AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMar 31 Déc - 3:35

GREYMA


Quand j'y repense ça faisait un sacrés bout de temps que je n'étais pas venus ici, d'ailleurs ce Marcel dont j'avais entendu parler comme étant le Roi de la ville, n'était même pas né à l'époque et la Nouvelle Orléan ne s'appelait pas encore la Nouvelle Orléan. C'était même devenue très joli, surtout en pleine nuit. C'est que ça donnerait presque envie d'y rester. Cependant je ne suis pas venus ici parce que j'y ai vu de la lumière, je suis venus ici pour disons... M'amuser, me distraire avec celle que je qualifie comme une des plus douée en la matière. Au moins j'étais certain que ce soir je n'allais pas m'ennuyer, je l'avais suivis. Je suis convaincus que quelques mauvaises langues appelleraient ça du harcèlement mais si celles ci savaient elles ravaleraient leur langue aussi tôt. Oui parce qu'en toute logique je devrais me tenir loin d'elle, pourquoi ? Parce que cette magnifique vampire est une chasseuse de vampires, en effet ceci et rare et plutôt incompréhensible. Elle veut ma peau sauf que je suis plus âgé qu'elle et donc plus fort, c'est pour ça que je suis encore en vie aujourd'hui mais je dois bien avouer que quelque fois elle n'était pas loin de son but. Maso ? Peut être un peu allez savoir. Pourquoi venir me frotter à elle ? D'ailleurs l'idée de réellement me frotter à elle était très attrayante. Ça fait un moment qu'elle n'a pas réussis à me mettre la main dessus (au sens figuratif comme au propre) alors je vais lui faciliter la tâche.

J'entrais dans l'hôtel dans lequel elle logeait et demandais sa chambre ainsi que les doubles de ses clés au réceptionniste qui se montra... Très coopératif ! Je montai au bon étage et entrai dans sa chambre avant de refermer la porte et de parcourir l'espace du regard. Et bien je vois qu'on ne se refuse rien, tant mieux pour moi, j'allais pouvoir attendre son retour dans le confort. Je pris la liberté de me servir un verre et de le boire en fouillant gentiment. Pour finir de me mettre à mon aise je finis même par m'allonger sur son lit en fermant les yeux. Elle en mettait du temps à revenir de sa petite soirée, mais un sourire étira mes lèvres quand j'entendis des bruits de talons se rapprocher de la porte, suivit du bruit des déverrouillage. Sans bouger du lit je levais la tête pour la regarder entrer. Impressionnant ! Je ne l'avais encore jamais vu habillée de la sorte, longue robe rouge sang, avec quelques rappels noirs et des dorures, très bons goûts en plus de ça ! Je relâchais ma tête sur l'oreiller. "Tu devrais te battre dans cette tenue je crois que j'y prendrais encore plus plaisir !" Je souris en coin, elle ne devait pas vraiment s'attendre à me voir ici en fait. Je ne me lasserais jamais des effets de surprise.


Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMar 31 Déc - 12:07





«  Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi »
 Ciara était coincée. Incapable de se sortir d'une maudite soirée. L’hôtel donnait une réception et la chasseuse pensa en effet qu'il était judicieux de passer y faire un tour. La chasseuse avait une classe anglaise naturelle mais, sortir en robe de soirée avec des bijoux était rare. La brune était dans cette ville depuis le réveil de son ami Kol Mikaelson. La chasseuse pourrait déjà être loin mais, Kol restait son seul ami et elle préférait rester dans le coin le temps de savoir s'il arrivait à se remettre de ses émotions. Puis Ciara avait un ami extrèmement proche dans cette ville dont elle ne parlait à personne pour sa simple protection. C'était probablement la seule personne avec qui elle avait une relation franche et sincère, c'était seulement avec cette personne que Ciara brisait cette image de chasseuse.  Voilà pourquoi Keegan était encore dans cette ville dominée par son espèce. Cette réception en était l'exemple parfait. Une centaine d'invités – en comptant les clients de l’hôtel – et plus de la moitié des invités étaient des vampires. Ciara avait fait l'effort de venir uniquement en repérage.

La soirée fut longue, trop longue. Ciara regretta à l'instant même ou elle était entrée dans la pièce. Tous des gens importants, tous avait ce regard froid et cette allure digne des plus grands faux-culs et hypocrites. La chasseuse était pourtant venue et il était trop tard pour repartir. Elle avait sa pochette dans la main avec un pieu à l'intérieur et même avec une robe de soirée Ciara était capable de cacher plusieurs armes sur elle. Elle n'avait pas prévue de tuer ce soir mais, c'était une simple précaution. Après presque quatre siècles de traque, la vampire sait qu'elle est probablement détestée par tous les vampires de ce pays et qu'elle doit faire attention où elle pose les pieds. Durant toute la soirée la chasseuse se fit passée pour une fille banale qui venait ici pour le plaisir de boire jusqu'à plus soif. La soirée s'acheva de manière originale, alors que cela faisait plusieurs heures – deux ou trois – que la chasseuse affichait un sourire d'hypocrite elle finit par en avoir marre. Elle déversa de la verveine dans le punch. Cela ne changerait rien mais, cela suffirait à créer un sentiment de confusion et cela suffirait pour que la chasseuse puisse tranquillement quitter la pièce. Elle s'éloigna alors l'air de rien et attendit plusieurs minutes, voyant peu à peu des gens recracher ou même briser leurs verres. La chasseuse afficha un petit sourire narquois avant de finalement se diriger vers sa chambre en déposant finalement son verre sur le bar.

La chasseuse était seule dans le couloir menant à sa chambre, elle pouvait entendre ses propres talons claqués alors qu'elle commençait déjà a retirer ses boucles d'oreilles sur le chemin. Elle ouvrit finalement la porte de sa chambre. Une chose ne va pas. Elle le sent. Soudain une voix masculine s'adresse à la chasseuse. Par simple réflexe elle ne regarde pas, sort son pieu de son sac et l'envoi en direction du son. La personne ne se tient pas debout, le pieu se retrouve donc enfoncer dans le mur. Dommage. La chasseuse reconnaîtrait cette allure et cette audace n'importe où. Gregory.

« Toujours pas mort Gregory ? » Ciara dépose alors ses boucles d'oreilles avec son sac sur la table avec ses diverses affaires comme ses clés.  Ciara avait pas moins de 4 pieu cachés dans cette endroit – en comptant celui dans le mur – et pas moins de 2 armes à feu sans compter une arbalète et d'autres jouets qu'il est inutile de citer. « Tu ne préférais pas un lit mortuaire plutôt que le mien ? » La chasseuse affichait un sourire moqueur. Ce jeu avec Gregory dur depuis longtemps, il n'avait jamais été aussi loin. Ciara regarde le reste de la pièce, Eymeth n'est jamais loin lorsque Gregory est dans le coin.  « Et si tu veux je te laisse l'honneur d'être mon premier meurtre alors que je suis en robe de soirée. J'accepte de sacrifier cette robe.  » Gregory avait frôlée la mort plusieurs fois mais, il revenait encore... Et encore... Cela était devenu un jeu et Ciara y avait pris goût, sans aucun doute.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMar 31 Déc - 16:28

GREYMA


Pas de doute ça ne pouvait être que Ciara même si elle était presque méconnaissable dans cette tenue. Qui d'autre aurait envoyé un pieu sans même avoir vu à qui il avait à faire ? Elle avait du reconnaître ma voix et ma façon de parler sûrement, du moins j’espérais pour elle que c'était ça. Vous imaginez un jour, la même scène avec quelqu'un d'autre debout qui lui fait en fait un anniversaire surprise et qui se retrouve un pieu en plein cœur ? Le pieu était d'ailleurs passé juste au dessus de moi pour aller s'encastrer au moins à moitié dans le mur. J'haussais les sourcils. "Détérioration du matériel, il t'as fais quoi ce mur ?" Le personnel n'allait pas être content, les murs ne cicatrisent pas à dernière nouvelle. « Toujours pas mort Gregory ? » Je souris, ça faisait si longtemps que ça qu'on ne s'était pas vu pour qu'elle est pu penser que je l'étais ? "Et bien si en fait, mais c'est du passé, ça date même de bien avant ta naissance donc je fais comme si de rien était" J'avais fouillé un peu avant de m'allonger alors forcément j'étais tombé sur quelques armes mais rien d'alarmant quand on savait à qui elles appartenaient « Tu ne préférais pas un lit mortuaire plutôt que le mien ? » Je souris à nouveau, j'avais bien raison quand je disais que je n'allais pas m'ennuyer "J'ai déjà essayé mais il manque un petit je ne sais quoi, peut-être la chaleurs ? Ou la place, tout seul dans un lit c'est moins amusant" Je la vis regarder le reste de la pièce et pour le coup je crois bien que je savais très bien ce à quoi elle pensait.

Je me redressais enfin et me levais, presque à regret, faut dire qu'on était vachement bien dans ce lit ! Je retirais le pieu du mur, je n'avais aucunement l'intention de m'en servir contre elle, je ne voulais pas ça mort ça serait bien trop dommage ! « Et si tu veux je te laisse l'honneur d'être mon premier meurtre alors que je suis en robe de soirée. J'accepte de sacrifier cette robe.  » Et quel honneur ! Mais c'est qu'elle me flatterait ! Je m'approchais d'elle sans non plus en arriver à un point ou je la collais et posais le pieu sur la table qui se trouvait juste à côté avant de la regarder à nouveau "C'est tentant comme proposition mais cette robe est trop belle pour être sacrifiée, tu devrais plutôt l'enlever si tu veux essayer de me tuer." Je l'avoue volontiers cette phrase est légèrement ambiguë mais je n'avais fais qu'attraper la perche qu'elle m'avait tendu.


Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMar 31 Déc - 16:56





«  Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi »
 Il est trop confiant cela serait presque énervant tellement il se croit en sécurité. Il était plus vieux que Ciara donc plus fort mais, la chasseuse avait la ruse et les armes de son côté. La demoiselle est loin d'être pacifiste et puis, on ne frappe jamais sur une femme. Non ? Gregory serait plus de genre à embrasser à séduire Ciara et la pousser à bout simplement pour tester ses limites. Tue-moi ou embrasse-moi ? Malheureusement la première option reste celle de Ciara. Il se joue de la brune, il doit prendre son pied à faire ça. Ciara n'en n'a strictement rien à foutre de ce mur et si elle doit détruire entièrement la pièce, mettre cet hôtel à feu et à sang pour tuer Gregory, elle le fera sans hésiter. La relation tourne étrangement et Ciara déteste perdre le contrôle de la situation. La chasseuse se contente de lever les yeux au ciel et de ne pas lui répondre. Cela serait une perte de temps puisque monsieur est trop borner pour comprendre que la chasseuse veut le voir entre 4 murs. Comme dans les contes de fées, un jolie cercueil.

Ciara ne plaisantait pas totalement lorsqu'elle demandait s'il n'était pas mort. La révélation des vampires fut un coup dur pour l'espèce et de nombreux vampires sont morts même des anciens. Ciara elle avait réussi à se faire toute petite et donc à survivre mais, ce n'était pas le cas de tout le monde. Il s'amuse à rappeler à Ciara qu'il est plus vieux qu'elle. Elle l'avait bien compris. C'était inutile de lui le redire mais, la brune trainait probablement autant de cadavres derrière elle. La seule différence ? L'espèce. Lui il préfère les humains, Ciara les vampires. Et pourtant ? Il s'obstine à venir chercher la chasseuse.  



« Les vampires ne sont-ils pas condamnés à la solitude ? Ton corps est naturellement froid, si tu veux de la chaleur je pourrais installer un radiateur dans ta tombe.  Et si tu veux j'installerais Eymeth à tes côtés pour que tu es de la compagnie. » Ciara restait dans un ton amical mais, elle n'en pensait pas moins.  Ciara le regarde le regard froid en croisant les bras, il retire le pieu. Il s'approche, il est trop confiant mais elle reste froide. Hors de question de lui montrer de la sympathie ou de gaspiller une balle.

