AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 An opening which is certainly never shut × ft thomas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyMar 21 Jan - 18:57

c'est le destin qui m'a amené ici...
... même si je ne crois pas au destin.


Thathan & Thomate

Elle a toujours été là.
Lydia a toujours été là pour moi.

Voici maintenant quelques semaines qu’elle est décédée. Dans cette foutue forêt sombre et sinistre. Elle m’a juste dit qu’elle s’en allait dehors pour prendre l’air et qu’elle revenait vite. Je suppose que si je n’avais pas été aussi stupide je l’aurai accompagnée. Quand elle a franchit la porte d’entrée, mais laissant donc seul, j’avais comme un gros vide en moi. C’est elle qui avait tout le contrôle sur moi, elle était même en possession de ma vie. Puis elle s’est avancée, avancée, avancée.... un peu trop, pour finir enfoncée dans les bois. Ils l’ont chopée, ces chasseurs, ils savaient très bien qui elle était. Et même le fait qu’elle soit une femme ne les atteignaient point. Ils s’en fichaient totalement, et agissaient. Ils étaient armés, pistolets comme pieux de bois, puis l’un s’est approché et lui a transpercé la poitrine. Tandis que moi je suis resté derrière, horrifié, attendant qu’ils partent. D’ailleurs quand ils furent loin de Lydia, je m’étais précipité vers elle, affolé, lui répétant sans cesse que tout allait bien se passer. Cependant c’était bien trop tard, elle ne pouvait même plus m’entendre. C’était fini. Elle venait de mourir, alors que j’aurais pu faire quelque chose.

Je me disais que j’allais certainement retrouver et tuer un à un ces maudits chasseurs, mais en y pensant, à quoi bon.... ? Avec tout les vampires qu’ils tuent, cela m’étonnerais qu’ils se souviennent de la mort de la seule personne que j’aimais. Et puis soyons optimiste, ils mourons tous un jour, et j’espère que leur mort sera longue.
Bref, j’ai fini de m’étaler sur mon triste passé pas très intéressant. Parlons de ce que je fais. Ou plutôt de ce que je vais faire. Car oui, je n’allais pas rester chez moi toute la soirée à crier vengeance. Ou j’allais crier dehors.... ouais, allez, pourquoi pas faire un petit tour à l’extérieur pour contempler les horizons ! Je trouverais bien une ou deux bêtes à avaler, c’est toujours plus propre que de se servir directement sur des humains. Et oui, moi je suis un vampire plus ou moins « spécial », je me suis pratiquement jamais nourrit de sang humain. Seulement de sang animal. Bon, certes, ça n’a pas le même goût que sur une jolie humaine, mais je fais avec. Après tout, comme on dit, c’est toujours mieux que rien.

La pendule venait d’indiquer vingt et une heure. Je pouvais constater que dehors le noir régnait. Personnellement, je me suis toujours demandé si à Mystic Falls la nuit, les lumières étaient allumées.... quoique ce n’est pas très intéressant comme sujet, il vaut mieux laisser ça de côté. Vingt et une heure un, je me lève enfin. Oui, oui, je suis une feignasse de vampire aussi. Je descends les marches d’escaliers quatre à quatre, ouvre la porte et HOP HOP HOP ! Je claque la porte et remonte vite fait. Bravo Ethan, tu commences ta soirée torse nu dehors. J’ouvre l’armoire et regarde un instant les vêtements pendus. J’attrape un haut qui n’était pas à ma taille. En effet, c’était un décolleté de Lydia. Je soupire bruyamment et cherche un autre haut. Et voilà, je tombe enfin sur.... un bas de Lydia. Bon sang, mais c’est bien mon armoire, pas la sienne au moins ? Je regarde un peu partout, et crie intérieurement HALLELUJAH. Un pull, qui avait l’air bien plus grand que les autres, était bien caché depuis le début. Je le saisis et l’enfile. Puis je redescends –encore- et me presse de sortir.

Enfin dehors, je prends le temps de respirer l’air frais. J’avance tranquillement dans les rues, le cœur triste et le corps souriant, inspectant les alentours. Les seules personnes étant encore présentes à cette heure-ci étaient les marchands. Tant mieux, la solitude est l’une des choses que j’apprécie parfois. Peu de temps après, je me retrouve donc dans la forêt, qui avait l’air encore plus sombre la nuit.... enfin ça, ça semble plus ou moins logique. Je m’avance prudemment, regardant partout, puis je me stoppa net un moment. J’avais senti une présence, une présence animale. Un petit lapin sautillait joyeusement. Je passa délicatement ma langue sur mes canines, le suivant toujours du regard.... puis enfin je me jeta sur la pauvre bête et la dévora.
Néanmoins, après l’avoir déchiqueté, je sentis une autre présence. Je lança des regards paniqués dans chaque recoins de la forêt, puis plus je m’avançais de la présence, plus je pus constater que cette fameuse présence était humaine.

- Oh non...

J’avais soudainement peur que ce soit un chasseur, ce qui était fort probable.
Code fiche by Petite Pêche
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyMer 22 Jan - 17:36

