AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Some Nights

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anonymous
Invité


Some Nights Empty
MessageSujet: Some Nights   Some Nights EmptyDim 16 Mar - 11:55

Some Nights


Les weekends en Nouvelle-Orléans étaient animés. De nombreuses fêtes attiraient les touristes et ce n’était pas pour déplaire aux sbires de Marcel. Ils étaient comme des gremlins, dès que minuit sonnaient, ils révélaient leur vrai nature et buvaient le sang de tous les humains sur leurs passages. Puis ils leur effaçaient la mémoire comme si de rien n’était. Malgré la révélation des vampires au monde entier, la Nouvelle-Orléans semblait avoir été épargnée. D’ailleurs, Lincoln arrivait parfaitement à se procurer quelques poches de sang de temps à autre. Certes, il utilisait ses pouvoirs de vampire pour les obtenir, mais c’était pour la bonne cause. L’hybride craignait de perdre le contrôle de sa soif. Brooke n’était plus là pour lui apprendre à se contrôler alors il faisait avec. Et puis traîner avec les hybrides n’étaient pas forcément gage de contrôle et de modération concernant sa soif.

Il avait toujours déploré le côté débridé de ses soirées sanguinaires mais que pouvait-il y faire ? Aucun des hybrides n’était contre et y prenaient même part avec plaisir. Et puis, il avait tendance à passer pour le rabat-joie de service à dire que ce genre de divertissement était intolérable. A croire que son côté loup-garou était toujours assez présent.

Et ce soir là, il n’allait pas être déçu du spectacle qui allait apparaître sous ses yeux. Alors qu’il renvoyait un client éméché en taxi avec l’aide d’une jeune femme plutôt sympathique (qui n’était autre que Lexi), il referma la porte, la verrouillant consciencieusement. Il prit la direction des vestiaires et se changea rapidement, il n’avait pas trop envie de traîner. Il savait que les vampires de Marcel allaient bientôt se déchaîner et il ne voulait pas voir ce carnage. Il referma la porte de service et c’est alors qu’il vit une jeune fille recroqueviller dans un coin de l’impasse. Elle tremblait et sa tension artérielle était anormalement élevée.  La jeune fille était si effrayée qu’elle ne remarqua pas Lincoln. Il s’approcha d’elle.

« Hey! Est-ce que tout va bien ? » demande t-il doucement. Elle prit peur et se mit à pleurer à chaudes larmes, tentant de fuir Lincoln. Il la retint par le bras et prit sa tête entre ses mains doucement. Même s’il redoutait sa réponse, il ne put s’empêcher de lui demander.

« Tout va bien maintenant. » dit-il en l’hypnotisant. « Dis moi ce qui t’arrive. »

La jeune fille répondit que des vampires lui avaient couru après et qu’ils étaient à sa recherche. Lincoln ne put s’empêcher de jurer entre ses dents lorsqu’il entendit quelqu’un approcher. Il se retourna, protégeant la jeune fille. Ce n’était que la jeune femme de tout à l’heure.

« Ha c’est vous. Pardon, je vous avais pris pour… Non laissez tomber. Cette jeune fille semble perdue, je vais la ramener chez elle. » dit-il en prenant la jeune par l’épaule.

C’est alors que trois vampires se présentèrent devant eux, l’air plutôt contrarié.

« C’est notre proie, hybride. Laisse-la et Marcel n’en saura rien. »
« Oh pardon, j’avais oublié que ce soir était la soirée pyjama des vampires » dit-il avec un sourire plutôt amusé.

