AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Filled with poison but blessed with beauty and rage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: Filled with poison but blessed with beauty and rage   Sam 7 Juin - 13:05



Blessed by beauty and rage
feat Velcan J. Summers


La Guerre dans les pays du Sud, la famine dans les pays pauvres, la crise économique, la découverte des vampires aux yeux du monde... Tant de problèmes qui sont supposés nous pousser à réfléchir, nous remettre en cause et même de faire bouger les choses. Pour être honnête, ça ne marche pas sur moi. Par exemple, mon seul soucis actuellement c'est de savoir si j'enfile un T-shirt ou une chemise. C'est une caractéristique de notre génération je suppose, notre indifférence à la peine d'autrui du moment que de notre côté, tout va bien. J'ai toujours été comme ça, et un beau jour, je suis mort. Une première fois. Ensuite je suis mort une seconde fois, brûlé vif. Génial hein ? J'ai passé cinq années dans l'Autre Côté, errant. Il m'arrivait, parfois, de voir des vivants. Mais eux étaient incapable de me voir. Je n'avais aucun besoin : pas besoin de nourriture, de dormir, de sexe, de me laver, de rire, de pleurer, de parler... Je ne faisais qu'un marcher dans un copié/collé de Mystic Falls, en version plus sombre et quasiment trop calme. Là bas j'ai eu le temps de réfléchir sur qui j'étais. Je me remettais un peu en cause d'une certaine manière mais c'était trop tard puisque j'étais mort. Et puis, un jour, une brèche venait de s'ouvrir, comme une sorte de seconde chance que m'offrait le destin pour refaire ma vie, après cinq années à avoir repenti de ma personnalité de connard que j'étais. Et après ? J'ai refais ma vie en repartant à zéro. Actuellement, je me rend compte qu'en fin de compte je n'ai toujours pas changé. Du moins pas beaucoup, je suis juste un peu plus sentimental et prêt à faire de nombreuses choses pour le peu de personnes que j'aime. Oui, j'ai aussi appris à aimer, grosse nouveauté. J'ai toujours pensé que l'amour était quelque chose de tellement futile que je n'en avais pas besoin pour vivre, je me contentais du sexe et de l'attention de certains hommes. Mais depuis peu... Il y a un vampire. Je ne suis jamais tombé amoureux, c'est vraiment la première fois donc autant dire que ça me fait un choc. Mais pour être honnête ce n'est pas tellement ça qui me gêne ces derniers temps... C'est un ami, un ami qui compte énormément pour moi, qui me connaît très bien et avec qui nous avons passés de très bon moments. Et c'est en partit quand je pense à lui que je comprends que je suis amoureux d'un autre. Chelou hein ? Oui. En fait, mon ami et moi nous étions clairement des sex-friends et nous étions arrivés à restés amis sans que les sentiments ne voient le jour. Il m'avait appelé plusieurs fois depuis que j'ai rencontré Théobald, et même si il ne formulait pas clairement les mot, je comprenais tout à fait qu'il voulait qu'on se retrouve pour partager du plaisir. Et au lieu de dire le rejoindre à toute vitesse comme avant, je me rétracte, trouvant une excuse. Le fait de m'imaginer coucher avec qui que ce soit me fais culpabiliser par rapport à Théo, même si ce dernier doit ignorer ce que je ressens pour lui. Mais je ne pouvais pas éternellement éviter Velcan, il fallait que je mette les choses au clair avec lui mais j'avais terriblement peur que sans le sexe entre nous, il se fiche de notre relation. J'avais donné rendez vous en publique au vampire, au moins ça limitait les risques qu'il me saute dessus pour enlever mes vêtements. Il faisait bon et je ne portais qu'un t-shirt et un bermuda, une paire de basket neuve et comme à mon habitude un accessoire. Pour le coup c'était une chevalière. J'attendais à la terrasse d'un café en tapant du pied, nerveux, un second café bientôt terminé devant moi. J'avais vite sortis une cigarette, faisant tomber la cendre dans un cendrier en tirant de longues lattes comme si le temps allait s’accélérer sous mes yeux pour que je vois le canon qu'est Velcan débarquer.

made by lizzou – icons & gif by tumblr & hollow art


Dernière édition par Sébastien R. Stanford le Jeu 12 Juin - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Filled with poison but blessed with beauty and rage   Sam 7 Juin - 17:57

