AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Dim 1 Déc - 20:10

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

L'hiver. Saison froide mais, tellement belle. Aujourd'hui était un jour comme les autres. Enfin depuis quelques temps mon quotidien était bouleversé. Sans que je comprenne comment et surtout pourquoi ma vie était devenue complexe. Alors que j'étais dans mon salon, face à cette immense miroir que je refuse de retirer va savoir pourquoi. Je ne suis pas une fille narcissique mais, cela me fait me souvenir que cet endroit était vivant, durant des années des petites filles sont venues pour apprendre la danse. Cela me touchait d'une certaine manière et je me sentais bien, je voulais garder un souvenir du passé. Un endroit comme celui-là doit garder son âme et même si la cuisine aménagée et ouverte nous donne clairement une impression de modernisme, j'aime garder cette trace de l'ancien temps. Je suis là en train d'étudier, j'ai l'esprit ailleurs en ce moment, je le sais et je suis incapable de penser à autre chose que certaines choses. J'avais beau être installée dans mon canapé d'angle, j'étais incapable de me concentrer sans pensée à autre chose que mes dernières histoires. Je ne suis pas capable de tout raconter mais, il est encore possible pour moi de résumer toute cette histoire.

Ma mère que je croyais morte a refait surface, en m'annonçant qu'elle était vivante et que mon père était mort. Je détestais cordialement mon père. Je n'avais jamais cachée ma haine pour mon père mais, aujourd'hui ma mère croyait pouvoir revenir comme une fleur comme si de rien n'était. Elle et moi, enfin notre relation, est compliquée. Je serai incapable de dire si j'adore ma mère pour être de retour ou si je voudrais qu'elle soit encore et toujours morte. Elle m'avait abandonnée, j'étais sûre et certaine que je n'oublierais jamais ça. Pourtant, à côté de ça, si j'oublie ma famille... Je suis heureuse et épanouie. Sentimentalement parlant je n'ai jamais été aussi heureuse dans ma vie. Et ça c'est la faute de Andrew Pritchard, aussi connu sous le nom de Andy Chantilly. J'étais incapable de dire pourquoi je me sentais bien avec lui mais, c'était le cas. Cela devenait presque une torture lorsqu'il était loin. Je ne dépends pas de lui, je suis aussi heureuse lorsqu'il n'est pas là mais, j'aime sentir ses bras se refermer sur moi. J'aime sentir sa chaleur contre ma peau. J'aime sentir son odeur. C'était terrible parce que je savais que pour le moment ce n'était pas réellement une relation. Je ne savais pas comment définir ça, je crois être amoureuse. Mais, je n'y connais rien en amour. Je ne peux pas dire ou même prévoir. Je suis perdue et je ne cherche pas à retrouver mon chemin. Je suis heureuse comme ça. Je ne connais pas mon futur et je ne veux pas savoir ce qu'il me réserve.

Je n'oubliais pas ma vie pour autant, qu'il s'agisse de mon travail ou de mes études. Le problème c'est qu'à chaque fois que je vais à la librairie un souvenir drôle me revient. C'est stupide. Je rigole pour rien il faut dire. Je ne suis pas une fille prise de tête, je ne vais pas lui envoyer une dizaine de sms seulement pour savoir comment il se porte. Je ne vais pas faire un combat de coeur par textos. Je ne suis pas une fille qui vit à travers un mec. J'ai ma propre vie et je suis très bien comme ça. Andy comble simplement un vide, j'ignore comment il le fait. Mais, il y arrive. Personne n'avait réussi à le faire avant lui. Je crois que je ne réalise pas encore.

Alors que j'étais absorbée dans mes cours, je me lève pour me diriger vers la cuisine, la cuisine est moderne, trop moderne pour moi. Je ne me sers pour ainsi dire jamais du bar ou même du plan de travail... Je me regarde dans la glace, celle-ci domine un mur, difficile de la louper. Je suis probablement la seule folle à ce trimbaler avec un haut qui dénude les épaules à cette saison et un jeans. « Super sexy » Dis-je en soufflant. Je n'aime pas me prendre la tête, pas chez moi, j'avais envie d'un chocolat chaud et de me poser tranquillement, sans me soucier de quoi que ce soit...Enfin même en dehors je ne suis pas le genre de personne à me prendre la tête. La journée s'annonçait calme, tranquille. Comme en cette fin d'après midi il y a quelques temps déjà...






made by pandora.





Dernière édition par Hope A. Liddell le Ven 24 Jan - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mar 10 Déc - 20:59



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Si comme le grand enfant qu'il est Andy avait déjà commencé à manger les chocolats de son calendrier de l'avant en respectant scrupuleusement le protocole d'une petite fenêtre ouverte chaque jour jusqu'au 24 décembre, il avait toutefois pris un sacré coup dans la gueule en voyant son père mettre fin à son alcoolisme, lui s'engagent dans une relation plus ou moins compliqué mais exclusive avec Hope mais il avait aussi fait le choix de retourner à la fac, se lancer dans sa thèse et il faut bien le reconnaître que tous ses changements en quelques jours l'avaient pour ainsi dire bouleverser. Ne croyez pas que le jeune Pritchard allait se laisser écraser, loin de là, il s'était juré de reprendre du poil de la bête et s'occuper de tous ses proches du mieux qu'il pouvait. Thanksgiving, Noël, le jour de l'an, toutes ses fêtes le rendent un peu plus joyeux qu'il ne l'est à l'origine, l'occasion pour les familles de laisser leurs différents de côté le temps d'une soirée et profiter tous ensemble d'un bon repas. Oui, Andrew Pritchard adorait cette période de l'année et ce fameux jour de décembre n'allait pas échapper à la règle. Il s'était levé de bonne humeur, une idée bien précise en tête : emmener Hope à la patinoire. De toute évidence et de ce qu'il savait au sujet de son passé, son père ne semblait pas très friand des activités familiales et avec sa mère décédée lorsqu'elle était gamine, il doute sincèrement qu'elle ait pu conserver un quelconque souvenir d'un événement sur glace. À ses yeux, le temps était parfait pour aller patiner ; il faisait froid mais le soleil était présent bien au dans le ciel, chassant les nuages qui n'étaient pas les bienvenus. Il s'habille en conséquence, enfin... Les pulls, Andy n'avait jamais aimé ça, alors une seule alternative, les sweat à capuche, finalement il sort ses vieux patins du placard, ainsi que ceux de Lisbeth, priant pour que Hope face la même pointure que sa sœur, puis quitte le domicile familiale, deux paires de patins autour de son cou et un sac sur le dos. Même s'il avait son permis, Andy n'était pas très attaché aux voitures et à la conduite préférant de très loin la marche à pied. [...]
Le nez rougi par le froid et les mains endolories malgré les gants qu'il porte, Andy vient abattre son poing sur la porte de l'appartement de Hope, ce qui a pour effet de lui faire sacrément mal à cause du manque d'irrigation sanguine dans son membre. Après quelques secondes d'attentes, la fameuse porte finit par s'ouvrir sur une Hope pas vraiment vêtue pour l'occasion. Il s'avance d'un pas, claque un rapide baiser contre ses lèvres.

-Bon, je pense que tu devrais te changer, parce que là où je t'emmène il fait vraiment froid et je pense qu'un bonnet, une écharpe et des gants soient plus appropriés !


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mar 10 Déc - 21:40

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

Je n'attendais personne, j'étais habillée en plouc de la campagne et je le vivais plutôt bien. Je pensais sincèrement que ma journée serait simple, calme et pleine de révisions passionnantes ! Relire mes cours, encore, encore et encore n'était pas assez attractif, je déteste rester sans rien faire. Cela me tue de rester allongée dans un canapé. Pourtant, une personne vient finalement frapper. Surprise mais, surtout plutôt contente je dois dire même si je dois dire que la tenue n'est pas vraiment faite pour recevoir du monde et est encore moins adapté à la saison actuelle. Je ne vais pas porter une polaire chez moi, sérieusement. Je me lève de mon canapé toute joyeuse, cela pourrait bien être le livreur de journaux que je serais contente de pouvoir entendre la voix d'un être humain et pas ma propre voix qui résonne dans la maison comme si j'adorais entendre le son de cette dernière. J'ouvre alors la porte et avec un grand sourire, ainsi qu'un superbe nez rouge, que je peux voir mon andy-chantilly. Il est tout chou avec son petit sweet, il semble avoir froid et cela se comprend. Il m'embrassa rapidement, cela me surprendra toujours je crois, j'ai franchement pas l'habitude. Il entre finalement dans mon appartement et je referme directement pour me protéger du froid. Il me regarde, il me dit que je devrais me changer. Je baisse la tête, en effet ce n'est vraiment pas une tenue présentable. « Moi qui espérais que c'était mon voisin super sexy. » Mon voisin est un matcho probablement plus habitués aux putes et aux matchs de foot qu'à autre chose. « Au final j'ai droit à mieux. » Andy restera mon Andy, sexy beau gosse à lunette, serviette man et Andy-Chantilly. Il restera ce mec un peu fou qui avait passé l'après-midi dans une réserve avec moi.

