AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 I'm always thinking of you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyVen 31 Mai - 15:47


I'm always thinking of you
Brooke & Eymeth

Le soir était tombé, c’était la chose qu’Eymeth attendait tous les jours en ce moment. Depuis quelques années il avait perdu sa bague qui lui permettait de se balader en plein jour et attendait avec impatience de recevoir la nouvelle. Mais les postes américaines sont comme les postes dans n’importe quel pays du monde : lente et inutile. S’il savait où aller la chercher il se serait déplacer en personne mais malheureusement pour lui, ce n’était pas du tout le cas. Il soupira et se leva. Il dormait la journée du coup, c’était sans doute la meilleure chose à faire. Se rendant à la salle de bain il prit sa douche et sorti ensuite en serviette et retourna à sa chambre pour ouvrir son placard et chercher la meilleure tenue. Il devait être à son avantage ce soir. Il en sorti déjà les basiques à savoir le boxer et les chaussettes qu’il jeta sur son lit et regarda le reste de ses vêtements. Il sorti un jean, un t-shirt blanc et une chemise bleue et commença à s’habiller. Il se regarda dans son miroir de plein pied et sourit, satisfait. Il enfila ses baskets, en ce moment il adorait arborer ce style de jeune homme décontracté, ça passait partout et c’était plus simple pour faire des rencontres et ne pas s’attirer l’empathie des gens. Il se regarda de nouveau et leva les yeux vers ses cheveux, se coiffant rapidement il se trouva parfait pour la retrouver. Il devait quand même essayer de faire forte impression.

Il descendit et ouvrit la porte d’entrée d’un geste vif puis respira l’odeur qui venait de l’extérieur. Il était prêt à faire sienne la nuit. Il se rendit à sa voiture et fit route vers la ville. La demeure dans laquelle il vivait n’était pas mal du tout. Un peu à l’écart de la ville, elle était entourée d’une sorte de forêt privée tant et si bien que personne ne pouvait voir ou entendre ce qu’il s’y passait. Ce qui était aussi bien car après tout, cette maison n’était ni la sienne, ni celle de Grayson, les deux vampires se l’étaient appropriés après avoir assassinés les occupants. Deux vieux sans intérêts car cela faisait plusieurs semaines qu’ils étaient là et personne ne semblaient avoir compris qu’ils avaient disparu. Tant mieux en un sens. Mais ce soir, il ne sortait pas pour chasser une victime ou pour simplement sortir, non ce soir il voulait la voir ELLE. Cela faisait près de deux cents ans qu’ils ne s’étaient pas vu et pourtant elle n’avait jamais quitté son esprit, tout comme l’autre connard qui la collait au plus près qu’il le pouvait. Un jour il finirait par lui faire subit la même chose qu’à se victime, pour cela il faut juste qu’il lui tombe dessus. Il se gara dans la rue et rejoint la maison de la demoiselle à pied. Il sonna à la porte et attendit. Elle ne semblait pas encore là, aucune lumières dans la maison et aucunes réactions après la sonnerie. Bon, il devrait attendre. Il se cala contre un mur, dans un coin sombre, il aimait ce genre de chose. Même si la raison pour laquelle il le faisait c’était pour la surprendre lorsqu’elle arriverait. Enfin la voiture de la jeune femme arriva, enfin jeune, façon de parler bien entendu. Il attendit qu’elle sorte de sa voiture et sortit alors de l’ombre pour lui parler.

« Bonsoir Brooke ! Cela faisait longtemps, n’est-ce pas ? »

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyJeu 6 Juin - 14:07


Brooke était sur la route, il était assez tard mais elle avait l'habitude ces temps-ci. Elle venait tout juste d'emménager à Mystic Falls, pour tout dire, cela ne faisait qu'une petite semaine qu'elle avait dû poser ses marques. Elle avait rapidement posé ses repères – habitude de vampire après autant d'années – et avait débuté son emploi à mi-temps en tant que psychologue du lycée. En revanche, elle n'allait pas s'arrêter à cela puisqu'elle avait aussi conservé son poste – a mi-temps lui aussi – de chercheuse à l'université de Virginie. C'était de cet établissement scolaire qu'elle rentrait ce soir. Elle avait terminé plus tard que prévu ses expériences quotidiennes et se dépêchait de rentrer pour souffler. Brooke est bien une vampire, pourtant, elle vit vraiment une vie identique à celle des êtres humains. C'est assez paradoxal lorsque l'on connaît son âge. […] Après son habituel trajet, elle se gara chez elle, dans sa cour et finit par rejoindre le perron de la porte, sortant ses clés de sa poche droite. Elle n'était pas vraiment de ces femmes à porter des sacs à main, disons simplement qu'elle est féminine sur certains points. Elle n'eut pas vraiment le temps de s'approcher de la porte qu'une voix retentit et lui glaça le sang. Elle fit volte-face et était incapable de bouger pour le moment. Son visage restait stoïque, elle ne laissait paraître aucune émotion, encore moins de la peur, ce serait un élément qui pourrait la trahir. Elle se redressa de toute sa hauteur et finit par croiser son regard. Elle avala difficilement sa salive, ne baissant pas les yeux. “ Eymeth ! Deux-cents ans nous séparent, je n'ai plus rien à voir avec toi, et tu le sais. ” lança t-elle d'un ton cassant. Cependant, elle n'était pas aussi sûre qu'elle pouvait en donner l'impression, bien au contraire. Elle n'avait jamais cessé de l'aimer pour être honnête. Mais c'était ... “ … De l'histoire ancienne, voilà ce que tu es. Rien de plus. Lui, a ta différence m'aimait vraiment. ” La vampire faisait implicitement référence à son amant, vampire qui l'avait autrefois courtisé en l'aidant à y voir plus clair sur Eymeth. Elle reprit son courage à deux mains et l'abandonna un instant pour ouvrir la porte, avant de passer le perron, le laissant juste derrière. C'était en quelque chose un ''gage'' de sûreté même si elle savait pertinemment qu'il était incapable de lui faire du mal. Du moins, c'est ce qu'elle avait pensé avant qu'il ne la trahisse comme il l'avait fait, c'est-à-dire comme un lâche. Elle esquissa un sourire désolé, même si au fond, elle était en fait véritablement blessée. Elle l'avait toujours été depuis ce temps de noblesse où elle l'avait mit dehors de la demeure de sa riche famille ''adoptive''. La blonde posa sa main contre la bordure de la porte pour s'y maintenir et regardait l'autre vampire de bas en haut. Ce n'était pas chez elle un geste hautain, elle n'était pas ainsi, c'était davantage un geste qui trahissait un cruel manque de confiance en l'autre personne. Ici, il s'agissait d'Eymeth. “ Tu te souviens cette fois où je t'ai mis à la porte ? Ne me force pas à le refaire.. La dernière fois, les choses étaient différentes, j'étais détruite. Mais comme tu peux le voir, j'ai surmonté, plutôt bien disons.. Il y est pour beaucoup. ” avouait-elle dans un ton méprisant. Non, en fin de compte c'était faux, entièrement faux. Brooke n'avait jamais fait le deuil de cette relation amoureuse et elle ne le ferait jamais. D'ailleurs, même ce prétendant – lui aussi vampire – n'avait pas su comment lui redonner confiance en elle et en l'amour. Malgré ses conquêtes masculines, elle n'avait connu qu'un seul et véritable amour et par conséquent une seule et vraie douleur sentimentale. Elle soupira, baissa la tête un instant puis recroisa son regard. “ L'ennuie avec toi.. C'est que je ne sais ni quoi faire, ni quoi dire. Tu m'as blessée Eymeth, ne t'attends pas à ce que je sois sympathique. Tu n'as pas une maison ? Des amis ? Une famille ? Une femme peut être ? Tu devrais partir, ça ne sert à rien de rester ici. Et j'ignore comment tu as pu me retrouver mais.. ” Elle ne put poursuivre la fin de sa phrase. Elle s'arrêta net, comprenant qu'il ne servait probablement à rien de parler avec lui. Elle avait eut une grosse journée et encore quelque chose qui lui tombait dessus et pas des moindres. Pourquoi lui ?..

Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyMar 11 Juin - 1:13


I'm always thinking of you
Brooke & Eymeth

Elle était là, face à lui, elle était toujours aussi belle qu’avant, elle était même encore plus belle qu’avant. Il n’avait jamais cessé de l’aimer, il n’avait jamais cessé de vouloir un jour se venger de l’autre rat ingrat qui lui avait servi d’ami et qui avait osé le trahir pour lui voler sa petite amie. Il n’avait jamais pu lui dire quoi que ce soit, jamais pu lui avouer la vérité, ni se défendre. Elle avait cru à ce coup monté de toute pièce par ce sale hypocrite qui avait réussi par on ne sait quel moyen à lui faire avaler un coup aussi débile. Il la regardait en souriant en coin, elle semblait presqu’avoir peur de lui. Ce qui n’était pas réellement possible. C’était une femme forte. Une vampire gentille et adorable mais une femme forte qui avait toujours su se faire entendre de lui. « Je ne suis pas là en ennemi Brooke ! » Il avait respecté son choix pendant des centaines d’années. Il avait accepté de ne plus s’adresser à elle, de l’oublier, de la laisser en paix, mais il ne pouvait s’empêcher de pense que c’était le destin qui les avait réuni ici à Mystic Falls. Cela ne pouvait en être autrement. Pourtant elle ne semblait pas le prendre ainsi et le mis aussitôt devant sa plus profonde douleur, son rival. « Ne me parle pas de ce sale rat ingrat ! De ce Brutus ! » Tout en parlant il avait senti la colère lui monter au nez et avait donné un coup de poing dans la boite au lettre de la jeune femme, la pliant aussi sec. Il avait tendance à oublier que sa force était décuplée et que la colère l’augmentait encore. Il regarda vers elle, cela ne l’avait pas plus étonné que cela. Il faut dire que quand elle l’a connu, il ne lui avait jamais caché qu’il était un peu fou et qu’il aimait faire du mal aux gens. Il était violent mais jamais il ne l’avait trompé ! Il la suivit tandis qu’elle marchait jusqu’à sa maison. Il ne pourrait pas entrer si elle ne lui en donnait pas l’autorisation mais une chose était sûre, elle venait de lui lancer une perche son sur rival qu’il allait attraper en plein vol. Elle en remis une couche d’ailleurs en lui disant qu’elle avait surmonté la douleur grâce à ce dernier. Eymeth ne put se retenir de rire. Elle avait sans doute effectivement fait fit de ce qu’il avait pu lui faire comme mal, mais jamais au grand jamais elle n’avait surmonté cela grâce à ce type. « Brooke !! Je t’en prie ! Je te connais mieux que cela !! Je sais quand tu me mens et tu mens en ce moment présent ! Tu ne m’as pas oublié ! Tu as peut-être surpassé la douleur mais lui, lui n’a rien à voir dans cette histoire ! » Il s’approcha d’elle autant que lui permettait cette saleté de chose lui interdisant d’entrer dans une maison sans autorisation et la regarda. Elle essayait de se donner consistance mais quelque chose clochait. Son esprit avait beau dire non, son corps le désirait. Elle avait envie de se jeter dans ses bras et il le voyait. Il fit cependant l’effort d’écouter tout ce qu’elle lui disait. Il se tenait face à elle et attendit. « Brooke ! Sérieusement tu y crois encore ?? Mais c’était un coup monté !!! Réfléchi un peu, si effectivement je t’avais trompé tu crois sincèrement que je l’aurai fait dans NOTRE lit ?? Et avec une humaine toujours vivante ??? Je t’en prie ! J’ai toujours été honnête avec toi, je ne t’ai jamais caché ma façon d’être mais j’ai toujours été fidèle envers toi ! Je t’ai aimé au premier regard et je t’aime toujours ! Jamais je ne t’aurai trompé avec une humaine dans notre lit et surtout jamais je ne l’aurai laissé vivante après une nuit avec elle ! » Eymeth aimait torturer les gens, il aimait les voir saigner et hurler de douleur, il avait été ainsi avant de la rencontrer, pendant leur couple et également après, mais jamais il n’avait été infidèle. Brooke était la femme avec qui il voulait passer son éternité et il l’avait toujours su. Ce n’était pas pour rien qu’il s’était employé à la séduire réellement. Il avait passé des nuits entières à recouvrir de rose son balcon de façon à ce qu’elle soit étonnée tous les matins. Et un matin il s’était mis au milieu de ces roses et l’avait attendu. Il n’avait pas fait tout cela pour la tromper avec une fille de joie. Il avait compris immédiatement à la tête de son rival que c’était un piège mais il était trop tard. « Je suis ici depuis 1 mois Brooke, peut-être que c’est toi qui me poursuit…mais si ce n’est pas le cas, dans ce cas…c’est le destin qui nous réunit Brooke. »

