AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happy Halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

morsures : 1870
inscrit(e) le : 23/07/2012
célébrité : Zach Roerig
crédits : TAG et Tumblrs

MessageSujet: Happy Halloween    Ven 24 Oct - 14:35

Happy Halloween


La nuit du 31 octobre, toutes les villes des Etats-Unis vivent à l'heure des morts. La nature des vampires révélée devant le monde entier et pas seulement les USA a longtemps fait peser le doute sur la préexistence de cette journée de fausse terreur. Si des villes ont préférés maintenir le couvre feu de la ville, d'autre comme Mystic Falls ont voulus prouver que les vampires ne font pas peur. Mr Davenport a mis en place un important périmètre de chasseur afin de protéger cette soirée à la recherche de bonbon. Ainsi au milieu des enfants déguisés, des hommes armées assurent la sécurité. Si l'ambiance n'est pas aussi insouciante que d'ordinaire, chaque habitant essaye de faire honneur à cette soirée. Sur la place de la ville a été installé un grand buffet ouvert à tous et un groupe de musique s'occupent à mettre l'ambiance. Chacun s'accorde à dire que l'objectif est de profiter de la soirée et essayer d'oublier le carnage de Klaus lors de la fête foraine; Mêmes les rares vampires dissimulés veulent simplement s'amuser comme des enfants.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ghost-world.org

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Ven 24 Oct - 20:18



Happy Halloween !
ft. Everyone


J'adore Halloween. Halloween, c'est cool ; les crises de foies à répétitions, les déguisements moches qui grattent et pas qu'à cause de l'étiquette mal coupée, les ingrats qui éteignent la lumière du porche en voyant les morveux arriver ... Qui n'aime pas Halloween, franchement ? Et puis cette année, attention, j'avais relevé le niveau d'un sacré cran. Outre mon côté "costume de vampire intégré" - c'était Halloween tout les jours pour moi. Mais mon costume, mon vrai de vrai, il en jetait. Personne n'allait pouvoir m'égaler avec un truc pareil. Et fait maison, en plus ! Pas que je sois douée en couture ou quoique ce soit d'autre, d'ailleurs - Hope avait juste pas voulu me faire sa marraine la bonne fée et transformer mes haillons en robe de soirée. Alors mes haillons, j'allais me faire un plaisir monstre de les traîner jusqu'à la fête du patelin. Mais d'abord ... « HOPE ! » Dévalant les escaliers quatre à quatre, je sautai la dernière marche en oubliant que Nillem allait peut-être pas trop apprécier tout le raffut. Désolé, gamin. « Hope, devine, devine ! » M'arrêtant net devant elle, j'écartai les bras en me tortillant dans tous les sens pour mettre en valeur l'insigne blanche que j'avais cousu à la va vite sur ma robe rouge. Sous la lumière du plafonnier, le "O -" inscrit sur ma poitrine brillait presque. Magnifique. Un costume de poche de sang - essayez de faire mieux que ça, ah !

_____________

« Allez, je t'en refile trois de plus si tu me donnes le bleu. » Glissant mes barres chocolatées sur la table, je récupérais le Dragibus avec un grand sourire. Voilà à quoi se résumait ma soirée pour le moment - dealer des bonbecs avec les gosses de Mystic Falls. Et danser toute seule sur la place, un talon aiguille dans chaque main. Pour être honnête, je m'attendais à mieux. Pourquoi, j'en savais strictement rien ; si Owen avait été avec moi à l'instant T. on aurait déjà lancé un concours de celui qui dévalise plus rapidement le buffet. Sacré Owen. Renfilant ma paire de chaussures que j'avais malencontreusement laissé traîner dans le passage près des grandes tables, j'allai m'échouer au hasard sur un banc avec ma réserve de Dragibus amplement mérités, attendant que la soirée s'éveille un peu plus.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Dim 2 Nov - 20:48



Happy Halloween
Pour moi Halloween ne voulait pas dire grand-chose, les fêtes en général.
J’ai passé la plus grande partie de ma vie à rester seule, vivre seul, parfois me levant le matin sans connaître la date du mois.
Puis j’avais enfin eu un peu de bonheur avant que l’on me l’arrache, depuis Seth était là pour me rappeler que j’avais toujours un rôle important à maintenir, et que je devais garder un bon équilibre.
Je n’étais sans doute pas le père de l’année, de plus, j’étais au courant depuis peu que j’étais un loup-garou, depuis, j’avais toujours peur pour mon fils, non seulement je devais le protéger de la vie en général, mais je devais aussi le protéger de moi-même.
Il est dur pour un père de se sentir monstre, je le voyais grandir, il est ma plus grande fierté et avec mon maigre salaire, je ne peux m’empêcher de le gâter.
Aujourd’hui en l’emmenant au parc, il avait vu que quelque chose était prévu pour ce soir, évidemment, fête, bonbon, déguisement, ça n’allait pas tomber dans l’oreille d’un sourd.
Il avait tiré sur mon pantalon me demandant de sa petite voix s'y on pouvait y aller, qu’il voulait voir les citrouilles, les lumières, la fête et évidemment j’avais cédé.