Je m'approche de lui, évidemment il est légèrement plus grand que moi.« Tu m'emmènes quelques part ? » Je ne cache pas mon grand sourire, personne n'avait jamais fait ça pour moi. Débarquer chez moi à l'improviste pour m'emmener quelques parts. Je crois que je ne veux même pas savoir où je vais. Je lui fais un bisous sur la joue, seulement sur la joue. Je nesais pas, j'avais envie seulement pour l'embêter. « Cette fois je vais éviter de me changer dans le salon, je reviens, je suis certaine que je serais super sexy avec un bonnet. » Cette fois je pose mes lèvres sur les siennes et je me dirige vers le petit escalier qui mène à l'étage. « Fais comme chez toi. » Dis-je alors en me retournant simplement pour voir ce que Andy faisait. Je commence à enlever mon haut une fois en haut des escaliers, non je ne suis pas pudique. Encore moins chez moi. Je me dirige alors directement vers ma chambre pour prendre mes affaires, je n'ai pas l'habitude de sortir sous la neige mais, j'ai de quoi faire. Je change de haut pour pouvoir mieux me couvrir, j'attrape une petite paire de chaussette, non pas de collants. J'aimerais pouvoir garder mes pieds si possible. Je prends ensuite une longue écharpe en laine, un bonnet également même si je le prends seulement en cas d'extrême urgence et pour finir je prends une paire de gant et évidemment un manteau d'hiver, pas une petite veste. J'ignore où Andy veut m'emmener et j'aime trop les surprises, j'ai rarement la chance d'en avoir. Andy m'offre ça.






made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Dim 15 Déc - 22:20



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Son voisin super sexy ? Andy prit une drôle de moue en so,ngeant qu'il n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer son voisin qu'il soit sexy ou non... Il n'était pas vraiment le genre de gars à s'affirmer être en couple, prenant sa copine pour chose acquise et à faire les gros yeux lorsqu'elle a le malheur de s'approcher d'un autre homme. De tout sens, Andrew n'avait jamais été très imposant, même si avec le temps il avait parvenu à se muscler. Avant qu'il n'ait le temps de répondre quoi que ce soit, Hope vient a dire qu'elle avait eu mieux en découvrant qu'il s'agissait du jeune Pritchard en ouvrant sa porte. Rapidement, il l'invite à aller se changer, sa tenue n'étant vraiment pas appropriée pour aller faire du patin à glace. « Si je t'emmène quelque part ? Non bien sûr que non ! J'aime me balader avec deux paires de patin à glace autour du coup, ça donne un petit style tu vois ! » Il rigole à sa propre réplique avant de l'inviter une seconde fois à aller se changer, elle l'écoute tout en affirmant que cette fois-ci elle ne se changera pas dans le salon. Dommage, ça ne l'aurait pas vraiment dérangé. Grimpant les escalier tandis que Andy reste en bas à regarder un peu tout ce qui se trouve dans le fameux appartement. Quelques minutes s'écoulent et Hope est de retour dans la salon, habillée bien plis chaudement. « Comme j'adore l'hiver, que tu n'as pas eu l'air de faire beaucoup de choses normales dans ton enfance et que je me suis auto proclamé créateur de souvenir, j'ai décidé de t'emmener à la patinoire ! J'ai piqué les patins de Lisbeth puisque de toute évidence elle les a oublié, j'ai pensé qu'ils t'iraient, au pire je pense que tu peux arranger ça par magie non ? » L'avantage d'avoir une sorcière comme petite amie, elle pouvait arranger les choses d'un claquement de doigt ou presque ! Les patins toujours autour du coup, il vient à glisser sa main dans celle de Hope avant de retourner affronter ce soleil froid.[...]
« Nous y voilà ! » Ce sourire enfantin sur les lèvres et d'un geste théâtral il vient à désigner la fameuse patinoire. Par chance il n'y a pas grand monde, quelques parents avec leurs enfants mais ils échappent à l'heure de grande influence et de cris stridents. Il s'approche du guichet, tend un billet à l'homme tenant la caisse et lui fait signe qu'ils ont déjà des patins. Finalement, il vient à s'assoir sur l'un des bancs pour troquer ses chaussures contre les patins. « Ça doit faire deux ans que je ne les ai pas mis, mais petit j'étais plutôt bon ! »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Dim 15 Déc - 22:58

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

Je n'avais pas l'habitude de sortir l'hiver. Toujours enfermée non loin d'un radiateur ou alors si j'étais dans le froid c'était voulu plus par mon père que par moi. Le froid n'est pas spécialement la température que je préfère mais, regarder la neige tomber est toujours amusant, faut dire je rigole pour pas grand-chose. Je me change rapidement et referme rapidement la porte de ma chambre pour ensuite vérifier dans le bureau - même s'il s'agit plus d'un endroit où se trouve mes cartons que je n'ai pas la force d'ouvrir - et dans la salle de bain si la fenêtre est fermée. J'ai des réflexes que je ne peux pas expliquer, c'est inévitable je serais toujours en train de vérifier derrière moi. Je redescends rapidement, Andy aurait plus monter ou même me suivre s'il le désirait mais, il avait fait son gentleman et était resté en bas, je trouvais cela chou et mignon à la fois. En mon fond intérieur lorsque je descends je ne peux me dire qu'une seule chose : cela change du T-shirt de la dernière fois... C'est carrément moins sexy mais, je risque de ne pas pouvoir sortir dehors seulement avec un petit T-shirt sur le dos...

Il commence alors à m'expliquer qu'il adore l'hiver. Bonne nouvelle puisque mon dernier noël remonte à 13 longues années et cela est valable pour toutes les fêtes hivernales ! Il me dit alors qu'il va m'inviter à la patinoire, encore une activité que je ne n'ai jamais pratiquée mais, je pense pouvoir mieux m'en sortir qu'au twister ou devant un jeu vidéo... J'ai été handicapé donc je sais ce que cela signifie « équilibre » même si je risque encore une fois de me casser royalement la gueule, je serais encore belle à voir et cette fois en public mais, bon... Cette fois j'aurais ma chantilly pour me réconforter avec un bisous... Non sérieusement je serais plus du genre à l’entraîner dans ma chute sans le faire volontairement et il se retrouvait par terre avec moi... Cela serait encore une fois merveilleux à voir ! L'expression créateur de souvenir est plutôt réaliste. Mon petit ami est en train de me faire rattraper toute mon enfance, c'est bizarre de dire une chose comme ça. Généralement le petit ami est plus là pour avancer et pas pour reculer, pourtant il est patient avec moi et m'aide. Sa dernière remarque me fit rire sur les sorcières, je pourrais probablement le faire. J'en sais trop rien pour être franche. Savoir que je vais porter les patins de la sœur d'Andy me fait rire, je me demande ce qu'elle dirait sur cette relation ! « Je suis certaine qu'elle ne remarquera même pas l’absence de ces fameux patins. Tu te rends compte que tu accumules les surnoms ? Et bonne idée pour la patinoire ! » Il est sérieusement un amour avec moi, je ne cache pas ma joie même si je sais qu'Andy préférait peut-être passer une journée tranquille sans sortir devant un livre mais, il préférait passer du temps avec moi et mon enfance ratée ! Je souris jusqu'aux oreilles.« En effet je peux peut-être faire ça avec la magie. » Je me contente d'un grand sourire puis nous partons, main dans la main. J'ignore si Andy sait que mon sens du toucher est beaucoup plus important et que rien que ça me fait un bien fou et me réconforte. [...]
Nous voilà enfin devant la fameuse patinoire, j'ai de vagues souvenirs qui reviennent mais, jamais rien de précis. L'endroit n'est probablement pas étranger à mon esprit mais, je suis incapable de me souvenir si je suis déjà venue ici... Mais je m'en fiche ! Je suis là aujourd'hui, j'emmerde le passé, j'avais compris cela en revoyant ma mère, le passé est derrière moi. Il faudrait d'ailleurs je le dise à Andy. Je le regarde alors avec un grand sourire un peu moqueur.« Je suis certaine que non seulement tu es content de me faire découvrir cet endroit mais, aussi d'y venir pour me voir merveilleusement bien me casser la gueule ! » Je n'aime pas me prendre au sérieux et je me fiche de tomber une voir cent fois, je suis là avec lui et je me fou du reste de toute manière. Nous rentrons toujours ensemble et Andy paye, évidemment c'est le mec même si cela me dérange qu'il m'achète toujours quelques choses. Je lui offrirais un truc après la patinoire. Je m'installe alors sur un banc pour commencer à enlever mes chaussures, il me fait rire lorsqu'il me dit qu'il était plutôt bon lorsqu'il était petit.
« Je suis quasiment certaine que tu vas mieux gérer que moi. » Je retire alors mes chaussures et je commence à enfiler les patins, sans aucun problème. Ils sont à ma taille. Je lève fièrement mon pied droit ! « Ils sont à ma taille ! » Je me rends alors compte que des gens me regardent bizarrement, la patinoire est plus ou moins vide mais, je sens des regards. Je rebaisse alors délicatement la jambe l'air de rien. « Pourquoi tu n'en fais plus ? C'est vrai si tu étais fort tu aurais dû continuer, serviette-man sur des patins je suis certaine que c'est super sexy. » J'en reviens à ce surnom qui au final avait causé mon geste inexplicable du baiser. Je commence alors à enfiler le deuxième patin, de manière discrète cette fois.« Pourquoi l'hiver est ta saison préférée ? La neige qui tombe ? Le bonnet ? » L'image de la rousse avec l'aspirateur et le bonnet me frappe... Sinon j'avais envie de dire une blague du style « plus besoin de chauffage, tu es là maintenant » mais, je voulais une réponse sérieuse et sincère.





made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Lun 16 Déc - 18:37



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
L'idée d'une après-midi à la patinoire lui avait survolé l'esprit dès que l'hiver avait pointé le bout de son nez, mais avec la reprise de ses études et plein d'autre chose, il n'avait pas eu le temps d'organiser tout ça jusqu'à aujourd'hui. Gentleman qu'il est il avait payé la place de Hope, et ils enfilèrent les patins, elle se réjouissant que ceux de Lisbeth lui vont à ravir et lui expliquant que l'hiver était sans aucun doute sa saison préférée. Alors, après avoir passé le sujet de ses potentielles chutes, ce qui rappela à Andy la partie de Twister, Hope le questionna sur le pourquoi du comment il avait arrêté le patin à glace et pourquoi il aimait tant les fêtes. « Bah... Faire du patin seul c'est un peu triste quand même, c'est une activité qu'on fait en famille ou avec des gens proches, alors quand Say et Lis ont disparu de la surface du globe et que mon père trop occupé dans son boulot, j'ai rangé mes patins dans le placard. Puis je me suis dit que ça serait une bonne idée d'en faire tous les deux. » C'est plutôt déprimant de faire du patin seul et surtout moins drôle, il n'était pas le meilleur dans la discipline, il n'avait jamais pris de cours mais il faut reconnaître qu'il s'en sortait relativement bien, maintenant, il reste à savoir si c'est comme le vélo et que ça ne s’oublie pas. Les patins correctement noués, il se lève avant de tendre sa main à Hope pour l'aider à se lever à son tour, puis il se dirige vers l'ouverture de la piste. « Puis j'aime l'hiver, car je trouve que la neige est magnifique, que je déteste avoir trop chaud et surtout c'est l'époque de toutes les fêtes familiales. On peut manger sans compter, on revoit presque tous nos proches et on a de super cadeau. Bon ça nous ruine un peu, mais pour le sourire de sa famille, je trouve que ça vaut largement le coût ! » Andrew donnerait tout sans hésiter pour voir les gens qu'il aime sourire. C'est un peu cliché, mais le bonheur avant tout. Trop de familles se dissoudent pour des broutilles alors qu'elles devraient se soutenir envers et contre tout. Il pose un pied fébrile du la glace, voulant à tout prix éviter une première chute ridicule. Il vient à poser son second pied et trouve un équilibre plus qu'approximatif, il attrape alors les deux mains de Hope afin de lui faciliter son entrée sur la glace. « Si tu fais du roller, c'est presque pareil, sauf que ça fait plus mal quand on tombe. Sinon, le but c'est de rester debout, mais je vais pas te lâcher tout de suite. » Andy est conscient qu'on peut se faire mal, mais au vu des petits bouts de chou qui les entourent ça ne doit pas être si terrible que ça. « Et sinon, l'hiver c'est quoi pour toi ? »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Lun 16 Déc - 19:12

