AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Ven 8 Nov - 19:57

 
Aaron Turner

célébrité ; crédits
 

Mon nom est Aaron Turner et, je vis à Mystic Falls depuis 10 mois. J'ai 28 ans ainsi que toutes mes dents et, jusqu'à nouvel ordre, je suis chasseur. Je suis un humain accompli et, tolère pas la présence des vampires parmi les humains depuis peu.

Aaron est chasseur. Et ce depuis près de 10 ans, les vampires, il les connait.  Le fait que leur existence est été révélée au grand jour n’est pas pour autant une satisfaction pour lui, deux raisons. Raison 1 : En effet, la chasse est beaucoup plus excitante lors qu’on trouve, et traque une proie. Le fait qu’ils aient tous un tatouage les rend beaucoup plus faciles à repérer. Trop facile pour Aaron. Il préfère découvrir, être pris de court… non il n’est pas suicidaire mais le risque est un très vieil ami. Raison 2 : maintenant tout le monde savait, et tout le monde s’improvisait chasseur, tout le monde se croyait maintenant immunisé… pfff… abrutis.

TOUTE HISTOIRE MÉRITE D'ETRE RACONTÉE  





Qualités : Loyale, honorable, ponctuel, responsable, quelqu’un de confiance, sobre, déterminé, gentils avec les humains, sérieux

Défauts : Rancunier, impitoyable, mercenaire, fou de la gâchette, bien trop méfiant, n’est jamais satisfait, ne fait confiance qu’à ceux qui le méritent, bagarreur.




13 ans… ce n’est pas vraiment un âge dont on se plaint. Le collège, les copains, les conneries… ce n’est pas toi qui paye ta bouffe, ce n’est pas toi qui paye des fringues, tu profites encore de Noël… et pourtant. Contrairement à son attitude d’aujourd’hui, Aaron était un enfant toujours près des autres, les filles faisaient la queue pour lui et il était gentil avec tout le monde. Enfant turbulent mais sympathique, toujours à faire plein de conneries mais toujours la même tête de petit bout de chou. Bon certes il avait déjà redoublé une fois, mais comme ça il avait un an de plus que les autres et se sentait encore un peu plus... supérieur!

18 ans… ce n’est pas vraiment un âge dont on se plaint. Le lycée, les amis, les filles, toujours les conneries… mais tu t’en fous ! À cet âge plus personne ne peut plus rien te dire tu es LIBRE ! Pas un seul samedi soir n’a pour description « la solitude », les soirées plutôt mouvementées et les nanas qui défilent toujours sans jamais s’attarder, sans jamais trouver la bonne, sans jamais se faire trop d’idées. Contrairement à son attitude d’aujourd’hui, Aaron était un ado qui faisait rire toute la classe avec ses conneries. A croire qu’il n’avait pas beaucoup changé depuis le collège. Plein d’ami, courant toujours partout, populaire, aimé !
19 ans… ce n’est pas vraiment un âge dont on se plaint… normalement. Un peu plus tôt, il apprenait l’existence du surnaturel bien détaillé par son papa chasseur. Mais il n’avait pas vraiment d’opinion au sujet des vampires, sorciers, loups… après tout, il n’avait pas grand-chose à leur reprocher, étant ados, il les trouvait même plutôt cool !
Mais la chose arriva, son père chassait tard le soir. Rentrant d’une fête assez tôt avec une nouvelle copine, Aaron ouvre la porte de la maisonnette de ses parents, la lumière était éteinte alors il chuchota à sa conquête du soir : « ma mère doit dormir dans sa chambre, chuuut… » Alors il s’avança dans le couloir, accédant au salon dans lequel se trouvait l’escalier montant à sa chambre. Mais comme un humain ne possède pas des yeux de chat, il fallait bien allumer la lumière pour ne pas se manger la commode. Qu’importe ! Maman dort dans la chambre. Et la lumière fut. C’est à ce moment précis  qu’on aurait préféré ne pas l’allumer. Un cri retentit, le cri de cette fille dont il ignorait surement le prénom. Le sang. Du sang. Ce sang. C’était le même que celui qui coulait dans ses veines. Le sang qu’on ne veut jamais faire couler. Le sang de celle qui nous a engendré. Sa mère était étendue, à moitié par terre, à moitié sur le fauteuil, la gorge déchiquetée. La fille était dans les bras d’Aaron, elle pleurait. Lui non. Le choc fut tel qu’il ne pouvait plus bouger un muscle, prononcer un mot, verser une larme. « Rentre chez toi. » dit-il d’une voie qui résonna comme un coup de tonner. Elle Releva la tête, « Aaron… » Il lui adressa un regard foudroyant.  « JE T’AI DIT DE RENTRER CHEZ TOI !!! » sans perdre une seconde, elle avait déjà franchi le seuil de la porte, elle courrait maintenant en direction du commissariat. Le jeune adolescent s’avança lentement du corps de sa mère, se mit à genou à côté d’elle et baissa la tête. « Je suis désoler maman. Je n’étais pas là pour te protéger. J’aurais dû. Pardonne-moi. » Ses poings se serrèrent sur ses genoux.  Ses cheveux mi- longs retombaient devant ses yeux. Il redressa la tête, regarda le visage de sa mère, lui caressa la joue, puis lui referma les yeux.