Ça sentait fort le roussi mais la jeune fille était si apeuré qu’il ne pouvait pas raisonnablement la laisser entre les griffes de tels chiens. Et Lexi non plus. D’ailleurs le regard des vampires se tourna vers la jeune femme. Et sans attendre, c’est elle qu’ils attaquèrent en premier.
bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Some Nights Empty
MessageSujet: Re: Some Nights   Some Nights EmptyDim 30 Mar - 4:17




Some Nights

"Wouuuu" Ça faisait longtemps tien ! un ptit shooters ! Je ne savais pas si les fantômes pouvaient être bourrés mais je n'allais probablement pas tarder à le savoir ! Je passais une très bonne soirée en fait ! Ça faisait vraiment très peu de temps que j'étais ici et Stefan me parlait déjà de retourner à Mystic Falls, pensant que ce n'était pas une bonne idée de laissé son frère tout seul là-bas. Autrement dit j'allais bientôt partir alors j'avais pris toute ma journée pour visiter des lieux les plus réputés de la Nouvelle Orléan. Après tout même si cette ville était infestée de vampire elle n'en était pas moins sublime. C'est aussi pour ça que j'étais au bar du vieux carré, je n'avais pas cherché plus loin, non au lieu de ça je m'étais rendu à celui qui était le plus prêt. L'ambiance était bonne, je ne sais pas pour combien de temps en revanche. Par contre il y en a qui ne tiennent pas vraiment l'alcool, voir pas du tout en fait. Un homme complètement bourré sortis du bar et je fis de même. S'il voulait prendre le volant ça risquait de finir en catastrophe, personne n'en avait besoin alors si on pouvait éviter ça, on allait l'éviter ! Un autre homme me vint en aide d'ailleurs pour convaincre l'homme de prendre un taxi et même pour l'aider à s'asseoir dedans si c'est pour vous dire à quel point il allait bien ! Alors que le jeune homme qui était venue m'aider repartais moi je restais là à regarder autour de moi. Parfois je devais vraiment avoir la tête d'une gamine émerveillée, mais que voulez vous toutes ses lumières je trouve ça vraiment joli. Il faut savoir apprécier chaque petite chose de la vie, chaque petit bonheur qu'il vous ai permit d'avoir aussi infime soit-il. Croyez-moi vous comprendrez ça quand vous serez mort.

Je repris ma marche, suivant tranquillement le trottoir quand a une intersection non loin du bar d'ailleurs, j'entendis une voix et quelques pleures ainsi que des reniflements « Dis moi ce qui t’arrive. » Je tournais la tête et aperçu l'homme de tout à l'heure avec une femme qui semblait ne pas aller bien du tout. Elle se mit à parler de vampires. De vampires qui la pourchassait, je fronçais les sourcils. Ça ne s'arrêtait jamais finalement ici ? Je soupirais, il ne fallait pas qu'elle reste ici, lui non plus d'ailleurs, c'était une mauvaise idée. Je fis donc un quart de tour sur moi même et me dirigea jusqu'à eux. « Ha c’est vous. Pardon, je vous avais pris pour… Non laissez tomber. Cette jeune fille semble perdue, je vais la ramener chez elle. » Pour un vampire oui je me doute bien "Vous savez où elle habite ? Vous devriez plutôt la faire rentrer dans la première maison que vous croisez" Plus tôt serait elle à l'abris mieux ça sera, quitte à ce que ça ne soit pas chez elle. Mais trop tard, trois vampires se pointaient déjà. Je levais les yeux au ciel, pas de bol, bon ! Je sens que ça allait pas être très rigolos cette nuit ! « C’est notre proie, hybride. Laisse-la et Marcel n’en saura rien. » Marcel, Marcel etencore Marcel ! Je n'ai jamais vu ce type mais il me pompe déjà l'air, se croit-il le maître de la ville ? Tout le monde semble penser qu'on a tous peur de lui et qu'on serait prêt à tout pour ne pas être dénoncer. En revanche je ne risquais techniquement plus rien alors leur menaces ils pouvaient bien se les mettre là où je pense ! « Oh pardon, j’avais oublié que ce soir était la soirée pyjama des vampires » Ah ! Et bien au moins on était deux AntiMarcel ici, c'était déjà ça. "Tellement digne de votre part, trois vampires pour s'attaquer à une gamine humaine, bravo les gars j'applaudis !" Oh franchement l'humour se perd aujourd'hui, la seconde d'après ils me sautaient déjà dessus. Ce qui voulait dire que j'allais devoir réagir et vite et sachant que je n'avais plus ma force surnaturelle. Le premier vampire qui avait foncé sur moi eu le temps d'enfoncer ses crocs dans ma gorge ce qui eu le dont de m'arracher un cris de douleur. Ne pas pouvoir mourir ne signifie pas ne pas pouvoir souffrir. Il allait donc me détester encore plus mais mon premier réflexe fut de lever brutalement le genoux pour écraser ses parties génitales qu'il s'empressa de tenir en se pliant douloureusement. "De toute façon tu ne savais pas les porter !" Je souris et me retournais pour ramasser un bout de bois qui traînait par terre, on fait avec ce qu'on a hein ? A peine ne nouveau retournée que je sentis une lame froide me traverser le cœur. J'ai dû hurler, du moins je suppose parce que la souffrance est atroce mais pas de bol pour eux je n'étais pas encore finit, en revanche... Je profitais du fait que celui qui venait d'essayer de me tuer tenais encore la lame dans sa main sans l'avoir retirée de mon corps, autrement dit qu'il était encore très proche de moi pour lui planter le bout de bois en plein cœur. Lui en tout cas il était finit ! Ça en faisait au moins un. Je retirais la lame en grimaçant. c'est finis j'ai décidé que j'arrêtais de mourir, c'est vraiment désagréable, je fais la grève ! Mais aller savoir pourquoi, le regard plein de haine des deux autres vampires me font penser que la grève va être courte !