An opening which is certainly never shut


Alors aujourd'hui, qu'est ce que je pourrais faire ? C'est ce que je me demandais en jouant avec mon bic, assit à table, le faisant tourner entre mes doigts en regardant le plafond. Il est vrai que je m'ennuie comme un rat mord mais j'ai pas trop de choses à faire non plus. Je me suis levé tranquillement en chantonnant les paroles d'une chanson, jetant le petit bout de bois sur la table, provoquant un petit son sur le choc mais je n'y ai pas fait attention. Je suis allé dans ma chambre et j'ai ouvert une fenêtre pour pouvoir sortir ma tête. Il fait encore plutôt bon, enfin moi ça me va. Tout en posant mes mains sur le rebord, j'ai pris une grande bouffée d'air frais avant d'esquisser un petit sourire. J'aurai bien envie de sortir oui, pourquoi pas mais pour aller où ? J'observe les nuages tout en cherchant un endroit où aller. Depuis mon arrivée, entre le lycée et ici, je bouge pas tellement. J'aime pas tellement sortir, surtout seul et la nuit. Je me suis déjà fait attaqué par un vampire vous voyez. Il est mort au final mais j'aurai pu y passer. Je suis sûr que si l'occasion se représentait, ils retenteraient. Enfin, je dis pas que je les mets tous dans le même sac ! Il y en a des bons, mais ils restent des vampires, on est jamais en sécurité. Moi en vampire, je me demande ce que ça donnerai ?! Je n'aurai sûrement pas la force de pouvoir me retenir, ça à l'air tellement difficile ! Et dur pour moi aussi, devoir enlever la vie à d'autres pour pouvoir prolonger la sienne ce n'est pas un égoïste ? Je devrais peut être aller dans la maison abandonnée pour travailler sur ma magie non ? Je n'ai pas peur d'en faire là bas, et puis c'est assez isolé je pense non ? Décidé, j'enfile une veste noire à longue manche, une écharpe rouge qui fait penser aux fêtes de fin d'année et des mitaines. Cela à l'air enfantin mais j'ai toujours aimé les mitaines, c'est vraiment mon accessoire préféré en hiver, je n'aime vraiment pas les bonnets. Les bras croisés, je marche vers la forêt, la tête enfoncée dans mon écharpe de moitié, dévoilant mon nez et mes yeux, mes cheveux suivent logiquement.

Je remarque que les rues sont presque vides, remarque il est quand même assez tard. Enfin, il est juste dix neuf heure mais à cet heure là, ma rue n'est plus trop fréquentée, tout le monde dîne ou je sais pas. Je rencontre bien quelques personnes mais rien de bien important. En entrant dans la forêt, j'ai retenu mon souffle, me dirigeant vers cette maison abandonnée qui abrite les tombes des victimes de mon beau père. La maison qui a assisté à ma première nuit aussi, vous savez, c'est pas la première fois que j'y reviens mais je ne me fais jamais attaqué en y allant, en revenant je sais pas, d'habitude j'y passe la nuit dans un coin pour ne pas me faire remarquer par les gros méchants vampire sans bague de jour, je crois que ça s'appelle comme ça. Me faufilant entre les arbres, j'arrive bien vite devant la bâtisse délabrée, d'un coup de la main j'ai allumé le feu dans la cheminée. Pour pouvoir faire ça j'ai du beaucoup m'entraîner ! Je me suis glissé à l'intérieur avant de me reposer un peu près du feu pour reprendre un peu de force avant de commencer. Je m'exerce seul ici, pour pouvoir me faire ma propre idée de la magie, vous comprenez ? J'ai envie de faire quelque chose de personnel. J'ai commencé par faire éteindre la bûche avant de la rallumer, quelque chose de simple quoi ! Je les fait pendant quelques minutes avant d'essayer de produire un feu plus puissant, qui monte assez haut. Tout en me concentrant, j'ai forcé et la flamme a prit de l'ampleur, sans le faire exprès j'ai allumé toutes les bougies que j'avais installé ici pour l'entraînement. Elles aussi avaient des flammes assez grandes, n'arrivant pas à m'arrêter et ne me rendant pas compte qu'il n'y avait pas que le feu j'ai bien vite fini par saigner du nez avant de m'effondrer au sol.

Je me suis réveillé plus tard, beaucoup plus tard en vérité, il faisait déjà noir, il doit être plus de vingt heure. Remontant ma manche, j'ai regardé l'heure qu'indiquait ma montre "21h00", tout pile en plus, me relevant péniblement, je me suis traîné hors de la maison. Je ne sais pas encore ce qu'il m'a prit, d'habitude je serai resté à l'intérieur pour y passer la nuit mais je sais pas. Mes pas m'ont guidé entre les arbres comme si le chemin était tout tracé mais je crois plutôt que j'avançais tout droit sans savoir où vraiment aller comme un gros paumé en vérité. Mais je peux espérer faire passer ça pour quelque chose de classe non ? Soudain autour de moi, j'entends du bruit. Est ce un animal ou autre chose ? J'en sais rien et j'ai peur de me retourner pour le voir. Prenant mon courage à deux mains, je me suis retourné après m'être caché sous un arbre et j'ai vu ... un lapin. Un simple lapin, je suis vraiment parano ! Ahahah, je suis vraiment ridicule, j'allais pouffer de rire quand la pauvre bête a eut la nuque déchiquetée par un vampire, oui au final j'avais raison. Mais s'il mange des animaux, cela voudrait dire qu'il ne prend pas de sang humain ou est ce qu'il prend les deux ? J'ai déglutis avant de m'approcher prudemment de lui, peut être que je devrais essayer d'être gentil et lui donner un mouchoir pour nettoyer le sang qu'il a dû avoir sur le menton ? Je me suis approché de lui, sortant la main de ma poche pour lui tendre un mouchoir avant de lui faire mon plus beau sourire. En vérité j'avais peur mais je n'ai pas envie qu'il ait cette première impression de moi en fait ...

- Tenez, pour vous nettoyer le visage.

J'ai peur des vampires et je veux faire amis amis avec l'un d'eux, suis-je devenu masochiste ?
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyJeu 23 Jan - 18:30

c'est le destin qui m'a amené ici...
... même si je ne crois pas au destin.


Thathan & Thomate

L’inconnu ne semblait pas me vouloir du mal. En fait, on aurait plutôt dit un simple humain. Aaaah, quel con ! Paniquer pour ça, bon sang, bravo Ethan ! Ce petit humain avec une bouille d’ange, je pense sérieusement qu’il n’allait pas me faire de mal.