Le lendemain, Aaron n’a pas été à l’école. Le surlendemain non plus, ni le jour d’après. Plusieurs mois passèrent. Sa réputation se tarit. Après l’arrivée de la police ce jour-là, Aaron ne les laissa pas approcher sa mère. Il avait même frappé un policier. Il cirait sans cesse « Otez vos salles pattes de ma mère ! » L’état de choc sans doute. Et plus personne n’osait lui parler de sa mère au lycée, étant donné que le premier qui prononçait un mot de travers sur elle se retrouvait à l’infirmerie avec minimum 2 dents en moins. Son cercle d’amis diminuait chaque jour, a vu d’œil. Il n’était plus le même. Tout le monde lui disait, Mais il s’en fichait. Plus de Samedi soir en boite, mais plutôt dans la cave à cogner un sac de sable avec une musique à rendre fou mise à fond et en criant des injures, voilà à quoi se résumait le soir de ses semaines. Il ne faisait plus ses devoirs, avait des notes désastreuses, séjournait chez le directeur assez souvent. Des rumeurs commençaient à se former. « Je suis sûr qu’il a déjà tué quelqu’un ! » « Il parait qu’il a plein d’armes chez lui ! » « Tu sais qu’il frappe son père ? » Même si Aaron était devenu mauvais avec presque tout le monde, son père restait pour lui une des dernières choses qui le rattachait à la vie. Mais pour les armes… oui. Il avait rejoint le rang de son père, il était devenu chasseur, savait très bien tirer, mais son père ne le mettait jamais au-devant du danger. Il avait déjà perdu sa femme il ne voulait pas perdre son fils. Il se contentait de l’emmener avec lui, Aaron avait déjà vu son père combattre un loup  métamorphosé, c’était impressionnant. Tant d’expériences qui l’avaient bien endurci. Le sang ne lui faisait plus peur, le risque lui plaisait, il aimait à présent défier la mort, il y trouvait un petit côté plaisant, Il se sentait fort. Il voulait sa revanche, il voulait dominer la mort, elle qui lui avait pris sa mère. Mais tant de prétention mérite punition. La mort frappa de nouveau.
Une partie de chasse comme une autre, Aaron soutenait souvent à son père qu’il voulait qu’ils se séparent, avec des talkies walkies  et tout !! Mais il ne voulait pas. Trop peur de perdre son fils. C’est pour ça qu’Aaron n’avait jamais mené d’offensive contre une créature, mais ce n’était pas l’envie qui manquait ! Un vampire cette nuit-là, était plus fort que prévu, plus rapide aussi, et pas du tout surpris comme il aurait dû. C’était comme s’il savait ce que qu’ils allaient faire. Ni une, ni deux, son père lui tomba dans les bras. Il n’a jamais ouvert d’aussi grands yeux, il venait de perdre son dernier parent. Le vampire se tenait devant lui. « A ton tour… » Aaron était désespéré. Son père, son père était en train d’agoniser dans ses bras, et le vampire se faisait une joie de terminer son repas par un jeune en pleine santé. C’était sans compter sur le fait que le jeune était devenu très agressif lorsqu’on s’en prenait à ses proches. Ne pas pouvoir protéger ceux pour qui tu passes tes nuit à t’entrainer dans ce but c’est… Il empoigna le manche de couteau qui dépassait de sa botte. Ferma les yeux. Les traits de son visage se détendirent. Le vampire se sentait tellement puissant, il pensait Aaron être une proie plus que facile, il fut surpris. C’est le moins que l’on puisse dire. Aaron se redressa d’un coup, son bras dans lequel il avait caché le poignard fit un arc de cercle bien placé, le vampire ne vit pas la lame arriver vers son coup, et c’est finalement son sang qui éclaboussa le visage du jeune chasseur. Le vampire était momentanément déstabilisé, il fallait agir vite. L’adolescent en furie lui assena un coup de pied au thorax qui renversa le vampire, sans perdre une seconde, il tira l’un des pieux de la ceinture de son père et sauta sur le vampire en l’enfonçant directement dans le cœur du buveur de sang. Celui-ci ne bougeait plus quelques secondes plus tard. Aaron respirait fort par la bouche. Le vampire était mort. Les cours de son père lui avait été bénéfiques. Mais il n’était pas satisfait, il serait encore le poignard dans sa main, et il l’enfonça dans le ventre du vampire. Il se releva, pour retourner auprès de son père juste à côté. Il respirait toujours. Il agonisait. Mais brava la douleur pour murmurer quelques mots à son fils : « Je suis content que tu ne sois pas blessé. Je suis désolé. Tu devras te débrouiller tout seul. » Le soleil levant offrit à son père un départ submergé d’une magnifique et douce lueur de soleil, les rayons orangés caressant sa peau et celle de son fils, il murmura une dernière phrase. « Le lever du soleil… Ta mère ne cessait jamais de l’admirer… je crois que je comprends enfin pourquoi… » Ce fut son dernier souffle. Il était partit. Aaron laissa tomber sa tête sur le corps de son père, le vent lui paraissait si froid… Les arbres murmuraient des choses au vent, des sons qui partaient au loin. Mais Aaron ne les entendaient pas. Il n’entendait plus rien. Seuls les battements de son cœur brisaient le silence. Un seul mot résonnait dans sa tête, Vengeance. Il voulait tuer tous les vampires. Tous. Mais avant ça, il fallait enterrer son père, pas de police cette fois, il l’enterra face au soleil levant, au pied de l’arbre sur lequel des taches de sang s’étaient accrochées. Il grava une croix dans l’écorce du vieux saule pleureur qui offrait à son père un véritable dôme de branches tombantes. Le dernier des Turner se redressa, face à la tombe de terre, il ne prononça mot. Resta juste debout, la tête baissée et les yeux fermés, sans compter les minutes. De toute façon plus personne ne l’attendait à la maison. Il dut rester là comme ça plusieurs heures, son ombre avait rétrécit. Il était peut-être temps de rentrer.