« Mon corps te fais rêver, dommage. »  Petit sourire en coin, Ciara se sait belle et elle ne le cache pas. Pourquoi se priver ? Elle commence à marcher dans la pièce, en s'éloignant mais, sans pour autant prendre la fuite. Elle marche juste et lui sauter dessus lui ferait trop plaisir. « Moi je te propose un truc. Tu me dis ce que tu fous dans ma chambre et surtout comment tu es arrivé ici. Si tu voulais mourir il suffisait de me dire, j'aurais fait le déplacement rien que pour toi.  » Ciara était généreuse, oui oui.  
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMar 31 Déc - 18:03

GREYMA


Je sias oui c'est bien vrai que j'étais confiant, en même temps si j'étais venu ici ce n'était pas pour me cacher sous le lit, non si j'avais peur de Ciara il parait logique que je n'aurais jamais mis les pieds ici. Je crois que c'est simplement le goût du risque, et puis c'est bien plus intéressant du fait que Ciara soit une vampire et est donc un minimum de force et d'expériences parce que certes il y en a des doués mais la plus part des chasseurs humains... Ils y mettent du leur hein et ils sont bien gentils mais voila, ça ne fais pas long feu, d'ailleurs même quand on les laisse vivre ils ne font pas long feu, c'est bien mieux d'avoir l'éternité devant soit. « Les vampires ne sont-ils pas condamnés à la solitude ? Ton corps est naturellement froid, si tu veux de la chaleur je pourrais installer un radiateur dans ta tombe.  Et si tu veux j'installerais Eymeth à tes côtés pour que tu es de la compagnie. » Un vampire condamné à la solitude ? C'est ce que tout le monde dit oui mais je n'ai que rarement été seul, j'ai Eymeth et puis un tas d'autres personnes pour me tenir compagnie alors si un vampire est seul pour moi tout le monde l'est, les humains aussi, ils ont des amis aussi mais au fond ne sont ils pas seuls ? Seuls à se comprendre ? En tout cas après avoir autan vécu j'avais parfois du mal à les comprendre moi les humains, à comprendre leurs choix etc... J'ai été humain mais tout ça c'est bien loin et ce n'est pas comparable avec ceux d'aujourd'hui. D'ailleurs comment était elle Ciara elle quand elle était humaine ? J'avoue que je ne m'étais jamais posé la question, pourtant maintenant j'aimerais bien connaitre la réponse. "Le plus seul d'entre nous est sûrement celui qui tus toute personne susceptible de pouvoir lui tenir compagnie aussi longtemps que besoin" Autrement dis des vampires puisqu'elle pouvait bien se faire des amis humains elle finirait par les voir mourir et serait de nouveau seule "Donc de ce côté la, pour moi, tout vas bien" Je souris cependant à l'image d'un radiateur et d'Eymeth dans la tombe avec moi "Que tu veuilles réchauffer mon corps me fait... Chaud au coeur !" Je joue un peu avec les mots ce n'est pas faux. C'est sur que si elle tuait soit Eymeth soit moi, mieux valait il pour elle que le deuxième se retrouve rapidement dans la tombe aussi puisque l'un mort et l'autre vivant il y aura vengeance et la je doute qu'elle ne fasse le poids pour être tout à fait honnête.

J'étais à présent proche d'elle et le pieu était à sa porté. « Mon corps te fais rêver, dommage. » Dommage ? Ah non je préfère m'amuser et être chassé par une chasseuse attirante que part une guenon. Cependant on va éviter de trop flatter son ego je pense qu'il prend déjà une petite place bien confortable. Je la regarde s'éloigner jusqu'à ce qu'elle sorte de mon champ de vision et que je porte mon attention sur les boucles d'oreilles qu'elle avait posé quelques minutes avant. « Moi je te propose un truc. Tu me dis ce que tu fous dans ma chambre et surtout comment tu es arrivé ici. Si tu voulais mourir il suffisait de me dire, j'aurais fait le déplacement rien que pour toi.  » Vraiment ? "Si j'avais su, laisse moi ton numéro de téléphone comme ça la prochaine fois je te préviens et je t'attend tranquillement" Je souris et reposais la boucle d'oreille avant de me retourner. "Tu dis que tu me propose un truc, ce qui veut dire contrepartie non ? Donc si je te dis ce que tu veux savoir qu'est ce que j'y gagne ?" En réalité je n'avais pas vraiment besoin de contrepartie mais l'idée de jouer avec ça pouvait être marrant. Qu'elle fixe les règles si elle en a envie, je l'écoute, que va elle me dire ? Qu'elle va me laisser repartir dans un état pas trop amoché ?


Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMar 31 Déc - 18:38





«  Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi »
 Il a raison sur un point. Ciara est seule et elle le vit plutôt bien. Elle vadrouille depuis un demi millénaire et elle ne s'ennuie pas pour autant. Tuer les vampires est une occupation très prenante mais, Gregory est sans doute trop occupé à tuer des jeunes filles pour s'en rendre compte. Ciara avait sa propre vision des choses et elle était vue comme une folle ou une idiote, comme si le vampirisme était un don du ciel, un cadeau de dieu. Une seconde chance ? Ciara ne méritait peut-être pas cette putain de deuxième chance. Elle devrait être morte avec sa fille il y a de ça cinq siècle. Le sort en avait décidé autrement et elle ignorait toujours pourquoi. Elle avait retournée sa haine et son chagrin et pour le moment cela marche parfaitement. Elle avait fait le choix de s'attacher à personne pour éviter de souffrir. Ciara avait tuée un nombre incalculable de personne et elle n'avait aucun remords. Pourquoi ? Parce-que les vampires font des massacres et cela depuis plus d'un millénaire. Les vampires détruisent des vies et osent venir critiquer la chasseuse par la suite. Ce n'est que justice, une vie pour une vie. Certains vampires vivent dans la paresse, l’orgueil ou même la luxure depuis des siècles. Certains sont devenus trop gourmands et ont finit par se faire dévorer eux-même. La colère est probablement le pêché qui correspond le mieux à la chasseuse. Gregory lui commence à devenir gourmand et il est probablement depuis toujours trop orgueilleux. Il explique de lui de se côter là tout va bien.  Ciara affiche un sourire, moqueur et ironique.  « Et a quoi cela m'avancerais de fréquenter des immortels. Je pourrais leurs tenir compagnie et tuer des dizaines d'innocents ? Pitié je préfère ma solitude. Et je suis peut-être seule, mais au moins, moi, je ne suis pas pathétique. Et lorsque je mourrais, ce qui arrivera forcément vu le nombres de gens qui veulent ma tête sur un pique, je mourrais digne. Tu peux en dire autant ? Toutes ces vies arrachés, ces familles détruites pour simplement répondre à ta soif de sang. Crois moi, j'ai le meilleur rôle dans cette histoire. » Elle affichait un visage boudeur. En effet c'était une moralisatrice et elle voulait voir Gregory s'énerver ou alors partir. Ciara enleva alors son collier. Elle n'allait pas s’arrêter de vivre uniquement pour faire plaisir à ce petit vampire vaniteux. « Si de ton côté ça allait véritablement bien, tu ne serais pas là ce soir. Non ?  » Ciara préféra ne rien dire sur la remarque sur le sang. Cela lui ferait encore une fois trop.

Il espère sincèrement que Ciara lui laisse son numéro. Son téléphone – son véritable téléphone – est réservée au cas d'urgences. Généralement se sont des téléphones jetables, simple précaution.« Tu n'as même pas besoin de moi. Si tu veux je te fais une démonstration, bien sûr c'est toi le cobaye. Tu prends le pieu tu te l'enfonces dans le cœur et c'est fini. Je suis certaine que tu en es capable. Ou alors tu t'exposes au soleil volontairement.  »  Ciara l'avait déjà fait pas le passé. Elle savait que la douleur était insoutenable et probablement jamais elle ne recommencera à s'exposer au soleil. Ciara finit par également poser son collier également et elle regarde Gregory, qui semble zen.  « Tu gagnes le droit de quitter cette putain de chambre ? C'est déjà pas mal. Inutile d'en venir au main, toi et moi on sait très bien que de toute manière tu vas partir. Inutile de se lancer dans une longue et ennuyante conversation.  » Cette fois Ciara s'approche, elle en à marre, la conversation dur depuis moins de 10 minutes que Gregory l'exaspère déjà. « Donc ? Si ce n'est pour tester mon lit et me mater en robe de soirée ? Tu viens ici pour prendre le thé ? Discuter de la pluie et du beau temps ? Non car dans ce cas là va hypnotiser une jeune fille dans la rue.  »
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMer 1 Jan - 3:34

GREYMA


Je tuais quand j'avais faim oui ou parfois simplement envie et des personnes plus ou moins innocentes ça je m'en fichais et je ne regrettais absolument pas. Oh je n'avais pas fait taire mes sentiments loin de la, mais si en étant humain je n'avais pas pleurer en voyant mes parents mourir sous mes yeux se n'étais pas en vampire que j'allais m’apitoyer. Par contre il devait bien me rester quelque chose de ses longues années d'Eglise oui, grâce à moi un tas de personnes pouvaient rejoindre leur créateur, n'était ce pas un cadeau que je leur faisait ? Franchement, et aucun d'eux ne disais merci pourtant. " Et a quoi cela m'avancerais de fréquenter des immortels. Je pourrais leurs tenir compagnie et tuer des dizaines d'innocents ? Pitié je préfère ma solitude. " Sûrement parce qu'elle n'avait pas assez vécu autrement qu'en solitaire pour se rendre compte qu'elle pouvait avoir bien mieux et se lâcher un peu, s'amuser, à quoi servait-il d'avoir l'éternité devant soit si c'était pour ne même pas en profiter ? "Et je suis peut-être seule, mais au moins, moi, je ne suis pas pathétique." Je souris, me retenant de rire parce que s'il y en avait une qui essayait pathétiquement de donner un sens à sa vie ici c'était elle, au moins moi j'acceptais ma nature et de faire ce qui est disons... Normal pour un vampire c'est à dire boire du sang humain. Mais je la laissais quand même continuer "Et lorsque je mourrais, ce qui arrivera forcément vu le nombres de gens qui veulent ma tête sur un pique, je mourrais digne. Tu peux en dire autant ? Toutes ces vies arrachés, ces familles détruites pour simplement répondre à ta soif de sang. Crois moi, j'ai le meilleur rôle dans cette histoire. " je soupirais, elle me faisait penser à ses héroïnes de film qui ne sont que justesse et qui ne vivent que pour les autres dans le simple but de faire le bien autour d'elle, et qui ont l'impression que ça les rend plus importante, plus digne, mais qu'est ce que ça leur rapporte tout ça hein ? "Ciara je me permets de te dire que tu es vraiment trop sentimental, ce qui est encore plus dévastateur pour un vampire." Et pour répondre à sa question "Je ne mourrais certainement pas digne mais comme je serais mors je n'en aurais rien à foutre de ma dignité et au moins j'aurais vécu beaucoup plus longtemps et beaucoup mieux. Un jour tu vas tomber sur un vampire moins tolérant que moi, tu vas essayer de le tuer et tu vas mourir, qu'auras tu fais de ta vie ? Est ce que tu as vraiment l'impression de vivre pour quelque chose la ? Tu es aussi meurtrière que moi que je sache." J'aime m'improviser psy pour vampire ! Que ça soit clair, ça me plait qu'elle soit chasseuse de vampire mais cette morale qu'elle venait de me faire me décevait, c'était digne d'une humaine ou d'une louve, tout dans l'honneur, tu parles. Mais si elle voulait m'énerver il faudrait y aller beaucoup plus fort, j'avais un calme à toute épreuve. « Si de ton côté ça allait véritablement bien, tu ne serais pas là ce soir. Non ?  » Je ris "Touché ! Tu es d'agréable compagnie tu le savais ça ? Tu as déjà passé assez de temps dans une pièce avec quelqu'un pour qu'il est le temps de te le dire ?"

Elle me demandait de la contacter la prochaine fois pour qu'elle fasse le déplacement, comment voulait elle que je le fasse si je n'avais pas de numéro où la joindre ? Ah je suis sûr qu'elle avait peur que je la harcèle ! « Tu n'as même pas besoin de moi. Si tu veux je te fais une démonstration, bien sûr c'est toi le cobaye. Tu prends le pieu tu te l'enfonces dans le cœur et c'est fini. Je suis certaine que tu en es capable. Ou alors tu t'exposes au soleil volontairement.  » Mais quelle bonne idée ! J'aurais du y penser avant ! Je vais le faire de ce pas ! Franchement si je devais mourir un jour j'espérais bien que ça serait des mains de la jolie brune, je serais au moins sûr que mes dernières pensées seraient agréables. Si je lui dis ça elle va finir par s'imaginer des choses alors je vais y garder pour moi, pour l'instant. "Vampire mode d'emplois page 2, je connais déjà tout ça" je plaisantais bien entendus, heureusement qu'il n'y avait pas de mode d'emplois du parfait petit vampire ou encore de livre appelé vampire pour les nuls, ceci dit s'il en sortait un un jour je crois que par pur curiosité je serais capable de le livre, histoire de savoir quelles ânerie l'espèce humaine pouvait sortir sur nous et aussi histoire de savoir ce qu'ils savent réellement sur nous, ce qui est juste, parce que depuis la révélation de ce cher Kol il doit y en avoir un bon paquets qui passent leur temps à faire des recherches. Mais bon la on s'éloigne un peu du sujet. « Tu gagnes le droit de quitter cette putain de chambre ? C'est déjà pas mal. Inutile d'en venir au main, toi et moi on sait très bien que de toute manière tu vas partir. Inutile de se lancer dans une longue et ennuyante conversation.  » Ça c'était pas mal aussi, m'offrir le droit de faire quelque chose que je ne veux pas faire si en échange je lui dis ce qu'elle veut savoir, elle savait tout aussi bien que moi que son droit elle pouvait le garder de plus je n'avais pas eu besoin de sa bénédiction pour entrer en je n'en avais pas non plus besoin pour sortir. "Je me vois au regret de décliner votre proposition et pour ce qui est de la discussion pour ma part je la trouve très intéressante !" Le pieu devait la démanger comme à chaque fois mais elle n'avait pourtant encore rien tenté, enfin si on enlève le réflexe de l'entrée en chambre qui consiste à balancer un pieu dans le mur au cas où il transpercerait quelques vampire qui seraient sur son chemin par pur hasard. Mais la voilà qui s'approche, oh elle va tout faire pour me faire partir mais la nuit vient à peine de commencer non ? « Donc ? Si ce n'est pour tester mon lit et me mater en robe de soirée ? Tu viens ici pour prendre le thé ? Discuter de la pluie et du beau temps ? Non car dans ce cas là va hypnotiser une jeune fille dans la rue.  » Parler de la pluie et du beau temps pour quelqu'un qui vit la nuit, quelle ironie ! "On peut aussi se battre, jouer au monopolie ou parler de toi encore, le choix est plutôt vaste en fait !" Oui on ne m’enlèvera pas de l'idée que si je pouvais apprendre quelque chose sur sa vie humaine ou le pourquoi du comment elle était devenue chasseuse je me devais de tenter.


Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMer 1 Jan - 13:26





«  Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi »
 Sentimental ? Il se trompe. Il croit définitivement connaître Ciara mais, tout ce qu'il croit connaître n'est qu'une façade. Un mur que Ciara crée elle même pour éviter de s'attacher. Gregory se prendrait ce mur constamment, cela doit l'exaspérer. Il pense être plus malin que tout le monde et comme tout le monde il croit que Ciara est juste une vampire mal dans sa peau qui assouvi un besoin. C'est faux, la chasseuse possède ses propres raisons. Gregory est comme les autres, il tue parce qu'il en a besoin et que cela est devenu probablement amusant pour lui après tant d'années d'existences. Ciara elle ne tue pas les vampires par plaisir, cela ne l'amuse pas de traquer les vampires. Elle en a besoin pour éviter de se planter elle même un pieu dans le cœur et qu'elle se bat pour une cause que Gregory ne pourrait jamais comprendre. Il ne vaut pas mieux que les autres vampires mais, Ciara n'a jamais dit qu'elle valait mieux qu'eux. Elle est simplement différente.

Évidemment il voulait vivre le plus longtemps possible. Encore une fois il croyait connaître la chasseuse. En effet un jour la brune tombera sur un vampire trop fort pour elle et elle finira avec un pieu dans le cœur mais, qui à dit que Ciara serait triste ? Elle n'attendait que ça, mourir en sachant qu'elle aurait poursuivit son but et ses valeurs. La chasseuse n'avait pas toujours été comme ça, elle n'avait pas directement été une chasseuse de vampire mais, aujourd'hui elle regrettait ses actes passés et jamais elle ne voudrait retourner en arrière. Ciara sourit, elle était certaine que de toute manière Gregory aimait trop sa petite personne pour comprendre.

 « Tu as raison sur un point. Je suis aussi meurtrière que toi. Et oui moi je vis pour une chose, une seule. Cela me suffit. Et qui à dit que mourir me faisait peur ? Crois-moi Gregory, la mort n'est pas une fatalité. » Ciara ne disait pas qu'elle voulait mourir, non loin de là. La mort ne lui faisait pas peur. Elle ne manquerait à personne et elle regretterait très peu de personne. La chasseuse n'avait pas envie de s'étaler sur ce sujet avec lui. Lorsqu'il lui dit qu'elle est d'agréable compagnie cela la ferait presque exploser de rire tellement cela sonne faux. Ciara est loin d'être une femme agréable sauf dans des cas particuliers. Il insinue que Ciara ne possède pas beaucoup de gens autours d'elle. En effet cela est vrai mais, encore une fois qui dit que cela manque à Ciara ? Cela est voulu, sans attache elle ne risque rien. « Touché. Je ne te retourne pas le compliment, désolé mon chou. Et garde tes compliments, je n'en demande pas et certainement pas venant de toi.   » Inutile d'épiloguer non ?


Sans grande surprise il refuse l'offre de Ciara qui est pourtant extrêmement généreuse. Il prend également avec humour la proposition du suicide. Dommage. Il trouve la conversation intéressante ? Mon dieu cet homme doit vraiment se faire chier dans sa chier. Ciara se contente de lever les yeux au ciel. Il peut garder ses petits compliments. Il vouvoie Ciara lorsqu'il refuse. Monsieur se prendrait-il pour un grand ? Cela ferait presque sourire la chasseuse tellement cet homme est stupide ou trop confiant. Qu'importe dans le fond. « Nous n'avons malheureusement pas les mêmes centres d’intérêts alors. »  

Ciara s'approche et soudain lorsqu'il évoque « parler de toi » c'est donc ça la raison de sa venue ? Le reste n'est là que pour meubler la conversation. Ciara est toute proche de lui mais, elle l'évite pour se diriger vers son lit et son armoire, cela est juste là pour le frustrer évidemment.  « Le choix n'est pas vaste. Tu veux qu'on se batte ? Franchement on sait bien que de toute manière ça ne servirait à rien. Le monopolie ? Tu crois sérieusement que je trimbale un monopolie  dans mes valises ? Et là par contre nous arrivons à la raison de ta venue. Tu vois quand tu veux tu me dis des choses. Parler de moi ? Tu n'aimes pas le mystère ?  » Ciara arrive près de son lit d'où elle retire ses talons hauts. Oui elle est déjà naturellement grande, les talons ne sont là que pour le style.  La chasseuse regarde alors Gregory droit dans les yeux avec un talons dans la main.  « Tu sais tout de moi voyons. Je suis une petite bécasse qui se croit supérieur à tout le monde et qui tue des vampires parce-que je possède un bon fond. Voilà maintenant si tu veux pas que je te balance ces talons à la gueule, dégage. » Ciara tentait de rester aimable mais, non. Elle avait juste envie de virer cette robe et de pouvoir virer Gregory de sa chambre. En tout le cas le résumé de Ciara était bref et faux mais, Gregory n'avait pas besoin de chercher plus loin que Ciara désirait avoir.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMer 1 Jan - 17:30

GREYMA


Sentimentale du côté des humains, si elle l'était forcément, rien qu'à l'entendre parler on pouvait s'en rendre compte, essayer de me faire culpabiliser de tuer des innocents, le mot innocent voulait tout dire mais ce n'est qu'une généralité et encore. Beaucoup d'humains sont loin d'être innocent et beaucoup de vampire ne sont pas si terrible que ça, j'irais presque jusqu'à dire que certain mérite de vivre mais parmi les vampires est ce que Ciara faisait le tri ? Elle en avait déjà sûrement tué des innocents ? A moins qu'elle analyse chacune de ses futures victimes avant de les tuer mais vu le pieu qui m'était passé par dessus la tête quelques minutes au paravent j'avais tendance à penser que non. Puis il suffit de me regarder, la première fois qu'elle avait tué elle ne savait rien de moi et que sait-elle de plus aujourd'hui ? Elle ne sait que ce que je lui ai dis, est ce que c'est faux est ce que c'est vrai ? Mais bon je ne vais pas la blâmer pour vouloir me tuer je n'avais jamais chercher à cacher ma façon d'être. « Tu as raison sur un point. Je suis aussi meurtrière que toi. Et oui moi je vis pour une chose, une seule. Cela me suffit. Et qui à dit que mourir me faisait peur ? Crois-moi Gregory, la mort n'est pas une fatalité. » La par contre elle avait tout faux, et prétendre qu'elle n'avait pas peur de mourir, ça m'a toujours fait rire les gens qui disent ça, ceux qui n'ont pas peur de mourir ce sont déjà suicidé et ceux qui sont encore en vie tienne forcément au moins un minimum à la vie "Donc si je comprend bien tu ne t'autorises jamais un petit moment pour toi, à faire quelque chose que tu as envie de faire pour ton propre plaisir, tu sais ce genre de bonheur simple dont les humains détiennent le secret"

Oh mais je le pensais quand je disais qu'elle était d'agréable compagnie, si elle ne l'était pas je ne serais certainement pas la en ce moment « Touché. Je ne te retourne pas le compliment, désolé mon chou. Et garde tes compliments, je n'en demande pas et certainement pas venant de toi.   » J'étais pourtant sûr que ça lui avait plu, ça flattait alors forcément ça ne pouvait que lui faire plaisir même si elle refusait de l'admettre, d'ailleurs peut-être qu'elle refusait de l'admettre uniquement parce que ça venait de moi, ça ne serait pas étonnant une seconde. Si je disais que sa compagnie était agréable c'étais certes parce qu'elle était elle même agréable à regarder mais c'était en grande partie parce que j'aimais parler avec elle même si la discussion devait l'exaspérer au plus au point, que voulez vous j'aime les femmes qui ont du répondant. « Nous n'avons malheureusement pas les mêmes centres d’intérêts alors. » Comme si c'était ça qui la bloquait "Et quels sont tes centres d’intérêt mis à part la chasse et les vampires ?" Que je sache au moins à quoi je devais m'intéresser pour pouvoir tenir une conversation avec elle autre que celles où elle me fait comprendre qu'elle veut que je parte dans chaque phrase qu'elle prononce.

Elle était très proche de moi quand elle a décidé de soudainement dévier pour finalement se rendre vers son lit et son armoire ce qui m'arracha un sourire, elle voulait jouer ? Ça tombe bien j'adorais ça. Se battre ne servirait à rien ? Si probablement à la soulager un peu, elle devait en crever d'envie alors pourquoi pas ? Le monopolie c'était imagé bien sûr et elle l'avait compris, s'il y a bien quelque chose que je ne me voyais pas faire avec elle c'était un jeu de société, je préfère encore voir le monopolie comme un sport de chambre et pour ça j'avais emmené tout ce qu'il faut avec moi. "Et là par contre nous arrivons à la raison de ta venue. Tu vois quand tu veux tu me dis des choses. Parler de moi ? Tu n'aimes pas le mystère ?" Mais comment avait-elle put deviner que j'étais la pour ça ? Ah oui je lui avais peut-être mis tout cuit dans le bec ça devait être ça, non en réalité je n'étais même pas venue pour ça à la base mais c'était vite devenue quelque chose qui m'intriguait. "Le but d'un mystère c'est bien de découvrir ce qui se cache dessous, je me trompe ?" Voilà qu'elle enlevait ses talons, il ne restait plus que la robe maintenant si je ne m'abuse. « Tu sais tout de moi voyons. Je suis une petite bécasse qui se croit supérieur à tout le monde et qui tue des vampires parce-que je possède un bon fond. Voilà maintenant si tu veux pas que je te balance ces talons à la gueule, dégage. » Je levais les yeux au ciel. Des menaces encore des menaces, Ciara ne changerait-elle jamais ? Ses talons je les rattraperais en plein vole sans grand soucis et même s'ils arrivaient à me transpercer qu'est ce que ça pourrait bien me faire ? Ce n'est pas du bois et je me nourris de sang humain tous les jours depuis des lustres, je vais retirer le talon, ça va cicatriser et basta. Bon parlons maintenant de ce qu'elle avait dit juste avant qui était bien évidemment du grand n'importe quoi pour que je lui fiche enfin la paix et que je me casse de cette chambre comme elle le désirait depuis le début. "Pourquoi cette haine envers les vampires ? Qu'est ce qu'ils t'ont fait quand tu étais humaine et sans défense ?" Je n'allais pas m'arrêter la, j'allais essayer encore et encore, à chacun son but, le mien ce soir était d'arriver à savoir quelque chose de personnel sur elle.


Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMer 1 Jan - 18:22





«  Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi »
  Il ne comprenait donc pas qu'il fallait lâcher l'affaire ? Personne ne c'était jamais intéressé à Ciara et cela lui convenait parfaitement, elle ne voulait pas parler d'elle et Gregory s'obstinait toujours ! Il ferait mieux de se taire et de partir. Pourquoi voulait-il en savoir plus ? Ciara pourrait lui mentir qu'il ne le saurait jamais alors pourquoi demander ? Le mensonge fait partie de la vie de la chasseuse et mentir à Gregory serait tellement facile... Pourquoi ne veut-il pas comprendre que la chasseuse ne veut personne dans sa vie et qu'elle ne veut parler de sa vie à personne. Gregory est un emmerdeur est finit et rien de plus. Il pose des questions et Ciara les relances avec d'autres questions... Et en plus il commence à parler des humains. Pourquoi ? Il tient clairement à faire péter un câble à la chasseuse ? Il commence à devenir lassant et pourtant la conversation ne fait que commencer sauf si Ciara se décide à partir. Cela serait drôle. La chasseuse possède très peu d'affaire, le temps de mettre cela dans ses deux valises et basta. Gregory serait quand même trop content de ça. « Non tu ne comprends pas bien. Tu crois que tuer un vampire n'est pas un plaisir que je fais ça par obligation ? Non. En effet tu ne comprends rien. » Ciara n'avait pas envie de s'expliquer, personne ne peux comprendre. Si, une seule et cette personne est le seul ami de Ciara : Kol Mikaelson. Mais, cela n'est pas volontaire. Kol connaît la chasseuse depuis toujours et sinon personne ne connaîtrait sa véritable histoire et pourquoi elle faisait ça. Pour ce qui est du bonheur des humains, Ciara n'est pas humaine et elle ne prétend pas l'être. Donc pourquoi en parler ?


