AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Lun 21 Juil - 1:24


Quinn & Lahia

Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.

Un mot pour décrire cette journée? MER-DIQUE! Tu connais la loi de l'emmerdement maximum? Eh ben aujourd'hui c'était pour moi! Déjà, le réveil qui sonne pas! HEUREUSEMENT je me suis réveillée vers 9:30, évidement j'ai sauter dans un pantalon et j'ai courut ouvrir la boutique! J'espère juste qu'aucun client ne s'est retrouvé coincé devant la porte! Derrière mon comptoirs, je me coiffais vite fais les cheveux et mis un coup de crayon, ça y est j'étais réveillée! Prête! En retard, mais prête! ... Mais... On est dimanche... Ma brosse à cheveux vola le long de la pièce! Aaaah mais je devais dormir un peu aujourd'hui! Je parcouru la pièce jusqu'à la porte pour retourner l'affiche "ouvert". Et... Ramasser ma brosse. Mais comme ci ce n'était pas suffisant pour mal commencer une journée, Je me rend au super marché, en oubliant mon porte feuille!! Je retourne le chercher, je reviens, Fermé! le temps que je retourne chercher de l'argent, on avait passer midi! Bon. C'était vraiment une mauvaise journée. J'en parle du sachet de riz qui c'est renversé? Bref, c'était ma journée. Mais ce qui m'inquiétais le plus, c'était que ce soir on était la pleine lune. Ça fait plusieurs jour que ça torture mon esprit. Et vu comment je suis partie, il va encore m'arriver une couille ce soir. Mais il faut pas jouer avec ça. Je ne veux pas que quelqu'un soit blessé par ma faute. Je ne le permettrais pas. Je ne le permettrais plus.

Le soir venu, moi, mon carton dans lequel je cache mes chaînes, et ma future agonie allions tous en joie direction les ruines. Encore heureux que l'appart' touche la forêt, je passe par derrière et personne ne remarque Lahia se balader avec un carton. J'imagine même pas si je devais traverser la ville. Les gens me verraient une fois par mois me balader avec mon carton avant la tombé du jour... on a fait plus discret quand même.

Bon, la poisse ne m'avais pas refait de sale coup pour l'instant. Ou du moins... Jusqu'à l'instant. Juste le temps de penser ça, j'avais la tête par terre, et le pied dans une racine. Et mes chaînes étaient éparpillées, sortant du carton qui c'était complètement déchiré de recevoir une Lahia sur lui. J'avais plus qu'a rassembler mes chaînes et les prendre à la main. Cette connerie m'a fait perdre un temps considérable. Je suis vraiment pas organisée du tout. Une personne sensée viendrait toujours un peu en avance. C'est bien pour ça que ça ne me viens pas à l'esprit tiens! Je commençais à sentir la douleur. Alors que je venais juste d'entré dans les ruines. C'est pas bon ça. Je me dépêchais d'attacher les chaînes, mais une douleur suraiguë me pris dans le dos, me faisant me courber à l'envers. Ça avait commencer. Face contre terre, pas attachée, je tendais la main pour attraper la chaîne... Encore quelques centimètres...



Code by Fremione.



Dernière édition par Lahia Shiba le Mer 18 Mar - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Mar 22 Juil - 16:34


le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants. - FT. LAHIA

Retrouver Mystic Falls après le massacre avait quelque chose d'étrange mais parfois, il était inutile de repousser éternellement les choses. La rouquine savait qu'elle devrait y retourner tôt ou tard et pour l'heure, elle avait des affaires à régler. D'habitude, elle aurait tout envoyer chier ne voulant pas assumer ses actes mais, elle avait décidé que les choses ne seraient plus ainsi. Bon, il est vrai qu'elle n'allait pas crier sur les toits je suis une hybride et j'étais là le jour de la fête foraine surtout au vue des nouvelles normes et des hurluberlus qui se disaient être des héros -la milice en gros-. Oui, si ça se savait, elle risquait de s'attirer des ennuis mais, il n'y avait pas vraiment de raison.

Ayant réglé quelques affaires avec de vieilles connaissances, la jeune femme était retournée à l'hôtel pour enfiler une tenue de sport. Elle avait décidé de se défouler en allant courir dans les bras. La lumière du jour se faisait moins intense et la rouquine prenait plaisir à aller se défouler sans avoir à subir les crises de a pleine lune... être hybride avait ça de bon. La jeune femme arriva prêt des ruines où elle n'était plus tout à fait seule à ce que laissait deviner ses sens. Elle ralentit pour marcher, se méfiant de qui pourrait l'entourer, il y avait la milice mais c'était aussi un soir de pleine lune. Même si elle n'était pas encore totalement dessinée, on était pas à l'abri d'une mauvais surprise avec les loups.

La rouquine n'avait pas eu tord sur un point, la pleine lune faisait des siennes. Elle tomba nez à nez avec une louve en pleine mutation... une louve qui tentait de lutter pour s'attacher. Deux solutions : courir ou l'aider. Son regard se posa immédiatement sur les chaînes et sans réfléchir d'avantage, Quinn l'aida à s'attacher -serrant autant qu'elle le pouvait-. « Hé, regarde-moi. ». Elle ne savait pas si elle pouvait empêché le corps de cette femme de la torturer ou si elle était trop tard mais dans le ciel, la lune n'y était pas encore tout à fait. Autant lui offrir sa forme humaine le plus longtemps possible. En croisant le regard remplie de douleur de la louve, Quinn prit sa main. Geste rassurant mais pas du tout naturel pour elle, cela dit avant qu'elle lui fasse mal, elle pouvait y aller.

