AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GROUPE DEUX ► BRESIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

morsures : 1870
inscrit(e) le : 23/07/2012
célébrité : Zach Roerig
crédits : TAG et Tumblrs

MessageSujet: GROUPE DEUX ► BRESIL   Jeu 27 Fév - 21:53

INTRIGUE , ACTE II



Après avoir passé quatre jours confinés dans leurs bateaux respectifs, les deux groupes arrivent enfin à retrouver la terre ferme. Pendant que Klaus et toute sa troupe débarquent au nord de la Colombie, les Carters arrivent tout juste dans l'un des ports du Brésil.

Comment vous dire... ? L'ambiance est loin d'être détendue et, cela, pour quel que soit le groupe en question. Les enfants Carters n'arrivent pas à comprendre la réaction de leur doyen face au double qui s'est introduit clandestinement dans leur bateau et, de l'autre côté, Mary Warren s'attire les foudres de tout le monde et ne peut compter que sur Klaus pour ne pas voir sa tête arraché par l'énième hybride qu'elle provoque.

Affairés de leurs sacs et cie, ils reprennent tous la route doucement après avoir passé la nuit dans l'un des hôtels miteux des lieux correspondants aux points d'arrivée. Les lits d'étaient pas franchement mieux que ceux des cabines des bateaux mais, c'est déjà ça de pris, non ?  Chaque "leader" a préféré choisir "rapidité et efficacité" plutôt que "confort et cie". Bref ! La prochaine étape ? La foret amazonienne.

infos à prendre en compte


Pour vous donner une idée géographique de là où vous vous trouvez, voici une carte indiquant représentative des deux trajets pour les deux groupes. Le groupe de Klaus étant celui de gauche, les Carters sont celui de droite.

Afin de ne pas bloquer l'avancement de l'intrigue, il n'y aura aucun ordre de passage. Chacun peut poster autant qu'il veut, quand il veut. Si un autre membre poste pendant que vous écrivez votre propre réponse, pas de panique ! Il vous suffira d'adapter la fin de votre post suivant la réponse du joueur précédent.

Pour finir...


Si jamais vous avez des questions concernant l'intrigue, veuillez vous adressez par Mp au MAIRE ou à Niklaus directement.

HAVE FUN   




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ghost-world.org

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Ven 28 Fév - 21:20




THE CURE !

Quatre jours que les Carter et Katherine étaient partis dans cette aventure. Le voyage en bateau se voulait plutôt calme même si Christopher ne retrouvait toujours pas le sommeil. Le père passait ses nuits à faire des rondes et protégeait sa famille à n'importe quelle heure de la nuit. Arrivée sur la terre ferme au brésil, le chasseur attendait tout les passagers. La nuit venait de tomber tandis que la famille se réunissait près de l'hôtel, bagages à la main. Christopher gardait un oeil sur l'invitée surprise, il ne donnait pas sa confiance aux vus des doutes du reste de la famille. D'ailleurs, il avait surpris et déçu toutes sa tribu en prenant la defence de Katherine. Les bras croisés, le visage vide de toutes émotions et les cernes creusées sur son visage abimé par le temps, l'homme fit un bref sourire quand tout le monde fut présent. Il se raclait la gorge avant de prendre la parole.

« On va dormir dans ce petit hôtel. Les répartitions des chambres sont les mêmes. Maxwell fait toujours les rondes avec moi et les règles de vie sont les mêmes que sur le bateau. J'espère que je me fais bien comprendre. »

Christopher prit les bagages de June et celle de Chloé avant de s'engouffrer dans l'hotel pour payer les chambres.

Spoiler:
 
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Ven 28 Fév - 22:00



BRESIL
Même si June n'avait pas réellement pris part aux rondes principalement organisées pas Max et son père, elle était épuisée, difficile de trouver le sommeille dans un bateau, avec un passager mystère auquel on ne fait absolument pas confiance et des terreurs nocturnes qui en plus de ça se mêlent. Disons que si sur les 4 jours de voyages, elle avait réussi à dormir 4 heures de suite c'était une chance. De toute façon, elle préférait de loin laisser son lit à Chloé, elle avait plus besoin de sommeille qu'elle. Finalement, June était plutôt contente de retrouver la terre ferme, les voyages en bateau n'étaient pas ce qu'elle préférait. Une fois de plus son père récupère son sac ainsi que celui de Chloé, annonce que les règles restent les mêmes et que la répartition des chambres également. « Super... » marmonna-t-elle avant de rentrer à son tour dans l'hôtel, c'était loin d'être le plus classe qu'elle avait vu, même le gars à la réception lui donnait froid dans le dos. La plus jeune du clan Carter tourne son visage vers Chloé « Dire que je pensais dormir un peu ici, avec des types pareils dans l'hôtel c'est mort ! » Vaut mieux se méfier, même si elle est presque sûre de pouvoir venir à bout d'un humain quelconque qui sait se cache derrière ces hommes, d'autant plus que le Brésil n'est pas le pays le plus connu pour sa sûreté. Une fois les chambres payées et les clefs récupérées, accompagnée de Max, June va jusqu'à sa chambre bien consciente que non, il ne restera pas avec elle. La chasseuse ouvre la porte et découvre la dite chambre. « Ouah... C'est pire que glauque ici...Même les serrures sont fragiles. » Elle avance de quelque pas dans la pièce avant de tourner les talons vers Max, baillant rapidement, elle regretterait presque ses nuits sur le bateau. « C'est n'importe quoi ces histoires de chambres, de doubles, même l'hôtel et bizarre ! J'aurais aimé qu'on t'offre mieux en première vadrouille avec les Carter... »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Dim 2 Mar - 13:44



