AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   Mar 31 Déc - 16:01



We don't choose us family
Après 5 mois d'absences, ils étaient revenus, Aaron et Christopher Carter. Si Aaron n'avait pas prévenu immédiatement de son retour, c'était son père que June avait vu en premier, passablement vexer par l'unique lettre qui leur avait laissé, elle n'avait pas encore pris le temps de lui parler. June esquivait comme elle pouvait ce genre de discussion, bien qu'étant consciente qu'il était temps de parler de tous ce qui s'était passé. Seuls Lukas et Scarlett étaient restés auprès d'elle, bien sûr il y avait aussi Max et Chloé, mais son propre sang l'avait lâché quand elle était au plus mal. June n'avait déjà pas apprécié le départ d'Aaron après son accident, alors fuir Lukas et même l'endeuillement de la famille. Assise en tailleur sur l'ancien lit de Logan, June refusait de se lever, consciente du déroulement de la suite de la journée. Finalement, elle s'était résignée à sortir de sa zone de confort. Avant de descendre les escaliers, Carter se dirigea vers son ancienne chambre, celle que sa cousine occupée désormais. Depuis l'incident du magasin, elles n'avaient pas eu l'occasion de se parler. Elle hésita un instant, puis laissa son poing s'abattre sur la porte « Scarlett ? Faut que tu descendes, réunion Carter. » Réunion... Quand June y songeait la dernière qu'ils avaient eu été pour son départ à la Nouvelle Orléans avec son père. Elle n'attendit pas que Scarlett sorte de la chambre pour descendre les escaliers. Le pas lent, absence totale de motivation, personne n'avait vraiment décidé qu'il devait y avoir cette réunion, ils savaient simplement qu'elle était plus que nécessaire pour eux tous. Elle prit la direction du salon, poussa l'une des chaise avant de s'y assoir, en face d'elle son père, non loin Aaron, Scarlett ne devrait plus tarder à descendre elle aussi, et Lukas à passer la porte. June croisa ses bras sur sa poitrine, lâcha un soupire avant de balancer amèrement. « On commence par quoi ? Votre absence des cinq derniers mois ? Que Aaron est parti sans s'expliquer avec Lukas. Que vous m'avez laissé en plan juste après l'enterrement alors que je sais pas moi, j'avais peut-être besoin de ma famille à ce moment là. Je sais pas ça n'a pas l'air dans nos gênes d'être égoïste, avec Lukas nous on est resté ! »

HJ : voilà l'ordre de passage donc June - Chris - Aaron - Scarlett - Lukas, si jamais pour x ou y raison vous avez pas le temps de poster "rapidement" -en gros dans la semaine- prévenez la personne après vous comme ça le RP ne trainera pas trop trop en longueur !
FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   Mer 1 Jan - 18:14



We don't choose us family
Carter family

L'absence de Christopher avait dû creuser un faussé avec sa famille. Il en avait bien conscience mais personne n'avait de solution pour retourner en arrière. L'homme ne regrettait pas son choix, il avait ses raisons. Comment être le leader de famille si on tombe plus bas que terre. Il n'aurait pas été d'un grand réconfort, sa souffrance était toujours très présente. A vrai dire, Christopher savait que cette sensation de vide ne s'effacerait jamais. Son divorce, la mort de son ex femme et celle d'un de ses fils tourmentaient l'homme au point qu'il n'avait jamais retrouvé le sommeil. Assis dans le café du coin, le visage creusé par la fatigue, il se répétait un discourt bien construit pour expliquer son départ sans laisser entrevoir ses blessures. Le père Carter n'était pas du genre a prendre des gants pour s'exprimer mais les évènements récents avaient altéré son comportement. Les blessures étaient toujours entrouvertes, il ne serait plus jamais le même homme. Buvant la dernière gorgée de son café, il régla la note avant de prendre la direction de son habitation. Son estomac se resserrait à chaque pas.

Cette porte qu'il avait poussé un million de fois, heureux de rentrer voir sa famille. Le père Carter restait quelques instants devant l'entrée, ressassant inlassablement le passé. Une époque lointaine où il était comblé. Il était aimé. Christopher avait des enfants qui éprouvaient une certaine admiration pour lui et une femme qui ne jurait que par lui. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point il regrettait ce temps. L'homme se décida enfin à rentrer et se dirigea vers le salon naturellement. Rien n'avait changé, enfin, l'ambiance joyeuse s'était évaporé. Aaron avait déjà pris place tandis que son père s'assit non loin. Il n'était même pas au courant du retour de son fils, toutes ses idées étaient assez confuses. Il sentait bien qu'une réunion familial était en train de se dérouler sous ses yeux et avala sa salive en faisant un signe de tête à Aaron pour le saluer. Christopher était incapable de dire un mot. La peur d'affronter le regard de ses enfants avaient pris le dessus. Il avait été lâche, son rôle de chef de famille pouvait être remis en cause. Aucun leader n'abandonnait ses soldas après un échec, c'était comme sauter d'un bateau en laissant ce qu'on avait de plus cher sans savoir si ce dernier allait couler. La famille Carter avait sombré, ils en seraient tous marqué a vie.