Par chance, la transformation semblait être remise à plus tard étant donné que le cœur de la louve s'apaisait tout comme son corps. « ça va ? ». En la voyant, Quinn remerciait mentalement Klaus d'avoir fait d'elle une hybride. Ne plus subir cette souffrance... c'était un véritable cadeau. Un cadeau que cette louve pourrait très bien avoir...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Ven 25 Juil - 23:28


Quinn & Lahia

Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.

La souffrance était telle que je n'arrivais même plus à parler. Même plus à crier. Juste à gémir, aucun son ne sortait. Comme si l'on m'avait arracher les cordes vocales avec une pince brulante. J'étais recroqueviller sur moi même mais j'avais l'impression d'être écartelée. Puis je sursautais d'un coup à quelque chose que je ne m'attendais pas à voir. Quelqu'un. "regardes moi." Ah ça oui je l'ai regardée! c'était qui? qu'est-ce qu'elle faisait là? Pourquoi elle n'avait pas peur? Pourquoi elle était toujours là? Pourquoi elle s'est approchée? Pourquoi elle me parlais? Pourquoi elle cherchait à m'aider? Alors oui je la regardais, et plutôt avec de grands yeux! la pleine lune se cacha un instant derrière un nuage. La douleur se calma, mes cordes vocales cessèrent de faire la grève. "ça va?" Me dit-elle. Comment ça peut aller un soir de pleine lune pour une louve? Mais je Ne répondis pas à la question, j'en avais bien d'autre en stock. Mais si je lui posais toute mes question, non seulement j'allais sûrement lui faire plus peur qu'avec ma transformation, et en plus je m’emmêlerais les pinceaux. Bien que techniquement, on ne puisse pas emmêler des pinceaux. Alors je lui agrippais le bras.

"Qui es-tu???" Mais je ne lui laissais même pas le temps de répondre. "Non, qui que tu sois, vas-t-en! vite!! il faut pas que tu reste ici!"

A moins qu'elle veuille se faire déchiqueter en morceau par une loue qui n'a pas eu le temps de s'attacher. D'ailleurs en parlant d'attacher, la douleur m'ayant laisser un moment de répit, j'attrapais les chaines et les attachais bien solidement avant de moi même terminer par m'attacher.
Avant de me rendre compte que la fille n'avait pas bouger. Deux solutions: Ou elle savait ce que j'étais et elle n'avait pas peur pour quelque raison que ce soit, ou bien elle ne savait pas du tout ce que j'étais, ne soupçonne absolument rien et doit penser que je suis une folle en train de faire un malaise. Mais quelque soit la réponse, elle ne devait pas rester.

"Tu es encore là? Il faut que tu partes! Je suis dangereuse! Et barricade la porte derrière toi au cas où!"

C'est vrai. J'étais quand même accrochée mais on ne sait jamais. Et la douleur me repris. par les jambes cette fois. Ce qui me fit m'écrouler au sol. J'avais l'impression que mes jambes brûlaient! Ça fait 15 ans que je me transforme tous les mois. C'est la 186eme fois que je me transforme. J'y suis très habituée, mais en même temps, je ne m'y habituerais jamais. La douleur dure moins longtemps que la première fois, mais toute l'intensité est concentrée sur les 10 minutes. Oui c'est devenu extrêmement rapide en 15 ans. Plus c'est rapide, plus c'est horrible. Et je ne veux pas non plus qu'elle voit ça.


Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Mar 12 Aoû - 10:40


le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants. - FT. LAHIA

Une personne censée aurait fuit en sachant qu'il y avait un loup-garou dans le coin, un soir de pleine lune. Il fallait donc croire que la jeune hybride ne l'était absolument pas puisqu'elle s'était approchée de la louve. Elle aurait tout aussi bien pu se faire agresser mais à vrai dire, c'était l'un des avantages à être une hybride, ça ne l'inquiétait plus vraiment. Elle était donc aux côtés d'une louve qu'elle tentait d'apaiser comme elle pouvait. Quinn sentit la mai de la louve se errer autour de son bras, la rouquine ne broncha pas un instant, la laissant faire. « Qui es-tu ? ». La question était comme purement rhétorique la jeune femme ne lui laissa pas le temps de répondre. « Non, qui que tu sois, vas-t-en vite !! Il faut pas que tu restes ici. ». La rouquine ne bougea pas d'un mille, elle afficha un sourire compatissant. « Ne t'inquiète pas pour moi, j'ai vécu ça. ». Et c'était un bonheur d'en parler passé parce que même si elle ne l'avait pas vécu longtemps, il suffisait de connaître la première transformation pour comprendre la souffrance d'un loup un soir de pleine de lune.