Intrigue : The Cure, acte 2
Après quatre longues journées, les Carters débarquèrent enfin au Brésil. Les rues étaient bondés malgré la nuit qui venait de tomber, les gens allaient bientôt rentrés chez eux tandis que la famille de chasseurs venait de mettre pied à terre. Après quelques instants de marche, ils arrivèrent devant un hôtel qui n'avait rien de très réjouissant. C'est alors que le patriarche leur annonça qu'ils allaient tous dormir ici. Il ajouta que les répartitions de chambres étaient les même ce qui mit Lukas de mauvaise humeur. Il avait partagé la même cabine avec son aîné pendant quatre jours où ils s'étaient à peine adressés la parole, Lukas ayant préféré sortir de la cabine aussitôt le jour levé plutôt que de s'auto-imposé la présence d'Aaron. Du coup le jeune Carter avait passé le plus clair de son temps sur le pont du bateau regardant monotonement le bateau glisser sur l'eau en direction du Brésil. Il avait également profiter de ces moments pour s'adresser à Chloé, Maxwell ou encore June mais n'avait pas pris le temps de discuter avec son père.

Alors que ce dernier s'engouffrer dans l'hôtel pour payer les chambres, Lukas le suivit. Il fut consterné par l'apparence miteuse de l'hôtel. Alors que son père lui tendit un clé et qu'il en fit de même pour les autres, Lukas fut contraint de suivre tout le petit groupe qui se dirigeait vers les chambres. Finalement, il déposa son sac dans la chambre qui était sienne et qu'il devrait partager avec Aaron avant de ressortir. Il aperçut son père dans le couloir et se dirigea vers lui. "Papa, attend. J'ai quelque chose à te demander." déclara-t-il avant que son père ne s'engouffre dans la chambre. Arrivé à hauteur de son patriarche, Lukas prit la parole. "Je me demandais si il est possible juste cette nuit que chacun puisse dormir avec qui il souhaite ? On a une seule nuit à passer dans cette hôtel et ça fait déjà quatre jours qu'on voyage. On commence tous à être crevé et je pense que pour une nuit, on pourrait au moins dormir avec la personne que l'on veut, histoire pour une fois de bien dormir. Je ferais les rondes avec toi si tu veux histoire que Max puisse se reposer lui aussi. Tu sais on risque d'avoir besoin de lui plus tard et s'il manque trop de sommeil, on pourrait s'en mordre les doigts." finit-il d'un ton calme et diplomate, ce qui changeait grandement de la dernière fois où il avait discuter avec son père.    

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Dim 2 Mar - 16:13




she is here

Quatre jours à vomir tripes et boyaux … Voilà comment je pourrais résumer mon séjour sur le bateau des Carter. Des caraïbes, je ne retiendrais ni les plages de sable fin, ni les palmiers et encore moins la mer turquoise, juste le siphon des toilettes de ma cabine, que j’ai pu regarder, admirer et détailler sous toutes ses coutures tant j’ai passé de temps à rendre ce que j’ingérais. J’avais oublié à quel point l’avion avait été une révolution pour moi et ce voyage en bateau de quatre longs jours m’avait rappelé à quel point je détestais être sur l’eau. J’avais vidé tout mon stock de poche de sang. À défaut de manger de la nourriture en bonne et due forme, j’avais avalé des choses liquides, unique condiment que je réussissais à garder dans mon organisme. C’est au prix de quatre longues nuits d’attente que je revoyais enfin la terre … Au Brésil ! Pas aussi fraîche qu’à mon arrivée sur le navire, je clignais des yeux en arrivant sur le pont, suivant d’un pas lent le groupe de chasseurs. Comment ne pouvaient-ils pas être sujets au mal de mer ? Je ne l’expliquais pas. J’étais morte depuis cinq cents ans et j’avais toujours ce défaut tenace. Arrivé à l’hôtel, j’écoutais d’une oreille discrète les directrices, que je ne suivrais d’aucune façon, du père Carter avant de me diriger vers l’accueil où tournais un ventilateur. « J’ai besoin d’air. » Je m’approchais du fauteuil où était assis un latino avant de le regarder. « Bouge. » Le Brésilien se lève et s’éloigne. Je me laisse tomber sur le siège et me laisse éventer. Je laissais les Carter monter à l’étage et restais dans l’accueil de l’hôtel.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Dim 2 Mar - 16:42




The Cure
Acte 2
Après quatre longs jours de voyage en mer, ils étaient enfin arrivés sur la terre ferme. En tout autre circonstance, Chloé se serait sûrement extasiée pendant des heures d'être au Brésil ; mais la fatigue l'avait rendu beaucoup trop amorphe pour lui permettre de réagir ou de s'exprimer autrement qu'en bâillements. Levant la tête vers la façade misérable de l'hôtel, elle esquissa une grimace avant de suivre le groupe à l'intérieur. C'était déjà mieux que le bateau, dans un sens - si elle ignorait qu'elle avait le mal de mer avant, elle était désormais plutôt bien fixée sur la question. Le combo air marin & grossesse était définitivement à oublier. La sensation de balancement encore trop présente à  son gout, elle prêta à peine attention aux démarches autour d'elle une fois à la réception. Alors qu'elle observait d'un air méfiant l'homme derrière le guichet, June lui lança une remarque au même sujet. Elle haussa des épaules.

-Tant que ça tangue plus tu sais ... Moi je prends.

