AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Lun 3 Fév - 22:30


La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. - FT. ETHAN

Le manoir des originels était encore en mystère pour Quinn, elle avait l’impression de découvrir une pièce par jour et de se perdre constamment. Au moins ça lui occupait les pensées, ça lui donnait autre chose à penser. Elle ne se retrouvait pas seule avec cette colère dirigée contre elle-même et cette rancune.  M’enfin aujourd’hui elle tournait en rond, l’envie d’aller voir son petit-frère –qu’elle n’osait pas nommer- la hantait. Elle avait ce besoin, ce désir de le protéger de tout, de le protéger du monde et peut-être aussi et surtout de sa mère. C’était complètement débile encore cette pensée…elle l’avait déjà privé d’un père, elle n’allait pas en plus aller arracher ce gamin à sa mère non ? Et pourtant cette idée stupide hantait son esprit, elle s’y accrochait pour venir détruire ses nuits.  Dans les moments de solitude comme celui-là, c’était là que son sang bouillonnait de rage contre ce qu’elle avait fait, ce qu’elle voulait faire, ce qui était, c’était dans ces moments-là qu’elle était prête à exploser et qu’il valait mieux ne pas la croiser.

Continuant à marcher au hasard des pièces, elle tomba nez à nez avec quelqu’un. Elle ouvrit grand les yeux sous la surprise avant de balbutier un timide « Salut… ». Ce n’était pas Klaus qui l’impressionnait autant –c’était pire mais elle le montrait bien moins-. Ethan était un hybride, tout comme elle mais, il était loin d’être comme les autres. Il était le premier à qui elle avait parlé après Klaus et elle ne savait pas comment agir avec lui. Elle avait d’abord été insupportable –parce qu’elle avait tendance à l’être avec un peu près tout le monde- avant de s’excuser –ce qui ne lui ressemblait pas- et maintenant…. Maintenant elle ne savait pas. Elle était tantôt distante, tantôt agréable, elle le faisait tourner en bourrique. Il était tout simplement le genre de personne qui lui inspirait confiance, comme si son instinct animal lui disait qu’elle pouvait se lier à lui. Or, la confiance n’était pas dans les choses qu’elle connaissait et cette simple idée lui foutait une trouille monstre, faire confiance, c’était prendre le risque d’être trahie. Ainsi, se le mettre à dos c’était sans doute le meilleur moyen que ça n’arrive pas. Cependant, Quinn n’était pas un monstre contrairement à ce qu’elle disait, elle était une jeune femme sensible avec un cœur qui aurait du mérite à être un peu plus ouvert et à chaque fois qu’elle s’en prenait à Ethan, elle culpabilisait aussitôt.

Toujours planté juste devant lui, elle osa poser son regard dans le sien non sans la crainte d’y voir de la rancune –suite à son comportement- mais étrangement, elle n’avait pas tellement l’impression. « Ça va ? ». Ça va ? Non mais, pourquoi elle lui demandait ça ? Elle aurait juste pu lui faire un sourire et passer son chemin et pourtant… elle avait envie de lui parler. Oui, Quinn n’était pas la fille la plus facile à suivre, c’était certain.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Jeu 6 Fév - 16:42



La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde.


Franchement pour tout vous avouer, je commence sérieusement à en avoir marre de vivre dans ce manoir à la Nouvelle Orléans. J’en peux plus de devoir rester enfermé à l’intérieur, alors que je préférait largement pouvoir sortir, aller en ville, voir du monde, profiter du soleil. Juste profiter quoi. Et puis sortir d’ici me permettrait certainement d’aller voir Hayley. Elle me manque. Pourquoi tout était si compliqué en amour ? Pourquoi faut-il que je tombe amoureux d’une femme inaccessible. Hayley est inaccessible, elle porte l’enfant de Klaus et pourtant c’est avec elle que j’entretiens une relation secrète. Nous nous sommes pas revus, mais je sais que c’est du sérieux entre nous. Je le sais, c’est tout. La journée que nous avons passé ensemble me le disait. Ca avait été un déchirement pour elle tout comme pour moi de quitter cette demeure pour que je retourne ici. Elle était prête à se mettre Klaus à dos pour quitter la Nouvelle Orléans avec moi, et fuir Klaus à tout jamais. De mon côté, j’étais prêt à la suivre, malgré la peur que j’aurais de me faire tuer par l’hybride originel. Certes, je lui suis remerciant de m’avoir permis de me transformer en hybride, d’avoir plus de force, de ne plus me transformer en loup chaque pleine lune, mais la contrepartie d’être hybride, il fallait être sous ses ordres. Alors je me suis empressé de défaire ce lien. J’avais entendu dire qu’un certain Tyler Lockwood l’avait fait, alors j’ai fais de même. Klaus le sait, mais je me montre toujours à ses côtés. J’écoute ses ordres, mais au moins je fais ces choses en étant conscient et en étant en accord avec lui. Il ne peux plus me contrôler comme il contrôle les autres hybrides. J’ai bien essayé de persuader quelque un, mais ce n’est pas facile. Plongé dans mes pensées, me baladant dans le manoir, je ne me rend pas compte que une hybride me faisait face. Je m’en rend compte seulement lorsqu’elle m’adresse la parole pour me saluer. Je baisse mon regard vers elle et souris légèrement.