Seth était une vraie boule de nerfs, il avait cherché un costume, seulement il en avait pas, alors j’avais dû faire les magasins à la dernière minute pour lui en trouver un.
Moi qui déteste voir du monde, j’étais gâté, les magasins étaient plein à craquer, cela devenait irrespirable.
De plus les magasins étaient en rupture de stock, mais avec la bouille de mon fils, une vendeuse avait fouillé assez longuement dans l’arrière-boutique pour trouver un costume, le dernier, la taille au-dessus de la sienne, mais au moins il servirait encore.
Prenant Seth dans mes bras, je regardais de plus près son costume de cow-boy, il me parlait déjà avec entrain de ce soir, justement, il était temps que je lui enfile le costume, ça allait commencer dans peu de temps.
C’est avec Seth sur mes épaules déguisait en cow-boy que j’arrivais à la place de la ville.

-P’pa la y a une sorcière peux lui demander un totographe ?

J’avais arqué un sourcil, relevant la tête vers mon fils, qui y croyait dur comme fer avant de le descendre de mes épaules, le laissant aller vers la jeune femme, le suivant de prêt, Seth commençant à lui baragouinait des mots sans queue ni tête, avant de passer une main dans ses cheveux.

-Bonsoir, mon fils aimerait un autographe, c'est la première fois qu'il voit une sorcière, cela ne vous dérange pas ?

Dis-je avec un clin d’œil.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Dernière édition par Jarod I. Grimms le Dim 2 Nov - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Dim 2 Nov - 22:23

Happy Halloween

Pumpkins screams in the dead of night

Lou-Ann commençait doucement à reprendre un peu de liberté dans sa vie et c’est fou la bouffée d’oxygène que cela pouvait être. Elle avait promis qu’elle chercherait une solution définitive et elle y réfléchissait mais ce soir c’était le 31 octobre. La fête d’Halloween aurait bien lieu dans la ville de Mystic Falls et la jeune femme espérait bien y mettre les pieds. Ce serait une des rares fois où elle pourrait le fêter sans avoir quelqu’un dans son dos car dans ses souvenirs, elle se revoyait obligée de ne pas courir dans tous les sens, de se tenir correctement. Sinon retour case maison : retenez un enfant quand tous les autres sautillent sur place ! En plus, elle ne mangeait pas vraiment les bonbons par la suite. Ce soir, elle pourrait s’éclipser sans s’attirer d’ennuis. Son père dormait profondément sur le canapé et il n’était pas près de se réveiller… La demoiselle avait donc prévu de mettre les pieds dehors et même de se déguiser. Pas avec quelque chose de trop complexe, elle avait décidé de se maquiller un peu avec du khôl noir, du mascara, d’ajouter deux trois trucs dont un chapeau pour ressembler à peu près à une sorcière mais elle ne comptait pas se coller de fausses verrues.

Elle avait fait quelques pas, avec son chapeau pointu fixé sur la tête, se sentant ridicule. Le lieu de rassemblement avait l’air d’être particulièrement surveillé mais l’ambiance était de mise et ça grouillait de petits monstres de toutes sortes. Cela lui donna le sourire alors qu’elle n’avait pas trop l’habitude de ce genre de fêtes. Celles qu’elle connaissait étaient plus guindées, avec des codes à respecter. La musique emplissait la place et Lou ne savait pas trop quoi faire. C’est vrai, elle était venue voir ce que ça donnait mais au fond, elle ne connaissait pas grand-monde et que faire? La piste de danse, pour quoi faire ? Autant aller vers le buffet... Elle s'y dirigeait quand un minot était venu à sa rencontre et restât planté devant elle. Il tenta bien de lui dire quelque chose mais elle n’y comprit pas un strict mot, si bien qu’elle finit par s’accroupir à sa hauteur. Elle le fixa avec ses yeux clairs.

Salut cowboy, tu veux quelque chose ?