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyJeu 13 Juin - 10:45


Pas là en ennemi ? C'était le monde à l'envers ! Elle s'était contentée d'afficher un air sûr d'elle comme à son habitude car elle n'avait pas envie de craquer comme elle l'avait fait, deux cents ans auparavant. Les roses étaient belles, cela venait du cœur, elle le savait mais désormais, elle doutait réellement de cela. Elle avait ouvert grand les yeux en le voyant donner un coup de poing dans la boîte aux lettres. Elle haussa ensuite un sourcil, reprenant sa mine sérieuse et nonchalante. Elle savait très bien qu'il était violent, enfin violent, c'était un bien grand mot. Avec elle, Eymeth s'était toujours montré d'une extrême douceur, alors qu'il soit violent, elle n'y croyait pas réellement, du moins pas la concernant. Elle reprit d'un ton cassant. “ Tu rajoutera ma boîte aux lettres sur la réparation de mon cœur brisé... ” Sur ce, elle s'était dirigé vers sa porte d'entrée et avait ouvert, se plaçant juste derrière le chambranle de la porte. Elle savait que cela ne lui plairait pas, mais elle allait s'en amuser un peu. Ce n'est pas cruel à son sens, c'est simplement une sorte de vengeance légitime. Il savait quand elle était en train de mentir ? Elle n'avait aucun doute là-dessus, c'était bien un point qui pourrait la trahir, mais pas tant qu'elle ne ferait pas d'erreur. Elle devrait se montrer en femme forte, femme qu'elle était devenue au cours des années, avait toujours ce grand cœur, cette générosité sans égal et cette ouverture d'esprit incomparable. Cependant, bornée comme elle peut l'être ce ne sera pas simple pour lui de lui parler pour lui exposer son point de vue. Elle s'était permise de rire doucement lorsqu'elle remarqua qu'il prononçait encore son prénom.. Sérieusement, elle n'était pas dupe, elle savait que ce simple fait pouvait tout changer, mais cela ne servirait à rien. “ Tu sais, j'ai beaucoup changé en deux cents ans. Alors m'appeler par mon prénom est inutile, ça ne marche plus ainsi désormais.. ” Avant, elle aurait craqué, mais aujourd'hui, elle ne le devrait pas, c'était impossible, pas après .. Ça. Si elle y croyait encore ? Oui, en effet, mais elle avait cessé d'y penser à vrai dire. Elle l'écoutait attentivement puis soupira. Les arguments du vampire étaient convaincants, certes, mais elle n'avait en aucun cas envie de lui tendre la perche en acceptant de le pardonner aussi facilement. “ Admettons.. Mais ça n'excuse pas tout. Après tout, tu n'as certainement jamais changé en deux cents ans n'est-ce pas ? Toujours aussi sanguinaire et violent.. Voire pire peut être ? Brutus comme tu aimes le nommer.. Lui n'était pas ainsi et ne l'a jamais été. ” Elle surprit son regard à changer de position pour se diriger vers la maison des voisins, juste en face d'eux. Un couple de la cinquantaine, vraiment adorable, avec qui Brooke avait lié de bons liens. De temps à autre, ils venaient dîner chez elle et elle faisait de même. A son emménagement, ils l'avaient aidé et elle ne savait encore comment les remercier. “ Je crois que les voisins t'ont vu. Pour la boîte aux lettres. Je t'interdis de faire quoique ce soit qui pourrait leur nuire. Ce sont des gens vraiment charmants qui comptent pour moi. ” Elle tenait à lui mettre les choses au clair avant qu'il ne les massacre juste devant ses yeux, ce qu'elle ne supporterait en aucun cas. Elle leur accorda un signe de la main pour leur signifier qu'il n'y avait rien de grave, que tout allait bien et c'était aussi un signe en guise d'un salut amical. Depuis un mois.. OK. Elle ferma les yeux un moment après avoir écouté que le destin les avaient réuni. C'était l'hypothèse la plus saugrenue qu'elle avait jamais entendu. “ Si ça fait un moment que tu me suis tu as sûrement remarqué qu'avec mes deux jobs, le destin je n'y crois pas, d'accord ? Alors franchement.. Non, vraiment pas. C'est ridicule, ça n'a pas de sens. ” Elle leva les yeux au ciel en croisant les bras. Puis finalement, un nouveau soupire traversa la commissure de ses lèvres et elle le regarda sans laisser passer la moindre expression. “ Eh bien entre.. De toute façon, je ne t'aurais pas laissé entrer tu aurais campé devant ma porte n'est-ce pas ? ” Pour la première fois de la soirée, elle s'était permise de rire. Mais ce n'était pas un rire qui lui était accordé. Elle se dirigeait vers la salle à manger et déposa ses différents sacs à terre, vers le porte-manteau. Elle retira la veste qu'elle portait – une veste en jean – et prit le chemin de la cuisine. “ J'espère qu'il t'arrive d'avoir une alimentation humaine ?.. Si ce n'est pas le cas je ne pourrais pas grand chose pour toi. Mais il doit me rester encore deux ou trois poches de sang au réfrigérateur si cela peut calmer tes pulsions meurtrières. ” Encore un pic, oui elle n'allait pas arrêter. Par ailleurs, elle ne parlait pas d'elle, elle n'était pourtant pas secrète mais elle ne laisserait rien passer. Elle prit un verre d'eau qu'elle bu en se posant contre l'évier et tourna la tête vers lui. “ Je ne t'ai pas fait entrer par courtoisie mais plutôt par pitié. ” Autant être claire sur ce qu'elle pensait actuellement, car c'était bien le cas. Elle n'avait pas choisit de lui donner cette autorisation pour ses beaux yeux mais bien parce qu'elle savait qu'il était borné et qu'il aurait pu attendre qu'elle sorte, ne serait-ce que pour lui parler.

Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyDim 16 Juin - 18:15


I'm always thinking of you
Brooke & Eymeth

Elle n’avait pas changé, elle lui tenait tête, encore et toujours, c’était ce qui faisait son charme en fait. Il regarda vers la boite aux lettres. Ce n’était que de la tôle, rien que de la tôle, pourquoi il payerait pour cela ? Il haussa les épaules d’un air de dire « comme tu veux » de toute façon il pourrait même lui en offrir une plaquée or se elle le souhaitait. Ce n’était rien qu’une chose qui permettait au facteur de ne plus sonner à la porte des gens. Ce qui était dommage car les facteurs avaient un excellent sang, très fluide, à force de travailler en extérieur. Il continua de la regarder, elle la jouait fine en se plaçant de l’autre côté du chambranle de la porte, il ne pouvait rien faire. Ni l’attraper pour lui parler, l’embrasser, ni même avancer vers elle. Cette frustration était juste horrible, mais il l’accepterait, il accepterait n’importe quoi venant d’elle. « Et je dois t’appeler comment si je ne peux pas t’appeler par ton prénom ? Par ton nom de famille ? Oh non je sais…Vous savez Milady, peu importe que le temps ait passé, je vous ai toujours aimé, et je vous aimerai toujours, mais Milady, je ne suis pas un monstre pour autant ! Votre cœur, je m’acharnerai à le réparer s’il le faut. » Milady…il ne l’avait pas appelé ainsi depuis qu’il avait fait sa connaissance. Il trouvait ça adorable, et c’était sa façon de la respecter. Brooke et lui ça avait toujours été une évidence. C’était évident qu’ils étaient fait l’un pour l’autre et qu’elle était la femme de sa vie, de son éternité, la seule qui avait réussi à le faire tomber amoureux et pourtant des conquêtes il en avait eu dans toute sa vie. Il continuait de la regarder, attendant qu’elle montre un peu de faiblesses, qu’il puisse enfin entrer chez elle, lui prouver qu’il était toujours celui dont elle était tombée amoureuse. « On ne se refait pas Milady. Que voulez-vous…Contrairement à vous j’ai toujours aimé boire le sang des humains directement à la source. J’aime toujours leur faire du mal, et je n’ai pas changé ! Mais…vous m’avez aimé ainsi, et vous m’avez accepté milady. Mais…J’ai toujours respecté vos demandes et pris en compte vos ordres ! J’ai toujours accepté de ne pas tuer les personnes que vous m’interdisiez de toucher et…Brutus a toujours été comme moi !! Qui l’a transformé à votre avis Milady ? Et comment se nourrissait-il à votre avis Milady? Devant vous peut-être avec une gourde ou une sonde ou comme vous, mais quand vous n’étiez pas avec lui…Il vous a menti pour moi, il vous a menti sur cela, il vous ment en permanence mais vous ne le voyez pas ! Moi…j’ai toujours été honnête avec vous ! TOUJOURS !! » Il regarda vers les voisins, assez énervé mais hocha la tete affirmativement lorsqu’elle lui demanda de ne pas les tuer. Pourtant sur le coup, il avait vraiment eu envie d’aller leur arracher leur carotide à ces sales voyeurs. Il fut soulagé d’apprendre qu’elle acceptait qu’il entre. Ce fut cependant de façon très lente qu’il pénétra dans sa maison. Une fois la porte passé, il fut soulagé de voir qu’il pouvait entrer. Il se retint de soupirer quand elle lui parla de nourriture humaine. « Si cela vous rassure milady de penser que c’est par pitié, alors soit, ce sera par pitié. Et oui, je mange de la nourriture humaine, le sang n’est qu’un nectar de délice, rien de plus. »


FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyMar 18 Juin - 15:20


Il avait simplement haussé les épaules en réponse à sa remarque sur la boîte aux lettres. Elle devrait donc la changer elle-même, tant pis. Mais il fut bien plus réactif concernant sa remarque sur son prénom. Cela l'avait d'ailleurs fait sourire ironiquement dans le sens où ça ne l'étonnait guère. Milady.. Elle leva les yeux au ciel mais ne put s'empêcher de sourire, voire rire doucement à l'évocation de ce souvenir. Elle avait aussi comprit qu'il réitérait une sorte de déclaration qui eut pour effet de lui faire baisser le regard avant qu'elle le replace sur Eymeth. Mais avant qu'elle ne puisse répliquer, il était entré – après son invitation – et enchaîna un flot de paroles qui eut pour effet de mettre mal-à-l'aise la vampire. Elle posa ses mains sur ses propres hanches et soupira. “ Arrêtes de parler de lui.. Il n'est pas aussi bien qu'il le prétend, je le sais très bien.. Je ne suis pas stupide et je.. Enfin je ne l'ai jamais aimé. Il a simplement été présent pour tenter de passer outre mon chagrin. Mais ça n'a pas suffit. ” Elle avala difficilement sa salive, faisant mine de chercher quelque chose dans un placard avant de se retourner. “ Finalement je ne vais pas manger ce soir.. Je n'ai pas d’appétit. Et cesse de m'appeler ainsi ! Reste sur le Brooke ! ” s'était-elle emportée. Elle s'était finalement assise sur une chaise de la cuisine, posa ses coudes sur la table et lui adressa un sourire mélancolique. Il était revenu et elle l'envoyait bouler, ce n'était pas vraiment une façon de revoir une personne qu'elle avait autant aimé.. D'un geste de la main elle l'invita à prendre place en face d'elle. “ Bon écoute. J'ai pas été très sympathique avec toi mais il faut aussi me comprendre. Je suis désolée. ” Elle n'avait pas quitté son regard, après tout elle se faisait confiance elle n'avait pas de nouveau lui tomber dans les bras. C'était inconcevable pour elle. Jouant de ses doigts sur la table, elle finit par déposer sa tête sur sa main, en profitant pour remettre ses cheveux blonds en place. Elle finit par lui adresser un sourire. “ Qu'est-ce que tu es venu faire ici ? Mystic Falls est une petite ville.. Et puis tu n'as pas besoin de travailler, me semble t-il.. ” Elle ne savait pas vraiment quoi lui dire d'autre. Elle était peut-être plus en confiance que tout à l'heure mais ça ne voulait pas dire qu'elle allait tout pardonner d'un coup. Cela prendrait du temps même s'il lui avait expliqué que cela n'était en fait qu'une stupide mise en scène. Elle ne savait même pas quoi lui proposer à manger, elle se sentait vraiment mal sur le coup, elle qui était réputée pour être sociable et attachante, elle n'en demeurait pas moins indécise sur ce coup.


