AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

vampires
avatar

morsures : 1937
inscrit(e) le : 08/02/2014
célébrité : Elizabeth Olsen
crédits : ©Aandy

MessageSujet: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Lun 24 Fév - 18:23


Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

A dreamy-eyed child staring into night On a journey to storyteller's mind Whispers a wish speaks with the stars the words are silent in him Distant sigh from a lonely heart "I'll be with you soon, my Shalafi" Grey Havens my destiny
Connor & Damon

C’est lorsque le soleil se couche que je sors le plus de chez moi.
Bien sûr je connais l’existence de bague envoûtait par des sorcières, laissant les vampires sortir au soleil sans risque de brûler, seulement je ne voyais pas leur utilité dans mon cas.
La nuit est pour moi une amie, peu de personnes aiment vivre quand la lune est haute dans le ciel, les humains dorment, enfin du moins la plus grande partie, il y a moins de voiture sur les routes, les rues sont quasi désertes, une ville silencieuse, ne laissant que de vague bruit de sirène de voiture ou de klaxon résonner dans l’air.

Présent depuis peu, je voulais découvrir cette ville de Mystic Falls et pour cela, de mieux que de commencer par un bar (souvent un lieu de rencontre entre habitant).
Bien sur, pas un bar de racaille, disons un endroit où des amis se retrouvent, en aucun cas je ne veux assister à une bagarre, les effusions de sang pas pour moi, sauf quand c’est moi qui les provoque, mais en général dans ces cas-là j’ai prévu mon coup à l’avance et je sais que le sang ne sera pas perdu.
Je ne devais pas oublier non plus que la ville et au courant de l’existence des vampires, si ce n’est pas triste d’en arriver là, de plus les vampires devaient aller s’inscrire à un registre … Recevoir un tatouage comme l’on marque du bétail, hum … Très peu pour moi, hélas je crains fort que j’y sois obligé si je ne veux pas m’attirer d’ennuis.
Mais pour le moment je vais plutôt profiter de cette nuit, y voir quelle sorte « d’humain » habite dans cette ville qui me semble assez calme.

Marchant les mains dans les poches, habillé dans un genre rockeur paumé, je regardais autour de moi la mairie, la bibliothèque, puis autres magasins fermés avant d’y trouver un bar ouvert.
À l'intérieur de celui-ci s’y trouvait du sang très jeune (je pouvais le sentir grâce à mon odorat de vampire, comme quoi être un monstre peu avoir des avantages) … Sans doute des adolescents tentant de prendre leur première cuite! Impressionner les filles, charmes les garçons … Comme quoi, même après des centaines d’années il y a des choses qui ne changent pas de ce côté-là.

À cette heure-ci, le bar n’était pas plein, certes je pouvais sentir l’odeur de jeunes gens, mais beaucoup avaient déjà déserté les lieux.
Mystics Falls était réputé pour être une ville non agitée et agréable et à première vue, les habitants n’avaient pas l’air du genre crapuleux.
En même temps, je suis ici que depuis peu, je ne pouvais pas créer mon opinion sur cette ville de suite.

Prenant place sur un tabouret du bar, je saluai d’un signe de tête le barman qui prit ma commande.
Tout en dégustant mon verre d’asti, je fermai les yeux écoutant la musique rock de fonds dans ce bar.
Il y faisait chaud, l’atmosphère n’était pas lourde, il n’y avait que les regards que je n’aimais pas, ceux-ci toujours aussi présents.
Rouvrant les yeux, je fixai un jeune homme qui ne cessait de me regarder, lui jetant un regard assez noir à la limite meurtrier, celui-ci finissant par détourner le regard, moi affichant un petit rictus en coin avant de secouer la tête. Les jeunes, toujours à vouloir jouer au plus fort.



Dernière édition par Connor A. Grewal le Ven 28 Fév - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Ven 28 Fév - 3:36




Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

Tout le monde est partit à la recherche de cette fameuse cure contre la lycanthropie, que ça soit les originels, sorcières, loups-garous et même cette famille de chasseur, les Carter. Et bien bon débarras ! De plus Stefan est à la Nouvelle Orléan et non là à analyser chacun de mes actes pour voir si je ne fais pas de bêtises, franchement que demander de plus ? Je ne me rappelle pas la dernière fois que j'ai pus être aussi tranquille chez moi. Au final ça en devenait presque ennuyant... Je crois que je m'étais habitué à ce qu'il se passe toujours quelque chose et que j'ai quelque chose à faire. Et puis si Stefan était là je pourrais taquiner quelqu'un. Et puis Katherine n'a pas daigné revenir non plus, à ce que j'ai crus comprendre elle est elle aussi partie à la recherche de cette cure. Oh je suis persuadé que dès qu'elle se trouvera en face elle essayera de prendre la cure et de se barrer le plus loin possible, et tout ça pour avoir un moyen de pression, et faire du chantage sur Klaus puisque si elle donne le remède aux loups celui ci ne pourra plus créer d'hybride. En parlant de lui, vu qu'il est aussi là-bas, s'il l'a vois il risque de vouloir la tuer alors mieux valait pour Katherine que son groupe arrive avant celui du grand méchant loup. Et si jamais elle arrivait après elle fuirait dès qu'elle le verrait. Je commence à la connaitre quand même et je sais très bien qu'entre la cure et sa vie elle choisira sa vie sans l'ombre d'une hésitation. Vous me direz pour le coup la je ferais la même chose à ça place. Bon bref je suis en train de me perdre dans mes pensées la ce qui signifie vraiment que je me fais chier. Allez hop debout ! Je me lève de mon fauteuil, posant dans le même élan mon verre vide sur la table basse puis attrape mon blouson et l'enfile tout en ouvrant la porte.

