AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité


MessageSujet: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 17:42

Elena Soreen Gilbert
Feat. nina dobrev


âge ; j'ai 18 ans en apparence et... *compte sur ses doigts* ...ah bah non, autant pour moi ! j'ai 18 ans tout court puisque je me suis faite transformer il y a moins d'un an. date de naissance ; 21 décembre origine nationalité ; américaine, née en virginie pour être précise statut matrimonial ; ouuula, question suivante, s'il vous plait groupe ; vampires
    ❝CARACTERE❞


Elena est -et cela depuis son plus jeune âge- une jeune femme riche dans toute sa complexité ; elle puise sa force dans les choses simples de la vie, renforçant de cette manière ce qui la rend si humaine, si unique. Elle est douce et forte à la fois ; aussi persévérante qu'insouciante, lorsqu'elle a quelqu'une chose en tête, elle ne l'a pas ailleurs. Sa détermination lui a souvent joué de mauvais tours mais, son sens aigu de la débrouillardise l'aide sans doute à s'en sortir à chaque fois. Dévouée à ceux qu'elle aime, Elena serait prête à mourir pour eux mille fois s'il le fallait. Elle essaye tant bien que mal de les protéger du mal qui l'entoure mais, ce n'est pas toujours chose simple. Elle a beau vouloir les éloigner du monde qui est le sien, il fini toujours par jouer avec la vie de ses amis et de sa famille pour tester son courage et sa loyauté. Oui, elle est loyale. Elena a un sens de la loyauté impressionnant pour son âge ; elle est serviable et compréhensive, ne juge jamais ses amis pour ce qu'ils disent ou font. Elle se contente de les écouter et les aider de son mieux. Elle est sensible et, cela, même après sa transformation. Sa nouvelle nature fait d'elle quelqu'un de violent, impulsif et perdu mais, au fond, elle reste la Elena entêtée, joueuse et responsable que tout le monde connait. Certains de ses amis ont beau dire qu'elle change, elle reste affectueuse et charismatique, exigeante avec elle même et humble en toute situation. Non, Elena n'a pas tant changé ; elle est et restera à jamais une battante qui se bat pour les valeurs qui lui tiennent à coeur.


Coucou vous tous. Je m'appelle dan, mais on me connait sur la toile sous le nom de swan. J'ai 23 ans et je vis près de paris. On dis de moi que je suis patiente et impatiente à la fois, timide mais déjantée sur les bords, etc. J'ai découvert le forum grâce à Ezekyel, mon dc et je me suis inscrit(e) parce ce forum, j'y tiens tout simplement xD. Je viens tous les 5/7 jours si possible, autant qu'avec Ez' en somme.


Dernière édition par Elena S. Gilbert le Lun 10 Déc - 12:53, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 17:42



Non, je ne suis pas le centre du monde mais... avouons-le : tout est ma faute. Je culpabilise presque de cacher ma peine, de ne pas montrer mes larmes, de ne pas crier au monde entier que je vais mal mais... je n'ai pas le droit de faire ça. Non, je n'ai pas le droit de me plaindre, de chouiner sur mon sort ou de me reposer sur les épaules de mon frère ou ma tante parce que tout ce que je vis, je ne le dois qu'à moi-même. Oui, tout est ma faute. La mort de mes parents n'aurait pas du se passer comme ça. Ils auraient dû vieillir ensemble, jusqu'à leur dernier souffle de vie. Ils me manquent tellement ; je n'avais pas droit de leur faire ça mais, qui suis-je pour me plaindre ? Oui... Qui qui-je si ce n'est celle qui les a appelés à l'aide ce soir là. Sans ce maudit appel à l'aide, ils ne seraient pas morts aujourd'hui. Sans moi, ils seraient toujours là. Peut-être que c'est moi qui mérite la mort après tout ; oui, j'aurais dû mourir à leur place. Je n'aurais pas dû les embêter à une heure pareille, faire taire ma fainéantise et mes droits de fille chouchoutée pour marcher jusqu'à la maison comme une grande. Maman m'aurait surement engueulée d'être rentrée toute seule à une heure si tardive mais... au moins, elle serait toujours vivante pour le faire. Je m'en veux tellement. Tante Jenna me répète sans cesse de ne pas culpabiliser mais, plus elle s'obstine à me le dire et, plus je me dis que c'est tout ce qu'il me reste à faire. Je n'ai pas droit de vivre comme si rien était. Je dois me montrer forte pour Jeremy, certes mais, ce manque atroce sera toujours là pour me gifler le visage dans les moments de bonheur à venir.