- Tenez, pour vous nettoyer le visage.

Je regardais un instant le bout de tissu qu’il me tendait, me demandant ce qui devait être nettoyé sur mon visage. Puis je me souvins du pauvre petit lapin que j’avais dévoré.... ah, super, quelle belle première impression de se montrer avec le visage plein de sang devant les autres ! Je soupirais doucement et m’approchais de l’inconnu.

- Gardez votre mouchoir, j’ai ce qu’il faut.

Ce qu’il faut ? Ouais bon ok, pratiquement ce qu’il faut. Je passais tranquillement ma manche sur mon visage et releva mon regard sur « Bouille d’ange » (c’est ainsi que je vais l’appeler, après tout je ne connais pas encore son nom). Je saisis sa main et me permis de lui enlever son mouchoir afin de le remettre dans sa poche. Je me reculais un peu tout en souriant innocemment. Même si tout cela ne changerait certainement pas le fait qu’il sache que je suis un vampire.

- Eh bien.... que fait un humain en forêt à une heure si tardive ?

C’était pour moi une façon de changer de sujet, de ne pas rester sur le fait que j’avais dévorer tout cru un petit animal tout innocent. Même si je devais avouer que ça m’intriguais qu’un humain se baladait dans cette sombre forêt, surtout qu’il y avait de vilaines créatures qui rôdaient.... encore il a de la chance, il n’est tombé que sur moi. Moi je suis le vampire bisounours, néanmoins si j’étais un « vrai » vampire, je l’aurai certainement déjà dévoré. Mais bon, cela s’est déjà produit, et si je me remets à boire du sang humain je vais perdre le contrôle et faire plus qu’un massacre. C’est pour cela que je me nourris uniquement de sang animal, je préfère tuer un lapin qu’un humain. Enfin, après, me concernant, ça me paraît plus ou moins logique. Ce n’est pas que je n’ai jamais attaqué d’humain, mais la première fois je l’ai regretté au point d’en être dégoûté. Vous imaginez, vous, l’être le plus cher à vos yeux, mourir.... ? Mourir, à cause de vous ? Ça, c’est vraiment l’un des choses les plus horribles. On peut fournir tout les efforts du monde, mais la tentation est trop forte et un jour ou l’autre on recommence. Puis bon, après tout, je reste un vampire.
Vampire qui restait toujours affamé. Certes, j’avais dévoré un lapin, mais vu que j’avais déjà une faim de loup, ce petit rongeur n’allait pas suffire pour cette soirée. Puis ce jeune inconnu débarque de nulle part, et cela n’arrange rien. Rien pour moi, mais surtout pour lui. Néanmoins je savais que je n’allais pas le mordre. Ou peut-être que si, mais au moins le laisser vivant.... raaaah, non, n’y pense même pas Ethan ! Allez, pense à autre chose. A autre chose. A a u t r e c h o s e. Oh la jolie veine bleue qu’on peut voir dans son cou.... STOOOP ! Calme toi Ethan. Calme toi. Ouais je sais je suis schizophrène mais bon, Lydia m’a toujours dit de rester calme en toute situation. Lydia.... ralàlà, encore un sujet qui ne m’aide pas vraiment à être calme ! La panique qui était tout d’abord que dans ma tête allait certainement se voir à l’extérieur. Supeeeeeer. Bon. Faisons une tête potable. Restons zen. Attendons une réponse.
Ne craquons pas.

Code fiche by Petite Pêche
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyDim 26 Jan - 14:30

An opening which is certainly never shut


Je lui tends toujours mon mouchoir, après tout je suis là pour aider non ? Je souris un peu en le regardant, plutôt pas mal en fait. Mais qu'est ce que je dis moi !? C'est pas mon genre de penser ça ... Enfin ce serait mentir si je disais qu'il n'est pas mon type ... Je me mordillerai presque la lèvre si j'étais pas juste devant lui en train de presque le mater mais avec mon regard emplis de compassion ça passe, je pense. Je pourrais même passer au dessus de la goutte de sang qui coule le long de son menton, c'est sexy au final. Je dis pas qu'il me fait pas peur un minimum mais déjà qu'un vampire qui boit du sang animal c'est rare, je ne vais pas le faire brûler avant de m'enfuir. Et puis, il a pas l'air si méchant que ça si ? Alors que je réfléchissais, mon regard se perdait, je ne le regardais même plus vraiment, je pensais à pleins de choses en même temps. Comme aux vampires que j'ai brûlés, comme à mes parents adoptifs à qui je ne manque sûrement pas, à tout ceux qui ne me regrettent pas. Je baisse un peu la tête, le sourire devenu sombre avant de laver ça de deux battements de cils pour le regarder alors qu'il parle.

- Gardez votre mouchoir, j’ai ce qu’il faut.

C'est alors qu'il s'est frotté le visage avec sa manche, c'était plus propre avec le mouchoir mais bon tant pis, s'il préfère salir ses vêtements, c'est son problème. Je le regarde surpris alors qu'il prend le mouchoir, il a changé d'avis ? Ah non, il me le remet juste en poche. Et puis il recule, je penche la tête en le regardant faire, consterné. Il essaye de me faire son sourire innocent et je lui répond de la même façon sauf que le mien est réellement sincère. Il a l'air plus normal comme ça en fait, moins dangereux, il a l'air d'être un humain normal, je pourrais bien dire comme vous et moi mais je ne suis pas un humain normal donc ce n'est pas la peine. Je tourne la tête pour voir s'il n'y a pas d'autres dangers pour moi, après tout, ce n'est pas parce que j'en ai un en face qu'on ne peut pas me prendre pas derrière ! Tout en croisant les bras, soucieux, un peu anxieux aussi de me trouver en forêt aussi tard, je décide de m'approcher de lui pour d'une certaine manière, me cacher.