Un énième moment d'égarement ; et la moitié du groupe s'était déjà évaporée Dieu savait seulement où. Désorientée, sa main se glissa par réflexe dans la poche intérieure de sa veste où était resté le 9mm. Entre un pays où elle ne comprenait strictement rien de ce que les gens marmonnaient et une histoire de double douteuse, elle avait préféré suivre à la lettre les instructions de Lukas. Finalement rattrapée par Morphée, elle décida de rejoindre sa chambre pour éviter de tomber de fatigue au beau milieu de l’accueil. La répartition étant la même que dans le bateau, la brunette réfléchit en chemin aux arguments qui pourraient potentiellement réussir à convaincre June de dormir pour de bon, au lieu de craindre constamment les coups qu'elle pourrait lui administrer par inadvertance. Interdiction que la Carter ne puisse pas être au mieux de sa forme à cause d'elle. Passant le seuil de la porte déjà ouverte, elle s'excusa en y découvrant Max'.

-Oubliez moi, je vais juste m'allonger deux minutes.

Se laissant tomber lourdement sur le matelas inconfortable, elle enfouit résignée sa tête dans l'oreiller en priant pour que le lit et le reste de l'hôtel ne s'effondre pas au dessus d'eux.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Dim 2 Mar - 22:29



Intrigue, acte II


Quatre longs jours de voyages où j’avais très peu dormis. Je reste humain malgré tout et j’ai besoin de sommeil, mais bon mon beau père m’avait dit de faire des rondes avec lui la nuit pour s’assurer que tout se passait bien, ce qui faisait que j’avais très peu dormis malheureusement. Bon d’un côté je partageais ma cabine avec Scarlett, donc j’aurais dû dormir par terre, mais bon au moins j’aurais dormi plus qu’en faisant des rondes. Je commençais vraiment à fatiguer. J’avais réussis malgré tout à dormir quelques minutes dans la journée, mais c’était loin d’être suffissant, surtout si une menace vient à arriver. Sait-on jamais. Et ce n’est pas avec le peu que j’ai dormi, que je vais réussir à me battre correctement. Ca c’est sûr. Mais bon, au bout de quatre jours de voyage sur le bateau, nous arrivons enfin sur la terre ferme, au Brésil et nous nous dirigions vers un hôtel. Pas très classe, pitoyable disons nous, mais bon après tout nous n’avions pas réellement le temps pour cela, pour s’arrêter dans un hôtel correct. Je suis quasi sûr que dès demain nous nous mettrons en route. Je laisse monsieur Carter s’occuper des chambres alors qu’il nous annonce que nous aurons la même répartition de chambres que dans le bateau. Oh génial. Et que j’allais devoir continuer de faire les rondes avec lui. Une fois dit, je le laisse payer les chambres, alors que je suis June pour l’accompagner à sa chambre. Mon dieu, c’est horrible d’être éloigné d’elle. Il faut à chaque fois que je fasse attention lorsque je veux l’embrasser, pour éviter que son père nous voit. Je la laisse ouvrir la chambre et je lève les yeux au ciel en voyant la chambre. Elle n’a pas tort, c’est pire que glauque ici, mais nous n’avons pas le choix.

« June c’est rien… Le plus dur c’est de ne pas pouvoir être avec toi et de manquer cruellement de sommeil, j’ai l’impression que je vais m’effondrer à chaque pas que je fais. »

Surtout que j’ai tendance à aimer dormir et à dormir beaucoup la nuit et là je me retrouve après très peu d’heures de sommeil, c’est vraiment très dur, mais bon je dois tenir, surtout si je dois surveiller et protéger la famille Carter. Je sais qu’ils sont capables de se défendre, c’est une famille de chasseur, mais j’ai la chance d’avoir la rapidité et la force pour vaincre quelques créatures surnaturelles. Chloé vient à entrer dans la chambre et ce qu’elle dit me fait sourire amusé, alors qu’elle se laisse tomber sur le matelas.

« T’inquiète pas Chloé je vais pas rester… »

Répondis-je à l’égard de Chloé pour ensuite reporter mon regard à June et déposer un rapide baiser sur ses lèvres. Autant en profiter tant qu’on peut, non ? J’avais entendu Lukas demander à son père si on pourrait faire en sorte de dormir avec la personne qu’on souhaite et il conseille à son père de me laisser faire une nuit complète. Lukas fait bien de lui proposer cela et j’espère que son père acceptera.

« Lukas essaye de négocier avec ton père pour qu’on ai une nuit avec la personne qu’on veut et une nuit complète pour moi. » J’espère que son père acceptera malgré tout. « Bon je te laisse, à plus tard Chloé. »

Je rigole légèrement pour ensuite déposer un nouveau baiser sur les lèvres de June pour ensuite reprendre mon sac et me diriger vers ma chambre.



made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Dim 2 Mar - 22:52




THE CURE !