Aaron semblait de plus en plus renfermé chaque jour. Il n’avait plus de famille ! Ou plutôt… il n’avait plus de parent. Il lui restait une seule personne, une amie, une ex, peut-être tout cela à la fois. Il lui avait surement dit : « on reste amis hein ? » bizarrement cette phrase n’a jamais vraiment fonctionner avec personne. Mais elle, elle était restée amie. Vraiment ! Ils se connaissaient depuis le berceau, ils ont grandis ensemble, jusqu’à aller dans le même lycée ! Il y a des signes qui ne trompent pas. Ils sont sortis ensemble. Mais Aaron n’était pas le genre de mec à s’attarder le soir… Et Jess le savait. Elle avait tenté le coup, mais elle avait échoué. A l’époque, entrer dans le cœur d’Aaron était quelque chose d’aisé, un vrai moulin ! Aujourd’hui, avec toutes ces histoires… il fallait briser la carapace de la méfiance, franchir le mur de la confiance et faire fondre la glace de l’amitié pour apercevoir un cœur qui bat encore, et qui pourrait bien un jour battre pour quelqu’un, plus sérieusement qu’avant. C’est ce que pense Jessica Jagger. Et elle avait bien raison d’y croire. Pour elle, le mur de la confiance était franchis depuis longtemps, c’est peut-être elle qui a vu le plus de fois Aaron sourire et rire. Car oui, ça lui arrivait encore ! Passé ses 21 ans, il avait fait son deuil et c’était refait des amis. Avec qui il retournait en soirée. Mais sans rentrer tôt avec une fille pour avoir le temps de… Sans boire trop d’alcool non plus, au cas où un vampire débarque il ne faut pas trembler sur la gâchette, mais il disait à ses potes que c’était pour ne pas abimer le cabriolet. Et tout le monde y croyait. Bref, les soirées n’était plus vraiment les mêmes mais Jess était toujours là pour lui rappeler de s’amuser. Sacré Jess.