Elle n’avait pas l’habitude des enfants mais elle ne pouvait de toute façon pas être pire que ses parents. Les enfants souffrent bien trop des erreurs des adultes alors qu’ils sont terriblement intelligents, mais sacrément imaginatifs aussi. Lou releva la tête vers le père de l’enfant, qui lui expliqua plus clairement ce qu’était venu lui demander l’enfant. Elle lui répondit d’un « bonsoir » poli. Un autographe de sorcière… ! C’est vrai qu’on n’en croise pas tous les jours… ou disons qu’elle n’aurait certainement pas cette tête là. Bon, jouons le jeu, il ne s’agirait pas de décevoir ce jeune homme apparemment très enthousiaste à l’idée de célébrer Halloween. Elle sortit son khôl et lui demanda de tendre sa main.

Et si je te dessinais une araignée en talisman pour récolter pleins de bonbons ? Ton papa, il a besoin d’un talisman aussi tu crois ? demanda-t-elle en souriant un peu.



CODE BY AMIANTE


Dernière édition par Lou-Ann M. Henderson le Sam 15 Nov - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Dim 2 Nov - 22:55



Happy Halloween
Je ne pouvais m’empêcher de regarder mon fils avec une immense fierté, côté sociabilité, il l’était davantage que moi, même trop, mais il n’avait rien d’un enfant sauvage bien au contraire.
Seth a toujours été un petit bout en train qui bouger énormément, puis qui aime parler, même si parfois on ne comprend pas tout.
Il va bientôt sur ses 5 ans, je repensais à Éva, ma femme qui ne pourrait jamais voir notre fils grandir, d’ailleurs plus il grandissait, plus il me posait des questions sûr « ou était sa maman ».
C’était dur de lui répondre, elle est partie entraîne un "elle m’a abandonné ?" Des questions dont j’avais encore énormément de mal à trouver une réponse, alors pour le moment, il c’était contenté de l’explication qu’elle était avec les anges.
Pour le moment cela lui convenait, même si parfois il me demandait quand est-ce que maman revenait.
Je sortis de mes pensées, sentant Seth tirant de nouveau sur mon pantalon.

-P’pa tu veux un tamisman ?

-Ta-li-sman Seth

-Ta-mis-man ta-lis-an

J’ébouriffais les cheveux de mon fils dans un grand sourire, voyant ses grands efforts pour dire un mot correctement, mais vue son jeune âge, ce n’était pas trop grave.

-Si ça ne dérange pas la demoiselle

-Te dérange pas dmoiselle ?

Je voyais toujours cette lueur enfantine et naïve dans ses yeux, cela avait toujours le don de me réchauffer le cœur.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Dernière édition par Jarod I. Grimms le Lun 1 Déc - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Ven 14 Nov - 23:54

Happy Halloween

Pumpkins screams in the dead of night

C’était bien ça le but de la fête pour les enfants, non ? Récolter des bonbons ! D’ailleurs, elle aurait juré qu’il n’y avait pas que des petits qui tentaient de récolter des friandises. Comme quoi, même les plus grands étaient gourmands et on ne pouvait pas les en blâmer. Tant qu’ils ne mangeaient pas ce que leurs enfants avaient récupérés. Lou aurait aimé ressentir l’ambiance festive d’Halloween quand elle était petite et maintenant, vu son âge, ce n’était plus pareil. Bien sûr, elle pouvait voir combien les enfants semblaient heureux mais la fête avait une saveur différente d’un point de vue adulte. Aussi quand elle avait vu ce petit bonhomme de – disons 5-6 ans environ – venir vers elle, elle avait pu percevoir ce que ça faisait d’être un marmot, le soir d’Halloween et ça ne pouvait que l’émouvoir. En plus, il n’avait pas froid aux yeux ce petit pour se diriger comme ça vers quelqu’un qu’il ne connaissait pas et lui parler. Lou-Ann ne pouvait pas lui refuser quoi que ce soit, il était trop mignon dans son costume de cowboy. Elle avait donc sortit de quoi dessiner temporairement sur la peau de l’enfant et commença par lui « tatouer » un rond, suivi d’un ovale et de huit longues pattes avec application en concluant par un clin d’œil.

Et voilà Cowboy !

C’est magique les enfants, elle ne pouvait pas s’empêcher de sourire. De sourire sincèrement, sans faux semblant. Elle l’observa avec amusement tirer sur le pantalon de son père en se demandant si ce dernier se prêterait au jeu. Difficile de savoir : la jeune femme ne savait pas trop comment e comportait les autres parents avec leurs enfants. En dehors de son père, les autres membres de sa famille étaient assez stricts dans ses souvenirs et lors des repas familiaux, les plus jeunes étaient assis à table entre les adultes sans pouvoir s’esquiver aux longues discussions ennuyantes des grands. Elle rigola doucement en entendant Seth essayer de prononcer le mot talisman. Pas facile à dire  mais … au moins, il tentait de s’exprimer de son mieux et le père en semblait fier. Mine de rien, elle était attendrie mais elle ressentit un pincement au cœur : son père ne l’avait jamais regardé ainsi. On ne choisit pas sa famille ! Elle se reprit quand elle vit l’enfant se tourner vers elle à nouveau. Non ça ne dérangeait pas la demoiselle puisqu’elle l’avait proposé mais le cowboy lui demanda quand même.