Sébastien & Velcan

I was fulled of poison but blessed with beauty and rage.
La Nouvelle Orléans était clairement devenu mon deuxième foyer étant donné le nombre de fois où j'y venais. Tantôt pour y voir Davina, tantôt pour y voir Sébastien et tantôt pour ... faire d'autres choses. Sébastien était un ami assez proche  avec qui j’entretenais une relation sexuelle par le passé. Par le passé oui, car depuis quelques temps, il ne me parlait plus trop, évitait de me voir. J'ignore si j'avais fais quelque chose où s'il c'était juste lassé de notre relation mais qu'importe, si je le fréquentai, ce n'était pas que pour le sexe. C'était un excellent ami.

Nous devions nous retrouver dans un bar aujourd'hui et j'étais déjà un petit peu en retard. Il faut dire que Mystic Falls, ce n'est pas la porte d'à côté. Au volant de ma Mercedes volée du temps où je n'avais plus d'émotions, les lunettes de soleil posées sur le nez et la cigarette au bec, j'arrivai enfin en ville. Je me sentais merveilleusement bien dans cette ville et je songeai de plus en plus à venir y vivre complètement. Mon père détestait cette ville et n'avait jamais voulu venir avec moi. Je ne vois pas pourquoi, cet endroit avait vraiment tout pour plaire. Et puis, il était peut-être temps que je commence à vivre seul, à prendre mon indépendance, c'était la suite logique des évènements non ? Nos parents nous élèvent et on quitte ensuite le nid familial pour créer le sien.

J'arrivai enfin près du bar où j'avais rendez-vous et me garai pas très loin, non pas que marcher me dérangeait, bien au contraire, je n'avais eu ma voiture que très récemment, tout comme mon permis d'ailleurs. Je sortais de mon véhicule et jetai ma cigarette au loin après avoir tiré une dernière bouffée dessus. Je rangeai mes clés de voiture dans la poche de mon jean en avançant, apercevant mon ami assis sur la terrasse. Je m’avançai vers lui, lui adressant un large sourire tandis que je prenais place en face de lui. ❝ Je suis désolé pour le retard. ❞ Je marquai une légère pause puisque la serveuse arriva, du rapide ici ! Je commandai un café et me tournai de nouveau vers Sébastien pour terminer ma phrase. ❝ Mais je suis pardonné, j'habite pas vraiment la porte d'à côté.

Mon café arriva et j'y ajoutai le sucre avant d'en boire une gorgée. Ca ne valait pas une gorgée de sang mais bon, nous étions dans un lieu publique, de plus, mon stock de sang était dans ma voiture. ❝ Bon, quoi de neuf dans ta vie, ça fait un très long moment qu'on s'est pas vu. Tu m'évites ? ❞ Lui dis-je avec un petit sourire nerveux, m'allumant une nouvelle cigarette tandis que je caressai sa jambe avec mon pieds sous la table.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Filled with poison but blessed with beauty and rage   Sam 7 Juin - 22:38