Son interlocutrice termina de s'attacher bien solidement alors que la lune lui offrait un répit, sans aucun doute de courte durée. « Tu es encore là ? Il faut que tu partes ! Je suis dangereuse ! Et barricade la porte toi au cas où ». L'hybride fit un signe négatif de la tête. Elle avait sans doute l'air d'une petite fille faisant un caprice ou quelque chose dans le genre mais elle n'allait pas fuir en laissant cette louve seule avec sa souffrance. Elle ressentait le besoin de rester près d'elle et de l'aider un peu... sans doute parce qu'elle-même aurait aimé ne pas être seule quand ils 'agissait de subir cette malédiction qu'était la pleine lune. « Je suis probablement plus dangereuse que toi. ». Ce n'était pas spécialement rassurant mais sans aucun doute bien vrai au quotidien, elle avait les aptitudes physiques du loup et du vampire, ce n'était pas rien. « Je suis une hybride... ». Elle ne voulait pas trop le dire à Mystic Falls mais s'il n'y avait que ça pour que cette jeune femme s'inquiéter un peu plus d'elle-même et non d'une étrangère venant tenter de l'aider.

Enfin Quinn aurait tout de même voulu lui demander si elle savait ce que ça signifiait mais elle n'en eut pas l'occasion. La pleine lune avait très vite repris le dessus imposant cette douloureuse transformation à la demoiselle. L'hybride se sentait impuissante, empêché le corps d'un loup de se transformer lui était impossible... toutefois, elle allait rester à côté. pourrait très bien avoir...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Mer 13 Aoû - 13:53


Quinn & Lahia

Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.

UNE HYBRIDE??? Je comprends mieux! C'est pour ça qu'elle n'avait pas peur, elle savait parfaitement ce que je vivais et ce que je ressentais. Elle savait ce qui se passait, elle savait que c'était dangereux, mais elle savait qu'elle n'avait rien à craindre. Elle savait beaucoup de choses en fin de compte. De toute façon quand on cumule en soit deux malédictions, on peut, en effet, savoir plus de choses que tout le monde. Mais être connaisseur, jusqu'au plus haut point, n'empêchera pas la nature de faire ce qu'elle veut et doit faire. J'ai tuer quelqu'un quand j'avais huit ans. Cela à activé mon gène, je paye ce crime tous les mois depuis ce jour. Depuis 15 ans. C'est le prix à payer. Il y en a qui font la guerre, qui tuent des femmes, des enfants, des centaines de soldats, et qui dorment aujourd'hui sur leur deux oreilles entre deux coussins bourrés de fric. Moi? Je souffre ce soir comme chaque pleine lune d'avoir accidentellement tué quelqu'un lors d'une émeute. A 8 ans... Qui peut reprocher à une gamine de 8 ans d'avoir préméditer un meurtre? Personne. A part cette foutue malédiction. Ce foutu gène de ce foutu héritage. Et mine de rien, c'est grâce à ça que je suis celle que je suis. J'ai toujours été une forte tête mais là, en endurant ça depuis 15 ans, c'est pas en me pinçant que tu pourra me faire mal. Ça vous endurcit aussi bien physiquement que mentalement. Et cette hybride qui venait me porter secoure, ne le savait peut être pas. J'ignore combien de transformation elle a subit avant de s'en débarrasser complètement. C'est vrai qu'aucune n'est pire que la première. Elle dure des heures. A moi, cela ne me prend plus qu'un quart d'heure. Mais c'est d'autant plus intense. Tous les changements que subit le corps en 6h la première fois, tout est concentré et accéléré, intensifié... Mes amis me demandait parfois comment je pouvais être si souriante dans la vie en vivant ça la nuit. Je n'en sais rien. Peut être parce que la vie me parait plus agréable quand je me suis débarrasser de ma souffrance?

J'aurais voulu lui répondre. Mais rien que la révélation m'a ôter tout mot de la bouche, et la transformation reprenait. Je n'arrivais de nouveau plus à parler.
C'était le moment. Ça n'allait plus s'arrêter. J'étais bien accrochée. Bien enchaînée. Je ne m'inquiétais plus pour elle, maintenant je savais qu'elle allait survivre. Et moi aussi de toute façon. Cette fois c'était partit. Je me transformait complètement. Le pelage, les crocs, les griffes, les yeux, le loup. yeux dorés, brillants dans la nuit noire. Doux pelage blanc comme la neige, reflété par la lumière de la pleine lune. Le hurlement du loup garou. On pouvait en entendre d'autres au loin. Répondant au mien. On est jamais seul quand dune malédiction s’abat.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Sam 16 Aoû - 17:41


le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants. - FT. LAHIA

Dès que la rouquine avait dit le mot hybride, la louve s'était retrouvée sans voix. Sans doute comprenait-elle mieux pourquoi Quinn n'hésitait pas à rester à ses côtés, ça ne pouvait pas lui faire peur. Quinn ne savait pas ce que cette jeune femme pensait des hybrides et qu'importe : elle était juste là pour l'aider. Elle ne savait pas pourquoi elle en avait tant besoin, cette jeune femme savait sans doute comment maîtriser sa transformation... mais elle ne pouvait s'empêcher de repenser à son vécu. Elle aurait aimé que quelqu'un soit là pour elle et même si son chemin avait croisé celui d'une autre louve, elle avait toujours été seule. Elle avait endurée cette souffrance -en plus de cette tristesse- seule.