Il brossait Ciara dans le sens du poil. C'était gentil mais, vain. Cela ne changerait rien à l'ambiance froide. Il voulait en savoir plus mais, il n'aurait rien. Il s'obstinait à poser des questions. Il résumait les centres d’intérêts de Ciara ne regardait qu'elle. Elle n'en parlait jamais de ses plaisirs, ses véritables plaisir. Ce qui l'avait passionnée avant et qu'elle avait abandonnée. Le passé était loin derrière. Ciara se contenta de lever les yeux au ciel. Il ne saura pas, pourquoi veut-il tellement en savoir plus ? Il peut avoir n'importe qui, n'importe quoi et pourtant il vient ici exactement avec la seule personne qui le rejettera sans cesse. Ciara ne voulait qu'on s'approche d'elle ou de ses sentiments, de ses faiblesses et de ses angoisses. La chasseuse ne voulait pas d'amie ou autre. Gregory devrait partir, maintenant. Elle lui passe à côté l'air de rien, elle fait ça pour le faire chier et voir s'il allait réagir. Sa remarque sur les mystères est logique mais, Ciara n'allait pas le lui accorder. Cela encore une fois lui ferait plaisir et il fait chier déjà a être là, inutile de l'aider dans ses délires.«  Certains mystères sont mieux sous terres.  » La chasseuse n'avait pas d'idée d'image  et elle voulait juste éviter de rentrer dans les détails. Gregory en savait déjà trop ou du moins il croyait savoir des choses.


Ciara l'écoutait alors qu'elle se dirigeait vers son armoire pour pouvoir ensuite se changer, non elle n'allait pas se changer devant lui. Elle allait juste retirer cette robe à un moment ou a un autre de toute manière, elle ne pouvait pas rester en place donc autant s'occuper. Sa question est encore une fois trop personnelle. Ciara referma son armoire avec ses vêtements dans la main, en T-shirt et rien de plus, enfin si elle préféra prendre un pantalon, au cas où. Elle avait prévue de dormir et pour ça il fallait que Gregory est la gentillesse de dégager de sa chambre. Elle s'approcha encore de lui, elle ne voulait pas le frapper, enfin si. Elle mourrait d'envie de le faire mais, elle avait envie de le voir partir.

« Tu crois vraiment que j'étais sans défense ? »  Ciara arriva a côté de la table, elle prit le pieu qu'elle garda en main en continuant de s'approcher.  Elle n'allait pas le lui planter, elle prenait le risque de s'approcher, elle n'allait pas prendre le risque de se faire briser la nuque. Elle n'allait pas se coller à lui. Elle allait garder une distance, comme toujours.« Je vais répondre à ta question de la manière la plus clair ; les vampires sont des montres, j'en suis un et tu en es un. Les vampires ne m'ont rien fait, je n'explique pas cette haine, c'est tout.  » Ciara ment et elle le fait sans scrupule. « Et toi ? Pourquoi cette obsession pour moi ?   »  Les chevilles de Ciara vont bien. Elle ne cache pas qu'elle se sent puissante mais, elle n'a jamais dit qu'elle était intéressante...
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMer 1 Jan - 19:34

GREYMA


Si j'arrive à lui faire péter un câble ça serait également une victoire non ? Ça voudra dire que j'ai réussis à toucher un point sensible et qui dit sensibilité dit faiblesse, un moyen de l'atteindre sentimentalement. « Non tu ne comprends pas bien. Tu crois que tuer un vampire n'est pas un plaisir que je fais ça par obligation ? Non. En effet tu ne comprends rien. » Je me doutais bien qu'elle allait me parler du plaisir de chasser le vampire mais ce n'était pas du tout de ce genre de plaisir dont je parlais. Elle semblait aveugler par ça, à croire que tout se rapportait au vampires et à leur mort, je ne veux pas la dissuader de tuer, au contraire je trouve ça original, je veux juste comprendre pourquoi et pourquoi seulement ça, je suis un vampire curieux, que voulez vous. "Dans ce cas la expliques moi, j'ai tout mon temps" Oui oui j'avais réellement tout le temps que je voulais puisque c'est encore moi qui décide de ce que je fais de mon temps. J'insiste depuis tout à l'heure mais je sais pertinemment que Ciara ne veut pas parler d'elle, elle a un comportement qui serait presque encore humain en fin de compte. Je parle de ceux qui se renferme sur eux bien entendus. "Et tuer un humain c'était un plaisir ? Tu en a forcément déjà tué, c'est inévitable alors dis moi, je suis convaincus qu'au moment même ou tu les vidais de leur sang tu te sentais mieux que jamais. Le goût du sang innocent sûrement, tu as du en gâcher des vie toi aussi, combien ? Tu t'en souviens ? A combien de personnes qui n'avaient rien demandé à part vivre leur vie a tu arraché la gorge ? Combien de parents et d'enfants as tu fais souffrir ?" Je cherchais vraiment à la pousser a bout, elle me montrait depuis tout à l'heure que si elle tuait des vampires c'était parce qu'ils tuaient des innocents, ais je n'ai jamais connus un seul vampire qui est réussit, même avec la meilleure volonté du monde, à ne tuer aucun humain, c'est impossible et vu la rage dont était capable de faire preuve Ciara elle avait sûrement du en tuer plus d'un. «  Certains mystères sont mieux sous terres.  » je ris "Jolie rime mais très mauvaise façon de te défiler, si tu gardes le mystère c'est que tu as des choses a cacher et si tu caches des choses c'est que tu en as honte, dur d'assumer certaines choses non ?"

Je la regardais continuer à faire son petit train train comme si je n'étais pas la, enfin non pas tout à fait comme si je n'étais pas la puisque si c'était le cas elle se serait déjà changer. Pourtant à quoi bon se cacher ? Des femmes nues j'en avait déjà vu des tas et d'ailleurs croyez le ou non mais elles n'étaient pas toute mortes. Elle s'approchait de moi à nouveau. « Tu crois vraiment que j'étais sans défense ? » Honnêtement oui. Surtout si elle était face à un vampire, ça m'étonnerais beaucoup qu'elle est été chasseuse avant même de mourir. J'haussais un sourcil "Tu ne l'étais pas ?" Si elle avait su se défendre elle ne serait certainement pas devenue vampire car vu comme elle déteste sa propre race elle ne l'était sûrement pas devenue par choix. Elle prenait le pieu à présent, allait-elle vraiment tenter ? Possible, après tout je l'avais peut-être vraiment mit en rogne à pousser le bouchon depuis tout à l'heure. Cependant elle ne dépassait pas une certaine limite, la peur ? Qui n'avait pas peur de mourir ? Est ce que finalement que je m'intéresse autant à elle commençait à la faire réfléchir ? A l'intriguer ? "Je vais répondre à ta question de la manière la plus clair" Très bien dans ce cas, j'écoutais. Je pris même soin de m’asseoir sur le fauteuil suis se trouvait presque juste derrière moi et levai légèrement la tête pour la regarder. "Les vampires sont des montres, j'en suis un et tu en es un. Les vampires ne m'ont rien fait, je n'explique pas cette haine, c'est tout. " mais bien sûr c'était bien connus, les gens détestaient leur semblable et se détestaient eux même sans aucune raison. Et elle croyait vraiment que j'étais stupide pour avaler ça. Certes elle pouvait mentir mais dans ce cas la qu'elle fasse un peu plus d'effort et qu'elle soit plausible parce que j'allais finir par croire qu'elle ne veut pas que je la crois. « Et toi ? Pourquoi cette obsession pour moi ?   » Je souris, enfin voilà qu'elle m'interrogeait à son tour, d'ailleurs je préférais largement cette question à pourquoi es tu ici et comment m'as tu trouvé. "Parce que je suis un monstre et que tu en es un, tu n'as rien fait pour me plaire, je n'explique pas cette obsession, c'est comme ça." Je l'ai dis, un jeu. Elle serait probablement aussi satisfaite de ma réponse que je l'étais de la sienne.


Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyMer 1 Jan - 20:26





«  Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi »
 

Il finirait par comprendre tôt en tard qu'il n'aurait pas d'explication. Pourquoi voulait-il tellement savoir ? Cela ne lui apporterait rien et cela ne soulagerait même pas Ciara de se confier à une personne aussi imbus de sa petite personne. Ciara n'allait pas lui expliquer. Pourquoi le ferait-elle ? Cet homme se croit meilleur que tout le monde et la curiosité va finir par le dévorer et un jour il se fera tuer. Ciara ne sera peut-être plus sur terre à ce moment là mais, il finirait par mourir. La chasseuse l'imaginait se vider de son sang lentement mais, sûrement. Cela lui ferait un bien fou. Il comprendrait le sens du mot « souffrance », ce n'est pas qu'un simple mot. « Ton temps n'est pas aussi précieux que le mien. » La brune serait vache jusqu'au bout. Elle se croyait supérieur à Gregory et sur bien des points. Elle ne vaut peut-être pas grand chose mais, ce vampire non plus. Ciara elle au moins à le mérite d'être réaliste, elle se caractérise elle même de monstre et elle l'assume. Gregory va devoir rentrer ça dans sa petite tête de vampire : La chasseuse n'a rien à lui dire et ne veut rien lui dire. Il allait finira par abandonner ou Ciara se lassera et repartira en direction de sa petite soirée ennuyante. Mieux vaut être entourés de vampires ignorants que d'un vampire trop curieux, simple question de survie. La chasseuse fonctionnait comme ça depuis ses débuts en tant que chasseuse, ce n'est certainement un vampire de quoi ? 800 ans ? Qui allait lui expliquer comment jouer. La chasseuse avait jouée avec un originel de nombreuse fois et elle était encore vivante. Gregory n'est qu'un petit vampire comparé au danger réel que représentait Kol à une époque. Même si Ciara sait que Kol ne lui ferait jamais de mal, cela ne veut pas pour autant dire qu'elle peut constamment dormir sur ses deux oreilles.

Gregory arrive sur un sujet tendu. Il essaye de manipuler Ciara avec de belles paroles mais, il pouvait les garder pour lui. Ciara ne se laissera pas manipuler et ne rentrera certainement pas dans son jeu. Il voulait des chiffres ? Il voulait des réponses, des détails ? Il n'aurait rien. Il se trompait, Ciara avait éprouvée des remords et il doit probablement s'en douter mais, Ciara pouvait faire la même chose avec lui. Il croit que le sang de l'innocent verser soulageait la chasseuse ? Encore une fois il joue en tentant de manipuler la vampire et cela marcherait presque. Ciara ne pouvait pas le laisser sans réponse sinon il poserait encore plus de question. Lui mentir était encore une fois la seule solution mais, le mensonge devait être crédible, cela constituait à légèrement modifier la réalité et lorsqu'on connaît le passé de Ciara on sait que cela se fait sans difficultés.


«  Tuer un humain ? Ce n'était rien. Un humain meurt en moins de 10 secondes. J'ai arrachées des vies et cela ne m'empêche par de dormir la nuit tu sais. Le sang n'est jamais innocent.  Je ne m'amusais pas à compter les personnes que je tuais... Par contre je pourrais te citer les vampires que j'ai eu la chance de tuer. Tu sais pourquoi ? Car le jeu est mille fois plus excitant face à un vampire, tout le monde est a égalité. Lorsque je vois un vampire se vider de son sang et se dessécher comme une vulgaire feuille au soleil je me sens puissante. Les humains sont devenus ennuyeux et puis un jour j'ai eu la sensation que je rendais service à la communauté car soyons réaliste : tu es inutile. Tu fais quoi pour la société ? Rien. Moi je suis un genre de nettoyeuse et ça m'éclate. Tu veux des détails sur les différentes manières de tuer un vampire, tu veux que je te dise ce que cela produit de chasser celui qui est le chasseur ? Tu n'en sauras rien. Tu voulais un discours mélodramatique ? Le voilà.  » Ciara était-elle entrée dans son jeu ? Absolument pas. Cela était réaliste sur certains points mais, les points qui s'approchent de la réalité sont rares. Il y en a, mais Ciara reste maîtresse d'elle-même et puis son discours ne sonnait pas faux puisqu'elle est d'accord sur certains points.  Gregory voulait du profond ? Il en avait. Ciara lui avait donné ce qu'il voulait.


La rime n'était pas volontaire. Elle n'avait honte de rien, enfin plus ou moins. Ciara n'allait encore une fois pas partir dans des détails mais, pour calmer Gregory elle devait se montrer franche et ne surtout pas rester dans le flou.« Tu devrais revoir ton dictionnaire, cacher ne veut pas dire avoir honte. Je ne cache rien, je suis un livre ouvert et je n'ai pas honte. Au contraire, je suis fière de ce que je suis, vous devriez plutôt avoir honte. Moi j'ai rien à me reprocher.  »  Véridique ! Actuellement Ciara n'avait rien à se repprocher sur ses actes, elle était fière de tuer des vampires. Et pour ce qui est de ses actes passés ? Elle s'en remettait plutôt bien et n'allait pas jouer la martyre. Des gens ont étés tués par sa faute certes, mais aujourd'hui le jeu est différent et Ciara n'a honte de rien.

