AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame   Mer 8 Oct - 21:41

Jusqu'à présent, ce que j'avais prévu se passait relativement bien. Cependant je restais bien prudent. De part mon obligation de faire affaire avec des tierces personnes, j’avais toujours ce risque de raté. Je ne peux pas contrôler en totalité mes pions. Cependant, une variable m’inquiétait à présent. Les originaux sont loin d’être facile à déloger. Tout le monde sait à quel point c’est difficile de déloger des cafards. Et je le savais parfaitement en entrant dans le jeu. Cependant, je n’avais certainement pas pris la variable de leurs sorciers. Je ne me serais pas même douter qu’ils aient des sorciers aussi puissants. Cependant, Peter s’est renseigné sur les Jackson et ils sont loin d’être des fillettes. Je n’ai jamais eu l’occasion de les voir à l’œuvre mais si les faits sont vrais je ne peux que m’incliner devant telle puissance. Néanmoins, je ne vois cela que comme un petit ralentissement. Je ne me laisserais pas ralentir par eux. Je dois montrer plus de prudence mais surtout plus de génie. La magie n’est pas qu’histoire de puissance, il est aussi question d’ingéniosité, et d’intelligence. Il est à tord de croire que je suis le genre de personne à me laisser abattre aussi facilement. Si c’était là cas, je ne serais pas dans cette situation là.

Vagabondant dans la cimetière des sorcières, je laissais égarer mon esprit au jour où il serait mien. D’un air rêveur, je laissais mes mains effleurer les pierres, esquissant un sourire à chaque grain déplacé. L’autre main dans une poche et vêtu de mon costume sable et de ma chemise bordeaux sans cravate, je laissais le vent ébouriffé ma tignasse. Je l’accentuais même légèrement pour rendre l’air de la ville plus respirable. Il y avait bien longtemps que je n’avais plus la nécessité d’utiliser d’incantation pour faire mes sorts les plus simples. J’avais appris depuis longtemps que la volonté de l’esprit était quelque chose de fort et puissant qu’il ne fallait pas négliger dans la pratique de la magie. Au détour d’une allée, je vis une femme. Je la reconnue comme étant Mélinda Jackson. Peter avait fait un incroyable travail de recherche en ayant trouver des photos. Et je peux dire une chose, elle est bien plus belle en réalité. Un sourire en coin sur le visage, je m’approchais de la jeune femme bien décidé à prendre contact, profitant encore de mon anonymat dans cette ville. J’aurais tord de ne pas en profiter. « Il est bien triste de voir une aussi jolie femme dans un endroit comme celui là. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame   Sam 25 Oct - 17:13



Suite aux paroles de son aîné, Leroy, Mélinda Jackson-Adams avait planifié un voyage en Nouvelle-Orléans, celui-ci lui permettant certainement de faire de nombreuses trouvailles. Effectivement, elle avait pour ambition de découvrir ce que pouvait cacher et détenir les murs de cette ville des États-Unis. Alors certes, elle était déjà venue dans cet endroit il y a quelques années, mais cette fois, c'était totalement différent. La brune avait enfilé un manteau noir, ainsi que des bottes à talons assorties. Elle arborait un rouge à lèvres rouge-sang ainsi qu'un foulard blanc. […] Aujourd'hui, les recherches de l'ancienne chercheuse en Chimie consisterait à fouiller le cimetière de la Nouvelle-Orléans, celui-ci regorgeant d'une très grande puissance magique. A peine venait-elle d'entrer dans ce lieu qu'elle pouvait ressentir une importante force spirituelle émaner de son sol. Prenant une bouffée d'air frais, elle se mettait en chemin d'une sorte de caveau qui venait d'attirer son attention de part l'aura qu'il dégageait. Elle retirer le gant de cuir noir qu'elle portait à la main droite histoire de la porter sur la pierre qui avait servit à l'édifice. A peine venait-elle de rentrer en contact avec ce matériau qu'elle ressentait une onde traverser sa main. La magie était encore belle et bien présente en ces lieux, et la sorcière se demandait si Leroy n'avait pas plutôt capté la magie du cimetière, et s'il ne s'inquiétait pas pour rien. Par ailleurs, elle savait très bien que lorsqu'on était aussi puissants que les Jackson, la force accumulée ne devient autre qu'une éponge à magie, si bien qu'elle ne cessait de recevoir quelques interférences venant de l'au-delà. Si Mélinda était une sorcière, elle disposait aussi naturellement de dons de médiums. Cela pouvait d'ailleurs paraître évident puisqu'elle était une sorcière. Cela dit, elle avait eu l'intelligence de pouvoir développer ses pouvoirs, au point d’être capable de devenir une femme dotée d'une très bonne empathie. Alors que Jackson se préparait à rediriger son attention autre part, une voix masculine l'interpellait, si bien qu'elle se retournait sur le qui-vive, comme une enfante prise sur le fait. '' Triste ? Et qui vous dis que traîner dans les cimetière n'est pas mon passe-temps favoris ? '' rétorquait-elle d'un ton intéressé, levant un sourcil. L'homme en face d'elle était brun, et une fois qu'elle s'était totalement retournée vers lui, se redressant de toute sa hauteur, elle pouvait avouer qu'il était relativement charmant.. '' Et cela vous prend souvent d'aborder des inconnues dans des cimetières ? '' demandait-elle sur le ton de l'humour. Du haut de ses talons hauts, la sorcière avait pleinement confiance en elle, elle allait même jusqu'à se dire qu'il n'était pas étrange de rencontrer un humain lambda de cette manière.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame   Sam 8 Nov - 21:37