La réservation des chambres faites, le père Carter distribuait les clefs en vitesse pour que tout le monde se reposent tandis qu'il déposait les bagages de June et Chloé dans la chambre. L'homme sentait la fatigue le rendre froid et distant avec sa propre famille. Il se posait sur le lit cinq minutes tandis que les autres se regroupaient dans leurs chambres. Christopher ne disait rien mais ce voyage le fatiguait plus qu'autre chose. Ne trouvant pas le sommeil même dans son état actuel, il sentait que la suite se voulait difficile pour lui. Les Carter avaient pour habitude de ne rien laisser paraître. C'était un deal pour ne pas inquiéter les autres. Le père se relevait pour chercher un café à l'accueil et garder un oeil sur Katherine tandis que Lukas le coupait dans son élan. "Papa, attend. J'ai quelque chose à te demander." L'homme se dirigeait à nouveau dans sa chambre pour avoir plus d'intimité avec son fils, anticipent déjà ce que le brun allait lui demander. Lukas était surement le plus responsable et honnête de ses fils, il suivait les traces de son père. C'est pour cette raison qu'il lui confiait l'armurerie les yeux fermés. "Je me demandais si il est possible juste cette nuit que chacun puisse dormir avec qui il souhaite ? On a une seule nuit à passer dans cette hôtel et ça fait déjà quatre jours qu'on voyage. On commence tous à être crevé et je pense que pour une nuit, on pourrait au moins dormir avec la personne que l'on veut, histoire pour une fois de bien dormir. Je ferais les rondes avec toi si tu veux histoire que Max puisse se reposer lui aussi. Tu sais on risque d'avoir besoin de lui plus tard et s'il manque trop de sommeil, on pourrait s'en mordre les doigts."

Christopher haussait un sourcil, tout ceci semblait évident. Si son fils voulait prendre la responsabilité de Chloé, qu'il fasse. Après tout, il était libre de ses actes. L'homme s'avançait un peu plus vers son fils avant de poser sa main sur l'épaule du brun dont il était tellement fier. « Si tu veux dormir avec moi, il fallait le dire plutôt fiston. » Le père Carter faisait un sourire en coin, le premier sincère depuis le début du voyage. Ses cernes masquaient ses yeux pétillants quand il retrouvait son fils. « Tu peux dormir avec Chloé mais tu es en charge d'elle dans ce cas. Tu feras les rondes avec moi, Maxwell a le droit au sommeil. Tu peux aller lui dire. June reste avec moi par contre, je ne voudrais pas que le sommeil du guerrier soit perturbé. » On pouvait entendre l'humour jaune que Christopher mettait dans la fin de sa phrase. Il lâchait l'épaule de son fils mais son regard ne décrochait pas du sien. La dernière fois qu'ils parlaient, Lukas lui faisait comprendre qu'il n'appartenait plus à la famille.


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Lun 3 Mar - 17:51



BRESIL
Ils étaient tous crevés, qu'il s'agisse de faire les rondes ou simplement de trouver le sommeil le bateau n'avait épargné personne, pas même Chloé qui venait de s'effondrer sur le lit de leur chambre. June aurait presque réussi à être réconforté par les deux légers baisers de Max et le simple fait de savoir que Lukas tentait de négocier pour que chacun dorme avec la personne de son choix. C'était sans doute utopique mais bon l'espoir fait vivre. Max finit néanmoins par quitter la chambre pour rejoindre celle qu'il occupait avec Scarlett pour le moment.  June sort à son tour de la chambre, laissant Chloé seule pour le moment, au moins si elle, elle parvenait à se reposer tant mieux. C('est à ce moment qu'elle surprend plus ou moins volontairement la discussion entre Lukas et son père. « Tu peux dormir avec Chloé mais tu es en charge d'elle dans ce cas. Tu feras les rondes avec moi, Maxwell a le droit au sommeil. Tu peux aller lui dire. June reste avec moi par contre, je ne voudrais pas que le sommeil du guerrier soit perturbé. » La dernière phrase résonne encore dans sa tête, agit comme un coup de massue. June ravale difficilement sa salive, hochant légèrement la tête d'avant en arrière. Elle glisse maladroitement ses mains dans ses poches avant de lâcher « Ouah... C'est... super gratifiant. Vraiment, j'apprécie. C'est donc ça le problème... ne pas troubler le repos du guerrier. » Elle reprend volontairement les mots que son père avait employé même si ça lui brûlait la gorge de les dire à son tour. Elle n'allait pas faire la mijaurée, bien sûr qu'elle n'était plus vierge et ceux depuis un petit moment mais, ce qu'elle peut bien faire avec Max ne la regarde qu'elle et lui. June déglutit une seconde fois. « C'est donc deux poids deux mesures dans cette famille... Lukas peut mais pas moi, sous prétexte que je suis une source de distraction ou je ne sais trop quoi. » En y réfléchissant, c'était presque ironique lorsqu'on sait que Chloé est enceinte et que June non. Elle sait très bien que son père ne sait pas du moins que Lukas ne lui a rien dit et ne compte vraiment pas mettre le sujet sur le tapis parce qu'ils n'étaient en aucun cas responsable de ce qui venait de ce passer, au contraire Lukas avait fait ça en partant d'une bonne attention. « Je sais que t'approuves pas ma relation avec Max et que voir Max tout court peur t’horripiler mais vraiment, je pensais pas que t'avais aussi peu de considération pour moi. Je pourrais faire ma chieuse et aller quand même dormir avec lui tu sais, mais non même pas. Alors t'inquiète pas p'pa, je vais rien faire de ça, mais je vais récupérer les gardes de Lukas puisque lui au moins peu dormir avec sa copine sans qu'on mêle sa vie privée à ça. » June fait demi tour et retourne dans ce qui devait lui servir de chambre récupère  un oreiller et un drap avant d'adresser un rapide triste sourire à Chloé, puis ressort de la pièce aussi vite qu'elle en était rentrée. « Mais m'en veut pas si le peu que je vais dormir ça sera dans le hall parce que là j'ai vraiment pas envie de d'être dans la même pièce que toi. Lukas profites-en pour te reposer qu'il y ait au moins un Carter en meilleure forme que moi. » Elle vient à passer devant les deux hommes pour finalement se retourner avant de redescendre. « Ah au faite, t'as jamais pensé que je voulais dormir avec Max parce que c'est le seul que j'ai pas peur de blesser en plein milieu de la nuit ? Ah non désolé, t'es partie quand les terreurs nocturnes sont survenues... Je suis conne... »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Lun 3 Mar - 21:41