Pas du tout ! Tu t’appelles Seth, c’est ça ? Tu m’as l’air bien grand, tu as quel âge ?

Elle avait toujours son crayon en main quand elle s’approcha de l’homme. Elle ne s’imaginait pas dessiner des araignées quand elle avait pris la décision de sortir ce soir mais deux petits  gribouillis, si ça amusait le petit, c’était de bon cœur. Elle tendit sa main libre.

Si Monsieur Papa veut bien prêter sa main à une sorcière …



CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Lun 1 Déc - 22:21



Happy Halloween
Au loin il commençait à y avoir foule, ce n’était pas forcément des enfants, il y avait des adolescents et des adultes, comme quoi, Halloween est une fête qui donne l’occasion à pas mal de monde pour se regrouper et se déguiser.
Seth est au comble du bonheur, il n’avait pratiquement jamais l’occasion de rencontrer des enfants son âge.
Avant que j’emménage ici, il était chez mes beaux-parents et dès que je rentrais du travail je récupérais mon fils, seulement la fatigue de ma journée pesée lourd sur mes épaules et mes beaux-parents n’était pas du genre tendre avec moi.
Je voulais aussi que Seth ait des repas équilibrés, alors je prenais le temps de lui faire quelque de correct à manger, de mon côté c’était des chips, mon fils avant tout.
J’étais tout de même rassuré de savoir qu’il allait rentrer en maternelle, il pourrait voir d’autre enfant, en tout cas, le fait de vivre avec un père aussi solitaire ne l’a pas rendus timide, bien au contraire, il déborde de joie de vivre, il est toujours curieux, vif et attentif.
En même temps je faisais tout pour qu’il ait tout ce dont il a besoin, le bonheur de mon fils était mon plus cadeau.

La jeune femme dont il réclamait un autographe fut plus que sympathique, entrant parfaitement dans son jeu, ce qui me faisait chaud au cœur.
Elle prit un crayon de maquillage pour dessiner sur sa main et de nouveau il se retourna pour tirer sur mon pantalon, histoire d’attirer mon attention.
Heureusement pour moi, depuis que j’avais vu que Seth ne pouvait s’empêcher de tirer sur mon pantalon à chaque demande, j’avais eu l’idée de mettre une ceinture, vue le rythme …
Finalement je m’accroupis auprès de mon fils, pendant que la jeune femme lui demandait son âge.

-Ouais Seth comme sa

Et il montra cinq doigts, alors je lui pris sa deuxième main, le voyant hésiter sur le nombre de doigt à lever

-Cinq doigts une main donc encore deux

Il regardait ses mains, avant de cette fois-ci en lever quatre

-J’ai quatre ans et papa m’apprends à compter avant l’école

Puis finalement la jeune femme me demandait si j’étais intéressé par un tatouage, de suite je fus pris au dépourvus, ne sachant que dire, avant que Seth me prenne lui-même ma main.

-Bon d’accord et qu’est-ce qu’on dit Seth

-Je t’aime papa ?

Je lui souri

-A la jeune femme

-Ah euh … Merci! et je t’aime!
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Dernière édition par Jarod I. Grimms le Jeu 4 Déc - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Jeu 4 Déc - 15:28

Happy Halloween

Pumpkins screams in the dead of night

Parfois, elle oubliait un peu le passé, préférait se contenter de vivre déjà le présent et évitait de penser à l’avenir qui l’angoissait. Elle ne se souvenait pas de toute son enfance, que quelques histoires, à droite et à gauche qui parfois remontait à la surface. Quand elle regardait ces autres gamins et surtout le petit Seth, des images lui revenaient et elle se rendait tristement compte qu’elle n’avait jamais été aussi épanouie que ce petit garçon. Jamais, ô grand jamais, elle n’aurait osé aller vers un inconnu spontanément pour lui demander quelque chose car elle savait trop bien qu’il lui aurait fallu la permission avant tout. Enfant, elle demandait toujours automatiquement si elle pouvait faire telle ou telle chose. Les initiatives n’étaient pas forcément bien accueillies. Adulte, elle était devenue une jeune femme assez renfermée, calme et un peu brisée. Même si ça e voyait peut-être, elle essayait de le cacher. Il faut dire que ça allait un peu mieux depuis quelques temps, sinon elle ne serait pas sortie ce soir pour célébrer halloween, elle n’aurait pas pu. Ça aurait été dommage de rater cette fête, elle regardait les gens et l’événement avec des yeux d’enfants émerveillés. Intérieurement, elle n’avait jamais été aussi amusée par quoique ce soit, ou alors elle ne s’en souvenait plus. Elle se prêtait même au jeu de ce petit cowboy attendrissant. Elle ne put se retenir de lui demander son âge, elle n’était pas très douée pour deviner ce genre de choses parce qu’elle ne côtoyait pas tellement d’enfants dans son entourage. Elle le regarda patiemment compter sur ses doigts avec quelques difficultés tandis que son père s’était accroupi à ses côtés. Ils devaient être charmants, ainsi accroupis au milieu du terrain ! Son père l’aida à faire son calcul et cette fois l’enfant montra quatre doigts. Lou-Ann souriait toujours.

