AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'M COMING HOME • juwell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: I'M COMING HOME • juwell   Mar 31 Déc - 17:16



I'm coming home
Les bras chargés de cartons, June disait au revoir à sa vie d'adolescente, peut-être qu'il était temps pour elle de partir une bonne fois pour toute de la maison qui l'avait vu grandir. Les retours de son père et de Aaron en ville avait précipité sa décision, elle ne pouvait pas s'imposer à Lukas, encore moins avec la situation de Chloé. Max restait alors la seule option et sans doute la meilleure qu'elle puisse choisir. June n'avait pas mis longtemps à tout faire tenir dans les cartons, il faut dire que les Carter sont habitués à faire et défaire leurs valises. Si habituellement, June ne faisait sans trop de sentiment, cette fois il en était tout autre chose. Les vêtements avaient été chose facile, mais ranger les photos, ses dessins et toutes les armes qui lui appartenaient... Une autre histoire. Carter n'avait pas prévenu Max de son choix, non pas qu'elle n'y avait pas pensé, surement qu'elle voulait lui faire la surprise ou alors que ça retarderait l'évidence.
Une fois dans sa Jeep, elle serra les mains autour du volant sans pour autant lancer le contact. Un regard dans le rétro, elle regarda longueument les quelques cartons qu'elle avait réussi à faire rentrer à l'arrière. Pourtant, June savait pertinemment qu'elle allait un jour quitter ses parents, du moins son père, que c'était le schéma normal de la vie, mais son coeur balancé. Bien sûr, elle était contente de vivre une nouvelle aventure et qui plus est avec Maxwell, d'un autre côté, elle ressentait le même sentiment bizarre qu'elle avait eu en allant à la Nouvelle Orléans « On se ressaisit, tu changes juste de maison et de rue.» En y réfléchissant un peu plus, même sa mère vivait plus loin d'eux que Max. Après une profonde inspiration, June lance le moteur, conduit sans doute un peu trop mais elle finit par arriver devant la maison que Max occupe déjà depuis près d'un an si sa mémoire est bonne. Arrêt du moteur, elle sort rapidement de la voiture, le coeur battant, la démarche bancale, elle arrive sans accro devant la porte. Elle toque, sans doute trop fort et trop longtemps puisque ses phalanges rougissent légèrement. « J'ai des trucs lourds dans la voiture, il faut que tu m'aides à les porter ! » June ne laisse pas le temps à Max de cogiter qu'elle lui emboite le pas jusqu'à la Jeep, ouvrant la portière arrière. « Logiquement, tout est rangé par pièce. T'as juste à lire ce que j'ai écrit dessus.» Elle saisit le premier carton, commence à vouloir rentrer mais fini par se retourner. « Bah, tu attends quoi ? T'as jamais fait d'emménagement ou quoi ? »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mer 1 Jan - 22:59



 I'M COMING HOME


Voilà plusieurs semaines que j’ai demandé à June de venir emménager chez moi, et depuis j’ai évité d’en reparler, pour qu’elle puisse faire son choix à tête reposée, plutôt qu’en entendant sans cesse des phrases du genre : « Je veux que tu viennes vivre chez moi » etc etc… Non je la laisse réfléchir tranquillement, d’autant plus que j’ai appris pour le retour de son père mais aussi de son grand frère. Et là j’avoue que je doute encore plus, ils pourraient très bien lui dire de ne pas venir vivre chez moi, mais bon au fond de moi, j’y crois encore. Bref, aujourd’hui était une journée comme une autre, où j’avais dû aller travailler à midi pour ensuite avoir mon après midi et ma soirée. Je suis vraiment bien dans ce poste, bien que je ne me vois pas faire ça toute ma vie. Mais mon patron est plutôt cool, parce qu’il me donne congé toutes les journées où la lune sera pleine le soir. Evidemment je ne lui ai pas dit que j’étais un loup garou que je devais me dépenser un maximum. J’ai dû lui trouver une toute autre excuse, comme une excuse familiale et personnelle. Mon patron pense qu’une fois par mois, je dois emmener ma mère à l’hôpital parce que mon père ne peut pas le faire. Excuse bidon, mais ça marche, vu qu’il me donne congé. J’avais été travaillé à midi, pour ensuite revenir chez moi pour l’après midi. Depuis quelques jours, je me tâte à acheter un chien, un bon gros chien. Enfin je dirais plutôt que je veux une petite boule de poil qui deviendra plus grand à l’âge adulte. Mais bon avant que j’en achète un, il me faut l’avis de June. Même si elle ne vit pas encore chez moi, elle y passe la moitié de son temps. Du coup si elle n’aime pas les chiens ou autre, et bien j’en acheterais pas. En rentrant du boulot, je suis partit me prendre une douche. Une fois finis, je viens me sécher pour m’habiller, mais je n’ai pas le temps de me chercher entièrement les cheveux que quelqu’un vient toquer à ma porte. Je pense directement à ma mère, et je descends ouvrir, et là je suis surpris que ça soit June. Depuis quand elle frappe à la porte ? Je la regarde en fronçant les sourcils, me disant qu’elle avait des choses lourdes dans sa voiture et que je devais l’aider. Je n’ai pas le temps de réfléchir, qu’elle prend ma main pour m’emmener à sa voiture, où elle ouvre la portière arrière. Elle m’expliquer que tout est rangé par pièce et que j’ai juste à lire dessus. Mais en réalité j’ai du mal à comprendre. Pourquoi tous ces cartons ? Je reste immobile, alors que tout est clair pourtant. Mais c’est en entendant sa dernière phrase que je comprends, ou du moins que je réalise. Elle me parle d’emménagement.

« Hein ? Heuu… Quoi ? Emménagement ? »

Je la regarde, alors qu’elle a un carton dans la main. On aurait vraiment dit un débile, mais j’ai du mal à réaliser qu’elle va vraiment emménager avec moi. Si ça ne tenait qu’à moi, j’exploserais de joie là tout de suite, mais je me retiens quand même un peu. Je finis par prendre trois cartons assez facilement, pour la rejoindre à l’intérieur de chez moi. Je dépose les cartons dans le couloir, en attendant de les mettre dans chaque pièce.

« Tu viens vraiment habiter avec moi ? »

J’ai un grand sourire aux lèvres. Ca se voit que je suis vraiment heureux et fou à l’idée qu’elle m’ait choisit. Je m’approche ensuite doucement d’elle pour aller l’embrasser tendrement, comme pour la remercier d’avoir fait ce choix.

« T’aurais dû m’appeler pour que je vienne t’aider. »

Je lui souris pour ensuite retourner à sa voiture en sautillant légèrement, tellement je suis heureux qu’elle ait pris sa décision. Je récupère les derniers cartons assez facilement, ce n’est pas cela qui va être lourd pour moi. Je mets le tout dans le couloir, pour ensuite regarder tout ce qui va au salon, pour les emmener au salon.

« Et bien là je vais pouvoir te le dire, fait comme chez toi, met tout ce que tu veux où tu veux… »

Je lui souris en me mordant la lèvre inférieure en la regardant.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mar 7 Jan - 19:15



I'm coming home
Max avait prit cet air béat, un peu comme un enfant au matin de Noël, il en perdait ses mots, venant même à poser la question stupide à savoir si June emménager bel et bien chez lui, définitivement, pour de vrai. Alors forcément, June explose de rire malgré le carton qu'elle a dans les bras. « Bah oui, je viens chez toi pour de vrai. À moins que je ne me sois découvert une passion pour faire mes cartons... Mais à vrai dire, j'ai envie de me poser... une bonne fois pour toute. » Après tout, elle avait fait tellement de cartons depuis qu'elle est petite, qu'elle avait longtemps eu l'impression de justement vivre dans les cartons. Un chambre, un salle de bain, un gros cuisine, elle mangeait même dans des boîtes lors de leur traversé de l'Europe, resto italien, chinois, et autre. Après 20 années de déménagement, il était sans doute temps de s'arrêter de courir une bonne fois pour toute. Malgré sa lycanthropie, Max ne semblait pas nourrir le goût du voyage que les Carter. À hauteur de la porte, June la pousse du pied et pose son carton dans l'entrée tandis que Max vient à lui demander pourquoi elle ne l'avait pas prévenu avant, ainsi il aurait pu l'aider. « Non, enfin, j'aurais certainement dû te le dire, mais je voulais te faire la surprise, puis je n'aime pas vraiment qu'on m'aide avec ce genre de chose. Imagine tu tombes sur de l'aconit accidentellement ? » Ça lui ferait de belle jambe tient, puis l'excuse était parfaite. À vrai dire même ses frères dès qu'elle eut l'âge de se débrouiller seule, avaient quitté sa chambre. Même gamine, elle ne cessait de donner d'ordre pour dire qu'est-ce qui va où et comment elle veut ranger ça ou ça. Même si elle n'était pas du genre manique, ses cartons étaient irréprochables. Après plusieurs allés retours, June reste dans le hall d'entrée alors que Max s'occupe des derniers cartons, concluant sur le fait que maintenant elle est chez elle et qu'elle peut mettre ce qu'elle veut, où elle veut. « C'est bizarre, je vois ta enfin notre maison différemment maintenant. » June attrape le premier carton, sans doute le plus fragile et avec le moins de chose, celui étiqueter "cuisine" « C'est pas que je doute de ta vaisselle, mais... J'ai récupéré, mes tasses et des conneries du genre. » L'avantage, c'est que June n'avait pas à faire tous ces achats dits chiants, comme une machine à lavé, de la vaisselle, un frigo, elle n'avait pas à tout déménager, non elle n'avait que ce qui lui apparenté déjà de base. Un autre carton, celui des armes. Carter se souvient que dans son ancien chez soi, la plupart régnait dans le garage, ou caché dans son armoire et autre pièce de la maison... sauf le salon... sous ordre de sa défunte mère. « Je suis suppose que l'argent, et l'aconit c'est à proscrire dans la cave... sous peine de tout retrouver en morceau après une pleine lune non ? Sincèrement, je sais vraiment pas où tu veux que je mette ça. » La sécurité avant tout, aussi loin qu'elle se souvienne, enfant June n'était jamais tombée sur une arme malencontreusement, même si avoir des enfants n'étaient pas dans ses priorités actuelles, June pensait logiquement à en avoir et encore plus au futur bébé, et à Max le loup garou sauvage. « Il faudra aussi qu'on parle des nuits de pleine lune. Savoir si je peux ou non rester.  Si je dois, te ralentir si tu te sauves ou plutôt prendre mes jambes à mon cou en m'assurant que tu ne tues personnes et que Aaron ne soit pas dans les parages... ni mon père d'ailleurs... » Bien qu'elle est tentée de garder son calme, June restait peu crédible. Pourtant, il est normal de savoir ce genre de choses dans leurs situations, encore plus la sienne.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mar 7 Jan - 22:34