« Tiens salut. »

Je souris en la regardant. Notre relation est assez compliqué. Au fond je l’aime bien, j’ai envie qu’elle se libère du lien de Klaus, mais de l’autre côté, elle peut se montrer insuportable lorsqu’elle le veut, et du coup ça m’énerve. Alors oui je suis assez surpris qu’elle m’adresse la parole la première. Elle a du me jeter de nombreuses choses au visage, mais si elle fait cela, si elle agis comme cela, c’est que quelque chose la tourmente dans sa vie et j’ignore quoi. Moi aussi j’avais pu être désagréable au début de ma transformation en hybride. Mais ça s’était évaporer lorsque j’ai été tué mon père. C’est comme si ça m’avait fait du bien de tuer l’homme qui m’avait fait tant souffrir dans le passé.

« Envie de parler aujourd’hui ? »

Demandais-je en rigolant légèrement. Je ne sais pas ce qui me pose à être comme ça avec elle. Mais j’ai comme le besoin et l’envie de la protéger. J’apprécie l’hybride, malgré ses sautes d’humeur.

« Mais sinon je vais bien et toi ? »

Enfin je vais bien, c’est vite dit. Au fond de moi, je souffre de cette distance entre Hayley et moi. Si ça ne tenait qu’à moi, je serais déjà à ses côtés, mais je ne pouvais pas prendre ce risque malheureusement.

« Toi aussi tu ne sais pas quoi faire ? »

Après tout elle se trouvait dans le couloir du manoir tout comme moi, alors que j’étais plongé dans mes pensées, me balandant dans cet immense manoir, qui est celui de Klaus.



made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Jeu 6 Fév - 18:15


La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. - FT. ETHAN

Quinn était tellement étrange dans ses relations avec les autres qu’Ethan aurait eu tous les droits de l’envoyer promener. Pourtant, l’hybride baissa les yeux vers elle avec un sourire. « Tiens salut. ». Il lui offrit un beau sourire, un sourire qu’elle lui rendit le plus naturellement du monde –et sans même qu’elle s’en rende compte-. Ethan avait ce sourire naturellement bienveillant qui mettait aisément en confiance. Malgré tout, ça ne l’avait jamais empêché de se montrer insupportable avec le bel hybride, bien au contraire. « Envie de parler aujourd’hui ? ». Quinn se mordit la lèvre inférieure à cette réflexion, évidemment qu’il avait remarqué à quel point elle pouvait être… lunatique. Il était parfaitement en droit de lui faire une réflexion à ce sujet même s'il l'avait prise au dépourvu et légèrement piqué au vif. « Il faut croire que je suis bien lunée aujourd’hui. ». Elle afficha un petit sourire amusé, oui finalement, la réflexion de l'hybride l'amusait aujourd'hui alors que la veille –ou un autre jour- elle aurait pu le traiter comme du poisson pourri.

« Mais sinon je vais bien et toi ? ». Elle haussa vaguement les épaules, elle n’allait pas aller lui dire les pensées qu’elle avait en tête il y a encore quelques minutes et qui lui pourrissait un peu la vie. « Je vais bien aussi. ». De toute façon qui répondait autrement à cette question ? Dans le fond, personne n’étale vraiment ses états d’âme quand on lui demande  comment il va. « Toi aussi tu ne sais pas quoi faire ? ». Quinn afficha un petit sourire, oui, c’était le moins que l’on puisse dire, elle ne savait pas quoi faire. Si elle avait eu cinq ans elle aurait très probablement trouvé quelqu’un pour faire une partie de cache-cache mais bon, ce n’était plus vraiment le cas. « Exactement mais, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas. ». La jolie rouquine haussa vaguement les épaules avant de regarder autour d’elle. « Je m’y perds encore dans ce manoir, Klaus avait vraiment besoin d’autant d’espace ? ». C’était dingue, la famille des originels n’était pas composée de quinze mille personnes –et heureusement !- pourtant ce manoir était immense –d’autant plus que Quinn était persuadée qu’il y avait des passages qui n’étaient pas connus de tous-.

La jeune femme souffla un coup. « Enfin au moins, ici, j’évite de m’attirer des ennuis. ». Elle eut un petit sourire amusé en repensant aux vampires de Marcel, elle avait bien cru qu’elle allait y passer le jour-là, heureusement que Klaus n’était pas loin. Son sourire s’évanouit dès lors qu’elle pensa à l’origine de ses ennuis,  à cet homme, à sa mère, à son frère. Tout la ramenait toujours à ça et elle ne savait pas comment faire autrement. Au fond, si ses  humeurs étaient si changeantes c’est bien parce qu’elle se laissait bouffer par son passé.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Dim 9 Fév - 22:18



La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde.


Je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’elle m’adresse la parole, à vrai dire son humeur est un peu changeante. De temps en temps, elle va être sympa et d’autres fois, elle pourra être désagréable dès que je lui parle. Donc c’est vrai que j’évite d’aller de moi-même lui parler, et pourtant j’aimerais bien, parce que je suis persuadé que c’est quelqu’un de très intelligente et intéressante. Mais bon nous avons pas forcément pris le temps de faire connaissance, puisque bien souvent notre conversation se termine rapidement. Mais bon peut être qu’aujourd’hui nous pourrions faire plus ample connaissance. Et puis bon dans ce manoir, il n’y a rien à faire, donc le mieux à faire est de pouvoir faire connaissance.