" Ne t'en fais pas ma belle. Dans quelques temps, aussi longtemps que cela mettra à venir, ta douleur sera de moins en moins forte. Tu vivras toujours avec elle au fond de toi mais... leur souvenir te rendra plus forte que jamais. "

Souris Elena, souris. Apparemment, cela apaise les meurs et fais fondre les rumeurs. Depuis mon retour au lycée, je m'entête à sourire à tous ceux qui me demandent comment je vais. En leur répondant que "ca va" que "tout va bien", je fais le vide en moi pour ne pas leur arracher le coeur. Au fond d'eux, ils savent parfaitement bien que c'est faux, que je ne vais pas bien alors, pourquoi vouloir à tout prix me poser cette même et éternelle question ? Ils me la posent par principe, par automatisme mais, se rendent-ils compte à quel point elle est idiote ?! Question conne, réponse conne. Voilà comment je m'y prends pour canaliser les sentiments qui se bousculent dans ma tête ; je souris et essaye de prouver que je suis plus forte que ce qu'ils ne pensent. J'ai choisi d'écouter ma tante et de vivre ma vie telle que ma mère l'aurait souhaité. Je ferais tout pour qu'elle soit fière de moi et, je suis sure qu'elle n'aurait pas voulu que je me morfonde au fond de mon lit ou que je me montre dévastée par sa disparition toute ma vie. Je dois me montrer forte, montrer que sa disparition et celle de papa n'ont pas été veines. Je dois aussi prendre soin de Jeremy ; maman ne m'aurait jamais pardonné de l'abandonner à son sort. Lui aussi a perdu ses parents, lui aussi a le coeur brisé par leur disparition. Il divague chaque jour qui passe et, je le laisserais faire sans rien dire ? Non, je ne peux pas faire ça. Jenna est là pour nous mais, c'est à moi que revient la responsabilité de veiller sur lui...



Qui est-il, comment s’appelle-t-il ? J'aurais aimé vous dire que ce sont les premières choses auxquelles j'ai pensé en le voyant mais... sa paire de fesses étant la première chose qui m'a sauté au yeux, je vous laisse deviner ce que j'en ai pensé. Dieu du ciel... Il est à croquer, j'en ferais bien mon dîner ! Heureusement que Bonnie ne lit pas -encore- dans les pensées parce que je me serais sentie bien bête qu'elle entende ça. Alors que tout le monde se préoccupe de savoir comment je vais, que tout le monde me rappelle que ma vie n'est qu'un trou béant qui m'aspire petit à petit vers lui... Stefan me fait sourire sincèrement pour la première fois depuis des mois, il me donne envie de repousser cette force qui me détruit de l'intérieur. Qui est-il vraiment ? Peu m'importe, il est tout ce dont j'ai besoin. J'ai beau avoir peur, être complètement terrifiée à l'idée qu'il perde ses moyens et me bouffe toute crue, je ne peux m’empêcher d'avoir une confiance aveugle en lui. C'est peut-être naïf ou, tout bonnement idiot mais, je reste persuadée qu'il est arrivé à un moment de ma vie où j'avais besoin de lui et que cela... ce n'est surement pas un hasard. Grace à lui, j'ai pu découvrir qui j'étais vraiment, que ma force d'esprit n'était pas seulement fictive. Je lui dois beaucoup et malgré nos hauts et nos bas, j'ai toujours cru en nous. Peu importe ce qu'il a été et ce qu'il a fait... je l'aime. Je l'aime du plus profond de mon être, je l'aime jusqu'à en perdre la raison.