 I'M COMING HOME


June se foutait de moi, alors que j’avais bafouillé, comprenant qu’elle venait emménager chez moi. Faut me pardonner, je suis réellement surpris, j’aurais cru qu’elle m’aurait appelé ou quelque chose comme ça. Mais non elle débarque du jour au lendemain avec tous ses cartons. Elle me dit qu’elle a envie de se poser une bonne fois pour toute et ça me fait réellement du bien d’entendre ça. Elle avait fait son choix, et son choix c’est moi. Comment ne pas être heureux, à vrai dire ? Elle voulait me faire la surprise et bien c’est une sacré bonne surprise. Elle me dit à la fin qu’elle n’aime pas qu’on l’aide à faire ses cartons, en imaginant que je tombe sur de l’aconit. En effet, vaut mieux éviter, je bois, tous les mois, de l’aconit mélangé à de l’eau, mais c’est pire que désagréable, c’est une réelle torture de boire ça. Mais il le faut malheureusement pour m’affaiblir un maximum sous ma forme de loup. Je viens à finir de vider sa voiture de tous les cartons et il faut avouer que je ne m’attendais pas à autant de garçon, mais bon peut importe. Tout était dans mon hall d’entrée. Je souris amusé en l’entendant se rattraper, en disant qu’il s’agissait de notre maison désormais. En effet, c’est notre maison, on allait vivre ensemble. J’en suis plus qu’heureux. Je finis par baisser les yeux vers un premier carton où il y avait écrit « cuisine » et je souris, me disant que ma vaisselle n’était pas suffissante ou pas assez bien.

« Oui pas de soucis. »

Je rigole légèrement, la suivant dans la cuisine pour qu’elle puisse ranger ce qui lui appartient. Après tout, je veux qu’elle se sente comme chez elle, donc elle peut emmener tout ce que veut et mettre tout où elle veut. Après tout je n’ai pas beaucoup de décorations chez moi, alors y a de la place. Dans ma chambre, j’avais fais de la place dans mon armoire, enfin j’avais fais un peu de place rapidement, n’étant pas sûr qu’elle viendrait s’installer chez moi ou pas. Donc je suppose qu’on allait devoir faire plus de place pour pouvoir y mettre ses vêtements. Bon j’allais devoir un peu ranger à l’intérieur, parce que c’est un peu le foutoir. Je viens à voir un autre carton, avec toutes ces armes, et là j’avoue ne pas y avoir pensé. J’ignore où elle pourrait ranger tout cela. Alors que j’étais dans mes pensées à réfléchir sur un emplacement, elle vient à me parler des pleines lunes. A ça aussi je n’y ai pas vraiment pensé. Bon ok j’ai pas pensé à beaucoup de choses, à part le fait que je voulais qu’elle vienne vivre avec moi.

« Oui la pleine lune, tu vis ici maintenant, ça serait grave que je te mette à la porte chaque nuit de pleine lune. Mais depuis cet incident de ma première transformation ici, je ne suis pas ressortis, et mon patron a accepté de me donner congé chaque jour de pleine lune, donc normalement je ne suis pas censé sortir de ma cave. Mais je voudrais que tu gardes une arme sur toi au cas où, tu vois… »

Répondis-je finalement. Oui ça serait beaucoup plus prudent qu’elle garde une arme sur elle, les nuits de pleine lune où je viendrais à m’échapper.

« Pour l’aconit, tu peux la mettre dans la cave, enfin je pourrais peut être m’en servir pour m’affaiblir, et le reste de tes armes, je sais pas… Dans mon garage, là où tu les mettais chez toi. »

Après tout si elle en gardait sur elle, ce n’était pas une mauvaise idée en cas d’attaque d’une quelconque créature surnaturel. Mais bon dans mon garage, il y a de la place pour y mettre quelques armes, donc elle peut en mettre là.

« Et si ça se trouve, pour les pleines lunes, je pourrais rester avec toi… Enfin j’ai entendu parler d’un cure contre la lycanthropie et je pense essayer de la chercher. »

Avouais-je en la regardant droit dans les yeux. Elle était en droit de connaître mes plans, je veux retrouver ce remède pour pouvoir arrêter mes transformations les pleines lunes.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mar 14 Jan - 18:46



I'm coming home
Sans doute qu'elle s'inquiétait pour rien, sans doute que June n'avait pas à poser toutes ses questions alors qu'elle venait à peine de déballer son premier carton. Max explique qu'il n'est pas sencé sortir les nuit de  pleine lune mais qu'il préférait qu'elle garde une arme sur elle afin de plus de sécurité. Carter laisse retomber son sac d'arme contre le sol en se demandant si elle serait capable de lui tirer dessus en situation réel. Finalement, elle se résigne à attraper l'un de ses cartons réserver pour la chambre. June avait embarqué de tout, de simple vêtement à vieilles photos en passant par certains dessins, elle n'avait pas oublié ses anciennes affaires de cours, ses livres et plein de trucs qui se trouvait dans sa chambre à défaut d'avoir son propre chez elle. June commence à gravir les marches quand Max vient à lui parler de la cure. Elle n'aime pas ça, pas ça du tout même. « Wayne aussi y va... » Wayne, son meilleur ami qui l'avait appelé il y a peu, qui lui avait balancé ça de but en blanc. Bien sûr ça n'était pas vraiment violent juste que Carter l'avait mal pris. Ses doigts se resserrent un peu plus sur la boîte alors qu'elle revient à prendre la parole. « Tu sais, je pense pas que ce soit une bonne idée... Non pas que je ne veuille pas que tu es la cure mais... je sais pas. Tout le monde va se jeter dessus, entre ceux pour, ceux contre... C'est... je sais pas. » La dernière fois qu'elle est sa famille s'était lancée dans une quête commune, elle avait fini par se retrouver avec une jambe en moins, à des kilomètres de Mystic Falls et une famille disloquée. La chasseuse restait sceptique, peut-être à tord ou à raison ? Le carton sur le sol, elle commence à l'ouvrir avant de ranger plus ou moins correctement ses vêtements dans l'armoire. « Et si ça ne marche pas tu serais tellement déçu... » Le cure, un trop gros espoir, disons que June n'était pas du genre à espérer grand chose ces derniers moi. Son Carton vide, elle s'assoit en tailleur sur lit levant le visage vers Max. « Je suppose que comme Wayne tu ne changerais pas d'avis, alors je partirai avec toi, une bonne tonne d'aconit et de verveine sur moi ! Je crois que mes fesses de Carter ne sont pas encore prête à se poser une bonne fois pour toute ! »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Ven 17 Jan - 15:46



 I'M COMING HOME


Oui je préférais qu’elle garde toujours une arme sur elle pour les nuits de pleine lune. Je ne veux pas lui faire de mal, si jamais je viens à sortir de ma cave. C’était plus prudent, et j’espère qu’elle me tirera dessus si jamais ça devait arriver. Evidemment je ne le souhaite pas, mais bon on ne sait jamais. Il vaut mieux qu’elle ait quelque chose comme une arme sur elle, après les autres, elle pourra les ranger dans le garage, il suffit que je fasse un peu de rangement et c’est bon. Après tout je ne peux pas lui dire de jeter toutes ses armes, elle reste une chasseuse malgré tout. Elle a accepté ma condition de loup, alors je me dois d’accepter le fait qu’elle soit chasseuse. Ce n’est pas quelque chose de facile de se dire que June pouvait mettre sa vie en danger à n’importe quel moment, quoi que moi aussi. Finalement je lui parle de la cure, et elle m’avoue que Wayne aussi va partir à sa recherche. Pourquoi ne m’avait-il rien dit ? Il aurait au moins pu me prévenir, surtout qu’il va y aller avec Klaus, et que celui-ci ne veut pas que les loups prennent la cure pour qu’il puisse continuer à faire des hybrides. Et moi je veux la cure pour redevenir humain. Nous allons être opposé là-dessus, et j’espère qu’il n’y aura pas de tensions entre nous à cause de ça. Elle finit par me dire qu’elle ne crois pas que c’est une bonne idée, parce que tout le monde va partir à sa recherche. Elle n’a pas tort. Tout le monde allait être à la recherche de la cure, et ça va créer des tensions, des disputes, des bagarres certainement même. Je la suis jusque dans notre chambre désormais, la laissant déballer ses vêtements. Elle me dit que si ça marche pas, je serais déçu. Ca il y a de fortes chances, mais bon qui ne tente rien à rien, donc je veux tenter ma chance. Elle m’annonce vouloir partir avec moi avec une tonne d’aconit et de verveine.

