AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anonymous
Invité


Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptySam 19 Jan - 18:35





Damon et Quinn
“ Je laisse la vie m'emporter, c'est pas si facile de tourner la page. ”


Encore une charmante journée qui s'annonçait pour la demoiselle ! Enfin bien entendu cette entrée en matière était ironique, tant par le fait qu'elle n'était pas d'humeur que par le fait que les vampires avaient le don de lui taper sur le système en général. Chez elle, la jeune sorcière était en train de se mettre en beauté pour sortir, mais où ? Elle n'en savait strictement rien, elle savait juste qu'elle avait envie de digérer sa dernière rencontre avec un vampire et avoir la chance de connaitre un nouveau départ. Selon le point de la vue de la brunette, elle avait eu le malheur de croiser la route de certains vampires qui avaient réussi à changer sa voie d'origine pour que cette dernière corresponde plus à la leur et par définition qu'elle ne les protège. Néanmoins, les choses avaient changé entre temps avec l'arrivée impromptue de ces sorciers aux pouvoirs immenses bien plus que la plupart des sorcières se trouvant à Mystic Falls, tout simplement car ces dernières avaient trop peur de recourir à la plus sombre magie qui soit ! Une magie permettant de dompter non pas simplement les éléments mais également l'essence de toute chose en ce monde ! Une magie sans limite qu'elle apprenait à maitriser.
Soudain l'idée d'une nouvelle destination germa dans son esprit malin et elle troqua par conséquent les habits de "fortune" qu'elle avait mis pour trainer dans son appartement contre quelque chose de plus esthétique. Une simple robe courte d'une couleur blanche monochrome surmontée par une veste noire pour ne pas avoir à trop utiliser la magie pour se tenir au chaud lorsqu'elle serait à l'extérieur. Satisfaite de ce qu'elle était au niveau physique à ce moment précis, elle sortit avec hâte de son chez soi pour courir vivre de nouvelles fabuleuses aventures en compagnie d'un personnage connu dans cette ville comme étant impulsif voir instable.

Sur son chemin, elle put voir de nombreuses personnes vêtues chaudement pour éviter d'attraper froid, contrairement à elle qui s'était habillé comme si on était en début de saison estivale. Cependant, la jeune sorcière pouvait compter sur sa propre magie pour entourer son corps d'une fine couche de chaleur indétectable qui la réchauffait de façon à ce qu'elle ne ressente que dans une moindre mesure le froid. Bien entendu, ce sort avait une contrepartie, elle ne devait pas rester longtemps pour éviter que la neige ne se mette à fondre et que ses chaussures ne prennent l'eau. Certains regards curieux s'arrêtèrent tout de même sur cette demoiselle s'habillant de façon atypique pour des températures aussi basses sauf que comme elle venait du Canada, la populace de Mystic Falls s'imaginait très certainement qu'elle était tellement habituée au froid que ce dernier n'avait plus aucun effet sur son organisme.
Finalement, après quelques minutes de marche sous les regards incrédules de quelques personnes, elle s'arrêta devant l'imposante demeure des Salvatore… par chance, cette dernière était à l'écart comme la demeure des Mikaelson alors s'en prendre la peine de frapper à la porte pour prévenir de sa porte, elle usa de sa magie pour déverrouiller cette dernière qui claqua d'un coup sec. Par la suite, elle la referma par moyen magique.

« Grognon ! Grognon ! Mais où es tu ? » hurla-t-elle sans ne serait-ce qu'une once de gêne, espérant que l'intéressé ne vienne à se montrer.

Son regard curieux parcourut néanmoins pendant l'absence du vampire, le vaste salon qui s'étendait devant elle et son attention fut clairement concentrée sur les nombreuses bouteilles qui se trouvaient dans un coin… les alcools présents avaient tous l'air plus gouteux les uns que les autres, de quoi lui donner envie de se faire un petit cocktail en solitaire si monsieur ne voulait pas se montrer.



Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptyDim 20 Jan - 15:07



Quinn & Damon



Temps de merde, période de merde. J’avais attendus Elena tellement longtemps, j’avais dû la voir dans les bras de mon frère tellement longtemps que de savoir qu’elle n’était plus avec moi alors qu’on venait à peine de se mettre ensemble me mettait en rogne. Pourtant je sais que je n’y étais pas pour rien. Pourquoi fallait-il que je doute ? Pourquoi il y avait-il fallut que ça soit mon sang qui la transforme ? Et pourquoi fallait-il que je culpabilise par rapport à mon frère ? C’était pourtant un truc réservé à lui ça la culpabilité, ça il l’aimait sa culpabilité chérie. Bref tout ça pour justifier la présence de cette bouteille presque vide dans ma main et celle des autres complètements vides par terre au rez-de-chaussée quoi qu’il en reste encore une bonne réserve à vider. Ça permet de se changer les idées ce dont j’avais bien besoin. J’étais en train d’enfiler ma chemise quand j’entendis le verrou claquer. Quand on parle de se changer les idées j’allais peut-être pouvoir le faire autrement qu’en buvant. Si c’était le facteur il risquait de repartir quelque peu abimé ou de ne pas repartir du tout, si c’était quelqu’un que je ne pouvais pas tuer, comme mon frère, je me contenterais de l’emmerder au plus haut point, c’était ma spécialité. « Grognon ! Grognon ! Mais où es-tu ? » Elle a qu’à parler plus fort c’est bien connus les vampires sont sourds.