" Quand je voyais Stefan, j’étais, je sais pas j’avais retrouvé l’envie. Et ça doit être ça l’amour non ?! Être avec une personne qui te rend heureuse d’être vivante. "

Seulement voilà, toutes les bonnes choses ont une fin. Il a fallu qu'une espèce de merdeux d'hybride vienne se mettre entre entre nous et plouf.. Stefan n'est plus là. J'aurais cru que notre amour durerait toujours mais, après que Klaus ai essayé de me tuer, Stefan a perdu la tête et a préféré partir avec lui... surement pour l'éloigner de moi. Même dans le malheur, nous restons ensemble, nous souffrons ensemble. Damon a beau essayer de m'aider, je n'arrive pas à me l'enlever de la tête, jusqu'à risquer de la perdre. Défier un Originel ne me fais pas peur, j'en mourais s'il le fallait. Lorsqu'on s'en prend à ceux que j'aime, je ferais tout pour les protéger et, si mes amis ont toujours été là pour moi... je me dois d'être là pour eux. Beaucoup de gens sont morts, beaucoup trop. Je n'ai pas droit d'imposer ça à mon entourage, je dois affronter les problèmes moi-même. Enfin.. j'aimerais bien mais, il y aura toujours quelqu'un pour prendre les coups à ma place. Bonnie, qui a perdu sa mère et sa grand-mère... Caroline, qui a perdu la vie et est devenue vampire... Alaric... J'en ai marre ! Comment puis-je être si égoïste ? Ai-je l'air si fragile ? Suis-je si potiche au point d'être incapable de me protéger moi-même ? Au lieu de veiller sur les miens comme j'ai toujours voulu le faire, je ne fais que les mettre en danger. Des fois je me dis que si Stefan ne m'aurait pas sauvé le soir où mes parents sont morts, rien que tout cela ne se serait passé et, mes amis seraient bien mieux aujourd'hui...



Un choix, un seul... ...est je suis morte. J'aurais pu mourir en paix, fière d'en être restée pour sauver la vie de Matt mais, une fois de plus... les choses ne se passent pas comme je l'avais espéré. Pour une fois que Stefan écoute une de mes décisions, qu'il fait exactement ce que je lui demande de faire, il a fallu que du sang de vampire coule dans mes veines. Et pas le sang de n'importe quel vampire : Damon ! On peut dire que grâce à lui, je revis mais, à quel prix ?? Je n'ai jamais demandé à devenir une vampire, j'étais même -plus que- prête à mourir une quelqu'un que j'aime et, c'était mon destin ! Ou, du moins, je le croyais... A mon réveil, je n'ai pas mis longtemps à comprendre que quelque chose clochait. Une soif insistante, des sens aiguisés à l’extrême... alors tout est nouveau pour moi. Une simple rose dégage une odeur enivrante, même à dix mètres ; un chien devient agaçant, rien qu'en respirant la langue pendante. Je suis comme un nouveau-né à qui l'on apprend à vivre, à respirer et, à qui l'on doit apprendre à manger. Stefan a bien essayé de me faire manger de la nourriture normale mais, cela n'est pas passé du tout. Pourquoi aurais-je été différente des autres vampires après tout ? Je dois apprendre à encaisser la réalité en face : je suis devenue un monstre sanguinaire qui devra tuer à un moment ou un autre. Heureusement, Stefan tua mon premier repas, permettant la fin de ma transition. C'était ça ou je mourais pour de bon et... une fois qu'une deuxième chance de vivre s'offre à vous, vous ne pouvez pas la refuser. Cependant, je ne sait pas comment vais-je faire ; je ne me pardonnerais jamais d'ôter la vie à des innocentes gens...