« Je pense que je ne pourrais pas te faire changer d’avis là-dessus, mais promet moi que tu fera attention à toi. Je serais avec toi, mais il y aura tellement monde, je n’ai pas envie qu’il t’arrive quelque chose. »

Je n’aurais qu’à pas y aller, mais je veux tenter ma chance pour pouvoir avoir cette petite chance de récupérer la cure contre la malédiction. Je suis prêt à partir faire le tour du monde pour la rechercher, à me battre contre n’importe qui pour l’avoir. Je veux pouvoir l’avoir, et la prendre pour ne plus avoir à me transformer les nuits de pleine lune. J’allais perdre tous mes pouvoirs, certes, mais ce n’est pas grave. Pour arrêter mes transformations, je pourrais demander à Klaus de devenir Hybride, mais je ne veux pas être asservit à lui comme Wayne l’est, et je ne veux pas devenir à moitié vampire.

« Je sais que si je ne la trouve pas ou que si ça marche pas ou que autre, je serais déçu June, mais je peux tenter. Et si on la trouve et que ça marche, je n’aurais plus à me transformer et je ne vivrais plus avec la crainte de m’enfuir de cette cave. »

Dis-je en la regardant, pour ensuite aller m’asseoir à ses côtés sur le lit, et la prendre contre moi. Je dépose un baiser dans ses cheveux délicatement.

« T’imagine même pas combien je suis content que tu ai prise ta décision. »

Ah ça c’est sûr, je suis plus qu’heureux. J’attendais tellement le jour où June viendrait emménager avec moi.

« Aller t’as d’autres cartons à déballer . »


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Sam 25 Jan - 22:08



I'm coming home
Max s'est toujours montré très conciliant envers June, tenter de la rassurer même quand ce n'est pas évident et qu'elle ne veut rien entendre, si tous ses proches pouvaient s'accorder sur une chose ça serait sans doute sur sa tête de mule. Il a ce don que peu ont, l'apaiser, elle en oublierait presque ses propres tracas. Finalement, il se réjouit de la décision qu'elle a prise, puis désigne l'un des cartons restant qu'il faut qu'elle l'ouvre. Son regard se pose immédiatement sur ce dit carton, sur son écriture régulière aux jolis arrondis. Après avoir lâché un sourire et dans un élan de motivation, June se lève du  lit, avance de quelques pas avant de s’agenouiller devant le carton, Carter l'ouvre rapidement, ce n'est que des affaires de bureau, des choses qu'elle avait retiré des tiroirs , il y avait entre autres des stylos, mais de nombreuses photos et ses dessins, ceux que personnes ne connaissaient, faut dire que son côté artistique June l'avait mis de côté à son retour de la Nouvelle Orléans. Elle fait deux tas en silence un de photo principalement celle qu'elle avait récupéré de Logan et sa mère et ses gribouillis de carbone.  « Je... je sais pas où mettre ça... J'ai l'impression que je ferais mieux de tout jeter à la poubelle. » Elle aimerait faire une croix sur ce passé un peu sombre, morbide et totalement glauque, mais il lui est impossible de se dire qu'il faut tout oublier, effacer agir comme si de rien était. « J'aurais peut-être du tout laisser là bas, dans sa chambre. » June saisit l'une des photos, elle semble tellement jeune dessus, c'est bien avant la Nouvelle Orléans, bien avant Max, ce n'est sans doute pas la plus jolie photo d'elle et Logan, le cadrage reste à désirer, elle se range dans cette ligne des photos prise à bout de bras. Si on regarde de plus prêt, June est même en pyjama. Ça contraste tellement avec ses dessins, des cauchemars, elles les trouvent immondes, informent et terriblement loin de tout ce qu'elle voit les nuits. En bougeant, elle fait voler en éclat ses piles pourtant si bien aligné auparavant. Fébrile, tremblante, elle tente de tout ramasser rapidement, tombe sur une seconde photo, inclinant la tête sur la droite, l'air intriguée, les yeux légèrement plissée. Elle attrape la photo du bout des doigts pour la regarder d'un peu plus prêt, c'est une des rares photos de Max qu'elle a, d'ailleurs June ne sait même pas pourquoi elle en a si peu de lui, certainement parce qu'elle avait rangé son appareil et ne prenait presque plus de photo tout court. « C'est le week end à la Nouvelle Orléans. Tu dormais, moi non... »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Lun 27 Jan - 17:29



 I'M COMING HOME


Je n’ose même pas imaginer la réaction que la famille Carter a eu à l’annonce du déménagement de June chez moi. Qu’elle quitte la maison familiale n’est pas réellement le problème je pense, c’est surtout moi le problème. Le fait qu’elle vienne vivre chez un loup. Le fait que je puisse la blesser durant une nuit de pleine lune. Mais bon je ne compte pas la blesser, je compte tout faire pour ne pas m’échapper de ma cave pour éviter de la blesser. Bref, je lui dis qu’il lui reste encore un carton à ranger dans ma chambre, et elle vient à s’en occuper, après avoir trouver le courage de se lever de mon lit. Je reste assis sur mon lit, la laissant ouvrir son carton, en sortant des photos et des dessins. Je fronce les sourcils, me levant pour m’approcher d’elle. Je la vois saisir une photo sur laquelle y apparaît Logan et elle-même. Je me mords la lèvre inférieure, posant ma main sur son épaule.

« Non tu peux très bien mettre ça ici, c’est notre chambre, tu y mets tes photos, tout comme j’ai les miennes. »

Elle vient ensuite à faire un mouvement et tout tombe par terre. Je me baisse en mettre temps qu’elle pour pouvoir l’aider à tout ramasser et rassembler. Mais je viens à la voir avec une photo, de nous, enfin du moins de moi, endormi. Je fronce les sourcils, ignorant qu’elle m’avait prise en photo lorsque je dormais.

« Alors comme ça mademoiselle Carter me prend en photo quand je dors ? »

Je souris amusé, déposant un baiser sur ses lèvres rapidement, pour ensuite terminer de tout ramasser, et me relever. J’avais quelques photos dans ma chambre, dont au moins un avec mes parents et une autre avec June. J’en ai encore d’autres, posé sur le bureau ou accroché au mur.

« Accroche ce que tu veux. Le reste, on peut le ranger dans l’armoire. »

Je lui souris en la regardant, pour ensuite retourner m’asseoir sur mon lit. Ca ne me dérange pas du tout si June veut mettre quelques photos de sa famille dans la chambre, au contraire je peux comprendre, je l’ai moi-même fais. Je viens à récupérer la photo que j’avais sur ma table de nuit.

« Regarde celle-ci c’était quand t’es rentrée de la Nouvelle Orléans. »

Je me lève pour la lui monter, c’était une photo de nous deux que j’avais mis avec mon portable. Lorsqu’elle était rentrée à Mystic Falls, j’avais été plus qu’heureux après des mois de séparation.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Dim 9 Fév - 21:03



I'm coming home
Lorsqu'elle s'était mise à ramasser toutes les photos et une partie de ses dessins qu'elle avait au préalable parfaitement aligné, June s'était retrouvé avec les mains tremblante, s'empresser de tous ramasser aussi vite qu'elle pouvait sans parvenir à faire un tas qui lui convenait. C'était la photo de Max à la Nouvelle Orléans qui avait réussi à la calmer, ainsi que la main qu'il venait tout juste de poser sur son épaule, finalement il s'était baissé pour regrouper les photos restantes, embrassant rapidement ses lèvres tout en se moquant gentiment d'elle. Max s'était relevé, le temps pour lui de prendre une de ses photos personnelles afin de la montrer à June, il disait que c'était à son retour de la Nouvelle Orléans, après une longue année d'absence forcée. Elle se souvenait encore le jour où on lui avait annoncé son départ, la mobilité de sa jambe droite laissée encore à désirer, mais était suffisante pour qu'on puisse la délocaliser. Ça l'avait rapproché de son père certes, mais ça avait été inutile au sujet de sa relation avec Maxwell. June regarde la photo d'un peu plus prêt. « Tu aurais pu choisir une photo où on a une meilleure tête que celle là ! » C’est vrai qu'à y regarder de plus prêt cette photo n'était pas sans doute celle qui leur rend le plus justice, mais ils étaient heureux, tellement heureux, ça se voyait sur leur visage. « Cette époque me semble... tellement lointaine. » Pourtant cela n'avait qu'à peine deux ans ni plus ni moins, la mort l'avait poussé à grandir trop vite, trop brutalement, l'avait sorti de son cocon qu'elle regrettait désormais. Elle songeait des fois à repartir avec Max en week-end, même en vacances, avec seulement un sac sur le dos et tout plaquer pour une durée limité. June finit par se relever frotte ses mains sur son jean avant de ranger ses dessins dans le carton qu'elle vient à ranger dans l'armoire puis vient à récupérer sa petite -pas si petite que ça- pile de photo qu'elle vient à ranger dans un tiroir. « Je sais pas encore où les mettre alors en attendant que je me décide à les accrocher... » Finalement, June retourne sur le lit, son lit, pour s'y allonger, plaçant momentanément ses mains derrière sa tête. « Quand on rentrera de ce voyage pour la cure... Qu'on l'ait ou pas, que ça se passe bien ou pas, je veux qu'on bouge de Mystic Falls, prendre des vacances ou je ne sais quoi. Je veux changer d'air qu'on soit que tout les deux, et je sais pas moi qu'on achète un chien, un gros chien... Ou un poisson rouge si t'aime pas les bêtes à poil ! »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Dim 9 Fév - 22:56