- Eh bien.... que fait un humain en forêt à une heure si tardive ?

Je souris en coin à sa question, plongeant mon regard d'un bleu infini dans le sien avant de tendre la main droite vers un arbre, je sais que ce que je m'apprête à faire n'est pas bien. Je vais me révéler à quelqu'un que je connais pas, tout ce que je sais de lui c'est que c'est un vampire et un vampire n'est pas censé être gentil mais enfin. Je connais son secret alors je lui dois bien ça non ? Je n'aime pas frimer avec ma magie, enfin je ne vais pas le faire, ce serait pas bien. Je vais juste lui montrer que je ne suis pas un humain normal, comme ça, lui aussi ne sera peut être pas à l'aise. Je ne serai pas le seul ! Je prends une grande inspiration et fixe le feuillage alors qu'il prend feu, je me concentre tout en tendant encore un peu plus la main et puis je ferme le poing, le feu s'arrête de suite. Waouh, je me suis amélioré depuis mon premier jour ! Et en plus, je n'ai même pas l'impression d'être épuisé pour si peu ! Je suis si satisfait de moi, oubliant presque le vampire qui doit être troublé devant ce que je viens de lui montrer. J'ai pas l'air de pouvoir faire ça, enfin, on dirait que je suis plus fait pour être un bisounours, un petit ange vous voyez, pas un gros pyromane. Je suis pas un pyromane hein !

- Je ne suis pas un humain normal ... En fait, je m'entraînais et j'ai été jusqu'au bout de mes forces, je me suis évanoui et actuellement je viens de me réveiller ... Et j'ai peur en fait, d'être ici alors qu'il fait nuit ... Je ... Ça ne vous dérangerait pas de m'accompagner jusqu'en ville ..? Je vous offrirai un verre pour vous remercier. Dis-je avec mon accent de moins en moins prononcé mais il s'entend quand même.

Je termine ma phrase avec un grand sourire, le suppliant presque du regard néanmoins. Oui j'ai peur, je n'ai pas envie de le cacher. Je n'aime pas l'idée d'être ici la nuit, il fait froid, c'est dangereux. Certains vampires n'ont pas de bague de jour pour se protéger du soleil alors ils ne peuvent sortir que maintenant, et ils sont affamés accessoirement. Peut être que lui n'en a pas, il faudrait donc qu'il s'en aille avant que le soleil se lève ! Je m'appuie contre un tronc d'arbre en le regardant. Je sens que j'ai oublié quelque chose. Ah mais oui !

- J'ai oublié de me présenter ! Je m'appelle Thomas et j'aurai bientôt 18 ans. J'habite en ville mais je pense pas pouvoir vous inviter chez moi, enfin, ce n'est pas moi le propriétaire.

Je lui fais un sourire désoler comme pour m'excuser de ce détail.

 
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyLun 27 Jan - 18:56

c'est le destin qui m'a amené ici...
... même si je ne crois pas au destin.


Thathan & Thomate

Je regarde Bouille d’ange prendre une grande inspiration et me demande ce qu’il faisait. Il pensait que des astéroïdes allaient tombés du ciel ou quoi ? Finalement je vois un  tas de feuilles se mettre en feu. Je tourne mon regard sur Bouille d’ange, qui en peu de temps stoppa le feu. Ma première pensée fut : « putain de merde je suis tombé sur un sorcier... », néanmoins je savais qu’il ne me ferait rien. Pourquoi ? Bha, perso’, quand j’entends ça...

- Je ne suis pas un humain normal... En fait, je m'entraînais et j'ai été jusqu'au bout de mes forces, je me suis évanoui et actuellement je viens de me réveiller... Et j'ai peur en fait, d'être ici alors qu'il fait nuit... Je... Ça ne vous dérangerait pas de m'accompagner jusqu'en ville..? Je vous offrirai un verre pour vous remercier.

... bha ça me rassure. Peut-être moins la fin. Bon sang si je dis oui je vais passer pour quoi moi ? Un  alcoolique ? Je vais pas être bien vu moi ! Mais bon, avec un homme charmant, pourquoi pas... hein ? Punaise de pensée à deux balles qui se ramène... avec ce genre de truc on s’étonne que je dise n’importe quoi.
J’observe un moment son petit regard suppliant. Un sorcier qui a peur de sortir la nuit... mais alors pourquoi il est sortit justement ? Je suis tellement beau que je l’ai attiré jusqu’ici ?

- J'ai oublié de me présenter ! Je m'appelle Thomas et j'aurai bientôt 18 ans. J'habite en ville mais je pense pas pouvoir vous inviter chez moi, enfin, ce n'est pas moi le propriétaire.

Sa voix me sortit de mes pensées. Thomas ? Ouais bha tu sais quoi mon p’tit sorcier, pour moi tu vas rester Bouille d’ange. Naaaan je plaisante bien sûr. Ne gâchons pas ce si joli prénom. L’un comme l’autre, ça lui allait bien. Mais qu’est-ce que je dis moi ? Ça y est, je perds la tête.... oh mon dieu, ça doit être l’âge.

- Bon, bha, ok. Pour ma part, je m’appelle Ethan, et j’ai... bientôt 352 ans. J’habite dans un petit coin éloigné de la ville, mais pas trop loin non plus. Au fait, juste une petite question indiscrète... qui est le propriétaire ?