Il fait nuit, déjà ? Je n'avais pas vu le temps passé ce qui, par ailleurs, n'était pas du tout logique puisque quand on s'ennuis, le temps, on le regarde passer. Où alors j'avais été perdus dans mes pensées vraiment longtemps, et si c'était pour penser à Katherine autant me changer les idées. Et pour ça j'avais la solution miracle ! Je pris ma voiture direction le Mystic Grill. En voyant le nombre de voiture garré devant je fis demi tour pour finalement aller me garer devant le bar Cosmotruc. J'y allais que très peu dans celui la, au moins ça me changerait. Fermant ma voiture à clé je me dirigeais vers l'entrée puis cherchais du regard un place de libre devant le bar. L'avantage la c'est qu'il y en avait plein. Je pris place à l'une d'elle et demandai un bourbon au barman. Aah le bourbon, c'est vraiment le meilleur des wiskeys, et ça restera toujours mon alcool favoris. Levant la tête pour regarder ce qu'il se passe autour de moi pendant qu'on me serre mon verre je remarque un gamin d'une vingtaine d'années à peine en train de dévisager un autre type qui lui semble un peu plus vieux et a un look beaucoup moins jeune. Ceci dis j'aime bien le style rockeur qui a oublié de s'adapter au style vestimentaire du XXI ème siècle. En tout cas lui ne semblait pas apprécier que le petiot d'en face le regarde comme ça vu le regard noir auquel il eu droit en retour. Je souris en coin en voyant le goss détourner le regard. Au moins celui ci ne faisait pas partis de ceux qui se levait voulant casser la gueule à tout le monde parce qu'on l'avait provoqué. Non c'était juste un trouillard ou quelqu'un de raisonnable, un Stefan number two ! Oh non pitié un c'était bien suffisant. Bon revenons au rockeur solitaire car oui il avait une tête de quelqu'un qui voulait dire "foutez moi la paix et laisser moi seul", je pense que les cheveux y sont pour beaucoup. Je me levai à nouveau et pris mon verre que je fis glisser sur le bar tout en avançant jusqu'à lui pour finir par m'asseoir juste à côté avant de boire une gorgée. "C'est la première fois que vous voyez ce genre de spécimen ?" Lui demandais-je en pointant du doigt le jeune homme à qui il avait lancé un regard noir quelques minutes plus tôt. "Pour être honnête, vous ressembler à un mec qui vient de sortir de son terrier dans lequel il était depuis un siècle !" Allez savoir pourquoi, maintenant que ni Stefan ni Caroline sont la j'ai besoin de trouver quelqu'un d'autre à enquiquiner et à bouger, et puis je ne sais pas, ce type à l'air cool. "Hum au fait, je m'appelle Damon Salvatore" Je ne pris pas la peine de lui tendre la main après tout j'avais serré tellement de mains sans être sincère, la dernière étant celle de Mason Lockwood de loup-garous que j'avais tué par la suite et qui me l'avait bien rendu, qu'une poignée de main ne voulait plus rien dire pour moi.

[size=9.090909004211426]© Belzébuth[/size]






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

vampires
avatar

morsures : 1937
inscrit(e) le : 08/02/2014
célébrité : Elizabeth Olsen
crédits : ©Aandy

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Ven 28 Fév - 12:50

Petite musique pour la forme (et parce que je l'ai en boucle dans ma tête)

Spoiler:
 




Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

A dreamy-eyed child staring into night On a journey to storyteller's mind Whispers a wish speaks with the stars the words are silent in him Distant sigh from a lonely heart "I'll be with you soon, my Shalafi" Grey Havens my destiny
Connor & Damon

Je pouvais sentir du mouvement à mes côté, quelqu’un qui venait de se déplacer pour prendre place à côté de moi.
La tête basse, sirotant quelque gorgée d’un alcool n’ayant pas la saveur ferreuse que je recherchais tant, j’eus un sourire en coin aux paroles de cet « intrus » dans mon espace personnel.
Relevant la tête vers l’homme qui avait pris place, celui-ci ayant un visage de leader, le genre de personne qui aime mener les troupes pour faire la fête, je compris rapidement qui il était exactement, une amulette pour sortir le jour m'y aidant beaucoup.
Puis fixant de nouveau mon verre je fus à la limite surpris de ma voix sombre et terne, celle-ci ne servant pas beaucoup c’était bien vrai, on aurait cru entendre une voix d’outre-tombe.

-Ce genre de « spécimen » grouille partout

Combien de jeunes hommes aimé tenter le diable, jouer à loi du plus fort pour faire tomber les filles ?
Je pourrais dire aussi que c’était une façon de montrer, « toi là, tu vois c’est mon territoire », seulement avec moi ça ne marcher pas comme-ça, les petits frelons de ce genre je les écrase, parfois les rabaissant plus bas que terre, c’est une façon plutôt amusante de se divertir, les voir aussi pitoyable alors que quelques minutes plus tôt ils se croyaient tout permis, oh que oui c’est amusant, je dirais même très divertissant.
Heureusement pour ce jeune homme, il avait détourné le regard bien tôt, mais j’avais quand même ma petite victoire sur cet imbécile.

Je relevai de nouveau la tête vers ce vampire plutôt « extravertie », il était à l’aise ici, sans doute vivait-il depuis longtemps dans cette ville … Intéressant.

-Un siècle c’est bien peu … Et je n’aime pas sortir le jour, enfin disons que c’est le jour qui ne m’apprécie pas

J’appuyai on regard sur l’homme pour bien lui faire comprendre mes dires, celui-ci ayant peut-être déjà compris depuis longtemps.
L’homme avait finit par se présenter, moi toujours aussi méfiant j’hésitais à en faire de même.
Étudiant longuement Damon, je finis par hausser des épaules, commandant un autre verre mais cette fois-ci avec une double dose de vodka.

-Connor Alastair Grewal

Je pris une gorgée de ma boisson, savourant l’effet bien plus brûlant mais pas encore suffisamment élevé à mon goût.

-Vous connaissez bien cette ville ? Celle-ci a une réputation de ville tranquille, je dirais plutôt de repère …

Repère aux créatures maudites.