 I'M COMING HOME


Je m’étais accroupie pour l’aider à ramasser les photos et ce qu’elle avait dessiné. Il faut avouer qu’elle était plutôt doué. Elle m’avait montré une photo de moi où je dormais lors de notre week end à la Nouvelle Orléans. Je m’en souviens encore, ça avait été un fabuleux week end, malgré qu’on ai rencontré des vampires que nous avons tué au passage. Je m’en souviens, mais j’ai l’impression que ça fait des années, certainement parce que notre couple est devenu plus mature, parce que nous avons grandis tous les deux, nous avons gagné en maturité. C’était certainement dû à mon emménagement, et malgré tout la mort de madame Carter et de Logan avait rendu June plus mature aussi je pense. Enfin après tout, nous saurons jamais comment elle aurait été sans cet événement désastreux. Je l’aide à tout ramasser pour ensuite me relever, et lui dire de se mettre à l’aise dans la chambre, ça ne me dérangeait pas d’avoir des photos de la famille Carter. Après tout nous sommes en couple, et j’accepte entèrement sa famille. Elle allait bien devoir vivre avec en photo mes parents, et surtout ma mère. Ma mère qui a toujours un peu de mal, mais qui l’accepte petit à petit, qui commence à se rendre compte que June me rend heureux et épanoui. Je lui montre la photo de nous que j’avais et je souris amusé en entendant sa remarque. Personnellement je nous trouve beau dessus. Certes, nous avons grandis, nous avons changé depuis cette photo, mais je l’adore, elle me rappelle toujours à quel point j’avais été aux anges lorsque June était revenu de Nouvelle Orléans. Heureusement que Chloé avait été là pour nous organiser des soirées webcam où nous avons pu échanger quelques paroles et nous voir. J’hoche la tête alors qu’elle me dit que cette époque lui semble lointaine, oui elle a raison. Je la laisse aller s’asseoir sur le lit, après qu’elle ait rangé les photos dans un tiroir, décidant d’attendre avant de les accrocher. Oui après tout elle a tout son temps. Je viens à la rejoindre sur le lit, m’allongeant à ses côtés. Elle m’annonce qu’après le voyage pour la cure, elle veut partir de Mystic Falls pour lui changer d’air et qu’elle veut même un chien, ou un poisson rouge. Je souris amusé en la regardant.

« Toi tu veux un gros chien ? Faut pas me le dire deux fois, j’adore les chiens, encore plus les gros »

Je préfère les gros chien qu’au petit, parce que les petits passent leur temps à aboyer. J’avoue que j’ai toujours voulu avoir un chien, mais mes parents n’ont jamais vraiment été pour. J’imagine déjà durant les pleines lunes si nous avons un chien. Il risque d’avoir peur en entendant des grognements ou des hurlements de loups provenir de la cave. Mais bon c’est une chose auquel il allait devoir s’habituer, tout comme June aussi. Elle allait certainement m’entendre crier au début à cause de la douleur, et les cris laisseront place aux hurlements de loups.

« Et pour cette idée de vacances, je suis entièrement d’accord, ça nous fera du bien de bouger d’ici, de voir autre chose. Et le mieux serait d’aller dans une ville où le surnaturel n’y ai pas, ou un pays où il y en a très peu. »

Du surnaturel, on en voit tous les jours, et ça nous fera pas trop de mal de vivre dans une ville où il n’y en a pas. Après faudra que je m’arrange avec mon patron mais surtout avec les pleines lunes. Hors de question, qu’on y aille si la pleine lune est au rendez vous. De toute façon, June ne prendrait pas ce risque aussi.

« Qu’est ce que ta famille a dit quand tu leur a dis que tu venais ici ? »

Demandais-je finalement en la regardant. Je suis sûr qu’ils doivent encore plus me détester, déjà qu’ils ne me portent pas dans leur cœur.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mar 11 Fév - 16:39



I'm coming home
June ne rigolait pas lorsqu'elle disait vouloir un chien et même partir en vacances. Ses dernières années étaient passées trop vite sans qu'elle ne puisse avoir le temps de profiter ni même de se construire un avenir, après la mort de sa famille, elle avait plaqué ses études pour finalement rejoindre l'entreprise familiale Carter, en même temps en l’absence de son père elle et Lukas ne pouvait pas lâcher leur unique revenu, puis cela l'avait empêché de faire des conneries et de devoir appeler Scarlett pour qu'elle vienne payer sa caution, parce que oui, June n'aurait certainement pas appeler Max encore moins Lukas. L'armurerie l'avait occupé un certain temps, son père étant de retour, elle n'avait plus à s'inquiéter de la boutique et plus faire attention à elle. Sans cette histoire de cure, Carter aurait sans doute entraîner Max en vacances dans la semaine à venir, mais voilà il avait tellement fait pour elle qu'elle ne pouvait pas se résigner à être égoïste une fois de plus. Alors, Maxwell lui demande si elle est sérieuse au sujet du chien et qu'elle n'avait pas à lui répéter deux fois puisqu'il voulait un gros chien également. « Bah oui, un gros chien. Ça a besoin de faire du sport, je pense qu'avec un loup et une chasseuse on a de quoi le fatiguer. Puis honnêtement. Tu me vois, moi, avec un petit chien ? » Avec un tel animal elle aurait de quoi perdre toute sa crédibilité de grosse dure de la famille Carter. L'idée de vacances semblent réjouir Max par la même occasion, s'éloigner un peu du surnaturel ne pouvait être que bénéfique pour les deux jeunes adultes. June n'avait connu que ça ou presque et pour sûr elle en oublierait presque ce que c'est que d'avoir une vie normale. Lorsque Max reprend la parole c'est pour demander la réaction de la famille Carter quand June leur a annoncé son déménagement. Elle se tourne du côte où se trouve Max, mais baisser les yeux et joue nerveusement avec l'un des plis de la couette. « Tu sais, je ne suis pas la personne avec le plus de tact au monde. Disons que... J'aurais pu trouvé une autre façon de l'annoncer et dans un meilleur moment. » Elle avale difficilement sa salive avant de reprendre. « J'ai annoncé ça en pleine réunion familiale. Après le retour de Aaron et de mon père. J'ai balancé ça en plein milieu de la conversation... Il y a deux ou trois jours. » Sa notion du temps pouvait se montrer abstraite, elle sait qu'elle ne leur a pas laissé beaucoup de temps pour digérer la nouvelle et de faire tous ses cartons. «  Mon père a exactement dit : Tu n'iras pas chez Maxwell, June. Autant me couper les deux bras que d'accepter que ma fille vive sous le même toit qu'un loup qui a déjà trop d'importance à ses yeux. . Bon, il a toujours ses deux bras, donc je pense qu'il l'a plus ou moins accepté hein... C'est fou après presque trois ans de relation, j'ai l'impression qu'on a pas avancé d'un millimètre dans la phase d'intégration. Mais, Scarlett a plaidé en ma faveur ! Contre toute attente d'ailleurs. »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mer 12 Fév - 21:33



 I'M COMING HOME


J’avoue que je suis assez surpris d’apprendre que June voudrait un chien. Mais bon je ne vais pas refuser cela, moi qui ai toujours voulu avoir un gros chien. De toute manière, si June ne me l’avait pas dit, j’aurais fini par craquer pour pouvoir en acheter un.

« Avec un petit chien ? Non du tout. »

Ah ça c’est sûr, et moi non plus je ne m’imaginais pas avec un petit chien. Non non ça n’irait pas. Je préfère largement les gros, avec qui on pourra jouer quand il sera encore petit. Enfin bref, il allait aussi devoir s’habituer à entendre des grognements de loups garous lorsque je serais dans la cave à me transformer. Je m’étais installé à ses côtés sur le lit, m’allongeant, pour ensuite me tourner vers elle. Avoir un chien nous permettra d’avoir de la compagnie, lorsque je serais au travail le soir et que June sera à la maison et inversement. J’avais finis par lui demander comment sa famille l’avait pris lorsqu’elle leur avait annoncé son emménagement chez moi. Je suis quasi sûr qu’ils l’ont mal pris, enfin surtout son père et Aaron, après peut être que Lucas le prendra mieux, je l’ignore. Je souris amusé alors qu’elle me dit qu’elle n’est pas une personne avec beaucoup de tact, oui elle a tendance à annoncer ces choses comme ça, sans que la situation soit favorable. Je la connais. Elle m’annonce qu’elle a dit cela en plein milieu d’une réunion de famille, au retour de son frère et de son père. Ce qu’elle me dit ensuite me fait sourire amusé sur le coup par rapport aux paroles de son père. Mais ce qu’elle me dit à propos de Scarlett. Sa cousine a pris son parti ?Je ne comprends pas, sa cousine qui est contre moi à la limite.

« Ta cousine ? Plaidé en ta faveur ? J’ai du mal à y croire. »

Ah ça c’est sûr, après tout elle ne m’a jamais réellement apprécié donc bon j’ai vraiment du mal à y croire. Y aurait fallu que je l’entende de moi-même. Je m’approche d’elle pour la prendre dans mes bras, déposant un baiser sur ses lèvres rapidement.