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Some Nights Empty
MessageSujet: Re: Some Nights   Some Nights EmptySam 17 Mai - 12:34

Some Nights


Évidemment que Lincoln devait l’enfermer dans une maison, dans un élan d’espoir il voulut s’enfuir avec la jeune fille. Mais trop tard les cafards de Marcel étaient bien trop rapides. Ce que notre hybride semble avoir oublié. Et puis il savait au fond que personne ne lui ouvrirait sa porte à une heure pareille et surtout pour pouvoir y enfermer une jeune fille –ce qui semblait à peine louche-. Toujours déprimé par la mort de Brooke, il n’était pas vraiment au meilleur de sa forme. Autant dire qu’il voulait que cette histoire se termine rapidement et proprement si possible.

Et avec les vampires de Marcel, ce n’était malheureusement la discrétion qui primait. Il soupira avant de les entendre le menacer. Était-il sensé vraiment devoir les craindre ? Une morsure et leurs comptes étaient réglés. Il resserra ses mains autour des bras de la jeune fille qu’il tentait de sauver. Ca allait chauffer et il le savait. Il ne put s’empêcher d’approuver la pique de Lexi à leur encontre. Trois contre un et un rapport de force de un à mille, autant dire que la jeune fille devait être vidée ce soir si Lincoln et Lexi n’étaient pas là. Il fut étonné que Lexi leur réponde et qu’elle connaisse le monde du surnaturel. Mais il sentait son pouls quand il se concentrait sur elle. Était-elle une chasseuse ? Ou bien une sorcière ? L’hybride eut à peine le temps de se poser la question qu’il attaquait Lexi.

Il souleva littéralement la jeune fille et composa instinctivement le code de l’entrée de service. La jeune fille fut presque projetée à l’intérieur. Lincoln eut juste le temps de lui intimer de se cacher qu’il claqua la porte. Il rejoignit à vitesse vampire et faillit se faire empaler par la lame que Lexi venait de retirer de son thorax.

« Hé bah si ça ce n’est pas du surnaturel, je m’arrache le cœur. » dit-il plutôt admiratif. Il arracha rapidement un morceau de sa chemise qu’il tendit à Lexi pour éviter la cascade de sang.

Quand il vit le sbire de Marcel avec le morceau de bois dans le cœur. Une moue étonnée d’admiration lui échappa.

« Pas mal. »

Puis il tourna son regard vers les deux autres bouffons. Ils avaient l’air déterminé malgré la mort de leur collègue.