Mon regard ne quittait le visage de la jeune femme. J’admirais le détail de ses traits. Elle possédait ce que j’appelais une beauté froide. Tout comme ma sœur d’ailleurs. Et c’était une beauté que je trouvais particulièrement belle et élégante. Mais je devais faire attention à ne pas me laisser charmer par ce genre de beauté. Je me connais assez bien et je connais mes faiblesses. J’allais donc me montrer attentif. Je ne voulais pas commettre une erreur idiote. Et dieu sait que j’en suis capable. J’eu un léger rire à la répartie de la jeune femme. Elle était à la fois sur la défensive mais curieuse. Je ne répondis pas à la première question de la jeune femme. En effet, je n’avais aucune idée de la raison de sa présence ici mais cela n’avait été qu’une manière de débuter une conversation. Mon but ? je dois bien l’avouer, je n’en avais pas. Je me contentais simplement de me rapprocher de la jeune femme pour arriver pleinement à sa hauteur.

« Pas vraiment. Je suis du genre à aimer parcourir les allées de ce genre d’endroit. J’aime le calme, l’apaisement malgré la douleur pour certain. » Et puis, ce cimetière avait quelque chose de particulier. Sa puissance était un joyau que je cherchais à obtenir. J’étais plus de déterminé sur ce point. Il était hors de question d’échouer dans ce combat. « Je me présente. Je suis Théodore Eaton. » Je gardais cependant mes mains dans mes poches bien à l’abris. Je savais qui était la jeune femme et je ne souhaitais pas qu’elle prenne le risque de sentir ma puissance par une poignet de mains. Je n’étais pas encore fou. Je savais parfaitement que dans ce cimetière, avec une puissance magique aussi importante, je pouvais passer pour un homme normal. Je voulais garder mon petit avantage. Cependant, si elle n’était pas totalement déconnectée des actualités, elle avait forcément entendue parler de moi comme l’homme armant les humains contre les vampires. Ce qui en y réfléchissant ne me rendait pas une tâche facile.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame   Lun 10 Nov - 21:43