Et puis soudain la jeune femme en face d'elle qui était encore sans voix, se retrouve assailli par la souffrance de la transformation. Quinn ne peut pas empêcher les événement, elle le sait mais elle reste là, une transformation est tout ce qu'il y de plus inévitable si on reste un simple lycan. En tant qu'hybride, elle n'avait plus se problème et env oyant la souffrance dans les yeux de la brune, elle ne pouvait s'empêcher de remercier Klaus intérieurement... quelque part, il l'avait libéré. En un instant elle n'avait plus rien d'humaine et son pelage blanc était hypnotisant avec les reflets de la lune. Elle se mit à hurler à la lune et dans cette souffrance partager, d'autres répondirent à cet appel. Quinn était là, assise à côté d'elle, regardant cette louve si majestueuse, elle était magnifique oui mais il fallait tant souffrir pour laisser cette partie d'elle se montrer. « C'est ignoble ces transformations, je suis bien heureuse de ne plus avoir à supporter ça. ». Elle savait bien qu'elle parlait à une louve mais ce n'avait pas d'importance, elle comprenait sans doute ce qu'elle disait -en fait Quinn avait tellement joué les solitaires qu'elle se rendait compte qu'elle en savait même pas ça-. « Je ne suis pas restée louve longtemps mais si ça avait été le cas je crois que j'aurais rapidement craqué, tu n'as jamais songé à devenir une hybride ? ». Ok, ça ne se faisait pas d'un claquement de doigt mais Quinn connaissait certains hybrides qu'ils avaient sincèrement voulu. Elle ne savait pas si elle l'aurait désiré autant mais une chose est certaine, souffrir à chaque pleine lune n'avait jamais fait partie de ses ambitions...peut-être que cette jeune femme non plus ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Sam 30 Aoû - 15:06


Quinn & Lahia

Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.

« C'est ignoble ces transformations, je suis bien heureuse de ne plus avoir à supporter ça. Je ne suis pas restée louve longtemps mais si ça avait été le cas je crois que j'aurais rapidement craqué, tu n'as jamais songé à devenir une hybride ? »

Je me suis réveillée comme chaque lendemain de pleine lune, une drôle de sensation dans tout le corps. Comme une gueule de bois. Je vis que la jeune femme d'hier soir était toujours là. ça ne m'étonna qu'à moitié. C'est claire que si elle était hybride, elle ne craignait pas ma transformation. Mais de la à rester toute la nuit... Quelque part, ça me rassurait, ça voulait bien dire que je n'étais pas sortie et que je n'avais blessé personne. Ce n'est pas comme si il m'arrivait souvent de réussir à sortir, mais ça fait tout drôle quand on perd conscience de son corps à la transformation, en étant barricadé, et qu'on se réveille au milieu de la forêt...

"Oh... Tu es resté! ... Merci..."

Un merci vraiment sincère, en effet, c'est pas souvent que quelqu'un reste après vous avoir vu vous transformer... Mais en un éclair, quelque chose me revint à l'esprit... Certes je n'avais, comme d'habitude, aucun souvenir de ma transformation, mais il y avait bien quelque chose... Quelques mots, ou du moins ce qu'il en restait... "ignoble... louve longtemps... craqué... devenir hybride..." Oui, il ne me restait pas grand chose. mais les derniers mots m'interpellèrent. Alors, toujours assise par terre, je levais là tête.

"Devenir hybride??"

C'était pour moi quelque chose d'impensable... Je subis déjà une malédiction, c'est pas pour en subir une deuxième... Je me relevais comme si mon corps pesait 300kg... Pour enfin attraper mon manteau qui reste ici pour chaque pleines lunes. On voit tout de suite que j'utilise souvent cet endroit...  cette transformation là à été assez soudaine, je n'ai pas eu beaucoup le temps de réagir mais elle s'est quand même relativement "bien" passé.  La souffrance est intense mais courte, après on a des sortes de courbatures toute la journée... Encore heureux que je suis à mon compte, je peux prendre ma journée quand je veux. je n'ose même pas imaginer si j'avais un patron! Je me serrais surement pas pointé en disant "bonjour! je voudrais poser mes jours sur chaque pleines lunes s'il vous plaît!" il aurait sortit la carabine...

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Dim 7 Sep - 11:06


le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants. - FT. LAHIA

Quinn était restée auprès de la louve toute la nuit en ne faisant rien d'autre que s'assurer que tout allait bien. Elle ne savait pas pourquoi elle tenait tant à veiller sur cette jeune femme mais les choses étaient ainsi. Elle ne pouvait la croiser, la voir souffrir et simplement partir alors même qu'en tant qu'hybride elle ne craignait absolument rien. La rouquine offrit un sourire à la brunette qui ouvrait les yeux et retrouvait possession de son corps. « Oh... Tu es resté! ... Merci.. ».Le sourire de Quinn s'élargit, elle avait vraiment l'air sincère dans ses remerciements. « C'est normal, je ne me voyais pas partir. ». Oui enfin normal... en tout cas, ça lui avait semblé être la bonne chose à faire sans qu'elle sache vraiment pourquoi mais soit.