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyVen 21 Juin - 0:42


I'm always thinking of you
Brooke & Eymeth

Il la regardait tandis qu’elle lui présentait ses excuses. Elle était mignonne et adorable quand elle s’énervait. De toute façon cette fille était juste magnifique quoi qu’il arrive. Il inclina la tête en signe de respect et d’acceptation lorsqu’elle lui demanda d’arrêter avec les miladys et de reprendre le prénom. Il ne se ferait pas prier, il aimait réellement cette fille et l’appeler par son prénom était la meilleure chose qu’elle puisse lui demander. Il n’avait jamais été très accro aux surnoms débiles en tout genre, comme par exemple les chéris, les mon cœur ou ma chérie. Il s’assit sur une chaise et la regarda. Il lui sourit, sincèrement, il n’y avait jamais eu qu’à elle et Grayson qu’il avait toujours sourit sincèrement. « Grayson est ici…il m’a proposé de le rejoindre j’ai accepté. Après tout, lui et moi ne nous sommes pas vus depuis cinquante ans, nous avons des choses à nous raconter. Et puis…c’est mieux pour Amélia, elle s’est trouvé un maître de stage ici et elle avait envie que je l’accompagne, je ne pouvais pas lui dire non. » Tout en la regardant, il savait que ce qu’il venait de dire sur Amélia allait l’intriguer, mais il n’était pas réellement du genre à la laisser s’interroger. Non pas elle ! Il lui sourit à pleine dent. Parler de sa fille était une des choses qu’il aimait le plus. « Amélia….oh Brooke tu l’adorerai ! C’est une magnifique jeune femme de 21 ans maintenant ! Ma fierté ! Je l’ai recueillie alors qu’elle avait quatre ans. Elle trainait dans les décombre d’une maison en ruine en larmes, ses parents avaient été tués par des vampires ! Mais…ce n’étaient pas mes victimes ! Non juré ! Mais quand je l’ai vu…j’ai craqué ! Elle te ressemble tellement ! Une mini Brooke ! Elle est vraiment magnifique ! Tiens attends ! » sortant son portefeuille de sa poche, il en tira une photographie de sa fille. « Tiens la voilà. J’aurai aimé t’en montrer une où on aurait été tous les deux mais…tu te doutes que c’est un peu impossible. Je l’ai élevé aussi bien que possible, elle n’est pas méchante bien au contraire ! Je sais, me connaissant c’est impossible, mais pourtant c’est vrai ! Oh Brooke, si seulement tu pouvais la rencontrer ! Tu l’adorerais ! Elle est apprenti cuisinière, sa passion c’est la cuisine ! Désolé, je pourrai te parler d’elle des jours entiers, c’est ma fierté ! » Il la regarda. On pouvait lire la fierté dans son regard. Il était une brute sanguinaire mais sa fille était tout le contraire de lui. Il s’était toujours assuré qu’elle grandisse normalement, en lui apprenant la différence entre lui et elle et en n’hésitant pas à la punir. Même s’il est vrai qu’Amélia ne valait la vie sauve et l’adoption de la part d’Eymeth que grâce à sa ressemblance avec Brooke, Eymeth s’était réellement très vite attaché à sa fille.


FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptySam 29 Juin - 12:49


Eymeth avait prit place sur une chaise et la vampire réalise que finalement, elle n'avait pas réellement l'intention de dîner ce soir. Elle avait eu une grosse journée, elle allait se ménager un peu, même si c'était loin d'être dans ses habitudes personnelles. Mais peu importe, ce soir c'est différent, il était là, avec elle, elle n'allait pas le laisser partir. Elle se redressa contre le dossier de sa chaise tout en écoutant ses paroles avec attention. Grayson, évidemment, son si précieux et fidèle ami. Elle se rappelait encore toutes les années qu'ils avaient passé ensemble, aux côtés de l'originel Kol Mikaelson, leur créateur. Ils avaient liés des amitiés particulièrement proches suite à cela. Ils savaient tout d'eux au final. Elle sourit un instant, malgré que leur ami Grayson ait un sacré penchant pour la folie.. Amélia ? Qui est cette femme ? Elle fronça automatiquement les sourcils. “ Amélia ? Qui c'est celle-là ? ” dit-il sur un ton suspect. Elle le vit sourire grandement et cela ne lui indiquait rien de bon, du moins, ce qu'elle pensait. Elle l'adorerait ? Tant que ça ? Elle sourit de manière ironique mais le laissa poursuivre. Vingt-et-un ans ? Il n'a pas honte ? Elle plisse le regard un peu plus à cette annonce. “ Une mini Brooke ? ” demande t-elle, interloquée. Elle ne pouvait en dire plus puisqu'il sortit son portefeuille et lui tendit une photo de cette Amélia, qu'elle ne connaissait pas. Elle l'écoute de nouveau, alors que ne cesse de faire l'éloge de cette jeune femme. C'est assez agaçant pour elle, dans le sens où elle n'aime pas vanter ou se vanter. Mais elle connaît le vampire, elle sait que s'il parle ainsi de quelqu'un, c'est que cette jeune personne doit vraiment être extraordinaire et avant tout importante pour lui. Sa passion était donc la cuisine et elle était en formation pour devenir cuisinière. Elle sourit en écoutant cela. Visiblement, ou du moins, aux paroles d'Eymeth, elle devinait que la jeune femme devait être équilibrée et sérieuse. Elle sourit sincèrement. “ Je suis très contente pour toi, que tu puisses t'épanouir dans un rôle de .. Père !? Oui, c'est cela. Je suis certaine qu'elle est très heureuse avec toi, mais dis m'en plus, je ne voudrais pas être prise au dépourvu, si jamais j'accepte de la rencontrer. Mais après tout, pourquoi devrais-je la rencontrer ? ” Après tout, il venait tout juste de revenir dans sa vie, c'était stupide de vouloir faire cela. Elle finit par soupirer, se disant qu'elle était un peu cassante avec lui. Elle lui prit soudainement la main, un léger sourire aux lèvres, contournant la table pour le conduire vers l'étage. “ C'est à mon tour de te faire part de tout ce que j'ai pu faire de ces deux cents dernières années. ” Sans rien ajouter de plus, elle le guide vers une pièce qu'elle a aménagé pour qu'elle devienne un bureau afin de travailler. Elle ouvrit la porte et le laisse entrer. Elle se cale contre une bibliothèque – il y en a plusieurs – et lui sourit, tout en croisant les bras sur sa poitrine. “ Je suis chercheuse en psychologie aujourd'hui. Et je travaille à mi-temps au lycée en tant que psychologue scolaire. Je m'y plaît plutôt bien, mais évidemment il faut souvent gérer les chocs dû au surnaturel dans cette ville. Tous les documents que tu vois ici représentent deux cents ans de recherches. Des publications d'ouvrages, d'articles scientifiques. C'est un boulot preneur, mais une réelle passion. Et ce n'est pas tout. ” Elle sortit du bureau et prit la direction de sa chambre, qui était en fait au bout du couloir, prêt de la salle de bain. Elle ouvrit la porte et se dirigea un instant vers la fenêtre. Celle-ci laissait apercevoir une vue sur le jardin qu'elle entretenait lorsqu'elle avait du temps. Il était surtout fleurit de roses, ce qui la fit légèrement rire. Elle se retourna vers le vampire. “ Je n'ai jamais perdu les bonnes vieilles habitudes, viens voir ! ” Il comprendrait forcement, lui qui l'avait couverte de roses pour la conquérir. Elle leva les yeux au ciel mais évidemment, cela la faisait rire. La chambre était plutôt spacieuse, un lit double était en son centre, ainsi que quelques meubles ainsi qu'une armoire. Les murs étaient ornés de cadre photos, ou plutôt de panneaux sur lesquels Brooke accrochait ses souvenirs. “ New York, Manhattan, San Francisco, Miami, Seattle.. Londres, la France, l'Italie.. J'en passe ! Je n'ai pas perdu mon temps comme tu peux le voir avec ces photos. J'ai effectué mes recherches un peu partout. Je visitais aussi les pays, c'était tellement agréable. Mais j'étais seule. Mais peu importe. J'ai eu le temps d'apprendre sur moi-même et de réaliser des tas de choses. Ce n'était que bénéfique. ” Elle finit par s'asseoir sur le bord du lit, soupirant. Non elle ne regrettait pas, mais elle aurait au moins aimé être accompagnée, ne pas être seule, avoir une famille, ou quelque chose qui y ressemble un minimum.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyLun 1 Juil - 17:36


I'm always thinking of you
Brooke & Eymeth

Il la regarda, le regard toujours rempli de fierté et d’amour pour cette petite poupée blonde. Il l’aimait, bien entendu, mais comme un père aime sa fille, rien de malsain. En dehors d’Amélia, la seule femme qu’il aimait c’était Brooke de toute façon. Récupérant la photo, il ne quitta pas des yeux la belle blonde qui se trouvait face à elle. Elle était contente pour lui, d’un certain côté ça le rassurait car il avait plutôt eu peur qu’elle ne soit jalouse d’elle. En même temps, il n’y avait pas de raison. Pourquoi la rencontrer ? C’est marrant il n’avait pas vraiment réfléchi à cela, juste, c’était Brooke, la femme de sa vie, de son éternité, Amélia était sa fille, il fallait bien qu’elles se rencontrent à un moment donné non ? « Et bien…je ne désespère pas de te voir un jour devenir sa…disons…mère ! » Il était venu la retrouver avec une idée bien précise en tête, il n’allait pas en changer et il préférait être direct avec elle, comme il l’avait toujours fait d’ailleurs. Il la suivait toujours du regard tandis qu’elle se levait et contournait la table pour aller lui montrer son évolution à elle. C’était juste particulièrement génial ! Non seulement elle commençait à baisser sa garde vis-à-vis de lui mais en plus elle allait désormais partager sa vie avec lui, enfin, son passé avec lui. La suivant dans ce qui devait être le bureau il sourit en y voyant plutôt une sorte de bibliothèque géante de la psychologie. Brooke avait toujours eu une passion pour ce domaine, c’était même pour cela qu’elle avait tant intrigué Eymeth. Outre le fait qu’elle soit particulièrement belle, c’était sa façon de le repousser le premier soir en faisant son portrait psychologique qu’elle l’avait séduit. Eymeth n’avait jamais dit être sain d’esprit. Il toucha certains classeurs sur les étagères. « Impressionnant, on sent vraiment que c’est ta passion. C’est surtout Amélia qui occupe les étagères chez nous, avec ses livres de cuisines, de recherches, je n’ai pas une passion aussi dévorante que toi pour cela…moi j’ai plutôt tendance à dévorer mes passions…littéralement parlant bien entendu. » Il n’avait pas pu s’empêcher de sortir cette remarque, mais en même temps, on ne se refaisait pas et Eymeth n’avait jamais caché son attrait pour le sang, la luxure et le meurtre. Il continua de la suivre alors qu’elle allait vers ce qui semblait être la chambre. La chambre ?!? Intéressant ! Il la regarde se mettre à rire légèrement et s’approcha quand elle le lui proposa. Regardant le jardin, il vit plusieurs rosiers poussant à l’arrière de la maison. Il ne put s’empêcher de sourire, il l’avait marqué à vie et finalement c’était une excellente chose pour lui que cela. Il observa la chambre tandis qu’elle lui parlait puis fini par reporter de nouveau son attention vers elle. Elle avait fait un tour du monde de la psychologie, c’était plutôt mignon à apprendre. Lui avait fait un tour du monde également mais pas du tout de la psychologie, le sien était plutôt dans l’amusement, la débauche et la torture. Les temps actuels étaient bien moins amusant que le moyen-âge, la renaissance ou encore les temps modernes mais disons que le fait qu’il soit un vampire faisait que quand il était pourchassé, il les hypnotisait et pouf, ils le lâchaient. Il alla s’asseoir à côté d’elle et la regarda. Il remit une mèche de sa blonde derrière son oreille et se pencha vers elle pour l’embrasser, doucement. Juste lèvres contre lèvres, histoire de ne pas l’affoler. Il était sans doute encore plus fou que d’habitude car il eut l’impression, au moment où leur lèvre se touchait qu’une sorte de choc électrique était passé en eux.


FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyDim 7 Juil - 12:59


Lorsque Eymeth lui avouait qu'il ne désespérait pas de la voir un jour mère de la jeune Amélia, elle se mit à rire un instant. Ce n'était pas de la moquerie, loin de là, c'était davantage de la surprise. Pas forcement de la joie, mais au moins de la surprise. Elle ne semblait pas nécessairement contre mais se contenta d'afficher un léger sourire. Sérieusement, Brooke mère d'une humaine ? Ce n'était pas le côté humain qui la dérangeait, car elle-même s'était octroyé leurs habitudes quotidiennes, mais honnêtement elle ne se voyait pas du tout capable de s'occuper d'une jeune femme. Veilleur sur elle peut-être, mais pour le reste, ce serait difficile. “ Mère ? Attends déjà qu'elle me rencontre, tu verra que tu changera toi-même d'avis. Elle ne voudra pas de moi, je n'aurai absolument rien à lui apprendre. Une existence de vampire n'a rien à voir avec une vie humaine. Même si j'en suis pas très loin.. ” Raison pour laquelle elle était capable de se fondre dans la masse, et ce depuis plusieurs années comme le démontre sa vie dans la noblesse. C'était d'ailleurs assez amusant de se rendre compte qu'ils avaient été presque tous chasseurs. Elle le regardait toucher quelques classeurs, le voyant regarder autour de lui, elle lui sourit lorsqu'il lui dit qu'il s'agissait de sa vraie passion, que cela se voyait. Il reporta la discussion sur Amélia et Brooke comprit qu'elle était réellement importante à ses yeux. Elle devrait faire avec. Elle se permit de sourire lorsqu'il fit un peu d'ironie sur ses propres passions. Il avait toujours été un vrai sanguinaire, elle avait bien comprit qu'il ne pourrait jamais changer, d'ailleurs elle n'avait jamais cherché à le faire basculer du bon côté, selon elle. “ J'ai jamais oublié ce détail.. Et je l'ai toujours respecté ! ” […] Une fois assise sur son propre lit, dans sa chambre, elle le vit la rejoindre et il lui remit une mèche de cheveux en place pour finir par l'embrasser avec douceur. Sur le coup, son seul geste fut de fermer les yeux, elle sentit un frisson qui se traduit ensuite par une sorte de choc électrique. Elle se décida à lui rendre ce baiser, avec tendresse cette fois. Elle se retira un instant, un sourire aux lèvres. “ J'ai laissé partir mon plus bel amour.. Tu l'as ressentit ? Enfin ce choc ? Je vais paraître malade mais, j'ai ressentit un choc, une sorte de courant électrique.. ” C'était peut-être son imagination qui lui jouait des tours, pourtant, elle n'avait jamais cru à ce genre de choses, c'était absolument ridicule à vrai dire. Pour revenir à ce baiser, elle l'avait apprécié, aimé, d'où son sourire. Elle avait comprit qu'elle l'aimait toujours, elle ne pourrait plus se le nier en vérité. Elle détourna la tête vers une petite commode, elle laissa s'échapper un léger rire cristallin de sa bouche. “ Tu te rappelles de ce fameux portrait ? Nous deux, ainsi que Brutus, juste en arrière plan.. Mais peu importe, tout ceci est loin derrière nous aujourd'hui. ” Autant changer de sujet d'ailleurs. Elle avait simplement conservé cette peinture d'il y a deux cent ans car elle lui plaisait, juste pour le couple qu'elle avait formé avec Eymeth. Est-ce que ce baiser signifiait qu'ils étaient de nouveau réunis tous deux en un couple ? Elle n'en savait rien à vrai dire.. Elle posa délicatement sa tête sur son épaule et sourit tristement en fixant le vide. Elle prit sa main dans la sienne, contact dont elle avait besoin. “ Tu sais, tu me parles d'Amélia, une famille que tu as désormais. Mais de mon côté.. Je n'ai plus rien. Les Blackwood ne sont plus rien.. Je n'ai même pas pris le temps de faire de recherches, ça ne servirait à rien. Je n'aurais aucune famille à te présenter, Eymeth.. ” Mais elle ignorait ce qu'il savait déjà sur ce point..
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyMar 16 Juil - 20:53