Blessed by beauty and rage
feat Velcan J. Summers


En tournant la tête, je ne tarda pas à remarquer Velcan, sortant de sa Mercedes, avec une démarche assurée et jetant à la volée sa cigarette. Il aurait pu sortir tout droit d'une scène d'Hollywood qui présente un nouveau personnage avec un caractère bien trempé. Je ne prenais pas la peine de me lever pour lui faire la bise ou même lui serrer la main, je restais enfoui sur ma chaise en réfléchissant à ce que j'allais bien pouvoir dire « Je suis tombé amoureux » trop faible pour être dit à voix haute même si c'est la vérité. « J'ai envie qu'on arrête de s'envoyer en l'air » ça sentait l'expression what the fuck à des kilomètres, et son ego allait sans doute prendre un coup dans sa gueule.
-Non, pas pour autant pardonné, t'avais qu'à prévoir et venir en Louisiane plus tôt !
Vint alors en tête un nouveau problème : il n'allait pas faire aller-retour entre Mystic Falls et la Louisiane dans la même journée, il allait certainement rester dormir ici, et plus précisément chez moi comme nous avions l'habitude de faire par le passé. J'allais pas lui faire payer un hôtel, et puis merde j'étais amplement capable de me retenir de sauter sur tout ce qui bouge.
Il avait commandé un café, et dans la précipité j'en avais également commandé un second. Comme à son habitude, la serveuse avait était rapide. Je posais mon sucre sur la coupelle de Velcan, n'aimant pas sucré mon café. Je me contentais de tourner avec ma cuillère le liquide brûlant pour le faire refroidir tandis que le vampire aborda directement le sujet fâcheux. J'ouvris la bouche, sans pour autant qu'aucun mots n'en sorte. Je ne savais pas vraiment comment formuler le tout et j'en fus encore moins capable lorsque je sentis nettement le pied de mon ami remonter sur ma jambe. Je n'étais pas du genre soumis ou quoi, mais là je commençais à me demander si je n'avais pas le rouge qui me montait aux joues. Si Théobald passait dans le coin et nous voyait ?
Je préférai tousser légèrement en posant un main sur mon genoux, de sorte à ce qu'une fois que son pied continuerait de remonter, il serai bloqué.
-C'est pas que je t'évite non, c'est que j'avais besoin de réfléchir surtout.
Je portais la cigarette à ma bouche, qui se serait éteinte si je n'avais pas tirer dessus. Avec mon pouce, je fais tomber la cendre avant de reporter mon regard sur le beau brun.
-J'ai rencontré quelqu'un, un gars... Et je suis dans la merde Velcan. Je crois que je tombe amoureux.
Quelle horreur, tomber amoureux, devenir sensible, avoir une faiblesse... Bla bla bla, j'aurais jamais cru pouvoir me rabaisser à un tel niveau. Portant la tasse à mes lèvres, je buvais une première gorgée en évitant le regard de celui en qui j'avais beaucoup d'estime, assez pour lui révéler cette information qui est pour moi une énorme faiblesse.
-Et je sais pas comment le prendre, j'ai jamais été amoureux et j'ignore même si de son côté il me voit autrement qu'un coup d'un soir...
Mon but n'était pas de lui raconter ma vie, ou de lui demander conseil, du moins pas dans un premier temps. Tout d'abord, je voulais l'observer, voir sa réaction. Il allait certainement comprendre que maintenant j'allais plus me tenir. Ou alors il emploierait la manière forte en allant de l'avant dans ses avances et je me verrais obliger de le repousser... Si j'y arrive.

made by lizzou – icons & gif by tumblr & hollow art
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Filled with poison but blessed with beauty and rage   Dim 8 Juin - 12:42

Sébastien & Velcan

I was fulled of poison but blessed with beauty and rage.
La prochaine fois, c'est toi qui viendras à Mystic Falls, on verra comment tu t'en sors ! ❞ Lui dis-je en riant tout en retirant mes lunettes de soleil. J'avais pourtant fais au plus vite et je trouve que je m'en sortais plutôt bien, j'étais presque arrivé à l'heure. Oui, presque. Et puis il avait fallu que je m'arrête en route faire un petit saut dans une banque de sang histoire d'avoir de quoi manger un peu en cas de besoin. Je pouvais clairement voir la gêne sur son visage lorsque mon pied toucha sa jambe. Bizarre, ça ne l'avait jamais dérangé auparavant ce genre de geste.

Ainsi donc, il avait eu besoin de réfléchir, réfléchir à quoi ? Je pris une gorgée de café et tirai une bouffée de ma cigarette tout en le regardant droit dans les yeux, attendant la suite avec intérêt. J'avalai la fumée de travers et me mit à tousser en entendant qu'il pensait être entrain de tomber amoureux. Mon premier réflexe fut de retirer mon pied de sa jambe, très gêné. Je me grattai l'arrière de la tête en regardant tout autour de moi. ❝ Toi ..? Tu tombes amoureux ? C'est le scoop de l'année ça ! ❞ Je m'attendais à tout sauf à ça mais bon, j'étais tout de même très content pour lui, il avait enfin trouvé quelqu'un et je ne serai certainement pas celui qui gâcherai tout. J'avais prévu tout autre chose en me rendant ici pour le voir mais j'allai devoir changer mes plans, il n'y aurait aucune partie de jambes en l'air pour lui et moi. Néanmoins, sexe ou pas sexe, cela ne changeait absolument rien au fait qu'il était mon ami et qu'il le resterait quoi qu'il arrive. Je me devais d'être là pour lui, de l'aider, de le conseiller etc comme n'importe quel ami le ferait dans ce genre de situation. Je ne l'abandonnerai pas.

