AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  “ – I don't know, I just need to help people. ”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: “ – I don't know, I just need to help people. ”   Dim 26 Oct - 20:45


I don't know, I just need  to help people.
ALEXANDERH+NOLAN


Il bayait, essayant de faire de son mieux pour ne pas s'endormir debout. Là, devant la machine à café du fond du couloir il avait la sensation que ce n'était qu'une question de minute avant qu'il ne décide de sauter sur un canapé pour dormir. Le seul problème c'était qu'il ne pouvait pas. Il lui restait encore deux bonnes heures de services et en tant qu'interne il n'avait pas vraiment le droit de faire des caprices. Ce n'était qu'une question de mois avant de passer l'examen final et d'intégrer les secours de l'hôpital. Nolan s'imaginait déjà derrière le volant du camion, comme si sa place avait toujours été là. Un sourire apparus sur son visage rien qu'à cette pensée. Il repéra ensuite son reflet sur la machine et remarqua l'état catastrophique de ses cheveux. Dans un élan d'énergie il se recoiffa légèrement se disant qu'il avait vraiment une tête de zombie. Il avait pris l'habitude de gratter des heures de sommeils par ci par là, sans pour autant réussir à se faire des nuits complètes. Il y avait toujours quelques choses qui l'empêchaient de dormir. Une conversation sur skype avec ses soeurs à Barcelone, son colocataire qui ramenait de quoi mangé à 16h de l'après-midi ou encore des idées que Nolan devait noter. L'appartement qu'il partageait avec Bobby était parfaite pour le sorcier comme pour le loup-garou. Ils avaient l'un comme l'autre leurs petites cachettes, leurs petits secrets. Nolan en particulier qui avait littéralement créé un espèce de petit jardin dans l'un des balcons. Il était passionné, têtu aussi. Il avait toujours envie d'en savoir plus, d'être capable de plus. Son père n'était peut-être pas derrière lui pour tout lui enseigner, mais Nolan se débrouillait pour l'instant. Il essayait, du mieux qu'il pouvait, de faire ce qu'il aimait le plus dans la vie : sauver des vies.

« - Allez.... » Il tapota légèrement la machine, priant pour que le café arrive plus vite. Rien à faire, il n'y avait que de l'eau dans son gobelet ce qui le fit grogné comme un vulgaire homme des cavernes. Le dossier qu'il avait sous le bras glissa d'ailleurs, ce qui n'arrangea rien à son humour. Il jeta son gobelet dans la poubelle à côté avant de tout ramasser et de se frayait un chemin jusqu'à la salle des infirmières. « - Faites comme si j'étais pas là. » Il alla directement à la machine à café, prenant le premier mug qu'il trouva. Généralement, personne ne lui disait rien. Ils avaient tellement l'habitude de le voir dans le coin. Il était curieux et parlait sans doute un peu trop, mais on l'appréciait. Alors qu'il ressortie de là avec du bon café bien chaud - elles avaient tout compris les infirmières - Nolan regarda de nouveau les détails du dossier qu'il avait piqué à l'accueil.

Une petite fille avait perdu la vue. Nolan lisait attentivement le dossier, sans rien manqué. Elle avait sept ans, c'était sa mère qui l'avait amené dans la matinée, paniquée. D'après les médecins il n'y avait rien à faire, c'était tout simplement génétique. Mais Nolan avait quelques choses en tête. Il voulait essayer quelques choses. Il n'avait trouvé aucun remède parmi ses plantes, mais il pensait peut-être qu'en faisant le bon rituel... il devait essayer. En arrivant devant la chambre de l'enfant, il entra sans faire de bruit. Elle dormait, étrangement paisiblement. Nolan posa le dossier et son mug presque vide sur la table la plus proche avant de prendre dans sa main l'objet qui pendait à son cou. Il faisait toujours ça quand il était nerveux. Une habitude. C'était le collier de sa mère, il l'avait récupérée après sa mort. Prenant son courage à deux mains il s'arrêta près du lit, prenant la main de l'enfant. On pouvait alors entendre dans le néant de l'hôpital quelques mots qu'il murmurait. 'Et Oculi Hominum perierat, Reversus Voltus Ex videre....' Il sentait son énergie le quitter petit à petit, mais continua comme si sa vie en dépendait. Et soudain, un bruit se fit entendre et Nolan se retourna.