« Je ne sais pas ce que vous êtes exactement mais ces deux là ne vont pas nous lâcher… Alors buvez. »

Il sortit ses crocs et se mordit le poignet. Même si elle ne mourrait pas, elle restait humaine et avait besoin de se soigner et rapidement. Car il le savait, à lui seul, il ne pouvait pas à la fois les exterminer et la protéger. Bien sûr, les vampires n’attendirent pas que Lexi ait assez bu pour les attaquer. Il espérait que cela lui suffirait. Le vampire l’attrapa et le lança contre les escaliers qui menaient à la porte de service. Il s’écroula dans un craquement de bétons mais se releva aussitôt et lui sauta à la gorge. Il le mordit doucement juste de quoi sentir les crocs sans pour autant le faire souffrir. Après tout, sa mort serait déjà assez difficile comme ça.

« Dommage que ton dernier ‘suçon’ ait été fait par un hybride. »

Paniqué, le vampire s’enfuit. Alors que Lincoln se retournait pour portez assistance à Lexi, l’hybride releva l’index.

« Oh mais attends si je te laisse retourner là-bas, ce n’est pas bon pour moi. »

Il arracha le morceau de bois de la poitrine du vampire précédent et le lança droit vers le cœur du vampire entrain de fuir. Quand le morceau transperça son cœur et qu’il s’écroula, le Harper ne put s’empêcher de faire un commentaire.

« En plein dans le mille je suppose… »

Pendant ce temps là, Lexi était en tête à tête avec le dernier vampire. Il retourna près de Lexi, espérant qu’elle ne s’était pas fait vider de son sang…
bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Some Nights Empty
MessageSujet: Re: Some Nights   Some Nights EmptyDim 25 Mai - 15:23




Some Nights

Au moins le jeune homme avait réussis à mettre la demoiselle à l’abri. D'ailleurs quand celui ci revint vers moi j'étais en train de retirer la lame de ma poitrine. Okay je crois que pour la discrétion on repassera ! « Hé bah si ça ce n’est pas du surnaturel, je m’arrache le cœur. » Je ris légèrement malgré la situation. A croire que tout le monde était au courant du surnaturel ici ! J'attrapais le morceau de chemise qu'il me passait en le remerciant d'un signe de la tête et y pressais contre ma blessure qui, par chance, commençait déjà à cicatriser. « Pas mal. » Je suivis son regard pour tomber sur le vampire mort et haussais les épaules "Il m'a tué le premier, il ne l'a pas volé" Dis à voix haute ça fait vraiment très bizarre mais c'est aussi amusant ! Sauf que malheureusement on avait pas vraiment le temps de rire, on s'en occuperait après s'être débarrassé des toutous de Marcel. « Je ne sais pas ce que vous êtes exactement mais ces deux là ne vont pas nous lâcher… Alors buvez. » Quoi ?Bon okay alors ça le classais déjà dans la catégorie soit vampire soit hybride mais également dans la catégorie je ne connais pas l'existence des fantômes. "J'apprécie le geste m..." Pas le temps de finir, les vampires ne semblaient pas d'humeur patiente !

Tout ce passa très vite et au final je ne fus que spectatrice de la scène. Le vampire attrapa le jeune homme pour le balancer violemment mais celui ci se releva et lui sauta dessus pour le mordre. D'accord, hybride. Au service de Klaus autrement dit. A croire qu'ils n'étaient pas tous mauvais. « Dommage que ton dernier ‘suçon’ ait été fait par un hybride. » Bingo ! J'me trouve très perspicace des fois ! Le vampire tenta de s'enfuir et alors que l'hybride se rappela que celui ci pourrait très bien tout raconter et se retourna donc vers lui pour lui lancer un morceau de bois, le dernier vampire eu la merveilleuse idée d'aller l'attaquer par derrière. Il pensait sûrement que j'étais blessée et que je n'étais plus un danger ou en tout cas pas autant que l'hybride. Ce fut bref, avant qu'il n'est pu toucher à celui qui m'aidait depuis tout à l'heure, je lui avais brisé la nuque. Il y a des réflexes qui ne se perdes pas, même dans la mort. Ce dernier s'effondra « En plein dans le mille je suppose… » Je relevais la tête et la penchait légèrement sur le côté pour voir l'autre vampire lui aussi par terre un pieu dans le cœur. "Impressionant !" Je souris et lui tendis la main "Au fait je m'appelle Lexi"