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

L'idée est bonne en effet, cela remonte à loin le temps ou je m'amusais à jouer sur la glace. Andy semblait très proche de sa famille et je sens que cela lui manque, je ne pourrais probablement jamais l'aider à combler ce vide et je ne veux pas le combler, je ne suis pas là pour ça et je ne pourrais jamais remplacer personne, sa famille sera toujours plus importante que moi et cela se comprend. Je vivais plutôt l'inverse actuellement, Andy était plus important que ma famille, enfin que ma mère. Cela était terrible à dire mais, étrangement je ferais des choses inimaginable pour lui. Je ne pourrais jamais choisir mais, je donnerais tellement plus pour lui que pour n'importe qui. Je ne le dirais jamais, c'est niait à souhait ! Je ne suis pas du genre niaise « je t'aimerais pour toujours » et je dois bien avouer que je sais rien de l'amour et des choses qui viennent après. Je sais en tout cas que cela lui fait plaisir autant qu'à moi d'être ici, peut-être même plus pour lui. Moi je suis contente de passer du temps avec lui – évidemment – mais, également de pouvoir retrouver une partie de mon enfance perdue. Andy lui possède déjà des souvenirs, cela doit être fort de revenir dans un endroit comme celui-ci après deux années sans y passer. J'affiche un grand sourire, oui c'est une bonne idée, je ne demande rien de plus que passer du temps avec lui.

Il m'aide à me lever, il fait vraiment petit-ami et je dois dire que je n'ai pas l'habitude de recevoir des gens de compassions avec pour objectif de me faire plaisir. Avant je devais constamment recevoir de l'aide et cela ne faisait plaisir ni à moi ni à la personne qui devait venir m'aider... Aujourd'hui je vois les choses différemment et cela me console de savoir qu'Andy m'aide par amour et non par pitié ou obligation... Il m'explique alors qu'il aime les fêtes de famille, je déteste ça. Enfin non, j'aime me retrouver avec des gens et discuter avec eux mais, pas ma famille. Je faisais mon possible pour la fuir comme la peste et j'arrivais presque toujours à l'éviter, mon handicape me fut utile pour une fois. Je ne peux pas m’empêcher d'afficher un grand sourire et d'afficher un air faussement timide.  « En tout cas si jamais tu as trop chaud lorsque tu viens chez moi, tu peux te trimbaler en boxer autant que tu veux. » C'était d'une rare intelligence et je ne peux pas m'empêcher d'afficher un petit air innocent. Lorsqu'il me parle de manger sans compter je repense évidemment aux plats chinois de la dernière fois... Et à la chantilly. Inutile d'expliquer pourquoi ce souvenir m'avait marqué. Par contre s'il se promène en boxer chez moi je cacherais pas ma joie...



Mes derniers souvenirs sur des rollers remontent, j'ai dû en faire une ou deux fois lorsque j'étais petite mais, j'étais jeune et ma mère n'était pas forcément fan... Je le laisse me guider, j'ai entièrement confiance en lui, enfin je sais que je vais me casser la gueule au moins une fois – même si je fais confiance à mon corps – je suis tellement douée pour tomber par terre.« Le but c'est de rester debout ? Moi qui croyait qu'il fallait que je pose mon cul par terre. » Je rentre sur la glace, c'est étrange cette sensation, j'ai l'impression de contrôler mon cœur et pourtant j'ai peur de tomber, enfin il y a des gosses pas loin donc je suppose que je devrais réussir à m'en sortir. Je rentre alors sur la glace toujours en tenant les mains de Andy et en tentant de trouver un équilibre, pas aussi précaire que ce que je pouvais imaginer. Il me demande alors ce que pour moi c'est l'hiver. Je lâche alors un instant mes pieds du regard pour pouvoir regarder Andy, en commençant à avancer lentement mais, sûrement. Ma réponse sera différente de la sienne mais, c'est pas vraiment un choix pour moi...

« L'hiver pour moi ? Disons que pour moi l'hiver c'est la saison la plus chiante pour un aveugle parce que je t'assure que le verglas c'est chaud à éviter lorsqu'il fait noir. »  Je tente de dire ça avec humour pour ne pas tomber dans ce côté dramatique que je déteste ouvertement. « Sinon cela représente aussi la douceur, j'adore sentir la neige sur mes mains, je pouvais pas la regarder tomber mais, j'adore sentir les flocons sur ma peau. Et pour ce qui est des fêtes... Disons que les fêtes avec ma famille c'est pas mon truc. Mais, l'année dernière après mon opération j'ai passé noël à l’hôpital. C'était cool, probablement un peu déprimant mais, cool. » J'affiche un sourire et lâche la première main de Andy en tentant encore et toujours de garder mon équilibre, étrangement je m'en sors plutôt bien. « Tu voudrais quoi comme cadeau de noël ? » J'ai envie de lui faire plaisir, réellement.





made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Lun 16 Déc - 20:18



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Chaud, non Andrew n'était pas fan de la canicule et des grandes chaleurs, sans doute parce qu'il avait la peau relativement blanche et lorsqu'il daigne s'exposer il a plus de chance de devenir écrevisse que bronzé. À sa remarque, Hope enchaîne sur une de ses fameuses allusions dont elle a le secret et qui a le don de le faire rire. « Tu n'as qu'à pousser le chauffage à fond et on verra. » Humour plus graveleux tu meurs, mais tant que ça ne les dérangeait pas il n'y avait pas mort d'homme. Il finit par la faire rentrer sur la piste, lui retournant la question qu'elle lui avait posé un peu plus tôt. Il n'avait pas pensé que handicape qu'elle avait pouvait se montrer plus éprouvant en hiver à cause du verglas. D'autant plus qu'elle n'était pas spécialement proche de sa famille, alors forcément les fêtes de fin d'année ne devait pas s'annoncer des plus joyeuses. C'était triste, mais il la comprenait. « Tu sais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, et je suis certain que je peux te faire aimer l'hiver. » Sans doute qu'il n'arriverait pas à lui faire aimer autant que lui l'aime, mais si Andy avait la capacité de lui faire apprécier la saison ne serait-ce qu'un peu plus alors, il juge sa tâche accomplie. Il tient fermement ses mains pour lui permettre d'avoir un peu plus de stabilité, ce n'était sans doute pas la meilleure solution puisque que si l'un tombe l'autre tombe aussi. Finalement Hope vient d'elle même lâcher une première main alors que Andy l'aide à avancer un peu plus vite en prenant place à ses côtés. Lorsqu'elle ouvre la bouche une nouvelle fois, c'est pour savoir ce qu'il veut pour Noël et pour tout dire la question le laisse littéralement sans voix, évidement il avait pensé à lui offrir quelque chose, mais jamais il n'avait songé à la réciprocité du geste, car Andrew 'était pas du genre à faire des cadeaux pour en recevoir à son tour, alors dresser la liste de ce qu'il veut... Petit c'était une tout autre histoire, lorsqu'il pensait que le père Noël existait et bien souvent il se contentait de livres qu'il n'avait pas encore eut ou lu à la bibliothèque. « Tu sais, tu n'es pas obligé de m'offrir quoi que ce soit. Ou alors te prends pas la tête un rien me fera plaisir. » Il est vrai que Andy n'était pas du genre compliqué, puis si ça venait du cœur alors ça lui suffisait, un collier de pâtes ou un porte-clef en pâte à sel peuvent être plus beaux que la plus cher des montres. Peu à peu, il retrouve l'aisance qu'il avait sur glace il y a quelques années, si ses gestes sont loin d'être parfaits, il semble beaucoup plus à l'aise dans ses patins. « Et toi tu veux quoi ? » Après tout, si elle avait osé lui demander pourquoi devrait-il se retenir. Andy avait certes eu quelques idées mais rien de bien précis, il ne souhaitait pas tomber le mielleux, ou dans des choses de sentiments trop édulcorés. Il attend qu'elle lui réponde avant de lui demande « Tu es prête à lâcher ma seconde main ou tu veux qu'on fasse encore un tour ? »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Lun 16 Déc - 20:46

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

Pousser le chauffage à fond ? Inutile, je serais capable de me coller à lui seulement pour le voir enlever encore une fois son T-shirt. Ce n'est même pas le dilemme de la petite amie collante, c'est juste le dilemme de la petite amie qui aime le naturel ! Cela s'explique aussi par le fait que je ne sois pas pudique et que je serais capable de me trimbaler en short et en débardeur toute l'année chez moi. Je sais que ce n'est pas classe et que je n'ai pas la distinction d'une grande femme. Je suis comme ça, je ne suis pas douée avec la pudeur et les mots délicats... Je suis probablement trop franche mais, la première expérience avec Andy torse-nu ne m'avait pas déplu, je n'allais pas le cacher ! Bien au contraire. Je préfère ne rien dire sur le fait que je peux très bien faire office de chauffage, cela commencerait vraiment à tomber dans le pervers, même si cela ne choquerait plus personne maintenant ! Et il me dit qu'en effet il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, je suis plutôt d'accord et je ne demande qu'à aimer cette saison mais, je suis incapable de m'imaginer les guirlandes de noël et les belles décorations. Je vais passer ma vie chez Andy uniquement pour pouvoir admirer ses décorations ! Bon oui, il s'agit d'une excuse pour passer du temps chez lui mais, j'ai vraiment envie de voir de véritables décorations ! « Tu peux me faire aimer tout et n'importe quoi. On va finir en mode hibernation en hiver. » C'était vrai parce que du moment que j'étais avec lui je m'amusais... Enfin non, si jamais je me fais chier je me fais chier ! Mais, pour le moment j'aime ces petits moments sans prise de tête mais, toujours en tentant de garder un minimum de classe.