« Moi aussi June j’ai l’impression qu’on a pas avancé. Je pensais être en bonne voie quand Lucas m’a accepté et lorsque mon père t’as accepté, mais avec le reste de ta famille, ils arrivent toujours pas, j’essaye de faire des efforts pourtant. Concernant ma mère, elle commence petit à petit à t’accepter, elle a vu à quel point j’étais mal quand t’étais au plus bas, j’étais malade de te voir comme ça, et elle a réalisé à quel point je t’aime, elle m’a promis de faire des efforts, et elle veut t’inviter lors d’un repas. »

Bon je sais que ce repas ne réjouisssais pas June, mais bon si c’est pour que ma mère l’accepte et l’apprécie un peu, c’est utile. Tout ce dont je voulais c’était de voir les deux femmes que j’aime bien s’entendre, parler sans s’engueuler ou autre. Je veux passer des repas de famille tranquille, dans la joie et la bonne humeur.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Dim 16 Fév - 13:47



I'm coming home
Un gros chien, oui ce n'était pas une mauvaise idée, hyperactifs qu'ils sont, June et Max serait vite venue à bout un chiwawa. Max vient alors à la rejoindre sur le lit tandis que June s'affaire à expliquer la réaction de sa famille quant à son déménagement. Elle sait très bien qu'elle ne l'a pas annoncé de la meilleure façon qu'il soit, que ça avait plutôt été mal pris du côté Carter, ce qui était plus que compréhensible, elle même n'avait pas supporter de voir Lukas emménager avec Chloé bien qu'elle adore la jeune femme désormais. La réaction de Max ne se fait pas attendre quand elle avoue que Scarlett avait plaidé sa cause dans cette histoire de déménagement. Un peu comme June quand elle l'avait entendu lors de la réunion de famille. Faut dire que Scarlett n'était pas du genre à porter Max dans son cœur même si elle faisait des efforts malgré tout. « Je sais ! Scarlett est ce qu'elle est mais elle n'a pas un mauvais fond. Elle est maladroite et socialement compliqué, mais voilà, c'est l'une des rares Carter à comprendre ou du moins à essayer de comprendre. » Dure à croire que June dise une telle chose, vu le passé commun qu'elle avait avec sa cousine. Elle était loin de la porter dans son cœur il y a encore un an, comme quoi tout était voué à changer, parfois même dans le bon sens.
Finalement, June s'exprime sur l'avancée de leur relation, du moins l'acceptation de leur couple dans leur famille respective. Si les Carter ne voyait pas sa relation avec Max d'un très bon œil, Maman Walker pensait de même lorsqu'il s'agissait de June. Max ne peut qu'approuver ce qu'elle venait de dire, mais lorsqu'elle pensait qu'il s'arrêtait là, il continue évoquant le fait que sa mère désirait un repas. Ce genre de repas que June avait réussi à esquiver jusqu'à présent sauf lors de l'anniversaire de son propre père.  June s'écarte des bras de Max, se redressant vivement sur le lit. « Mais... Je suis l'une des personnes les plus instables émotionnellement en ce moment. T'es sûr que c'est une si bonne idée que ça ? » Elle croise ses jambes, adaptant la position du lotus et grattant du bout des doigts le tissue de son pantalon. « Si elle évoque ma famille ça va être une totale catastrophe dans tous les sens du terme. »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mer 19 Fév - 12:52



 I'M COMING HOME


Voilà j’avais déjà hâte d’avoir ce chien. J’ai déjà ma petite idée dessus. Elle veut un gros chien, moi aussi, cependant je le veux bébé, je veux un chiot, pour le voir grandir, jouer avec lui. Je pense que je risque de redevenir un vrai gamin avec ce chien. Bon ça ne changera pas de d’habitude c’est sûr, mais n’empêche que je veux un chiot. Je ne pense pas qu’il sera malheureux, je suis sûr que June et moi en prendrons soin. Tout le monde l’adorera, j’en suis sûr, après tout qui ne serait pas sensible à la bouille d’un chiot ? Personne. Personne j’avais déjà hâte d’aller en acheter. Je sais que ça coûte chère, mais je suis prêt à mettre mes économies, et puis l’argent que mes parents me versent tous les mois, il y a moyen que je m’en sorte financièrement. Bref, je suis ensuite assez surpris que Scarlett ai pris la défense de June. C’est assez surprenant de sa part, elle qui n’a jamais pu me voir en peinture. Elle n’a jamais su m’accepter, parce que je suis un loup garou, mais bon je vois qu’il y a peut être des efforts de son côté. Si elle avait été du côté de June, c’est qu’elle acceptait que celle-ci vienne vivre avec moi et qu’elle quitte le domicile familiale. J’hoche la tête en la regardant. Finalement je suis content que Scarlett change son avis et qu’elle essaye de comprendre. Finalement j’avais dis à June que ma mère voulait organisé un repas et qu’elle était évidemment invité. Je la regarde se redresser sur le lit, et je me relève à mon tour aussi. Je passe ma main sur son bras, hochant la tête de haut en bas.

« June, elle est consciente de ce que t’as vécu, elle ne dira sur ce sujet. Elle m’a vu June. Elle a vu dans quel état j’étais quand t’allais au plus mal. Elle a vu qu’entre nous c’était fort. »

Je suis sûr que ça pourrait bien se passer. Ca ne serait peut être pas le plus joyeux des repas de familles, mais j’espère qu’elle se fera dans la bonne ambiance tout de même. Je passe mes mains sur ses joues pour l’embrasser tendrement.

« Mon père sera là pour la remettre en place si jamais, mais je te promets que ça se passera bien. »

Lui assurais-je en souriant légèrement. Je redépose un baiser sur ses lèvres par la suite, pour ensuite me rallonger sur mon lit, l’entrainant avec moi et dans mes bras. Nous allons avoir de tonnes de moments comme ça en amoureux. J’étais vraiment heureux qu’elle ait pris cette décision. Je n’allais plus pouvoir me séparer d’elle.

« Bon alors dit moi, tu veux quoi comme gros chien ? Un chien qui ressemble à un loup, comme ça pour les pleines lunes t’aura l’impression que c’est moi. »

Je rigole doucement à ma connerie en la regardant droit dans les yeux. Je sais que les husky ressemblaient légèrement à des loups et je pensais à ce genre de chien, à long poil, mais plus que mignon, surtout petit.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Jeu 20 Fév - 18:52



I'm coming home
« Qu'elle le sache c'est une chose, qu'elle fasse attention s'en est une autre. Même sans méchanceté le sujet peut venir sur le tapis, évoquer mon emménagement, qu'elle mentionne Lukas, Aarön ou mon père... » Les Carter n'étaient pas connus pour leur sang froid et leur incroyable patience, une simple réunion de famille avait bien poussé June a faire ses bagages, le décès avait fait partir son père aux quatre coins du monde sans qu'il ne donne aucune nouvelle pendant plus de 4 mois. Un Carter ne connaît pas le juste milieu et ça June en était parfaitement consciente, déjà que sa belle-mère ne la portait pas dans son cœur, si en plus de sa la cadette de la famille vient à avoir une crise de nerfs en plein dîner, les choses ne risquaient pas de s’arranger. « Même ton père, aussi adorable soit-il, une gaffe est si vite arrivée et un Carter si vite énervé... Je fais quoi moi dans ce cas ? J'ai pas envie de donner une raison de plus à ta mère pour qu'elle me déteste. » Avant même qu'elle ne sorte avec son fils, madame Walker avait regardé June de travers lorsqu'elle l'avait vu chez eux, dans la chambre de Max, il ne s'était pourtant rien passé, alors lui annoncer qu'elle vivait désormais avec son fils ne devrait pas la réjouir. Max l'avait de nouveau embrassé, l'attirant par la même occasion sur lui, changeant de sujet au passage. Le futur chien reprenait le cœur de la discussion et June pouffa de rire lorsque Max expliqua qu'il pourrait prendre un chien ressemblant à un loup pour qu'il lui rappelle Max les nuits de pleine lune. « Les seuls chiens s'apparentant le plus à un loup sont les Husky. Il faudrait qu'on l'ait bébé, pour qu'il s'habitue aux cris. On devra le dresser aussi ! Puis, je resterais pas là toute la nuit tu sais, juste le temps de m'assurer que tu ne vas pas te sauver et dévorer notre adorable chien et les voisins. » Un chien apportait forcément de lourdes responsabilités, June ne se voyait pas prendre un animal si c'est pour le laisser se débrouiller seul. De plus ça lui ferait un peu de compagnie puisque son père étant de retour, June n'a aucune idée de si elle va pouvoir travailler autant dans la boutique. Prise d'une subite illumination, June se redresse et vient à passer une jambe de chaque côté de Max afin de s’asseoir sur lui, posant ses mains à plat sur le haut de son torse. « Oh ! J'entraînerais notre chien pour qu'il soit de mon côté comme ça quand on chahutera j'aurais une chance en plus de gagner. Par contre, il est hors de question qu'il dorme avec nous ! Je partage mon lit avec une bête à poil et tu as déjà pris cette place ! »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Lun 24 Fév - 19:31



 I'M COMING HOME


Je sais à quel point un repas de famille peut être stressant, je vais moi-même être stressé, de peur que ça se passe mal entre June et ma mère. Je sais que ma mère ne l’apprécie pas, mais je sais aussi qu’elle fait des efforts, qu’elle a réalisé à quel point June comptait pour moi. Lorsqu’elle a perdu sa mère et son frère, j’étais moi aussi au plus mal de voir June se laisser détruire, refusant de m’écouter, refusant d’aller de l’avant. Ma mère a réalisé que j’étais très attaché à la chasseuse. Donc le mieux c’est de faire un repas de famille pour que ma mère apprenne à l’apprécier pour ce que June est. Il n’est pas seulement une chasseuse, non bien au contraire, June est quelqu’un de formidable, après tout je suis amoureux d’elle, donc je ne vais pas dire que la brune est quelqu’un de mauvaise.