Oh dis donc t’en as de la chance d’apprendre à compter avec papa. Quatre ans !

Elle lui fit un clin d’œil et lui tendit quatre bonbons en les lui comptant : un pour chaque doigt. Elle avait acheté des bonbons, qu’elle avait oubliés dans sa cape de sorcière. Des petits sachets. Elle était contente de pouvoir faire ce qu’elle voulait aujourd’hui. Ça lui avait fait bizarre dans un sens d’entendre que ce petit allait aller à l’école. Elle se souvenait encore que ces parents l’avaient retiré de l’école et qu’elle avait continué son apprentissage avec un précepteur et elle aurait tellement voulu aller normalement à l’école, se faire des camarades. En tout cas, lui n’aurait sûrement pas de mal à se faire des copains et copines à l’école sans doute. Lou s’était tourné vers le père de l’enfant, lui proposant un joli gribouillis sur la main mais il avait l’air plutôt indécis le pauvre, et peut-être un peu perdu. C’était pourtant pas une obligation, ni un piège d’ailleurs. Il n’eut pas le temps de se décider que son fils lui avait pris la main et qu’il avait cédé. Lou prit donc la main de l’homme en s’apprêtant à y dessiner le même motif sur lequel elle s’appliqua mais ce n’était pas du grand art de toute façon. Elle n’était pas une grande dessinatrice ! Puis elle s’arrêta en écoutant le petit discuter avec son père sur les formules de politesses. Elle rit un peu de sa première réponse, c’était tellement spontané. Elle s’attendit sans peine au « merci » mais le « je t’aime » innocent de l’enfant lui noua la gorge. Qu’un enfant lui témoigne de l’affection la touchait et avant qu’elle n’ait le temps de retenir l’inévitable, une larme vint s’écraser sur la main du père qu’elle tenait encore et lâcha aussitôt. Elle n’osa pas regarder le petit, ses cheveux devaient la cacher un peu. Elle espéra que le maquillage n’avait pas bougé et essuya le plus discrètement ses larmes. Comme ça, elle put se tourner vers le petit.

De rien cowboy…

Elle, elle était bien incapable de répondre qu’elle l’aimait bien ce petit bonhomme alors elle posa juste sa main sur sa tête gentiment. Maintenant, c’était le père qu’elle évitait soigneusement. Elle voulut parler mais elle ne sut pas quoi dire.

...



CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Jeu 4 Déc - 20:19



Happy Halloween
Il y a des choses que je pouvais facilement remarquer, sans doute à cause de mon passé, enfin peu importe, je pouvais voir que cette jeune femme était discrète, assez renfermée, toute fine, pâle, comme voulant se fondre dans les ombres.
Un air fatigué pour son jeune âge et parfois un regard nostalgique, puis plus Seth commençait à parler « sentiment », « affection », j’avais pu voir son visage ce troublé légèrement, puis au « je t’aime », je sentis une larme rouler sur ma main où elle venait de dessiner le fameux « talisman ».
Maintenant elle n’osait plus relever la tête, mais tout en remerciant Seth, cette fois-ci c’était à moi d’agir.

-Seth tu vois cette dame là-bas avec des citrouilles et des enfants, bien elle va te donner des bonbons, je te laisse comme mission d’aller en chercher le plus possible et de revenir ici en ayant bien était poli, ok ?

Il hochait la tête et parti en courant en direction de l’animatrice, ne le quittant pas du regard, toujours aussi effrayé quand je savais mon fils loin de moi, enfin même à quelque pas …
J’aidais la jeune femme à se relever, ayant compris qu’elle était gênée, je sorti un kleenex et lui tendis.

-Seth est un enfant très bavard, il aime dire ce qu’il pense, je suis désolé si il a dit quelque chose qui vous chagrine, il ne sort pratiquement jamais alors c’est vrai que pour cette première fête il est tout excitée … Vous … Vous allez bien ?