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Some Nights Empty
MessageSujet: Re: Some Nights   Some Nights EmptyMer 28 Mai - 13:40

Some Nights

La présence du surnaturel à la Nouvelle-Orléans était si importante que l’on pouvait se demander comment les simples humains ne voyaient pas tout ce qu’il se tramait autour d’eux. Surtout la nuit. Lincoln ne s’étonnait plus de rencontrer des personnes liées surnaturel : être humain à la Nouvelle-Orléans n’était pas la normalité ! Il ne sentait presque pas contraint de cacher sa nature. Les gens qui avaient connaissance du surnaturel et qui s’aventuraient à la Nouvelle-Orléans savaient à quoi s’attendre en général. On ne venait pas ici par hasard.

Quand il revint vers la jeune femme, le vampire avait déjà la nuque brisée. Elle avait l’air plutôt expérimentée concernant les vampires. L’idée qu’elle soit une chasseuse lui traversa l’esprit un instant mais l’impression qu’il avait d’elle lui ôta bien vite l’idée. Peut-être que cette impression lui couterait chère mais il voulait prendre le risque.

« Oh merci, juste du sale boulot… » dit-il en jetant un regard en arrière sur le cadavre au milieu de la rue. Quand il se retourna, Lexi lui tendait la main pour le saluer et se présenter. Etirant ses lèvres en un sourire, il fit de même.

« Enchanté Lexi, moi c’est Lincoln. C’est plutôt atypique de faire connaissance autour de quelques vampires mais je suppose que c’est le charme de la Nouvelle-Orélans… » dit-il avec un ton plutôt ironique.

Pendant un instant, il oublia que le but premier de ce petit carnage était de sauver la jeune fille qui attendait toujours dans la réserve du Bourbon Jazz Club. Lexi avait attisé sa curiosité et il voulait d’abord s’assurer qu’elle allait bien.

« Comment va votre blessure ? » demanda t-il simplement en regardant son haut éclaboussé de sang. « L’hémorragie a l’air de s’être arrêtée. Vous êtes sûre que vous ne voulez pas de mon sang ? »

Ces bons vieux réflexes d’infirmier. Le patient était roi. Il ne pouvait s’empêcher de penser que Lexi avait eu un poignard dans le cœur quelques minutes auparavant et qu’elle l’avait extraite d’elle-même malgré la douleur. Elle avait refusé la première fois mais il se devait de lui proposer encore. Après tout, lui n’avait rien, il se sentait un peu coupable qu’elle ait été poignardé. Ils avaient été lâches de s’en prendre à elle en premier lieu.

« Allons-nous occuper de la jeune fille. »

Ils prirent la direction de la porte de service. Lincoln composa le code et ouvrit la porte pour Lexi.

« Pouvez-vous allez chercher la jeune fille, je reviens dans une minute. Vous pouvez vous servir un verre si vous le souhaitez, c’est pour moi ! »

L’hybride laissa la porte se refermer et se dirigea vers le vampire à la nuque brisée. Il plongea sa main dans son thorax. Sa poigne se referma sur le cœur encore frais du vampire et il l’arracha. Il prit un air quelque peu dégouté et jeta le cœur dans la poubelle. Il ramassa ensuite tous les corps pour les dissimuler rapidement dans la poubelle. Il s’occuperait de les faire disparaître quand Lexi et lui se seraient occupés de la jeune fille. Le Harper avait encore toute la nuit pour terminer sa sale besogne. Il reprit la direction de la porte de service et chercha Lexi et la jeune fille du regard.

