AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anonymous
Invité


Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan Empty
MessageSujet: Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan   Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan EmptyVen 28 Fév - 21:06

Ethan M. Stevens


Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan Tumblr_mpkxo9uRmu1r2aobgo1_500
Daniel Sharman ; Tumblr et Bazzart


Mon nom est Ethan Maximilien Stevens et, je suis arrivé à la Nouvelle Orléans depuis quelques semaines. J'ai 28 ans mais 25 ans pour toujours ainsi que toutes mes dents et, jusqu'à nouvel ordre, je suis aux côtés de Klaus. Je suis un hybride accompli(e) et, connait l'existence du monde surnaturel.

Petit rappel : la grande part des vampires de la NO sont dévoués à Marcel, tandis que les sorcières le craignent au plus haut point.
Dites nous tout, cela nous intéresse

Comment je réagis vis à vis du surnaturel qui peuple la ville de la Nouvelle Orléans ? Plutôt bien, vu que je suis moi même un être surnaturel, depuis neuf ans je le suis. Ca fait désormais trois ans que je suis un vampire en plus d'être un loup garou. Vous l'aurez compris je suis un hybride. Donc le surnaturel à la Nouvelle Orléans, je m'en contre fiche un peu, et je n'y prête même plus attention.

C'est l'histoire de votre vie



Pour faire court, je m’appelle Ethan Maximilian Stevens et j’ai vingt cinq ans. Mes deux parents sont morts. Ma mère lorsque je n’avais que quatre ans à cause d’un problème de santé et mon père lorsque j’avais vingt deux, et là c’est moi qui l’ait tué. C’est tragique, pas vrai ? Mais je ne regrette absolument pas mon geste, mon père était un bâtard, il ne méritait que ça, après ce qu’il va fait vivre.

Je suis donc née il y a vingt cinq ans aux Etats Unis, dans une ville non loin de Mystic Falls où résident mes grands parents. Je ne me souviens pas de ma mère, mais je suis sûr que c’était une personne formidable, et je sais qu’elle a pris soin de moi jusqu’au dernier jour. Mes grands parents m’ont raconté qu’elle avait un grave problème de santé et que sa maladie l’avait emporté lorsque j’avais quatre ans, elle avait déjà failli mourir en me donnant naissance. Du coup à la mort de ma mère, je suis resté avec mon père, et je pense sincèrement que mes grands parents auraient du avoir ma garde. Mon père s’occupait très peu de moi, il se contentait d’aller travailler pour ramener de l’argent, me nourrir et me loger. Je n’avais pas le droit à de l’argent de poche. En réalité je crois qu’il me détestait parce qu’il me tenait responsable de la mort de ma mère, étant donné qu’elle avait failli mourir à ma naissance.

Jusque là tout allait bien, mon père ne se préoccupait quasiment pas de moi, alors que mes grands parents si, j’ai passé beaucoup de temps chez elle et à Mystic Falls, me faisant des amis dans cette ville, avec qui je gardais contact, mais malheureusement je ne pouvais pas rester chez mes grands parents. Lorsque j’ai commencé à aller au collège, mon père a commencé à déconner. Il a commencé à boire, je le sais, parce que je l’entendais rentrer tard le soir, venir dans ma chambre et m’accuser de la mort de sa femme. Entendre ça de la bouche de votre père, ça fait mal, mais je faisais toujours semblant de dormir. Je savais qu’il ne m’aimait pas, mais l’entendre de sa propre bouche, c’était pire qu’affreux. Je l’ai laissé faire pendant des semaines, mais à un moment donné je n’en pouvais plus. Je suis donc resté éveillé jusqu’à ce qu’il revienne. Evidemment il fut surpris de me voir encore debout si tard, et j’ai commencé à hausser le ton, j’en avais marre de le voir rentrer tous les soirs dans cet état. Mais qu’est ce que je n’ai pas fais ? Jamais j’aurais dû rester éveillé. Il s’est énervé et a commencé à me frapper. J’étais allongé par terre en boule, pleurant et priant pour que ça s’arrête, pour qu’il s’arrête. Je crois que la première fois, je suis resté dans le salon toute la nuit. Le lendemain, j’avais des bleus partout que je cachais aux vues de tous. Mais ce soir ça fut le début d’une longue série de nuit à pleurer sous les coups de mon père. Dès que je ramenais une mauvaise note, dès que je n’étais pas d’accord avec lui. Je n’osais même plus aller voir mes grands parents, de peur qu’ils découvrent tout, j’avais trop honte.