Raaah mais tais-toi petite pipelette ! Sérieusement parfois je me demandais ce qu’il se passait dans ma tête. Suis-je fou ? A quoi ça m’avancerait de savoir qui tient la maison de qui ? Qu’est-ce que je peux être vraiment con quand je m’y mets. Maintenant je dois avoir l’air d’un schizophrène ou d’un gros psychopathe qui pose des questions inutiles. Je soupire avant de le regarder droit dans les yeux, toujours le sourire jusqu’aux oreilles. Ce petit sourire tout à fait innocent.... alors qu’en fait je n’ai rien d’innocent. C’est vrai quoi, malgré que je me nourris sur des animaux je suis autant mauvais qu’un vampire se nourrissant sur des humains. Parce que sincèrement, la seule envie que j’avais pour le moment en voyant Bouille d’an... Thomas je veux dire, c’est de lui sauter dessus et de le vider jusqu’à sa dernière goutte. Et il ne faut pas non plus que j’expose mon envie, même rien que par pensée... plus je le dis plus ça me pousse à le faire. Allez Ethan, pense à autre chose... au moins pour cette soirée ! Ouais bon, comme on dit après, c’est plus facile à dire qu’à faire...




Code fiche by Petite Pêche
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyMer 29 Jan - 21:29

An opening which is certainly never shut


Mon sourire désolé s'en va bien vite, quand je le regarde, je sais pas, c'est bizarre. J'ai l'impression qu'il se bat contre lui même, je sais pas à quoi il pense mais ça me ferait presque rire de voir ses émotions dans ses yeux. Sans plus de cérémonies je me suis approché un peu de lui, appréhendant le moment où je ferais ce dont j'ai envie. Je tends la main vers lui, la main tremblante, le regardant dans les yeux avant d'attraper quelque chose sur son épaule et de le balancer derrière, une larve. Il avait un insecte sur l'épaule et ça me perturbait depuis tout à l'heure. Ouais je sais je suis maniaque et alors ! Z'avez un problème avec ça ?! Non non, c'est pas sérieux, c'est pas moi ça, me battre avec moi même c'est pas tellement mon truc ! Enfin si peut être ... En attendant, je lui souris aimablement et je penche la tête avant de me re-retourner, mais pourquoi je suis comme ça avec lui ? Enfin, je suis comme ça avec tout le monde mais c'est un vampire ! Oui il est beau, sexy même, je pourrais bien baver sur lui pendant des heures si j'en avais l'occasion mais je sens que ça serait dangereux pour moi, du moins pour le moment. Huuuum, ça me dérangerait pas de l'avoir dans mon lit, une ou deux fois ... Peut être plus, enfin je raconte n'importe quoi ! C'est vraiment pas mon genre de penser ça ! J'admets être pervers mais pas aussi ouvertement ! Oui j'ai le droit de cacher que je mate un peu beaucoup de monde discrètement, c'est à dire que tout le monde me voit, je suis la discrétion incarnée on dirait. Je me remets encore une fois face à lui, le matant bien de haut en bas pour une fois sans me priver, je reconnais qu'il me plaît même beaucoup ! Je vous dis pas, je suis en train de baver dans mon écharpe, je vais devoir la retirer après ...

- Bon, bha, ok. Pour ma part, je m’appelle Ethan, et j’ai... bientôt 352 ans. J’habite dans un petit coin éloigné de la ville, mais pas trop loin non plus. Au fait, juste une petite question indiscrète... qui est le propriétaire ?

- Sérieux ? T'es bien conservé ... Ai-je laissé échappé en glissant encore mon regard sur lui avant de m'en rendre compte.

Ma réaction ? J'ai rougis comme un con et j'ai détourné les yeux, me cachant un peu plus dans mon écharpe, ça se fait pas de montrer aussi ouvertement l'attirance qu'on a pour quelqu'un. Enfin, moi je peux pas résister à ce mec ! Mais c'est une bombe, sauvez moi mon dieu ! Je garde le silence un petit moment avant de m'approcher de lui et de lui sourire en coin, lui intimant d'avancer avec moi à travers la forêt. En vérité, je voulais le laisser passer devant pour voir si son dos est aussi bien que l'avant.

- Oh, et, le propriétaire c'est mon père adoptif ... En quelque sorte ... C'est un hybride et il n'est pas là donc tu ne peux pas entrer ...

Je le laisse avancer et je le suis en bavant littéralement sur son dos, il est vraiment musclé, il est vraiment sexy, encore plus quand on voit son visage en fait ... Première fois que je ressens ça pour quelqu'un d'autre, j'avais jamais ressenti une attirance si forte. C'est pour ça que je me suis vite remis à son niveau pour lui lancer un sourire. Je ne suis qu'un petit pervers. Pendant ce temps, nous continues notre chemin entre les arbres pour retourner en ville. Sur le chemin, je sais pas trop quoi dire en vérité, je lui lance ces petits regards un peu timide et puis je détourne le regard directement toutes les cinq secondes, m'enfonçant dans mes vêtements pour me cacher. Je me collerai presque contre lui en fait, mais j'ai pas envie de reculer ! Enfin si j'en ai envie, je suis pas à l'aise quand je suis près de lui, j'ai chaud, j'ai envie d'enlever des couches, mais je sais pas, il y aurait pas de raison comme ça dehors ! Ce serait bizarre non ? Il faut vite qu'on aille au bar pour que je puisse me rafraîchir et retirer quelques couches ...
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyVen 31 Jan - 16:56

c'est le destin qui m'a amené ici...
... même si je ne crois pas au destin.


Thathan & Thomate

Vous ne pouvez pas savoir à quel point la honte s’est emparée si soudainement de moi. Ce petit insecte qui était genre tranquille sur mon épaule. Mon envie ? Tss... le bouffer d’un coup. Mais bon, devant Miss Nature vaut mieux pas. De plus Thooo.... mas ? Ouais voilà Thomas, préféra s’occuper dela pauvre ‘tite chose, alors bon, moi comme je n’étais pas un grand fana des animaux et encore moins des insectes, ça ne me gênait surtout pas qu’il s’en débarrasse. Puis je suis sûr qu’il avait mauvais goût de toute façon... bon, la question que je me posait n’était pas ça mais plutôt pourquoi il souriait bêtement sans cesse. Ce n’est pas que j’aimais pas son sourire –en fait il me rappelle étrangement Lydia-, mais juste qu’à force de faire ça j’ai vraiment l’impression qu’il se fout de moi. Il se retourna, encore une fois, puis finalement après quelques temps il se mit en face de moi. Il faisait quoi là ? Il exécutait une danse ? Rien qu’à cette pensée je ne pus retenir un petit rire. Ohlààà, du calme Ethan ! C’est pas du tout moi ça...