Quelqu'un venait d'ouvrir la porte de la chambre.


Dernière édition par Nolan F. Crowley le Ven 7 Nov - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: “ – I don't know, I just need to help people. ”   Lun 27 Oct - 22:34


I don't know, I just need  to help people.
ALEXANDERH+NOLAN

J'étais plongé dans mes dossiers depuis le début de la journée et je ne m'étais accordé qu'une petite pause de vingt minutes. Je n'avais plus l'envie de sortir prendre mon temps avec mes collègues quand le temps me le permettait. Je n'avais plus envie de voir grand monde à part Chloé et Clara. Maggie avait quitté non seulement l'hôpital mais aussi la ville, laissant un vide profond dans mon coeur. Je ne pensais vraiment pas que son départ me toucherait autant. Cet éloignement sans la présence de Louise pour brouiller mon esprit me faisait prendre conscience de son importance. Je l'aimais. Peut être depuis que je la connaissais mais mon amour perdu m'interdisait d'avoir d'autres sentiments aussi quelconques qu'ils puissent être pour une autre femme. Malgré l'envie qui ne me manquait pas, je ne cherchais pas à la contacter, préférant la laisser encaisser tout ce que je lui avais dit avant son départ et j'imaginais son retour. Lui dirais-je que je l'aimais ? Aurais-je la force ? Etait-ce sain pour elle ? J'étais tout de même un fantôme. J'étais tout de même mort... J'étais mort mais je ressentais comme si je découvrais pour la première fois ce qu'était l'amour. J'ouvrai enfin le dossier le plus épais de la pile enfouissant mes pensées dans un coin. Dans la matinée, une enfant avait été admise dans le service des urgences. Elle avait perdu la vue.

Une équipe, qui n'était pas la mienne avait été mise sur le cas de la petite fille mais leur bilan était claire. Aucune guérison ne semblait possible : sa perte de vue était génétique. Il y avait une chose qui me dépassait : comment pouvait-on déclarer une chose impossible dans le monde fou où nous vivons ? Comment pouvons-nous assurer que cette enfant ne retrouverait jamais plus la vue alors que dehors se baladaient des vampires, de loups, des fantômes et des sorciers ? La médecine a ses mystères que les médecins ignorent j'en était persuadé. Il fallait que je rende visite à l'enfant. Que je lui parle, qu'elle explique comment tout ça était arrivé. Nous pouvions même tester des systèmes nouveaux pour lui faire discerner des formes comme il en existe en Angleterre... Ca serait une première aux Etats Unis.

Je sortis de mon bureau avec le dossier. Passant devant l'accueil je demandai à ma collègue de m'indiquer la chambre de la petite. Je parcourais l'hôpital sans faire attention à rien jusqu'à la chambre qui m'intéressait. Je me stoppais net devant la porte. Une voix d'homme se faisait entendre à l'intérieur. Si le silence n'avait pas régner dans le couloir je n'aurais pas pu percevoir ce qu'elle disait. La personne à l'intérieur parlait latin. Un sort. Un sorcier. C'était forcément ça...
J'ouvris la porte faisant mine de rien, interrompant ainsi le sorcier et sa magie. Il ne pouvait éviter le face à face qui qu'il soit. En bon comédien que j'étais je fis une tête surpris en voyant le jeune homme au chevet de la petite fille. Son visage ne m'était pas inconnu. C'était un jeune interne. Je finis par briser le silence :

-Je suis le médecin qui récupère le dossier. Tu étais dans la précédente équipe ? Qu'est ce que tu fais là ?