Des pas légers et à peine audibles se firent entendre dans l'escalier. Cela ne pouvait être que June. Christopher la regarda évoluer dans la pièce jusqu'à se qu'elle s'assoit en face de l'homme. Elle n'avait pas changé. Le père Carter était heureux de revoir son unique fille, elle comptait énormément à ses yeux. Lukas avait passé la porte tandis que June commença les festivités par un soupire suivis d'un mono dialogue qui allait donner le ton de cette réunion.

« On commence par quoi ? Votre absence des cinq derniers mois ? Que Aaron est parti sans s'expliquer avec Lukas. Que vous m'avez laissé en plan juste après l'enterrement alors que je sais pas moi, j'avais peut-être besoin de ma famille à ce moment là. Je sais pas ça n'a pas l'air dans nos gênes d'être égoïste, avec Lukas nous on est resté ! »

Le visage de l'homme se décomposait au fur et à mesure. Tout le petit discourt qu'il avait préparé n'avait été que temps perdu, il le savait d'avance. Christopher tenait bien plus que tout à sa famille, s'était sa raison de vivre. Les perdre serait un véritable coup de poignard. Il regarda June, essayant de ne pas montrer sa gène et ses remords mais ses traits du visage le trahissaient. Le père Carter avait autant souffert de tout cela mais ne voulait pas se montrer faible. Il jeta un coup d'oeil vers Aaron avant de prendre la main de sa fille avant que quelqu'un d'autre prenne la parole. Il posa sa voix et oublia tout ce qu'il voulait lui dire laissant ses mots se faire dicter par son coeur.

« Je sais que nous n'aurions pas dû partir mais je t'assure, c'était pour le bien de la famille. Aaron a ses tords, il s'en défendra en temps voulu. Je pense qu'il est revenu pour les mêmes raisons que les miennes. Nous sommes une famille, June. Partir pour mieux se retrouver était la meilleure des choses à faire. Je suis désolé que tu en as souffert, ce n'était pas mon intention. Je veux votre bonheur à tous, nous allons se battre pour retrouver ce qui nous est cher. Une famille unies. »

Il n'avait pas trouvé mieux. Christopher savait d'avance qu'il en fallait plus pour la convaincre mais il préférait que tout le monde soit réunis autour de cette même table. L'homme fit un sourire à sa fille avant de serrer un peu plus sa main. Au fond de lui, quelque chose était mort avec son fils et son ex-femme. Il ne pouvait pas l'expliquer mais le père Carter avait besoin de sa famille plus que jamais.



FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   Jeu 2 Jan - 0:46


WE DON'T CHOOSE US FAMILY
Carter Family

Voila déjà un moment que Aaron était de retour en ville bien qu'il n'est toujours pas prévenu sa famille de son retour sauf June qui l'avait découvert. Rien de plus normal étant donné que Aaron craignait la réaction de sa famille  puisque qu’après tout il s'était enfui après l'enterrement n'arrivant pas à faire le deuil et n'en pouvant plus de sa relation détérioré avec son frère. Néanmoins s'il était revenu c'était bien pour s'expliquer avec tous et ainsi essayait de recoller les morceaux même si il savait que cela sera difficile. C'est le pas lent et pensant à tout cela que Aaron sortit de son appartement pour se rendre au domicile familial se préparant déjà psychologiquement à la confrontation qui allait avoir lieu. Le plus dur pour lui serait de s'expliquer parce qu'il faut l'avouer Aaron n'a jamais était très doué pour exprimer ses sentiments ainsi que pour faire des discours, cela étant plutôt la spécialité de son père. Normal étant donné qu'au fil du temps il s'était construit une carapace pour éviter de montrer ses blessures préférant les garder pour lui.