28 ans approche, il à gagner pas mal d’argent à la chasse, surtout grâces aux primes qui l’intéresse tout particulièrement. C’était pratique d’avoir hériter de la maison toute payée, des meubles, de la TV et de la voiture. Mais cette maison était trop pleine de mauvais souvenirs. Surtout le fauteuil. Il fallait changer. Aaron vendit la maison, et comme bon ami qui se respecte Il proposa à Jess qui voulait dégager aussi de venir habiter en colocation avec lui dans la ville de Mystic Falls. Jess ne pouvant résister à ses sentiments pour lui, accepta, d’autant plus que l’offre était généreuse, puisqu’Aaron avait déjà plein de meubles, ils n’allaient pas dépenser beaucoup pour le mobilier ça c’est sûr ! Et payer le loyer à deux c’est bien mieux que tout seul ! Ouais… c’est deux fois moins cher quoi. Mais Jess ne se faisait plus d’idée depuis longtemps. Elle ne ressortirait pas avec Aaron. Les sentiments qu’il avait pour elle était de l’amitié à l’état pur. Mais pas de l’amour. Alors elle se contentait de garder un œil sur ses relations amoureuses… qui étaient… peu nombreuses pour ne pas dire inexistantes. Elle n’avait pas beaucoup de travail de ce côté-là.

Ils quittèrent le New Jersey et emménagèrent pour l’anniversaire d’Aaron, le 4 février 2015 dans un appartement raisonnable. Etant donné que l’existence des vampires avait été dévoilée, Jess dû faire face à quelque chose qu’elle redoutait. Se faire tatouer. Aaron était au courant bien sûr, pour le fait qu’elle était vampire, elle avait été transformée sous ses yeux, par un autre vampire qui l’avait pris en otage contre lui. Ce jour-là, elle eut peur qu’il ne la regarde plus jamais de la même façon, mais rien n’avait pourtant changé, il la considérait toujours comme sa meilleure amie, comme si rien ne c’était passer. Un sacré soulagement pour Jess ! Et quelque part, cet évènement joua un rôle très important dans la vie d’Aaron, pour la première fois depuis plusieurs années, il se remit en question. Il était chasseur, certes, mais la simple idée de pourchasser Jess ne lui avait même pas effleuré l’esprit. Depuis ce jour, il comprit que tous les vampires ne l’étaient pas forcément devenus de leur propre chef, et que certains peuvent être inoffensifs. Maintenant, avant de traquer une créature, il se renseigne d’abord sur elle, la suit de près, garde un œil sur elle et… attend peut être le faux mouvement pour tout dégainer…



TOI , DERRIÈRE TON ECRAN !