Je savais pertinemment qu'il ne faisait pas partit de l'équipe en charge du dossier avant la mienne et je cherchais à le déstabiliser. Je voulais le mettre dans une position inconfortable. Il était obligé de me mentir et je le savais. Dommage pour lui.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: “ – I don't know, I just need to help people. ”   Ven 7 Nov - 22:18


I don't know, I just need  to help people.
ALEXANDERH+NOLAN

Ce n'était pas pour rien que Nolan voulait devenir urgentiste. Son besoin presque vitale de sauver la vie des autres - ou de l'améliorer - le pousser à utiliser la magie et par conséquent il risquait de mettre sa race en danger. Pour l'instant seul les vampires avaient réussi à se frayer un chemin vers l'extérieur et ce n'était pas forcément une bonne chose. Nolan ne voulait pas que le monde apprenne que la magie existe, que les sorciers sont réels. Il ne voulait pas risquer une telle chose et pour cela il était très prudent. Du moins il pensait l'être. Il avait beau être sur le point d'être véritablement médecin, il n'avait encore rien d'un adulte. Il n'avait encore rien d'un sorcier de haut-niveau qui gérer parfaitement toutes formes de magie. Nolan était différent et il le savait. Il suivait les règles tout en réussissant parfois à les contourner. La façon dont il avait découvert ses pouvoirs lui avaient montré à quel point la magie était bonne, bénéfique pour le reste du monde. Il continuait encore à son âge à apprendre, à découvrir de nouvelles choses. Il était tout particulièrement fasciné par le pouvoir des plantes, continuant à créer de nouvelles choses sans que personne ne s'en aperçoivent vraiment. Nolan vivait dans son monde, dans sa bulle. C'était comme si rien ne pouvait l'atteindre et quelque part il était très bien comme ça. Cependant, les évènements de ces derniers jours lui avait prouvé une chose bien difficile à accepter : il allait devoir prendre part au combat, un jour ou l'autre. Et il allait devoir se défendre et protéger ceux qu'il aimait.

Sa main dans celle de Nolan, l'enfant n'avait nullement conscience de ce qui était en train de se passer pourtant Nolan le ressentait lui. C'était aussi clair qu'un matin de printemps, son énergie permettait à ses paroles de prendre formes. Il pouvait en sentir l'effet, sans savoir réellement si cela allait marger. Les mots avaient un pouvoir et créer un sort n'était pas une chose facile. Il avait étudié, pris son temps, réfléchis longuement avant de pouvoir faire ce qu'il faisait. Et tout cela dans le but de pouvoir redonner la vue à cette petite fille. Il pensait à Hope, aussi. S'il avait su faire ce qu'il faisait il y a quelques temps peut-être qu'Hope ne serait jamais partie et peut-être que son père ne l'aurait jamais considéré comme une personne faible - ce qu'elle n'a jamais été. Il savait qu'on pouvait survivre en étant aveugle. Mieux que personne Nolan le savait, mais il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que cette enfant ne méritait pas ce qui lui arrivait. Et que pour une fois il pouvait essayer quelque chose de nouveau. Il se sentait fatigué d'un coup, mais l'adrénaline monta en lui quand quelqu'un ouvrit la porte. Par automatisme, Nolan se releva. Il était pris au piège.

« Je suis le médecin qui récupère le dossier. Tu étais dans la précédente équipe ? Qu'est-ce que tu fais là ? » Nolan se dirigea vers le dossier un peu plus, qu'il récupéra un peu nerveusement. Il n'était tellement pas doué pour mentir, tellement pas ! Il prit de nouveau son mug d'ailleurs. « - J'étais... J'étais simplement venu voir si elle allait bien. » Ce n'était pas en partie faux, mais ce n'était pas sa véritable intention. Nolan se rendit compte qu'il avait déjà croisé ce médecin, le docteur Rosenbach. Sa fatigue faisait fonctionner son cerveau au ralentit, il le savait. Est-ce qu'il avait entendu quelques choses ? Avait-il compris ? C'était le doute total, et le cachots dans l'esprit du jeune interne qui lança un coup d'oeil inquiet à la fillette qui semblait loin dans ses rêves. « - Je sais que ce n'est pas très professionnel de ma part de venir, on est pas censé s'attacher au patient, mais c'était plus fort que moi. » Dans ces moments magiques Nolan avait bien envie de toucher un bouton pour qu'il réussisse à se taire. « - Je... Je ferais mieux d'y aller. » Fuir, en voilà une bonne option.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: “ – I don't know, I just need to help people. ”   Mer 12 Nov - 22:19