- Sérieux ? T'es bien conservé...
- Pas une ride, t’as vu !

Quel con. Parfois je me demande si je réfléchis avant de parler. Je détourne le regard, presque honteux. Bon. Déjà, évitons ce genre de commentaires. Thomate –je vous jure que je fais pas exprès de donner des surnoms aux gens- sourit simplement –très beau sourire au passage...- tandis que moi j’ouvris la marche.

- Oh, et, le propriétaire c'est mon père adoptif... En quelque sorte... C'est un hybride et il n'est pas là donc tu ne peux pas entrer...
- Ah, ouais, je vois.

Cette famille de dingue ! Un sorcier, un hybride.... la vache ! Le père bouffe le fils... si ça se trouve ça va finir comme ça. Et puis d’abord, pourquoi je pense ça moi ? C’est pas mes affaires après tout ! S’il veut aussi une mère adoptive qui est un escargot pourquoi pas... mais j’dis n’importe quoi là... bref bref bref, laissons ce sujet de côté. Waaah. J’avais qu’une seule impression pour le moment c’est que j’étais le seul à avancer. Ou pas. Il revint de nouveau près de moi en... tiens, devinez ! En... ? Souriant, bien sûr ! Vous croyez que « la machine à sourire » pourrait lui aller comme surnom ? Il y en a tellement qui lui collent parfaitement. Je le regarde un instant. On dirait qu’il allait faire un malaise. Pourtant, on était dehors, et on dirait que lui crevait de chaud...

- Thomas ? Thomas, ça va ? On dirait que tu vas t’évanouir...

Entre temps je l’avais obligé à s’arrêter avec moi. Posant une main protectrice sur son front –main glacée- je pus constater qu’il était brûlant. Hmm... que faire ? Appeler l’hôpital ? C’pas humain d’avoir autant chaud alors que moi-même j’avais froid... à moins que c’était normal qu’il soit comme ça.

- T’es brûlant, dis-je en fronçant incompréhensiblement les sourcils.

Ouais, c’est vrai, je m’attardais sur ce détail, mais bon, en même temps, ce serait bête qu’il soit mal. Si ça se trouve, il est mal à cause de moi. Si c’est vraiment à cause de moi... putain, j’ai pas de chance dis donc ! On dirait que je suis un pro pour mettre les gens dans des états pas possibles...


Code fiche by Petite Pêche
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyJeu 6 Fév - 22:24

An opening which is certainly never shut


Il me touche le front, il a l'air de s'inquiéter pour moi. Dans ma tête, le temps s'est arrêté, je cligne des yeux sans comprendre, je commence à chauffer encore plus et je commence à le fixer. Je ne bouge plus, sauf mes mains que j'approche de ses épaules avant de les y poser. Je comprends pas ce qu'il m'arrive, c'est la première fois que quelqu'un me fait un effet aussi phénoménal. De plus un garçon, je me suis jamais imaginé dans ce genre de situation. Je m'imaginais avec une femme aussi blonde que moi, on aurait eut un fils et une fille, on se serait bien entendus ensemble, une famille parfaite vous voyez le genre ? Mais c'est vrai qu'en vérité, je ne m'attarde pas souvent sur les filles, elles se ressemblent un peu toutes pour moi, alors je sais pas. Enfin, je dis pas que je veux pas d'un mec ! Peut être qu'il m'est déjà arrivé d'imaginer certaines choses qui sortent de "l'ordinaire", c'est vrai. J'en ai honte. Un peu. Enfin, j'ai jamais vraiment testé ce "genre de chose" même si je sais que ça me dérangerait pas surtout avec un aussi beau spécimen -même s'il pourrait me tuer en deux secondes en pleine action-, je sais bien que j'aurai sûrement pas le cran de le draguer ouvertement.

Je plonge mes yeux dans les siens, essayant de les capter, mes pupilles contiennent cette "lueur" vous voyez ce que je veux dire ? Elles pétillent, c'est chaud, on dirait que je brûle de l'intérieur rien qu'en le regardant. Le désir. J'essaye de me reprendre, je vais pas faire ça en forêt, surtout avec lui qui va me prendre pour un mec facile. Malgré tout, je commence à m'approcher de lui en glissant mes mains un peu plus autour de son cou, jusqu'à effleurer son visage de ma respiration, pouvant sentir son odeur. OH, il sent bon en plus ! Je rougis et je me recule bien vite, me mettant une main à l'arrière du crâne en commençant à me forcer à rire.

- T'as eu peur hein ? Ahah, elle était pas bonne ma blague ?

Je presse le pas, honteux de cette réplique pourrie que je viens de sortir. Je me cache le visage, je suis devant lui, bientôt j'arrive dans la rue avec lui à mes trousses. Je me suis un peu calmer mais je ne sais pas si ce sera suffisant, je sais que mon corps l'appelle. Enfin, j'assume le fait d'avoir déjà eut quelques "expériences" avec des filles, même si ça a pas été l'extase non plus. Alors, il réclame et Ethan, je sais pas, il l'a choisi. C'est étrange ce que je dis, je devrais me calmer avec une bonne douche froide après ça. Je suis sûr que je le reverrais jamais ensuite, en plus. Qui voudrait garder contact avec un petit blond pervers avec des penchants homo pour sa personne ? Probablement pas lui, il est si ... Si ... Je sais pas, je suis pas super bon pour faire des compliments, je pense.