The Cure
Acte 2
Tête plaquée face contre l'oreiller, Chloé écouta d'une oreille attentive ce qui se tramait autour d'elle. Au bout du compte, elle avait bien fini par trouver un intérêt à une qualité hôtelière aussi pauvre : le manque d'isolation permettait d'entendre absolument toutes les conversations ; si bien que lorsque Max' la prévint que Lukas tentait de changer la disposition des chambres, il lui suffit seulement de lever un pouce pour montrer qu'elle approuvait la tentative. Au fond, ça n'allait pas aller plus loin que ça. Elle avait beau ne pas connaitre Christopher Carter par cœur -si ce n'était du tout, elle se doutait qu'il était le genre de personne à ne pas revenir sur certaines dispositions. A son plus grand regret. Somnolant presque, l'agitation sonore au niveau du couloir la fit se lever rapidement. S'il y avait quelque chose passible de lui faire oublier la fatigue, c'était bien la curiosité. Et la faim, dans quelques occasions - les deux se valaient plutôt bien au bout du compte. Alors qu'elle s'apprêtait à quitter la chambre, June revint amasser en vitesse de quoi dormir avant de repartir dans le couloir, non sans lui lancer une moue assez dépitée. Intriguée, il ne lui en fallut pas plus pour qu'elle s'élance à son tour dans le couloir pour y examiner rapidement la situation. Tout ce qu'elle avait entendu depuis sa chambre se résumait à quelques points désarticulés : elle était supposément autorisée à dormir avec Lukas, il y avait une histoire de rondes dans l'affaire, et pas de June avec Max'. Pas de surprise de ce côté là, mais l'interdiction la fit autant grincer des dents. Attendant que June finisse sa tirade et descende, elle soupira, résignée.

-Sans vouloir vous manquer de respect ou quoique ce soit Monsieur, il faudra bien comprendre une chose un jour.

S'écartant de l'embrasure de la porte d'un coup d'épaule, elle lança un regard soucieux à Lukas avant de reporter son attention sur son père.

-La seule personne que vous êtes en train d'éloigner de June, ce n'est pas Maxwell. C'est vous.

Marquant une pause pour appuyer son point de vue, elle finit par retourner sans un mot dans sa chambre, relaissant son corps tomber sur le matelas - cette fois-ci de façon à ce qu'elle puisse fixer le plafond.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Mar 4 Mar - 22:22



Intrigue : The Cure, acte 2
Le père Carter ne mit pas longtemps à répondre, posant sa main sur une des épaules de son fils cadet. Non sans humour, ce dernier lui avoua que si Lukas souhaitait dormir avec lui, il n'avait qu'à demander. Un sourire se dessina sur les lèvres du jeune homme tandis qu'il écoutait le reste du discours de son père qui lui annonça qu'il pouvait dormir avec Chloé et qu'il ferait également des rondes. En revanche, il refusait de laisser June dormir avec Maxwell. Alors qu'il lâchait l'épaule de Lukas, June débarqua. Elle avait entendu les paroles de son père et semblait très en colère. En regardant avec attention sa petite soeur, il se rendit compte que cette dernière paraissait extrèmement fatigué. Elle pointa le fait que son père accordait à Lukas un droit qu'il lui refusait. Elle expliqua qu'elle savait que son père n'appréciait pas la relation qu'elle entretenait avec le loup et qu'elle ne chercherait pas à insister. Elle déclara même qu'elle récupérerait les rondes de Lukas afin que ce dernier puisse se reposer. Alors qu'elle redescendait, elle ajouta que si elle souhaitait dormir avec Max c'était pour se sentir en sécurité mais aussi car elle savait qu'elle ne pourrait pas le blesser durant la nuit.

Alors que Lukas pensait que s'en était terminé, il aperçut Chloé qu'il n'avait pas entendu arriver. Cette dernière annonça que le patriarche des Carter repoussait plus June de lui même que de Maxwell. Incrédule, Lukas regarda sa petite amie rejoindre sa chambre de nouveau. Adressant un regard désolé à son père, il décida tout de même d'intervenir. "Tu sais papa, Chloé n'a peut être pas tord. June est à bout psychologiquement et l'empêcher d'être avec celui qu'elle aime ne fera que l'éloigner de toi. Tu sais que je respecte toujours tes décisions même si je ne suis pas d'accord avec toutes celles-cis. Cependant j'ai une faveur à te demander. Peux-tu, s'il te plaît, laissez June et Max dormir ensemble ce soir. Juste une nuit, c'est tout ce que je te demande. S'il se passe quoi que ce soit j'en assumerai l'entière responsabilité. Je me porte garant de ces deux-là. Je te demande juste de me faire confiance sur ce coup." Déclara le jeune Carter avec un calme olympien. Contrairement à la façon dont il pouvait réagir avec ses frères et soeurs, Lukas était beaucoup plus diplomate lorsqu'il discutait avec son paternel. Il enchaîna. "Je pense aussi que tu devrais prendre du repos. Je ferais les rondes avec Scarlett ou Aaron. Promis, je n'essaierai pas de me battre avec mon frère ou quoi que ce soit tu as ma parole. Mais tu es fatigué toi aussi et tu dois au moins essayer de dormir un peu." Lukas avait bel et bien remarqué que son père était lui aussi très fatigué. Il était à bout physiquement et seul son moral le faisait tenir debout, le jeune homme en était persuadé. Lukas adressa un sourire à son père, essayant de lui remonter le moral car il savait que cette histoire avec June le blessait plus qu'il ne pouvait le montrer. Il reprit une nouvelle fois la parole. " Tu sais, la dernière fois je suis allé trop loin en te disant que tu ne faisais plus parti de ma famille. J'étais en colère et je n'aurais pas dû dire celà j'en suis désolé. " Puis sans l'avoir prémédité, le jeune Carter enlaça son père et lui dit à l'oreille : "Je t'aime papa."