I don't know, I just need to help people.
ALEXANDERH+NOLAN
J'interrogeais le jeune interne du regard attendant une quelconque réponse, un quelconque signe de malaise. Je regardais discrètement la jeune fille dans le lit. J'avais interrompu le sort et vérifiais que tout aille bien. Si ce n'était pas le cas je laisserai tomber mon enquête et demanderai a Nolan, car c'était comme ça qu'il s'appelait, de faire ce que je ne pouvais plus faire. J'aurais pu être comme lui, mettre à profit ma magie mais j'avais vu cela comme un poison. Je n'avais pas pensée au pouvoir bénéfique que j'avais et si je cuisinais le jeune homme devant moi c'était pour le tester. Pour tester sa vigilance. Et pour l'aider par la suite. Clairement, il ne faisait pas de magie noir il y a quelques minutes. Nolan finit par me répondre après un temps d'attente.

-J'étais... J'étais simplement venu voir si elle allait bien.


Bonne chose, il ne mentit pas mais il ne répondait pas à ma question ce qui me fit légèrement sourire. Après un coup d'oeil à la petite, comme pour vérifier que rien avait empirer son cas, Nolan choisit l'option fuite. J'aurais sûrement fais pareil.

-Je sais que ce n'est pas très professionnel de ma part de venir, on est pas censé s'attacher au patient, mais c'était plus fort que moi. Je... Je ferais mieux d'y aller.


Il fit quelques pas vers la porte de la chambre. Son échappatoire. Sa porte de sortie. Alors qu'il était sur le point de quitter la pièce soulager, je me raclais la gorge. J'aimais faire les choses de manière théâtrale et chaque seconde de cet entrevu était calculé. J'eu un sourire en coin.

-'Et Oculi Hominum perierat, Reversus Voltus Ex videre....' C'est bien ça ? Pas très original...

J'attendais un peu. Je voulais voir sa réaction. Je le provoquais légèrement tout en sachant bien que soit il nierait, soit il ne relèverait pas soit il se retournerait et chercherait à comprendre qui j'étais... Dans n'importe laquelle de ces situations je chercherais à le retenir et à parler avec lui parce que ce jeune homme me rappelait l'homme que j'aurais pu être avec mes pouvoirs...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: “ – I don't know, I just need to help people. ”   Ven 14 Nov - 22:00


I don't know, I just need  to help people.
ALEXANDERH+NOLAN

Nolan s'arrêta. Il était sur le point de partir, prêt à fuir parce que la situation était tout de même un brin dangereux, mais tout d'un coup, tout se transforma. Cet homme avait entendu, mieux, il avait compris ce qu'il était et ce qu'il avait cherché à faire. Autant le dire tout de suite, c'était la première fois que Nolan se faisait prendre et il ne savait pas trop comment réagir. Il avait appris à se cacher, à divulguer sa magie, mais désormais il était à découvert. Était-ce ce que les vampires avaient vécu quand quelqu'un réussissait à les pointer du doigt ? Où était-ce simplement la réaction de tout être humain pris sur le fait ? Il n'avait rien fait de mal ceci-dit, mais comment savoir si l'homme devant-lui était mauvais ou pas ? À en juger par le métier tout de même, ce docteur ne pouvait tout même pas être dans le camp adverse, si ? Qui sauverait des vies pour les tuer après, soyons logique trois secondes. Pour la première fois depuis longtemps Nolan ne savait pas comment faire pour arranger les choses. Et il ne savait pas quoi dire pour éviter le pire. Mais il s'était arrêté et cela voulait déjà en dire beaucoup sur lui. Il était démasqué et il ne pouvait pas partir sans savoir qui était l'homme devant lui. Ravalant sa salive, Nolan se tourna vers Alexander, un brin confus et curieux, tout en essayant de ne rien montrer. Si danger il était, il devait rester sur ses gardes pour pouvoir agir en conséquence.