La brune n'était pas dupe, elle connaissait très bien les hommes, bien qu'elle n'en ait pas fréquenté tant que cela durant sa vie. Elle avait connu ses amours de jeunesse, ainsi qu'Elijah. Elle avait aussi eu un mariage heureux avec un avocat du nom de Adams, dont elle avait gardé le nom de famille, attaché au sien, par respect et parce qu'il l'avait rendu heureuse. Elle ne se souvenait pas du tout de Niels Pritchard, dans le sens où une potion d'amnésie avait été de mise concernant cette rupture brutale et affligeante pour la jeune femme. Voir un autre homme détailler aussi facilement les traits de son visage ne la gênait donc pas. Elle remarquait non sans amertume qu'il ne répondait pas à sa première demande. Elle ne dirait rien, mais la proviseure du lycée de Mystic Falls se mettait clairement dans une position d'analyse de son interlocuteur. Elle le jaugeait de haut en bas lorsqu'il s'approchait d'elle pour se mettre à sa hauteur. Grâce à ses talons, la sorcière était aussi grande que lui, et c'était un atour non négociable pour elle qui aimait avoir le dessus sur tout, et sur tout le monde. Elle se contentait donc de hausser un sourcil en le voyant faire, ne pouvant pas non plus nier qu'il était relativement charmant. Un léger rire s’échappait de la bouche de la bouche de Mélinda lorsqu'elle écoutait ce qu'il lui disait. '' Le calme, l'apaisement et la douleur, n'est-ce pas ? Voilà qui est bien pessimiste. '' Elle se positionnait sur la défensive. La froideur était son arme la plus forte contre les personnes qui avaient le don de se montrer trop avenants avec elle. '' Visiter cet endroit pour des idioties du genre, c'est perdre son temps, voyez-vous ? L'histoire de ce lieu est un argument bien plus intéressant, si je peux me permettre. '' Et elle se le permettait, bien évidemment. Elle n'allait pas prendre des pincettes pour ses beaux yeux.. […] Il se présentait comme étant Théodore Eaton. Dès lors qu'il annonçait son identité, Jackson-Adams tiltait. Elle faisait partie des grands de ce monde, elle était certainement la sorcière la plus puissante encore en vie, alors autant dire qu'elle se devait d'avoir connaissance des fortes têtes présentes sur son piédestal. Elle avait eut vent de ses activités d'homme d'affaire redoutable, de son entreprise concevant des armes de haute précision contre les vampires. Elle n'était donc pas non informée concernant son interlocuteur. Elle remarquait cependant que le brun ne lui avait pas serré de poignée de main, elle comptait bien entendu le faire remarquer. '' Eh bien, Théodore, j'espère que vous êtes davantage courtois avec vos associés. '' Abandonnant donc à contre cœur ses recherches sur le cimetière, la sorcière prenait le chemin d'une allée déserte, l'allée principale du cimetière Lafayette. Elle se tournait alors vers l'homme à ses côtés, lui accordant cette fois un sourire cordial. '' Mélinda Jackson-Adams, enchantée. Mais que suis-je réellement face à un homme d'affaire aussi connu et influent que vous ? '' Elle exprimait cela, alors qu'en réalité, elle était une sorcière redoutable, mais ça, il n'était pas censé le savoir – la brune ignorait qui était réellement Eaton. '' J'étais autrefois chercheuse en Chimie, sans vouloir me vanter, mes travaux étaient réputés, mais j'ai voulu quelque chose de moins.. Prenant, oui, c'est exactement cela. Depuis, je ne suis que Proviseure d'un lycée, rien de plus. '' Elle minimisait volontairement sa condition, car en réalité, elle avait encore pas mal de responsabilités, mais elle venait d'agir ainsi dans le seul but de connaître le point de vue de ce Théodore qui semblait aussi charmant que mystérieux.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame   Mer 19 Nov - 22:06

J’eu un petit rictus à la remarque de la jeune femme. Elle n’était pas du genre facile et absolument pas naïve. C’était quelque chose que j’aimais. Il est tellement ennuyeux de se confronter à une personne sans aucun relief incapable de lancer des piques. Enfin, j’appréciais de plus en plus l’esprit vif de la jeune femme. Je constatais qu’elle était du genre à prendre des risques. Orienter la discussion sur l’histoire du cimetière était risqué, du moins, à mon goût. Elle était joueuse, ce qui lui donnait encore une fois un point. Les yeux dans le vague, je regardais une tombe. « Ah oui, l’histoire de ce cimetière. » Posant mon regard noisette dans celui de la jeune femme, je continuais. « Passionnant, n’est-ce pas ? » J’eu un léger rire avant de faire quelques pas de côté, raclant la terre avec mes chaussures. Je prenais toujours autant de plaisir à sentir la puissance de la terre, la puissance de ce lieu traverser tout mon corps. C’était quelque chose de très jouissif et cela ne faisait que renforcer ma détermination.