A l’école, malgré que je sois un élève brillant d’après mes professeurs, j’étais beaucoup trop renfermé et timide. Mais bon cela s’explique surtout par rapport à ce que mon père me fait subir. Je trouvais toujours une excuse pour ne pas participer aux cours de sport et éviter de devoir me mettre torse nu devant les autres garçons et éviter qu’ils puissent voir l’état de mon torse, rempli de bleu. Depuis que mon père a commencé à me battre, je n’étais plus ce petit garçon amusant que j’étais autrefois.

A l’âge de mes seize ans, mes grands parents m’ont fait parvenir une lettre. Une lettre de ma mère dans laquelle elle m’écrivait et surtout elle m’expliquait pour le monde surnaturel. Sur tout, les vampires, les sorcières et les loups garous. Mais le plus surprenant, ce fus d’apprendre que j’avais le gêne en moi. Il suffissait d’un mort, volontaire ou non, pour que je le déclenche. Si un jour ça arrivait, je devais à tout prix aller chez mes grands parents, parce qu’ils disposent d’une cave assez solide pour m’empêcher de sortir. Le frère de ma mère a déclenché la malédiction étant jeune aussi, d’où le fait que mes grands parents disposent de cette cave. A peine lus et spontané comme je suis, j’ai pris les clefs de ma voiture, pour conduire jusqu’à Mystic Falls, encore remué de tout ce dont je venais d’apprendre. J’étais ailleurs, dans mes pensées, lorsque le piéton s’est retrouvé face à moi. Je n’ai pas réussis à l’esquivé, j’ai juste eu le temps de freiner un peu, mais je l’ai percuté de pleins fouets. Je suis tout de suite descendu de ma voiture pour prendre son pouls. Mais rien. J’ai sentis mon corps changé, et j’ai compris que malgré moi j’avais déclenché la malédiction. J’ai repris la route, vers mes grands parents et je leur ai tout expliqué de A à Z, même concernant mon père. J’ai voulu leur montrer mes blessures, mais je n’avais plus rien. Je compris que désormais mon père ne pouvait plus me faire du mal, et j’allais pouvoir me défendre. J’allais juste devant venir toutes les nuits de pleines lunes chez mes grands parents pour me transformer.

Ma première transformation était tout simplement horrible, j’en garde un très mauvais souvenir, mais bon les suivantes n’ont pas été meilleurs. Mon père a continué de me battre, mais contrairement aux autres fois, je ne ressentais pas la même douleur et j’arrivais même à le reposer avec une force inimaginable. Je pouvais encaisser ses coups sans problème, et c’est bien le côté positif de ma malédiction. Tous les mois jusqu’à mes dix huit ans, j’ai été me transformer chez mes grands parents, mon père ne savait rien. A mes dix huit, j’ai pris un sac avec des vêtements et je suis partit de chez mon père pour aller à Mystic Falls avec mes grands parents. J’ai repris ma vie là bas. J’ai repris mes études et tout se passe à merveille. J’ai retrouvé le sourire, j’amuse la galerie. Je serais capable de tout pour mes amis parce que je suis très protecteur. Malgré le surnaturel qu’il y a Mystic Falls, j’ai quand même réussis à vivre avec tout en continuant mes études pour devenir médecin. Un rêve depuis que je suis petit.