« Ca va bien se passer June, on évitera de parler de famille, ok ? »

J’avais réellement besoin que ma mère et June s’entendent au moins un minimum. June est la femme de ma vie mais ma mère aussi, donc j’ai ce besoin et ça peut se comprendre, non ? J’ai toujours été proche de ma mère, plus que je ne le suis avec mon père. Je sais que si quelqu’un fait du mal à la mère, il risque de le payer très cher. J’avais dis à June de ne pas venger la mort de sa mère, mais je sais que j’aurais fait la même chose. J’aurais voulu me venger et tuer cette personne. Donc je pouvais comprendre l’envie de vengeance de June. Bref, c’est du passé désormais, elle a réussit à se reprendre en main. Je l’avais attiré sur moi, durant le baiser alors que je remettais le sujet du chien en avant. J’avoue que je suis contente qu’elle accepte qu’on ai un chien avec nous. Elle me dit que les seuls chiens qui ressemblent à un loup sont des husky et j’hoche la tête, très contente d’apprendre cela. C’est bien cette race de chien que je voulais. Evidemment il faudra qu’on l’ai petit pour qu’il s’habitue à nous, qu’il s’habitue au fait qu’il va entendre des cris les nuits de pleines lunes. Je viens à rigoler lorsqu’elle dit qu’elle l’entrainerait pour qu’il soit de son côté lorsqu’on se disputera. Et après elle me dit qu’il est hors de question qu’il dorme avec nous parce qu’elle a déjà un bête à poil à ses côtés.

« Tu viens réellement de dire ça ? »

Demandais-je en rigolant, venant jusqu’à inverser les positions, me plaçant au dessus d’elle, la bloquant pour ne pas qu’elle inverse les positions une nouvelle fois. Bon je sais que je suis un loup garou mais quand même, je suis pas poilu sous ma forme humaine, heureusement d’ailleurs. Si j’étais aussi poilu humain et en loup garou ça serait inquiétant.

« Je lui ferais comprendre avec mon instinct de loup que c’est moi le patron. »

J’éclate de rire en la regardant, venant à l’embrasser tendrement. Le pauvre chien, il n’est pas encore parmis nous, qu’on prévoit des plans avec lui.

« Quand il sera bébé il pourra dormir avec nous, il aura peur tout seul. »

Je rigole une nouvelle fois en la regardant.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mar 25 Fév - 20:46



I'm coming home
June n'argumenta pas plus sur cette histoire de repas de famille, ce n'était pas le sujet qui l'enjouait le plus, au contraire. Alors, elle préfère continuer de s'avancer sur le sujet du chien, de leur futur gros chien, si toutefois, June adorait les animaux, elle mettait un point d'honneur à ne pas dormir avec, elle se justifie en disant qu'elle partageait déjà son lit avec une bête à poil et que cela lui était suffisant. La chasseuse est bien consciente que, non Max n'est pas une véritable bête à poil du moins pas la plupart des nuits dans le mois. Quoi qu'il en soit Max rit à la remarque, demandant si June avait bel et bien dit ça. Pas le temps de répondre que Max tourne, change de position sans qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit contre. June aurait voulu inverser une nouvelle fois les rôles, mais Max joue de son corps pour la maintenir le dos contre le matelas. Il vient a expliqué qu'il lui montrera qui sera le chef à la maison avant de venir l'embrasser. « Ah, parce que tu crois que ça va être toi le patron ? Désolé Max, chez nous ce sont les femmes au pouvoir, crois pas que je vais me laisser marcher dessus par un loup et un Husky. Négatif ! » Elle s'était mise à rire à son tour, reproduisant le même schéma que Max quelques secondes auparavant, soit rire et venir l'embrasser. Max reprend la parole, remettant le sujet de où dormira le chien. June préfère le voir comme ça, presque insouciant de ce qui peut potentiellement leur arriver, les dernières discussions avaient été si lourde en propos que June en avait presque oublié dont s'articuler une conversation normale. C'est vrai, où qu'elle aille tout finissait par revenir sur ce drame familiale qui a touché les Carter et voilà qu'après avoir passé plusieurs mois en apnée, elle réussissait à respirer de nouveaux. Ce chien, son emménagement, tout semblait être une bénédiction comme si enfin, June Carter faisait les bons choix. « Tu veux vraiment le laisser dormir avec nous ? Il va jamais comprendre qu'on le vire du lit quand il sera plus grand. En plus il va se mettre entre nous deux je suis sûre. On a pas d'enfant, je viens d'emménager, laisse-nous le lit pour rien que pour nous deux ne serait-ce qu'un petit peu. J'ai pas des nuits très calmes en ce moment... » En faite, elle n'avait pas eu de nuit calme depuis un bon moment, malgré tout les cauchemars n'avaient pas encore cessé, à ce demander s'ils cesseront un jour. Enfin, June ressaye d'inverser leurs positions et l'essai est même concluant. « D'ailleurs, je veux aucune arme dans la chambre, sauf si c'est sous clefs, au cas où... » Si ses premières nuits avaient été agité, June n'avait pas encore planté accidentellement quelqu'un et ne préférait pas tenter le diable. « T'es sûr que tu veux toujours de moi chez toi ? Parce que une fois tous les cartons déballés, je ne compte pas repartir ! » Un sourire au coin des lèvres, elle vient à se pencher pour l'embrasser de nouveau.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Ven 28 Fév - 21:34



 I'M COMING HOME


J’avais inversé les positions pour que je me retrouve au dessus de June, et je la bloque pour éviter qu’elle reprenne le dessus, sachant très bien qu’elle aime bien avoir le dessus sur moi de temps en temps. Je lui avais dis que j’arriverais à faire comprendre à notre chien que je suis le patron de la maison. Mais elle me dit que ça ne marchera pas comme ça, parce que dans le famille Carter ce sont les femmes qui sont au pouvoir, et qu’elle ne se laisserait pas marcher dessus par un chien et un loup. Je rigole légèrement, alors que je secoue la tête. Non non ça ne marchera pas comme ça. Enfin il n’y aura pas vraiment de patron, et puis ça sera plus simple. Il faudra juste se partager les tâches. Une chose de sûr, je ne laisserais pas June faire à manger, à moins de finir intoxiquer. Même des pâtes, elle a failli les rater, donc je ne préfère pas lui en demander plus. Surtout que je me débrouille pas trop mal en cuisine, donc elle a de la chance. Bon je dis pas que mes repas sont tous les jours équilibrés, parce que des fois quand j’ai la flemme de cuisiner, j’appelle la pizzeria pour qu’ils me livrent une bonne pizza.

« Seulement de temps en temps… Il nous fera des papouilles et on lui fera aussi. »

Après c’est sûr pas tous les jours, parce qu’il ne faut pas qu’il s’y habitue, il faut qu’il comprenne que dormir avec nous ne sera pas fréquent, surtout quand il sera grand et gros, là ça sera impossible, il prendrait trop de place, alors que bébé, il sera tout petit et tout mignon. June finit par réessayer d’inverser les positions et elle finit par y arriver. J’avais deserrer la prise que j’avais sur elle pour la laisse prendre le dessus sur moi. Elle me dit qu’elle ne veut aucune arme dans la chambre sauf si c’est sous clefs, enfermé quelque part. Sur ce point nous sommes d’accord. De toute façon je n’ai aucune arme dans ma chambre et puis j’en ai pas énormément, vu que je ne suis pas chasseur à la base. Je suis un loup, donc je saurais me défendre en cas de besoin. J’hoche la tête en la regardant avec un sourire aux lèvres. Elle me demande finalement si je veux toujours d’elle.

« Evidemment que je veux de toi June, pour toujours et à jamais. »

Je me mords la lèvre inférieure, pour ensuite prolonger son baiser, passant mes mains dans son dos, même sous son tee shirt. Et voilà, j’allais pouvoir faire ça tous les jours désormais, et j’étais plus qu’heureux. Je romps le baiser pour la regarder droit dans les yeux. A peine séparer de ses lèvres que je redépose un baiser sur ses lèvres rapidement.

« Et si on déballait le reste de tes cartons pour que tu te sentes encore plus chez toi. »

Je lui souris, pour ensuite me relever, tout en la gardant sur moi, mes mains dans son dos. Je viens même à me lever, la portant par la même occasion. Heureusement que j’ai des muscles tout de même. Enfin ma conditions de loups m’aident énormément.