Dernière édition par Connor A. Grewal le Mer 12 Mar - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Mer 5 Mar - 4:33




Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

Franchement je ne pouvais être qu'intrigué par ce personnage que j'avais à présent à côté de moi. A croire qu'il n'avait pas changé ses fringues depuis des lustres, même la coupe de cheveux était d'époque. On en voyait peu comme ça ici. En réalité le dernier que j'ai vu comme ça était Finn Mikaelson quand il était encore dans son cercueil, précieusement conservé par son gentil frère Klaus. Il y était depuis 900 ans donc évidemment il avait toujours le costume de l'époque où il s'est fait dagué mais une fois sortis il s'est mit à jour, en harmonie avec son époque. Bien habillé, rasé, coiffé. Enfin je ne dis pas que tout le monde devait avoir un look de pingouin, surtout qu'à lui ça ne lui allait pas du tout, mais cet homme la devait être le seul à se trimbaler dans la ville comme ça. Vous me direz, chacun ses choix, et puis c'est un look amusant qui lui va bien, ça fait juste très rockeur renfermé mais il ne tenait qu'à lui de montrer qu'il était ouvert. Ce que je ne suis pas sûr qu'il veuille faire d'ailleurs. Il avait l'air très bien à être tranquille dans son coin, un solitaire. C'est sûrement une des raisons qui m'a poussé à aller vers lui, parce que j'ai pensé qu'il voulait être seul. Je sais, je suis un ptit con, c'est pas nouveau et croyez moi ce n'est pas prêt de changer ! Ce genre de « spécimen » grouille partout Je ris légèrement "En revanche les spécimens comme vous on en voit peu" Je sais je sais, on m'a toujours rabâché que je devais tenir ma langue, que ça soit Stefan, Elena ou même Ric mais sincèrement je m'en fou royalement. Et puis franchement, je suis un vampire, vous en connaissez vous des vampires super poli ? Y'en a oui mais certainement pas à la pelle. Enfin bref, je reposais sur le jeune homme qu'il avait foudroyé du regard tout à l'heure et souris en coin. Celui ci ne nous regardait toujours pas. Aussi étonnant que ça puisse être sa tête ne me disait rien, pourtant j'ai une bonne mémoire de ce côté là, il devait probablement être en ville depuis peu de temps parce qu'il n'avait pas l'air d'un gas qui restait enfermé chez lui constamment. D'ailleurs le type au look retro que j'avais abordé devait aussi être ici depuis peu. Un siècle c’est bien peu … Et je n’aime pas sortir le jour, enfin disons que c’est le jour qui ne m’apprécie pas Aaaah la voilà donc, la fameuse explication. Il est vrai que je m'en doutais mais je ne pouvais pas en avoir la certitude. C'est quand même vachement étrange qu'il me révèle sa vrai nature aussi spontanément, je me doutais que s'il le faisait c'était parce qu'il avait deviné la mienne mais généralement, même dans ce cas, on se fait discret. "Oh vraiment ? Allez, ne me dîtes pas que vous ne connaissez pas la petite astuce pour faire copain-copain avec Mister Sun !" Tous les vampires étaient au courant maintenant ! Et d'après ce qu'il avait dit il vivait depuis bien plus d'un siècle, ça m'étonnerait qu'il n'est jamais entendus parler de ça avant. En y repensant, il avait même dit qu'un siècle était peu, quel âge avait-il au juste ? Il était peut-être plus vieux que moi au fait, donc plus fort, pas bon pour moi ça. Ceci dit j'avais déjà eu à faire au pire des pires alors.

Je finis par me présenter, après tout c'était quand même plus simple de discuter avec quelqu'un quand on connaissait son prénom non ? Ça réponse me conforta dans l'idée qu'il était sûrement plus vieux que moi. Connor Alastair Grewal Qui donnait encore son deuxième prénom aujourd'hui quand il se présentait ? Même dans les trucs officiel on ne le faisait plus, alors dans un bar avec un inconnus... "Je dis pas ça pour vous vexer Connor mais vous devriez vraiment vous renseigner sur les habitudes du XXI eme siècle parce que vous êtes loin, voir très loin de vous fondre dans la masse, que ça soit niveau vestimentaire ou façon de s'exprimer" Et oui il m'arrivait dans ma grande bonté d'âme de donner des conseils. Même si je doute qu'il en ai quelque chose à faire et encore plus qu'il les suive, ceci dit il ne faut pas oublier que le population est maintenant au courant que les vampires existes, et l'espèce humaine réfléchis et est méfiante plus facilement maintenant. "Franchement avouez le, un coup de ciseaux dans les cheveux ne vous ferait pas de mal !" Je finis mon verre, manquant d'ailleurs de m'étouffer avec en l'entendant parler. Vous connaissez bien cette ville ? Celle-ci a une réputation de ville tranquille, je dirais plutôt de repère … Mystic Falls ? Une ville tranquille ? Si il y avait bien une ville qui ne l'était pas c'était celle la ! Même la version officielle, sans dévoiler le surnaturel, se résume à des attaques permanentes de bêtes sauvages dont j'avais moi même fait partis à mon arrivé, des meurtres inexplicables et parfois même des gens qui se poignardes eux même. "Paumée oui en revanche je me demande si ce n'est pas plus agité ici qu'à la Nouvelle Orléan" Et oui, surtout que ça n'était pas nouveau le surnaturel dans cette ville, quand j'étais humain il y a bien eu Katherine et la rafle des vampires qui avaient été découvert et c'était quand même en 1864 ! "Et en effet je connais bien cette ville et c'est aussi vrai qu'on pourrait la qualifier de repère. J'aimerais moi même parfois revenir trois cinq ans en arrière quand mon frère et moi étions les seuls à ne pas être humain." La nostalgie ? Noon absolument pas, seulement le souvenir amusé de savoir qu'un jour ça à réellement été le cas, chose qui deviendrait totalement impossible aujourd'hui.