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Mar 4 Mar - 22:51




she is here !

Je portais mes mains à mon crâne. En plus de cette chaleur intenable … J’avais mal au crâne à cause … D’eux ! Ces latinos qui ne faisaient que parler en une langue que je n’avais jamais pu assimiler accompagnés de la gentille et jolie tribu Carter, qui prenait ce voyage vers la cure plus pour un règlement de comptes entre scouts que pour une véritable excursion dangereuse … Je roulais des yeux. Insupportables leurs jérémiades incessantes … Je me levais, faisant claquer mes talons sur le hall crasseux de ce motel miteux … Et encore … Pouvions-nous appeler cela un motel ? Motel … Un qualificatif trop élevé pour décrire ce trou à rats. Je montais les marches avant de me retrouver nez à nez avec le père Carter et son fils. « Que de beaux sentiments … » J’inclinais la tête sur le coter avant de me tourner vers la clique. « Et si vous arrêtiez de nous jouer un drame shakespearien pour aller dormir plutôt ? Ce motel put le guacamole et les churros, il est infesté de cafards et moins de temps je resterais dans cet endroit mieux je me porterais alors tout le monde au lit et on n’oublie pas de se brosser les dents … » Je souriais. « Sinon papa va montrer les crocs … » Je riais avant de porter ma main à mon front. « À moins que ce soit Maxwell … » Je séparais le père et le fils pour finalement tire légèrement le père Carter par son col. « Suis-moi Daddy Good et commence donc tes rondes au lieu de bavasser … » Je me redirigeais vers les escaliers pour redescendre et aller en direction du comptoir.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Mer 5 Mar - 19:22




THE CURE !

QAlors que le père Carter se trouvait seule dans la chambre avec son fils en train de parler calmement, il se trouvait assailli par des reproches venant de toutes sa famille. Ils ne les avaient pas éduqué comme cela. Leurs mots raisonnaient dans la tête tandis que Katherine venait s'en mêler. June menaçait de dormir dans le hale. Christopher restait de marbre tandis que la pression sur lui était trop forte. Il était fatigué, les agissements de ses enfants venaient au mauvais moment. L'homme ne devait rien à personne. C'est à ce moment qu'il perdait le contrôle en modérant son langage mais il ne pouvait s'empêcher de hausser le ton. « Dormez tous n'importe où. J'en ai rien à faire après tout. Je pensais qu'on était la pour aider Maxwell et pas pour des vacances. Je suis fatigué de tout cela. » Il se tournait vers June. « Qu'est-il arrivé ? A faire un caprice comme une enfant pourrie gâtée. Je ne te reconnais plus. » L'homme affichait la colère sur son visage tandis qu'il se retournait vers le reste de la famille. « Faites comme bon vous semble. Je suis fatigué de me battre pour une famille qui ne me fait que des reproches. Bonne nuit. » Christopher se dirigeait vers la porte de sortie avant de marcher dans la nuit. Il allait surement noyer son chagrin dans un bar toute la nuit. L'homme était au bout du rouleau. Gerer un deuil et sa famille étaient bien trop dures pour un seul homme.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Mer 5 Mar - 20:48