Enfin la demoiselle avait quelques souvenirs de la veille et ne put s'empêcher de revenir sur la dernière phrase de Quinn et cette idée de devenir, elle aussi une hybride. « Devenir hybride?? ». Quinn hocha la tête positivement avec un petit sourire. Oui devenir hybride... et ce libérer de cette transformation. Bien sûr il n'y avait pas que des avantages mais parfois il fallait peser le pour et le contre. Si la rouquine parlait de ça c'est parce qu'elle n'avait jamais lu autant de souffrance sur un visage que sur celui de la louve hier soir. Elle savait que c'était pareil pour tous... mais, peut-être en avait-elle assez ? « Oui, tu pourrais te débarrasser de cette transformation. ». Et de ces chaînes, de ces rituels, de cet endroit qui ne devait plus qu signifier la souffrance à force de s'y rendre à chaque pleine lune. « Plusieurs hybrides le sont devenus par choix... ». Oui quitte à choisir entre la peste et le choléra... non fallait pas déconner Quinn n'était pas amoureuse de sa condition d'hybride et si elle en parlait à la demoiselle en face d'elle c'était simplement parce que ça pouvait l'aider. Aux yeux de Quinn, le surnaturel était un véritable poison, peu importe la forme qu'il prenait.

La brune se leva pour récupérer son manteau, le corps sans aucun doute endolori par cette nuit si douloureuse qu'est la pleine lune. La rouquine se leva elle aussi, s'étirant un peu pour retrouver l'usage de ses muscles... après tout, elle n'avait pas beaucoup bougé cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Ven 12 Sep - 14:45


Quinn & Lahia

Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.

Beaucoup de choses se bousculaient dans ma tête... Ne plus subir de transformation? Mais être à moitié vampire... Je ne sais pas si je pourrais encore me regarder dans un miroir... Je ne répondais pas, je ne savais pas quoi répondre. Alors je me suis juste mis à marché vers la porte, la grosse porte que j'ouvris très facilement. L'un des avantage à une malédiction. Mais une fois dehors, les rayons du soleil caressant enfin ma peau, je savais bien qu'il y avait une question à laquelle je n'avais pas répondu. Et il fallait que je le fasse...

"Je... Je ne peux pas devenir une hybride. Si je suis une louve c'est parce que je l'ai mérité. Je ne veux pas fuir une malédiction en me réfugiant derrière une autre. Je suis ce que je suis."


Ah chaque malédiction sa part de souffrance je dirais. Quand on est loup garou, on se transforme, c'est douloureux, très douloureux. Quand on est vampire on se consume au soleil.  Être hybride serait la solution? Je n'ai jamais été convaincue du proverbe "il faut vaincre le mal par le mal" il n'y a qu'en math que (- x - = +). Dans la vie c'est pas tout à fait comme ça que ça marche. Je suis convaincue d'une chose, malédiction + malédiction = 2 malédictions. Et si il y a bien une chose que l'association des deux n'améliore pas, c'est bien l'immortalité. Je n'ai pas connu ma mère, mais je lui dois la vie. J'ai bien connu mon père et il a perdu la vie sous mes yeux. Être immortel signifie plus la mort qu'on ne le croirait. La mort de tout le monde sauf toi, tous tes proches, les moins proches et tous les autres... Je n'en veux pas.

Holala! Mais que ce passe-t-il? Je suis perdues dans ds idées bien noires! C'est pourtant pas mon habitude! Moi qui suis toujours joyeuse d'ordinaire! Bon, Je suis louve, je viens de me transformer, certes! Mais c'est pas comme si c'était la première fois!

"Si on partait d'ici? Il va me falloir des vêtements, un seul manteau long, c'est pas forcément génial..."


Dis-je sur un ton d'ironie, ce manteau à fait toutes mes pleines lunes, je m'en sers une fois que je me suis réveillée, puis je viens le remettre dès que j'ai le temps. si mon appartement n'était pas à la limite de la forêt, je ne sais pas bien comment je ferrais.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Sam 27 Sep - 18:12


le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants. - FT. LAHIA

La rouquine ne savait pas si elle avait bien fait de « proposer » à cette louve de devenir hybride mais elle ne le regrettait pas pour autant. Si elle disait non, elle n’insisterait pas, Quinn ne faisait pas des missions de recrutement pour Klaus, ça c'était son affaire. Elle voulait laisser entrevoir à la jeune femme une autre solution, sans même savoir si elle était meilleure ou non. La louve attendit d'être sortir de son refuge pour répondre. « Je... Je ne peux pas devenir une hybride. Si je suis une louve c'est parce que je l'ai mérité. Je ne veux pas fuir une malédiction en me réfugiant derrière une autre. Je suis ce que je suis ». Quinn afficha un petit sourire compréhensif, peut-être aurait-elle fini par penser la même chose si elle-même était restée louve assez longtemps. Pour l'heure, elle apprenait seulement à vivre avec sa condition, elle réalisait à peine ce que ça impliquait alors rien ne la poussait à regretter une condition qu'elle n'avait même pas pu apprivoiser. « Je peux comprendre. ». C'était tout ce qu'il y avait à dire, elle avait son avis sur la question et Quinn n'allait pas se lancer dans une campagne de propagande.

« Si on partait d'ici? Il va me falloir des vêtements, un seul manteau long, c'est pas forcément génial... ». Quinn lui offrit un sourire amusé. Ce manteau avait l'air d'avoir vécu la guerre et s'il était parfait pour les lendemains de pleine lune, c'était normal d'avoir envie d'autre chose. « Oh, je suis sûre que les hommes de la ville ne s'en plaindraient pas. ». Évidemment que c'était de l'humour, Quinn n'allait pas pousser la jeune femme a s'exhiber, fallait pas déconner. « Allez, bougeons d'ici... ». La rouquine était prête à l suivre, puisqu de toute évidence, le courant passait plutôt bien et la louve n'avait pas l'air d'être contre l'idée. « Au fait, moi c'est Quinn... ». La folie de la pleine lune avait éloigné les formalités alors autant y revenir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Dim 19 Oct - 16:51


Quinn & Lahia

Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.