« Maintenant t’es chez toi, tu peux tout faire, sauf la cuisine, parce qu’à moins tu te sois amélioré, aux dernières nouvelles, tu avais eu du mal à faire des pâtes. »

Je rigole légèrement, je disais cela surtout pour la taquiner un peu.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Sam 1 Mar - 19:07



I'm coming home
L'amour est fait de concession, alors oui, elle céderait peut-être un peu concernant dormir avec leur futur chien. Pauvre bête pas encore membre à part entière du foyer que June et Max ont déjà prévu tout un tas de choses pour lui. June s'imaginait déjà avec, le promenant, jouant avec, le mettre dans sa poche lors se ses désaccords avec Max. Finalement, elle reprend le dessus, elle sait que max l'a plus ou moins laissé faire et heureusement puisque sinon sur un rapport de force pure, elle n'aurait jamais l'avantage, loup ou pas, elle est consciente que posséder un corps de fille est un désavantage dans cette situation, même si avec le temps, l'expérience charme, June avait su faire de son physique un certain avantage. Après tout, la majorité des fois où elle avait réussi à prendre le dessus avec Max  -sans qu'il ne la laisse volontairement gagner- c'est quand elle jouait de son corps.

Elle parle du fait qu'elle ne compte plus partir d'ici et que si Max revenait sur sa proposition d'emménagement c'était maintenant ou jamais car une fois l'intégralité des cartons défaits, June n'a pas pour objectif de les refaire, tout du moins, si pour partir seule. Après tout, peut-être qu'un jour ils achèteraient une maison plus grande même si pour l'instant celle-là était bien plus que suffisante pour eux deux. June prolonge le baiser qu'elle a commencé en sentant les mains de Max qui glissent sous son haut. Tout contre ses lèvres, Max vient à lui proposer d'ouvrir les cartons restant. June commence à réfléchir les cartons qui lui restent et alors qu'elle ne change pas le moins du monde de position, elle sent Maxwell bouger, s’asseoir sur le lit pour finalement se mette debout tout en continuant de porter June, d'une aisance assez déconcertante pour la jeune chasseuse. Par réflexe, elle enroule ses jambes autour de sa taille, glissant ses mains dans son cou. « Bravo, maintenant, t'as le droit de me porter jusqu'en bas. » Elle sourit de toutes ses dents, fière d'elle, après tout s'il avait pu la soulever du lit alors qu'elle l'écrasait avec ses misérables 57kilos il pouvait bien la ramener dans le hall de l'entrer sans grande difficulté, puis ça lui éviterait de se fatiguer dans les escaliers. Enfin, lorsqu'elle retouche le sol, c'est pour attraper l'un des deux cartons restant. Dire que sa vie tenait dans un peu moins de 10 cartons, 2 pour la chambre, un d'arme en tout genre, un de cuisine et salle à manger confondu. Les deux restants : un pour la salle de bain et l'autre contenant tout ce qu'elle n'avait pas réussi à caser dans les autres, le cartons bordel, qu'on ne vide jamais réellement, des livres, deux ou trois peluches, peut-être une balle du 9mn de son père qui s'est caché de dedans par hasard, le bibelot moche que tata a offert pour le 10 dixième anniversaire. June attrape le carton salle de bain, relativement encombrant, d'un geste plutôt maladroit, elle désigne de son pie droit le dernier carton restant. « Tu peux le monter dans notre chambre ? C'est tout un tas de connerie, moi je vais dans la salle de bain ranger ça. » Puis, elle entame l'ascension des escaliers, regardant du mieux qu'elle peut ses pieds pour ne pas louper une marche et dégringoler jusqu'en bas, la chute serait terrible. Sans trop d'encombres, elle arrive à destination, pose le carton au beau milieu de la pièce, puis pose ses fesses sur le rebord de la baignoire. À y regarder de plus prêt dans ce carton, il y a plus de médicament et d'accessoires de premiers soin que de produit de beauté. « J'ai récupéré une partie des outils médicaux de ma mère. Toi t'as pas ce soucis, si tu te coupes, tu cicatrices tout de suite, moi non... » Il ne lui faut pas une seconde de plus pour que son index droit ripe sur elle ne sait trop quoi, entaillant légèrement son doigt. « Et merde ! » lâcha-t-elle avant de porter son doigt à sa bouche.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Lun 3 Mar - 21:50



 I'M COMING HOME


Alors que June avait réussis à reprendre le dessus sur moi, je me décide d’aller continuer de vider ses cartons, pour qu’elle puisse se sentir enfin chez elle. Même si bon elle a toujours été en quelque sorte chez elle lorsqu’elle venait dormir ici, il manquait juste ses affaires. Je m’étais alors relevé pour pouvoir la porter, les mains sous les fesses pour pouvoir la soutenir. Elle me dit ensuite que j’allais devoir la porter jusqu’en bas. Et bien pour tout dire, ça ne me pose pas de problème, étant donné son poids de plume. Mais bon je pense que d’ici quelques semaines, elle aurait repris les kilos qu’elle a perdu à cause de sa non alimentation. Après tout je sais faire quelques trucs en cuisine, mais pas forcément des choses équilibré. Mais bon avec les exercices physiques qu’elle fait avec la chasse, elle peut perdre ce qu’elle mange. Enfin bref. Je redescends dans le salon où le reste de ses cartons étaient. Il en reste quelque un à ranger, mais bon elle devrait pouvoir faire ça en quelques minutes. Finalement elle me désigne un carton à monter dans notre chambre alors qu’elle s’occupe d’un autre pour le ranger dans la salle de bain. J’hoche la tête, venant prendre le carton dans mon bras pour monter les escaliers assez rapidement. J’avais cette chance d’être fort et ce carton ne pèsent rien pour moi, je ne ressens rien. Je le dépose dans la chambre pour ensuite la rejoindre dans la salle de bain, pour peut être l’aider à débarasser son carton. Je remarque qu’il y a principalement des outils médicaux, chose que je n’ai pas chez moi, c’est sûr. Je n’ai pas besoin de pansement ou autre, je guéris systématiquement dès que je me blesse.

« Et oui c’est l’avantage. »

Répondis-je en souriant amusé, pour ensuite hausser les épaules. Mais peu après, elle vient à se couper l’index. Je la vois ensuite mettre son doigt en bouche pour éviter que le sang ne coule.

« Haaan je le savais… T’es en réalité un vampire, t’aimes le sang. »

Dis-je horrifié pour ensuite rigoler en la regardant. Evidemment c’était histoire de la faire rire. Ca allait être comme ça tous les jours désormais. Je suis du genre à raconter des conneries dès que je le peux, et puis je pense que ça ne peut que faire du bien à June de rigoler un peu, sachant que ces derniers temps tout n’a pas été très rose dans sa vie.

« T’inquiète pas je t’en veux pas. »

Je souris amusé pour ensuite rire une nouvelle fois, pour ensuite déposer un rapide baiser sur ses lèvres. Je prends sa main dans la mienne, histoire de voir si elle était blessé de beaucoup ou pas. Mais ça allait, ça ne saignait déjà plus, et je souris. Je me lève pour récupérer les outils médicaux du cartons, pour les disposer dans le meuble que j’avais au dessus du lavabo. Une fois fait je l’aide à ranger le reste du carton. Une fois fini, je l’attire contre moi, pour examiner son doigt.

« Je pense que ce n’est pas si grave que ça, pas besoin d’hôpital. »

Je rigole une nouvelle pour ensuite aller l’embrasser tendrement.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mer 5 Mar - 19:21



I'm coming home
Difficile de croire que June est une excellente chasseuse alors qu'elle est plutôt du genre maladroite dans ses mouvements. Tout aussi difficile de croire qu'elle s'était destinée à suivre le chemin de sa mère dans les hôpitaux pour finalement finir vendeuse dans la boutique familiale. Lorsqu'elle vient à porter son doigt ensanglanté à sa bouche plus par réflexe stupide qu'autre chose, Max s'offusqua déclarant qu'elle lui avait caché sa nature de vampire depuis tout ce temps. « T'es bête... » Avait-elle alors soufflé doucement, peu après voir retirer son index de ses lèvres, elle avait fini par rigoler un peu plus qu'elle en avait l'habitude ses derniers mois. Max vient à rajouter qu'il ne lui en voulait pas pour sa fausse identité vampirique et l'embrasse avant de finir de vider le carton tandis que June avait récupérer un pansement. Il est plus rapide qu'elle ne le pensait en rangement ou alors elle avait été trop passive à le regarder faire qu'elle se rend compte que lorsqu'il l'attire contre elle pour regarder son index qu'elle n'a pas encore mis son pansement. Rassuré de voir que le sang avait presque cessé de couler et que par conséquent pas aucun intérêt à aller à l'hôpital. « Je serais pas allée à l'hôpital pour des points de suture tu sais... Je sais en faire. » Dit comme ça, cela ne semblait pas super rassurant. Quand on est Carter on s'écorche plus d'une fois avec un poignard, une flèche, que quelques sutures n'avaient plus rien de sorcier chez eux, puis avec le torse de Lukas lacéré par un loup il y a de ça quelques années, June n'avait plus peur de se lancer à recoudre sa famille s'il le fallait. « J'ai appris. Je suis peut-être nulle en cuisine tu sais mais je sais faire plein d'autre chose. Même des choses de filles ! » Elle s'éloigne un peu de Maxwell pour pouvoir mettre le pansement autour de son doigt, puis elle réduit la distance entre eux tout en passant ses mains dans son dos. « Je sais suturer et coudre, parce que vu le nombre d'accroc dans mes hauts. Je sais retirer les traces de sang les plus coriaces, donc niveau lessive je suis plutôt bonne. Puis j'ai même pas besoin d'un homme pour ouvrir le pot de cornichon ou une bouteille trop coriace. Je connais plein de remède miracle contre les rhumes. Puis si jamais un jour on a un enfant qui court partout et qui tombe, se cogne et s’égratigne, je sais remettre les articulations en place et je sais aussi faire disparaître les petits bleus en une nuit ! Mais savoir faire à manger n'a jamais été dans mon entraînements. » Un sourire triomphant sur les lèvres, elle vient à se hisser sur la pointe des pieds pour déposer un rapide baiser contre les lèvres de Max avant de laisse ses talons retoucher le sol.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mer 5 Mar - 22:26