« - J'essaye, au moins. » Sa formule n'était pas originale et alors ? C'était vraiment ce qui avait marqué Alexander où c'était juste un moyen de lui faire comprendre qu'il pouvait faire mieux ? Il ne savait même pas si cela avait marché ou non, même si une partie de son énergie avait été utilisée. Il ne pouvait pas réveiller la demoiselle et vérifier, non. Il ne voulait pas non plus lui offrir de faux espoirs s'il n'avait pas réussi. Se concentrant sur le médecin en face de lui, Nolan lâcha alors simplement :

« - Qui êtes-vous ? » C'était sans doute un sorcier, cela semblait logique. Sinon il ne l'aurait pas repris et pas de cette façon. Il était plus âgé, donc plus expérimenté. Ce que Nolan ne comprenait pas c'était surtout pourquoi il était là. Pour l'étudiant bientôt diplômé, c'était une passion, un objectif qu'il était prêt à atteindre à tout prix. Il avait besoin de sauver les gens qui l'entouraient, besoin de savoir que la magie ce n'était pas une arme, mais un pouvoir beau qui pouvait permettre de réaliser des choses fantastiques. Il avait conscience que peu de personnes voyaient les choses comme lui, surtout dans sa famille. Il était pour le coup pas prêt de quitter cette pièce ou même cet hôpital avant d'en savoir plus sur le docteur Rosenbach. Était-il un ami ou un ennemi ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: “ – I don't know, I just need to help people. ”   Sam 15 Nov - 18:00


I don't know, I just need to help people.
ALEXANDERH+NOLAN
J'attendais la réaction du jeune interne. Je ne le connaissais pas très bien mais avec ce test que je lui faisais vivre je découvrirais bien ce qui se cachait au fond de lui. Dans ses trippes. J'aurais peut-être droit à son histoire comme il aurait peut-être droit à la mienne si j'étais d'humeur et qu'il ne me mettait pas en rogne avant. J'avais beaucoup évolué ces dernières années. Jamais quand j'étais arrivé à Mystic Falls je n'aurais joué les kékés à me griller moi même en trouvant un sorcier. J'avais fais cela dans l'unique but de m'en donner un justement. Bien que c'est un peu égoïste dis comme ça. Ma vie n'avait pas beaucoup de sens ces temps ci. Chloé était mariée et maman. Je voyais ma soeur et ma nièce régulièrement certes mais à part cela ma vie sociale n'était pas transcendante. Maggie avait quitté la ville. Elle me manquait terriblement. Cette infirmière me donnait l'équilibre non de dieu. Et je m'en était rendu compte un peu tard. Elle était déjà sur la route de la Nouvelle Orléans quand je l'ai su. J'étais dans l'attente interminable de l'être aimé.
Nolan me sortit de mes pensés en tournant les talons. Il avait enfin réagit. Il avait opté pour l'option qui me demanderait le moins de mal. Ouf ! Je me voyais mal lui courir après dans tous l'hôpital ou toute la ville. J'esquissai un sourire. Je me moquai de lui, je n'avais rien trouver d'autre comme phrase d'accroche que : "pas très original" et il se justifiait.

-J'essaye, au moins.


L'important dans la magie n'était pas l'originalité. J'avais au moins retenu ça de ma courte initiation à la magie. Ma courte initiation qui avait eu lieu dans la période la plus sombre de ma vie : j'en avais quand même tiré quelque chose. J'étais fier de moi pour le coup. Je n'avais pas la prétention d'être un mentor pour le jeune sorcier- n'ayant pas le niveau requis- mais si je pouvais l'aider sur des petites choses je le ferais sans aucun problème.