« En espérant que ça dure. »

Je la chariais aussi, rigolant légèrement. Bon si je disais cela c’était surtout parce qu’en général elle met rapidement fin à la conversation, et peut être qu’aujourd’hui ça allait durer plus longtemps et que j’apprendrais plus sur elle. Après tout, nous sommes tous les deux hybrides, nous avons tous les deux été des loups garous avant, nous avons tous les deux dû tuer quelqu’un pour devenir loup garou. Notre route a ensuite croisé celle de l’hybride originel, et nous avons certainement tué d’autres personnes, les vidant de leur sang. Ca nous fait pas mal de points commun quand même. Je lui avais ensuite demandé si elle aussi ne savait pas quoi faire, et elle répond positivement. Non comme elle le dit elle n’est pas la seule dans ce cas.

« Klaus voit toujours les choses en grand, tout comme les hybrides, il ne saura jamais s’arrêter d’en créer. »

Répondis-je en la regardant. C’est pour cette raison qu’il souhaite avoir la cure, pour empêcher les loups garous de redevenir humain pour pouvoir continuer de créer des hybrides. Certes, être un hybride nous permet de ne plus nous transformer les nuits de pleines lunes, mais nous sommes contraint de suivre Klaus partout où il va et nous devons l’écouter, faire ce qu’il nous dit de faire. Je suis peut être le seul hybride qui est délié, mais qui continue d’être à ses côtés. Je sais que si j’étais partis, il m’aurait retrouvé pour me tuer.

« Des ennuis ? Pourquoi tu t’es attirée des ennuis ? »

Demandais-je en le regardant. Malgré son humeur changeante, je ne tiens pas à la voir souffrir. Je veux qu’elle reste saine et sauve. Je suis un des plus vieux hybride, et mon but est de pouvoir protéger les autres hybrides. Et puis faire cela me permettrait de gagner de la confiance chez Klaus.

« Personnellement j’en ai marre d’être enfermé ici, j’ai l’impression d’etouffer. Ca ne tiendrait qu’à moi, j’irais visiter un peu la ville, mais bon Klaus ne nous l’accorde pas. »

Oui malheureusement. Bon je l’avais déjà fait, j’avais déjà quitté le manoir pour aller rejoindre Hayley chez elle pour un problème de plomberie, finalement nous avons fini par se mettre en couple.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Lun 10 Fév - 19:58


La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. - FT. ETHAN

Par chance, Ethan n’était pas aussi désagréable ou lunatique que Quinn. Il avait beau la taquiner, ce n’était rien de bien méchant. « En espérant que ça dure. ». Il ria légèrement, elle se contenta d’un petit amusé. Elle n’était pas vexé, elle savait reconnaître son caractère colérique et admettre à quel point elle pouvait être pénible. « Je vais tout faire pour. ». Après tout, elle était venue lui parler de son plein gré et dans le fond, elle avait cette culpabilité à le traiter ainsi. Ça ne lui faisait pas plaisir de s’en prendre à tout le monde, c’était juste plus fort qu’elle.

Enfin, ils étaient au moins deux à tourner en rond dans ce manoir. Il n’y avait pas grand-chose à faire, l’ennui venait rapidement mais ce n’était pas comme s’ils pouvaient y échapper. « Klaus voit toujours les choses en grand, tout comme les hybrides, il ne saura jamais s’arrêter d’en créer. ». Oh ça, Quinn avait bien remarqué que Klaus avait plus d’ambition que nécessaire et qu’il voyait grand pour son armée d’hybride. Aux yeux de Quinn la vie d’hybride et la vie de loup se valait, l’une consistait à obéir à la pleine lune et avec la culpabilité d’un meurtre, l’autre à obéir à Klaus avec la culpabilité d’un meurtre. Enfin bon, c’est vrai que ne plus se transformer les soirs de pleine lune était quelque chose de… délivrant. Dans tous les cas, tant que Klaus n’avait pas de problème avec ses hybrides, rien ne le poussait à réviser ses plans. « Il n’y a rien qui le pousse à arrêter en même temps…mais, pourquoi tu aimerais qu’il cesse d’en créer ? ». En fait, Quinn était un peu curieuse de savoir ce qui gênait Ethan dans cette idée.

« Des ennuis ? Pourquoi tu t’es attirée des ennuis ? ». Quinn se mordit la lèvre inférieure, elle avait comme le sentiment d’en avoir un peu trop dit. Pourtant, au lieu de fuir avant qu’Ethan ne pose plus de questions, elle décida de lui répondre. « Disons que j’étais encore plus énervée que je ne peux l’être d’habitude. J’ai été au bar boire… quelques verres et un mec m’a dragué. Je lui ai mis mon poing en pleine figure et les choses ont dégénéré en bagarre générale… ». Elle se sentait gênée il fallait dire, quelle image allait-il avoir d’elle après ça ? Frapper pour si peu pouvait sembler excessif quand même. « A la sortie je suis tombée sur des vampires de Marcel… et heureusement, ce jour-là j’ai rencontré Klaus. ». C’était résumé mais c’était les faits même si dit comme ça il était difficile de comprendre ce qui avait pu l’énerver à ce point, ce qui l’avait poussé à agir ainsi.