BRESIL
June n'avait pas le temps de descendre ni faire quoi que ce soit que toutes les voix se mélangeaient, entre Chloé qui faisait une petite intervention, Lukas tentant de sauver les meubles et la double qui voulait récupérer les gardes. June n'y comprenait plus grand chose, son père avait fini par intervenir une nouvelle fois, haussant le ton, il réussit à faire toutes les autres voix. Les infos se bousculent, se mélangent et en perdent presque leurs sens. Finalement elle était restée de dos, jusqu'à ce qu'elle voit l'homme qu'elle a toujours admiré passé devant elle sans un regard. Faire des caprices ? Une enfant pourrie gâtée ? Elle n'avait rien demandé, si ce n'est qu'on arrête de la traité différemment de ses frères. Certainement qu'elle avait changé et ce n'était pas une chose qu'elle avait voulu, ni même prévu, c'était arrivé trop vite, trop violemment, que même son corps ne s'en relevait pas. Alors elle reste plantée là dans ce couloir pendant quelques secondes, ça lui semble une éternité pour au final laisser tomber sa couette et son oreiller pour courir rejoindre son père. Ce n'était sans doute pas la meilleure chose à faire, courir avec un genou défectueux et la fatigue. June franchit la porte du motel, déjà essoufflée « Hey ! » Elle s'était arrêtée un court instant pour l’interpeller et recommencer à courir pour finalement arriver à sa hauteur. « Hey ! T'as pas le droit de fuir comme ça, dès que ça va pas ou que tu te sens mal. On est les Carter, on a toujours été comme ça. » June place maladroitement ses mains dans les poches du sweat de Logan qu'elle avait récupéré. Les mots n'avait jamais été son fort, trop impulsive pour laisser place à la réflexion, bien souvent les mots sortaient trop vite sans qu'elle n'ait le temps de penser à l'impact qu'il pouvait causer. « On a explosé  combien d'assiettes à la maison hein ? Tu peux m'en vouloir, mais Lukas tu peux rien lui dire. C'est la super glue Carter et il fait son mieux pour qu'on s'en sorte tu sais. » Elle lâche un rire nerveux, avant de se racler la prendre. June s'arrête de marcher pour reprendre. « T'as raison quand l'histoire n'est pas de savoir qui dort avec qui mais la cure, qu'on est là pour Max et non pas pour des vacances et quand tu dis qu'on dort avec qui on veut je sais que tu le penses pas car ça te tue de savoir que je puisse dormir avec Max. » June reste en plein milieu de la rue, fixant le sol plutôt que devant elle, comme si elle portait soudain un intérêt pour les graviers brésiliens dans lesquels elle n'arrête pas de donner des coups de pied. « Papa, je sais que je suis loin d'être parfaite, que je dois sans doute être la pire fille qu'on peut avoir. Je suis désolée que ça te tombe dessus, je me doute bien qu'on doit pas être facile à gérer, en même temps faire quatre enfants... il y a bien un moment où il faut qu'on s'affirme. Tu sais, je crois comprendre pourquoi tu préfères partir c'est vrai, je me demande encore tous les matins ce que je fais là, encore en vie alors qu'il n'y a aucune raison qui explique pourquoi ils sont morts et pas moi. Je sais que c'est plus facile de rester blotti sous une couette, mais je sais aussi que c'est pas la bonne solution, c'est la pire ça te bouffe de l'intérieur alors que tu ne peux ni dormir, ni te nourrir. » June arrête un fois encore sa tirade pour prendre une profonde inspiration, décidément, parler elle n'aimait vraiment pas ça. « Je m'arrête là, mais je veux juste dire que... Si on fait ça, si on est méchant, qu'on reproche beaucoup de choses c'est parce que tu comptes pour nous et que c'est horrible de te voir partir comme ça. On se sent abandonner. Je joue pas le drame que l'autre double Petrova prétend qu'on joue. C'est juste qu'on a besoin de ça. On est crevé, totalement sur les rotules, on surmonte le deuil comme on peut et mon dieu, on sait tous que les Carter sont pas doués pour ça. Et pitié, la laisse pas faire les rondes ! »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Jeu 6 Mar - 1:30






The Cure
Part 2

Resserrant mes doigts autour du filtre, je tirais plusieurs bouffées sur ma cigarette en observant le bout rougeoyant dévorer le papier blanc et le tabac à chaque inspirations. Quatre longs jour passés sur un bateau en me sentant abuser de la situation : Maxwell avait été désigné par oncle Christophe pour faire des rondes, la moindre des choses aurait été que je lui laisse le lit, mais non. Je n'allais pas me rendre malade pour ça tout de même, mais j'étais bien décidé à me charger des rondes sur la terre ferme. Contrairement aux autres membres de l'équipage, le voyage ne m'a pas semblé plus pénible que ça.
J'étais adossé contre le mur de l'hôtel, dehors. Mon sac à mes pieds j'avais laissé ma famille et le double Petrova rentrer tandis que je terminais ma cigarette sans faire attention au néon défectueux au dessus de moi qui représentait le nom de l'hôtel. C'était le genre d'endroit miteux comme on les voit dans les films, j'imaginais déjà l'état des douches... Dilemme : je me douche dans des douches complètement dégueulasses où je ne me lave pas ? Je préférais ne pas y penser tout de suite.
Jetant le mégot de cigarette plus loin, je m'abaisse pour attraper mon sac et rentrer dans le hall d’accueil. Je tombe en plein sur une dispute... June portant ses affaires au milieu du hall, mon oncle la sermonnant et soulevant cette histoire de répartition des chambres avant de quitter les lieux, faisant claquer la porte déjà fragile de l'entrée.
"Faites comme bon vous semble. Je suis fatigué de me battre pour une famille qui ne me fait que des reproches." Je n'ai pas vécu ce qui est arrivé à Christopher, mais je ne peux m'empêcher d'éprouver de l'empathie pour lui, je savais ce que ça faisais. Exceptée June, j'avais la réelle impression de ne pas trouver ma place au sein de ma propre famille... Oui, je n'ai pas toujours été aussi mature et forte, j'avais été à l'époque une petite garce qui passait ses journées à lire des magazines people... Mais maintenant, qu'est ce qu'on me reprochait ? Je n'en avais aucune idée.
Je laisse June courir après son père en détournant le regard, soupirante avant de croiser du coin de l’œil Katherine. Il ne m'avait pas fallut longtemps ni à moi, ou aux autres de se rendre compte de la supercherie : Tatia Petrova, le fantôme du premier amour d'un Originel ? Non, les fantômes n'ont pas d'ombres. Me dirigeant vers cette dernière, j'affiche quelque chose de semblable à un sourire sans y mettre une réelle bonne volonté.
-Je crois qu'on est les deux vilaines bêtes du tableau chez ma famille. On va devoir se serrer les coudes entre éternelles mal aimées en partageant nos chambres.
Je pose une main sur le mur pour l'empêcher d'aller plus loin si c'est ce qu'elle désirait. Je n'avais pas finis.
-En fait, tu peux dormir avec moi, ou ailleurs. Mais je n'ai aucune envie que tu partage une chambre avec l'un des miens.
Je retirais mon bras en soutenant son regard, sans tourner le dos à cette femme dangereuse.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Jeu 6 Mar - 19:03