C'est le cœur battant qu'Aaron arriva devant la porte du domicile familial hésitant à rentrer se demandant si cela serait une bonne chose. Mais finalement il prit son courage à deux mains et poussa la porte d'entrée prenant la direction du salon sachant pertinemment qu'il avait assez fui comme ça et qu'il était temps pour lui d'enfin donner des explications. Après tout il avait abandonner sa famille pendant 5 mois, il leur devait bien ça. Une fois arrivé dans le salon Aaron prit place à la table et attendit que tout le monde arrive sachant parfaitement qu'une réunion familiale allait voir lieu. Il redoutait déjà cette instant parce qu'il savait qu'il allait devoir s'expliquer alors que les explications n'ont jamais était son fort mais aussi parce qu'il allait aussi avoir une confrontation avec son frère, Lukas. Quelques instants après que Aaron soit arriver, son père fit son entrée à son tour et  le salua brièvement de la tête, signe que Aaron lui rendit. A peine son père fut installer, que des pas se firent entendre dans l'escalier pour laisser apparaitre quelques secondes plus tard la sœur d'Aaron, June, suivi de son frère, Lukas. Aaron n'eut par la suite pas vraiment le temps de s'apitoyer sur son sort puisque June lança les festivités en disant un monologue leur demandant d'expliquer leur absence. Ce fut bien entendu Christopher qui parla en premier essayant de s'expliquer du mieux qu'il put puis une fois son monologue fini vint le tour d'Aaron.

Je sais que je n'aurais jamais du partir et que tu as sans doute du en souffrir tout comme le reste de la famille mais je sais désormais que ma place est au coté de ma famille et que fuir n'est pas la solution. Si j'ai fui c'est parce que je n'ai jamais réussi à faire le deuil de Maman et de Logan... et aussi parce que je ne supportait plus la relation détérioré entre moi et Lukas.  

Voila maintenant que Aaron avait dit ce qu'il avait sur le cœur, il ne restait plus qu'à attendre pour voir comment allait se passer la suite de la réunion. Il savait déjà que son frère n'allait pas lui pardonner comme ça parce qu'il savait que celui-ci éprouvait de la rancœur envers lui mais il espérait au moins qu'il ferait un effort pour lui pardonner.

© Belzébuth


Dernière édition par Aaron C. Carter le Ven 24 Jan - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   Jeu 2 Jan - 14:33


Carter's house  ◈ Carter family
We don't choose
us family  


 




C
inq mois hein. Cinq mois d'absence, sans aucune nouvelles, sans aucuns signes de vie. C'est pourtant ce qui était primordial en ces derniers mois, des signes de vie pour essayer de cicatriser certaines blessures déjà marquées à jamais. Une lettre, un email, un sms... C'était pas compliqué pourtant. Nous étions tous dans la même situation, peut être l'étais je moins, je n'avais jamais vraiment connue la famille du frère à mon père, la famille d'oncle Chris, mais je ne pouvais pas dire que j'étais insensible aux derniers événements. Mon oncle et mon cousin avaient agit comme deux égoïstes, ils pensaient être les seuls à être tourmenter ? Qu'en est il de June et Lukas ? Ils pouvaient dire ce qu'ils voulaient, ça n'arrangeait rien et ça ne faisait qu'ajouter une couche de malaise et de peine sur cette famille. J'avais vus ma cousine perdre une moitié d'elle même, sans compter ce qu'elle avait déjà perdue en devenant une chasseuse, c'était sacrifié sa vie et à partir de ce moment plus personne n'était à l’abri, c'est pour cette raison qu'il fallait que l'on reste unis, et non pas que l'on aille faire chacun notre petit deuil je ne sais où.
Je restais bras croisé devant la fenêtre de ma chambre, fenêtre qui donnait vue sur l'allée principale afin de repérer quand est ce que notre oncle allait débarquer. Aaron était déjà là, mais je préférais attendre que la famille soit au complet pour démarrer cette réunion de famille, comme June venait de me le transmettre avant de repartir, le pas lent.
La leader de cette famille ne tarda pas à arriver. Doucement je me dirigea dans le couloir, tendant l'oreille pour écouter les premières notes de cette sérénade. Sans grande surprise June ouvrit le bal, et première grande surprise quand mon oncle répliqua, c'est qu'il n'était pas avec Aaron ces derniers mois. Super, au lieu de se mettre tout les deux d'accord pour fuir ensemble, ils avaient chacun décidés de partir de leur côtés.
Et des remords entre frères ? Pitié... Des amourettes pouvaient elles donc surpasser un massacre au sein d'une famille ? Quel futilité... C'est sûre que cette histoire était arrivé au mauvais moment, mais ils fallait faire la part des choses, savoir différencier les situations et leur degrés de gravité. C'est là que j'ai décidé à descendre l'escalier, de plusieurs pas lourd avec mon expression habituel, mâchoire serrée et regard perçants sur mon oncle, et Aaron. Je respectais mon oncle, ça ne faisait aucun doute, mais je ne pouvais pas tout lui pardonner.
-Surprise, je suis encore là.
J'allais tout de même éviter de faire preuve de trop de sarcasme... Du moins j'allais essayer. Je n'avais jamais vraiment était admise dans le cercle des chasseurs Carter, pas avant l'enterrement. A vrai dire mes parents, le frère de Christopher et sa belle sœur avaient préférés me tenir éloigné de tout ça, ce n'était donc pas à 8 ans que j'avais découvert le surnaturel, mais à 15 ans, en faisant face au massacre de ma meilleure amie et en tombant sur mes parents en pleine chasse. Depuis j'avais commencé à chasser, en retard et ce n'est qu'en apprenant le massacre de Gabriella et Logan que je m'étais décidé à venir vers eux. Il y avait bien des murmures sur ma présence, comme quoi je profitais de la situation, que j'étais la cousine qui débarque quand ça l'arrange... Mais je m'en fichais, ce qui importait c'était ceux occupant cette pièce en ce moment même.
-Oncle Christpher, c'est fou comme le temps ne passe pas assez vite. Sans doute parce qu'on se faisait assez de soucis à ton égard.
Du soucis et peut être même e la rage aussi. Je me retourne vers Aaron, que je n'ai pas vraiment connu jusqu'à maintenant, mais j'avais encore des souvenirs de lui.
-Cousin. Je lui adresse un hochement de la tête comme simple salutation. Je ne te voyais pas du genre à fuir les problèmes, mais je me suis trompée... les gens font des erreurs parfois, comme tout être humain.
Je ne voulais pas faire éclater de nouveau des tentions, mais je n'allais pas non plus rester muette sur certains points. La dernière phrase était bien sûre destinée à lui et Lukas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   Sam 4 Jan - 17:52