« Lexi ? »
bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Some Nights Empty
MessageSujet: Re: Some Nights   Some Nights EmptyMer 4 Juin - 16:35




Some Nights

C'est vrai que maintenant que je n'avais plus me capacités de vampire je pouvais paraître être une chasseuse. C'était déjà presque vrai quand j'étais encore vivante de toute façon, il m'arrivait assez souvent de me battre et ça même contre ma propre race. J'allais dire tout comme aujourd'hui mais non ce n'est plus vraiment le cas, je suis une fantôme à présent ! « Oh merci, juste du sale boulot… » Je souris en haussant les épaules "On peut dire ça comme ça ouais" Je lui tendis la mains en me présentant et il l'a serra en faisant de même. Après tout on venait de combattre ensemble et on ne savait même pas avec qui on s'était allié, c'était quand même un comble non ? « Enchanté Lexi, moi c’est Lincoln. C’est plutôt atypique de faire connaissance autour de quelques vampires mais je suppose que c’est le charme de la Nouvelle-Orléans… » "Lincoln ? Comme le président ?" Je ris de bon cœur. On avait déjà dû lui faire plus d'une fois celle la mais ça avait été plus fort que moi "Oui c'est un peu ça je crois qu'ici c'est de faire connaissance autour d'un verre qui parait inhabituel !" Et quel charmes oui, je qualifierais ça plutôt de malheureux déraillement de la part de la race des vampires et de leur chef Marcel. J'avais même appris que les sorcières ne pouvaient plus pratiquer la magie au risque de se voir trancher la gorge, mon dieu ce que c'est malheureux ! Du grand n'importe quoi ! « Comment va votre blessure ? » je baissais la tête pour regarder mon abdomen puis la relevais en souriant "Parfaitement bien on dirait !" Mais l'hybride ne semblait pas encore avoir compris « L’hémorragie a l’air de s’être arrêtée. Vous êtes sûre que vous ne voulez pas de mon sang ? » Je ris légèrement. Je n'allais pas retirer mon tee-shirt pour lui montrer que ça s'était refermé bien que ça aurait été amusant mais rien que le fait de lui annoncer allait probablement le choquer puisqu'à ce que je voyais il ne semblait pas être au courant de l'existence des fantômes. Et comment voulez vous annoncer une telle chose. "En réalité je ne peux pas mourir, ça cicatrise tout seul" Mais la il allait surtout pensé que j'étais une vampire ou encore hybride. "Enfin disons plutôt que je ne peux pas être plus morte que je ne le suis déjà, c'est un peu compliqué à expliquer... J'étais une vampire, je suis morte puis revenue à la vie. En bref je suis ce qu'on appelle un fantôme" J'aurais bien rajouté : ça te dis un bourbon ? de la façon la plus naturelle possible mais je crois que ça allait déjà faire pas mal d'un coup, il fallait que je lui laisse le temps d'encaisser.

« Allons-nous occuper de la jeune fille. » Ben oui c'est sûr ça serait pas mal quand même. Autant ne pas l'oublier. "Je te suis !" Et effectivement je le suivis. Il composa le code afin d'ouvrir la porte « Pouvez-vous allez chercher la jeune fille, je reviens dans une minute. Vous pouvez vous servir un verre si vous le souhaitez, c’est pour moi ! » Je souris et passais devant lui "Trop aimable !" Je rentrais donc le laissant à ses occupations de fin de massacre. La jeune fille était assise dans un coin, apeurée, rien d'étonnant. Lincoln avait oublié un léger détail. Il était le seul de nous deux à pouvoir l'hypnotiser et c'était ce qu'il y avait de mieux à faire. Je m'accroupis à côté d'elle "Ne t'en fais pas il n'y a plus personne pour te faire du mal ici" Mais bon de belles paroles de suffisaient pas à effacer un tel traumatisme. Surtout que j'avais légèrement oublié que mon haut était plein de sang, plein de mon sang. Ça ne devait pas vraiment être rassurant. « Lexi ? » Je me redressais en entendant la voix de Lincoln pour ne plus être cachée par des chaises. "Par ici, on a besoin de toi et de tes capacités !" Il devait sûrement avoir comprit de quelles capacités je parlais. Pour qu'elle puisse rentrer chez elle il fallait qu'elle ne se souvienne de rien.