Je m'appele Gaëlle / Lahia Shiba et j'ai 16 ans. J'ai découvert Ghost World grâce à ma sister Damon et, maintenant que je me suis inscrit, je compte venir le week end et quand mes stages me le permettent. J'aime marcher dans la boue tant que j'ai des bottes en plastiques... le chocolat, dessiner, les mangas... Ghost World! et Chris Hemsworth!...

Parrainage ? [] OUI [X] NON


Dernière édition par Aaron Turner le Lun 11 Nov - 14:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Ven 8 Nov - 19:59

re bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Ven 8 Nov - 20:07

mercii!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Ven 8 Nov - 20:14

Rebienvenue!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Ven 8 Nov - 20:16

:craazy: :craazy: :craazy: :craazy: :craazy: :craazy: :craazy: :craazy: :craazy: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah:

Chris     

REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUE!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Ven 8 Nov - 20:20

Re-bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Ven 8 Nov - 20:59

Rewelcoume   Très bon choix de vava   Bonne chance pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Ven 8 Nov - 21:00

Bienvenue à toi Aaron !  

Ton avatar est magnifique et    
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Ven 8 Nov - 22:51

Bienvenue à nouveau d'après ce que je lis! Amuse-toi bien avec ce personnage
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Sam 9 Nov - 9:45

merci à tous!!!!    
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Sam 9 Nov - 10:59

(re) bienvenue :fff:
Revenir en haut Aller en bas

originels
avatar

morsures : 10659
inscrit(e) le : 24/07/2012
célébrité : daniel gillies
crédits : tag

MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Sam 9 Nov - 12:49

rebienvenue ici ^^


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

vampires
avatar

morsures : 19337
inscrit(e) le : 13/01/2013
célébrité : Ian Somerhalder
crédits : Tag

MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Sam 9 Nov - 13:30

REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUE !!!

Bon choix évidemment xDD


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Salvatore Brothers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

sorciers
avatar

morsures : 7519
inscrit(e) le : 20/07/2013
célébrité : jennifer lawrence
crédits : tumblr & bazzart & BLASPHEMY

MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Sam 9 Nov - 14:24

Re-Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

morsures : 1870
inscrit(e) le : 23/07/2012
célébrité : Zach Roerig
crédits : TAG et Tumblrs

MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Sam 9 Nov - 14:32

Pour toi et Adam, ce sera le choix du staff qui sera déterminant concernant la validation et surtout pour celui qui aura l'avatar, "la meilleure fiche" l'emportera ! Ce sera une décision du staff.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ghost-world.org

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Sam 9 Nov - 18:28

Que le meilleur gagne!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

morsures : 1870
inscrit(e) le : 23/07/2012
célébrité : Zach Roerig
crédits : TAG et Tumblrs

MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Sam 9 Nov - 19:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Validé !

Maintenant, n'oublie de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; cela aidera les admins à mettre le bottin à jour pour qu'il n'y ai pas de doublons de célébrité. Après ça, t'es libre de créer ta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ainsi que ta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; cela t'aidera -entre autres- à y voir plus clair dans l'évolution de ton personne. Si tu manques d'action ou de piquant dans ta vie, n'hésite pas à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; avec un peu de chance, il sera pris dans les jours qui suivent.

Il arrive que l'on soit timide mais, tu n'as rien à craindre sur GW ; nous sommes tous aussi déglingués les uns que les autres. Pour t'aider à mieux t'intégrer, il t'es possible de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; ils seront là pour toi tout au long de ton aventure sur le forum o/

Pour finir, il ne te restera plus qu'à t'amuser parmi nous et, pour nous aider à ramener du monde sur le fofo, n'hésite surtout pas à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sur le Top-Site.

HAVE FUN !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ghost-world.org

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   Sam 9 Nov - 19:32

merci beaucoup!! :craazy:

le temps de me connecter sur le bon personnage et je fais tout ça.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron Turner ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été qu'un rêve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Ike Turner est mort !
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Bill Clinton et Wyclef reçoivent l'Ordre national Honneur et Mérite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: ANCIENNES FICHES-