Elle ne sembla pas apprécier que je ne lui sers pas la main. Je me contentais de répondre d’un léger sourire à cette petite pique vexée. Elle était charmante, mais je n’étais pas encore assez envoutée pour dévoiler ma véritable nature à un moment autre que celui que je n’ai pas décidé. Et puis, j’avais la certitude qu’elle se remettrait très rapidement de cela. J’en eu confirmation lorsque quelques instants plus tard, elle me confia son nom, que je connaissais déjà au demeurant. Elle avait une certaine assurance. Je me demandais si elle serait autant si elle apprenait tout ce que je savais sur elle et ce qu’elle ignorait sur moi. « Quelque chose de moins prenant ? Je ne suis pas certain que nous ayons la même définition de moins prenant. » Après tout, les adolescents sont des plaies, preuve en est de ma cousine. Mes mains dans mes poches, je me déplaçais doucement ne cessant de faire des alentours, tournant autour de la belle brune. « D’autant qu’il me semble que le lycée de Mystic Falls est assez difficile. Tellement d’attaque ces derniers temps. » Amusé par ma propre connerie, je détournais volontairement le regard pour la laisser réalisé tranquillement ce que je veux dire. Elle n’était pas idiote, elle allait comprendre que je la connaissais en révélant une information qu’elle ne m’avait pas fournie. Reposant finalement mon regard sur la jeune femme, je décidais de dédramatiser légèrement cette information. « Andrews Davenport est l’un de mes meilleurs clients. Mais vous devez vous en doutez. » dis-je accompagné d’un rire mauvais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame   Dim 7 Déc - 13:51




Pour le moment, Mélinda Jackson-Adams était clairement dans l'analyse des différentes facettes de cet homme qu'elle venait de rencontrer. Il semblait bien différent des personnes qu'elle pouvait être amenée à rencontrer au sein de Mystic Falls. Il était charismatique, visiblement intelligent, deux qualités qu'elle appréciait énormément chez un homme. Il ne manquait pas de charme, elle ne pouvait pas le nier. Elle fixait son regard vague qui se portait sur une tombe, l'écoutant attentivement, tout en mettant ses mains dans les poches de son long manteau noir, dont les pans lui arrivaient jusqu'aux talons de ses bottes en cuir noir. '' Pour quiconque s'intéresse au sujet, il y a effectivement matière à nourrir sa propre curiosité pendant des millénaires, j'en conviens. '' admettait-elle avec un sourire prononcé. La discussion se profilait désormais sur leurs positions respectives dans la société, et elle comprenait d'ores et déjà qu'il existait un fossé entre eux deux. Elle haussait un sourcil en réponse à sa réplique sur la définition du mot 'prenant'. C'était assez intéressant de l'écouter donner son avis, il semblait cultivé. Il s'était mis à tourner autour de la sorcière, et honnêtement, elle n'aimait pas du tout cette attitude de vautour. Bien qu'elle ne prenait pas la peine de se retourner vers lui pour le regarder, elle restait cette fois étonnamment sur ses gardes. La brune peinait à avaler sa salive à l'instant où il parlait du lycée de Mystic Falls, et des attaques qui avaient eu lieu il n'y a pas si longtemps que cela. Elle se demandait comment une personne extérieure à la ville était au courant de cela. En principe, elle parvenait toujours à étouffer les affaires, à apaiser les souffrances, quitte à mettre son secret de sorcière en danger. En effet, il n'était pas rare de la voir passer à l'infirmerie du lycée, pour soi-disant prendre des nouvelles de ses étudiants, alors qu'en réalité, elle faisait usage de sa propre magie pour accélérer les processus de guérison. Cette solution somme toute astucieuse avait le don de refréner les parents trop inquiets et les adolescents trop curieux. '' Nous avons une excellente équipe médicale au sein de l'infirmerie, savez-vous ? '' C'était la seule chose qu'elle lui répondrait sur ce point, il semblait déjà en connaître bien trop sur elle, cela ne lui plaisait atrocement pas. '' Mais si cela vous amuse tant, n'hésitez pas à faire don de votre humour afin d'égayer les pauvres adolescents meurtris par ces attaques. '' La pique se voulait incisive, directe, la proviseure était franche, elle ne prenait que rarement des pincettes pour exprimer son avis, et autant dire qu'elle ne supportait pas les critiques sur son établissement scolaire. […] C'est ensuite dans un rire mauvais qu'il annonçait qu'il était très proche d'Andrew Davenport. '' Ah, dans ce cas tout s'explique. '' lançait-elle sans préambule. '' Vous semblez en effet avoir la même idéologie, fascinant. '' reprenait-elle sans lui laisser le temps d'en placer une. Mentionner Davenport – le maire de Mystic Falls – n'était sûrement pas une très bonne idée dans le sens où elle ne cautionnait pas du tout ses actions contre les vampires, elle qui leur vouait une adoration. '' Vous êtes donc le fer de lance des milices anti-vampires grâce à la production de votre entreprise. '' déduisait-elle de tout cela, avec ironie. A cet instant, elle se demandait si elle ne devrait pas discuter de tout ceci avec Elijah Mikaelson. Son meilleur ami en serait certainement ravis, mais surtout inquiet.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame   Dim 21 Déc - 22:14