[size=9.090909004211426]© Belzébuth[/size]






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

vampires
avatar

morsures : 1937
inscrit(e) le : 08/02/2014
célébrité : Elizabeth Olsen
crédits : ©Aandy

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Mer 12 Mar - 0:12


Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

A dreamy-eyed child staring into night On a journey to storyteller's mind Whispers a wish speaks with the stars the words are silent in him Distant sigh from a lonely heart "I'll be with you soon, my Shalafi" Grey Havens my destiny
Connor & Damon

C’est pas vrai, je roula des yeux à la remarque de ce vampire, comme-ci je ne savais pas que je faisais tâche dans ce bar, mais justement, je n’aimais pas ressembler aux autres, suivre leur mode stupide, je veux être moi et tant pis si j’avais l’air complètement décalé.
En réfléchissant bien, oui j’étais décalé, j’avais beaucoup de mal à m’adapter à cette époque, les temps évolue trop vite à mon gout et je n’ai jamais vraiment le temps de m’y habituer.
Au moins il y avait quelque chose chez mon interlocuteur qui était très intéressant, celui-ci était franc et direct, je n’aimais pas qu’on tourne autour de pot et il n’avait pas fait cette remarque méchamment, je dirais un constat, cela me fit légèrement sourire.
Je regarda celui-ci un air amusé.

-Au moins ça fera jaser, quand on sort de l’ordinaire on est souvent pointé du doigt, disons que pour ceux qui s’emmerdent vraiment ils auront un sujet de conversation, je rends service d’une certaine façon

Par exemple le couple qui se trouve dans le fonds du bar.
Les deux ne cessent de se fixer sans oser ouvrir la bouche, ne sachant quoi dire, puis quelque chose, quelqu’un qui sort de l’ordinaire : oh regarde étrange n’est-ce pas ?  
Et finalement ce couple n’aboutiras pas, car au lieu d’apprendre à ce connaitre, ils vont parler des étrangers et de la météo.
Pour en revenir au fait que je ne sortais pas le jour, bien oui, je n’avais pas de pendentif et même si je pouvais en avoir un, je n’en voulais pas.
Peut-être par la suite, mais en aucun cas je n’en voyais l’utilité, trop de monde la journée, des êtres grouillants, du bruit, du bruit et encore du bruit, de quoi devenir fou.
J’avais erré tellement longtemps dans les montagnes, que je m’étais habitué au silence, au calme, aux bruits de la nature et non celui de la civilisation qui m’horripilait.

-Je reste sur ma première option, je n’aime pas le jour

Ouh! A voir la tête de Damon, c’était comme-ci je me révélais être une personne plus qu’étrange qui avait vraiment besoin de se remettre à jour.
Je devais dire qu’il c’était bien adapté de son côté, il était à la mode de l’époque, le style jeune charmeur qui sait se mettre en valeur.
Mais c’est lorsque je me présenta que je me retins de rire, finalement j’étais dans un bon jour, j’aurais pus l’envoyer paitre mais il m’amusait, son franc parlé m’amusé surtout, il était rare de voir des personnes aussi honnête.
Quoique ça ne doit pas être simple si il est comme-ça avec les filles … Elles ont toujours des complexes imaginaires et prennent vite la mouche.

-Oh non on touche pas à mes cheveux, mais oui je connais bien les habitudes, juste que je ne les aimes pas et je n’ai pas envie de faire me forcer, je suis libre de faire ce que je veux, si cela ne plait pas, bien tant pis je m’en moque, tant que moi je me sens à l’aise avec moi-même

Hum qu’ais-je dis ? Voila qu’il va s’étouffer avec son alcool …
L’écoutant parler, je fronça légèrement des sourcils, cherchant à comprendre, à force d’avoir du retard, il est vrai que j’en oublis pas mal de règle essentiel pour vivre dans ce monde.
Une ombre passa sur mon visage quand il m’évoqua qu’il avait frère.
J’avais toujours comme une sorte de jalousie envers ceux qui avaient encore de la famille, la mienne me manquée énormément, cela remontait il y a bien longtemps, mais j’en souffrais encore et toujours.
J’eu un soupire lasse, baissant la tête vers mon verre.

-J’aimerais aussi remonter le temps, mais au moins vous n’êtes pas seul, vous avez votre frère

En même temps si j’étais seul c’est que je le voulais bien, mais comment offrir sa confiance à quelqu’un ? Je me méfiais de tellement de monde, sans doute pour ça aussi que je ne sortais que la nuit et non le jour, la nuit il n’y avait pratiquement personne.



Dernière édition par Connor A. Grewal le Dim 30 Mar - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Dim 16 Mar - 1:06




Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

Au moins ça fera jaser, quand on sort de l’ordinaire on est souvent pointé du doigt, disons que pour ceux qui s’emmerdent vraiment ils auront un sujet de conversation, je rends service d’une certaine façon J'haussais les épaules. C'était une chose à laquelle je n'avais pas vraiment pris le temps de me pencher mais ce n'était pas pour autant faux. Et puis chacun sa façon de voir les choses "Vous n'avez pas tord, tant qu'être pointé du doigt ne vous donne pas des envies de meurtres plus sanglant les uns que les autres" Oui parce que ça serait plutôt le genre de réactions que je pourrais avoir. Enfin tout dépend de la situation, si un groupe de filles me montre du doigt en parlant de moi et en souriant je vais sûrement mieux le prendre que si un mec me pointe du doigt en parlant de moi à son voisin de table. Oui je pense que je prendrais la dernière situation comme de la moquerie et si je suis dans un mauvais jour le mec en question ne ferait pas long feu, son camarade non plus d'ailleurs. Et si je suis dans un bon jour... Le type s'en prendrait juste plein la gueule et tout ça avec le sourire. Je reste sur ma première option, je n’aime pas le jour Au moins il se confortait dans son image d'homme étrangement bizarre. J'ai eu ma chevalière me permettant d'affronter le soleil dès le tout début, dès le premier jour. Je n'ai pas connus le fait de ne vivre que la nuit et franchement je ne pourrais pas, de plus c'est extrêmement simple de se faire démasquer dans ses cas la. Mais chacun ses choix même s'ils sont... "Peu courant ! On dit qu'il faut de tout pour faire un monde, je présume que c'est vrai" Et encore peu courant c'était gentil. J'avoue que je ne m'attendais absolument pas à ce qu'il me sorte ça. Après tout, tous les vampires que je connaissais ou avais connus et qui vivaient dans l'obscurité depuis des années voir des siècles auraient tout donner pour pouvoir de nouveau profiter des rayons du soleil sans être réduit en cendres. Le soleil rend moins ronchons, ça aussi ça à l'air d'être vrai, bien que contre toute attente ce Connor semblait plus ouvert à la discussion que je ne l'aurais crus à la base. Ou alors c'était moi, le fait que je sois aussi un vampire ou peut-être tout simplement que le courant passait plutôt bien malgré le fait que je le critique plus ou moins ouvertement. J'étais d'ailleurs surpris sur ce fait, il ne m'avait pas encore envoyé baladé ni mal prit ce que je lui avais dit. peut-être était il un cas spécial dans le bon sens finalement. Oh non on touche pas à mes cheveux, mais oui je connais bien les habitudes, juste que je ne les aimes pas et je n’ai pas envie de faire me forcer, je suis libre de faire ce que je veux, si cela ne plait pas, bien tant pis je m’en moque, tant que moi je me sens à l’aise avec moi-même Je ris légèrement "J'ai l'impression d'entendre parler un hippie !" Je souris et me tournais vers lui "Okay monsieur le libertin, dis moi, c'était quand la dernière fois que tu as attiré une fille dans ton lit ?" Parce que c'est bien beau de se plaire, mais on sait tous qu'un homme à des besoins et qu'il aime bien plaire à la gente féminine et personnellement je n'avais jamais eu de problème de ce côté la. "Sans parler d'hypnose bien entendus" Et oui l'hypnose c'est de la triche. J'ai déjà triché en effet. Pas parce que je ne pouvais pas séduire mais par flemme, quand je fais ça c'est que j'ai besoin de me changer les idées et je ramène donc généralement plusieurs étudiantes pour faire la fiesta. Les filles sont très jalouses c'est bien connus, donc un coup d'hypnose et les voilà d'un seul coup plus docile ! Je fronçais des sourcil en le voyant baisser la tête après avoir évoqué le fait que quelques années auparavant Stefan et moi étions les seuls vampires ici. J’aimerais aussi remonter le temps, mais au moins vous n’êtes pas seul, vous avez votre frère Ah. La voilà donc la fameuse raison. C'est vrai j'avais mon frère, parce que malgré toute la haine que j'ai pus éprouver à son égard ainsi que la jalousie, j'avais toujours tout fait et donné jusqu'à ma vie pour le garder saint et sauf, ce que je ferais toujours aujourd'hui. Après tout c'est moi qui le déteste le plus non ? Si quelqu'un doit le tuer c'est à moi que revient le plaisir, donc pas touche à mon ptit frère. Je posais ma main sur l'épaule de Connor. "On ne peut pas remplacer un frère, mais on peut toujours trouver quelqu'un qui s'en rapproche" Je lui tapotais l'épaule avant de retirer ma main et d'attraper la bouteille qui était restée sur le bar et de remplir à nouveau mon verre "Enfin..." Je reposais la bouteille "Pour ça encore faudrait-il le vouloir et aller à la rencontre des gens plutôt que de les faire fuir à coup de regards noirs" Je souris en coin avant de boire quelques gorgées de mon verre. En effet je faisais allusion eu gamin à qui il avait fait baisser les yeux mais en réalité je n'en avais strictement rien à foutre de se gosse, je disais surtout ça pour le taquiner et qui sait, peut-être le faire réagir. On est jamais à l’abri d'un miracle !

© Belzébuth






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

vampires
avatar

morsures : 1937
inscrit(e) le : 08/02/2014
célébrité : Elizabeth Olsen
crédits : ©Aandy

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Dim 30 Mar - 15:38


Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

A dreamy-eyed child staring into night On a journey to storyteller's mind Whispers a wish speaks with the stars the words are silent in him Distant sigh from a lonely heart "I'll be with you soon, my Shalafi" Grey Havens my destiny
Connor & Damon

Je roula des yeux, à croire que vampire voulait dire ce jeter sur la première personne au sang chaud.
Après des années et des années d’errance, j’avais du apprendre à contrôler ma faim, ce qui en rien n’est chose facile.
Celle-ci si tenace, si envoûtante, l’envie de mordre, de plonger mes crocs dans une jugulaire tendre qui m’apporterait de quoi assouvir ma faim.
Combien de fois j’avais été tenté ? Oui parfois je n’avais pas pus résister, bien trop tentant et alléchant, mais après j’avais l’impression de n’être qu’une bête et j’avais horreur de ce sentiment.
Un sentiment de faiblesse et de honte.

-Ce que pense les autres je m’en moque complètement

De plus pour le peu que je voix du monde, ce n’est pas pour m’occuper de ce que l’on pense de moi.
J’aime la solitude sans forcément l’aimer, c’est un étrange sentiment.
Ce besoin de sortir reste présent mais je n’en vois pas l’utilité, alors j’attends … Je compose des nouvelles chansons et je me perds dans mes rêves.
Je ne dis rien à sa remarque, car effectivement il faut de tout pour faire un monde, puis moi je ne vois pas l’intérêt de sortir, pour quoi faire ? Voir des idiots ? Travailler ? Métro - boulot - dodo, très peu pour moi.
Puis cette fois-ci j’eu un sourire mais me retenant de rire, bien trop peu habitué à montrer mes émotions.