[center]© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Some Nights Empty
MessageSujet: Re: Some Nights   Some Nights EmptySam 5 Juil - 20:22

Some Nights

« Oui, une longue histoire de famille… » dit-il dans un sourire.

Lincoln. Un président. Un hommage à celui-ci qui avait combattu l’esclavage et que le clan Harper avait toujours soutenu. Personne ne se doutait que les Harper avaient ardemment protégé les loup-garous de couleur –et aussi les humains- durant la ségrégation aux Etats-Unis. Autant dire qu’être loup-garou et de couleur en ce temps là était synonyme de mort certaine. Enfin, ce n’était ni le moment ni l’endroit de parler de l’origine de son prénom.

Il ne put se retenir de rire à la remarque de Lexi. Pour ceux qui connaissaient le surnaturel qui logaient de ces rues, une rencontre autour d’un verre était effectivement chose rare.

« Effectivement de notre point de vue, cela semble plutôt banal ! J’envierai presque les humains. »

Quand ils voyaient ces touristes si naïfs, profiter des fêtes et de la musique à la Nouvelle-Orléans, l’hybride se sentait quelque peu jaloux. Voir cette ville de leur point de vue devait être magnifique. Simple et sans surnaturel. Enfin, ils ne réalisaient pas du tout les dangers qui les guettaient. De quoi lui refroidir ces envies d’être humain dans cette ville.

« Plutôt admirable. Pourtant lorsque l’on vous a poignardé, j’aurai juré avoir senti du sang humain. »

Rah ce bon vieux côté vampire qui revenait à la charge. Pendant la lutte, cela l’avait perturbé quelques instants et les vampires de Marcel aussi d’ailleurs.

« Loin de moi l’idée de goûter votre sang ! Je suis très avisé sur ce point. » dit-il pas peu fier d’avoir suivi les enseignements de Brooke.

Et finalement Lexi ne garda pas son secret plus longtemps, elle était donc un fantôme. Et avant elle était un vampire. Cela soulevait pas mal de questions. Si elle était revenue d’entre les morts, qui d’autre le pouvait ? Sa première pensée fut pour Brooke et Kelly. Et si elles pouvaient revenir à la vie ? Et mieux encore, faire un pied de nez à la mort ? Soudain, il fonda beaucoup d’espoirs sur la révélation que la jeune femme venait de lui faire. Cependant, sa déception allait être à la hauteur de ses espérances. Il resta pensif un bon moment avant d’aller débarrasser la rue des cadavres. Il en avait oublié la jeune fille.

Quand il retourna à l’intérieur, il appela Lexi qui le héla depuis la salle réservée à la clientèle. L’hybride se dirigea vers elles et fit son ‘devoir’. Il souleva le menton de la jeune fille avec son index.

« Regarde-moi, tout va bien, nous allons te ramener chez toi avec Lexi. Et tu oublieras tout ce qu’il s’est passé ce soir. Tu te souviendras seulement avoir un peu trop bu et que tu es rentrée à ton hôtel un peu plus tôt que tes amis. »

Ses pupilles reprirent leurs tailles normales et il aida la jeune fille à se relever. Lorsqu’ils sortirent par la porte de service, la jeune fille leur indiqua où se trouvait l’hôtel. Même si l’endroit en question n’était qu’à quelques pâtés de maison, Lincoln restait sur le qui-vive. Qui sait ce qui pouvait débarquer à cette heure de la nuit. Tant que la jeune fille était avec eux, elle pouvait être une cible potentielle. Et puis, cette histoire de fantôme le torturait également. Ses sourcils s’étaient froncés machinalement. Après avoir accompagné la fille jusqu’à la porte de sa chambre, Lincoln et Lexi firent le chemin inverse.

