AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You're fucking perfect to me. (Arya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: You're fucking perfect to me. (Arya)   Lun 14 Avr - 14:02


You're fucking perfect to me.  - FT. ARYA

Nadja refermant les livres de sciences de reposa enfin son stylo, elle était enfin venu à bout de son devoir. Elle allait maintenant pouvoir profiter de sa soirée dans le canapé sans culpabiliser et même avec une certaine fierté. Elle n’y pouvait rien si la fac de médecine exigeait beaucoup de travail et qu’elle-même plaçait la barre très haut ne s’autorisant jamais l’échec.  Enfin cela dit, elle n’était pas non plus constamment enfermée dans sa chambre, bien au contraire. Elle savait pertinemment qu’il fallait savoir trouver du temps pour tout. Elle ne se voyait pas se gaver de connaissances et briser sa vie sociale, ça serait comme renoncer aux plaisirs de la vie et ça, elle en était tout simplement incapable.

Enfin elle sortit de sa chambre dans un t-shirt quinze fois trop grand et emprunté à son frère ainsi qu’un legging. Une tenue parfaite pour ne rien faire et rejoindre la cuisine en quête de sucreries. Glace vanille pécan caramel, voilà qui ferait l’affaire en guise de repas devant un film d’amour complètement bidon.  Non, ce n’était pas le repas le plus sain mais à ce sujet, il ne fallait pas trop en demander à Nadja. Elle savait cuisiner, mais le problème c’est qu’elle n’aimait pas grand-chose, il était difficile de trouver plus compliquée qu’elle concernant la nourriture. Soit, cuillère et glace en main, elle se dirigea vers le salon pour s’affaler sur le canapé. Commençant à zapper, elle ne tarda pas à trouver une comédie romantique dont elle ignorait jusqu’au titre mais qui ne la pousserait pas à une grande réflexion. Oui, parce que c’était le but, manger une glace et regarder un programme abrutissant qui même s’il lui rappelait qu’elle était célibataire avait le mérite d’être reposant.

Enfin le film avait commencé depuis à peine quelques minutes que Nadja, se retourna en entendant les bruits de pas derrière elle. Elle fit un large sourire à sa sœur avant d’appuyer sur pause. « T’es pas à un dîner avec un ami d’un ami d’un ami d’Andrea ce soir ? ». Elle ne pouvait s’empêcher d’afficher un sourire taquin. Andrea s’était mis en tête qu’Arya devait retrouver l’amour et Nadja avait parfois l’impression qu’il était prêt à lui présenter toute la ville –les vampires en moins-. Il ne voulait pas entendre qu’Arya n’était tout simplement pas prête et qu’elle ne le voulait pas vraiment. Bon ce qui était certain c’est que le grand-frère ne ferait jamais cela pour elle. Il la voyait toujours comme une petite fille et la simple idée qu’elle puisse avoir une quelconque relation avait un garçon ne lui plairait sans doute pas.

« Glace et film d’amour stupide, ça te dit ? ».  Nadja offrait déjà à sa grande sœur sous immense sourire enthousiaste. L’idée de passer un moment avec sa sœur lui plaisait bien alors elle ne pouvait que sourire. En même temps, quand Nadja ne souriait pas c’est que ça n’allait vraiment pas.  « Si tu veux je te laisse même changer de film… ». Elle haussa les épaules, après tout sa sœur n’avait peut-être envie d’un truc guimauve dégoulinant d’amour. Nadja pouvait comprendre et si changer de film pouvait permettre à Arya de passer un bon moment, elle n’y voyait pas d’inconvénients.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: You're fucking perfect to me. (Arya)   Ven 18 Avr - 22:21