- Je ... Tu as un endroit pour aller boire un verre ..? Je sors pas beaucoup en fait, à part pour aller en forêt.

Oui, ça aussi je devrais en avoir honte, sortir en forêt mais je vois personne, peut être que je suis chanceux de l'avoir rencontré.
 
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptySam 8 Fév - 12:53

c'est le destin qui m'a amené ici...
... même si je ne crois pas au destin.


Thathan & Thomate

Je ne sais plus vraiment ce qui s’est passé.
Il a pété un câble ou c’était juste fait exprès ?

- T'as eu peur hein ? Ahah, elle était pas bonne ma blague ?

Entre-temps il s’était rapproché de moi ; je pouvais sentir ses mains autour de mon cou ; son souffle me fouettant le visage... NON ! Je ne pensais pas pouvoir le supporter bien longtemps. Ce qui fit mon soulagement ? Quand il me lâcha enfin. Je ne veux pas être méchant, mais j’ai assez de mal comme ça.

- Je t’interdis de recommencer ça. Je ne plaisante pas.

C’est vrai, je n’aurais peut-être pas dû m’emporter juste pour ça. Je le laisse avancer, je reste derrière, à la fois avec une pensée comme : ce que j’peux être con, et j’veux mourir. Ironique, n’est-ce pas ? Techniquement j’étais déjà mort. Mort à l’intérieur, joli sourire à l’extérieur. Quand on y pense, je ne suis qu’un cadavre vivant. Un zombie. Bha quoi, c’est vrai, je suis mort et vivant, j’bouffe de la chair humaine... coïncidence, coïncidence ! Enfin, plutôt, je suis censé nourrir de sang humain. Voilà voilà, petit discours pour raconter ma vie passionnante.

- Je... tu as un endroit pour aller boire un verre.. ? Je sors pas beaucoup en fait, à part pour aller en forêt.

Aha, j’avais presque oublié la raison pour laquelle j’étais encore coincé dans cette forêt avec un gamin de dix-sept ans. Oh mon dieu, ça doit être la vieillesse. Heum... mais qu’est-ce que je raconte moi ? Qu’est-ce qu’on s’en fout sérieusement ! Chuuut Ethan, concentre toi, même si c’est pas ton point fort... ALORS. Un endroit ? Il se fout de moi ? Attendez... ça veut dire que j’ai vraiment une tête d’alcoolique ?

- Heum.... toi et moi on est un peu dans la merde. Je t’avoue que je sors uniquement pour me nourrir...

Ma vie passionnante le retour. Enfin bon, c’est vrai quoi, je ne passe pas ma vie dehors, tandis qu’avant... avant oui, je sortais plus, mais ça c’est une autre histoire. Tout revient à Lydia, après tout, c’est elle qui m’a entraîné à faire tout ce que je faisais. Un point positif, avec elle, je me sentais libre. Là, ce n’est pas que je me sentais emprisonné, mais plutôt... seul. Oui, j’avais beau être en compagnie de quelqu’un, je me sentais seul. Même si je pense que j’ai ce sentiment depuis mon plus jeune âge, ce sentiment d’être seul au monde, même entouré d’un troupeau de personnes. Je ne me remettrais certainement jamais de la mort de Lydia, et principalement celle de ma mère. Peut-être que ces deux décès sont la cause de ce renfermement. Je n’ai absolument plus personne, que ce soit pour lui parler –même si j’ai plutôt du mal à m’exprimer avec quelqu’un-, ou tout simplement passer du bon temps avec. Je n’ai plus quelqu’un qui m’aime, j’ai personne à aimer. Et je pense sincèrement que cela ne se reproduira malheureusement pas.



Code fiche by Petite Pêche


Dernière édition par Ethan D. Crowley le Lun 10 Fév - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyDim 9 Fév - 22:08

An opening which is certainly never shut


J'ai eut un peu mal lorsqu'il m'a dit que je ne devais plus jamais recommencer ça mais c'est pas moi qui l'avait décidé ! J'ai juste laissé mon corps faire pour une fois, mes envies, apparemment tout s'est reporté sur lui, le pauvre. Je ne sais plus trop quoi penser, je sais qu'en lui demandant s'il ne connait pas un endroit pour boire un verre, il a sûrement crû que je l'avais pris pour quelqu'un qui fréquentait ce genre d'endroit. Mais je ne suis pas comme ça, c'est juste que, moi même ne sachant pas, j'espérais que lui saurait. Mais apparemment non, il ne sait pas ! Quel gâchis, moi qui espérait pouvoir passer un peu plus de temps avec lui pour qu'il me laisse m'incruster près de lui plus souvent ! Je n'ai pas beaucoup d'amis en dehors du lycée et je ne vais jamais les voir de toute façon alors peut être que lui, je pourrais. Surtout qu'il a un endroit pour lui seul et de toute façon, si je voulais qu'il vienne, l'appartement appartient à Even et il ne pourra pas franchir le seuil de la porte.

Posant ma main sous mon menton, je fais une bouille assez mignonne tout en réfléchissant, les yeux fixés sur un point invisible. Je cherche une solution, je ne sais pas. Je peux bien lui demander d'aller chez lui mais je vais passer pour quoi ? Et puis si je lui demande d'attendre en dehors de mon appart pendant que je prend de quoi boire dehors ça va pas faire genre " Désolé, mais c'est tout ce que tu mérites, tu bois mais tu te les gèles ". Croisant les bras, l'air renfrogné, j'hésite entre lui demander de m'emmener chez lui ou encore chercher encore un peu. Je ne sais pas ce qu'il doit penser en voyant mon moment de réflexion mais c'est assez important pour moi, je ne veux pas passer pour quelqu'un qui ne tient pas ses promesses.