Je regardais la jeune femme tout en regardant mon fils au loin, qui se faisait tout même petit par rapport aux autres enfants.
Mon fils est plus à l’aise avec les adultes, sans doute parce qu’il est toujours avec moi, avec cette jeune femme le contact passé plutôt bien.
D’ailleurs en parlant du petit loup, il revint tout en se mâchouillant le bout des doigts, ayant moins d’entrain et les larmes aux yeux.
De suite je fronçais des sourcils, pourtant il n’y avait pas eu de « dispute » ou je ne sais autre.
Seth me tendit les bras et je le soulevais pour le porter contre moi.

-Bien mon bébé qu’est-ce qu’il y a ?

-Les z’autes enfants me laissent pas passer

-Tu leur a demandais gentiment ?

Non, bon, visiblement j’avais raison, il était toujours en difficulté avec les autres enfants.
Puis j’eu une idée, sachant que la rentrée scolaire, ne serait pas avant septembre prochain.

-Je cherche une nourrice, vous seriez intéressez ?

De suite Seth avait détourné la tête vers la jeune sorcière, les yeux pleins d’espoir.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Dernière édition par Jarod I. Grimms le Lun 22 Déc - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Jeu 11 Déc - 19:00

Happy Halloween

Pumpkins screams in the dead of night

Comment aurait-elle pu deviner qu’un petit garçon viendrait lui demander un autographe et qu’il la mettrait dans un état pareil ? Elle n’était pas familière avec ce genre de comportements, encore moins provenant d’un enfant, ce qui la perturbait encore plus. Elle n’était venue ici que dan le but de sortir un peu, de « voir » l’ambiance de la fête et elle s’était déguisée de façon relativement sobre finalement. Elle ne connaissait … pratiquement personne et passer inaperçue ne la dérangeait pas le moins du monde alors ça ne l’aurait pas dérangée d’observer simplement sans spécialement rencontrer les gens. Elle se sentait parfois un peu chancelante au milieu de tout ce peuple. Elle comprenait que certaines personnes préfèrent la solitude. Elle ne disait pas qu’elle aimait être seule mais au moins, c’était moins perturbant qu’actuellement. Enfin, elle ne se sentait pas triste de ce qu’avait dit ce petit cowboy, non c’était plutôt l’inverse en réalité et c’est pour ça que ça l’atteignait autant. Elle était un peu déboussolée et elle regarda vaguement l’enfant s’éloigner d’eux, sous le conseil de son père. Elle se sentit mal à l’aise, elle ne voulait pas pleurer et encore moins que quelqu’un s’en soit rendu compte mais ça c’était déjà trop tard. Elle se releva et prit le mouchoir qu’on lui donnait, murmurant un « merci » un peu discret avant d’éponger les larmes sur son visage. Elle n’en voulait pas à l’enfant d’être « trop bavard » et il n’avait rien dit de mal qui puisse être triste pour elle. Non ça n’avait rien à voir… Elle comprenait parfaitement ce que disait le père et oui, elle allait bien. Peut-être même mieux que d’habitude. Elle avait toujours le mouchoir en main, releva un peu la tête, elle répondit :

Non, non, il n’a rien dit de mal. C’est bien qu’il dise ce qu’il pense. … Je suis désolée, je ne sais pas ce qui m’a prit en fait. Je vais bien merci.

Elle se força à reprendre un air plus joyeux, adéquate à la fête, et sourit. Elle observa discrètement cet homme qui semblait tout faire pour que le petit garçon soit heureux. Lou suivit son regard jusqu’au groupe d’enfants où Seth semblait soudainement moins à l’aise. Cela la surprit un peu étant donné qu’il avait l’air si dégourdi il y a à peine quelques minutes avec eux. Elle se rappela que l’homme avait dit qu’il ne sortait pas beaucoup alors il ne devait pas avoir l’habitude de rencontrer d’autres enfants sans doute. Elle pouvait comprendre… elle qui ne sortait pas souvent de la maison bien que les raisons diffèrent. Elle se demanda soudain où était la maman du petit mais elle n’osa pas poser la question. Le sujet pouvait être délicat selon s’ils étaient divorcés, si elle était partie ou pire, décédée. C’était totalement indiscret et ça elle pouvait comprendre.

Vous n’aviez pas fêté halloween avant avec lui ?