Grognon, pour m’appeler comme ça sans aucune gêne et rentrer sans frapper ça ne pouvait être qu’une personne. Je souris. C’était encore mieux que ce que j’espérais comme distraction. Quinn je ne la connaissais pas depuis très longtemps en fait mais je savais que c’était une sorcière et inévitablement elle avait bien remarqué que j’étais un vampire. Ca grouillait de sorcière en ce moment à Mystic Falls, avec tous ses revenants, certes j’étais content d’en revoir certain comme Alaric ou Jenna mais d’autre je m’en serais bien passé. Ça sert à quoi de se donner un mal de chien à tuer des gens si c’est pour qu’ils revivent. D’ailleurs je n’avais pas encore recroisé Rose ni Andy, j’espère que je pourrais les revoir. Et pour revenir à Quinn la première fois qu’elle m’avait vu ça avait été pour me demander de l’aide pour se débarrasser des sorcières mortes, on en rencontre pas tous les jours des sorcières qui veulent se débarrasser d’autres sorcières. Et puis ses sorcières étant une menace pour Elena j’avais accepté et puis faut dire qu’avoir la jolie Quinn de mon côté c’était une bonne chose. Bon la seule chose qu’il faut savoir avec la demoiselle c’est qu’elle ne mâche pas ses mots, au moins on était fait pour s’entendre bien qu’elle me dise des trucs pas top sur ma relation avec Elena. Du coup quand je la vois j’essaye d’éviter ce sujet, je préfère jouer avec elle, c’est une excellente joueuse.

Je descendis à vitesse vampirique pour me mettre juste derrière elle. « Arrêtes de lorgner mes bouteilles, y’a de meilleurs moyens de se réchauffer. »


©WhiteCloud







Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

Anonymous
Invité


Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptyDim 20 Jan - 16:13





Damon et Quinn
“ Je laisse la vie m'emporter, c'est pas si facile de tourner la page. ”


A peine eut-elle eu le temps de passer son regard parmi les bouteilles qu'un courant d'air vint à caresser sa douce, elle en frissonna et conclut de ce fait que ce dernier ne pouvait être que l'oeuvre du charmant vampire à cause de sa trop grande vitesse. Mauvaise habitude des vampires dont elle n'arrivait toujours pas à se prémunir… il aurait pu lui arracher la tête d'un simple coup et elle se serait trouvée comme ces désespérantes sorcières, à tenter de mettre en oeuvre une vengeance silencieuse et sanguinaire contre les vampires à cause de l'hypothétique violente mort à laquelle elle venait d'échapper.
Sans pour autant se retourner dans un premier temps, elle l'écouta en souriant puis en se mordant la lèvre inférieure avant de baisser la tête, amusée par le terme "se réchauffer". Après tout, Damon était Damon ! Et comme tous les hommes transformés en vampires, tous les traits de caractères qui faisaient déjà surement de lui un charmeur invétéré avaient du être amplifiés par sa transformation… la douce Elena aimait ce genre de garçons ? Bizarrement, elle ne fut pas étonnée de la savoir tirailler entre le frère impulsif et le frère trop réfléchi, après encore fallait-il qu'elle assume ses désirs, chose qu'elle avait bien entendu fait en mettant les voiles pour d'autres horizons. Les aléas de la vie étaient vraiment amusants par moment, au plus grand plaisir de la sorcière. Lentement, elle se retourna pour faire face au vampire puis en lui lançant un petit sourire audacieux, elle s'approcha de ses lèvres avant de pousser un petit "Hum" avant de commenter dans un petit rire « Je vois que tu as déjà bien profité… je sais que les vampires ne craignent pas vraiment d'être ivres mais au niveau de l'odeur c'est moyen ! Quoique, moi j'aime assez ça ! » par la suite, elle passa une main sur son torse puis un doigt qu'elle fit glisser tout en marchant vers un autre coin de cette immense demeure pour la visiter en quelques sortes.