« Désolé de remettre ça sur la table, mais je suis curieux. C’est la première fois que je côtoie un ‘fantôme’. » Lincoln ne croyait pas lui-même qu'il venait de prononcer le mot fantôme. « Puis-je vous poser quelques questions ? Si cela ne vous dérange pas. »
bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Some Nights Empty
MessageSujet: Re: Some Nights   Some Nights EmptyMer 16 Juil - 3:41




Some Nights

Une longue histoire de famille ? Noooon il était vraiment de la lignée du président ? C'était censé être une blague à la base ! Et ben d^tes donc on ne me l'avait encore jamais faite celle la ! Non je devais être complètement à côté de la plaque. Ça se serait quand même si le président avait un gêne ne loup-garou ! « Effectivement de notre point de vue, cela semble plutôt banal ! J’envierai presque les humains. » j'haussais les épaules. Les envier peut-être pas jusque la mais il est vrai que ceux qui vivent sans se douter de rien doivent avoir une vie peinarde. Ceci dit je pense que je serais incapable de me satisfaire d'une vie simple, courte et sans embauche, je suis bien trop aventurière pour ça ! Mais depuis la révélation des vampires aux yeux du monde ça avait quand même dû échapper à peu de personnes. « Plutôt admirable. Pourtant lorsque l’on vous a poignardé, j’aurai juré avoir senti du sang humain. » Oui j'allais on ne peut mieux mais il est sûr que sans savoir ce que je suis il devait se poser un sacrés tas de petite questions notre bonhomme ! "Peut-être pas tout à fait humain" Je lui fis un clin d’œil, ça voulait bien dire ce que sa voulait dire, de toute façon il allait savoir dans peu de temps ce que j'étais, soit en le devinant soit de ma propre bouche. « Loin de moi l’idée de goûter votre sang ! Je suis très avisé sur ce point. » Je ris de bon cœur face à la remarque. Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu quelqu'un dire une telle chose en parlant de moi "Oh mais je ne vous aurais pas laissé faire ne vous en faite pas" D'après ce qu'il venait de dire il ne buvait pas de sang humain, c'est ce que je devais comprendre ? Enfin pas à la source en tout cas "Un hybride civilisé ? Voilà de quoi m'encourager à garder espoir !" Ben oui faut dire que j'étais spécialiste dans le domaine éducation de vampire et voir que certains restaient ce que des personnes comme moi lui avait apprit à être était plutôt encourageant ! Plus encourageant que ceux qui rechutent à chaque fois. Oui je fais bien allusion à Stefan mais Stefan est mon client préféré ! Bon autant qu'il sache que j'étais un fantôme, je lui dévoilais donc sans garder le mystère plus longtemps. Cette révélation sembla le rendre pensif, c'est sûr que s'il n'avait jamais entendu parler de fantôme ça devait soulever pas mal de question et puis étonner dans tous les cas.

Entre temps j'étais allé voir la fille qui se trouvait toujours à l'intérieur mais je n'étais pas d'une grande utilité c'est pour ça que j'ai appelé le président pour qu'il vienne venir en aide à la demoiselle grâce à son don d'hypnose. Ce qu'il fit avant que nous ne la ramenions chez elle. Une fois en sécurité nous reprenions le chemin inverse, à deux cette fois ci. « Désolé de remettre ça sur la table, mais je suis curieux. C’est la première fois que je côtoie un ‘fantôme’. » Je souris sans arrêter de marcher "C'est ce que j'ai crus comprendre oui" Même moi j'avais encore du mal à m'habituer à l'appellation fantôme, il faut dire que j'avais été appelée vampire pendant plus de trois siècles alors forcément... Donc je n'ose imaginer la difficulté à encaisser ça chez lui. « Puis-je vous poser quelques questions ? Si cela ne vous dérange pas. » Je m'y attendais c'est vrai, quoi de plus normal. Ce jeune homme avait bien le droit d'être curieux ! "Ooow une interview ! J'adore ça ! Vas-y lâches toi !" Oui j'tais automatiquement passé au tutoiement mais après tout après ce qu'on venait de vivre c'était vraiment la dernière chose qui pourrait me déranger.

[center]© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Some Nights Empty
MessageSujet: Re: Some Nights   Some Nights Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Some Nights
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Some Nights
» nights in white satin (archie)
» markus ► There are nights when the wolves are silent and only the moon howls. (délai 28/01)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON QUATRE :: rps-