« Personnellement j’en ai marre d’être enfermé ici, j’ai l’impression d’étouffer. Ca ne tiendrait qu’à moi, j’irais visiter un peu la ville, mais bon Klaus ne nous l’accorde pas. ».  La rouquine fronça les sourcils. « Pourtant, tu t’es délié de Klaus, qu’est-ce qui t’empêche d’aller mettre le nez dehors ? ». Là, elle ne comprenait pas bien, il était délié et il continuait à se contraindre ? Il y avait comme quelque chose qui lui échappait pour le coup.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Mer 12 Fév - 22:19



La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde.


Klaus ne s’arrêtera jamais de créer des hybrides, c’est pour cela qu’il veut trouver le remède, pour éviter que les loups garous le prennent. Parce que si les loups garous la prennent, il ne pourra plus en transformer en hybrides, parce que je pense que tous les loups garous voudront la prendre pour pouvoir redevenir humain. J’aurais encore été loup garou, j’aurais tout fait pour retrouver le remède afin de redevenir humain, donc bon.

« Je dis pas qu’il devrais arrêter, c’est juste qu’une fois hybride, on est contraint de rester toute notre éternité à ses côtés jusqu’à ce qu’on fasse un faux pas et qu’il nous tue. »

Je ne disais que la vérité. Si un hybride tentait de s’évader, je suis quasi persuadé que Klaus rechercherait à le retrouver pour pouvoir le tuer. Certes, j’envisage avec Hayley de m’enfuir avec son bébé. Je sais que je risque gros, mais je suis prêt à prendre le risque, si c’est pouvoir essayer d’avoir une vie normale. Moi je veux une vie normale, et ce n’est pas avec Klaus que je risque de l’avoir, puisque je devrais jusqu’à mon éternité être avec lui, écouter ses ordres etc. Je lui avais demandé si elle s’était attirée des ennuis et elle m’explique qu’elle avait mis un coup de poing à un homme qui l’avait dragué et que ça avait terminé en bagarre. Elle avait ensuite rencontré des vampires de Marcel et que Klaus était intervenu.

« T’as eu de la chance de tomber sur Klaus pour le coup. »

Ah ça c’est sûr sinon elle n’en serait peut être pas sortit indemme. Elle me demande ensuite pourquoi je me suis délié de Klaus si je ne sors pas du manoir. Bon j’avoue que c’est une bonne question.

« Je peux le faire évidemment, et je l’ai fais, mais j’évite de trop sortir quand même. Tu sais si je me suis délié de Klaus c’est pour être libre de mes actes et être conscient de ce qu’il me demande de faire. Je ne supportais pas d’être soumis, de faire tout ce qu’il me demande, même ce que je n’appréciais pas. Mais si je reste avec lui, et si je ne pars pas, c’est pour éviter qu’il part à ma recherche pour qu’il me tue. J’essaye de lui prouver qu’il peut avoir confiance à moi malgré ça. »

Expliquais-je en la regardant. Je ne supporterais pas de faire ces choses bêtements, alors qu’au fond j’en ai pas envie. Je veux être conscient, je veux pouvoir ne pas le faire, ou le faire autrement. Mais je lui reste reconnaissant de m’avoir transformé.

« Mais ça n’empêche que je lui en suis reconnaissant parce que je n’ai plus à me transformer. »

Je souris légèrement en la regardant. Je suis sûr qu’elle aussi lui en ai reconnaissant.

« Mais bon j’ai du abandonner ma famille. »


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Jeu 13 Fév - 14:20


La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. - FT. ETHAN

« Je dis pas qu’il devrait arrêter, c’est juste qu’une fois hybride, on est contraint de rester toute notre éternité à ses côtés jusqu’à ce qu’on fasse un faux pas et qu’il nous tue. ». Quinn eut un léger frisson en entendant ça, elle avait beau savoir que c’était la vérité, l’entendre lui faisait toujours froid dans le dos.  « En même temps, ça aurait été trop beau s’il n’y avait eu aucun inconvénient ». Elle haussa les épaules sans rien ajouter, de toute façon il n’y avait pas grand-chose à ajouter, ni Ethan ni elle ne pourrait refaire le monde.

Enfin la rouquine confia à Ethan ce qui s'était passé dans le bar et avec les vampires avant que son chemin ne croise celui de Klaus. « T’as eu de la chance de tomber sur Klaus pour le coup. ».  Plus que de la chance, elle était vraiment reconnaissante envers Klaus pour lui avoir sauvé la mise ce jour-là. « Ça c’est certain. ».

Enfin bon, si les hybrides devaient obéir à Klaus ce n’était pas le cas d’Ethan qui avait réussi à se délier, donc, pourquoi restait-il là ? « Je peux le faire évidemment, et je l’ai fait, mais j’évite de trop sortir quand même. Tu sais si je me suis délié de Klaus c’est pour être libre de mes actes et être conscient de ce qu’il me demande de faire. Je ne supportais pas d’être soumis, de faire tout ce qu’il me demande, même ce que je n’appréciais pas. Mais si je reste avec lui, et si je ne pars pas, c’est pour éviter qu’il parte à ma recherche pour qu’il me tue. J’essaye de lui prouver qu’il peut avoir confiance à moi malgré ça. ».  La confiance, elle n’était pas la seule à avoir un problème avec ce concept si abstrait et Klaus était un vieux truc en quelque sorte. Enfin, un vieux truc, il avait du vécu, il avait eu le temps de faire confiance ou non, de se faire son avis sur le monde et d’en conclure que l’imprévu n’était pas la meilleure solution pour des plans d’envergures comme les siens. Enfin, ça ce n’était que le point de vue de Quinn mais, la confiance, elle comprenait parfaitement que Klaus ne la donne pas comme ça. « Je comprends mieux, j’imagine que ce n’est pas un programme facile que d’essayer d’obtenir la confiance de Klaus… m’enfin si tu craques, tu peux toujours aller faire un tour ni vu ni connu. ». Après tout, c’était normal qu’il craque et sortir ce n’était pas une haute trahison tout de même.  