Parles-moi un peu de ce garçon qui a ruiné tous mes projets ! ❞ Lui demandai-je, un léger rire s'échappant de ma bouche. ❝ Je veux tout savoir ; son nom, son âge, son boulot, son adresse, s'il est humain etc, tout ! ❞ Il avait commencé à m'en parler et avait piqué ma curiosité, je voulais tout savoir de ce fameux inconnu qui avait réussi à faire fondre son cœur. Moi qui pensait qu'il était incapable d'éprouver de l'amour, j'avais tort. Et j'étais également jaloux. Jaloux car pendant très longtemps, j'avais espéré qu'il tombe amoureux de moi, c'était raté. Cependant, je ne laissai passer aucune émotions de ce genre, me contentant de sourire en lui montrant que malgré tout j'étais content pour lui. ❝ Je suis heureux que tu ais finalement trouvé quelqu'un. ❞ -même si j'aurai préféré que ce soit moi ... - Lui dis-je après m'être raclé la gorge. On pouvait clairement sentir la gêne et la pointe de regret dans ma voix. Je n'étais presque pas convaincant !


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Filled with poison but blessed with beauty and rage   Dim 8 Juin - 13:48



Blessed by beauty and rage
feat Velcan J. Summers


Moi, venir à Mystic Falls ? C'est mort. J'avais grandis là bas, j'étais mort là bas. Cette ville était un peu classé comme zone 51, ou territoire ennemi. Il était donc hors de question, même pour Velcan qui représentait beaucoup pour moi, que je foute les pieds dans cette ville de merde. C'était plus fort que moi, trop de souvenirs et même si je ne risquais rien étant quasiment éternel, plus immortel qu'un vampire, je refusais d'y aller.

Finalement, quand je lui dévoile la fameuse cause de notre éloignement, sa première réaction est de mal relâcher la fumée inhaler dans ses poumons et de retirer rapidement son pieds qui gagnait en hauteur. Soulagé, terriblement soulagé de sa réaction. J'aurais eu du mal à le repousser moi même, de peur qu'il le prenne mal, mais le fait qu'il se retire de son plein gré me détend largement. Pour une surprise, c'était en effet une surprise. Même lui avait du mal à s'en remettre. Moi amoureux, c'est un peu comme si je sautais dans la mer pour échapper à la pluie.
La suite de la conversation fut dans un premier temps agréable. J'étais heureux de voir comment il réagissait, il ne semblait pas bloqué ou même réticent. Il restait le même et voulait tout savoir, comme un ami l'aurait fait. J'étais heureux de voir qu'il réagissait ainsi. Mais d'un autre côté, c'était pour le moins étrange, mais j'étais tellement captivé par la réaction que je désiré de la part de mon ami que j'avais moi même du mal à remarquer ce que cachait ses bonnes paroles et son sourire...
Je souriais à mon tour en baissant la tête sur la table, détendu avant de commencer.
-C'est un vampire, un vieux vampire. Il a un métier assez important, du genre qui rapporte un max de tunes. Il est en Nouvelle-Orléans pour le moment et il est grand, brun, les yeux bleu, assez bien bâtit, il a la classe...
A mesure que je parlais je ne me rendais pas compte de mon sourire qui s'étirait sur mes lèvres ni de l'expression sur le visage de Summers, ayant le visage baissé sur mes mains en jouant avec une bague.
-C'est arrivé assez vite, à la base il voulait des renseignements sur ce qui se passait en ville. Et de fil en aiguille, je me suis rendu compte qu'avec lui je me sentais vachement bien, c'était différent de ce que je ressentais avec mes autres partenaires... Je me sens vivant.
Aussitôt je relevais la tête vers lui.
-Enfin, toi c'est différent. T'es un peu mon meilleur ami et tu comptes beaucoup pour moi, sexe ou pas et j'espère que tu le sais...
Velcan faisait partit des rares personnes sachant que j'étais un fantôme, revenue au moment où la brèche c'était ouverte en 2012. Je gardais cette information secrète et jusqu'à maintenant Velcan, avec Dolores et Ethan, étaient les seuls au courant de ma nature. Ayant connus Dolores dans l'Autre Côté, et Ethan étant mon ancien meilleur ami avec qui je suis mort en 2009. Je lui ai toujours voulu d'avoir pris des décisions à ma place et j'ai retrouvé chez Velcan un autre frère, un autre meilleur ami.
Le réflexe aurait été que j'attrape sa main pour la serrer, mais la geste aurait été quelque peu informel. Mais maintenant que j'avais le regard posé sur lui, je pouvais voir que quelque chose clochait chez mon ancien sex-friend.
-Velcan... T'es sûre que ça va ?
Automatiquement je portais mon regard sur son café, en fronçant les sourcils.
-Verveine … ?
J'en doutais fort, si c'était de la verveine il aurait sûrement recraché sa boisson dès que le liquide aurait frôlé sa langue. Non, il y avait autre chose qui le dérangeait.