Lou regarda le petit gars revenir bredouille et les yeux embués de larmes à vous fendre le cœur. Instinctivement, elle regarda d’où il venait mais l’ambiance y était toujours la même. Elle ne comprit pas ce qu’il venait de se passer mais apparemment il n’avait pas osé jouer des coudes avec les autres petits, ni même leur demander. Le pauvre, c’était un peu dommage pour lui d’avoir osé demander un autographe à une sorcière mais de ne pas oser se mélanger avec les enfants de son âge. Enfin, dans un autre sens, elle et le social ce n’était pas mieux. Elle comptait les laisser gérer ça en famille quand le père lui demanda soudainement si elle ne serait pas intéressée par un boulot de nourrice. Elle sourit aimablement : elle possédait déjà un boulot de secrétaire, une place correcte. Elle s’apprêtait à répondre tout simplement que non, ce n’était pas envisageable mais elle ne pouvait pas dire que l’idée ne lui plaisait pas. Elle croisa leur regard de Seth qui semblait rempli d’espérance et se sentit mal à l’aise de répondre sans nuancer. En plus, on ne pouvait pas dire qu’elle était attachée à son emploi, surtout que sa patronne et son père se connaissaient, ce qui donnait sans cesse l’impression à Lou d’être espionnée. Elle aimerait bien s’en détacher dans un sens et elle avait déjà promis de faire des efforts mais des tas d'incertitudes s'entremêlaient dans sa tête.

J’aimerais bien, ce serait même avec plaisir, enfin j’ai déjà un emploi…

Un emploi qu'elle n'avait pas choisi. Elle devrait peut-être reconsidérer cela...




CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Lun 22 Déc - 17:50



Happy Halloween
Je voyais que la jeune femme était mal à l’aise, malheureusement il arrive que notre corps finisse de s'exprimer à nos dépens, les larmes trop longtemps retenues avaient finit par couler, il n’y avait rien de gênant, certes verser des larmes devant un inconnu n’est sans doute pas une option qu’on choisirait, mais dans ce genre de moment, nous n’avons aucune option, c’est ainsi.
Je ne la jugeais pas, chacun a sa propre histoire, ses propres sentiments, sa propre façon de penser et Seth avait touché une corde sensible chez cette jeune femme.
J’eut un petit sourire en écoutant les dires de la jeune femme.

-Vous n’avez pas à vous excusez, il arrive parfois que des larmes nous montent aux yeux et ça on ne peut le contrôler

Je ne voulais pas que celle-ci soit mal à l’aise et se renferme à cause de quelque larme.
De plus, celle-ci ne semblait guère avoir une vie facile, j’ai travaillé dans la police, je sais reconnaitre les personnes qui ne sont pas épanouies dans leur vie.
Elle semblait déjà fatiguée et las, pour une si jeune femme, c’était douloureux à voir pour moi, puis finalement elle me questionna par rapport aux fêtes d’Halloween.
Je ne savais que répondre … Sur ce coup-là j’avais été égoïste, trop chagriné par le meurtre de ma femme pour penser aux fêtes, même Noël je ne le faisais plus.
Oui je gâté mon fils, mais il ne connaissait aucune magie des fêtes, celle-ci étais sa première.

-J’ai eu une période compliquée … D’ailleurs c’est pour ça que je suis venu vivre ici, un nouveau départ en quelque sorte

C’est mon fils en larmes qui revint vers moi, visiblement ce ne serait pas aussi simple de lui faire rencontrer d’autre enfant.
En général il était plus à l’aise avec les adultes, quelque part c’était sans doute ma faute …
Mais voyant qu’il avait de suite accouru vers cette jeune femme, je ne pus m’empêcher de lui proposer d’être sa nourrice, je pourrais travailler et peut-être qu’elle pourrait lui faire découvrir davantage de chose « pour les jeunes ».
Seulement elle avait déjà un emploi.
Puis comment allais-je faire les soirs de pleine lune ?

-Je comprends … Et hum ….

La c’était à mon tour d’être complètement gêné, et je profitais que Seth dormait à moitié contre moi pour dire dans un murmure.

-Je … C’est possible au moins juste les soirs de pleine lune ? Je … Enfin ….

Je pris un papier et je notais mon numéro et mon adresse n’osant regardant la jeune femme. Je ne voulais pas en parler devant Seth, j’avais bien assez honte comme ça et il était trop petit, son père était un monstre, comment pouvais-je lui dire ? C’était impossible.
En m’installant ici, j’avais espoir que les gens comprennent, vue que beaucoup étaient au courant que les vampires et loups-garous existaient. Je devais penser à la protection de mon fils.