Évidemment il me dit qu'il ne veut rien, je déteste les gens qui font ça. Tout le monde s'offre un truc à noël ! Même moi l'ancienne aveugle je suis au courant de ça ! Je note alors qu'un rien lui fera plaisir. Forcément la question me revient, je trouve ça facile mais, je ne vais pas prendre le risque de faire un geste brusque de peur de tomber. Je ne sais pas ce que je veux et pourtant une réponse me vient instinctivement. Mais, il me demande ensuite si je veux lâcher sa main. Pour le moment je ne suis pas trop gourde et j'arrive à tenir debout. Je lâche prudemment sa main, ne pouvant pas m'empêcher d'avoir un sourire en coin. Puis dans un mouvement royal je me sens trembler et me rattrape tout de suite à Andy. Okay pour le moment je ne gère pas trop, inutile d'essayer de me la péter.« Un tour finalement, évitons de finir comme durant la partie de Twister. » Je suis peut-être un peu ironique... Au fond ? J'adorais recommencer la scène, je serais probablement morte de rire voir même confuse mais, ça me ferait rire.

Je ne réfléchis pas à sa question.« Une photo, offre moi une photo et ça suffira, tu t'occupes déjà de créer mes souvenirs, inutile de trop en demander. » Pourquoi une photo ? Je le sais très bien, lors de l'incendie de ma maison j'ai perdue toute ma vie et mes souvenirs. Depuis que je suis aveugle j'ai eu la « chance » de prendre 13 photos. Une pour chacun de mes anniversaires avec mon père et franchement je ne me force même pas à sourire... On commence alors à patiner, cette fois je fais réellement attention et d'avancer en rythme.






made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Lun 16 Déc - 21:30



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Hope n'avait pas répondu immédiatement, préférant pour le moment lâcher sa deuxième main. Il voit que son équilibre chancelle et il est prêt à la rattraper au cas où... Il a bien fait puisqu'il lui faut que quelques secondes avant que la sorcière ne commence à chuter sur Andy, qui la retient comme il peut, partant en arrière sous la pression. C'est alors qu'elle affirme que pour le moment, elle veut bien continuer à faire des tours avec l'aide de sa main. La situation le faire rire, il aime bien se sentir légèrement plus fort, mais surtout essentiel dans ce genre de situation. Elle évoqua également la partie de Twister, ce qui ne fait qu'à grandir son sourire. « La partie de Twister ? Ça ne m'a pas vraiment dérangé comment elle a terminé. Après je dis ça je dis rien hein. » L'air faussement innocent, il reprend le patinage entraînant Hope avec lui tandis qu'elle lui expliqua qu'elle désirait une photo pour Noël. Une photo, une seule, c'est simple, peut-être trop. Il y réfléchit un peu, mais si c'est ce qu'elle veut il ne va pas se casser trop tête, sans doute qu'il lui offrirait plusieurs photos, un album, avec plein de photos. Encore faut-il qu'il trouve le temps d'en prendre mais cela doit être jouable, il a encore le temps. Il prend un peu de vitesse, car même si Hope est débutante il est assez simple de lui faire suivre le rythme. Patiner avec quelqu'un ça lui avait réellement manqué, il se créé lui aussi de nouveaux souvenirs et s'il pouvait être toutes ou presque toutes les premières fois de Hope ça ne pouvait être que mieux. « Alors, tu trouve ça comment le patin à glace ? » Si lui appréciait cela ne veut pas forcément dire qu'elle appréciait également, même s'ils étaient plutôt semblable, le patin reste une activité particulière, il faut aimer de prendre le risque de finir les fesses par terre avoir relativement froid et de tourner en rond. Alors certes, ils avaient la possibilité de faire des sortes de figures, mais ils ne sont pas non plus pro. « Tu veux aller quelque part en particulier après ? »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Lun 16 Déc - 21:56

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

La partie de Twister était mémorable mais, personnellement je gardais surtout un très bon souvenir de la partie avec la chantilly. Ce n'était qu'un pari à la base, certes mais je trouvais que ce petit moment était le meilleur. J'avais trouvé ça fun et sensuel, même si j'ai la sensualité d'une vache.  Je suis certaine que je suis sensuel en dehors de ça, enfin je pourrais l'être mais, le moment du twister et de la chantilly me demandait de la concentration... Mais, Andy avait autant apprécié que moi, cela voulait dire que la soirée était plus ambigu que je m'en étais rendu compte. Enfin qu'importe, je n'allais pas m'en plaindre, finalement le débardeur blanc était une bonne idée. « Évidemment, moi tombant sur toi, puis moi en train de bouffer de la chantilly sur ton torse et pour finir moi en train de te regarder en serviette, je crois que j'ai connu pire comme soirée. On recommence quand tu veux ! Enfin je dis ça, je dis rien. » Mon moment préféré restait le câlin et la nuit dans ses bras, simplement dans ses bras. Je trouvais ça niait du coup je préférais rester sur serviette-man pour finir. J'étais partante pour une autre soirée comme ça mais, je sais parfaitement que je ne suis pas délicate et que si j'ai envie de me trimbaler en legging en soutient-gorge je le ferais, cela peut mettre mal à l'aise même si je me doute qu'Andy ne dirait rien...

J'aime le patinage, même si cela est un peu répétitif. Je trouve que cela permet de se détendre et de décompresser loin de la vie active.« Je trouve ça franchement pas mal, puis cette fois je me casse pas la gueule donc je suis conquise ! » Si jamais je lâche Andy je vais tomber comme une petite boulette, je le sais. Je préfère ne rien dire et je commence alors à lâcher la main de Andy de manière prudente mais, cette fois je suis plus sûre de moi et je ne tremble pas, pas cette fois. Je me sens libre, libre de mes gestes et libre de me casser la gueule aussi. J'affiche un sourire et lève les bras au ciel. « Je sais patiner ! Un sport dans ma vie que je sais faire ! Prochaine étape : le twister ! » Je ne suis pas totalement folle et je sais que le twister est très différent du patinage.

Andy me demande où je veux me rendre après, je réfléchis alors. Je sais juste que cette fois hors de question de retourner chez lui, non pas que je ne veux pas mais, je trouve que c'est normal qu'il passe du temps chez moi et que je ne sois pas constamment fourré chez lui. Son père finirait pas croire que je suis un petit parasite. « Déjà moi je te propose de te payer un truc à manger, enfin au moins ce soir. Je suis redevable de la soirée chinois ! Et j'ai envie de pizza. » J'ai envie de Pizza et j'ai aussi envie de Andy-Chantilly mais, ça c'est autre chose. « Je sais pas, on va éviter de finir dans une réserve poussiéreuse sinon je vais te sauter dessus cette fois.   » J'ai eu une petite hésitation en disant cette phrase puis, finalement elle est plutôt banale ! Mais je cherche une idée d'où aller mais, je ne connais pas très bien la ville mais, je vais trouver... Je ne vais pas encore lui demander lui il veut aller où, évitons de tomber dans le niait.






made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mar 17 Déc - 17:18



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Bien évidement, la partie de Twister avait été un petit morceau de cette folle soirée pleines de surprises. Dur à croire, mais Andrew n'avait rien manigancé, son intérêt pour la gente féminine était plus que restreint et combien de fois avait-il ignoré une fille alors qu'il était plongé dans un magnifique roman ? Habituellement, ses relations amoureuses étaient vouées à l'échec mais pour une raison inconnue  il ne voulait pas de ça avec Hope, c'était tellement différent des autres fois. Bien sûr, il n'abandonnerait certainement pas ses livres pour elle, en même il était sûr que jamais elle ne lui posera un tel ultimatum puisqu'elle est elle même fan de bouquins en tout genre. Elle finit par avouer qu'elle appréciait patiner ce qui eut le don de décrocher au Pritchard un sourire satisfait ; le patin étant sa première étape pour lui faire aimer l'hiver. Il ne dit rien de plus quand il sent la main de Hope lâcher la sienne afin qu'elle puisse tenter une seconde fois d'avancer seule. Elle est un peu gauche dans sa manière de faire, mais Andy trouve ça touchant et même normal. À vrai dire, il aurait même été déçu de la voir réussir parfaitement à patiner du premier coup. Il la voit lever ses deux bras vers le ciel, présume un sourire sur son visage alors qu'elle exclame qu'elle sait faire du patin, mais qu'elle ne s'arrêterait pas en si bon chemin puisque la prochaine étape c'est de savoir jouer au Twister. « Quand tu veux ! » Andy ne disait pas ça pour le caractère sexuel du jeu, enfin surtout à leur âge, mais principalement parce qu'il était resté un grand gamin et qu'il adorait les jeux de société. Il n'était pas spécialement bon en cuisine ni en rangement, pas le plus fort en mécanique non plus -quoi qu'avec un mode d'emploi il se débrouillait pas mal en montage de meuble- Mais il avait un véritable don pour les jeux de société. Hope l'avait déjà légèrement distancé quand il se daigne à vouloir reprendre le rythme, rapidement il se retrouve à ses côtés et lui demande ce qu'elle veut faire après la patinoire, puisque de toute évidence ils n'aillaient pas passer la journée à faire le tour de la glace, déjà car c'est très répétitif, qu'en suite c'est fatigant et que sinon ils risquent de finir complètement congelés. Hope lui explique alors qu'elle veut l'inviter à manger quelque part afin de plus ou moins le remercier pour la soirée chinois et en plus de cela, elle avait envie de pizza. « Pizza, une très bonne idée, mais tu sais t'es pas obligée de payer... » Il était sans doute un peu trop vieux jeu, parfois il regrettait l'époque ou la femme n'avait rien à payer, que l'homme s'occupait de tout. Forcément avec l'émancipation de la femme tout avait changé et un certain statut d'égalité s'était imposé : tu payes une fois, je payerai la prochaine fois. D'un côté c'était une bonne chose, mais d'un autre, il ne pouvait plus se la jouer gentleman à l'ancienne. Un peu trop plongé dans ses réflexions, Andrew aurait presque loupé l'allusion que Hope venait de lancer concernant le fait de lui sauter dessus s'ils venaient à se retrouver seuls dans une réserve poussiéreuse. « Il y a plus romantique quand même... » Il avait beau dire ça il n'était pas du genre à pousser un peu trop la carte du romantique, surtout lorsqu'on pense au fait qu'elle l'avait déjà vu presque nu, qu'elle avait lécher de la chantilly sur son torse et que bien évidemment, elle s'était changée presque sans gêne au beau milieu de son salon après avoir couru sous la pluie avec un débardeur blanc et ceux avant qu'ils ne s'embrassent. « Mais si une réserve poussiéreuse te convient ! » à peine sa phrase terminée il vient à lui tirer la langue et se sauve en patinant aux risques de représailles. Finalement il vient à faire un demi tour contrôlé pour refaire face à Hope. « Mais avant de manger tu veux faire quoi ? »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mar 17 Déc - 20:33