Commençant à marcher avec mon vieux manteau sur le sol crissant de feuilles mortes de l'automne, nous avancions en direction de la ville, laissant les ruines derrière nous et oubliant cette nuit qui me laissait des courbatures et me le ferrait payer toute la journée.

« Oh, je suis sûre que les hommes de la ville ne s'en plaindraient pas. »

J'esquissais un petit rire à ces paroles. J'imaginais une femme toute décoiffée, habillée d'un simple manteau long, marchant pieds nus dans les rues de la ville... Cette femme se serait moi? Non, quand même pas? J'habite à l'orée de la forêt, je peux rentrer chez moi sans qu'on me vois.

« Au fait, moi c'est Quinn...
-Enchanté Quinn! Je suis Lahia! Suis moi, je t'invite!»

Dis-je en lui faisant un grand sourire. Il fallait bien que je la remercie! Elle était restée auprès de moi toute la nuit! Je ne sais pas quel âge à Quinn, mais il ne doit pas y avoir une très grande différence. Pas de chichi! Je l'invite chez moi!
Nous étions alors en route pour ma petite maison qui n'est qu'à 5 minutes de marche à peine, il fallait bien entamer la conversation!

"ça fait longtemps que tu es une hybride? Parce que moi, ça va faire 15 ans que je suis une louve."

Autant rester dans le sujet non? Je n'ai pas franchement de tabous, je préfère dire les choses comme elles viennent. Bon des fois ça passe mal et c'est un peu frustrant, mais la plus part du temps, les gens préfère parler à des personnes franches. Pas de "mais oui t'es belle" à une fille qui se bourre de mascara pour aller poster sa lettre... Ce n'est pas mon genre.
Arrivées devant la maison, je lui ouvrait la porte de derrière en jetant un coup d'oeil chez les voisins, personne dehors, c'est bon.

"entres entres!"

Lui dis-je, il y aurait eu quelqu'un avec moi, il m'aurait dit "mais ne fait pas rentré n'importe qui chez toi!" Rooh mais je fais ce que je veux, je lui aurait mis une claque tiens à celui là! Je voulais remercier Quinn et j'allais le faire.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Ven 31 Oct - 20:31


le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants. - FT. LAHIA

« -Enchanté Quinn! Je suis Lahia! Suis moi, je t'invite!». Quinn répondit au sourire de Lahia par un sourire tout aussi expressif, similaire. C'était surprenant venant d'elle mais loin d'être une mauvaise chose, elle devait admettre qu'elle avait de la sympathie pour cette louve. Du coup, la rouquine se mit à la suivre sans hésiter alors que la demoiselle lui posa une question sur ce qu'elle avait dit précédemment, sur sa condition d'hybride. « ça fait longtemps que tu es une hybride? Parce que moi, ça va faire 15 ans que je suis une louve. ». Quinze ans ? Mais pourtant elle n'avait vraiment pas l'air vieille, alors soit elle cachait bien son jeu et elle avait en fait quelque genre quarante ans passés, soit elle avait tué quelqu'un étant jeune et Quinn osait croire que ce n'était qu'un malheureux accident aux conséquences atroces. « ça va faire un an que je suis hybride, donc je découvre encore. ». C'était vrai, elle ne connaissait pas encore parfaitement ses capacités et à vrai dire, elle n'avait pas exemple, jamais hypnotisé quelqu'un. « Tu dis que ça fait quinze ans que tu es louve... ça t'es arrivé jeune non ? ». Elle ne voulait pas dire, tu as tué quelqu'un jeune parce que c'était horrible et ce n'était pas forcément vrai même si le gêne s'était activé. Cette malédiction était une vraie malédiction, elle ne prenait pas en compte l'âge ou encore le contexte, elle sévissait, point.

Elles arrivèrent devant ce qui semblait être la maison de Lahia puisqu'elle vérifia que les voisins ne les observait pas, ou quelque chose du genre. Quinn n'allait pas la blâmer, elle aurait fait la même chose, les gens parlent trop surtout dans une ville comme celle-ci, autant éviter d'éveiller quelconque soupçon. « entres entres! ». La rouquine lui fit un petit sourire qui avait cette once de timidité qu'il était si rare d'apercevoir avant de rentrer chez la jolie demoiselle. « Pratique de vivre si près de la forêt. ». C'était une bonne stratégie pour éviter les ennuis.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Jeu 13 Nov - 1:44


Quinn & Lahia

Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.


Je ne sais pas pourquoi j'étais si reconnaissante envers Quinn! Depuis que je suis partie de mon pays, y laissant ma meute, je ne me sens pas vraiment à mon aise ici. Pourtant c'est moi et moi seule qui ai décidé de venir! Cette ville attisant ma curiosité de par toutes ses légendes et mystères. Mais je n'ai pas le feeling avec les gens d'ici. Je me sens trop... Différente. Comme si j'étais la seule. Pourtant je sais que cette ville abrite bien plus de surnaturel qu'il n'y parait même en connaissance de cause.

« ça va faire un an que je suis hybride, donc je découvre encore. »

Les hybrides choisissent de se transformer ou non. Même si cela fait un an, elle aurait très bien pu ne plus jamais se retransformer.