Sa première observation fut que l'autre frère n'était pas présent à son plus grand regret, elle aurait bien voulu également profiter de ce cher Stefan pour lui rappeler qu'Elena n'était plus qu'un souvenir… souvenir qu'il devait s'empresser de jeter aux oubliettes à moins de vouloir devenir une vulgaire âme errante ne vivant que pour une vampire nouvellement née ne sachant jamais de quel côté se placer. D'un côté, elle comprenait Elena ! La polygamie était bien plus facile à envisager quand on avait le choix entre deux magnifiques hommes or Quinn n'était pas vraiment taillée de la même façon, elle avait beau avoir son caractère, un sale caractère, elle n'en restait pas moins respectueuse dans un sens de certains préceptes qu'on lui avait inculqué comme le fait de ne pas jouer avec les sentiments des gens.
« Stefan n'est pas dans les parages ? A moins qu'il ne soit en train de se morfondre dans un bar ? » demanda-t-elle sur un ton étrangement détaché. Sans même attendre que le beau vampire ne lui réponde, elle poussa un petit soupir avant de se tourner vers lui « Tu n'aurais pas quelque chose à boire ? Quelque chose de fort ! Pas un truc pour midinette hein ? » précisa-t-elle en haussant un sourcil, elle n'était pas une midinette après tout, elle avait besoin d'un vrai remontant et pas d'un panaché pour se remettre d'humeur.
Rien de mieux que la boisson pour engager une vraie conversation après tout.



Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptyDim 27 Jan - 13:32



Quinn & Damon



J’aimais bien me mettre juste derrière les gens à vitesse vampirique, ça m’amusait, ça surprenais et des fois ça pouvait même être flippant. Je sais que moi je n’apprécierais pas que quelqu’un vienne se mettre juste derrière moi, je préférais largement quand c’était moi qui le faisais. Il y a un dicton qui dit « Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse » mais j’étais loin d’être un modèle et je trouvais ce dicton débile, si tu vivais comme ça t’étais pas sorti de l’auberge. Quinn ne se retourna pas tout de suite, elle me laissa parler avant puis me fit fasse un petit sourire accroché au coin de ses lèvres. Je connaissais ce petit « Hum » accompagné de son petit rire et je l’aimais beaucoup celui-là, surtout ce qu’il annonçait, la façon dont je l’interprétais. Oui en effet j’avais déjà pas mal profité, après tout je n’avais pas à me retenir je faisais ce que je veux. En plus je n’étais même pas encore complètement ivre, disons que j’étais juste quand même un chouilla ébréché. Juste un ptit peu, rien de bien grave. Quoi ? Je sentais l’alcool ? C’était moyen mais elle aimait bien ça, mon cerveau était déjà hors circuit ou ce qu’elle venait de dire était bel et bien contradictoire ? Je souris quand même. « De toute façon quoi que je sente tu aimes toujours mon odeur. »

Ce truc de passer le doigt sur le torse j’aurais crus à un moment que c’était un truc spécial réservé à Katherine mais non il fallait croire que toutes les femmes aimaient faire ça. Puis elle s’éloigna alors que je la suivais du regard. Mon regard croisa celui d’une poche de sang vide qui trainait sur la table basse. Poche de sang que je m’empressai de prendre en essayant néanmoins d’être discret et de cacher derrière mon dos en regardant ailleurs l’air de rien. Pourquoi je m’embêtais à y cacher en plus ? Elle savait très bien que je buvais du sang, ce n’était pas une nouvelle. Après m’en être rendus compte je la rebalançais finalement sur la table basse. Le sang ce n’était pas la chose que j’avais le plus bus avant qu’elle arrive, les plus nombreuses bouteilles vides le prouvaient. D’ailleurs en parlant de bouteilles c’était peut-être celles qui étaient encore remplis que j’aurais dût cacher plutôt que la poche de sang vide. Pourquoi fallait-il qu’elle me parle de mon frère ? « T’es venus pour lui ? Zut moi qui pensais être ton grincheux favoris » Oui parce qu’en ce moment on était deux grincheux à vivre ici comme un vieux couple qui ne s’entendait plus. En fait on était un peu en froid mais quand il s’agissait d’autres personnes on était du même côté. Enfin exception faite de quand il s’alliait avec Klaus sans m’en parler. Quel abrutit. J’avais été trop lent pour lui répondre, elle avait réussi à placer une autre phrase avant, et quand je dis que j’aurais dû cacher mes bouteilles pleines ce n’était pas en l’air, voilà qu’elle voulait m’en piquer !

Si ça me gênait ? Nooon pas du tout, de l’alcool je pouvais en avoir quand je voulais et gratos alors je n’allais pas faire mon radin, enfin pas avec elle du moins puisqu’avec d’autres je pense que je ne me gênerais absolument pas. Elle ne voulait pas un truc de midinette d’où cette merveilleuse idée de lui proposer… « Une grenadine ? » Je ris et attrapa une bouteille de bourbon d’une main et descendis aux sous-sols pour remonter presque aussitôt avec une poche de sang dans l’autre main. « Tu veux quelques chose de fort ? Alors t’as le choix, tu préfères quoi ? » Une sorcière qui boit du sang et surtout du sang d’humain ça j’avoue que ça me ferais tout drôle d’y voir mais en même temps je pense aussi que ça m’amuserais. Alors à voir, qu’allait-elle me laisser ? La bouteille ? La poche ? Rien ? Cette pensée me fit rire aussi.