-Qui êtes-vous ?


Enfin la question tant attendu tombait. Qui j'étais ? Qui étais-je pour lui ? Je pouvais jouer les idiots et n'être que le simple docteur Rosenbach, ça m'amuserait ou lui déballer toute ma vie mais je ne me voyait pas tout lui dire à ce jeune homme. Pas maintenant du moins.

-Tu sais très bien qui je suis. Quelqu'un qui sait qui tu es et ce que tu fais...


Pchhhhh ! J'imitais l'explosion dans la marmite du sorcier et psalmodiait une formule ridicule toute droit tirer de film en agitant les bras. Je rigolais à ma blague pour me sentir moins seul. J'aimais renvoyer cette image de fou que je préservais même si elle n'avait plus la même signification. J'avais bâtit ce personnage pour me protéger, pour faire peur aux autres, et pour ne plus m'attacher aux gens. Je m'approchai de Nolan toujours stoïque un peu éberlué me semblait-il. Une fois sa hauteur je lui donnais une tape amicale dans l'épaule droite.

-C'est bon ! Détends toi !

Le pauvre je le secouais un peu dans tous les sens du terme mais bon. Il était ma distraction de la journée. Finissant par avoir un peu pitié de lui je retournais vers l'enfant et m'emparai de sa main. Elle était froide. Aussi froide qu'une main de cadavre mais son coeur battait toujours. Je sentais son pou dans son petit poignet. Assis auprès de l'enfant je relevais la tête sur Nolan :

-Et vous, Nolan Crowley, qui êtes vous ?


On pouvait lire l'ironie dans ma voix mais j'étais redevenu sérieux, attendant que mon interlocuteur parle.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: “ – I don't know, I just need to help people. ”   Jeu 20 Nov - 23:07


I don't know, I just need  to help people.
ALEXANDER+NOLAN

Nolan se demandait vraiment ce qui était en train de se passer. Il avait l'impression de ne pas avoir le contrôle. D'être tombé dans un piège et de ne pas réussir à comprendre comment les choses fonctionnaient. Il aurait aimé s'échapper, partir avant que les choses ne soient trop compliquées pour lui, mais visiblement le docteur qui était devant lui n'était pas idiot et savait parfaitement à qui il avait à faire. L'étudiant était perturbé, mais qui ne le serait pas devant le personnage qu'était Alexander ? Pour être honnête, Nolan hésitait sérieusement à ne rien dire de plus et à fuir en courant, le seul problème c'était qu'il n'en était pas capable. Il ne pouvait pas agir en lâche et partir comme si rien ne s'était passé. Il ne pouvait pas partir sans savoir qui était réellement Alexander. Quand le jeune homme voulait des réponses, il avait besoin de les obtenir tout de suite. C'était une fâcheuse habitude chez lui, un peu comme sa façon de trop parler et de ne pas faire attention. Il était sur ses gardes pourtant, toujours, surtout depuis le départ de ses petites-soeurs et l'attaque qu'elles avaient subi. Il s'était donc arrêté alors que la porte était à quelque centimètre de lui. Il s'était arrêté et il avait décidé de faire marche-arrière, le regard posé sur le médecin qui se tenait devant lui. Si un homme choisi cette profession, c'était qu'il y avait forcément du bon en lui, non ? Les docteurs sauvent des vies, pas l'inverse. Mais ce que Nolan voulait savoir, c'était plus encore. Dommage qu'il n'ait aucun moyen de se projeter dans son esprit. Il aurait adoré réussir à faire quelque chose comme ça.