-Je m’appel Jarod Grimms si … Enfin si … sinon je comprendrais

La découverte de mon gêne lycan était récente et j'avais encore beaucoup de mal à l'accepter, alors je comprendrais parfaitement que cette jeune femme ait peur de moi.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Happy Halloween    Sam 27 Déc - 23:45

Happy Halloween

Pumpkins screams in the dead of night

Volontairement, cet homme avait éloigné son fils temporairement afin de demander à la fausse sorcière qu’elle était,  si elle allait bien. Dans un sens, elle lui en était reconnaissante parce qu’elle n’avait pas trop envie qu’un enfant lui demande pourquoi elle pleurait. Elle n’aimait pas trop l’idée d’avoir laissé ses émotions prendre le dessus mais effectivement pourquoi s’excuser de quelque chose qui ne cause de tort à personne et qu’elle n’a pas réussi à maîtriser ? Quand on la connaissait bien, c’était une jeune femme sensible mais elle avait rarement l’occasion de partager ce qu’elle ressentait et forcément, ça avait fini par céder avec les simples mots du petit cowboy. Elle acquiesça doucement de la tête et sourit un peu. Elle évita de se refermer comme une huître : elle était venue ici pour se familiariser un peu avec cette fête, avec la ville et dans un sens, avec les gens. Ce n’était pas facile parce qu’elle était un peu maladroite, un peu retenue aussi car pas encore totalement libérée. A petit feu, cela la tuait alors il fallait qu’elle se délivre de ce trop lourd et dangereux fardeau. Elle devait garder ce moment comme une rencontre agréable alors elle changea de sujet, lui demanda s’il avait déjà participé à ce genre de festivités parce qu’il semblait très attentionné envers son fils mais aussi peu perdu. Il mit un petit temps avant de lui répondre mais cela permit à la jeune femme de mieux se remettre de ses émotions, ce qui n’était pas négligeable. Elle se dit que sa simple petite question n’était finalement pas un sujet anodin parce qu’il lui annonça qu’il avait vécu une période difficile. Elle ne souhaitait pas en savoir plus et donc elle ne lui demanderait rien. Il prenait un nouveau départ et elle approuvait totalement l’idée. Parfois ça semblait nécessaire. Elle aurait bien besoin elle aussi de ce genre de choses.

- Oh et bien alors bonne chance dans ce nouveau départ de vie.

Elle n’ajouta rien car Seth était revenu en pleurs vers son père et c’était donc une affaire à régler de père à fils. Elle se demandait ce que ça pouvait faire d’avoir à veiller sur un petit être fragile. Ce qui impliqua qu’elle s’interroge sur « comment elle pourrait protéger un enfant alors qu’elle ne savait pas se protéger elle-même ? ». Oui, elle n’en savait rien mais de toute façon, elle n’était pas dans ce genre de cas. Elle aurait commencé à s’en aller s’il n’avait pas proposé qu’elle garde Seth, qu’elle s’occupe de lui. Elle aurait bien voulu leur rendre ce service car ils lui étaient aimables. Seth avait l’air de bien s’entendre avec elle et Lou serait contente de le revoir mais quitter son boulot de secrétaire comme ça n’était pas tellement possible. La demoiselle n’avait donc pas pu lui donner une réponse entièrement positive. Cela sembla le déstabiliser un peu et il paraissait hésiter quand il s’adressa à elle. Son mal-être se transmettait à la jeune femme qui se massa la nuque doucement en observant  le petit garçon s’endormant. Il murmura la suite de ces propos et sa manière de lui dire, l’inquiéta. Elle se tendit d’autant plus à l’évocation de la pleine. Spécialement ces soirs là ? On aurait dit une mauvaise blague : est-ce qu’il était ... ce qu’on appelle un loup-garou ? Elle n’avait pas supposé leur existence mais Connor avait bien dit qu’ils existaient. En même temps, cela pourrait expliquer pourquoi cet homme hésitait tellement à  lui demander de garder le petit. Il n’avait pas l’air bien méchant et elle avait envie de lui rendre service. Elle avait eu une réaction cruelle, comme un recul quand il avait parlé et pourtant elle n’était pas du genre à penser que les « créatures » soient pires que les humains. Elle ne répondit pas de suite, le voyant griffonner sur un papier mais il ne voulait plus lever les yeux vers elle. Quand il lui dit son prénom, elle sourit doucement et prit le morceau de papier qu’elle glissa dans sa poche.

- Oui je comprends monsieur Grimms. Je m’appelle Lou-Ann Henderson, je viendrais vous dépanner les soirs de pleine lune. Je vous tiendrais au courant…

Elle le lui assura avant de s’éloigner d’eux. Seth aurait besoin de dormir alors son père allait rentrer chez eux et elle avait envie d’aller se désaltérer. Halloween touchait à sa fin, pour elle en tout cas !



CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Happy Halloween    

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy Halloween
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Version n° 8 - Happy Halloween !
» Happy Halloween - Intrigue
» Happy Halloween 8DD ||Aurore de Sang & Rayure de Zèbre||
» Évent N°3 ★ Happy Halloween !
» Happy Halloween 2016 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON CINQ :: RPS-