-Un hippie ? Peace and love, non ça n’existe pas

Han la fameuse question des relations sexuelles, ça me donnait encore plus envie de rire.
Les gens sont tellement obsédés et parfois plus que chaud, que c’est facile d’avoir le coup d’un soir.
C’est même pathétique de voir des minettes rouler des fesses pour attirer un mâle en chaleur, je trouve ça tellement pathétique et lamentable, qu’il m’arrive de faire exprès de faire tomber la demoiselle ou oui, de l’hypnotiser.
J’aime mettre de l’ambiance à ma façon, disons … De façon sournoise et mesquine.

-Vous êtes un bourreau des cœurs, genre fidèle ? Qui cherche une fille sympa ? Ou une petite vampirette ?

Bon d’accord, ça ne répondait pas à sa question, mais ça m’amusait et c’est lui qui avait commencé à aborder ce sujet.
L’écoutant parler, je fronça légèrement des sourcils, cherchant à comprendre, à force d’avoir du

-Je dirais pas longtemps, même sans hypnose on trouve des filles faciles très facilement

Ma bonne humeur retomba aussi vite qu’elle était apparue.
Parler famille, de mon frère surtout était un sujet sensible.
De nouveau je replongeais dans mes pensées, j’avais toujours été très attaché à mon frère mais je n’avais jamais eu le temps de voir ce qu’il était devenus, si il avait eu des enfants, si il vivait heureux.
Non j’avais été maudit et je devais rester caché chez mes parents, me faisant passer pour mort.
Je regarda Damon un air lasse.

-Comment faire confiance après tant d’année ? Les humains ne sont qu’un battement de cœur, ils finirons par mourir, pourquoi j’irais m’attacher à eux ?

Je plongea dans le silence, fronçant des sourcils, me perdant dans mes songes.



Dernière édition par Connor A. Grewal le Ven 25 Avr - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Dim 20 Avr - 1:53




Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

Ce que pense les autres je m’en moque complètement La dessus il avait raison, c'était ce que je faisais aussi, m'en foutre, mais complètement ! A quoi servait-il de se soucier de ce que pense les autres, à quoi servait-il même de leur prouver qu'on pouvait faire de bonnes choses ? On ne leur devait rien ! Je préférais même clairement rien leur prouver, pourquoi ? Parce que quand les gens savent que vous pouvez faire le bien ils attendent de vous que vous le fassiez et je n'ai pas envie d'avoir à me montrer à la hauteur des attentes de qui que ce soit. "C'est la meilleure façon de vivre, personne ne vient nous faire chier comme ça" Oh quel langage vulgaire voyons ! Ha ! En fait je n'avais jamais été d'un langage irréprochable, même en étant humain quand j'y pense ! Même si à l'époque il fallait parlé correctement j'étais toujours celui qui faisait quelques écarts, mais tout ça c'est bien loin et maintenant ma façon de parler est rentrée dans les normes et ne choque plus personne. Un hippie ? Peace and love, non ça n’existe pas Je secouais la tête "Si c'était le cas on serait tout nu en train de fumer de l'herbe et de faire l'amour à des loups et des sorcières" Ben oui logiquement ça serait ça non ? La paix dans le monde, c'était bien beau mais finalement ça ne me faisait pas tant rêver que ça ! Et je préférais encore boire que fumer Vous êtes un bourreau des cœurs, genre fidèle ? Qui cherche une fille sympa ? Ou une petite vampirette ? J'arquais un sourcil en tournant la tête vers lui "J'ai l'impression d'être sur meetic version vampire la" J'avais certes brisé quelques cœurs mais la plus part ça n'était que des coups d'un soir sans attachement, ensuite fidèle je l'étais oui même si ça en étonnera plus d'un mais je ne cherchais ni une fille sympa ni une vampirette "Je coche la case "autre solution"" Mais avec tout ça il ne m'avait pas encore répondu, ceci dit il ne tarda pas à le faire. Je dirais pas longtemps, même sans hypnose on trouve des filles faciles très facilement Je ris face à sa remarque, il était clair qu'il y en avait qui tombait dans les bras de n'importe qui très facilement ! "Ça les inconscientes écervelée je ne les compte plus" Caroline avait d'ailleurs été la première de celles ci que j'avais rencontré en arrivant ici ! Parce qu'elle était réellement comme ça à l'époque, autrement dis dix fois plus insupportable que maintenant parce qu'il est vrai qu'elle a beaucoup évolué. Son comportement changea du tout au tout quand on se mit à aborder le sujet fraternel Comment faire confiance après tant d’année ? Les humains ne sont qu’un battement de cœur, ils finirons par mourir, pourquoi j’irais m’attacher à eux ? Je souris du coin des lèvres "Qui te parle d'humain ?" Puisqu'effectivement vu dans ce sens la s'attacher à un humain ne servait à rien mais heureusement pour lui je pourrais presque dire que la population d'humain est la moins dense de Mystic Falls même si ça serait exagérer bien sûr ça faisait au moins passer le message que je voulais faire passer. Il y avait du choix !

© Belzébuth






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

vampires
avatar

morsures : 1937
inscrit(e) le : 08/02/2014
célébrité : Elizabeth Olsen
crédits : ©Aandy

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Ven 25 Avr - 15:31


Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

A dreamy-eyed child staring into night On a journey to storyteller's mind Whispers a wish speaks with the stars the words are silent in him Distant sigh from a lonely heart "I'll be with you soon, my Shalafi" Grey Havens my destiny
Connor & Damon

Damon s'était accoutumé à la petite ville, aux temps modernes, de mon côté je restais amer.
Je pouvais être très lunatique sur les bords, c’est-à-dire, vouloir sortir et rencontrer du monde, réussir à sourire et rire, profiter, tout comme j’avais envie de rester seul et que personne ne m’approche.
Vivre avec un caractère pareil avait de quoi donner la migraine.
Par chance (ou pas) cette ville était habitée par pas mal de créature, les loups-garous, vampires, sorciers, mais n’oublions pas qu’il y avait aussi les « chasseurs » contre les créatures, qui préféraient les tuer, plutôt que de prendre le risque de se faire bouffer, après cela dépendait des caractères, mais sur le coup, il y avait de quoi être refroidis.