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

Je sais que Andy ferait beaucoup simplement pour me faire plaisir ou même me voir sourire, cela est plutôt facile à faire il faut bien l'admettre. Je rigole pour rien, je suis probablement l'opposée de la fille difficile et je suis plutôt simple à cerner, il suffit de me voir sourire ou même d'entendre une de mes blagues, disons que cela n'est pas forcément du goût de tout le monde. Nombreuses personnes n'aiment pas ma franchise et mes allusions, je suis trop franche pour certains et je manque probablement cruellement de tact, je le sais et je dois dire que maintenant cela me touche moins. J'aime ne jamais me prendre au sérieux et lorsque je le fais, cela se termine légèrement en larme et en craquage morale. Les retrouvailles avec ma mère dans le cimetière en sont un parfait exemple et ce soir j'avais complètement abandonnée mon humour pour m’effondrer comme une loque. C'était rare mais, pas improbable. Lorsque je suis avec Andy je ne réfléchis pas, je sais que je suis bien comme ça et je veux pas changer, pas avec lui. Je sais que je ne serais jamais une pro du twister, pour le moment je suis incapable de tenir plus de deux minutes sans tomber sur Andy-chantilly de manière très sexy.

Il n'est pas contre mon idée de la pizza, heureuse parce que même si j'aime la cuisine je serais incapable de préparer un repas normal pour deux, je ne suis pas mauvaise cuisinière – non – mais je ne suis pas habituée à cuisiner pour plusieurs et généralement je me prépare un truc rapidement sans trop réfléchir. Sa remarque sur l'argent me fait rire, je me fiche de qui paye dans le fond mais, j'aime bien partager. Je ne veux pas vivre une vie facile avec mon copain qui m'offre toujours des cadeaux sans jamais en faire de même. Donc oui je compte payer mais, je ne compte pas les dollars...

« J'ai envie de payer, je fais ça par plaisir. Je fais rarement les choses par obligation » En effet je fais toujours cela quelques choses par plaisir, sauf si vraiment je dois faire un tâche insupportable mais, c'est plutôt rare.  Sa remarque sur le romantisme me fait rire, il est vrai que depuis le début je suis d'un romantisme exemplaire... Franchement je ne suis pas très romantique, je ne veux pas d'un super cadeau pour la saint valentin ou même je ne vais pas compter les mois depuis le début de mon premier baiser avec Andy ou notre premier rendez-vous. Je me fichais de ça. J'aimerais lui dire que je me fichais de l'endroit et que de toute manière je pourrais lui sauter dessus n'importe quand et pour n'importe quoi. « Je suis le romantisme incarnée. » Je fais un mouvement de cheveux digne d'une publicité pour un shampoing de K-Mart.  Je peux être romantique, il faut juste pas trop m'en demander mais, je sais que je suis capable de l'être. Lorsque je suis toute seule avec Andy je pourrais l'être ou même devant des amis à lui ou à moi, je suis capable d'être romantique !

Il me tire la langue et commence à me dépasser alors, j'ouvre la bouche l'air faussement choqué. Je le regarde prendre de l'avant et je continue à patiner, il se retourne alors, il patine à l'envers et me regarde.  En effet avant d'aller manger il faudrait peut-être que je propose autre chose plus mignon. Enfin de plus délicat. Alors que je le regarde toujours avec mon petit regard choqué qui tourne vers la moquerie.

« Espèce de petit vantard » Je pousse alors rapidement sur mes patins pour me rapprocher de lui au maximum pour finalement me retrouver juste devant lui. Un mec qui fait bien du sport ne me fait pas beaucoup d'effet, Andy reste monsieur twister. « J'irais boire un chocolat chaud ou un truc du genre mais, j'adorais pouvoir des endroits de la ville en hiver. Enfin des beaux endroits à voir, sous un jolie manteau blanc. » Je me rapproche alors de lui au maximum et je m'accroche à ses vêtements pour éviter de royalement me casser la gueule. « On sort de la piste monsieur je me la pète ? Ou encore un tour ? »






made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mer 18 Déc - 18:46



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Andrew, vantard ? Pas spécialement, d'ailleurs, il ne s'était même pas réellement rendu compte de ce qu'il était en train de faire -soit patiner à l'envers- avant que Hope ne lui fasse remarquer. Il n'aimait pas étaler ses capacités, si ce n'est pour se tourner lui même en dérision juste après. Quoi qu'il en soit Hope décida de mettre le turbo pour arriver à sa hauteur, il aurait très bien pu continuer sa fuite, mais quel en aurait été l'intérêt ? Lorsqu'elle parvient enfin à retourner à ses côtés, Hope lui explique qu'elle veut bien visiter la ville et même boire un chocolat chaud dans un café. « T'as déjà goûté au mien ça risque de te paraître fade tu sais ! » pourtant sa recette n'avait rien d’exceptionnelle, elle se contentait de mélanger tout un tas de produit sucré non diététique dans le lait et le chocolat. Au final Hope s'était plus intéressée à mettre de la chantilly sur Andy plutôt que de boire le chocolat qu'il lui avait préparé. Alors qu'il s'était stoppé sur la glace, Hope s'approche un peu plus de lui et agrippe ses vêtements lorsqu'elle perdit l'équilibre, et oui même si elle s'en sortait bien, un moment la glace vous joue des tours, c'est alors qu'elle propose de quitter la patinoire tout de suite ou bien s'ils continuaient à faire des tours. « Je pense qu'on va y aller et rester sur le fait que tu n'es pas tombée. Ce qui est plutôt bien pour une première fois ! » Andy attrape une nouvelle fois sa main pour qu'ils se dirigent ensemble vers la sortie. De retour sur le banc où ils avaient précédemment retirer leurs chaussures, Andrew exécute l'action contraire. « Bon alors miss Liddell où me conduisez-vous pour cette fin d'après-midi ? Je vous suis ! » Dans un café, chez elle, chez lui, dans une réserve poussiéreuse ou non, à vrai dire Andrew se contrefichait d'où il allait bien pouvoir aller du moment qu'il était avec elle.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mer 18 Déc - 19:09

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

Fade ? Le mot est faible et encore une fois il ne se prend pas au sérieux mais, c'est vrai que généralement lorsque je ne suis pas avec lui les choses sont toujours fades. Je ne sais pas trop pourquoi mais, tout va mieux dans le meilleur des mondes avec lui. C'est presque niait à dire je dois dire. Je ne vais pas dire qu'il à raison, je trouverais cela tellement cucul de venir lui dire que rien ne pourra égaler son chocolat chaud. Il en va de même pour la chantilly, je suis incapable d'en manger sans lui maintenant, même si la dernière fois c'était sur lui. Je laisse s'exprimer un petit visage triste, en effet rien ne remplacera son chocolat. Il me propose ensuite de partir, ce que j'approuve, son argument est clairement là pour me faire réagir. En effet, je me casse souvent la gueule mais, j'ai une excuse... Enfin non, cette excuse marchait lorsque j'étais aveugle, aujourd'hui je manque juste clairement de grâce. En effet je suis souvent tombée ou j'ai souvent perdue lorsque j'étais chez andy, sauf lorsque je mangeais de la chantilly sur son torse, étrangement j'y arrivais plutôt bien ! Les mystères de la vie... Il me prend la main et nous repartons vers le vestiaire pour enlever les patins de nos pieds, j'ai envie de retrouver mes chaussures, les patins ne sont pas mes chaussures favorites je dois bien l'avouer.  Il me demande alors où je l'emmène alors que j'enlève mes deux patins. Je m'approche de lui alors ayant enfin retrouvée ma taille normale sans patin et l'embrasse à pleine bouche, j'avais envie de l'embrasser et de sentir ses lèvres contre les miennes, de sentir sa peau contre la mienne, j'accorde énormément d'importance au touché et puis je n'avais pas de vrai baiser. C'était ma manière de dire « merci ». « J'ai envie d'un chocolat chaud mais, je te propose plutôt de t'en faire chez moi. Pour comparer nos chocolats chauds. » Je retourne alors enfiler mes chaussures, en effet je n'avais pas de projet particulier. Je voulais simplement passer du temps avec lui. Lui montrer un peu mon monde. Finalement je termine de m'habiller et attrape sa main pour me diriger vers chez moi [...]