« Mais ça n’empêche que je lui en suis reconnaissant parce que je n’ai plus à me transformer. ». Se transformer, était un calvaire alors c’est vrai qu’au moins pour ça tous les hybrides pouvaient lui être reconnaissant. « Là-dessus, moi aussi. ». Elle afficha un petit sourire comme celui d‘Ethan précédemment.

« Mais bon j’ai dû abandonner ma famille. ». Quinn se mordit la lèvre inférieure et passa sa main dans ses cheveux. C’était toujours la famille qui posait problème, mais Ethan avait de la chance si ce n’était que sa nature surnaturelle qui l’avait poussé à abandonner sa famille. Enfin bon elle n'en savait rien, c'était bien pour ça qu'elle voulait lui poser la question. « Parce que tu ne voulais pas qu’ils sachent ce que tu étais ? ». Elle ne savait pas pourquoi elle était soudainement si curieuse, peut-être parce qu’elle se demandait ce qu’elle aurait fait si elle avait eu à dire quoique ce soit à sa mère. « Je dois admettre que pour moi ça n’a pas changé grand-chose, ma famille avait déjà renoncé à moi. ». Elle ne savait même pas si elle parlait de ses parents biologiques qui l’avait laissé sur le seuil d’une porte ou du fait que sa mère adoptive l’ai mise à la porte. Dans les deux cas, ce n'était pas très glorieux et ça lui laissait ce sentiment amer. Enfin, sans même vraiment s’en rendre compte, elle se confiait à demi-mot à Ethan, peut-être parce que lui aussi se confiait à elle, un peu.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Mer 19 Fév - 12:55



La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde.


Comme elle le dit, ça aurait été trop beau, s’il n’y avait pas eu d’inconvénients à être un hybride de Klaus. Mais je trouve personnellement que c’est un énorme inconvénients : devoir rester tout le reste de sa vie aux côtés de Klaus, plutôt que de vivre sa vie et de fonder sa famille. Non tout cela nous étais interdis désormais malheureusement. Elle m’avait expliqué comment elle avait connu Klaus, et j’avoue qu’elle avait eu du bol de tomber sur lui et surtout qu’il la sauve pour la transformer en hybrides. J’étais un de ses premiers hybrides, et je l’avais longtemps suivis et écouté, jusqu’à ce que je me rends compte que je l’écoute sans réellement réfléchir. Et ca ne me plaisait pas du tout, je voulais avoir conscience de mes actes, je voulais pouvoir lui dire ce que je pensais sur ce qu’il me disait, mais je finissais par l’écouter, mais j’étais entièrement conscient. Bref, je lui avais expliqué cela, et elle me comprenait et me disait que si j’avais envie je pouvais aller faire un tour. Oui c’est pas faux, mais bon les vampires de Marcel qui pouvaient marcher au soleil lui rapportait tout, donc forcément Klaus serait au courant forcément.

« Non mais bon on va dire que je m’en sors pas trop mal. »

Répondis-je en la regardant en souriant légèrement. Elle devrait pouvoir faire pareil, ça serait mieux pour elle d’être libre de ses actes, mais après elle doit pouvoir récupérer la confiance de Klaus et ce n’est pas réellement la chose la plus facile à faire. Finalement dans un léger soupire, j’ai lâché que j’avais dû quitter ma famille. Malgré ma reconnaissance envers l’originel, ma famille me manquait énormément, enfin ma famille se résume à mes grands parents que j’avais dû abandonner. Elle me demande ensuite si j’avais fais cela pour ne pas qu’ils sachent ce que j’étais.

« Ils, mes grands parents, savaient pour ma condition de loup garou parce que c’est eux qui m’ont logé les nuits de pleine lune. Et par sécurité, je leur ai effacé la mémoire pour qu’ils ne se souviennent plus de moi, au cas où des ennemis s’en prendraient à eux. »

Ma famille se résume à eux, j’aime mes grands parents, c’est eux qui m’ont éduqué. Mon père n’a fait que me frapper durant mon enfance, heureusement que je les avais eux, sinon je ne sais pas comment j’aurais fais, rien que pour les nuits de pleines lunes, déjà qu’il avait fallu trouver une excuse en or pour que j’aille dormir chez eux, une fois par moi.

« Pourquoi ? »

Demandais-je lorsqu’elle m’avait dit que sa famille avait déjà renoncé à elle. Je fronce les sourcils. Il faut croire que nous avons tous les deux des problèmes avec la famille.


made by ℬlue ℐⅴy
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Ven 21 Fév - 22:43


La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. - FT. ETHAN

Être libre de ses faits et gestes, c’est vrai que ça donnait envie mais quelque part, Ethan le reconnaissait lui-même, c’était prendre le risque d’être tué par Klaus.  S’il ne se permettait pas n’importe quoi ce n’était pas sans raison, parce qu’il avait beau être consciemment libre, dans les faits ce n’était pas vraiment le cas. « Non mais bon on va dire que je m’en sors pas trop mal. ». Quinn hocha simplement la tête, songeuse. C’est vrai qu’il ne s’en sortait pas trop mal, même si ce n’était pas parfait c’était mieux. Quinn repensait à la soit disant « adolescente rebelle » qu’elle avait pu être, aujourd’hui elle était quand même contrainte d’obéir au doigt et à l’œil de l’hybride originel. Elle avait beaucoup gagné à ses côtés mais perdue un peu d’elle aussi.  