Ce jeune vampire avait tout de même le don de m’amuser, voire de me faire sourire.
Son vocabulaire pour commencer, les mots avaient pris un nouveau tournant, on passait au langage plus vulgaire et familier, contrairement à mon époque ou les mots vulgaires qui sortaient de notre bouche, nous donnés le droit de recevoir une sacrée gifle (gifle était surtout réservé pour ceux qui ont des parents assez aimables).
L’époque des hippies … Quand je pense que je l’avais connus, l'herbe tournée assez facilement et c’était même une très grande mode, la police tirer ma la gueule c’est le cas de le dire.
Maintenant tout est excessif, alors voila qu’on apprend aux chiens à repérer la drogue pour aller ensuite la brûler, pour les personnes présentes, vive les vapeurs, ils devaient bien s’amuser ces salopards.

Je n’étais pas d’humeur bavarde (enfin comme d’habitude), alors j’écoutais Damon parler tout en dérivant de temps à autre dans mes pensées, jusqu’à ce qu’il me parle du sujet « amour ».
Je suis un charmeur si j’en’ai envie, mais je n’aime pas la compagnie qui dur plus au-delà d'une nuit, je n’apprécie pas qu’on rentre chez moi, qu’on touche mes affaires, il faut vraiment que cette personne soit digne de confiance pour que je lui cet « honneur ».

-Je ne suis pas du genre « amour » peut-être qu’à force de ruminer le passé, j’ai tué tout sentiment humain, je n’éprouve pas le besoin d’avoir de la compagnie ou c’est extrêmement rare, même l’idée de nourriture me laisse neutre

Maintenant que j’ai parlé, il n’y a plus qu’à aller ce jeter sous un bus.
Je suis lasse de cette vie, de cette terre, de cette population, les années passent et tout évolue trop vite, j’aimerais stopper le temps, hélas cela est impossible.
L’idée évidemment que je pourrais me faire des connaissances non mortelles m’avait déjà traversé l’esprit, mais vue mon caractère, vue comment j’avais changé, je m’effrayais moi-même.

-J’y ais pensé … Mais honnêtement qui rêve discuter avec une personne qui n’a plus envie de rien, mise à part attendre encore et encore, parce qu’elle est condamné à vivre pour l’éternité ? La seule chose que je vais faire, c’est donner à cette personne des envies de suicide … Mais je dois dire que je vous admire, vous vous êtes bien intégrez, bien évoluez …Mais peut-être que justement, cette ville est une nouvelle chance pour moi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Jeu 1 Mai - 14:11




Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

Il avait fallut s’accoutumer à toutes les époques et celle ci n'était pas celle qui me déplaisait le plus étonnamment ! Certes il y avait toutes les technologies qui gâchaient tout, les ados qui voulaient de plus en plus faire leur lois, oui des inconvénients il y en avait un maximum mais au moins on était plus en guerre, ni à une époque où ne pas porté de costume était indécent. Je suis parfaitement bien dans ma peau en notre temps et je n'avais pas eu de mal à m'adapter. En revanche Connor lui semblait un peu plus en difficulté de ce niveau la, ça se voyait rien qu'au look mais après tout il faisait bien ce qu'il voulait et ce que pouvait en penser les autres n'avait aucune espèce d'importance. Et oui mon langage aussi s'était adapté, je peux vous certifier que si mon cher papa adoré m'entendait parler comme ça je n'aurais as eu droit à une simple remarque. Mais il est mort et tant mieux, merci Stefan ! De toute façon contrairement à mon frère je ne m'étais jamais entendus avec mon père, pourquoi ? Parce que j'ouvrais ma gueule et que je ne lui obéissais pas. Et oui déjà à l'époque il y avait des ados rebelles même si pour le coup je justifiais ça en me disant que je prenais mes décisions avec le cœur plutôt qu'avec la tête, que je préférais écouter la passion que la raison. La raison c'était le boulot de mon frère. Je m'entendais beaucoup mieux avec ma mère mais malheureusement celle ci nous a quitté bien avant Giuseppe. Je ne suis pas du genre « amour » peut-être qu’à force de ruminer le passé, j’ai tué tout sentiment humain, je n’éprouve pas le besoin d’avoir de la compagnie ou c’est extrêmement rare, même l’idée de nourriture me laisse neutre Je souris, alors comme ça même l'idée de nourriture le laissais indifférent ? Qu'il se contrôle face au sang ça s'était possible, j'en étais également capable mais il ne peut pas ne pas en avoir envie. C'est dans notre nature, les vampires boivent du sang c'est la logique pure, ils en ont besoin et en ont envie. On ne peut pas être rassasié, on a toujours la dale c'est comme ça. Et pour ce qui est d'amour, j'ai longtemps fais comme lui. "A t'entendre on croirait que tu n'as plus d'humanité hors c'est complètement faux. Moi aussi j'aurais voulut me contenter de sexe sans amour mais que veux tu ? Ce n'est pas comme si un petit bonhomme avec des ailes et un arc t'attendait bien sagement et te demandais si tu voulais tomber amoureux ou pas. Y'a pas de formulaire pour ça. Ce n'est pas possible d'être aussi passif, tu n'as jamais eu de sentiments pour une personne ?" Ca me paraissait impossible, clairement, en plusieurs siècle de n'avoir jamais éprouvé d'amour même si on fait tout pour y rejeter. S'en était presque démoralisant de voir un vampire se morfondre dans la solitude à ce point. Même quand j'étais seul je ne crois pas avoir déjà été dans ce état la, puisque oui pour moi il s'agissait de tout un état. J’y ais pensé … Mais honnêtement qui rêve discuter avec une personne qui n’a plus envie de rien, mise à part attendre encore et encore, parce qu’elle est condamné à vivre pour l’éternité ? La seule chose que je vais faire, c’est donner à cette personne des envies de suicide … Je levais les yeux au ciel, s'il avait peur de ça il ne ferait pas grand chose dans la vie. Comment pouvait-il à l'avance savoir les réactions des gens hein ? Mais je dois dire que je vous admire, vous vous êtes bien intégrez, bien évoluez …Mais peut-être que justement, cette ville est une nouvelle chance pour moi "Ah !" Dieu merci ! Même si je ne crois pas en Dieu "Enfin un brin de positivisme !" Je ris et fit glisser un verre sur le bar devant lui "Oh et je tiens à préciser que je suis venue te parler malgré le fait que tu sois une personne qui n'a plus envie de rien, que je ne suis pas partis une fois que je m'en suis rendus compte et que pour couronner le tout je n'ai pas encore envie de me suicider !" Je souris et bus une gorgée de mon verre "Donc dramatise pas Calimero"