Toujours observant les réactions de la jeune femme, je constatais que j’avais réussi à l’atteindre. J’adore faire ce genre de chose, surtout qu’en j’en savais plus sur mon compagnon de discussion que lui sur moi. Mon rire mauvais se transformait peu à peu en rire amusé. « Ne vous méprenez pas, Miss Jackson, je n’ai pas la même idéologie que ce cher Andrew. Disons, que je vois plutôt où sont mes intérêts. » Jusqu’à présent, je n’avais rien de personnel avec les vampires, il fallait l’avouer. Je n’avais vu en ce combat qu’un moyen de gagner de l’argent, toujours plus. J’étais comme cela et ce n’était pas à mon âge que je comptais changer. « On peut dire cela. » Je venais de confirmer que j’étais ce qu’elle appelait le fer de lance. Je ne m’en cachais pas bien au contraire. A son regard, je comprenais subtilement qu’elle n’appréciait pas cela. Je me surpris à me sentir légèrement vexé bien que je m’en doutais un peu. Les vendeurs d’arme ne sont jamais appréciés. « Votre regard est véritablement fascinant. » Dis-je subitement. Je ne savais pas trop pourquoi j’avais dis cela à haute voix, mais c’était la pure vérité. Elle semblait avoir la capacité de vous tuer d’un seul regard. Elle avait ce genre de regard noir à la fois très dure mais extrêmement doux. En somme, son regard allait avec sa beauté naturelle.

Détournant finalement mon regard, je regardais autour de moi, les mains dans les poches. Elle était alliée des Originaux, mais sa puissance était grande. D’après ce que je savais, elle avait toujours été très fidèle aux originaux. Cependant, j’étais persuadé qu’il y avait un moyen de la convaincre de les trahir. Depuis quelques minutes cette idée me trottait en tête. Mon instinct me disait que j’oubliais quelque chose sur elle. Soudainement, je me figeais avant qu’une expression discrète apparaisse sur mon visage. Je fis quelque pas pour aller m’asseoir sur une sorte de statuette, croisant les bras, méditant en tapotant mon index sur ma bouche. « Dites moi, comment avance votre recherche sur l’immortalité des sorciers ? » Je me demandais encore comment j’avais pu oublier cela. Ma sœur, qui avait effectué les recherches, avait été fascinée par cette facette de Mélinda Jackson. Et je devais bien reconnaître que c’était quelque chose d’intéressant. Cependant, Mélinda semblait avoir toujours échoué. C’était néanmoins avant de me rencontrer. Il fallait que je me montre fin. Il fallait que je trouve les mots pour l’appâter sans trop en révéler. Elle semblait avoir sacrifier beaucoup de chose pour ce projet, dans mes souvenirs, je croyais en ma chance. Qui plus est, si elle acceptait cette association, j’étais certain que nous pourrions arriver à ce qu’elle souhaite. L’idée de l’immortalité ne m’avait jamais traversé l’esprit, à quoi bon d’être immortel sans pouvoir ? Cependant combiner sorcellerie et immortalité, je signais même si je devais vendre ma sœur.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame   

Revenir en haut Aller en bas
 
MÉLINDA & THÉODORE - Jeux de dame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kapwa reveye soulve pou sove vil Okap kap deperi
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» le jeux du sam... sam'dit !!
» [21/11/09] AMidi Jeux Centre Culturel Liévin !
» Oscar et la dame Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON CINQ :: RPS-