©WhiteCloud







Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

Anonymous
Invité


Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptyDim 27 Jan - 14:57





Damon et Quinn
“ Je laisse la vie m'emporter, c'est pas si facile de tourner la page. ”


Peut être n'avait-il pas tort d'affirmer qu'elle aimait son odeur en toute circonstance de toute façon ? Sauf qu'elle ne se laisserait plus avoir de cette manière, les vampires avaient cette fâcheuse tendance de faire partie de vous en un temps record, en clair que vous les aillez dans la peau sans pour autant qu'il fasse le moindre effort. « Si tu sentais le bouquetin ça m'étonnerait que j'aime autant ! » répondit-elle au tac au tac.
Après son petit passage à caresser du doigt le torse du beau Damon, tandis que les yeux de la belle se baladèrent sur le décor. Leur demeure était vraiment richement décoré pour quelqu'un avec la personnalité de Damon ! Elle ne l'imaginait pas vraiment fan des vieilles antiquités… Stefan encore, peut être était-il du genre nostalgique du bon vieux temps or Damon semblait bien plus apte à évoluer avec son temps.
Le regard de nouveau sur le vampire, elle fut amusée par sa réplique comme quoi il souhaitait être son grincheux préféré. Une compétition avec son frère ? Ca serait étonnant et elle trouvait l'ainé Salvatore beaucoup plus amusant que Stefan, enfin quoique… le cadet pouvait se révéler vraiment très amusant après quelques verres et un peu de sang ingéré lorsqu'il avait envie d'oublier cette chère Elena. Cette brunette qui avait réussit à faire chavirer leur coeur alors qu'elle n'avait au final rien d'exceptionnel… comprendre les frères sur ce point-là était extrêmement difficile et même avec toute la volonté du monde, elle n'arrivait pas à comprendre leurs sentiments pour cette demoiselle nouvellement vampire.
Avec son ton habituel, il lui proposa une grenadine ! Elle manqua de s'étouffer avant de lui lancer un regard mi-amusé mi-outré, comme si elle avait la tête d'une fille buvant de la grenadine ! Ce n'était pas une boisson répugnante mais elle avait besoin de quelque chose de différent « Peut être pour toi la grenadine non ? Ou bien tout simplement de l'eau vu tout ce que tu bois comme alcool ça te ferait du bien ! » à ces mots, le vampire disparut en éclair avec une bouteille de bourbon en main puis il revint aussitôt avec une poche de sang. D'humeur taquine, le beau vampire lui proposa de faire un choix entre un des deux liquides et sans hésiter, elle s'approcha lentement de lui pour prendre la bouteille de bourbon puis la poche de sang avec un petit sourire gravé sur le bord de ses lèvres.

La magie lui servit par la suite à faire voler deux verres qu'elle laissa léviter juste en dessous de sa poitrine. Elle mit tout d'abord dans le premier verre, une dose considérable de sang pour ce cher Damon avant de rajouter une légère dose de bourbon, vive les mélanges ! Pour elle, elle mit en majorité de l'alcool mais ne se priva point de rajouter du sang dans son mélange pour voir le goût que pouvait avoir une telle boisson. Elle avait déjà gouté son propre et le gout de fer de ce dernier ne l'avait pas vraiment attiré… pour les vampires le gout du sang devait être bien plus onctueux, doux et délicieux ! Par ailleurs, elle en vint à se demander si son interlocuteur trouverait son sang gouteux ou bien plus proche du bon marché ?
Elle mit le verre du vampire dans sa main avant de trinquer avec lui « Avoues que je t'ai manqué ! Le coup du torse nu et du sourire craquant… bien joué ! » plaisanta-t-elle avant de porter sa boisson à ses lèvres. Le liquide glissa lentement dans sa gorge et elle trouva ce mélange spécial mais non pas pour le moins désagréable. Ca changeait tout simplement de ce qu'elle avait prit l'habitude de boire lorsqu'elle sortait en solitaire dans les bars. Il était vrai que l'alcool que Damon lui avait proposé était plutôt fort et sans pour autant regrette de l'avoir pris, elle commençait déjà légèrement à en sentir les effets notamment une hausse de sa chaleur corporelle « Comme tu es mon grincheux et mon vampire préféré, on joue à action et vérité ? Si oui, je te laisse commencer ! » lança-t-elle en rigolant légèrement avant de poser son verre sur la table basse. Normalement, il accepterait cette proposition et elle trouvait ce jeu vraiment très intéressant pour apprendre à mieux le connaitre, elle en savait déjà suffisamment sur lui mais curieuse comme elle était, elle souhaitait toujours aller plus loin.



Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptyDim 3 Fév - 23:21



Quinn & Damon



Un mec même quand c’est sale, déchiré de partout et que ça ne sent pas forcément la rose ça fait craquer les filles, c’est sexy. Par contre une fille sale et ben… Ça l’est bizarrement beaucoup moins. Ce pourquoi la réponse de la jeune sorcière me fit rire « Si tu sentais le bouquetin ça m'étonnerait que j'aime autant ! » Va savoir, moi j’étais persuadé du contraire, j’étais convaincus qu’elle pouvait m’apprécier dans tous les états possible. « Tu sais quoi ? J’ai un charme tellement envoutant et ravageur qu’un seul regard de moi te donnerait envie de me sauter dans les bras » Absolument pas prétentieux, pourquoi ? « Ou alors te ferais baisser la tête et rougir » ce qui serait amusant avec elle qui semblait toujours si sûr d’elle. Elle passa son doigt sur mon torse puis me tourna le dos pour se balader dans la pièce, j’en ai profité c’est vrai. J’avais penché la tête sur le côté en regardant la jolie forme de ses fesses. Je sais non seulement j’étais en couple mais j’étais aussi amoureux d’une autre fille donc vous aller me dire que ça ne se fais pas mais je n’arrêterais jamais d’apprécier les belles choses. Et puis Elena ne se préoccupait pas vraiment de moi ses derniers temps, elle était plus proche de cet originel que je pouvais encore supporter avant ça. Et en ce qui concerne Shea c’était une humaine elle me servait de distraction comme m’avait servi Andy avant qu’elle ne soit sauvagement tuée sous mes yeux par mon cher et tendre petit frère. Ça ne voulait pas dire que je ne l’appréciais pas non plus sinon pourquoi sortir avec ?

Quand elle me parla de Stefan je fis mon faux vexé en disant que je croyais être son grincheux préféré. La rivalité entre frère avait toujours été présente ce n’était pas aujourd’hui que ça allait changer même si la évidemment c’était pour rire que je disais ça, quoi que… A vrai dire je préférais parler de Stefan avec elle plutôt que d’Elena. Je savais qu’elle n’arrivait pas à comprendre comment on avait pu tomber amoureux d’elle mais c’était pourtant simple, tout se résumait en un seul petit mot : Katherine. Petit mot qui a une bien grande place, si elle n’avait pas été son sosie on ne l’aurait jamais rencontré, enfin Stefan si mais il ne l’aurait pas revus puisque c’est sa ressemblance flagrante avec Katherine qui l’avait intrigué. Quand la brunette me demanda quelque chose de fort je ne pus m’empêcher de lui proposer une grenadine, c’était bien trop tentant. Bizarrement ça n’avait pas l’air de lui plaire vu sa réaction qui me fit bien rire et puis sa réponse « Peut être pour toi la grenadine non ? Ou bien tout simplement de l'eau vu tout ce que tu bois comme alcool ça te ferait du bien ! » je souris et lui fit un clin d’œil « Je suis immunisé depuis » Quelques courtes secondes plus tard j’avais la bouteille dans une main et une poche de sang dans l’autre et je lui tendait les deux, c’était à elle de choisir. Elle prit les deux, ça je ne m’y attendais pas.

Ses mélanges avaient l’air pas mal du tout mais je ne pensais pas qu’elle allait mettre du sang aussi dans le sien, une sorcière qui boit du sang d’humain en compagnie d’un vampire réputé pour être un salop, je n’étais encore jamais tombé sur un cas pareil. Je trinquais enfin avec elle, heureusement qu’elle ne s’était pas gourée de verre, bon en même temps il y avait encore les traces du sang sur les parois internes de mon verre. « Avoues que je t'ai manqué ! Le coup du torse nu et du sourire craquant… bien joué ! » C’est ça d’être un pro canon, un rien suffis à faire craquer les filles « Si j’avouais une telle chose ça serait reconnaitre ma faiblesse pour toi » j’avais vraiment dit ça ? Faut croire oui. Oh mon dieu, action ou vérité, je ne sais pas pourquoi mais j’avais l’impression de déjà connaitre les questions. « Alors action ? Ou vérité ? » je bus une bonne gorgée, ça faisait du bien, ça requinquait.




©WhiteCloud







Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

Anonymous
Invité


Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptyLun 4 Fév - 15:12





Damon et Quinn
“ Je laisse la vie m'emporter, c'est pas si facile de tourner la page. ”