Le passé de Ciara ne regarde qu'elle. Si lorsqu'elle était humaine c'était une petite chose fragile comme toutes les femmes de son époque.

« Sans défense n'est pas le mot. Et de toute manière dans ma jeunesse les jeunes femmes étaient bonnes à deux choses : faire à bouffer et faire des gosses. Je n'ai pas fait d'enfant et j'étais probablement la pire cuisinière de l'époque.   »  Cela fit sourire et sincèrement rire Ciara tellement c'était réaliste.  Ensuite monsieur décida de s'installer comme s'il était chez lui. Il se croit vraiment trop fort. Ciara n'allait pas lui dire pourquoi elle détestait les vampires. Elle prenait son pied à les tuer, il n'avait besoin que de savoir ça. Le reste est obsolète. La réponse de Gregory était amusante mais, Ciara était gagnante dans cette histoire. Elle posa ses deux mains sur les accoudoirs de la chaise, elle n'avait pas peur et Gregory savait qu'elle garderait son sang froid, simplement pour l'énerver lui. « Tu admets donc être obsédé par moi ? C'est là tout le dilemme chez les hommes. Vous désirez toujours ce que vous ne pouvez pas avoir.   » Ciara prononça ses mots en chuchotant puis finalement elle recula de nouveau des accoudoirs en levant les sourcils. « Change d'obsession. Je suis certaine que tu peux trouver une petite humaine pas trop moche dans la rue, la transformer et fin de l'histoire.   »  
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyVen 3 Jan - 21:06

GREYMA


Je me doutais bien qu'elle n'allait pas tout déballer comme ça uniquement parce que je lui demandais, cependant j'avais bon espoir d'apprendre quelque chose quand même. Ciara était coriace et je n'avais jamais caché que j'adorais ça, si tout était trop facile avec elle ça ferait longtemps que je ne lui porterais plus aucun intérêt, d'ailleurs peut-être qu'il aurait mieux fallut pour elle qu'elle ne soit pas coriace, je l'aurais lâche et elle n’endendrait plus parler de moi depuis longtemps. « Ton temps n'est pas aussi précieux que le mien. » ça part contre j'avais du mal à y croire "Tellement crédible venant d'une fille qui revient d'une petite soirée tranquille, qu'est ce que tu as à faire ? Te coucher ?" Elle allait continuer, essayer de me faire sortir de mes gonds ou de sa chambre en me provoquant, pas de chance pour elle ça m'amusait. Mais si je venait vraiment à me mettre en colère ça serait elle qui en payerait le prix alors peut-être ne fallait-il pas chercher la corde sensible. Oh je ne la tuerais pas non, pourquoi faire ? A quoi ça me servirait de mettre définitivement fin à ses jours ? A rien, absolument rien. Non je peux très bien m'en prendre à elle sans la tuer, je sais encore me contrôler pour ne pas aller jusqu'à commettre un meurtre si je n'en avais pas envie.

Et comme c'était chacun son tour, ce fut à moi de la provoquer, de chercher la petite bêtes sur les sujets auxquels elle portait apparemment de l’intérêt. Autrement dit les vies humaines, innocentes. Vu le long discours qui s'en suivit et pour qu'elle se donne la peine de me raconter tout j'en déduis que j'avais, malgré ce qu'elle disait, réussit à l'attendre au moins un peu. C'était ce que j'en déduisais après était ce vrai ou faux ça personne ne le savais, enfin si elle. Tuer un humain ? Ce n'était rien. Un humain meurt en moins de 10 secondes. J'ai arrachées des vies et cela ne m'empêche par de dormir la nuit tu sais. Le sang n'est jamais innocent.  Je ne m'amusais pas à compter les personnes que je tuais... Alors ça c'est marrant c'est exactement ce que je m'étais dis en pensant à moi quand elle m'avait fait le reproche de tuer des humains, mais didonc finalement elle et moi on était pas si différent que ça. "Ça ne t’empêche pas de dormir la nuit quand tu tus un humain mais tu te sent obligée de tuer ceux qui tus les humains sans s'en soucier ? Mais dis moi est ce que tu comprends toi même ce que tu fais depuis tant d'années ?" Elle punissait des gens qui faisaient exactement ce qu'elle avait fait alors qu'elle disait que ça ne l'avait pas affecté, pourquoi les gens que les autres vampires tus l'empêche de dormir la nuit hein ? C'est totalement illogique Par contre je pourrais te citer les vampires que j'ai eu la chance de tuer. Ah oui ? J'aimerai bien voir ça tien ! Elle se retrouverait comment si je lui demandait de me les citer ? Car le jeu est mille fois plus excitant face à un vampire, tout le monde est a égalité. Lorsque je vois un vampire se vider de son sang et se dessécher comme une vulgaire feuille au soleil je me sens puissante. Aaah c'est donc ça, toute est une question de puissance, de pouvoir, de supériorité, c'est à la fois tellement humain de vouloir être des meilleurs mais c'est aussi tellement vampire. Les humains sont devenus ennuyeux "Rectification les humains ont toujours été ennuyeux sauf que tu ne t'en rendais pas compte quand tu en étais une" Depuis quand les humains auraient été intéressant, même quand je regarde ma propre vie humaine je me trouve inintéressant tu es inutile. Tu fais quoi pour la société ? Rien. Moi je suis un genre de nettoyeuse et ça m'éclate. Alors le je ne pus me retenir de rire "C'est trop généreux de ta part de faire tout ça pour la société, j'espère au moins qu'elle te le rend bien. Mais je ne me fais pas trop de soucis je vois qu'elle t'a offert un joli petit tatouage" Ciara n'avait pas conscience qu'elle se battait pour aider des personnes qui n'en ont rien à foutre d'elle et qui veulent sa mort, il serait peut-être temps qu'elle se réveille. Tu veux des détails sur les différentes manières de tuer un vampire, tu veux que je te dise ce que cela produit de chasser celui qui est le chasseur ? Tu n'en sauras rien. Tu voulais un discours mélodramatique ? Le voilà. Je frappais mes mains l'une contre l'autre pour applaudir. "Merci beaucoup, je vois que ça t'importe vraiment que je comprenne pourquoi tu fais tout ça" Je souris, en fait je me doutais qu'elle n'en avait probablement rien à faire ceci dit je ne suis pas obligé de révéler le fond de mes pensées à chaque instant puis je préférais de loin la taquiner.

« Tu devrais revoir ton dictionnaire, cacher ne veut pas dire avoir honte. Je ne cache rien, je suis un livre ouvert et je n'ai pas honte. Au contraire, je suis fière de ce que je suis, vous devriez plutôt avoir honte. Moi j'ai rien à me reprocher.  » Pardon ? Je devrais avoir honte moi ? Pourquoi m'encombrerais-je d'un sentiment pareil sans aucune raison qui n'en vaut la peine ? "Un livre ouvert hein ?" C'est bien ce qu'elle avait dit, qu'elle ne cachait rien, ce que ça pouvait être faux. "Dans ce cas la, laisse moi lire, contes moi donc tout ce qui t'es arrivé, après tout..." Je m'approchais d'elle plus prêt qu'elle ne l'avait encore fait et baissait légèrement la tête pour la regarder dans les yeux "Tu n'as honte de rien."

J'avais réussis a abordé le sujet de son passé en tant qu'humaine, je progressais didonc ! « Sans défense n'est pas le mot. Et de toute manière dans ma jeunesse les jeunes femmes étaient bonnes à deux choses : faire à bouffer et faire des gosses. Je n'ai pas fait d'enfant et j'étais probablement la pire cuisinière de l'époque.   » Pourquoi me parlait-elle d'enfant et de bouffe ? Elle est morte de faim alors qu'elle était enceinte et ça l'a traumatisé c'est ça ? "Donc tu es en train de me dire clairement que tu n'étais bonne à rien" Une humaine quoi. Mais bon à ce que je vois ça le faisait sourire même rire, après tout pourquoi pas, peut-être se considérait-elle déjà comme une rebelle à cette époque, déjà humaine elle ne faisait pas comme ses semblables. Quand à moi je m'installais tranquillement sur le fauteuil juste derrière, plutôt confortable. Après tout je n'avais pas à me tenir droit comme un piquet non plus. Elle s'appuya elle même en avant sur les accoudoirs du fauteuil ce qui m'offrit une belle vu sur son décolleté et qui bien sûr m'arracha un léger sourire en coin. De plus elle se mettait à chuchoter, c'est que ça devenait intéressant ! « Tu admets donc être obsédé par moi ? C'est là tout le dilemme chez les hommes. Vous désirez toujours ce que vous ne pouvez pas avoir. » Ça aurait été dur de ne pas s'en rendre compte puisque c'était exactement ce que je venais de lui dire et pour ce qui est du reste "A quoi bon vouloir ce qu'on peut avoir ? Ça serait comme vouloir ce qu'on a déjà" Et qu'elle ne me dise pas le contraire, sur ce point j'avais parfaitement raison. Elle s'éloigna de nouveau, dommage. « Change d'obsession. Je suis certaine que tu peux trouver une petite humaine pas trop moche dans la rue, la transformer et fin de l'histoire. » C'est ce que je dis, sans aucun intérêt. "C'est pas mon truc le baby-sitting"


Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptySam 4 Jan - 0:32





«  Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi »
 

L'âge n'est-il qu'un simple chiffre ? Dans le monde des humains cela est probable mais, dans celui des vampires l'âge défini la puissance et c'est le gros problème dans la relation entre Ciara et Gregory. Il est plus vieux et Ciara et il en profite uniquement pour s'éclater et pour la pousser a bout. La chasseuse pourrait tenter de le tuer, encore et encore. Gregory pourrait également tuer la chasseuse, cela était également une possibilité et Ciara était suffisamment réaliste pour savoir que s'il voulait vraiment la tuer cela serait fait mais, la chasseuse possède plus d'un tour dans son sac et il ne faut pas sous estimer l'expérience. La chasseuse était devenue une experte dans l'arnaque et la ruse pour s'échapper de situations pires que celles-ci. Gregory reste quand même plus fort que Ciara mais, il est là pour une raison et s'il voulait la tuer cela serait fait depuis de nombreuses années maintenant. Ciara possède cet atout plutôt intéressant : le désir. Gregory voulait quelques choses, la brune possède ce petit avantage qui fait qu'aujourd'hui elle est encore vivante. Elle avait frôlée de nombreuses fois la mort mais, la curiosité est toujours trop forte et cette question revient toujours : pourquoi un vampire tue d'autres vampires ? La torture n'y changeait rien et cela depuis plusieurs siècle : la chasseuse ne disait jamais sa véritable raison. Qu'importe la verveine ou le soleil, la chasseuse avait subit cela de manière encore plus atroce. La chasseuse avait un morale d'acier et Gregory n'allait certainement pas réussir à la faire parler, qu'importe ses remarques, ses piques ou même ses belles-paroles. Il n'est que ça ; qu'un beau parleur. Sans fond ni même sans âme.


Ciara revenait d'une soirée. Il avait devinée ça grâce à la robe sexy ou il l'avait fait suivre ? Il croyait que la chasseuse passait son temps dans les soirées pour tuer le temps ? Comme ces femmes seules ? Non elle valait mille fois mieux que ça et chacun de ses actes avait un sens, un but et un objectif précis. Elle ne prenait pas son pied à regarder des commérer comme de vulgaires vipères. La brune valait mieux que ça mais, si Gregory voyait Ciara comme une petite femme qui manque de compagnie... Pourquoi casser ses délires et ses fantasmes ? De toute manière la chasseuse ne risquait rien à le laisser croire ça, pour le moment il semblait calme. Il croyait sincèrement toucher un point sensible ? Non il ne touchait rien et ferait mieux d'oublier ça et de passer à autre chose. Passer la porte de la chambre de Ciara serait une bonne chose pour débuter. Et puis il espérait quoi ? Que Ciara allait passer la nuit à élaborer un plan pour tuer un vampire ? Sérieusement il croyait que la chasseuse était obsédée à ce point ? Il ferait bien de redescendre sur terre et de se rendre compte qu'il est ridicule. Il s'accroche à un faux espoir. Jamais la chasseuse ne lui dira ce qu'il veut entendre. Il faut être réaliste, il en voudra toujours plus puisque Ciara aura toujours des choses à cacher. «  Dormir était en effet mon objectif, sauf que tu es là et malheureusement je préfère dormir toute seule. » Comment de manière polie et douce lui dire qu'il ne l'intéressait pas ? Non, elle voulait sincèrement dormir pour pouvoir partir au petit matin. La chasseuse avait des projets bien plus intéressant que monsieur le vampire narcissique et s'il pouvait dégager... Cela serait fort plaisant !