Soudain, je me tourne vers lui, l'air sérieux. Sur moi, l'air sérieux ça le fait pas, je le sais, ça fait plus ridicule qu'autre chose je pense. Je relève les yeux vers lui et je lui lance mon plus beau sourire.

- Eeethaaan, on pourrait aller chez toi ..?

Je lui ai lancé le regard de chien battu, priant pour qu'il accepte, après tout, je n'avais pas d'autres options que de lui demander ça. Et puis, je pourrai découvrir où il habite et ainsi revenir à son insu, c'est pas génial ? Non, je rigole ! Enfin, peut être pas en fait. Je sais que je reviendrais de toute façon, il ne pourra plus se passer de moi, je le sais. Non je me fais des idées, je ne suis pas aussi indispensable ... Enfin ! J'arrête de réfléchir parce que je sais que ça me réussit pas de le faire ! Je ne suis pas un penseur, moi j'agis avant tout. Je penche la tête tout en l'observant. Bon dieu, il est vraiment trop sexy en fait. Peu importe ce qu'il est, je m'en fous maintenant. Je veux voir ce qu'il cache et l'aider maintenant. Même si pour ça, je devrais me contrôler. De toute façon, lui aussi.
 
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. EmptyJeu 13 Fév - 18:17

c'est le destin qui m'a amené ici...
... même si je ne crois pas au destin.


Thathan & Thomate

Certes derrière, je pouvais voir le petit moment de réflexion de la part de... de... heum, un petit moment de réflexion du sorcier (promis, je n’ai rien avec son prénom). Ce qui m’intriguais, c’était à quoi il pensait. Vous allez peut-être me trouver paranoïaque mais... peut-être voulait-il me tuer ? Quoique, je préfère cette pensée-là que s’il voulait me violer... oh là, bon sang, je suis paranoïaque ! Finalement, il se tourna vers moi, avec un petit air... un petit air qui ne lui allait pas. Pourquoi ? Je le vois du genre tout mignon tout innocent, et puis quand...

- Eeethaaan, on pourrait aller chez toi.. ?

Oh. Mon. Dieu.
Mais pourquoi moi ? Pourquoi tant de haine ? Y’a rien d’intéressant chez moi, mis à part quoi, mon lit ?! Ehhh, stop, Ethan, calme toi... schizophrénie, paranoïa, et après, ce sera quoi, je vais devenir fan de Paris Hilton ? Allez, pense à autre chose... je vois le petit regard de chien battu que me lance Bouille d’ange. Haaan, nan, pitié, moi je suis du genre à me faire toujours avoir... mais pourquoi tant de haine ?! J’ai peur. Peut-être qu’il sait d’avance toutes mes faiblesses... oh pitié, pitié, pitié, pourquoi tant de hai... tiens, je me répète souvent.

- Heum... attends... laisse-moi réfléchir.

Si je l’emmène, peut-être voudra t-il me tuer... ? M’étouffer ? Me pendre ? Me brûler ? Ou encore un autre truc de sorcier ? C’est vrai, c’est vrai, je ne vois que le cas négatif... mais je me suis tellement fait avoir que j’hésite. Je le regarde, de la tête aux pieds, ... ahah, mais comment puis-je penser qu’il serait capable de m’assassiner ? En le regardant bien, il serait même pas capable de tuer une mouche...

- Bon, c’est d’accord.

Je soupire doucement et m’empare de son poignet. Et hop, demi-tour ! Le seul point positif était que je n’habitais pas à trois kilomètres d’ici. Je fais un pas en avant. Vous savez, le pas. Heum... enfin bref. Je m’assure qu’il n’y ait rien ; personne ; pour barrer notre route, puis je me décide à marcher tranquillement. Au bout de quelques minutes, je lâche le poignet de Thoooo... mas ? Voilà, Thomas (je devrais dire son prénom en boucle dans ma tête, peut-être que je le retiendrais mieux). Parce qu’on dirait le p’tit vampire protecteur d’humains, qui tient par la main le p’tit humain en danger... ah, bha, oui, il faut paraître un peu froid, sinon on me classe direct bisounours !
Bref, bisounours ou pas, on marche Ethan ! J’avais l’air d’une mamie en faisant de tout petits pas. Et d’un aveugle aussi. Je ne vérifiais même pas si Bouille d’ange était partit ou pas ! Au pire, ce n’était pas si grave, je pourrais être tranquille chez moi... et dommage, cette tranquillité qui s’effondre lorsque je ressens son odeur. Une prochaine fois, Ethan... et puis... oh ! Enfin ! Ma maison, ma superbe maison, mon adorable maison, ma parfaite maison ! Comme son propriétaire ! Heuuu, bref, on va pas s’emballer, ok Ethan ? Ouvre cette porte. Allez, ouvre-la...

- Alors, voici... chez moi !

Fausse joie. Je croyais que la porte allait s’ouvrir, mais ça restait coincé. Je soupire et roule des yeux, puis je donne un coup de pied sur la porte qui cède enfin.

- Heum, donc je disais... voici, chez moi !

J’espérais un peu que ça allait passer incognito... un vampire qui ne sait même plus ouvrir une porte, eh ben ! Je le laisse entrer, puis je fais de même, veillant cette fois-ci à bien fermer la porte.


Code fiche by Petite Pêche
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty
MessageSujet: Re: An opening which is certainly never shut × ft thomas.   An opening which is certainly never shut × ft thomas. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
An opening which is certainly never shut × ft thomas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» An opening which is certainly never shut × ft thomas.
» [Cinéma] Eyes wide shut
» Shut up, please ! You're so boring • |
» Vos génériques ou Opening préférés !
» gouzi gouzi le loups *shut up !*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-