Ethan aussi y avait perdu, il avait perdu sa famille, c’est ce qu’il laissa entendre dans un soupir. La rouquine ne pouvait s’empêcher d’être curieuse, ce sujet avec lequel elle avait tant de mal éveillait toujours quelque chose d’étrange en elle. « Ils, mes grands-parents, savaient pour ma condition de loup garou parce que c’est eux qui m’ont logé les nuits de pleine lune. Et par sécurité, je leur ai effacé la mémoire pour qu’ils ne se souviennent plus de moi, au cas où des ennemis s’en prendraient à eux. ». Les yeux de la rouquine se firent ronds malgré elle. C’était horrible de devoir faire ça et en même temps… ça montrait bien tout l’amour qu’il avait pour eux. Il tenait bien trop à eux, il n’était assez égoïste pour prendre le risque de les mettre en danger. Quinn ne savait pas bien ce qu’elle aurait fait à sa place, elle se doutait que pour lui ça n’avait pas été facile.  « Je suis désolée pour ça… au moins, tu as l’assurance qu’ils sont en sécurité. ». C’était déjà bien mais ça ne changeait sans doute rien à la douleur d’être si loin d’êtres chers et de les avoir privés d’une partie de leur histoire. Elle, elle n’avait jamais essayé de contraindre quelqu’un même si elle y songeait, elle avait peur de conséquences d’un tel acte. Ce n’était pas anodin, elle pouvait tout changer dans la vie d’une personne, et même si elle pensait que c’est ce qu’il fallait à son frère, elle n’osait pas.

Quinn glissa que de son côté sa famille avait déjà renoncé à elle, et ce fut à son tour d’éveillé la curiosité d’Ethan. « Pourquoi ? ».  La rouquine passa sa main dans ses cheveux avant de planter ses prunelles dans celles d’Ethan. « Ma famille biologique m’a abandonné sur le seuil d’une porte et je l’ai appris après que ma mère adoptive m’est mise à la porte… ». Quinn souffla un coup, elle avait dit les choses de manière très synthétique et sans vraiment comprendre pourquoi elle ressentait comme le besoin d’en dire plus. « Ma mère m’a foutu à la porte parce que j’ai tué son mari… je voulais pas faire ça, j’avais pas prévu mais je pouvais plus supporter de le voir lever la main sur elle encore moins alors qu’elle était enceinte… ». Une larme tant de rage que de tristesse coula sur la joue de Quinn. « Je suis désolée… je ne sais pas pourquoi je te dis tout ça… ». Elle essuya rageusement cette larme avant de baisser les yeux se sentant presque honteuse d’être dans cet état, elle ne c’était pas attendu à craquer mais ça faisait tellement longtemps qu’elle gardait ça en elle que ce n’était pas si étonnant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Lun 24 Fév - 19:52



La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde.


Je venais de lui avouer que j’avais effacé la mémoire de mes grands parents comme pour les protéger des ennemis que je pourrais me faire au cours de ma vie d’hybride, dont Klaus qui ignore leur existence. Je ne lui ai jamais parlé de ma famille, alors il ignore l’existence de mes grands parents, il sait juste que j’ai tué mon père peu de temps après qu’il m’ai transformé. Ca fait du bien d’en parler, mais je sais que j’avais qu’une partie de ce que j’ai fais et ce que j’ai vécu à cause de mon père. C’est la personne que je détestais le plus au monde, et je m’en suis débarassé.

« Oui mais ils me manquent. »

Plus que tout. J’ai vécu avec eux en quelque sorte, pour moi ils étaient plus que mes grands parents, ils étaient un peu mes parents, étant donné que ma mère est morte jeune et que mon père n’a jamais pris soin de moi. Il ne m’aimait pas, il se fichait de moi. Ils étaient là lors des pleines lunes, j’allais chez eux me transformer, ils m’ont beaucoup aidé dans cette épreuve. Ils m’ont donné des astuces pour m’affaiblir avant que la nuit n’arrive. Je leur en ai reconnaissant, plus que n’importe quoi. J’avais ensuite questionné Quinn, sur sa propre famille, et je la regarde, les sourcils froncé. J’apprends que sa famille l’a abandonné sur le seuil d’une porte et elle l’a appris lorsque sa mère adoptive l’ai mise à la porte. Je me mords la lèvre inférieure, c’est affreux tout de même de vivre ça, deux abandons en quelque sorte. J’apprends qu’elle a tué le mari de sa mère parce qu’elle ne supportait pas de le voir lever la main sur sa mère. Je relève le regard vers elle. Elle a vu son père adoptif battre sa mère. Je la vois essuyer une larme qui venait de couler.

« Hé Quinn, t’as pas à te cacher et à t’excuser, ma mère est morte quand j’avais six ans et… »

Je souffle un coup pour ensuite la regarder. Avouer qu’on s’est fait battre par son père n’est pas réellement facile. Hayley est courant, mais elle sait tout de moi, ou du moins presque. Je lui fais confiance, et surtout avec notre relation naissante.