J'ouvre alors la porte, la chaleur est tout de suite agréable et ça change clairement de la fraîcheur hivernale de l'extérieur. Je rentre alors la première avant de finalement laisser Andy passer pour directement refermer la porte derrière moi. « Par contre la tenue d'hiver c'est vraiment pas sexy. » Je commence alors à enlever mes vêtements, non je ne vais pas finir en T-shirt, pas cette fois. Je retire simplement mes vêtements d'extérieur. Je regarde Andy, en effet c'est différent de chez lui, je m'en doute... « Pose ça près du canapé ou si tu veux je vais mettre ça en haut. » Je n'ai pas l'habitude de recevoir des gens. J'enlève alors mon écharpe, c'est comme une libération, mon cou est un endroit sensible, je n'explique pas pourquoi mais, mon cou est une zone sensible. « Bienvenue dans mon petit chez moi. » Je dis cela avec humour mais, je comprends qu'Andy n'aime pas l'appartement. Ce n'est pas vraiment un choix, j'avais choisis dans l'urgence...






made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mer 18 Déc - 21:34



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Qu'elle lui fasse son chocolat à elle, chez elle, ce n'était pas une mauvaise idée, encore moins aux yeux d'Andy, disons qu'il n'était pas vraiment fan des lieux publics, toujours plein de gens comme les restaurants et autres cafés. Sans doute qu'il ne tolérait le monde que lors des conférences de ses auteurs préférés ou celle de jeu vidéo/gaming. Quoi qu'il en soit, après qu'elle l'avait embrassé passionnément pour une raison qui lui échappée, Andy la suivait d'un pas décidé jusqu'à chez elle, conservant sa main dans la siennes, puis après plusieurs minutes de marche, il se retrouve devant cette même porte qu'il y a une bonne heure, celle qui lui avait donné l'effet de se briser les doigts en toquant à cause du froid. Lorsque Hope pousse cette fameuse porte, la vague de chaleur qui en émane de l'appartement est plus qu'appréciable. Affirmant que les tenues d'hiver ne sont très sexy, Hope commença à retirer, écharpe et compagnie avant d'inviter Andy à faire de même et de tout poser sur le canapé. Il s'exécute dans un silence religieux alors que ses yeux eux, se posent partout, les mus, le sol le plafond les meubles, les petites particules de poussières en suspension. Finalement c'est Hope qui le ramène une fois de plus à la réalité quand elle lui souhaite la bienvenue. Il reste silencieux, fait quelques pas dans le salon avant de se retourner et de lui faire face. « Ça manque cruellement d'un aquarium avec des poissons. » Il sourit avant de désigner avec son index là où lui mettrait le fameux aquarium dont il rêve, puis il s'approche d'elle toujours ce sourire aux lèvres, puis vient à embrasser le haut de son front. « Je veux bien que tu me fasses un chocolat chaud, mais avant je veux visiter ton chez toi ! » Il n'est pas sans oublié que Hope avait voulu voir sa chambre la première fois qu'elle avait mis les pieds chez les Pritchard et qu'elle avait fini par s'allonger sur son lit. Disons que ça ne l'avait pas vraiment dérangé et qu'il n'avait rien à cacher dans sa chambre, si ce n'est l'organisation qui lui est propre et dont personne n'en comprenait le sens, pourtant Andrew lui s'y retrouvait à merveille. « Aller, je te suis ! »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mer 18 Déc - 22:04

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

Mon appartement manque de vie je dois bien le reconnaître mais, je serais bien capable de tuer une pauvre bête sans le vouloir ! Je suis capable de gérer les animaux mais, je serais capable de les tuer sans le vouloir, ces pauvres bêtes. Mais, Andy aimerait bien des poissons rouges, il peut très bien m'en offrir si cela lui tient à cœur. En effet j'ai très peu de touche réellement personnelle dans cette appartement, je n'ai pas de souvenirs de mon enfance ou même des photos à accrocher sur le mur dans un superbe cadre, Andy possède cette chance que je n'ai pas, cela doit manquer cruellement de charme mais, c'est mon premier appartement je ne vais pas en plus me plaindre... Sa remarque me fait tout de même rire, puisqu'il serait très bien capable de me ramener des poissons.« Promis je compte investir dans le monde du poisson rouge. » Puis ça manque cruellement de tellement de choses dans cet appartement, je m'y sens bien mais, un peu de vie ne serait pas de refus il faut bien le reconnaître.

Il m'embrasse sur le front et veut en plus visiter ma maison. Mon appartement est ouvert et il n'y a pas de couloirs, en effet c'est un ancien studio de danse, il y a juste une pauvre entrée, une sortie de couloirs en fait. Je prends la main d'Andy avec un grand sourire. « Comme vous voulez monsieur Chantilly. » Je l’entraîne alors avec moi dans la pièce du bas, elle est la seule grande pièce qui se trouve en bas. Je l’entraîne avec moi dans ce salon-salle à manger avec cuisine ouverte. « Il s'agit d'un ancien studio de danse, il à dû être rénovée il y a de ça un ou deux ans du coup les pièces sont toutes ouvertes, ça fait un grand espace de vie que j'ai tentée d'agencer du mieux que je pouvais. » Le salon en premier, le coin salle à manger pour ensuite se diriger vers la cuisine et l'escalier à droite. Je continue donc de marcher en direction de l'escalier toujours en tenant la main de Andy.

J'arrive alors à l'étage, quatre porte. « la première à droite donne sur la salle de bain. » J'adore cette pièce, pour le plaisir de prendre un bain même si je prend de plus en plus de douche. J'ouvre alors la salle de bain le temps de laisser Andy regarder. Mais, je me dirige vite vers la première gauche, j'aime pas cette pièce. « Alors dans cette pièce... Disons qu'il me sert de bureau, j'y range mon arc, il me sert aussi de bibliothèque et il y a aussi quelques cartons que j'ai pas encore eu le courage de défaire. » Je n'en n'avais pas le courage, se sont des souvenirs de mon père ou alors de mes années perdues, je déteste ça. Je passe rapidement cette pièce. « La deuxième à droite c'est les toilettes, la pièce la plus sexy du siècle. » Je souris pour finalement me diriger vers ma chambre ou la porte est toujours grande ouverte, avant de rentrer je ramasse rapidement le haut que j'avais retirée tout à l'heure pour partir avec Andy. Je ne le regarde même pas, je ne veux pas qu'il se moque de moi uniquement parce que je laisse traîner mes affaires. « Sans commentaire, j'ai dû me changer en vitesse. » Je rentre alors dans la chambre. Il y a un lit, deux places parce que j'ai toujours eu cette habitude. Une commode, un miroir, une armoire et rien de particuliers, une bibliothèque avec des livres encore et toujours. Je m'adosse alors contre la commode, avec mon haut dans les mains, laissant Andy se promener comme il le désire et j'avoue que j'aimerais bien enlever ce T-shirt que je porte, j'ai enfilée ça en exactement 14 secondes.« Voilà monsieur chantilly. »






made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mar 31 Déc - 12:16



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Andrew avait toujours été un peu trop curieux, alors forcément, comme c'est la première vraie fois où il est chez Hope, il en profite pour lui demander de visiter un peu. Il se doute bien que ce n'est pas l'appartement le plus grand du monde, ni même le plus beau, mais c'était celui de Hope, alors c'est une raison valable à ses yeux pour demander une visite guider. Andy reste silencieux tout le temps de la visite, il est attentif à chaque détail, se rend bien compte qu'elle esquive plus ou moins la pièce pleine de cartons mais ne relève pas. Puis, finalement, il arrive dans sa chambre, la voit ramasser le haut qu'elle portait avant qu'il vienne la chercher, elle lui dit de ne pas faire de commentaire à ce sujet. « Mais je n'ai rien dit ! » C'est vrai, Andrew n'avait rien dit, mais le large sourire qu'il avait sur le visage parlait de lui même. Il fait le tour de la chambre, jète un oeil à la bibliothèque et finit par se dire que vu le nombre de livres qu'ils devaient posséder à eux deux ils pourraient ouvrir leur propre bibliothèque. Cette remarque intérieur le fait rire, ce qui doit plutôt laisser Hope perplexe. Il finit par s'approcher du lit et se laisse tomber en arrière dessus. « Comme tu as testé mon lit la dernière fois, je me permets de tester le tien tu vois... » C'est donnant donnant, enfin, ça le faisait surtout marrer de se jeter sur son lit à elle. Andy n'oubliait pas qu'elle avait fait de même quand il l'avait invité chez lui et en plus de ça elle avait dormi avec lui -non pas que ça l'avait dérangé- Finalement, il vient à se relever pour s'approcher d'elle et d'embrasser le haut de son front. « Pourquoi un ancien studio de danse plutôt qu'un appartement normal ? »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Mar 31 Déc - 12:50

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

Il doit se moquer de moi intérieurement. Je suis pas une pro du rangement mais, généralement ma je laisse rarement traîner des trucs par terre. J'avais enfilé ce T-shirt rapidement sans vraiment réfléchir – je le trouve d'ailleurs moche – mais, je n'allais pas me trimbaler les épaules nus en plein mois d'hiver. Je ne suis pas folle à ce point. Andy reste silencieux durant toute la visite et il voit probablement bien que j'évite le bureau avec mon bordel, un jour je viderais ces cartons. Pour le moment j'en suis incapable et je sais que cela ferait remonter des mauvais souvenirs et je ne vais pas demander à monsieur chantilly de m'aider à le faire. Peut-être que je me contenterais de jeter les cartons sans les déballer, cela serait peut-être plus facile pour moi. Ressortir des vieux souvenirs ne me ferait pas de bien et de toute manière maintenant j'ai ma mère pour ça. Faudrait que je le dise à Andy d'ailleurs ça.  Je laisse Andy regarder ma chambre, forcément c'est la pièce que j'utilise le plus et qui est probablement le plus en rapport avec moi. Car j'aime bien être sous mes draps, faut pas chercher à comprendre.  Andy se met à ricaner tout seul, je ne sais pas trop pourquoi mais, je préfère ne pas savoir.