Cher journal, je ne suis pas croyante. Les gens naissent, ils grandissent et puis ils meurent. C’est le monde dans lequel on vit. Mais comment puis-je nier ce qui est devant moi ? Quelqu’un qui ne vieillit jamais, qui n’est jamais blessé, quelqu’un qui change sans que ça puisse s’expliquer. Une fille a été mordue, des corps drainés de leur sang. Cher journal, je ne suis pas croyante.

Je m'appelle Elena Gilbert et je suis un vampire. J'ai eu du mal à m'y faire mais, c'est finalement rentré dans ce qu'il me reste de cervelle. Avec l'aide de Stefan, j'ai appris à chasser sans me faire remarque mais, c'est surtout Damon qui a appris à me nourrir à proprement parler. Comment dire... ? Nous ne savons pas encore si c'est mon côté "double mystique" qui m'empêche de suivre un régime végétarien mais, je ne peux pas me nourrir autrement qu'à la source et, c'est évidement Damon qui s'est proposé pour me servir de guide. Il était hors de question que j'avoue à Stefan que sa méthode ne fonctionnait pas sur moi. Il avait l'air si heureux, si content de m'aider à devenir une "bonne vampire"... Je n'ai pas eu d'autre choix que de lui mentir. Me nourrir sans tuer était une chose essentielle, une chose qui me tenait à coeur donc, Damon s'est chargé de m'aider à me contrôler. Une chose en amenant une autre, je me suis doucement éloigné de Stefan, jusqu'à ce qu'il découvre ma différence. Même morte, je ne fais rien comme les autres. J'aurais pu me nourrir d'animaux, de poches de sang mais, non ! Il a fallu qu'une force supérieure m'impose de boire à même la veine. Pas besoin de demi-mots pour expliquer sa réaction face à une telle nouvelle. Sang frais, Damon, mon changement de comportement... ce n'était plus qu'une question de jours pour que notre couple finisse par se briser en mille petits morceaux, seulement, je ne m'attendait pas à ce que cela arrive si vite.



C'est une chose que je n'ai pas vu venir ; pourtant, j'aurais dû. Toutes ses heures passées à ses côtés, tous ces conseils écoutés et suivis à la lettre... j'aurais dû me douter que mes sentiments avaient changé, qu'ils avaient évolué plus que je ne voulait l'admettre. Il a fallu que je meurs pour comprendre que ce que je ressentais pour Damon n'était pas si compliqué que ça, que c'était de l'amour pur et dur, voir même passionnel. Tout a l'air si simple, maintenant que j'y pense. Je détestait qu'il me protège sans cesse parce qu'il y avait toujours Stefan pour me rappeler que nous rapprocher "était mal". Comme une ombre au tableau, mon couple nonchalant m'empêchait de voir les choses du bon côté. Je luttait corps et âme pour quelque chose qui battait de l'aile ; tu m'étonnes que ma vie amoureuse ait été si catastrophique ! Ce n'était pas Damon l'intrus de mon coeur, c'était mon amour maladif pour le mauvais gars qui m'empêchait d'avancer et d'être heureuse. Heureusement, ma transformation m'a permis d'y voir plus claire. Non seulement mon changement de comportement de de nature m'a permis de voir qui tenait réellement à moi mais, cela m'a surtout permis de voir que Damon m'aimait vraiment et... peu importe ce que j'étais. Humaine ou vampire, il était là pour moi. Alors que Stefan me mentait et s’efforçait à trouver un "remède" à mon mal, Damon se contentait d'être là pour moi quand j'en avais le plus besoin. Je n'avais pas à être sauvée, j'avais besoin qu'on me laisse tranquille, qu'on ne choisisse plus à ma place comment je dois vivre ma vie. Je commence à comprendre pourquoi Damon parait si égoïste aux yeux de tous ; il vit sa vit comme il l'entend et, je me rends doucement compte que c'est une chose à laquelle j'aspire aussi.