"Ca fait un an que tu es hybride, mais... combien de temps es-tu restée louve avant cela?"

Oh mais j'ai de ces questions emmerdantes moi! Bon! On allait pas rester dans l'entrée! Je fis signe à Quinn d'avancer pour me suivre dans la cuisine.

"Qu'est-ce que je te sers?"

J'ai a peu près tout dans cette maisonnette. J'arrive à me tirer un salaire plus que raisonnable avec le salon photo. Et puis, j'ai découvert il y a peu une petite boutique sympa et pas cher sur toutes sortes de boissons, ça va de l'eau gazeuse aux alcools forts. Du coup c'est là bas que je me fais mon stock!

« Tu dis que ça fait quinze ans que tu es louve... ça t'es arrivé jeune non ? »

C'est le moins que l'on puisse dire. 8 ans! J'étais petite en effet. Je ne peux que me souvenir de ce funeste jour. Papa était venu me chercher tout naturellement à l'école comme tous les soirs, mais ça ne pouvait pas se passer comme tous les soirs, non, évidemment. Il y avait une manifestation, c'était des casseurs. Et on s'est retrouvé tous les deux pris entre les casseurs et les forces de l'ordre.

"Oui je n'étais qu'une enfant. Comme quoi on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve. Mais le passé, lui on sait qu'on ne le modifiera plus jamais."

On est coincés entre un passé qui demeurera inchangé et un futur qu'on ne peut observer. Le seul moment qui nous appartient réellement, c'est le présent. Il ne faut pas se lamenter sur ses erreurs passées ou chercher absolument a préparer son futur. Le pus important, c'est de vivre ce moment dont on peut faire ce que l'on veut. Ce moment qui est le présent.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Sam 22 Nov - 20:06


le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants. - FT. LAHIA

Quinn n'avait pas caché sa condition d'hybride à Lahia et pour cause, face à une louve qu'elle avait vu se transformer ça aurait été stupide. Par conséquent, leur conversation était aux yeux de Quinn tout à fait normale. « Ça fait un an que tu es hybride, mais... combien de temps es-tu restée louve avant cela? ». Encore moins longtemps ! Quinn eut un très léger sourire en pensant à cela, elle n'avait que vingt-et-un ans et parfois elle avait l'impression d'avoir vécu plusieurs vies mêmes si elles avaient été par ailleurs très courtes, comme sa vie de louve. « Un peu plus de trois mois, après, je me suis attirée des ennuis dans un bar... devenir hybride était mon seul moyen de survivre pour faire simple. ». Croiser le chemin de Klaus avait surtout été sa chance de survivre parce que malgré tout,malgré sa colère et ses regrets, Quinn n'avait pas spécialement envie de mourir, au contraire même.

« Qu'est-ce que je te sers? ». Étant donné qu'il était encore tôt et au vue de leur nuit, Quinn n'hésita pas trop. « Si tu avais du jus d'orange ça serait parfait ! ». ça ne pourrait pas faire de mal, elle y gagnerait même en énergie... comme si elle avait besoin de ça.

Enfin Quinn se montra curieuse, Lahia était louve depuis longtemps alors même qu'elle n'était pas veille. « Oui je n'étais qu'une enfant. Comme quoi on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve. Mais le passé, lui on sait qu'on ne le modifiera plus jamais ». Quinn hocha la tête, elle était malheureusement d'accord avec ça. Il n'y avait pas moyen de modifier son passé et l'assumer pouvait sembler absolument impossible par moment. En tout cas, Quinn savait ce que c'était que d'avoir le cœur remplis de rage et de regrets, aujourd'hui elle essayait de se focaliser sur son présent, seule chose qui lui appartenait mais parfois, les erreurs du passé la berçait encore. « C'est certain qu'on ne peut pas prévoir son avenir, personnellement, je crois que même si j'avais su avant pour le monde surnaturel, le choc n'aurait pas été moindre. Tu savais qu'un tel monde existait avant ta première transformation ? ». Quinn évitait de parler de la souffrance qu'elle avait pu ressentir, de la réaction de ses proches et tout ceci parce qu'elle ne connaissait pas assez Lahia pour l'entraîner à parler de tels souvenirs avec elle et puis, elles avaient sans l'une comme l'autre assez pleuré sur ce qu'elles avaient fait.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Lun 22 Déc - 1:31


Quinn & Lahia

Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.


Elle s'était attirée des ennuis et n'a pas eu d'autres choix que de devenir hybride? oui ça se peut, lors d'une pleine lune, on est presque invulnérables. les vampires ne peuvent presque rien contre nous. Bon je ne dis pas qu'ils ne peuvent pas nous tuer quand on est transformés, mais se serait un risque inutile de leurs part. on est bien plus vulnérables dans la vie de tous les jours. Mais sans pour autant rester des petites natures, on se régénère rapidement, on a une force qui dépasse de loin celle des humains... c'est encore chaud pour nos ennemis de nous attaquer. Non, vraiment, là où on est vulnérables à 100%, c'est pendant, au moment de la transformation. Quand nos os se brisent en 1 000 et que nous souffrons les martyr. Là, n'importe qui pourrait nous tuer avec une petite cuillère.