Je m'en doutais que Andy testerais mon lit. En effet j'ai testé son lit, la première fois je me suis jetée dessus comme une gamine et j'en suis toujours très fière d'ailleurs ! Je souris, je pourrais venir le faire chier et me venger pour les chatouilles de la dernière fois. Cela serait de bonne guerre. « Moi j'ai eu la chance d'en profiter toute une nuit de ton lit ! » En effet j'étais contente d'avoir passée la nuit avec Andy, ce n'était rien pourtant. J'avais simplement passée la nuit avec lui, dans ses bras. Ni plus ni moins, mais cela m'avait fait du bien de dormir avec quelqu'un, dans les bras de quelqu'un. Andy se relève et s'approche de moi, il est plus grand que moi et encore une fois je me sens petite. La question me surprend et je dois bien avouer que je ne sais pas quoi répondre. Puis ce T-shirt m'énerve, je flotte dedans. J'ai l'impression de me cacher derrière.  « Deux minutes ce T-shirt m'énerve.  » Je me retourne – je ne sais d'ailleurs franchement pas pourquoi – et commence à virer le T-shirt pour mettre mon haut d'avant la patinoire. Je me suis retournée par simple habitude. Je ne sais pas pourquoi, peut-être pour éviter de mettre Andy dans une position délicate. Mon corps ne me complexe pas donc qu'importe s'il me voit ou pas. Je continue de me changer en lui répondant.

« Les souvenirs. J'avais pas envie d'un endroit neuf et parfaitement propre. Je voulais un endroit plein de souvenir, même si ce ne sont clairement pas les miens. Et puis c'était dans mes moyens et je sais pas pourquoi lorsque j'ai trouvée l'annonce je n'ai pas voulu voir plus loin. » Je finis par jeter le T-shirt sur le côté cette fois avant de remettre l'autre qui ne me fait pas passer pour une fille complexée qui cache son corps. « J'aime me dire que cet endroit a connu une vie avant et que je peux créer d'autre souvenirs ensuite.  » Cette excuse est bizarre mais, j'avais besoin d'un endroit vivant. La maison de Andy est vivante car il a des souvenirs dedans. Moi j'en ai pas ici mais, je sais que des gens venaient ici pour vivre une passion.






made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Dim 19 Jan - 16:55



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Andrew est devant elle, à quelques centimètres quand elle vient à retirer le haut qu'elle avait mit pour sortir. En temps normal, il se serait retourné mais il faut croire que les informations ne viennent pas assez vite à son cerveau, pourtant Hope, elle avait fait volte face pour enfiler son ancien tee shirt, celui d'avant la patinoire, puis comme si de rien était, elle répond à sa question concernant le studio de danse, elle voulait un lieu avec une histoire déjà écrite et c'est tout.  Andy ne sait pas trop quoi penser de ça, du moins, il sait pas si elle a raison ou tord. Il comprend que ça meut faire bizarre de vivre dans un endroit vierge de tout souvenir, mais ça veut dire aussi que tout ce qu'on y fait dedans on est les premiers à le faire et Andy trouvait ça plutôt positif. Finalement, il retourne vers le lit en se relaissant tomber dessus. Il est dans le sens de la largeur, ses pieds dépassent et ses yeux semblent trouver le plafond passionnant à regarder. La première fois qu'il avait pris place sur son lit, il ne s'était pas rendu compte que le plafond était si haut que ça, il vient alors à se demander si le plafond de sa jambe et moins haut ou non. « Alors, tu proposes quoi maintenant ? » Après tout, quand Hope était venu chez lui, il avait du trouver toutes sortes d'activités, même si manger chinois devant un film est plutôt banal, le Twister l'est beaucoup moins, danser sous la pluie avait été une première tandis que l'épisode du chocolat... Rien qu'en y repensant  il souriait bêtement. « Je présume que tu n'as pas de Twister ou autre... Mais tu m'avais proposé un chocolat. J'attends toujours. » Capricieux et exigent ? Non, enfin seulement pour la faire sourire et rien d'autre. Andrew n'est pas vraiment du genre à exiger quelque chose sous prétexte qu'il est invité. « Tu as besoin de mon aide ou tu penses t'en sortir seule ? Parce que je dois bien avouer que là je suis parfaitement installé. » Pourtant sa position ne semblait pas si confortable que ça, son bassin suivant la courbure du matelas pour que ses pieds touchent le sol et et son dos presque trop grand pour tenir en entier sur le lit, mais non Andy lui se sentait bien comme ça.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Dim 19 Jan - 17:32

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

Mon explication est particulière, néanmoins je crois en mes belles paroles et cela doit probablement lui faire étrange, cela n'est pas la première fois que je fait des choses étranges ou stupides. Je finis de me changer, en effet je n'ai pas pour habitudes de devoir me cacher pour m'habiller et devant Andy je ne compte pas faire ma petite fille pudique. Lorsque je me retourne il est allongé sur mon lit, cela me fait sourire pour deux raisons : déjà j'ai finis dans la même position dans sa chambre et cela me fait également sourire parce que je le trouve hyper sexy allongé sur mon lit. Cela me fait bizarre de me dire que Andy est mon « mec », va savoir pourquoi. Je me rends finalement compte que je suis considérée comme étant « en couple » et cela me change de d'habitude pour être franche. Je ne sais pas comment réagir au début et lorsqu'il me demande ce que je propose de faire je rigole et qu'il liste ce que chez moi « je n'ai pas ». En effet je ne suis pas comme Andrew Pritchard, je ne suis pas le genre de nana à avoir un vieux twister au fond du placard pour le sortir une fois par mois pour jouer avec une fille à moitié nue. Non, je ne suis pas comme ça, je préfère manger de la chantilly sur le torse de mon Andy, c'est tellement plus sexy.

Il me parle évidemment du chocolat chaud, oui je lui avais promis un chocolat chaud, enfin j'avais surtout la flemme d'aller dans un café alors que j'ai : du chocolat, du lait et de la chantilly ici. Oui la chantilly est indispensable maintenant pour moi, ce n'est pas une dépendance non plus, mais j'adore en prendre.  Il me dit ensuite qu'il est bien installé dans mon lit, y a intérêt ! Ce lit vaut cher, uniquement parce que j'accorde énormément d'importance au sommeil, lorsque j'étais aveugle j'adorais dormir. Maintenant ce n'est plus trop le cas, mais je dois bien avouer que j'aime me sentir bien dans mes draps, avec Andy en plus c'est le paradis. J'hésite un moment avant de finalement me diriger vers le lit avec un grand sourire, je suis toujours aussi sûre de moi et je m'installe à chevale sur le bas ventre de Andy avec un grand sourire. « Que faire ? La grande question du jour. Un chocolat chaud, tu es sûr ? » Je me baisse pour l'embrasser, donc oui encore une fois je passe pour une perverse qui fait des trucs bizarres. Je suis sans complexe et au pire je m'en fou.   « La dernière fois que j'étais dans cette position j'ai quand même léché ton torse avec de la chantilly dessus.   » Je tente de garder mon humour pour finalement sourire, pas comme d'habitude. Je ne dirais pas un sourire timide, mais presque. Je pose mes mains sur le visage d'Andy, je ne sais pas ce que je fait et je m'en fiche. Je ne veux pas réfléchir, pas avec lui.

« Bizarrement je dois bien avouer que je suis plutôt bien installée aussi... » Je m'en fiche, je l'embrasse langoureusement, ce n'est plus comme chez lui, j'étais tellement terrorisée et perdue que j'étais incapable de comprendre mes actes. Je dois dire qu'encore une fois j'ai dû mal à comprendre pourquoi j'agis comme ça, j'ignore pour quoi je passe... Je me sens libre, heureuse et bien. Personne ne me fait ça si ce n'est lui, lui seul.






made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Ven 24 Jan - 19:20



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Andrew ne s'attendait pas qu'à la fin de sa question, Hope vienne prendre place à califourchon sur lui. Il aurait pu s'en douter, la sorcière est du genre surprenante, dans le bon sens du terme. Sans trop réfléchir à son geste, le Pritchard vient à poser ses mains sur ses hanches, ne comprenant pas réellement où elle veut en venir, jusqu'à ce que Hope se penche pour l'embrasser, lorsqu'elle se redresse, elle avoue que la dernière fois qu'elle fut dans cette position s'était pour retirer la chantilly qu'il avait sur le corps. Amusé, Andrew arque un sourcil avant de reprendre la parole. « Tu avais perdu, on avait parié... Tu n'avais pas le choix. » Elle a un sourire, un sourire qu'il a jamais vu sur son visage, sinon Andy s'en serait souvenu, il a beau la regarder, il ne le comprend pas ; un mélange de timidité et d'euphorie à ses yeux, impossible pour lui de savoir si sa théorie est juste ou non, la seule chose dont il est sûr, c'est que ce sourire, il le trouve magnifique et qu'il aimerait le voir plus souvent sur son visage. Les mains de Hope finissent par se poser sur son visage, avouant qu'elle le trouve plutôt confortable. Andy aurait voulu répondre quelque chose mais à peine sa bouche s'ouvre-t-elle que les lèvres de Hope se collent aux siennes. Le baiser est langoureux, passionnel, Andrew ne réfléchit pas vraiment à cet instant, mais s'il le pouvait, il dirait qu'elle ne l'a jamais embrassé comme ça. Encore une fois, il ne comprend pas ce que cela signifie mais décide de faire taire cette petite voix intérieure qui pose toutes ses questions auxquelles il n'a pas envie de répondre. Il se fou de savoir l'origine de ce fameux sourire, de cette position et même de ce baiser, savoir le pourquoi du comment n'a aucun intérêt. Ses mains quittent les hanches de Hope pour remonter dans son dos, puis habillement il inverse leur position, ses mains se placent de chaque côté de son visage, prenant appui sur le matelas, Andy rompt le baiser en se redressant. « Finalement, je suis pas sûr que le chocolat soit si important que ça. » Non vraiment, Andy pouvait volontiers s'en passé et comme sa petite voix agaçante à pris congés jusqu'à nouvelle ordre.  Pour une fois dans sa vie qu'il évite de trop penser et de par ce fait de poser des questions idiotes...  Andrew retourne contre ses lèvres, joue avec le bas du micro tee shirt de Hope, puis rechange les positions, mais en route il s'interrompt, l'air soucieux. « Je veux pas te forcer à faire quoi que soit, ou du moins je veux pas que tu te sentes obligé. Parce que je sais comment ça peut finir et sincèrement, t'as juste à me le demander et je me mets une camisole et je rentre dans un couvant,... Si ça se trouve, l'idée que ça puisse aller plus loin t'as même pas effleuré l'esprit et je passe pour le gros pervers de service... Je m'enfonce hein ? »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Ven 24 Jan - 20:00

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

On avait parié, en effet c'était d'ailleurs mon idée de parier et il avait gagné, j'aurais dû m'y attendre d'ailleurs qu'il gagnerait. J'avais une chance sur dix de gagner à un jeu vidéo... C'était la première donc j'avais une excuse de toute manière. Cela me fait sourire, en effet je n'avais pas le choix, mais de toute manière cela ne fut pas désagréable pour moi, je n'avais pas souffert comme une martyre en lui léchant le torse – dit comme ça je passe vraiment pour une perverse – au contraire... Cela ne me posa aucun problème qu'il soit d'ordre physique ou morale, je n'allais pas perdre ma virginité en léchant le torse d'Andy, cela n'était en aucun cas malsain, c'était simplement drôle. D'accord il est possible que la chantilly est une connotation sexuelle dans certaines circonstances, mais là ce n'était pas du tout le cas !