Damon ne dérogeait pas à la règle qui régissait la plupart des vampires, la plupart de leur communauté se trouvait irrésistible, à tomber, divinement parfait et passons le reste ! Kol avait amplement suffit à Quinn pour ne pas qu'elle se laisse piéger à nouveau par tous les artifices des vampires. Bien que l'ainé Salvatore soit bien différent de Kol, la blessure que l'Originel lui avait infligé au coeur la faisait encore horriblement souffrir… une souffrance silencieuse dont on ne soupçonnait même pas l'existence ! Tous le monde était accoutumé à la sorcière vivace et forte de caractère, une sorcière qui semblait presque inhumaine puisque personne ne la connaissait réellement, jusqu'à ce que ce cher Mikaelson ne vienne à mettre le bordel de son coeur avant de le briser comme si de rien était. Elle n'avait jamais représenté rien pour lui… elle n'était qu'un pion pour lui, un pion qu'il pouvait utiliser à son bon plaisir pour accomplir ses plus abjects desseins tandis qu'il passait du temps avec une vampire qu'elle avait précédemment rencontré. Le bonheur n'était donc pas fait pour elle ? Elle le croyait si fort, qu'elle s'était renfermée sur elle-même pour éviter qu'on ne la blesse à nouveau et il était clair qu'elle ne serait pas encore celle qui ferait le premier pas vers l'autre. Bien entendu elle aspirait au bonheur comme tout être humain normalement constitué, cependant elle ne souhaitait pas encore se mettre en danger inutilement à moins qu'elle ne soit sûre qu'une telle relation n'en vaille le coup.
La façade masquant sa douleur et sa rage était pour le moment intacte et elle eut le temps de la renforcer durant ce bref instant qu'elle passa à boire son mélange alcoolisé et sanguin. Franchement, ce n'était pas mauvais si on enlevait ce petit arrière gout ferreux qu'elle ressentait. Rien qu'en une prise, elle finit les trois quart de son verre pour inhiber les sensations de son coeur et se mettre de bonne humeur, bien qu'elle le soit déjà en apparence. De plus, Damon était plutôt agréable quand il avait envie de l'être et il semblait déjà plus stable que Kol… rien qu'en annonçant son nom dans sa tête, elle eut l'impression qu'elle allait faire éclater le verre dans sa main mais par chance ce ne fut qu'une impression.

Le vampire réussit à lui arracher un rire de par son "aveu", elle ne savait pas vraiment si il avait fait exprès de débarquer comme ça pour elle et elle préférait ne pas se faire d'illusions… les vampires étaient pour beaucoup imbus de leur personne et il était facile pour eux de manipuler les esprits grâce à leur expérience en la matière. Quoique… Damon ne semblait pas être ce genre de vampires, à moins qu'elle ne se trompe comme elle s'était trompée sur le compte de Kol ? Le véritable problème se trouvait juste sous ses yeux… elle n'arrivait plus à avoir confiance en ce qu'elle était, comment pouvait-elle encore croire en elle alors qu'elle avait placé tant d'espoirs en la personne d'un mort-vivant qui n'avait qu'une hâte, celle de l'utiliser jusqu'à son épuisement total. Un sentiment de vengeance restait alors présent dans son coeur et ce dernier fit germer en elle de nombreuses idées… « La prochaine fois, accueilles moi avec des roses rouges ! » plaisanta-t-elle avant qu'il ne lui demande ce à quoi elle voulait répondre. Action ou vérité ?
Pensive, elle tripota une de ses mèches de cheveux… ce jeu pouvait se révéler extrêmement amusant pour elle, si elle venait à bousculer légèrement les règles, ce qu'elle comptait en outre faire « Pourquoi pas les deux ? Ca sera bien plus amusant comme ça. On est pas des fillettes n'est ce pas ? » lança-t-elle à l'égard du vampire pour le taquiner.

Consciente qu'avec une vérité, Damon pouvait lui demander n'importe quoi, elle n'avait pas vraiment peur d'être sincère sur sa personne et il était bien plus intéressant de se confier à une personne à laquelle on tenait, plutôt qu'à un inconnu que l'on paye plus de 90$ la séance ! Ce jeu qui en apparence était un simple moyen d'amusement leur permettrait également de se connaitre davantage.

PS : Pour les prochains posts, je propose qu'on choisisse pour l'autre si il choisit action ou vérité ;) sinon les posts seront trop court.



Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptySam 16 Fév - 14:50



Quinn & Damon



En fin de compte on était un peu dans la même situation elle et moi, même si je ne le savais pas. Des cœurs brisés, sauf que dans mon cas c'était un peu de ma faute. S'il n'y avait pas eu cette histoire d'asservissement ça aurait été bien mieux. Mais comme rien ne pouvait jamais être simple il avait fallu que ça arrive et du coup elle s'était éloignée, pour vivre chez les Mikaelson's en plus, quel bon choix ! Et dire que je n'avais jamais rien su sur la relation de Quinn avec Kol. En même temps si je le savais il n'aurait pas fallu compter sur moi pour la plaindre. Non d'après moi ne plus être avec Kol c'était plutôt une libération. Bon ce n'était pas nouveau tout le monde savait que je détestais Kol et vice versa, tout ça parce que je lui ai brisé la nuque, quel susceptible. Bon finit de parler de malheur, pas que ça à faire et puis Quinn était la alors autant s'amuser. C'est bien ce qu'on faisait nous deux 98% du temps non ?