We don't choose us family

Lukas se leva de son lit, doucement sans réveiller Chloé qui dormait enore à poings fermés. La jeune femme dont les journées étaient dépuis quelques jours rythmés par les aléas de la grossesse avait besoin de repos et Lukas avait décidé de tout mettre en oeuvre pour que ce soit le cas. Il se dirigea dans le salon et aperçu au niveau de la pendule qu'il était un petit peu plus de neuf heures du matin. Prenant tranquillement son petit déjeuner, il reçu un message de sa cadette. Une réunion de famille était programmé quelques instants plus tard au domicile familial des Carter. Pas véritablement pressé de s'y rendre, le jeune homme décida de prendre le temps d'aller se doucher. Il commençait à être plus tendu au fur et à mesure que l'heure de la réunion approchait. Sa famille avait littéralement explosée en plein vol après les décès conjoints de Logan et de leur mère. Le patriarche Carter s'était tiré avec d'autres membres de la famille, ne laissant derrière lui qu'une simple lettre tandis qu'Aaron avait tout simplement quitté Mystic Falls sans donner la moindre nouvelle. Si Lukas en voulait à son père d'être parti ce n'était rien comparé à ce qu'il ressentait vis à vis de son frère. Coupant l'eau, le jeune Carter sorti de la douche. Il se prépara rapidement et retourna dans le salon. Il griffona alors sur un bout de papier qu'il sortait pour quelques heures, le temps d'une réunion de famille et laissa le mot en évidence sur la table non sans avoir rajouté quelques petits mots affectueux à l'égard de sa petite amie.

Lorsqu'il arriva au domicile familial, le jeune homme aperçut sa soeur qui descendit les escaliers. Lui adressant un très léger sourire, son air se renfrogna grandement quand il aperçut Aaron. Il adressa un très léger mouvement de tête à son père en guise de salutations tandis que Aaron ne reçu qu'un énième regard noir. Peu enclin à s'installer autour de la table comme le reste de sa famille, il resta debout appuyé contre le mur, écoutant avec attention sa soeur lancer les hostilités sans attendre. Aux yeux de Lukas, June était resté relativement soft dans ses paroles ce qui bien entendu était préfrable bien qu'elle soit en droit de véritablement se mettre en colère. Après tout si, Lukas et Scarlett étaient restés à ses côtés, le reste de la famille avait lâchement fui sans dire un mot. Le premier à répondre à June fut leur père qui s'excusa, du moins il essaya de justifier son départ en déclarant que s'était dans l'intêret de la famille. Ainsi donc, il voulait une famille unie, Lukas ne put s'empêcher de sourire nerveusement tant cette idée lui paraissait grotesque. Leur famille avait volée en éclat. Cette même famille qui était tant unie par le passé était morte en même temps que Logan et Gabriella. Lukas n'avait plus l'impression d'appartenir à cette famille. Le divorce de ses parents avait été le début de la fin, la révélation de Chloé sur sa relation avec Aaron avait quant à elle plongé un peu plus le jeune homme dans le désarroi face aux actions de sa famille mais ce fut véritablement les décès conjoints de Logan et sa mère accompagné des départs de Christopher et Aaron qui avait fini d'achever l'idée d'une famille unie dans l'esprit du jeune homme.