A cet instant, a ce moment précis de la soirée je ne voulais être qu'avec lui, qu'importe où, quoi et comment. Je voulais simplement ses lèvres contres les miennes, son odeur se mélangeant à la mienne comme si nous n'étions qu'un. Cela pouvait sembler niait, stupide et encore une fois extrêmement niait... Néanmoins je n'aspirai qu'à cela aujourd'hui, nous n'étions pourtant que l'après-midi et je ne voulais rien faire d'autre qu'être à ses côtés. Pour certains il s'agit de l'amour, pour d'autres il s'agit des hormones, j'ignore de quoi il s'agit et qui suis-je pour savoir ? Je suis bien et je ne réfléchis pas, je veux simplement me laisser aller – totalement – une fois dans ma jeunesse, ne pas respecter des règles, qu'importe si je fais une erreur... Non, ce n'est pas une erreur, avec lui rien n'est jamais une erreur, avec lui je sais que je fais le bon choix et je ne veux pas retourner en arrière.  Il inverse les rôles, je suis en dessous il est dessus, cela ne peut que me faire sourire évidemment. Andy se laisse prendre au jeu, ce jeu dont je connais pas les règles puisqu'il n'y a pas et que même s'il y en a... Je ne veux pas les apprendre. Il me fait sourire lorsqu'il dit que le chocolat n'est finalement pas nécessaire, je lève les sourcils l'air de dire « tu crois ? » en effet ni lui ni moi n'en n'avons envie là tout de suite...

Soudain alors qu'il rechange les positions il commence à parler. Andy est encore plus chou lorsqu'il s'inquiète pour ma petite personne je trouve et lorsqu'il pense passer pour un pervers j'affiche un sourire. « Tu n'es pas un pervers et non tu t'enfonces pas... Enfin si un peu ! » Je souris alors et avant qu'il puisse dire quoi que ce soit, je le prend de cours.   « Chut... Embrasse moi  » Je prend les devants, je commence à retirer mon haut, je ne suis pas une petite fleur fragile, loin de là. Je suis heureuse avec lui... Pourquoi chercher plus loin ? Pourquoi essayer d'expliquer le reste




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Ven 24 Jan - 21:07



Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour
Andrew ne veut pas la brusquer et si pour ça il doit passer pour un type totalement obnubilé par le sexe en osant en parler même si ce n'est pas son genre, alors tant pis. En aucun cas, il ne veut la mettre devant le fait accompli, ou même la gêner, ça peut sembler stupide, un peu vieux jeu et niant niant. On a toujours ce mauvais quand on est un garçon, obligé de ce sentir responsable de ce genre de chose et on finit par être le connard de service même sans le vouloir. Andrew, lui, n'était un connard, du moins il ne pensait pas l'être. Alors il sort cette phrase un peu conne, plus que maladroite et certainement inutile, du moins c'est ce qu'il lui semblait, chaque mot qui sortait de sa bouche semblait ne pas coller avec le mot précédent, même lui en oublier le sens qu'il voulait leur donner. Finalement, Hope avait bien réussi à résumer la situation et à le faire taire, lorsqu'elle retira d'elle même son haut. Andy reste un instant stoïque, la bouche entrouverte et il a l'impression d'avoir 11 ans. Il la regarde et il la trouve magnifique, il sent pas son regard comme pressant, ni oppressant, il est juste là, dans cette presque incapacité à bouger le moindre le muscle, puis il se ressaisit et retire à son tour son tee shirt qu'il laisse tomber quelque part au pied du lit. Puis, il exécute l'ordre qu'elle lui avait donné quelques secondes auparavant pour le faire taire, soit de l'embrasser. Lorsqu'il se retrouve de nouveau le dos contre les draps ça lui fait bizarre de sentir directement la peau d'Hope contre la sienne, non pas que cela ça le dérange, dire qu'à la base il était juste venu pour l'emmener patiner. Ses mains remontent dans son dos et lorsqu'il l’enlace un peu plus tout lui semble si fragile qu'il a soudainement peur de la briser en deux, alors encore une fois il tourne sur le lit, change de position, se retrouve au dessus d'elle en prolongeant le baiser, il mordille sa lèvre inférieure, glisse sur son menton, son cou, le haut de sa clavicule, en faite, il pourrait la couvrir de baiser, goûter sa peau, multiplier toutes les sensations, poser ses mains là où il n'a jamais pu les poser, la garder pour lui rien que pour lui et uniquement pour lui. Lorsqu'il remonte contre ses lèvres, sa main droite descend jusqu'au jean de Hope et d'un geste habile il le déboutonne avant de le faire voler il ne sait trop où dans la pièce. « T'es sûre que tu vas pas regretter ? »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   Ven 24 Jan - 21:57

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »
Hold on,What’s the rush, What’s the rush We’re, not done away Cause I don’t need to change this, Atmosphere we’ve made if you can stay one more hour, Can you stay one more hour ? You know I’m gonna find a way to let you have your way with me You know I’m gonna find a time to catch your hand and make you stay Hold on, I’ll be here when it’s All done you know Cause what’s the point in chasing If I cant enjoy your face and We cant be wrong tonight, Can we be wrong tonight ?



 

Je savais que le fait que je sois vierge allait inquiéter Andy. J'avais bien fait de lui balancer ça lors de notre première soirée chez lui, sinon j'aurais franchement eu l'air conne à devoir expliquer qu'à 22 ans je suis toujours vierge... Je n'en n'avais pas forcément honte, mais je n'allais le crier sur tous les toits, Andy est le seul à savoir et de toute manière la question de ne pose plus vraiment actuellement de toute manière. Je ne suis pas le genre de fille à parler, j'arrive facilement à m'exprimer, néanmoins je m'en sors mieux avec des gestes et du concret, je ne suis pas douée pour réellement exprimer ce que je ressens enfin si, en générale. Avec Andy il n'y a pas de logique, il n'y a pas de sens logique et encore moins de bon ou de mauvais. Je vis juste l'instant présent et je ne réfléchis pas, je ne veux pas parler. Je ne veux pas qu'on évoque le fait que je sois vierge, je ne considère pas être vierge et je m'en fiche un peu dans le fond. L'idée du T-shirt semblait être une bonne idée et cela fut un succès ! Il resta un instant bête, j'avais presque envie de lui demander « quoi ? » mais, cela n'était pas utile. Moi j'avais déjà léché du torse sur son ventre contrairement à lui, qui n'avait pas léché de la chantilly sur mon ventre et mes seins, cela aurait vraiment été pervers pour le coup.

Finalement il retire son T-shirt à son tour. Ma première réaction logique est de me dire qu'il est vraiment sexy sans T-shirt et que même sans lunette, il reste mon beau gosse et jamais personne ne pourra lutter contre ça. Je le veux lui, c'est terrible comme à cet instant précis je le désire lui, son corps, ses lèvres et sa peau contre la mienne. Il m'embrasse, il n'est plus question de nos baisés du début, cette fois je suis à moitié nue et lui aussi, il n'y a rien entre lui et moi et je refuse qu'une chose vienne détruire mon utopie de la journée. Les baiser sont plus intenses et pourtant tellement plus tendres que d'habitude. Je sens ses lèvres sur ma peau, partout. Le complexe n'est plus... Je pourrais presque de nouveau découvrir Andrew Pritchard. Je peux sentir sa respiration, je peux sentir ses muscles contre moi – il est vraiment sexy – et sa présence me réchauffe. Je peux poser mes mains sur son torse, son cou, partout. Le toucher est un sens que j'ai appris à apprécier avec le temps et ce soir encore je pouvais me dire que c'était celui que je préférais, je frémis. Personne n'avait jamais agit comme ça avec moi et je n'avais jamais été aussi loin avec personne, pourtant je n'ai pas peur de faire une connerie.  Je l'embrasse partout, pour la première fois je me fiche de si Andy joue les hommes ou pas, je me fiche si je suis la petite chose fragile qu'il faut protéger... Je ne l'aide même pas à enlever mon jeans, Andy s'en sort très bien tout seul, soudain il me pose une question.

J'affiche même pas un sourire, je ne sais même pas qu'elle tête j'ai par ailleurs. Je dois avoir une tête bizarre sans doute, un sourire naturel peut-être ? Je n'en sais rien... Je ne réponds même pas tout de suite. Je commence à débouter le jeans de Andy à mon tour. « Vire ce jeans. » Je veux que nous soyons également à égalité, comme pour la chantilly la première fois. Je ne veux pas être délicate, je veux juste pouvoir agir librement. Une fois le jeans enlevé je ré-inverse les positions. « Repose cette question et je peux t'assurer que je te viole.  » Je me redresse alors, mon dos est droit. Je peux alors glisser mes mains derrière ce dernier pour retirer mon soutient-gorge. Je l'aime.




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ☪ Andy (hot p2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: rps-