se contrôler. En revanche quand Elena m'a surprit entrain de vider une personne de son sang elle l'a beaucoup moins bien prit et est repartie à Mystic Falls. Quand à moi je suis resté prêt de deux ans à Boston. Quand je suis revenue à Mystic Falls j'étais toujours sanguinaire et toujours en froid avec Elena ce qui a duré un petit moment.
J'ai appris la mort de Katherine... Ce qui m'a beaucoup plus atteint que ce que je n'aurais pu penser. Katherine, celle qui m'avait créé, celle que j'avais aimé et cherché à délivrer pendant un siècle et demi... J'avais voulu la tuer tellement de fois comme un tas d'autres personne et elle avait toujours survécus alors me dire qu'elle avait été tuée de la main de ce chasseur de Petrova... Ça n'était pas une mort digne d'elle. Elle n'aurait pas dû mourir comme ça. J'étais anéantit même si j'essayais de le cacher. Cependant j'étais encore loin d'être au bout de mes surprises. Des mois plus tard lors d'un bal devinez qui est venue à ma rencontre sous les traits d'Elena pour ensuite se révéler être bel et bien Katherine Pierce ? Ah ben oui, Katherine Pierce. Elle était bel et bien en vie et m'avait laissé croire le contraire, pour ça j'étais en rogne contre elle. Mais en même temps soulagé il fallait bien l'admettre et puis après tout elle me disait à ce moment même à moi seul qu'elle était en vie. Elle avait quelque chose en tête et voulait que je sois son partenaire de crime. Personnellement je ne demandais que ça de faire une escapade mais je voulais savoir dans quoi je mettais les pieds. Elle ne voulait rien dire et j'insistais donc elle a finit par me briser la nuque, encore une fois, et s'en aller. Elle m'a recontacté par téléphone des mois plus tard pour prendre des nouvelles et je l'ai menacé d'aller balancer qu'elle était en vie à Klaus pour qu'elle revienne à Mystic Falls. Je ne pensais pas que ça allait fonctionner vu qu'après avoir dit qu'on ne la manipulait pas elle m'avait raccroché au nez. Et pourtant elle était revenue squatter la pension sans demander la permission bien entendue.

Elena avait perdu son humanité. Oui parce qu'entre temps de son côté il s'était passé beaucoup de choses. Elle s'était remis avec Elijah qui avait embrassé Tatia. Je lui avais conseillé d'éteindre son humanité en la voyant en pleure puisque soyons honnête c'était ce qui pouvait le plus l'aider et puis tout vampire passait par la alors autant qu'elle y passe maintenant. Mais ce fut Klaus qui l'obligea finalement à le faire. Bref après ça Tata Jenna est venue me harceler au Mystic Grill pour que j'aide Elena a retrouver son humanité. J'étais loin d'être le mieux placé pour ça, je n'étais même plus proche d'elle alors pourquoi me le demander à moi ? J'ai refusé et pourtant j'ai établis un plan pour faire revenir Elena. J'ai envoyé un chasseur sur sa piste. Quand il s'agit de pister un vampire ils sont très efficace. Quand à moi j'ai pisté le chasseur. Il a finit par la retrouver et à entrer en phase d'observation. Quand elle finit par faire un faux pas et mordre quelqu'un le chasseur lui tira dessus. C'était ce qui était prévu tout comme le fait que je m'interpose à la dernière seconde pour recevoir la balle à sa place. Le coup du choc a fonctionné à merveille vu qu'Elena a retrouvé son humanité en deux deux sans même sans rendre compte. Elle a tué le chasseur sous l'effet de la colère mais il restait un léger petit problème... La balle avait été trempée dans du venin de loup-garou. Elle m'a conduit de force chez Klaus pour qu'il me guérisse.







Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/
 
I can hear you, dumbass
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» If you can hear me now I'm reaching out to let you know that you're not alone PV
» Hello hello, can you hear me? I can be your china doll if you want to see me fall. ₪ 31 jan, 20h15
» Can you hear this sound ? [Privé Luna & Elisan]
» remind me how it feels to hear your voice ✿ dylan
» i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: BIENVENUE SUR GHOST WORLD :: cartes d'identité :: TOUT EST EN ORDRE-