You're fucking perfect to me.  - FT. NADJA

24h. C'était le temps habituel d'une journée normale. Enlevez à cela les heures que perdaient les humains à traiter leurs besoins tels que la nourriture et le sommeil, et il ne vous restait plus grand-chose à exploiter, malheureusement. C'est ce que n'arrêtait pas de se dire Arya qui, non contente de travailler jour et nuit sur ses articles, n'en était pratiquement jamais satisfaite. Se prenant la tête dans les mains, la jeune femme émis un grognement sourd, fidèle portrait du loup qui sommeillait au fond de son être. Elle aurait tellement aimé finir ce travail pour pouvoir souffler. Et encore, quand ce n'était pas pour raison professionnelle, c'était son frère qui l'en empêchait, la traînant à toutes les réceptions possibles et imaginables pour qu'elle puisse dénicher un parti intéressant, à savoir beau, intelligent et au portefeuille assez garni pour nourrir tout un pays. Malheureusement ça ne marchait absolument pas comme cela et malgré le fait qu'elle avait abandonné toute idée de le faire comprendre  à Andrea, elle évitait de plus en plus son aîné. Non pas méchamment mais pour qu'il arrête de l'user avec les mêmes rengaines, les mêmes tentatives vouées à l'échec. D'un mouvement automatique dont elle ne voyait plus l'accomplissement, elle tritura sa bague, lâchant un soupir. Elle savait son frère de sortie ce soir, il ne serait donc pas à la maison pour lui reprocher de l'être aussi. C'est la raison première qui la poussa à sortir de son antre, outre le fait qu'elle y avait passé la journée. Passant devant le miroir, elle put observer son allure plus ou moins alarmante : les cernes qui la marquaient d'avoir trop planché sur son papier, le jogging noir et le débardeur possédant une magnifique tâche de Javel en son milieu. Ses cheveux n'étaient pas mieux, retenus par une pince et emmêlés au possible. Secouant la tête de désespoir, elle se dirigea tout de même vers la cuisine. Elle avait tellement faim qu'elle aurait pu manger une dinde entière. L'effet pleine lune qui approchait, sans aucun doute.

C'est en traversant le salon qu'elle remarqua que sa soeur séjournait sur le canapé, sans doute aussi bien habillée qu'elle. Sa remarque lui tira toutefois une grimace, et elle se renfrogna brièvement. Non pas qu'Andrea n'ait pas essayé de l'embarquer dans une énième aventure, et Nadja le savait, assistant à toutes les tentatives de leur frère avec les yeux d'une spectatrice, sans doute tantôt amusée tantôt lasse. Non pas que tous les rendez vous arrangés de son frère étaient de mauvais rendez-vous ... Certains mêmes avaient leur charme. C'est d'ailleurs ainsi qu'elle avait rencontré Alexander, ce n'était pas une mauvaise chose quand on savait à quel point le jeune fantôme était devenu important à ses yeux. " Il a essayé, crois-moi. Mais j'avais "du travail". Non, sérieusement, j'avais du boulot, je lui ai même secoué mon article sous le nez pour qu'il sorte tout seul sinon il m'aurait traînée de force !" Niveau détermination, il n'y avait pas mieux qu'Andrea, c'était clair et net. Voilà des années et il cultivait encore l'espoir qu'elle change d'avis, qu'elle mette de côté ses sentiments pour Flynn et qu'elle passe à autre chose. Elle le comprenait, quelque part. Sans doute, dans la situation inverse, aurait-elle essayé avec encore plus d'ardeur. Mais elle était lasse de devoir se battre contre son propre frère.