Il commençait à vouloir rentrer dans sa tête. Il s'occupait de ses idées et de manière détournées il voulant comprendre pourquoi elle faisait ça et il voulait remettre son combat en doute. Nombreux – trop nombreux – sont les vampires qui pensaient pouvoir un jour pouvoir voir Ciara retourner sa veste. Cela était stupide, la chasseuse avait ses raisons. Pourquoi les humains tuent-ils des humains ? Pourquoi la survie est-elle la principale obsession des êtres vivants ? Ciara avait ses putains de raison ! Pourquoi voulait-il tellement savoir ? Après tout si la brune n'était plus un mystère, Gregory n'aurait plus d’intérêt ? Peut-être qu'il aime aussi beaucoup le physique de la chasseuse, cela ne la surprendrait pas. Oui en effet la chasseuse se sait belle et elle est tout à fait capable de se servir de ses atouts. Cette robe de soirée en est la preuve ! Mais, allait-il finir par lâcher l'affaire bordel ? « Obligation ? Tu crois ?   » Il pensait sincèrement que Ciara faisait cela par obligation ? Comme si elle obéissait à une morale ou à un être supérieur ? Dieu peut-être ? Quel idiot... Il voulait vraiment comprendre ? Il fallait le vivre pour comprendre et alors il pourrait en parler et ne pas juger Ciara mais, celui-ci est trop stupide pour ça ! Cet homme devrait redescendre de son petit piédestal ! La chasseuse comprenait son combat, elle savait pourquoi, pour qui, pour quand, pour où et plus encore ! Qu'importe la question elle aurait une réponse... Mais, elle ne dira rien. Ensuite vient la question des humains et de l'ennui... Sérieusement ? Cette conversation est la seule chose ennuyante du moment ! Gregory pourrait pas laisser tomber merde ! La chasseuse préfère ne rien dire et passer. Ensuite vient la remarque sur le tatouage que la chasseuse montre fièrement en levant sa main.« Sexy non ? Je dois bien avouer que ce n'est pas mon tatouage favoris et au cas où tu te poserais la question : je ne possède pas d'autres tatouages.  » Pourquoi dire cela ? Pour changer de sujet et éviter les sujets inutiles... La chasseuse tentait donc de retourner le sujet contre Gregory...« Tu n'as pas réussi à éviter ça ? Cela fait quoi d'être impuissant ? Pauvre chou.   » Le jeu continuerait... Jusqu'à ce que l'un ou l'autre finisse par faire un geste de trop, montrer une faiblesse ou même montrer quelques choses qui ne faut pas... La chasseuse fit une révérence lorsque ce dernier l'applaudit. La chasseuse se sentait fière et elle rentrait dans son jeu sans pour autant trop lui faire plaisir. Peut-être finirait-il par se lasser avant la chasseuse. « Si ce n'est la manière dont tu vas mourir, rien ne m'importe.  »


Il est proche. Trop proche, il est presque collé à elle et pourtant Ciara ne va rien faire pour tenter de lui faire du mal et lui non plus. La partie ne fait que commencer, il faut un gagnant et un perdant. Ciara était mauvaise joueuse et détestait perdre. Elle ne quitta pas son regard. Honte de rien ?« Rien.  »  Froidement. Ni plus ni moins, Ciara dormait toujours sur ses deux oreilles. Du moins il suffisait d'y croire. La chasseuse n'était pas du genre à culpabiliser et elle n'avait actuellement rien à se reprocher. Le mot rien voulait aussi dire qu'il n'y avait rien à raconter, à lire ou même à conter.

Son résumé de la situation fait encore plus rire Ciara. Cela est totalement vrai et le mieux dans tout ça ? Ciara le vit plutôt bien, cela est presque tordant dans le fond non ? Ciara savait que les femmes de son époques ne servaient à rien et elle le vivait franchement bien. « Tout à fait j'étais franchement une bonne à rien mais, c'est comme ça. On peut pas être bonne dans la chambre, dans la cuisine et au ménage parait-il.   » La chasseuse ne disait pas être un bon coup et ne se vantait certainement pas d'être douée dans le ménage mais, elle vivait sincèrement bien son ancien statut d'ancienne femme objet. Oui à l'époque les femmes étaient des objets. Gregory avançait dans le flou et il s'éloignait de la vérité et cela amusait la chasseuse. Elle comptait bien continuer à se montrer indifférente envers lui, elle le trouvait drôle et pathétique. Lorsqu'elle se rapproche à son tour par contre, elle rigolait moins. Elle attendait une réponse sincère et elle l'avait obtenue. Cela était bien non ? Gregory ne mentait pas totalement sur la raison de sa venue ici et c'était une bonne chose. Lorsque Ciara recule et que le vampire lui dit qu'il n'aime pas le baby-sitting. Cela la fait une fois de plus sourire. La chasseuse continue de s'éloigner pour retourner en direction de son sac où elle laisse glisser son pieu à l'intérieur. « Nous partageons donc cela ! » Ciara se dirigea ensuite vers son pantalon et son T-shirt qu'elle jeta en direction de la salle de bain avant de finalement tourner le dos à Gregory. « J'ai mieux à faire Gregory et je  prenais plus de plaisir à ma petite soirée. Du coup je vais y retourner, libre à toi de faire ce qui t'amuses. » Ciara hésita à rajouter un «  vient et peut-être tu comprendras  par toi-même ». Mais, elle voulait voir s'il allait s'énerver avant toute chose et s'il allait l'empêcher de partir car c'était évident : si la chasseuse pouvait sortir de cette chambre elle n'y reviendrait pas toute seule et Gregory partirait de gré ou de force. La chasseuse possède très peu d'amis mais, des amis suffisamment puissant pour lui venir en secours.




FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyDim 12 Jan - 9:54

GREYMA


C'est sûr que si je n'étais pas plus âgé qu'elle je ne jouerais pas au jeu de la provocation mais c'est la toute l'ironie de la chose ! C'est que le plus vieux c'est moi alors oui j'en profitais et j'allais même probablement en profiter encore longtemps. En fait j'étais presque la uniquement pour ça si on y réfléchissait bien, je n'étais pas venus me faire tuer, ni tuer, juste me divertir en fait, ce qui pour l'instant fonctionnait à merveille ! Je la faisait parler et au final elle parlait bel et bien plus que moi, enfin en tout cas dans le sens où elle se dévoilait plus que moi, normal vous me direz elle est la seule à se dévoiler, quoi que entre ce qui est vrai et ce qui est faux la dedans... Mais j'arrivais quand même à en tirer des choses, à récupérer quelques informations ici et la. Le truc était de savoir jusqu'où irait-elle ? Jusqu'où jouerait-elle le jeu ? Si je poussais le bouchon encore puis encore puis encore comment allait-elle réagir. Une chasseuse de vampire devant un vampire qui la provoque ne peut pas garder son sans froid éternellement, je parle de façon imagée bien sûr.

Aller, dans le fond, je suis sûr que ça lui faisait plaisir un peu de visite, quand on est seule au point d'aller à une des soirée minable comme celle qui se déroule ne bas en ce moment même on ne peut qu'apprécier un peu de compagnie. «  Dormir était en effet mon objectif, sauf que tu es là et malheureusement je préfère dormir toute seule. » Je souris. Si ce n'était que ça... "Si tu veux je peux m’asseoir à côté de ton lit et te faire réciter la prière du soir" Ma bonté me perdra un jour. Quel prêtre impeccable je fais ! Ce qui est le plus marrant c'est que je suis sûr qu'aujourd'hui je pourrais rentrer dans une église et me faire passer pour le prêtre actuelle sans éveiller aucun soupçon. Ça passerait crème. Par contre j'avais comme l'impression qu'elle n'allait pas accepter mon offre pourtant si délicate. Aaah et dire que cette religion dans laquelle je m'étais réfugié à l'époque n'autorisait pas le sexe avant le mariage. Et bien au final je ne m'étais jamais marié, et devinez quoi, je ne suis plus vierge ! Nooon vraiment ? Moi qui aurait pensé que j'aurais attendus sept siècle de trouver la femme idéal pour avoir une relation sexuelle. "Tu sais que si tu dors je pourrais encore plus facilement rentrer dans ta tête ?" Bien sûr qu'elle le savait, du moins je l'espère pour elle. Même si lire les penser de quelqu'un pendant son sommeil requiert un bon nombre de siècles d'expériences, entrer dans leur tête, dans leur rêve ne demande que quelques années et ça je n'allais pas me priver de le faire si elle s'assoupissait.

Contrairement aux autres je ne posais pas tout ses questions pour la voir arrêter son activité, je ne voulait pas qu'elle arrête, je cherchais juste à comprendre le pourquoi du comment. Qu'elle continue donc à chasser, moi ça ne changeait rien à ma petite vie. Au contraire ça me faisait plus d'humain pour moi et ça faisait moins de piqueur d’assiette casse bonbons. Dis comme a ça fait vraiment bizarre je vous l'accorde mais peu importe. « Obligation ? Tu crois ?   » C'est une possibilité non "Ou peut être que tu penses que c'est ton devoir, ou peut-être aussi par vengeance personnelle, dis moi si je m'approche du but" Est ce que j'ai bien fait de lancer le sujet tatouage, j'en sais rien mais il était lancé, la touche retour en arrière n'étais pas disponible quand on était en face d'un vampire, pas d'hypnose possible alors tant pis on fait avec « Sexy non ? Je dois bien avouer que ce n'est pas mon tatouage favoris et au cas où tu te poserais la question : je ne possède pas d'autres tatouages.  » Elle m'avait devancé on dirait, mais la logique voulait donc que ça soit son tatouage préféré, non ? « Tu n'as pas réussi à éviter ça ? Cela fait quoi d'être impuissant ? Pauvre chou.   » C'est ce que je disais, je pensais bien que la question allait me retomber dessus et c'est bien vrai que ce tatouage n'était pas vraiment une fierté mais bon. "Joli petit surnom affectif, à vrai dire ça ne m'ai jamais arrivé d'être impuissant, je peux même te prouver que je ne le suis pas dans la minute qui suit si tu y tien et pour ce qui est du tatouage ça me donne une bonne raison de vider de leur sang ceux qui le voit" J'haussais les épaules "Puis quand j'aurais marre je m'arracherais le morceaux de peau où se trouve ce numéro puis tout sera oublié, comme s'il n'avait jamais existé" Les humains se croient tellement mâlin avec leur nouvelles inventions, enfin plutôt idée parce qu'on ne pouvait pas qualifié ça d'invention, ils pensaient vraiment qu'ils pourrait répertorier tous les vampires et qu'ils resteraient bien sagement avec leurs tatouages à la vue de tous à se prendre pour des toutous à l'écoute de leur maître ? Non, même les loups ne sont pas comme ça alors un vampire encore moins. Mais on ne vas pas leur en vouloir, c'était astucieux comme idée, jusqu'à un certain point qui est... Le point numéro deux je dirais ou trois tout au plus. Bref pour résumer tout ça, ce tatouage ne m'empêcherait pas de vivre et ne me rendait en aucun cas impuissant ou à plaindre. « Si ce n'est la manière dont tu vas mourir, rien ne m'importe.  » On va faire comme si c'était vrai "J'espère bien que ça sera de tes mains, tes mains douces aux doigts si délicats" Et oui j'y prenais du plaisir et je ne cherchais pas à le cacher, je passais une excellent soirée pour ma part.

Je m’approchais d'elle et elle soutenait mon regard, je savais bien qu'elle n'avait pas peur et je ne cherchais pas à lui faire peur ni à l'intimider, la n'était pas le but, loin de la, j'aurais l'impression de ne plus avoir Ciara en face de moi si c'était le cas. « Rien.  » Je devais l'agacer au plus haut point, ce qui en fait, ne m'importait pas plus que ça non plus. "Ce qui veut dire que tu pourrais donc me raconter tout ce que tu as fais sans éprouver aucun remord ? J'ai hâte d'entendre de ça, de voir si tu dis la vérité où si tu ments" Heureusement que j'étais la pour avoir cette conversation avec elle, qui l'aurait eu sinon ? Faudrait vraiment qu'elle se rende compte des absurdités qu'elle peut sortir des fois, au final elle est bien plus prétentieuse que moi, personne n'a honte de rien. « Tout à fait j'étais franchement une bonne à rien mais, c'est comme ça. On peut pas être bonne dans la chambre, dans la cuisine et au ménage parait-il.   » On dirait que Ciara avait décidé de se mâcher un peu et de se mettre à l'humour ! Tant mieux pour moi, la conversation serait sûrement un peu plus chaleureuse. "Et c'est dans quel domaine que tu étais bonne" Autant qu'elle le dise, allons donc jusqu'au bout de ses pensées.