" Je suis sur le point de dire, probablement le truc le plus égoïste que je n’ai jamais dit de ma vie. J’ai juste à le dire une fois. Tu as besoin de l’entendre. Je t’aime Elena. Et c’est parce que je t’aime que... je ne peux pas être égoïste avec toi. "

Les choses changent, moi aussi. Je croyais qu'étant morte, je n'avais plus de comptes à rendre à personne mais, apparemment, c'était trop demander. Me justifier sans cesse me fatigue et, savoir que Damon se sent coupable vis à vis de son frère me fatigue encore plus. J'ai assez donné ; j'estime ne plus avoir à demander la permission de sortir avec untel ou untel mais, d'un autre côté, je peux comprendre. Je ne supporterais pas que Jeremy se mette en danger pour un fille. Je suis consciente que ce n'est pas pareil et que je ne pourrais jamais être en compétition avec lui pour un gars ou une fille mais... ce que je veux dire, c'est que je comprends le respect que Damon a envers son frère. Il a refoulé son amour pour moi durant tout ce temps jusqu'à en devenir détestable ; il s'est donné tout ce mal, bien qu'il ne nous ai pas fait de cadeaux non plus, tout ça pour quoi ? Pour voir son frère malheureux à son tour. Il se sent mal de vivre heureux avec moi parce qu'il sait que ce son frère endure. Malgré tous leurs différents, ils restent frères, ils restent liés à jamais. Oui, je peux comprendre ça. L'amour fraternel n'est pas si compliqué que ça lorsqu'on y repense, il suffit d'avoir un frère ou une soeur pour le comprendre. Si seulement il n'y avait que ça... le lien de sang qui nous lie le chagrine aussi, je le vois bien. Il n'a pas besoin de le dire pour que je ressente son manque de confiance en mon amour. Il me croit possédée ou liée à lui par une force autre que mes propres sentiments. Comment lui faire comprendre que je suis sincère ? Je ne sais pas, je ne sais plus...



Peut-être que c'est ce qu'il y a de mieux à faire... ...peut-être que c'est tout ce qui me reste à faire : partir. Oui, je devrais partir quelques temps, histoire d'éclaircir les choses, de prouver à tout le monde que mes sentiments ne sont ni changeables ni influençables à souhait. Pourquoi est-ce que tout le monde pense savoir ce qui est le mieux pour moi ? J'en ai marre que tout ce que je fasse soit jugé par Caroline et les autres, que tout ce que je dise soit déformé par les dires des gens. N'ai-je pas le droit de vivre comme tout le monde ? Moi, je pense que oui. J'ai le droit de faire mes propres choix mais, pour pouvoir les faire sans avoir le coeur lourd sans arrêt, je dois l'éloigner de ceux qui remettent mon jugement en cause sans arrêt. Tout a commencé avec Stefan et Damon, tout doit prendre fin de la même manière. Même si cela me brise le coeur, si cela me parait la chose la plus dure à faire, je dois leur dire adieu. Je dois m'éloigner d'eux à tout prix, pour enfin être heureuse mais... pour leur laisser une chance de vivre heureux aussi, de leurs côtés respectifs. Maman me manque tellement, Jenna aussi... ...elles m'auraient rassuré et trouvé les bons mots pour m'aider. Je ne sais pas comment m'y prendre et, leur aide m'aurait été précieuse. J'aurait bien demandé à Bonnie ou à Caroline mais, j'ai peur que leur avis ne soit pas objectif et, cela, depuis longtemps. Elles veulent mon bien autant que je veux le leur mais, elle ne me seraient d'aucune utilité cette fois-ci. Je dois trouver les bons mots toute seule, je dois affronter les Salvatore's entre six yeux, sans aucune perturbation extérieure possible.