Aaron prit ensuite la parole. Aux yeux de Lukas les paroles du jeune homme n'était que des mensonges, il ne pouvait clairement pas imaginer qu'Aaron ait le moindre remord vis à vis de leur relation fraternel qui avait elle aussi volée en éclat. Alors qu'il s'apprêtait à lancer une réponse cinglante à son frère, Scarlett fit son apparition. Lukas avait presque oublié qu'elle vivait à présent ici, et qu'il le veuille ou non, elle aussi était une Carter. Elle s'adressa d'abord au père de June et Lukas avant de s'adresser à Aaron ainsi qu'à Lukas de manière détourné. Elle pouvait bien avancer que les humains pouvaient faire des erreurs, il n'en était pas moins qu'Aaron n'avait commis aucune erreur en sortant avec Chloé en tout cas cela n'avait rien d'une erreur. Bien entendu le fait que les sentiments de Lukas à cette époque n'étaient pas aussi important pour elle qu'à l'heure actuelle pouvait peut être expliqué le fait qu'Aaron soit sorti avec la jeune femme mais le faire dans le dos de Lukas n'avait vraiment pas été l'idée la plus brillante de l'aîné des Carter.

Profitant du silence qui venait de s'installer après les paroles de Scarlett, Lukas prit alors la parole. Il commença par s'adresser à son père. "Comment peux-tu dire ça papa ? Comment peux-tu dire que nous laisser seul affronter le premier véritable deuil de notre famille était ce qu'il y avait de mieux à faire ? On avait besoin de toi. Est ce que tu as idée de ce que ça fait d'être livré à soi-même pour affronter la mort de membres de ta famille alors que ton père et ton frère t'ont lâchement abandonné ? A mes yeux nous ne sommes plus une famille et les membres de ma famille sont June, Max et Chloé ni plus ni moins." Il n'incluait volontairement pas Scarlett car bien qu'elle veuille aider Maxwell en trouvant la cure pour la lycanthropie, il ne lui faisait pas encore confiance. Les seuls qui avaient vraiment été présent pour lui lors de cette période de deuil étaient June, Maxwell et Chloé et il savait qu'ils étaient les seuls sur qui il pouvait compter les yeux fermés. Bien sûr il avait aussi des amis sur qui compter notamment Evan. Lançant un nouveau regard noir vers Aaron, il s'adressa finalement à lui. "Quant à toi, cher frère tu n'es qu'un lâche." Lukas avait bien appuyé ces mots montrant bien l'animosité qu'il ressentait à l'égard de son aîné.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   Mar 14 Jan - 19:05



We don't choose us family
June s'était contentée d'écouter plus ou moins d'une oreille attentive les excuses que son père et son frère avaient trouver pour l'occasion. Finalement, elle resta silencieuse jusqu'à ce que Lukas prenne la parole. Elle avait retirer sa main de sous celle de son père, non elle n'avait plus besoin de ça, d'être réconforté parce qu'il l'avait lâché, il était parti pour leur bien avait-il dit mais ça avait seulement empiré sa situation. Aaron, non pardonnable, même si elle comprenait plus son geste puisque de toute évidence il l'avait déjà fait lorsqu'elle avait du partir à la Nouvelle Orléans. Furibonde, elle se lève de sur sa chaise avant d'aller s'appuyer contre le mur le plus proche, June reste à proximité de Lukas et de Scarlett en guise d'ultime bouclier. « C'est pas une histoire de bien ou non, on est une famille... On est censé se supporter quoi qu'il arrive qu'on aille bien ou non. Parce que tu crois quoi papa hein ? Que c'était le bonheur absolue en ton absence, non je suis désolée, on ne se promenait pas à dos de licornes en traversant sur des arc en ciel. C'était dur pour nous aussi. » Elle s'arrête net, croise les bras sur sa poitrine, elle ne sait que dire, que faire ni même si elle doit encore bouger. Enfant plutôt facile, elle avait presque accepté toutes les contraintes que sa lignée lui imposait sans jamais vraiment rechigner. « Je m'en fou de ta relation avec Chloé, ni même de votre haine pour Max et tout ce que vous pouvez bien penser, mais … mais j'avais besoin de vous deux, comme j'avais besoin de Lukas et Scarlett. Ce n'est pas normal de devoir surmonter ça sans un père quand on a plus de mère et sans un frère quand on en a déjà perdu un. » Décollant le dos du mur, elle revient s’asseoir sur sa chaise, appuyant les coudes sur la table. « J'ai eu des opportunités vivre chez Lukas et Chloé ou Max, j'étais pas prête, mais là c'est plus possible, demain je commence les cartons et je pars chez Max. »