« La prochaine fois, accueilles moi avec des roses rouges ! » Ben tien c’est ça, comme si j’allais me casser la nenette à aller acheter des roses rouge en prenant en compte qu’elle débarque toujours sans prévenir, qu’il faudrait donc en acheter en avance, en prévision et que peut être elles faneront, au final tout ça n’aurait servis à rien. Oui c’est débile. « T’as qu’à les apporter quand t’arrives comme ça tu es sûr d’être accueillit avec des roses rouges. » Je lui adressais un bref sourire comme j’étais habitué à faire puis elle partit dans un délire d’action ou vérité. Ca faisait une éternité que je n’avais pas joué à ça, je me demande même si j’y avais joué un jour. Ce qui était sûr c’est qu’il ne fallait pas compter sur moi pour dire vérité. Je la connaissais et je savais qu’elle pouvait me demander plein de truc sur ma vie, mon passé et mes sentiments hors je n’avais aucune envie de parler ça, ça me gaverait plus qu’autre chose. En fait c’est simple je pense que si elle finissait par me demander quelque chose à laquelle je n’ai pas envie de répondre j’arrêterais de jouer. Vous pouvez dire ce que vous voulez, dans un jeu on est censé s’amuser, si c’est pour m’agacer avec des souvenirs je ne vois pas l’utilité de jouer. Je sais c’était un jeu où on était pas censé choisir ce qu’on faisait ou ce qu’on disait mais j’étais encore maître de mes décisions et s’il y avait un truc que je ne voulais absolument pas faire ça n’était pas cette petite sorcière qui m’y obligerait.

Mais c’était à moi de commencé à lui poser la fameuse question « Action ou vérité ?» auquel elle répondit « Pourquoi pas les deux ? Ca sera bien plus amusant comme ça. On est pas des fillettes n'est ce pas ? » Je ris « Je ne voudrais pas te vexer mais tu es une fillette ». Bon elle avait choisi les deux, de toute façon j’avais déjà une petite question dans un coin de la tête si elle choisissait vérité et ça pouvait aussi concorder avec l’action. « Vérité ; quel est ton plus grand fantasme et action ; pourquoi ne pas le réalisé hein ? » je souris en coin. J’étais fier de moi et de ma connerie cependant même si j’étais du genre à insister beaucoup je ne l’obligerais pas a faire quoi que ce soit de sexuel avec moi si elle n’en avait pas envie. C’était sûrement la différence entre les humains et les sorcières que tu ne pouvais pas hypnotiser.


©WhiteCloud







Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

Anonymous
Invité


Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptyVen 1 Mar - 21:49





Damon et Quinn
“ Je laisse la vie m'emporter, c'est pas si facile de tourner la page. ”


Jouer était sa spécialité et le jeu qu'elle avait engagé avec Damon ressemblait plus à une façon de s'affirmer qu'autre chose, de prouver sa valeur, valeur qu'elle avait perdu en restant trop longtemps aux côtés de monsieur le vampire originel qui n'avait pas ne serait-ce qu'une seconde hésité avant de l'agresser… chose plutôt désagréable en fin de compte… quoique après mure réflexion, Kol lui avait surement rendu un grand service en lui prouvant que la vie n'était pas toujours constituée des choses que l'on souhaitait avoir. Plus proche de l'état des vampires que de celui d'un être humain, elle ne se plaignait pas du tout de ce qu'elle avait subit. Elle aurait pu le faire si au final les blessures de son coeur n'étaient pas déjà en train de se résorber. Et comme beaucoup de coeurs brisés, elle avait eu la fâcheuse tendance de s'accrocher à une nouvelle addiction, la magie. Les suceurs de sang craignaient les sorcières plus que tout au monde et elle était consciente d'être une menace aux yeux de son ami vampire, et il n'y avait rien de plus excitant que se dire qu'à tous moment il pouvait avoir l'ascendant sur elle et vice-versa ! Un peu de fun dans une relation n'avait jamais tué personne et elle ne cracherait pas sur un si beau vampire. Aurait-il eu une chance qui lui plaise avec tout autant d'intensité en étant un vulgaire homme, un bout de chair sans originalité, certainement pas vous répondrait-elle avec un sourire taquin. Cependant les choses pourraient très bien prendre un autre tournant au fur et à mesure qui sait ? Après tout, la valeur d'une personne ne se mesurait pas à sa nature mais plutôt aux actes de ce dernier.

Le regard vif, elle remit une de ses mèches de cheveux avec un geste délicat avant de se mordre la lèvre inférieure en entendant la question de ce cher Damon ou plutôt ce qui ressemblait fortement à une requête de sa part. Son plus grand fantasme ? De nombreuses idées, bien trop nombreuses lui vinrent en tête ! Cette question bien trop cruelle lui donna une envie folle de se lâcher et d'oublier l'espace d'un instant les nombreuses valeurs qu'elle avait, valeurs pour le moins indéfendable vu qu'elle les brisait à chaque fois que cet acte pouvait l'arranger.
Damon Salvatore était du genre à vouloir pousser les gens à leurs limites et elle était l'une des demoiselles les plus farouches qui puissent exister en ce monde, alors en toute logique elle releva la tête haute son défi. Les yeux d'un bleu éclatant du vampire l'encouragèrent tout comme son sourire de carnassier à se jeter dans la gueule du loup. Avec sensualité et lenteur, elle eut l'audace de retirer sa légère robe monochrome blanche pour dévoiler sa dentelle quant à elle d'un noir ébène, qui eut pour effet de plaire au propriétaire des lieux tout du moins l'espérait-elle « Je crois que je rêverai de caresser ton corps de rêve malgré le fait que tu sois en partie… mort ! Je suis pas loin de devenir nécrophile à mon avis… oui mon fantasme c'est de passer un charmant moment avec un mort-vivant je crois. » plaisanta-t-elle sur un léger ton avant de s'approcher du vampire de façon à ne les séparer que de quelques misérables centimètres « Tu permets ? » demanda-t-elle d'une façon rhétorique, elle était certaine qu'il ne refuserait pas quelques caresses de sa part.