made by lizzou – icons & gif by tumblr & hollow art
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Filled with poison but blessed with beauty and rage   Dim 8 Juin - 15:33

Sébastien & Velcan

I was fulled of poison but blessed with beauty and rage.
Ainsi donc cet homme était un vieux vampire qui gagnait un max d'argent et qui était apparemment très beau. Tout pour plaire en sommes. Sébastien avait tiré le gros lot avec lui. Sa nature et son âge me donnait encore une autre raison de ne plus toucher mon ancien sexfriend. Je ne voulais pas finir avec un pieu dans le cœur. Je n'avais que 27 ans, ce n'était pas un âge pour mourir une seconde fois. Bien que maintenant que je connaissais la chanson, la mort ne me faisait plus aussi peur qu'avant. Plus son sourire s'agrandissait lorsqu'il parlait de lui et plus le mien s'en allait, me visage se décomposant totalement. Je ne pensai pas que je pouvais être jaloux à ce point.  ❝ Un vieux ? Mais t'es dégueulasse ! ❞ Dis-je en hurlant et en lâchant un rire histoire de ne pas laisser paraître ce que je ressentais réellement en cet instant. J'avais dis ça si fort que la plupart des clients en terrasse s'étaient retournés vers nous. Je leur adressai immédiatement un large sourire avant de reporter mon attention sur Séb'.

Ce qui se passe en ville ? ❞ Je n'étais au courant d'absolument rien. Il faut dire que je venais tout juste de débarquer et qu'avant ça, j'avais passé presque une année en Alaska avec mon père adoptif donc bon. Il était peut-être grand temps que je mette à jour sur les ragots des villes que je fréquente. Bon, il n'y avait plus aucun doutes, il était vraiment amoureux et il n'y avait rien que je ne puisse dire ou faire pour empêcher cela. J'aurai pu le contraindre de l'oublier mais ce n'était pas du tout mon genre et quand bien même, je n'étais même pas sûr que l'hypnose marche sur les fantômes. ❝ Et bien à l'occasion, lorsque ça ce sera concrétisé entre vous, tu me le présenteras ... ❞ Bah oui, je veux quand même savoir avec qui il trempe, on ne sait jamais.

Je posai l'une de mes mains sur mon torse, au niveau de mon cœur comme pour lui faire comprendre qu'il venait de le briser. Une blague bien sûr. ❝ Meilleur ami ... Ça y est, mon cœur vient d'exploser ! ❞ Lui dis-je d'une moue déçue avant de sourire de nouveau. ❝ Je le sais et saches que c'est réciproque. ❞ Il me demanda ensuite si tout allait bien, croyant même qu'il y avait de la verveine dans mon café. Question qui fâche, devais-je lui dire que j'étais jaloux ? Jaloux du fait qu'il en aime un autre que moi ? Je ne pense pas, ça aurait tout gâché. ❝ Non tout va bien, comme toujours ! ❞ Lui répondis-je avec un clin d’œil accompagné d'un sourire. Et oui, Velcan va toujours bien, quoi qu'il arrive et quand ça ne va pas, il coupe son humanité pour faire en sorte d'aller bien. Voilà comment ça marche avec moi. Je pris alors une nouvelle gorgée de café, baissant le regard. ❝ En fait non, tout ne va pas bien. ❞ Lui lançai-je en reposant ma tasse sur la table. ❝ Tu n'es pas le seul à penser tomber amoureux ... ❞ Peut-être que le sous-entendu serait assez explicite car je ne le formulerai pas d'une autre manière ...