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   Lun 27 Jan - 12:12



We don't choose us family
Carter family

Assis sur sa chaise, Christopher avait l'impression d'être jugé par ses propres enfants. La chair de sa chair. Cette sensation désagréable d'avoir blessé toutes les personnes qu'il aimait venaient lui serrer un peu plus la gorge tandis qu'il écoutait Aaron s'excuser à son tour. " Je sais que je n'aurais jamais dû partir et que tu as sans doute dû en souffrir tout comme le reste de la famille mais je sais désormais que ma place est au coté de ma famille et que fuir n'est pas la solution. Si j'ai fui c'est parce que je n'ai jamais réussi à faire le deuil de Maman et de Logan... et aussi parce que je ne supportait plus la relation détérioré entre moi et Lukas." Le père Carter se contenta de hocher la tête pour approuver le discourt tandis qu'il attendait une réaction de ses autres enfants. Il souffrait. Souvent, Christopher se disait qu'il ferait un formidable martyr. Il ne reculait pas devant la douleur et la nourrissait en se laissant aller au moment le plus propice pour ne plus rien ressentir. Certain deviendrait fou en subissant d'atroces douleurs mais lui, il aimait repousser ses limites. -Surprise, je suis encore là. Scarlett était aussi de la partie. Le père Carter se retenait de lui sourire par politesse, il sentait qu'une remarque puérile allait sortir de sa bouche. -Oncle Christpher, c'est fou comme le temps ne passe pas assez vite. Sans doute parce qu'on se faisait assez de soucis à ton égard. Le chasseur baissa la tête. Cela en était trop pour lui. Jamais personne ne lui avait manqué de respect dans cette famille. Il hésitait à tout envoyer en l'air et prendre la porte pour se noyer dans l'alcool ou se faire écartelé mentalement par sa propre famille. Christopher se contentait de rester neutre, ne laissant rien passer. Cela lui faisait un mal de chien, garder tout pour soi n'était pas une tâche facile.  Il avait perdu l'amour de sa vie ainsi que son fils mais c'était a lui de rendre des comptes alors qu'il se sentait assez coupable d'avoir amené sa famille a Mystic Falls.

Scarlett continuait à cracher son venin sur Aaron tandis que Christopher serrait les poings nerveusement. Il était tellement perdu, ne sachant pas comment faire pour exprimer tout ce qu'il ressent sans montrer ses plus grandes faiblesses. Un silence s'installa mais Lukas s'empressa de continuer le jugement des deux Carter. "Comment peux-tu dire ça papa ? Comment peux-tu dire que nous laisser seul affronter le premier véritable deuil de notre famille était ce qu'il y avait de mieux à faire ? On avait besoin de toi. Est ce que tu as idée de ce que ça fait d'être livré à soi-même pour affronter la mort de membres de ta famille alors que ton père et ton frère t'ont lâchement abandonné ? A mes yeux nous ne sommes plus une famille et les membres de ma famille sont June, Max et Chloé ni plus ni moins." Il sentait l'énervement monter un peu plus. Comment son propre fils pouvait dire de tels choses ? L'homme baissait un peu plus la tête, il était au bord du gouffre tandis que Lukas bafouilla quelques mots à Aaron sans que le père n'y prête attention. Il s'armait de patiente tandis que June se levait pour s'adosser contre le mur. « C'est pas une histoire de bien ou non, on est une famille... On est censé se supporter quoi qu'il arrive qu'on aille bien ou non. Parce que tu crois quoi papa hein ? Que c'était le bonheur absolue en ton absence, non je suis désolée, on ne se promenait pas à dos de licornes en traversant sur des arc en ciel. C'était dur pour nous aussi. » S'en était trop, l'homme ne pouvait plus supporter un mot de plus et décida qu'il se devait d'intervenir. June continua à parler à Aaron tandis que le père se préparait à se lever pour partir déguster une boisson alcoolisée.  « J'ai eu des opportunités vivre chez Lukas et Chloé ou Max, j'étais pas prête, mais là c'est plus possible, demain je commence les cartons et je pars chez Max. »
Il sentait son cœur se serrer encore un peu. Comment pouvait-elle dire de telles choses. Maxwell, un loup qui lui avait volé une partie de sa fille. June avait toujours été une grande fierté pour son père et l'homme vivait mal cette trahison.