" Je n'ai jamais voulu vous blesser mais, malheureusement, c'est tout ce que je sais faire de mieux. Quoi que je dise, quoi que je fasse et quoi que je choisisse, cela blessera forcément l'un de vous et, c'est pour cela que je choisi de ne pas avoir à choisir entre vous deux. "

J'ai besoin de temps et d'espace... ça tombe bien parce que j'ai l'éternité devant moi et le monde est grand. Ce fut dur mais, ce fut fait. J'ai essayé d'être la plus douce et sincère possible mais, les larmes prirent le dessus. Elles ont coulé le long de mes joues pour me dissuader, pour me faire reculer devant eux mais, j'ai tenu bon. J'ai pris mes distances, j'ai fait face à mon destin. Je refuse de choisir entre deux hommes que j'aime, je préfère n'en choisir aucun. Si je dois souffrir de ma décision, c'est mon problème. S'ils en souffrent aussi... tant pis. Cela peut paraître méchant à dire mais, il est temps pour moi de prendre du recul et vivre enfin pour moi, sans me soucier sans arrêt des autres et ce que qu'ils endurent par ma faute. Loin de moi, ils n'en seront que mieux. Je ne dis pas que je ne serais pas là pour eux s'ils en ont réellement besoin mais, en ce qui concerne l'Amour, j’arracherais les ailes à Cupidon pour les lui faire bouffer s'il le faut. Je ne partirais pas, je ne disparaîtrais pas pour de bon. Je suis consciente que fuir ne serait pas la meilleure des solutions puis, j'aime trop mon frère, mes amis et cette ville pour partir à l'aventure partout dans le monde. Toutefois, je resterais éloignée de Stefan et Damon jusqu'à ce que la mort ultime vienne frapper à ma forte. Je assez donné pour foutre mon coeur en l'air une troisième fois, non ?



Dernière édition par Elena S. Gilbert le Dim 9 Déc - 23:47, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 17:50

EZ !

(re) bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 17:57

Re-Wilkommen
Have fun et si tu as des questions n'hésites pas !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 18:11

Merci beaucoup, c'est gentil !! Avec l'aide de Mary, je me suis tournée vers Elena pour remplacer Sibby. C'est la première fois que je la joue donc, j'espère être à la hauteur
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 18:33

moi je suis certain que tu le sera ! d'après ce que je lis tu maîtrise super bien tes personnages !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 19:09

rebienvenue sur le forum ^^ et j'en doute pas non plus ^^ tu seras une Elena parfaite.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 19:16

Vous ne me mettez pas DU TOUT la pression :honte:

Merci quand même , c'est adorable

EDIT ; est-ce que quelqu'un du staff pourrait mettre la même adresse mail que Ez' à Lena s'il vous plait
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 19:20

oui je vais le faire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 19:53

Merci
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 19:57

Re welcom' !!!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 21:33

Merci Ana
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 22:02

Bienvenue ^^ !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 22:10

Merci Meredith !!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 22:38

Elena :mouahah:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Dim 9 Déc - 22:46

Katherine

Il nous faudra un sujet !!

EDIT ; j'ai commencé mon histoire mais, j'avoue être un peu à côté de la plaque ce soir (trop crevée). Si jamais je dois changer ou ajouter des détails, dites-le moi o/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Lun 10 Déc - 16:16

très belle fiche ^^

tu es bien entendu validée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   Lun 10 Déc - 19:44

Merciiiiiiii !!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: - Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Il y a des choses pour lesquelles on vit, d'autres pour lesquelles on apprend à vivre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URGENTE BLOOD TRANSFUSION POUR LES BLOOD SUCKER ,GRAND MEPRIS POUR LES DONNEURS
» Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]
» Départ de 100 étudiants pour le Sénégal fixé pour Octobre
» Pour vous remonter le moral
» Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON TROIS :: ANCIENNES FICHES-