Nolan ne bougeait pas d'un cil, se disant que ce qu'il venait de dire ne l'aiderais pas du tout. Il savait ce que Nolan essayait de faire, donc il savait qu'il ne faisait rien de mal. Qu'il essayait d'aider. Qu'il voulait lui rendre la vue. Il avait une drôle façon de faire par contre. Une drôle d'agir. Hocus Pocus, hein ? Nolan ne savait pas si Alexander était toujours comme ça ou si c'était une blague. En clair, il avait un peu ce côté cinglé que Nolan ne comprenait pas. Et généralement on ne pouvait pas savoir grand-chose des fous, ni même comprendre ce qui se tramait dans leurs regards. La petite tape à l'épaule n'arrangea rien aussi, même si Nolan était un peu secoué. Est-ce que c'était sa façon de dire : t'inquiète frère, j'suis pas ton ennemi ? Il se dirigea ensuite vers la fillette, prenant sa main comme pour vérifier son état. Il se demandait si ce n'était pas mieux de sortir pour parler. Ils risquaient de la réveiller la pauvre et il ne voulait pas faire ça. Mais Alexander lui retourna la question, encore une fois.

« - Je peux vous répondre de la même façon. Mais tout ça, ce n'est pas un jeu. Ce n'est pas le premier qui dira le mot « sorcier » qui va perdre. » Surtout que Nolan était un Crowley et c'était un peu offensant quand d'autres ne le savait pas. Il devait l'avouer, il était un peu agacé par tout ça. Il avait l'impression de ne pas savoir comment répondre correctement, ça pouvait énerver n'importe qui. « - Vous comptez m'empêchez de faire ce que je fais ou vous comptez m'aider ? » Il avait peut-être échoué avec la petite, il avait peut-être réussie, il n'en savait rien. Mais il n'allait pas arrêter d'aider dès qu'il le pouvait. Pas alors qu'il était si proche d'avoir enfin le métier de ses rêves.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: “ – I don't know, I just need to help people. ”   Mar 25 Nov - 20:39


I don't know, I just need  to help people.
ALEXANDERH+NOLAN
Je contemplais la gamine étendue sur son lit d'hôpital. Le genre de moments qui me scandalisent. Un enfant d'une dizaine d'années couché avec des tuyaux, des perfusions partout ou des opérations à subir tous les quatre matins... Ces situations me révoltaient. La petite fille était blonde comme un petit ange venue du ciel. Elle était belle comme un coeur et je soupçonnais ses yeux d'être bleus. Elle était si mignonne.

- Je peux vous répondre de la même façon. Mais tout ça, ce n'est pas un jeu. Ce n'est pas le premier qui dira le mot « sorcier » qui va perdre. Vous comptez m'empêchez de faire ce que je fais ou vous comptez m'aider ?

Je relevais les yeux vers Nolan toujours debout dans la chambre. Je l'avais agacé. C'est pourtant ce que j'avais cherché mais ça ne me faisait pas plus plaisir que ça. J'avais juste voulu jouer.

-La première réponse qui me vient est t'aider sinon je ne serai pas là mais après, ça dépend de toi mon garçon.

Je me levai et lâchai la main de l'enfant pour aller me poster devant la fenêtre, tournant le dos à Nolan. Je laissais le silence s'installer et regardai dehors. Je laissais mon regard passer d'un endroit à un autre pensant à la manière dont je pourrais l'aider. Nolan était différent de Toby, mon précédent protégé. Pour Toby je n'étais qu'un médecin, pour Nolan j'étais bien plus que ça. J'étais un sorcier, même si je ne l'étais pas réellement. A quoi bon me cacher alors qu'il est comme moi ? Je savais qu'il fallait que je l'aide quelque soit l'endroit. Quelque chose me poussait à le faire. Peut-être parce que j'avais moi même été aidé. Peut-être parce que l'image de Clay s'imposait à moi comme s'il était toujours là à m'enseigner la magie dans mon appartement miteux de Chicago. Je ne l'avais jamais revu. Il était passé dans ma vie comme un coup de vent mais j'avais tant appris à ses côtés. Aussi bien sur le plan magique qu'humain. Maintenant que j'étais mort je m'en rendais compte.
Je fixai un point dans le vide et me replongeais dans mon passé. Je replongeais dans mes hauts et mes bas. Je me replongeais dans mes apprentissages. Je me replongeais dans l'état d'esprit dans lequel j'étais. Comme si je refaisais ma vie dans ma tête des années après. Fixant toujours le ciel je pris un ton professoral, celui que Clay utilisait si souvent, avec un peu de nostalgie cependant :