« Et mon père a commencé à me battre à chaque fois que j’osais lui répondre, penser autrement que lui, que je ramenais une mauvaise note. J’ai terminé plusieurs fois à l’hôpital. »

Je baisse le regard un petit instant pour reprendre un peu de courage. J’en parle que très rarement, mais c’est jamais très facile à avouer ce genre d’événement.

« J’allais me réfugier chez mes grands parents dès que je le pouvais, j’allais me transformer chez eux, et quand Klaus m’a transformé en hybride, j’ai vidé mon père de son sang. »

Et je ne regrette aucunement cette dernière chose. Ce monstre ne méritait que ça, il ne méritait que de mourir, et de mee propres mains c’était encore mieux.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Lun 24 Fév - 22:32


La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. - FT. ETHAN

Ethan avait su protéger ceux qu’il aimait mais pas lui-même, dans le fond c’était ça le problème. Il avait effacé la mémoire de sa famille pour qu’elle soit à l’abri mais, il souffrait de cette absence. Quinn ne pouvait que comprendre, si sa famille lui avait tourné le dos, rien ne changeait l’amour qu’elle avait pour sa famille. « Oui mais ils me manquent. ». Elle n’en doutait pas du tout, elle afficha un sourire compatissant. « J’imagine oui, on peut effacer la mémoire des autres mais pas la nôtre. ». D’un côté, ça évitait d’être manipulé et d’oublier les souvenirs auxquels ils tenaient mais d’un autre, ils étaient condamnés à garder en mémoire tout ce qui était bien moins heureux.

La rouquine se confia sur sa famille, ça semblait presque naturel alors que c’était loin d’être dans son habitude. Cependant, le naturel était revenu au galop dès lors qu’une larme avait coulé sur sa joue et que Quinn s’était senti honteuse de se laisser aller comme ça. « Hé Quinn, t’as pas à te cacher et à t’excuser, ma mère est morte quand j’avais six ans et… ». Elle releva les yeux vers Ethan qui après avoir soufflé planta ses prunelles dans les siennes. « Et mon père a commencé à me battre à chaque fois que j’osais lui répondre, penser autrement que lui, que je ramenais une mauvaise note. J’ai terminé plusieurs fois à l’hôpital. ». Ethan baissa les yeux et Quinn avala difficilement sa salive. Elle imaginait Ethan en petit garçon, recevoir des coups de son père et autant dire que ça ne lui plaisait pas. Elle ne comprenait pas comment la violence pouvait envahir quelqu’un au point de s’en prendre à ses proches. Que ce soir le père d’Ethan, son beau-père… il n’y avait pas de logique.

« J’allais me réfugier chez mes grands-parents dès que je le pouvais, j’allais me transformer chez eux, et quand Klaus m’a transformé en hybride, j’ai vidé mon père de son sang. ». Le cœur de Quinn manqua un battement en entendant la dernière phrase d’Ethan. Il n’avait pas l’air d’avoir le moindre regret à ce sujet, il faut dire que son père l’avait bien mérité, là-dessus, elle ne dirait pas l'inverse. « Tu n’as pas de regrets, n’est-ce pas ? Pour avoir… tué ton père…». Il fallait qu’elle lui pose la question, sans trop savoir pourquoi mais, il fallait.

Elle souffla doucement, il y avait quand même un élément qu’elle ne comprenait pas. « C’est peut-être idiot comme question mais… comment ça se fait que tu ne sois pas parti vivre chez tes grands-parents ? ». Ils auraient pu le protéger, les choses auraient pu être autres mais s’il ne l’avait pas fait, Quinn ne doutait pas qu’il y avait une bonne raison. En tout cas, ça faisait du bien de se livrer à quelqu’un qui était en plus capable de le faire en retour… peut-être que Quinn avait bien fait de baisser la garde pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Ven 28 Fév - 21:36



La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde.


Si seulement je pouvais effacer ma mémoire et oublier mes grands parents je le ferais, mais bon je ne peux pas. Je pourrais demander à Klaus, mais dans ce cas, il saurait où sont mes grands parents. Mais de l’autre côté, j’ai pas envie de les oublier, j’ai partagé tellement de bons moments avec eux. Ils ont été présent dans ma vie lorsque j’en avais eu le plus besoin. Ils m’ont hébergé les nuits de pleines lunes et heureusement, sinon j’aurais dû me transformer chez mon père et je l’aurais certainement déjà tué plus tôt. Mais je n’aurais rien regretté aussi je pense. Je regrette d’avoir tué cette personne sur la route, mais je ne regrette pas d’avoir tué mon père, parce que pour moi ce n’était qu’un monstre. Elle m’avait ensuite parlé de sa famille, et je vois que nous avons un point commun, nous avons tous les deux tué notre père, enfin pour elle son beau frère, parce qu’il frappait sa mère et moi parce qu’il m’avait battu des années, sans aucun regret. Des fois les nuits, je dormais en boule sur mon lit, de peur qu’il entre dans ma chambre pour me frapper durant le sommeil. J’avais finis à quelques reprises à l’hôpital à cause des blessures. Je ne souhaite cela à personne, c’est pour ça que je prends soin d’Hayley et de son bébé à naître. Je ne veux pas que Klaus lui fasse du mal, j’espère que l’originel sera un bon père. Elle avait finis par me demander si j’avais des regrets pour avoir tué mon père.