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Filled with poison but blessed with beauty and rage   Dim 8 Juin - 17:17



Blessed by beauty and rage
feat Velcan J. Summers


Sa remarque sur l'âge de Théobald me rendit aussitôt rouge pivoine. Je n'avais pas besoin de me voir pour le savoir et j'évitais de tourner la tête pour faire face aux regards des autres clients sur la terrasse. Il allait me le payer, c'était sûre et certain ça !
-Et tu ne connais pas encore son nom...
Je redressais la tête, attendant qu'il ai finit de sourire avec désinvolture aux gens qui nous observaient.
-Théobald... J'avoue que je l’appelle la plupart du temps Théo.

Quand il me posa la même question que Théo, à savoir ce qu'il se passe en ville, je le regarde pendant quelque seconde, ouvrant en grand mes yeux et soupirant. Rapidement, je lui fais un résumé sur la situation actuelle de la Nouvelle-Orléans, à savoir les tensions entre vampires et sorcières, le triste sort des loups-garou et j'en passe... Après je n'en savais pas plus. J'avoue que je restais un maximum éloigné de tout ce qui avait trait aux rancœurs entre les créatures surnaturelles du Quartier Français. Pour le moment, aucune Guerre n'avait été déclarée et je n'avais aucun profit à tirer où que ce soit, je ne vois pas pourquoi je rejoindrais un quelconque clan. Je préférais largement mener ma petite vie « d'humain » sans encombres.
Quand il évoque enfin le fait de rencontrer Théobald, je ne peux m'empêcher de sourire, ravis. J'y avais pensé, et imaginer la scène. Velcan était un homme qui comptait beaucoup dans me vie, tout comme Théobald si ce dernier répondait de façon réciproque à mes avances, il fallait absolument que ces deux hommes qui occupent une grande place dans me vie soient amis !
-Je serais ravis de te le présenter, mais fais gaffe... Je t'ai à l’œil, c'est le mien !
Non pas que je doutais de Velcan. C'était un gars qui aimait le sexe oui mais je ne le pense pas aussi salaud au point de draguer mon potentiel mec.

Je l'observe faire, souriant. Il a toujours été très théâtrale dans toutes les circonstances, exagérant les choses de façon soudaine et avec un naturel effarant. J'étais incroyablement ravi de l'entendre de sa bouche, que même si il n'y aurait plus jamais de sexe entre lui et moi, nous comptions l'un pour l'autre.
Son beau sourire, quand il affirme que tout va bien, ne me trompe pas. Je connais maintenant assez bien ce vampire pour savoir ces manières de réagir dans les différentes situations et actuellement quelque chose se trame. Je préfère ne rien dire, attendant qu'il soit le premier à aborder le sujet histoire que je ne le brusque pas. Il était là pour moi, et je devais en faire autant. Non pas que ça soit une obligation, après tout les amis servent à ça. Et comme je m'en étais douté, il finit par lâcher un petit morceau, observant sa tasse de café. Assez vite, le monde autour de moi semble tourner un peu plus au ralenti, et j'ai l'impression que mes neurones s'activent.

Oh merde.

Je ne savais plus quoi dire, je le regardais, la bouche entre ouverte sans qu'aucun autre mots n'en sortent. Putain. Je baissais le regard sans rien faire d'autre en essayant de trouver quelque chose d'autre à dire. J'aurais du le voir, j'aurais du être plus attentif à Velcan, peut être que je m'en serais rendu compte que mis les limites nécessaires pour ne pas que l'on soit dans cette merde.
-Velcan... Je sais que tout ce que ressent un vampire, c'est décuplé. Peut être que ce n'est pas de l'amour... Mais je compte peut être beaucoup pour toi, et tu penses que c'est de l'amour...
Bon d'accord, l'argument en carton mais tout était bon pour que je puisse préserver notre amitié et surtout sa personne. Je sais à quel point un amour perdu, quand les sentiments ne sont pas réciproque, peut vous briser. Je ne voulais pas abandonner Velcan, il était un ami beaucoup trop proche pour moi dans d'un autre, il allait en souffrir non ? Que je continue de lui parler comme si de rien était ? J'étais vraiment dans la merde, pris entre deux murs, mais dans tout les cas je voulais le bien de Velcan.

made by lizzou – icons & gif by tumblr & hollow art
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Filled with poison but blessed with beauty and rage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Filled with poison but blessed with beauty and rage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Filled with poison but blessed with beauty and rage
» Episode 1 - American Beauty
» Lames suintantes + poison ?
» Il fallait bien la revoir un jour... [PV Beauty]
» Poison + Rune protect + Repos = Poison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: SAISON QUATRE :: rps-