© Belzébuth






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

vampires
avatar

morsures : 1937
inscrit(e) le : 08/02/2014
célébrité : Elizabeth Olsen
crédits : ©Aandy

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Sam 3 Mai - 14:30


Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

A dreamy-eyed child staring into night On a journey to storyteller's mind Whispers a wish speaks with the stars the words are silent in him Distant sigh from a lonely heart "I'll be with you soon, my Shalafi" Grey Havens my destiny
Connor & Damon

Détournant la tête et levant les yeux au ciel, je serrais la mâchoire, grinçant des dents.
Je tentais de garder mon calme, mais je n’allais plus tenir longtemps, pourquoi étais-je dans cet était ? Mais parce que dans le fonds, Damon avait raison.
On ne peut rester sans rien ressentir, d’ailleurs c’était pour-ça que je m’étais autant reculé du reste du monde, pour être sur de ne pas m’attacher à qui que se soit.
Cette solitude reste pesante, j’ai beau vivre avec et me forcer à vivre en sa « compagnie » je ne peux m’empêcher de ressentir de la colère.
Voir la vie, voir le jour, je ne veux plus et pourtant je désire redevenir le Connor que j’étais avant, celui qui ne réfléchissait pas au lendemain car il fallait en profiter chaque jour, je vivais vite pour une personne jeune, comme-ci j’avais la mort juste derrière moi, à la place, j’avais eu cette malédiction.
Je me voyais maudit, je connaissais les histoires de vampire lorsque j’étais petit, des morts pactisant avec le diable et d’autre connerie inventé de toute pièce, les vampires étaient des êtres maudits, alors forcément, pour moi je l’étais aussi.
Je ne voulais plus rien ressentir, m’isoler, car j’ai toujours eu peur de moi-même, puis voir que finalement au bout de tant d’année des vampires arrivent à aussi bien s’intégrer, me rappelait que j’avais laisser le temps filer et que j’avais complètement cessé de vivre.
Je regardais de nouveau Damon qui me demandait si j’avais déjà eu des sentiments envers une personne, que j’avais du en avoir, je secouais la tête.
Comment aurais-je pus avoir des sentiments envers quelqu’un alors que je restais isolé ?

Cette fois-ci je secouais de nouveau la tête, mais avec un léger sourire.
Dramatiser, c’était bien moi ça, voir la vie en noir, vivre dans les ténèbres, la nuit, ruminer encore et encore le passé.
Je finis d’une traite mon verre, avant de régler le barman.

-Dans ce cas, sans doute que l’on se reverra




Hs : Je te laisse finir ? Je pense que pour Connor c'est un super Rp pour qu'il commence à revivre ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   Ven 9 Mai - 14:29




Un vampire rêveur qui erre dans la nuit

Il était fermé. Fermé aux émotions, il pensait avoir éteint tout sentiments mais à moins d'éteindre son humanité ce n'était pas possible. Et son humanité il ne fait aucun doute qu'elle était bel et bien la. Chez les humains on aurait appelé ça une phase de dépression qui pour le coup la aurait été une très longue phase vu le temps que ça durait apparemment. Je me demandais si Connor avait déjà fait taire ses émotions, j'avoue que comme ça je dirais que non mais c'est pourtant ce qui arrive à pas mal de jeunes vampires. A la transformations ils ne se contrôlent pas, font des massacres et comme les émotions sont exacerbées ils ressentent la culpabilité dix fois plus mais ne peuvent quand même pas arrêter les massacres. C'est un cercle vicieux qui les détruits jusqu'aux moment où ils décident de choisir la solution de faciliter et font taire tout ça. Plus de douleur, plus de culpabilité mais plus non plus d'amour ou de jalousie. Plus rien n'a d'importance à part notre petite personne. Ça m'étais arrivé et plus d'une fois pourtant j'avais moins vécus que Connor. En revanche quand j'avais mon humanité je savais me contrôler contrairement à mon frère qui, s'il buvait du sang humain, ne pouvait plus s'arrêter. Un boucher. Soit tout soit rien, il fait constamment le yoyo entre les deux.

Connor secoua la tête en souriant légèrement. Victoire pour moi, il savait sourire, j'arrivais à la faire sourire, j'étais doué ! Un finit le reste de son verre avant de le reposer sur le comptoir et de régler la note au barman. Dans ce cas, sans doute que l’on se reverra C'est tout ? Après tout ce que je venais de déballer il me sortait un simple on se reverra ? Je ris légèrement, je crois que j'étais assez bavard en fait. je lui fis un signe de la main "Ah une prochaine Connor Alastair Grewal !"

© Belzébuth


RP TERMINÉ






Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vampire rêveur qui erre dans la nuit (Pv Connor et Damon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Un carosse dans la nuit [PV]
» Max T. Liners [ACCEPTE] ~ Gryffondor (6e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-