Un rêve qui ne se réalisera peut être jamais, ma vie a prit un autre tournant lorsque j’ai croisé la route, il y a trois ans, de Klaus. Un mi vampire et mi loup garou, un hybride plus précisément. J’ai pas compris ce qu’il m’arrivait sur le coup, je me suis retrouvé la bouche ouverte en train de boire du sang de celui-ci. Et après plus rien, trou noir. Je me suis réveillé quelque temps plus tard et il m’a forcé à boire du sang, j’ignore pourquoi mais je l’ai bu. Il m’a expliqué alors que j’étais devenir un hybride à mon tour et que je n’aurais plus à me transformer les nuits de pleines lunes, j’étais libre. Evidemment je fus plus que ravi de l’apprendre. A peine transformé, j’ai filé voir mon père, pour me venger de ce qu’il m’avait fait. Sur le coup, je n’ai pas tout contrôlé, l’appel du sang était bien trop important. Je me suis jeté à sa gorge et je l’ai vidé de son sang. Voilà comment j’ai tué mon père. Je suis ensuite retourné à Mystic Falls, et sans vraiment le vouloir je suivais les ordres de mon créateur Klaus. Je tuais des personnes innocentes, et j’avais peur que mes grands parents découvrent la vérité, alors je les ai hypnotisé pour qu’ils m’oublient. Je sais que je n’aurais pas du faire ça, mais je l’ai fais pour leur bien, pour éviter qu’ils me recherchent et qu’ils apprennent que je suis devenu un hybride.

J’ai longtemps suivit Klaus partout, l’écoutant. Mais je n’en pouvais plus, c’était juste horrible de faire des choses dont je n’avais pas envie de faire. C’est alors que j’ai entendu parlé d’un hybride qui aidait les hybrides de Klaus à se délier de lui, en se transformant plusieurs fois de suite pour rompre le lien. Je n’ai pas été le voir, je l’ai fais seul de mon côté, en pensant à ma mère et à mes grands parents pour me donner la force de continuer alors que je souffrais le martyr. Une fois le lien brisé, au bout de plusieurs semaines, je ne pouvais pas tout simplement quitter Klaus. Je devais continué de l’écouter, pour éviter qu’il se rende compte. Mais au moins l’avantage c’est que je suis conscient désormais, et je le fais à ma manière.

Ca fait maintenant deux semaines que je suis à la Nouvelle Orléans avec Klaus. Evidemment Mystic Falls me manque, mais ça va me permettre d’oublier mes grands parents et de refaire ma vie à la Nouvelle Orléans, dans cette ville peuplé essentiellement de vampire sous le contrôle de Marcellus, apparemment un ancien ami à Klaus. Malgré que je me sois défait du lien, je ressens toujours de la reconnaissance envers Klaus, parce que grâce à lui, je n’ai plus à me transformer les nuits de pleines lunes, et je suis beaucoup plus fort et puissant.

Hey toi, derrière ton écran !


Je m'appele Aurélie et j'ai 20 ans. J'ai découvert Ghost World grâce à Bazzart et, maintenant que je me suis inscrit, je compte venir 7/7j. J'aime les gens du forum Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan 1709748450 et ISAAAAAAAC Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan 2443276334 ...

Parrainage ? [] OUI [X] NON

Code:
SHARMAN Daniel [color=crimson]✘[/color] STEVENS Ethan M.
Revenir en haut Aller en bas

SHERIF

morsures : 1870
inscrit(e) le : 23/07/2012
célébrité : Zach Roerig
crédits : TAG et Tumblrs

Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan Empty
MessageSujet: Re: Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan   Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan EmptyVen 28 Fév - 21:26

Te voilà devenu un vrai Ghostien !


BIM BADA BOOM !

Maintenant, t'es libre de créer ta fiche de liens ainsi que ta fiche de rp's ; cela t'aidera -entre autres- à y voir plus clair dans l'évolution de ton personne. Si tu manques d'action ou de piquant dans ta vie, n'hésite pas à créer ton scénario ; avec un peu de chance, il sera pris dans les jours qui suivent.

Il arrive que l'on soit timide mais, tu n'as rien à craindre sur GW ; nous sommes tous aussi déglingués les uns que les autres. Pour t'aider à mieux t'intégrer, il t'es possible de demander un parrain/une maraine ; ils seront là pour toi tout au long de ton aventure sur le forum o/

Pour finir, il ne te restera plus qu'à t'amuser parmi nous et, pour nous aider à ramener du monde sur le fofo, n'hésite surtout pas à voter pour le fofo sur le Top-Site.

HAVE FUN !








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ghost-world.org
 
Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait les papas ♣ Ethan
» Tout le monde s'en fout...
» Relations d'un tout nouveau monde
» Bonne nuit tout le monde
» Le fort dévore le faible. Et tout le monde laisse faire. || Soma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: présentation-