Sortant de ses pensées, elle sourit à pleines dents en s'asseyant - ou plutôt se jetant - sur le canapé à côté de sa soeur. " Tu rigoles ? Sûr que ça me dit ! " Observant la télé, elle reconnut The Notebook, film d'amour par excellence. A chaque fois qu'elle se postait là, devant l'écran d'une télévision, sur un canapé, très souvent le sien d'ailleurs, elle ne pouvait s'empêcher de penser à la dernière soirée avec Flynn. Son coeur se serra, et un voile de regret passa devant ses yeux. Mais le temps avait passé, et si auparavant elle en pleurait durant des heures, c'en était fini maintenant. Aussi, elle piqua le pot de glace des mains de sa soeur, en enfournant une cuillerée dans sa bouche, puis se décida à lui répondre, comme si de rien n'était. " Bah voyons ! Je ne raterais Ryan Gosling pour rien au monde ! "
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: You're fucking perfect to me. (Arya)   Sam 19 Avr - 13:37


You're fucking perfect to me.  - FT. ARYA

Le sourire de Nadja ne faisait qu’augmentait devant l’air grognon qu’elle affichait. Elle était amusé par cette situation, Arya sans doute beaucoup moins puisqu’elle devait user de géni pour pouvoir y échapper et traîner en jogging comme elle le faisait là. D’ailleurs, les deux sœurs avaient une sacrée dégaine, pour un peu ça méritait une photo, heureusement qu’elles n’attendaient personne. « Il a essayé, crois-moi. Mais j'avais "du travail". Non, sérieusement, j'avais du boulot, je lui ai même secoué mon article sous le nez pour qu'il sorte tout seul sinon il m'aurait traînée de force ! ». Cette fois Nadja se mit à rire franchement, Andrea était bien trop têtu pour renoncer, elle avait dû être vraiment convaincante pour qu’il la laisse travailler. Il essayait depuis trop longtemps déjà et dès demain il reprendrait certainement les choses en main.  « Eh bien tu t’en es bien sortie pour une fois ! Je me serais bien laissé traîner de force moi…d’ailleurs si tu veux que je rencontre tes prétendants à ta place. ». Nadja eut un petit sourire idiot en disant cela, elle savait pertinemment que ni sa sœur si son frère ne la laisserait faire ça. Ils diraient sans doute qu’ils étaient trop âgés pour elle et Andrea ajouterait sans doute qu’elle était très bien dans son célibat.

Enfin Arya afficha un immense sourire dès lors que sa sœur lui proposa de participer à la soirée canapé. Ni une ni deux, elle s’était jetée dessus faisant rire Nadja une nouvelle fois. « Tu rigoles ? Sûr que ça me dit ! ». Eh bien ! La benjamine de la famille ne l’aurait pas pensé si enthousiaste mais elle était heureuse de pouvoir passé un moment avec Arya.  Nadja prit une cuillère de glace avant de reprendre la parole. « Promis, je ne dirais pas à Andrea que tu as arrêté de bosser pour m’accompagner dans ma niaiserie ! D’ailleurs t’écrivais sur quoi ? ». Mademoiselle curiosité était de retour, elle lisait tous les articles de sa sœur, peu importe de quoi ils parlaient. Et de manière générale, elle lisait tout et n’importe quoi.

Bon, sa grande soeur lui avait piqué la glace des mains mais ce n’était pas la petite brune qui allait râler pour de la nourriture, ça la faisait même sourire. « Bah voyons ! Je ne raterais Ryan Gosling pour rien au monde ! ». Ah parce qu’il y avait Ryan Gosling ? Comme quoi le hasard faisait bien les choses ! Bon d’accord, ce n’était pas Josh Duhamel et il ne serait jamais aussi sexy que ce dernier aux yeux de Nadja mais elle ne crachait pas dessus malgré tout.  « Eh bah c’est pas Josh mais on est pas mal tombé en effet !  Non parce que j’ai mis un film au hasard…». Elle se mit à rire avant de relancer le film. Quelque part, heureusement qu’elle n’était pas tombée sur Twilight, parce que les histoires d’amour avec les vampires ne compagnie d’Arya, ce n’était pas la meilleur idée qui soit.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You're fucking perfect to me. (Arya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
You're fucking perfect to me. (Arya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» picture perfect memories - nolà
» Arya Ombrelune
» Perfect World
» Perfect night ♪
» Arya Black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-