« C'est certain qu'on ne peut pas prévoir son avenir, personnellement, je crois que même si j'avais su avant pour le monde surnaturel, le choc n'aurait pas été moindre. Tu savais qu'un tel monde existait avant ta première transformation ? »

Techniquement, oui... mais normalement non. Mon père était au courant que j'avais du sang de lycanthrope. Et il m'a tout raconté quand l'accident est arrivé. c'était avant ma transformation, mais après l’élément déclencheur.

"Je n'avais que 8 ans, donc mon père ne m'avait mis au courant de rien, ce qui est totalement normal, si jeune, je ne sais pas moi même comment j'aurais réagis. Mais ça, c'était avant que je... Enfin, mon père savait où il mettait les pieds, lui n'était pas loup, c'était ma mère la louve. Mais je ne le savais pas, il me l'a dit ce jour là en m'apprenant tout d'ailleurs. Je ne te cache pas que j'ai beaucoup appréhender la pleine lune qui suivit."

Je n'ai jamais connu ma mère. Ma naissance a été violente pour tout dire. Je suis née à 5 mois. Déjà les prématurés de 6 mois ont de la chance, mais 5 mois c'est rare de survivre. Une hémorragie interne. Ils ont dû me sortir pour ne pas que je me noie. Elle n'a pas survécu. On ne peut même pas dire que je l'ai connue, et que je ne m'en souvienne juste pas, non je ne l'ai réellement, jamais connu. Elle ne m'a jamais vue, je ne l'ai jamais vue, elle ne m'a jamais prise dans ses bras, je n'ai jamais bu son lait... J'ai vécu dans une couveuse une demi-année. alors que j'aurais dû passer encore 4 mois au chaud et sortir comme prévu, dans le plus normal des mondes... Et même si j'étais devenue louve dans les mêmes circonstances, elle aurait été à mes côtés pour cette première pleine lune, ce qui aurait changé bien des choses dès le départ.

Perdue dans mes pensées j'ai faillis faire déborder le jus d'orange, je m'arrêtais a temps et lui posais son verre sur la table. j'attrapais la coupelle dans laquelle j'avais entassé les petits sablés que j'avais fais hier pour la mettre sur la table avec le jus de fruit.

"Vas-y sers toi, tu dois avoir faim. Moi en tout cas, je meurs de faim! ça creuse la pleine lune mine de rien!" dis-je en attrapant un sablé pour croquer a pleine dent dedans. "Hmm! c'est pas pour me vanter, mais pour une fois que je les réussis bien! ça fait du bien de manger un peu!"

Code by Fremione.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   Lun 29 Déc - 13:00


le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants. - FT. LAHIA

Quinn n'avait jamais su pour le monde surnaturel avant d'y être confronté et très honnêtement, ça n'avait jamais été à son avantage. Encore maintenant, elle n'avait pas connaissance de tout et pas même de toutes ses propres capacités. « Je n'avais que 8 ans, donc mon père ne m'avait mis au courant de rien, ce qui est totalement normal, si jeune, je ne sais pas moi même comment j'aurais réagis. Mais ça, c'était avant que je... Enfin, mon père savait où il mettait les pieds, lui n'était pas loup, c'était ma mère la louve. Mais je ne le savais pas, il me l'a dit ce jour là en m'apprenant tout d'ailleurs. Je ne te cache pas que j'ai beaucoup appréhender la pleine lune qui suivit.». Quinn voulait bien la croire, il y avait de quoi appréhender mais, au moins elle avait su et elle avait eu quelqu'un. La rouquine aurait au moins souhaité avoir quelqu'un mais, d'une certaine façon elle ne pouvait s'en vouloir qu'à elle-même. Elle refusait les autres, elle refusait de s'attacher. Elle avait beau tenté de changer cela, elle n'en restait pas moins sauvage et méfiante. « J'imagine oui que tu as dû appréhender. Je l'ai découvert le soir de la pleine lune, j'ai cru que j'allais mourir, j'ai voulu mourir mais, je ne sais pas si le fait de savoir ce qui se passe aide d'une façon ou d'une autre. ». La souffrance était là et franchement, vivre une telle atrocité chaque mois donnait clairement envie de se passer la corde autour du cou, peu importe la force qu'apporte cette malédiction.

Lahia posa le jus d'orange et les sablés sur la table. « Vas-y sers toi, tu dois avoir faim. Moi en tout cas, je meurs de faim! ça creuse la pleine lune mine de rien! ». Quinn laissa un sourire amusé illuminé son visage alors qu'elle prenait un sablé. Elle aimait le dynamisme et le naturelle de la jeune louve. C'était comme si elle venait apporter un peu de légèreté dans ce monde. « Hmm! c'est pas pour me vanter, mais pour une fois que je les réussis bien! ça fait du bien de manger un peu! ». Elle avait raison, ils étaient vraiment bien réussit et pour une fois, Quinn appréciait son repas. « Je suis en piètre cuisinière, ça fait longtemps que je n'ai pas mangé quelque chose d'aussi bon ! ». Elle laissa un petit rire s'échapper de ses lèvres avant de boire un peu de jus d'orange.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe pour le temps présent: illustrations
» Danses en TDM
» [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang
» (M) SIM ORDINAIRE ; La vie avec sa femme et ses enfants, il y a rien de mieux.
» [HOT] Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler. ▬ Jéricho Stride. **

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON CINQ :: RPS-