 I'M COMING HOME


Elle me traite de bête, moi ? Alors déjà que je suis une bête à poil et maintenant je suis bête tout court. C’est vraiment pas gentil quand même, pas vrai ? Voilà je vais être un petit ami battu si ça continue. Bon ok je rigole, je sais que je suis bête, mais bon j’ai juste qu’une envie, la revoir sourire et rire de bons cœur grâce à moi. Et ça commence bien lorsque je lui dis que c’était un vampire vu qu’elle avait mis son doigt dans la bouche pour sucer le sang qui y coulait. Par la suite, je m’étais empressé de débarasser son carton pour tout ranger dans le meuble. Bon elle a bien fait de prendre des pansements et ce genre de choses, parce que j’ai la chance de ne plus me blesser, enfin je guéris directement, donc j’en ai pas besoin. C’est comme des médicaments, j’en ai aucun, alors que June peut très bien tomber malade. Je l’attire ensuite vers moi pour regarder son doigt et sourire en voyant que le sang n’y coulait plus. Elle me dit qu’elle n’aurait pas été à l’hôpital pour des points de suture parce qu’elle sait en faire. Bon en même temps je ne lui aurais pas dis d’aller à l’hôpital pour ça, pas pour si peu. Elle me dit ensuite qu’elle sait faire pleins d’autres choses autre que la cuisine, même des choses de filles. Je fais semblant d’être surpris pour ensuite rigoler légèrement. Semblant d’être surpris ou pas. Je ne l’ai jamais vraiment vu faire des choses de filles. Quelles filles iraient combattre des vampires lors d’un week end en amoureux à la Nouvelle Orléans ? Il n’y a que June pour faire cela, et c’est pour cela que je l’aime aussi. Une fille trop fille m’énerverait vite je pense. Une fille qui pense qu’à son maquillage et sa manucure, ça m’énerve plus qu’autre chose. Elle met son pansement pour ensuite revenir vers moi et me dire tout ce qu’elle sait faire et j’avoue que c’est déjà pas mal. Bonne au niveau lessive, ça tombe bien parce que moi et la machine à laver ce n’est pas l’amour fou. Elle sait ouvrir les pots de confitures et tout cela, c’est vrai que pour cela je n’ai aucune difficulté. Elle me parle même que si un jour on a un enfant, elle pourra le soigner si jamais il se faisait mal.

« J’essayerai de m’améliorer en cuisine, enfin pour faire un peu plus équilibré quand même et plus varié. »

Oui bon ça ne sera pas bien facile. Quoi que je pourrais très bien demander à ma mère, elle me donnerait avec plaisir des conseils. Je passe mes bras autour de sa taille pour pouvoir déposer un nouveau baiser sur ses lèvres. Moi concernant la médecine, je ne m’y connais pas du tout, je la laisserais faire. Si je la vois remettre les articulations en place, ça me donnerait presque le tournis.

« Alors comme ça tu penses déjà à notre peut être futur enfant ? »

Je souris amusé en la regardant droit dans les yeux. Bon déjà on va avoir un chien, pour un enfant on a un peu le temps tout de même. Pas que je n’en veux pas, mais je suis peut être un peu réticent. Un enfant. Ca voudrait dire qu’il aura le gêne de loup garou en lui, qu’il pourrait venir à déclencher sans le faire exprès et il subira ce que je subis tous les mois. Mon père avait été réticent aussi avec ma mère, mais une fois qu’il m’a eu dans les bras, il a changé d’avis.

« Non mais c’est bien que tu te débrouilles en soin comme ça, parce que c’est pas mon truc, je sais que faire à manger, on se complète plutôt bien, tu trouves pas ? »

Demandais-je en rigolant légèrement, pour ensuite retourner l’embrasser tendrement.


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mar 18 Mar - 15:32



I'm coming home
June n'avait très certainement pas grandit dans la famille la plus normale qui soit, avec une éducation commune aux autres enfants. Elle était déjà capable d'assembler un fusil alors que les autres filles de son âge portait un plus grand intérêt à faire des gâteau, de toute façon s'enfermer dans une cuisine pour faire à manger ne l'avait jamais vraiment passionné. Toutefois, l'entraînement Carter lui avait permis d'acquérir certaines compétences que jamais une fille dite normal aurait eu à son âge. June s'était alors mise à dresser une liste non exhaustive des choses qu'elle sait faire et qui s’apparente plus au domaine féminin, bon d'accord pas tant que ça ouvrir les pot de confiture et autre ne sont pas le domaine de prédilection des femmes en général. Un peu bêtement, elle mentionne que si jamais ils avaient un enfant un jour, elle pourrait le soigner sans trop de difficultés, un atout majeur faut le reconnaître. Max ne relève pas immédiatement, expliquant alors qu'il s'occuperait de la cuisine. C'est plutôt une bonne chose, voir même primordiale, puisque la cuisson des pâtes que peux faire June reste quand même approximative. Elle n'a pas le temps de répondre, que voilà que Max soulève de leur potentiel futur enfant. Alors qu'il soutient son regard June se pince les lèvres, hochant doucement la tête de haut en bas. « Disons que c'est une possibilité d'avenir qui me gênerait pas. » June avait longtemps pensé qu'un enfant serait de trop, qu'elle ne voulait pas infliger le même mode de vie qu'elle avait eu à un autre petit être qui n'avait rien demandé. Avec Max ça simplifiait tellement les choses. Priorité actuelle ou non, elle y avait songé, un peu plus lorsque son père était parti avec Aaron, encore un peu plus en apprenant pour Lukas et Chloé. « Je pense que ça serait une suite logique. On serait des parents supers bizarre mais je pense pas qu'on soit si nul que ça. » June n'avait pas eu l'expérience d'être la grande sœur mais à voir comme il lui arrivait de materner ses aînés, elle ne doute pas une seconde qu'un enfant puisse se sentir délaisser. Max, à ses yeux, était un peu comme elle. Ceci dit, plus elle parle plus elle a l'impression qu'elle lui demande de lui faire un enfant, ce qui est plutôt bizarre alors qu'elle avait simplement mentionné le fait qu'elle sache s'occuper de petits, notamment lorsqu'il s'agit de les soigner. June finit par quitter la salle de bain -qui de toute évidence n'est pas le meilleur endroit pour discuter- et se dirige vers le salon, s'asseyant sur ses jambes une fois dans le canapé. Elle se racle maladroitement la gorge avant de reprendre. « Enfin, c'est qu'une hypothèse d'avenir. »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   Mer 19 Mar - 23:22



 I'M COMING HOME


Alors comme ça June pensait déjà au futur, et nous voyait avec un enfant. Ca ne me gênerait pas si je n’étais pas un loup garou. Evidemment, si un jour nous avons un enfant, il aura tout comme moi, le gêne de loup garou et je ne veux pas qu’il subissent ce que je vis tous les mois. Mais bon d’un côté je pouvais me douter qu’un sujet ça viendrait un sujet de discussion. Ca fait plus de trois ans que nous sommes ensemble, elle vient d’emménager chez moi, la suite logique voudrait qu’on ai un enfant, voir même un mariage. Mais ce n’est pas dans ma priorité à vrai dire. Je me trouve encore trop jeune pour des enfants et un mariage à vrai dire. Mais bon tout arrive si vite en ce moment. Nous verrons bien et puis ce sont des choses à discuter ensemble. Je souris amusé lorsque June me dit qu’on serait des parents supers bizarres mais qu’on ne serait pas si nul.

« On verra bien quand ça arrivera. »

Dis-je en lui souriant, alors qu’elle vient à quitter la salle de bain pour rejoindre le salon. Je la suis, pour pouvoir m’installer sur le canapé, à ses côtés. Elle avait fini par me dire qu’il s’agit d’une hypothèse d’avenir. Elle n’a pas tort. Tous les couples finissent par avoir des enfants, donc c’est une hypothèse d’avenir comme elle le dit. Mais seul le futur nous le dira à vrai dire. J’hoche la tête pour ensuite aller l’embrasser. J’allais pouvoir faire ça tout le temps, dès que j’en ai envie, je pourrais l’embrasser, la prendre dans mes bras, enfin être toujours avec elle, et ça me fait plus que plaisir. J’ai besoin de June dans ma vie, c’est elle qui fait battre mon cœur depuis maintenant plus de trois ans. Il y a trois ans en arrière j’aurais jamais cru qu’on en serait là tous les deux, mais je ne regrette pas. Nous avions passé le reste de la journée et toute la soirée ensemble, notre première soirée chez nous, ainsi que notre première nuit chez nous. Evidemment elle était déjà venu passé des soirée et des nuits chez moi, mais cette fois-ci elle ne venait pas pour un soir, mais elle a emmenagé chez lui, pour de bon. Pour rien au monde, je la laisserais repartir de chez moi maintenant.

FDS


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I'M COMING HOME • juwell   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'M COMING HOME • juwell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'M COMING HOME • juwell
» Aiden ♕ tell the world i'm coming home
» Coming Home ▬ ft Liu Yu Wan
» i'm coming home • petit éclat & petite lune
» I'm coming home ! (Fiche terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-