« Non aucun. Tout comme lui n’a jamais regretté avoir levé la main sur moi alors que j’étais qu’un gosse. Il ne méritait que ça et si c’était à refaire, je le referais sans aucune hésitation. »


De toute façon lorsque je suis retourné chez moi, en tant qu’hybride, tout était prévu dans ma tête, j’avais prévu de faire payer mon père, peut être pas en le tuant, mais j’avoue que dès que je l’ai vu. Que je l’ai vu hausser le ton, lever la main, je n’ai pas hésité. Je me suis jeté à son cou pour le mordre et le vider de son sang, finissant par lui briser la nuque.

« Parce qu’ils ne sont pas au courant… Enfin petit, jusqu’à mes seize ans, mon père me frappait, et m’empêchait de voir mes grands parents tant que j’avais des traces, et il ne voulait pas qu’ils viennent. A mes seize ans, lorsque j’ai déclenché le gêne, je guérissais dans la soirée, alors je pouvais aller les voir. Et si je le quittais, je suis sûr qu’il aurait tout fait pour me retrouver. »

Répondis-je tout simplement en la regardant dans les yeux. Jamais j’aurais cru avoir une conversation comme celle-ci avec Quinn, vu les petites altercations qu’on avait eu à plusieurs reprises. Mais bon uqu’on on regarde bien, nous avons tout de même quelques points communs.

« Je te fais confiance pour ne rien dire à personne, pareil pour moi. »

Je ne raconterais rien à personne, parce que je sais que ce n’est pas mon genre de faire cela.



made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   Sam 1 Mar - 19:03


La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. - FT. ETHAN

Ethan et Quinn avaient bien plus de points communs que ce qu’aurait pu imaginer Quinn. Ils connaissaient tous les deux cette violence insensée et détestable, celle-là même qui les avait poussé à tuer. La grande différence c’est qu’Ethan n’avait pas de regrets d’avoir tué son père. « Non aucun. Tout comme lui n’a jamais regretté avoir levé la main sur moi alors que j’étais qu’un gosse. Il ne méritait que ça et si c’était à refaire, je le referais sans aucune hésitation. ». C’était franc, direct et sûrement un peu cru mais cette fois Quinn n’était ni surprise ni choquée d’entendre de tels mots sortir de la bouche de l’hybride.  Peut-être parce que dans le fond, elle comprenait son point de vue et elle estimait qu’il avait eu raison. Oui, elle arrivait sans mal à se ranger du côté d’Ethan alors qu’elle ne se pardonnait pas un acte similaire. « Je crois que tu as bien et que c’est une bonne chose que tu regrettes pas... Moi je n’ai presque des regrets à ce sujet… sans doute parce que ça a été tout ce qu’il y a de plus inutile, ma mère a donné le prénom de mon beau-père à son enfant. ». Elle serra les poings en y pensant, c’était ce qui l’avait mis hors d’elle quand elle avait été au bar. Ce meurtre, cette haine et cet amour inconditionnel avait pourri sa vie. Elle avait l’impression d’être constamment hantée par les mêmes démons, incapable de se pardonner, incapable d’avancer.

Enfin la rouquine ne put s’empêcher d’être un peu curieuse, elle ne comprenait pas pourquoi Ethan n’avait pas trouvé refuge –définitivement- chez ses grands-parents. « Parce qu’ils ne sont pas au courant… Enfin petit, jusqu’à mes seize ans, mon père me frappait, et m’empêchait de voir mes grands-parents tant que j’avais des traces, et il ne voulait pas qu’ils viennent. A mes seize ans, lorsque j’ai déclenché le gêne, je guérissais dans la soirée, alors je pouvais aller les voir. Et si je le quittais, je suis sûr qu’il aurait tout fait pour me retrouver. ». Ethan la regardait droit dans les yeux en disant les choses avec simplicité, comme si ça coulait de source. Et c’est vrai que maintenant qu’il le disait, ça semblait assez clair et assez logique et ça confirmait encore une fois qu’Ethan avait un grand cœur. « Tu ne méritais pas ça… ». Elle ne savait pas pourquoi elle disait ça,  peut-être parce simplement elle le pensait. Elle avait ce sentiment assez rare d’être face à quelqu’un de bien et de sincère et elle n’avait pas franchement envie qu’il lui arrive quelque chose d’un tant soit peu mauvais.

« Je te fais confiance pour ne rien dire à personne, pareil pour moi. ».  Quinn eut un petit sourire amusé avant de replongé son regard dans celui d‘Ethan pour qu’il comprenne bien qu’elle était vraiment sincère.  « Ne t’en fais pas, je ne t’ai pas donné beaucoup de raisons de me faire confiance mais je n’ai pas l’intention d’en parler à qui que ce soit. ». Elle aurait horreur qu’il répète ce qu’il avait entendu alors elle n’allait pas lui faire ça. De toute façon, quel y serait l’intérêt ? Il n’y en avait aucun et elle préférait garder cette conversation comme un bon souvenir avec cette idée que peut-être elle devrait accepter de lui faire confiance.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde. (Ethan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REG&LYL ► "Quand une grande soeur veut quelque chose de son petit frère elle l'obtient par tous les moyens !"
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-