Christopher se leva calmement et se dirigea vers le mini bar pour se servir un whisky pur tandis que la piece était silencieuse. Il avait habitué ses enfants à son calme et sa distance mais aujourd'hui, il était en colère. Sa famille lui tournait le dos sans même se mettre à sa place. L'homme but quelques gorgés avant de poser le verre sur la table et de se poster dans le dos de Aaron, les mains sur les épaules de son fils. Son discourt commençait calmement mais prit vite un ton sec et froid. Ce n'était pas dans ses habitudes, un signal d'alerte lançait pour ceux qui le connaissaient vraiment.

« On va tout reprendre dès le début. Bonjour Scarlett. Je ne t'ai pas assez manqué ? Tu connais la sortie ! On ne m'a jamais manqué de respect dans ma propre famille et tu n'es pas une exception. »

L'homme regarda ensuite Lukas en lui lançant un regard noir. Ses paroles l'avaient blessé, il n'était qu'une âme vagabonde dans son propre corps.

« Ta famille s'est réduit dit donc. Soit, fait comme bon te semble. Je dois sans doute le mériter. »

Christopher reporta ensuite son regard sur June, laissant sa colère prendre le dessus sur la raison. Il avait des palpitations. Le père Carter avait beaucoup de mal à se contenir.

« Tu n'iras pas chez Maxwell, June. Autant me couper les deux bras que d'accepter que ma fille vive sous le même toit qu'un loup qui a déjà trop d'importance à ses yeux. »

L'homme sentait une vague de chaleur l'envahir tandis qu'il eu un vertige. Sa tention était au maximum, il avait envie de taper dans un mur pour faire passer cette colère. Mais contre qui était il le plus blessé ? Lui même. Ne pas avoir été à l'écoute de sa famille était sa plus grande honte. Christopher finit son verre et lachait les épaules de Aaron pour s'appuyer sur sa chaise en baissant sa tête. On pouvait voir une larme dansait sur sa joue tandis que l'homme était submergé par beaucoup d'émotions.

« Ecoutez les enfants. Je sais que je n'aurais pas dû partir comme cela. J'en suis désolé. J'ai tout fait pour vous depuis que la vie vous a été offerte. Vous étes tout ce qu'il me reste à vrai dire. J'ai perdu l'amour de ma vie. Votre mère était et restera la seule malgré notre divorce. Comment avancer en sachant très bien qu'on a perdu notre moitié ? Nous avons tous perdu deux personnes chères dans cette pièce. Certain on décidait d'affronter la réalité tandis que d'autre subisse la vie qui défile. C'est ainsi. Si quelqu'un veut encore me lancer une pierre, qu'il le fasse. Je comprends votre colère. »

Les larmes avaient défilé avec beaucoup de discrétion et d'élégence tandis que le père Carter baissa la tête pour reprendre ses esprits.


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   Mar 11 Fév - 16:00


Carter's house  ◈ Carter family
We don't choose
us family  


 