Intrigue, acte II


J’avais entendu Lukas essayer de convaincre son père pour nous laisser dormir avec la personne qu’on veut, et surtout me laisser dormir moi. Avec les rondes que j’avais effectué sur le bateau, je tombais royalement de fatigue. J’avais ensuite rejoins la chambre dans laquelle j’allais devoir dormir, en espérant tout de même que June puisse me rejoindre. Scarlett n’était pas là et j’en profite pour m’allonge sur le lit. J’écoutais la conversation qui se déroulait dans les couloirs de l’hôtel, et monsieur Carter n’avait pas l’air décidé à laisser June dormir avec moi, sous pretexte que ça pourrait déranger mon sommeil. Je sais me tenir quand même et puis franchement, vu la fatigue que je ressens, June pourrait faire tout ce qu’elle veut, je finirais par m’endormir rapidement. Mais c’est vrai que j’aimerais pouvoir l’avoir dans mes bras pour la nuit. J’entends ensuite ma petite amie exploser et répondre à son père concernant sa réponse. Vient le tour de Chloé et ensuite celui de Lukas. Monsieur Carter finit par quitter le couloir, avec June derrière lui. Bon ils sont trop loin je ne peux plus vraiment les entendre malheureusement. Je décide de me lever du lit pour aller à la rencontrer de Lukas et Chloé. Je remarque que Katherine est pas loin et je lui adresse un mauvais regard. Mais je ne m’attarde pas là-dessus, me tournant vers l’autre couple.

« Merci Lukas pour ta tentative, vous devriez aller vous reposer tous les deux. Enfin surtout toi Chloé, je pense que pour les prochains jours, on ne va pas dormir beaucoup. Prend soin d’elle. »

Je lui fais un clin d’œil pour ensuite me diriger vers la sortie de l’hôtel et je remarque June est là avec son père a discuté. Je décide de les laisser tranquille, et je fais demie tour pour pouvoir retourner dans ma chambre. Mais avant cela je m’arrête à nouveau à côté de Chloé et Lukas.

« Si June me cherche, je serais dans ma chambre, bonne nuit à vous. »

Je leur souris, pour ensuite retourner dans la chambre que je prenais pour la nuit, et je me laisse tomber sur le lit, tout habillé. Hors de question que je dorme en boxer, si jamais ce n’est pas June qui vient dormir dans la chambre. Sait-on jamais qu’elle décide de dormir ailleurs, et que Scarlett vienne. Bon ça ne me dérangerait pas, mais bon. A peine allongé sur le lit, que mes yeux se ferment doucement.


made by ℬlue ℐⅴy
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   Sam 8 Mar - 0:08




The Cure
Acte 2
Déversant sa colère passagère vis à vis de la situation au seul destinataire qui n'allait pas trouver quelque chose à y redire -alias le plafond miteux de la chambre, Chloé croisa finalement les bras sur sa poitrine en s'obligeant à se taire. De toute façon, marmonner et ressasser les faits ne pouvaient aboutir qu'à deux résultats : l'énerver encore plus à cause de la stupidité du problème et de son intervention ; ou bien la faire passer pour mentalement instable à un certain niveau -ce qui, en vue de la crise de nerfs générale, n'était pas forcément le meilleur moyen d'apaiser tout le monde. La tête saturée par toutes les tirades plus enflammées les unes que les autres qui lui parvenaient du couloir, la brunette se leva brusquement avant de traîner les pieds vers la porte. Quitte à ne plus intervenir sous peine de ranimer le débat - et son patriotisme accru envers le couple Carter & Walker, elle allait résoudre le second problème qui lui était passé par la tête et qui pouvait franchement l'empêcher de se reposer : la climatisation défaillante.

Un pied posé dans le couloir, le second suivant la marche, elle s'efforça d'attraper discrètement le sac de Lukas ; ce qui s'avéra plus facile que prévu puisque toute la famille s'éparpillait trop pour prêter attention à elle. De retour dans la chambre, elle pris soin de fermer la porte derrière elle avant d'ouvrir le sac à la recherche d'un t-shirt quelconque. La chaleur avait tendance à lui filer des insomnies ; et elle voulait à tout prix se garantir un minimum d'heures de sommeil. Finalement, elle tomba sur un haut gris qu'elle décida d'enfiler en guise de pyjama de fortune. Flottant dedans à cause de la différence notable de taille, elle ignora la couture qui lui arrivait presque aux niveaux des genoux pour retourner poser le bagage dans le couloir. Au bout du compte, elle ne savait même plus qui avait le droit de dormir avec qui ; autant éviter de déménager tout de suite les affaires de Lukas avec les siennes. Alors qu'elle venait tout juste de poser au sol le sac, Max' vint remercier Lukas avant de lui conseiller, à lui et à elle, de se reposer. Elle pouvait donc dormir avec lui ? Heureuse, quoique qu'inquiète de n'apercevoir ni June ni son père; elle hocha de la tête lorsqu'il lui souhaita bonne nuit. Jetant un regard vers Lukas en sachant qu'il allait un jour ou l'autre remarquer qu'elle avait profité de l'éclat familial pour lui voler un t-shirt, elle haussa des épaules pour se justifier avant de repartir vers la chambre.

-La clim' est morte et je suis née à Chicago. Je suis pas physiquement parée pour ce genre de chose, fallait que je trouve une solution !

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: GROUPE DEUX ► BRESIL   

Revenir en haut Aller en bas
 
GROUPE DEUX ► BRESIL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-