Quand elle s'approcha de moi pour à son tour me questionner elle sembla satisfaite de ma réponse, pas difficile de savoir que je disais la vérité, j'étais honnête en effet pour la simple et bonne raison que je n'avais rien à cacher moi. J'arrive à la faire sourire et même à la faire ranger son pieu, retournement de situation on dirait, je me félicite, je suis doué c'est une évidence, elle ne l'admettra juste jamais c'est tout. Pourquoi ? Parce que ça serait me faire plaisir et que me faire plaisir ça elle ne voulait pas, quoi que, elle finira peut-être par vouloir me faire plaisir d'une autre façon. Je la suivais du regard, ne voulant pas en manquer une miette « J'ai mieux à faire Gregory et je prenais plus de plaisir à ma petite soirée. Du coup je vais y retourner, libre à toi de faire ce qui t'amuses. » Mais très bonne nouvelle ça ! Elle avait bien dit, libre à toi de faire ce qui t'amuse ? Oui c'est bien ça et je n'allais pas faire comme si je n'avais pas entendus. Je n'étais pas assez bête pour penser qu'elle allait aller à la fête comme elle le disait et gentiment revenir après comme une fleur pour aller se coucher. Je pourrais l'accompagner en effet, c'était même plutôt tentant mais j'avais quand même tendance à préférer l'intimité de cette chambre. Je me mit contre la porte en croisant les bras, ça aurait au moins le mérite de la maintenir close le temps de se mettre d'accord "Si je fais ce que bon me plait de faire nous allons danser ensemble Ciara, tu veux toujours descendre ?"


Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyDim 12 Jan - 11:53





«  Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi »
 

Prier ? Dieu n'existe pas et s'il existe il s'agit d'un simple connard et rien de plus. Un homme qui dirigerait le monde entier ? Personne ne peut faire ça et si cela arrive cela serait le début de l'apocalypse. Ciara avait longtemps cru en dieu suite à son éducation et puis elle est née à une autre époque et à ce moment là, la relation occupait une place importante dans la société anglaise. L’Angleterre et ses principes... Jamais la chasseuse ne voudrait retourner en Angleterre, ce pays qui représentait pourtant toute sa jeunesse humaine ne lui manquait pas, elle refusait de retourner dans cet endroit qu'elle avait côtoyée durant de nombreuses années... Elle en gardait un mauvais souvenir, va savoir pourquoi... La religion est donc un sujet dont la chasseuse se fou royalement et Gregory ne fait que s'enfoncer dans son image de petit emmerdeur qui se croit meilleur que tout le monde et en plus qui fait son petit faux-cul. Dormir à côté d'elle ? Sérieusement ? Si Gregory pouvait il aurait déjà enlevé la robe de Ciara depuis plus de dix minutes alors il est fort peu probable qu'il regarde la chasseuse dormir... Puis il croit sérieusement qu'elle prendrait le risque de le laisser s'introduire dans sa tête ?  La chasseuse fréquente les vampires depuis longtemps et elle connaît les pouvoirs des plus vieux et même si la chasseuse faisait de son mieux pour lutter contre les pouvoirs vampires – grâce à la verveine – cela n'est pas toujours une chose aisée, il faut juste ne pas se laisser faire et lutter même en dormant, chose qui est pour ainsi dire impossible et Ciara n'échappe pas à cette règle.  Il le dit clairement qu'il pourrait rentrer dans sa tête, mais la chasseuse n'est pas un petit vampire de 10 ans, elle traîne derrière elle des marres de sangs et ce n'est certainement pas ce petit prétentieux de Gregory qui va lui apprendre les pouvoirs des vampires. «  Je suis une bécasse, mais je suis pas idiote. Je sais très bien ce dont les vampires sont capables. Je suis certaine que cela serait frustrant pour toi de me regarder dormir puisque je suis certaine que mon corps est aussi une des raisons de ta visite. Non ? » Machiste ? Sexiste ? Probablement et c'était foncièrement des défauts que la brune détestait. Ciara pourrait lui donner ce qu'il veut, au moins il fermerait un peu sa gueule, mais cela serait contraire à certains de ses principes. La chasseuse possède très peu de principes, mais elle en possède... Il voulait en savoir plus sur la chasseuse ? Baver devant sa robe était le meilleur moyens de la faire se taire.


Le pourquoi du Ciara se battait était une grande question et elle ne disait jamais pourquoi. Elle refusait qu'une personne puisse s'en servir pour lui faire du mal et pour lui retourner le cerveau comme tente de le faire le monsieur ici présent.  Ciara rigola encore lorsqu'il évoqua la question du devoir, il était loin de la vérité... Il croyait sincèrement ça ? Il croyait donc que madame faisait cela pour sa petite conscience ? Il ferait mieux de chercher plus loin et d'arrêter de voir en Ciara une Catwoman. Elle n'était pas une justicière et elle ne disait pas l'être. Elle vaut juste mieux que les vampires, mais elle n'a jamais dit qu'elle était une bonne personne... Gregory n'a pas encore compris cela ? Pauvre petit... Et pour la vengeance cela était en partie ça en effet sauf que sa vengeance était devenu obsolète ou du moins elle oubliait de plus en plus la véritable raison de son combat et cela lui faisait du bien, Ciara commençait à tourner une page... Non, elle voulait juste oublier son passé sans pour autant faire taire ses sentiments.    « Un vengeance ? Mon devoir ? Tu regardes trop de films de super-héros, je ne suis pas une héroïne et j'en ai royalement rien à foutre de mon devoir ou de tes délires de vengeance.   » Ciara allait clore le débat s'il insistait trop et cela serait avec un pieu dans le ventre et cela de la manière la plus délicate possible... La chasseuse sait se montrer délicate et douce, cela arrive rarement... Tout simplement.

Surnom affectif ? Il pouvait le prendre comme il ne voulait cela ne changerait rien pour la chasseuse ? Il croyait que Ciara ressentait la moindre affection pour lui ? Il ferait mieux de redescendre sur terre et d'oublier ça...  La chasseuse ne serait jamais son amie ou plus, elle serait simplement la petite bécasse qui veut le tuer. La chasseuse affiche un sourire lorsqu'il dit n'avoir jamais été impuissant ? Croyait-il vraiment ses paroles ? Ou était-il trop stupide pour se rendre compte que son discours n'était pas crédible ?  Il était impuissant et la chasseuse comptait le descendre sur ce point, il voulait tellement la briser ? Elle pouvait aussi le faire.



« Jamais impuissant ? Ton excès de confiance ne serait-il pas la preuve que tu as déjà été impuissant ? Et pourquoi suivre Eymeth comme un toutou ? Si tu étais aussi puissant que tu le disais, tu ne le suivrais pas. Non ? Tu n'aurais pas besoin d'être son petit larbin. Je me trompe ? A moins qu'il soit ton frère, ton meilleur ami ou tout simplement ton pote ? J'en sais rien et dans le fond je m'en fiche, je suis une petite égoïste parait-il. » Ce n'était pas nouveau Ciara était une égoïste et cela ne risquait pas de changer...« Si tu tuais réellement ceux qui voyaient ce tatouage... Pourquoi suis-je encore vivante ? Tu ne tues peut-être pas les femmes ?   » La chasseuse n'allait pas le laisser s'exprimer et poser ses questions toute la soirée... La  brune savait la raison de pourquoi elle était encore vivante, mais cela était plus intéressant d'entendre Gregory le dire encore et encore. Cela fait toujours plaisir même si la chasseuse ne le montre pas ou alors toujours en se moquant de lui...Ses mains délicates et douces ? Il croyait savoir de quoi il parlait ? Le jour ou il toucherait Ciara de trop près il se prendrait un pieu dans le dos et il était hors de question qu'il l'approche. Elle préférait ne rien dire et se contenter de lever les yeux au ciel. Il ne saurait jamais si ses mains sont réellement délicates... Il était peut-être ironique dans le fond ? Cela ne changeait pas grand chose de toute manière.


Rien. Ciara ne regrettait rien et elle assumait ses actes et de toutes manières elle avait déjà payée pour ses erreurs elle n'allait certainement pas recommencer et Gregory n'allait certainement pas en remettre une couche. Il était fier de lui... « Je pourrais le faire néanmoins gardons encore un peu de mystère non ? Je ne suis pas  un objet manipulable Gregory.   » Ciara n'était pas un jouet et refuse de devenir une occupation pour lui. Elle en avait marre des questions de Gregory surtout qu'elle détestait parler d'elle et ce n'est certainement pour lui qu'elle ferait un effort, il ferait mieux de redescendre sur la planète terre le petit vampire. Ensuite vient la question dans quel domaine elle était « bonne ». La question lui brûlait les lèvres. « Je suis mal placée pour répondre à cette question non ? Et encore mieux : de toutes manières je ne ferais rien de tout ça avec ou pour toi. Encore une question qui ne connaîtra pas  de suite.   »   Il mourrait d'envie de savoir et de vérifier, cela n'arrivera pas... Quelle déception !


Il se trouve entre la porte et elle. Très mauvaise idée parce que Ciara déteste qu'on lui barre la route. Il devrait le savoir non ? Il voulait la forcer à rester dans la chambre ? Cela ne marcherait pas.« Une danse doit se mériter et actuellement si ce n'est du mépris tu ne mérites rien. Donc je vais te demander de te pousser et pour la danse, accompagne moi de toute manière qui ne tente rien n'a rien.   » Ciara savait qu'une danse lui ferait trop plaisir, mais elle voulait le faire sortir de cette pièce et si elle devait danser avec lui pour ça, elle le ferait sans la moindre hésitation.




FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyLun 27 Jan - 1:16

GREYMA


La religion ? Du passé pour moi, et même du passé très lointain, je ne croyais plus en dieu depuis longtemps mais mon statut d'ancien prêtre m'amuse beaucoup et j'en joue, après tout j'ai encore assez bonne mémoire et je sais que je serais capable de réciter la plus part des prière si j'en avait envie. Pitoyable et inutile en effet mais qui a dit qu'il fallait qu'il en soit autrement ? Je savais parfaitement bien qu'elle n'allait pas accepter que je la regarde dormir, je ne suis pas stupide mais simplement en perpétuelle provocation, je vous rappelle que je suis venue ici pour me distraire. En réalité j'ai la parole facile alors j'aurais probablement put me distraire avec presque n'importe qui mais si j'ai fais plusieurs km pour venir jusqu'ici c'est que j'aime la chatch de Ciara, j'aime sa répartie, j'aime son répondant et sa façon de ne pas se laisser faire. En m'entendant penser je me demande parfois lequel de nous deux est vraiment la proie de l'autre. Quand il s'agit d'un vampire et d'un humain, même si l'humain est chasseur la question est vite réglé mais deux vampires ? En fin de compte c'est bien plus intéressant. Je suis une bécasse, mais je suis pas idiote. L'un comme l'autre ça revient un peu au même non ? Je sais très bien ce dont les vampires sont capables. Je suis certaine que cela serait frustrant pour toi de me regarder dormir puisque je suis certaine que mon corps est aussi une des raisons de ta visite. Non ? Mon sourire s'élargit au fur et à mesure qu'elle parlait. Serait-on narcissique mademoiselle Keegan ? Vas falloir faire attention, c'est le genre de chose qui ne se guérit pas. "De ma visite ? Non." Et je disais vrai ce n'était pas son corps qui était la raison de ma venue "En revanche c'est une des raisons du fait que je reste, pas de bol pour toi, tu es attirante et moi tant que je pourrais me régaler je resterais, après tout pourquoi je m'en priverais ?" C'est une incitation à rester non ? "Cependant c'est vrai que de ne pas pouvoir voir ce qui se trouve sous cette robe est frustrant, mais ça entretient aussi le désire voir le mystère toi qui aime tellement le ça" Elle voulait débattre sur son corps et sur tout ce que provoquait chez moi l'effet qu'elle le cache ? Très bien je suis partant ! J'allais sûrement bien m'amuser si elle continuait sur cette pente.