L
es mots que cracha Lukas au visage de son père suffirent selon moi à résumer la situation de la grande et très soudée famille Carter : un père fuyant qui n'a pas su prendre ses responsabilités malgré sa poigne de fer et sa volonté d'acier, un frère dont les envies ont entachées sur les valeurs morales, la cousine qui n'arrivait pas à se faire une place dans la famille, les autres craignant que je leur plante un couteau une fois leur dos tourné et le meilleur pour la fin : un loup. J'étais prête à aider Maxwell quoi qu'il en coûte mais soyons réalistes : cette famille aurait bien eu besoin de se revoir la définition du terme chasseur.
Je sors de mes pensées en entendant un raclement au sol. La chaise de June manqua tomber à la renverse lorsque cette dernière se rangea près du mur entre moi et Lukas, faisant face à oncle Chris et Aaron. Je me retiens de rigoler en étendant les mots de ma cousine mais je me retiens, mon but n'était définitivement pas d'envenimer la situation, malgré ce que devait penser les ¾ des gens dans cette pièce.
Cette dernière se rassoit, prenant une voix plus calme, plus posée... Avant de lâcher un ultimatum. Je gardais encore une posture plus ou moins sûre et de marbre, bras croisé adossée au mur jusqu'à ce que June annonce le fait qu'elle allait vivre avec Max. J'ai l'impression que mon cœur manque un battement et qu'une grenade venait d'exploser, encombrant mes tympans d'un son lent qui se traîne sur le temps jusqu'à déboucher totalement mes oreilles. Dans un sens je peux concevoir son choix. La situation familiale, et les souvenirs rattachés à cette maison... Puis je suis certaine que Maxwell serait empalement capable de protéger et de soutenir ma cousine. Maintenant il allait devoir faire comme moi : mettre de l'eau dans son vin et me laisser rendre visite à June quand j'en aurais envie, dans la mesure du cas où elle ne sera pas occupée et sera d'accord pour moi. Je soupire en faisant trois pas, baissant la tête en retournant à moins point de départ et redresser la tête. Ce que je m'apprêtais à dire, j'allais devoir me laver la bouche au javel pour pouvoir me le pardonner.
-Je pense que June a définitivement besoin de s'éloigner.
Autrement dit, c'est une bonne chose que ma cousine aille vivre chez un loup, préférant dormir sous le toit d'une bête plutôt que chez son frère et sa belle-sœur.
Et puis bonne chose ou pas, June faisait ce qu'elle voulait. Si il y avait bien une personne sur terre qui ne prenait jamais en compte l'avis des
Je gardais la tête baissée, pourtant je sentais déjà les regards pesaient sur moi. Je m'en fiche. Christopher et Aaron étaient interdit de donner leurs avis selon moi. C'est bien beau de revenir comme une fleur après plusieurs mois d’abandon totale et d'exprimer ses regrets et/ou ses interdictions.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   Dim 2 Mar - 14:17



We don't choose us family

June reprit la parole peu de temps après son aîné, après avoir appuyé la difficulté de surmonter le deuil alors que la moitié de la famille avait pris la décision de fuir, elle ajouta que malgré l'offre de Lukas et Chloé de venir vivre chez eux, elle avait pris la décision d'aller vivre avec Max. Lukas était choqué mais pas étonné cependant il redoutait la réaction de son père. Celle-ci ne tarda pas à venir, après quelques gorgées de whisky. Lukas regardait le verre d'un air absent et triste. Il espérait de tout coeur que son père n'allait pas sombrer à la facilité et se noyer dans l'alcool. Christopher commença par renvoyer balader Scarlett ce qui Lukas devait l'avouer, n'était pas si dérangeant que cela. Il lui répondit ensuite en lui déclarant que sa famille avait donc diminuer et qu'il devait probablement le mérité. Il est vrai que Lukas y'était surement allé un peu fort, submergé lui aussi par ses émotions et au final, il regrettait un peu d'avoir été si dur envers son père qui il le voyait parfaitement était en pleine souffrance. Mais ce qui dérangeait le plus Lukas était l'absence de réaction d'Aaron. Etait-il si lâche qu'il ne daignait pas répondre de ses actes face aux accusations de Lukas ? Son père continua en s'adressant cette fois à June. Il annonça qu'elle n'irait pas chez Max et qu'il préférait encore se couper les deux bras plutôt que de laisser cela se produire. Il termina son verre avant de s'expliquer à nouveau. Il déclara que si l'on souhaitait à nouveau lui jetter la pierre c'était possible mais Lukas n'avait guère le coeur à ça.

Scarlett intervint en disant qu'elle pensait que June avait besoin de s'éloigner. Lukas ne savait trop qu'en penser. A vrai dire le retour de son père et de son frère était peut être une bonne chose mais il était clair à ses yeux que June avait besoin de faire le point. De son côté, il se remémorait les paroles qu'avait utiliser son père quelques instants auparavant. Il se rappela donc que son père avait parlé du fait que ce qui le dérangeait était qu'un loup ait trop d'importance aux yeux de sa fille. C'est alors que la conversation qu'il avait eut avait Scarlett lui revint en mémoire. L'air sérieux et déterminé, Lukas toujours adossé contre le mur, les bras croisés sur le torse s'adressa à son père. "Papa, crois-tu que tu serais capable de laisser June vivre avec Max s'il y'avait un moyen pour qu'il ne soit plus dangereux pour elle ?" Lukas savait qu'il s'aventurer sur un sujet compliqué mais il savait également que la possibilité de rendre Maxwell totalement humain pouvait également être un gage de sécurité aux yeux de son père. Il n'avait plus qu'à savoir si ce dernier allait être intéressé ou non par la perspective de "sauver" celui que sa fille aimait.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter   

Revenir en haut Aller en bas
 
WE DON'T CHOOSE US FAMILY • carter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» Maison de Carter (-18 ans)
» Why choose for the lesser evil?
» A true humanitarian,Jimmy Carter.
» entraînement Carter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-