Les mains de la sorcière vinrent à se poser sur la ceinture abdominale du bel apollon avant de remonter lentement jusqu'à ses pectoraux tout en souriant, satisfaite du relief de ce buste que beaucoup de prétendantes avaient du désirer avant elle… fougueuse dans sa démarche ou peut être bien trop insolente face à son ainé d'un siècle et quelques poussières, elle approcha ses lèvres des siennes, soufflant « Ca fait quoi d'avoir une prédatrice en train de te caresser ? » il était vrai que se retrouver dans une telle posture avec une sorcière ne devait pas être évident à gérer… bien loin de là.



Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

vampires
Damon Salvatore

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] EmptyJeu 14 Mar - 20:20



Quinn & Damon



C’est sûr que si la vie n’était faite que de ce qu’on désirait ça se saurait. Bien que dans un sens ça serait bien chiant aussi. Rien à rectifier, on saurait déjà ce qui va se passer, plus de surprises. Ouai en gros ça ne serait pas une vie, la vie c’est bel et bien quelque chose de compliqué qui fait ce qu’elle veut avec qui elle veut, et qui fait un truc qui nous arrange deux fois sur neuf. C’était la même chose entre elle et moi, je ne savais jamais ce qu’elle allait faire et elle ne savait pas non plus ce que j’allais faire. Oui si je voulais en un rien de temps j’aurais pu la tuer et elle pouvait peut-être en faire autant même sûrement s’il y avait ce qu’il fallait dans le coin. Un jour Bonnie avait bien faillit me tuer avec son essence et son feu magique. Quand j’y pense j’aurais bien pu y rester ce coup-là, tout ça à cause d’une sorcière de broutille, à l’époque elle n’était pas plus que ça faut bien l’avouer même si depuis elle avait évolué. Enfin, j’avais manqué de mourir tellement de fois que j’en étais plus à une fois prêt. Mais entre Quinn et moi ça n’avait rien à voir avec ça, non le genre de surprise qu’on avait c’était plutôt nos répliques qui jouaient au ping pong, nos questions indiscrète comme celle que je venais de lui poser ou encore qui se déshabillerais en premier, où et quand ? Oui ça n’était pas bien méchant.

Je me mordais à mon tour la lèvre en la voyant enlever avec sensualité sa robe blanche. Voilà qui était intéressant, je lui demandais quel était son plus grand fantasme et elle se déshabillait, je ne voudrais pas paraitre prétentieux mais tout prête à croire que je suis son plus grand fantasme. « Je crois que je rêverai de caresser ton corps de rêve malgré le fait que tu sois en partie… mort ! Je suis pas loin de devenir nécrophile à mon avis… oui mon fantasme c'est de passer un charmant moment avec un mort-vivant je crois. » Je ris au terme de nécrophile, ce n’était pas totalement faux en fait. « Avec n’importe quel mort-vivant ? » Non parce que si c’était le cas je serais vexer et elle irait voir ailleurs. Je n’étais pas comme n’importe lequel quand même, non non il y a des choses qui ne sont pas comparable. Quand elle ne fut plus qu’à quelques centimètres de moi elle lâcha un « Tu permets ? » auquel je ne pris pas la peine de répondre vu qu’elle connaissait déjà la réponse. Je souris légèrement en coin en sentant ses mains pour le coup délicates se poser contre ma peau et remonter pour suivre les formes de mes muscles. Quand elle approcha ses lèvres des miennes je baissai un peu la tête étant quand même légèrement plus grand et frôlais ses lèvres. « Ça fait quoi d'avoir une prédatrice en train de te caresser ? » Je souris restant toujours aussi prêt de ses lèvres « ça me conforte dans l’idée que c’est moi qui domine. » Je l’attrapais par la gorge et la plaquais au mur à vitesse vampirique avant d’enfin joindre mes lèvres aux siennes dans un baiser langoureux.

[/b]


©WhiteCloud







Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/


Contenu sponsorisé


Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty
MessageSujet: Re: Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]   Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]
» Quand le passé refait surface ~ Elena [HOT]
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Quand la solitude pèse [PV Paws]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON UNE :: rps-