Je cherchais à comprendre Ciara et surtout ses motivations. Pourquoi je m'étais lancé la dedans ? Bonne question mais j'y étais j'y restait. Même si cette discutions ne m'apportait rien, mais si je ne venais pas à découvrir la moindre chose, je sais que j'aurais rappeler pas mal de souvenir à la mémoire de Ciara, à force de parler et de creuser de tous les côté j'avais forcément touche quelque chose même si elle ne le montrait pas. Elle se souviendrait sûrement de cette conversation et c'est une des raisons qui me poussait à continuer. Est ce que j'étais le seul à essayer de réveiller ses souvenirs ? Je n'en savais rien mais si c'était le cas ça n'en serait que mieux, je marquerais encore plus son esprit. « Un vengeance ? Mon devoir ? Tu regardes trop de films de super-héros, je ne suis pas une héroïne et j'en ai royalement rien à foutre de mon devoir ou de tes délires de vengeance.   » Je souris "Je ne regarde pas beaucoup de films mais j'entend beaucoup de chose et crois moi il y a un paquet de gens qui se prennent pour des super héros !" Et pour en revenir à ce que je considérais comme étant le vrai sujet de sa phrase "C'est forcément une histoire de vengeance, c'est toujours une histoire de vengeance, pour quelle autre raison ça pourrait être si ce n'est ça hein ? Que ça soit une vengeance par rapport à ta famille, tes amis, ta transformation ou ton ego ça reste forcément un vengeance" D'après moi la plus part de nos actes son guidé par de simple ou grande vengeance, pas tous non plus mais une grande partie, rien que de vouloir prouver ses capacités c'est une sorte de vengeance mais je suis presque convaincue que le combat de Ciara contre la race qui est la sienne ne se résume pas seulement par une histoire d'ego, je pense que ça va plus loin et ça me ronge de ne pas savoir, c'est vrai mais l'espoir fait vivre alors je continue à espérer que je réussirais à savoir un petit quelque chose. Ironique non ? Je suis en train de dire qu'en quelque sorte celle qui veut me tuer assurer ma survis en me faisant espérer, je sais je pars loin, je plaisante bien entendue. « Jamais impuissant ? Ton excès de confiance ne serait-il pas la preuve que tu as déjà été impuissant ? Et pourquoi suivre Eymeth comme un toutou ? Si tu étais aussi puissant que tu le disais, tu ne le suivrais pas. Non ? Tu n'aurais pas besoin d'être son petit larbin. Je me trompe ? A moins qu'il soit ton frère, ton meilleur ami ou tout simplement ton pote ? J'en sais rien et dans le fond je m'en fiche, je suis une petite égoïste parait-il. » Bel effort, elle s'était donné tout ce mal pour un sous entendue qu'elle n'avait pas comprit "Je parlais d'impuissance sexuelle mais puisque tu pars sur ce sujet aucun soucis" Elle n'avait pas l'air d'avoir peur qu'Eymeth débarque à tout moment on dirait. "Je ne suis le toutou de personne, en revanche l'ami oui. Je ne suis pas non plus son larbin, je ne fais pas le sale boulot à sa place donc oui tu te trompes. En effet il est mon frère et également mon meilleur ami mais après tout tu t'en fiches." Je souris à nouveau "Au fait qu'est ce qui te fait croire que ce n'est pas lui qui me suit parfois ?" Est ce que j'insinuais par la qu'Eymeth était dans les environs ? Non voyons pas du tout du tout, bien qu'il se peut qu'il soit réellement dans les parages, ça serait balo pour elle hein ? « Si tu tuais réellement ceux qui voyaient ce tatouage... Pourquoi suis-je encore vivante ? Tu ne tues peut-être pas les femmes ?   » je ris "Si. Je les tues. Aussi. Et sans regret. Mais tu n'es pas une femme Ciara, tu es une vampire et qui plus est une vampire incapable de me faire du mal même si tu essayais alors je ne risque pas grand chose et puis te tuer serait vraiment du gâchis"

Elle disait ne rien regretter, qu'elle le prouve alors. Dans ces cas la on a pas de remord à raconter notre passé, bizarrement elle n'y semblait pas décider « Je pourrais le faire néanmoins gardons encore un peu de mystère non ? Je ne suis pas  un objet manipulable Gregory.   » Je levais les yeux au ciel, quand je disais qu'elle aimait le mystère je crois que ce n'était quand fait qu'un euphémisme "Encore et toujours la même excuse, change de disque celui ci est rayé." Et oui si je posais plein de question c'était bien pour qu'elle parle d'elle mais elle semblait aussi bavarde que moi sur son passé, quoi que même pas, au final je pense que j'en révélerais plus qu'elle dans la situation inverse tout simplement parce qu'en parler ne me révolte pas je n'ai juste jamais aimé raconter ma vie. « Je suis mal placée pour répondre à cette question non ? Et encore mieux : de toutes manières je ne ferais rien de tout ça avec ou pour toi. Encore une question qui ne connaîtra pas  de suite.   » "Oh tu pourrais t'étonner ! T'étonner à penser que je pourrais éventuellement venir répondre à cette question moi même après tout on est jamais à l’abri de quelques pensées pas très catholiques, même quand on en a pas envie." Après tout j'en avais bien envers elle alors qu'elle voulait me tuer et pourtant croyez moi je n'étais pas maso !

Elle veut partir mais je ne veux pas, voilà pourquoi je me trouve entre elle et la porte « Une danse doit se mériter et actuellement si ce n'est du mépris tu ne mérites rien. Donc je vais te demander de te pousser et pour la danse, accompagne moi de toute manière qui ne tente rien n'a rien.   » Le début de sa phrase me disait que je pouvais clairement aller crever pour avoir une danse et la fin m'invitait à danser avec elle. Elle changeait vite d'avis didonc et c'est pour moi une première victoire, la première de la soirée oui je pense et pas des moindres. Même si elle le faisait dans un quelconque intérêt j'avais quand même ce que je voulais. Je souris et me décalait donc pour lui ouvrir la porte et la laisser passer avant de la refermer derrière elle. Je la suivis dans les escaliers et arrivait enfin dans cette sale où se déroulait la fameuse soirée. J'avançais de façon à me retrouver à côté d'elle et lui tendait le bras. J'avais encore quelques manières "à l'ancienne" il faut dire que j'avais traversé pas mal d'époque mais tendre le bras n'était pas encore trop vieillot, ça se voyait encore pas mal en soirée, bon beaucoup moins qu'en boite c'est certain mais je parle de vrai soirée, quand la personne avec qui l'on danse est un partenaire. Attention vous pourriez être surprit je me débrouille plutôt bien en danse, en beaucoup de danses différentes même. "Ça risque de te faire bizarre de devoir me laisser mener la danse" Je la taquinais bien sûr mais j'étais impatiens de voir ce que ça allait donner.


Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth EmptyLun 27 Jan - 20:27





«  Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi »
 


Non ? Cela ferait presque esquisser un véritable sourire amuser à Ciara. Sérieusement, la chasseuse se sait belle et elle ne le cache certainement pas. Il est possible de lui reprocher son caractère, mais certainement pas son physique.  Elle avait toujours fait attention à elle, donc oui elle était fine et probablement le stéréotype de la fille sexy, cela est probable... La chasseuse attend la suite de sa réponse avec une certaine impatience, Gregory est un macho et probablement l'un des vampires les plus confiants que Ciara connaisse. Il utilisait une métaphore des plus explicites, il n'avait donc pas prit le temps de devenir un homme de lettre ? Ciara adorait les beaux discours de cette époque, Gregory est loin de cette image du beau-parleur, enfin si, le beau parleur un peu raté des années 1980 sans doute. Gregory possède la jeunesse éternelle et il peut s'y accrocher autant qu'il le désire et la chasseuse peut en faire de même, sauf que la chasseuse ne cherche pas à mettre Gregory dans son lit... Loin de là ! Cela désolait presque Ciara qu'il dise clairement qu'il était là pour cela, forcément ce n'est pas la seule raison, il y a de nombreuses autres vampires sexy dans ce monde... Gregory semble pourtant s'accrocher à Ciara comme un bébé s'accrocherait à sa mère. La chasseuse trouverait presque cela romantique, mais cela reste surtout pathétique en fait.  Il évoque le mystère que j'aime tant, en effet j'aime le mystère, enfin uniquement lorsqu'il touche à ma petite personne. Il évoque le désir, le quoi ? Il parle d'un désir primaire et ridicule, il croit donc que le désir est réciproque ? Il est suffisamment intelligent pour savoir que ce n'est pas le cas – ou pas – et même si cela l'était, la chasseuse était trop fière d'elle pour le reconnaître.

«  Pas de bol en effet, c'est dur d'être sexy, malheureusement tu ne peux pas comprendre. » Une pique de plus, une de plus... Cela deviendrait presque normal entre Ciara et lui. Il allait finir par y prendre goût le petit Gregory, les piques de la chasseuse finiront-elles par le faire sortir de son étrange apaisement ? «  Désire et mystère, cela n'est qu’éphémère.  » Elle dit cela sur le ton de l'ironie ? Ciara ne compte pas détruire son image de fille froide et insensible, qu'importe la situation. La chasseuse avait fréquentée la bourgeoisie à l'époque de la renaissance, elle était capable de manier une langue aussi recherchée que délicate, même si cela ne correspond pas tellement à son image de chasseuse qui cache probablement plus d'arme dans sa chambre que de paires de chaussures, cela est risible et tellement jouissif. C'est peut-être cela qui éclate Gregory ? Le fait que Ciara serait capable de sortir un pieu comme un lapin de son chapeau magique ? Cela serait drôle... Enfin pour la chasseuse, Gregory plaisanterait certainement moins avec un pieu planté dans le poumon gauche. Il croit sincèrement qu'elle hésiterait ? Un instant ? Il se trompe.

Il insisterait encore longtemps ? Pourquoi s'acharner comme si sa propre vie dépendait de cela ? La chasseuse aimerait comprendre et elle ne peut malheureusement pas poser le sujet, cela serait lui faire plaisir de lui demander la véritable raison... Il croit que Ciara se prend pour une héroïne ? Non ce n'est pas le cas, elle n'est pas l'incarnation du bien ou une connerie du genre, il devrait apprendre à se taire et oublier. Ses efforts sont vains. Il brûle et pourtant le cœur de Ciara reste de marbre, gelée depuis de trop nombreuses années maintenant pour fondre. Elle ne dira rien et pourtant elle le doit, le silence est bien souvent la pire réponse, puisque le silence est plein de sous-entendus... « Ho et je suis « un paquet de gens » ? Cela pourrait presque être vexant, enfin non en fait. » Encore une fois Ciara lançait des piques et elle ignorait si monsieur y était réceptif. « Vengeance ? Peut-être que oui, peut-être que non. Peut-être que cela concerne mon égo sur-dimensionné, va savoir. En tout cas tu sembles plutôt bien savoir ce qu'est la vengeance.  » Le jeu est lancé depuis longtemps et pour le moment, l'un comme l'autre gagnent, il faudra un gagnant à la fin.


Ciara se foutait de ses sous-entendus pervers, elle n'avait pas envie de savoir comment cela se passait au lit avec lui, cela ne regardait que lui. Ciara hausse les sourcils lorsqu'il évoque cela. Ciara obtient finalement ce qu'elle désire : Eymeth est son ami, il se dévoilait autant qu'elle, lui il ne semble pas vouloir cacher sa vie... Ciara affiche un grand sourire lorsqu'il en vient lui même à la conclusion qu'elle s'en fiche, elle se contente de légèrement hocher les épaules... Elle en savait plus sur sa relation avec Eymeth, mais elle allait se taire et ne plus poser de question, c'était inutile. Elle en apprendrait au fil du temps. La suite fait nettement moins rire Ciara, Eymeth est tout aussi dangereux que Gregory. Elle n'a pourtant pas peur de lui, la chasseuse avait connu bien pire et même si Eymeth voulait la tuer, elle serait depuis longtemps... Morte, une seconde fois ! Ciara voyait le sens caché de sa phrase cette fois-ci, elle reprit son sérieux. Ciara ne jouait plus.
« Si je le vois, franchir le seuil de cette porte, je t'assure que je tenterais de vous tuer l'un comme l'autre et si pour cela je dois mourir, je le ferais.  » Le sujet était clos, la chasseuse ne rigolait plus. Gregory avait un charme certain et discuter avec lui était devenu un jeu, Eymeth était bon pour le cercueil et Gregory n'avait pas à douter de cela... Non, Ciara n'a pas peur de mourir, Gregory ferait mieux de la croire sur parole. Ciara ne prend donc même temps de répondre à la suite, elle ne plaisante plus. Le jeu va toucher à sa fin.

La blague du disque est plutôt mauvaise, la chasseuse ne plaisante plus. Gregory pouvait être charmant et Ciara n'avait pas - vraiment - envie de le tuer. Pour Eymeth c'est différent et Gregory n'avait aucunement intérêt à jouer un double jeu, sinon le jeu serait terminé, il se ferait envoyer bouler à chaque fois. Il en revient encore au sujet de la religion et du désir, Ciara le regarde avec un regard froid et presque hautain, toujours moqueur évidemment. « Change de chanson, je connais le refrain. » Ils finissent par descendre. Ciara est de retour dans cette foule de vampire et d'humains qu'elle méprise du début à la fin, pas un pour rattraper l'autre. Il y a probablement des hybrides et quelques sorcières, mais la soirée se compose de nombreux vampires. La chasseuse à le regard ailleurs, ne faisant presque plus attention à la présence de Gregory. Elle regardait ces gens se saouler jusqu'à plus soif, seule le fameux punch du début de soirée semblait « bouder ». Ce fameux punch où la chasseuse avait incorporer de la verveine peu de temps avant son départ. Cela serait son joker de la soirée, son petit plus dont elle se servirait si nécessaire... La chasseuse retourna alors son attention vers Gregory lorsque celui-ci tendit son bras. La chasseuse esquissa une fois encore un sourire narquois. Elle se glissa alors à l'oreille de Gregory.« Une danse doit se mériter. » Finalement elle se recula pour commencer à s'éloigner, comme si de rien n'était.




FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty
MessageSujet: Re: Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth   Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Si tu ne viens pas à ta proie, ta proie viendra à toi / Ciara & Eymeth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je viens un peu aux nouvelles, puisque tu ne le fais pas ! (A-chan *3*)
» Keegan ▬ Viens, on s'pose, on prend un verre et tu m'dis pourquoi t'es moche.
» Une Proie inhabituelle [Bilbo]
» Legolas?
» Viens voir Victoire (Elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-