-Je ne t'ai pas demandé ce que tu es Nolan mais qui tu es... Des pouvoirs ne forgent pas une personnalité à ce que je sache. Raconte moi ton histoire.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: “ – I don't know, I just need to help people. ”   Dim 21 Déc - 14:18


I don't know, I just need  to help people.
ALEXANDER+NOLAN

Etre un sorcier n'avait rien d'un jeu. C'était même bien plus que ça. Pour Nolan ça représentait tellement qu'il ne saurait dire à quel point. Il avait juste ce besoin vital de devoir aider, de devoir prouver que la magie était là en tant qu'équilibre parfait. Il ne pouvait pas faire tout ce qu'il voulait, il y avait des limites. Et les esprits étaient là pour le guider. Son regard se porta sur l'enfant, non-loin. Elle avait perdu la vue et Nolan n'avait pas réfléchi très longtemps avant de se lancer dans une solution. Le problème avait l'étudiant en médecine, c'était qu'il croyait qu'il était capable de tout faire, tout seul. Il n'avait jamais imaginé l'option où il pouvait demander de l'aide. C'était comme si l'idée n'était pas envisageable à cause des différentes formes de magie. Nolan avait peur de vouloir bien faire et d'au final, faire mal. Seul, il pouvait maitriser parfaitement ses sorts. Il avait le contrôle.

Le docteur devant lui ne semblait pas être un ennemi, mais vu sa façon de parler et d'agir, Nolan ne savait pas s'il était aussi un ami. Alors il devait lui poser la question, évincer les doutes qui germaient en lui pour avancer et arrêter de se cogner à un mur. Il avait aussi très peur d'être le genre de situation où il pouvait très vite se retrouver en danger ou mettre en danger la fille à ses côtés. Alexander releva alors les yeux vers un Nolan visiblement agacer par la situation. Sa réponse permit à Nolan de se sentir légèrement soulager. Il fronça les sourcils, cherchant à savoir pourquoi ça dépendait de lui. Nolan suivit de regard le médecin se diriger vers la fenêtre. Le jeune sorcier n'osait guère bouger. Il observait, attendait. Il ne voulait pas faire de faux pas, dire une chose stupide - et on sait tous qu'il était doué pour dire des choses stupides. Ce qui était intriguant pour le jeune Crowley, c'était la possibilité que pour une fois quelqu'un puisse l'aider. Il faut dire que sa famille avait complètement péter les plombs depuis quelques années. Nolan était habitué à être seul et à faire les choses seuls. Est-ce que pour une fois, les choses seraient différentes ? Il était du coup curieux, sans pour autant sentir sa réticence disparaitre.

Quand la voix d'Alexander se fit de nouveau entendre, Nolan avait l'impression que c'était quelqu'un d'autre qui parlait. Il demandait donc que Nolan raconte son histoire.

« - J'essaye de sauver des vies. C'est tout. » Il marqua une pause. Il n'était pas très doué pour parler de lui. Pas très doué pour s'exprimer correctement en vérité. Mais il se considérait comme quelqu'un de bien, de juste. « - Je considère que la magie doit être utilisée pour aider les autres et non pas à des fins personnelles. Je sais que je ne peux pas ramener les morts à la vie, mais il y a parfois des choses que je peux changer, améliorer. Je ne suis peut-être pas le sorcier le plus puissant, le plus fort, mais je m'en fiche. J'arrive à faire des choses qui en valent la peine. »

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: “ – I don't know, I just need to help people. ”   

Revenir en haut Aller en bas
 
“ – I don't know, I just need to help people. ”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Jimmy Jaccobs Vs The Rock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON CINQ :: RPS-