I'm always thinking of you
Brooke & Eymeth

Elle lui répondit. Elle répondit à son baiser. C’était sans aucun doute la chose la plus incroyable de sa journée. Enfin de sa soirée. Il était venu pour la séduire à nouveau, la récupérer mais il n’aurait jamais cru qu’il y parviendrait aussi vite et aussi merveilleusement. Il n’était tombé amoureux qu’une seule fois dans sa vie, c’était de Brooke et il avait dû lui laisser son cœur en partant et venait de le récupérer. Enfin, le récupérer…disons plutôt qu’il venait de redécouvrir que s’il était toujours en vie, son cœur battrait toujours. Il sourit alors qu’elle lui parlait du choc électrique. S’il l’avait senti ? Oui et pas qu’un peu ! « Oui je l’ai senti aussi ! Je l’ai toujours senti entre nous ! C’est un signe que nous sommes faits pour être ensemble Brooke ! Toi et moi avons toujours été fait pour être ensemble ! »  Il sourit de nouveau lorsqu’elle lui rappela l’histoire du portrait. Mais ce qui le fit sourire davantage c’est le fait qu’elle l’ait dénommé Brutus. Il se leva et avança vers la fenêtre de nouveau. Le jour de ce tableau était sans doute un des souvenirs les plus merveilleux de sa vie. Un des rares souvenirs  heureux à vrai dire. A cette époque, il s’entendait encore bien avec le fameux Brutus, à vrai dire, à cette époque tous les trois formaient un trio inséparable. C’était une semaine après ce portrait qu’il lui avait planté dans le cœur le pieu de la trahison. Bon, il ne lui avait pas vraiment planté un pieu dans le cœur, il l’avait juste trahi et de la pire des façons qu’il soit. Il la regardant en souriant à pleine dent ! « Tu l’as nommé Brutus ! Preuve que tu me crois quand je te dis qu’il m’a trahi et que ce n’était qu’une mise en scène ! Mais tu as raison, c’est du passé, concentrons-nous sur notre présent et notre avenir désormais ! » Il retourna s’asseoir auprès de sa bien-aimée, il lui prit la main. Elle était passée du sourire à la tristesse, en imaginant qu’elle était désormais seule au monde. Il posa sa main sur la joue de la jeune femme et la fit le regarder. Il l’embrassa de nouveau et recula, son sourire toujours sur le visage. « C’est là que tu te trompes Brooke Karen Blackwood. Tu n’as peut-être pas eu de descendance toi, mais ta famille si ! Il y a dans cette ville une famille Blackwood avec au moins deux descendant à toi ! D’ailleurs l’un d’eux est, disons…le gardien d’Amélia, il veille sur elle quand je ne peux pas. Il se nomme Wayne ! Et je crois qu’il a un frère qui se nomme Adam ou Alex ou Arnaud…enfin quelque chose par A. Mais…tu as toujours une famille ! » Il lui sourit. Il était content de pouvoir lui apprendre qu’elle n’était pas seule. Et il était intimement persuadé que ce n’était pas par hasard si elle était revenue sur Mystic Falls ! Le destin les appelait tous les deux.


FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyJeu 15 Aoû - 13:31


C'était étrange que Brooke se soit laissée aussi facilement reconquérir. Certainement la confiance de base, celle qui nouait leur relation depuis le début, il y a deux cents ans. Il la fit rire, en expliquant qu'ils avaient toujours été fait l'un pour l'autre. C'était peut-être vrai au fond ? Cette sensation étrange, elle ne l'avait jamais ressentit avec personne d'autre, pour tout dire, elle ne s'en plaignait pas, il était l'amour de sa vie, l'amour de son éternité et cela devait en être ainsi désormais, quoiqu'il se passe dans le futur. “ C'est sûrement vrai oui, après tout, je n'ai jamais cherché à contrôler ta soif de sang et toi tu n'as jamais essayé de me convaincre de tuer. Ce sont peut-être de simples détails, mais pour moi cela signifie beaucoup. Nous nous aimons pour ce que nous sommes et non pas pour autre chose. C'est le plus important. ” Elle baissa la tête un instant, retenant ses larmes. Brooke est avant tout une femme sensible, qui cache tout de même cette faiblesse ardemment. Elle n'allait pas se mettre à pleurer comme lorsqu'elle l'avait perdu la première fois, pas maintenant non, cela lui rappellerait bien trop le profit qu'en avait tiré cet abruti de Brutus.. […] Eymeth s'était ensuite levé pour rejoindre la fenêtre qui donnait sur le jardin extérieur. Elle le vit sourire grandement et elle lui rendit cette esquisse de joie. Effectivement, elle l'avait nommé Brutus. “ Je te crois oui, c'est évident maintenant. Je regrette vraiment de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt, mais tout cela était complexe pour moi, je n'allais pas bien à ce moment. Il m'avait embobiné l'esprit. ” Par de nombreux mensonges, tous plus gros les uns que les autres. Mais souffrante par la peine, elle n'avait pas cherché à les élucider. Elle n'en avait pas eu la force ni la détermination. Mais aujourd'hui, la lumière avait été faîte sur cette histoire qui n'en restait pour le moins extrêmement ridicule. […] Vint alors le moment où elle parla de sa descendance, celle qu'elle ignorait. Il lui prit la main et cela la rassura un peu. Elle se trompait ? Elle releva la tête, un regard plein d'espoir. Elle n'avait aucune connaissance d'une quelconque famille Blackwood encore vivante dans cette région et encore moins ici, à Mystic Falls.. Un certain Wayne serait donc un potentiel descendant qui s'occuperait de la jeune Amélia lorsqu'il ne pouvait pas ? Et un autre, d'un nom encore inconnu ? Elle sourit. “ C'est vraiment formidable ! Tu peux m'en dira davantage sur eux ? Ce qu'ils font, s'ils sont âgés ? Je veux tout savoir ! Absolument tout ce que tu peux me dire sur eux ! ”
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyMar 20 Aoû - 19:46

« Je sais que je vais me répéter mais tu m’aurai fait confiance dès le début et que tu m’avais laissé m’occuper de ce crétin narcissique et jaloux dès le début, nous n’en serions sans doute pas là tous les deux aujourd’hui, mais bon, comme on dit il vaut mieux que le malentendu soit désormais réglé et qu’on soit de nouveau heureux tous les deux…tous les trois. » Il avait encore énormément de rancœur vis-à-vis de son ex protégé qui l’avait poignardé dans le dos mais Eymeth n’en revenait pas. Il avait réussi à récupérer l’amour de sa vie mais en plus il avait réussi à lui apprendre qu’elle avait encore de la famille en vie. Bon en même temps, il suffisait de se balader dans Mystic Falls à la recherche de nourriture pour s’en rendre compte. Bien entendu quand il parle de nourriture, il parle de personne à vider de leur sang et c’est sans doute pour cela que Brooke n’avait jamais remarqué qu’elle avait toujours de la famille ici, elle ne se nourrissait jamais de manière directe, elle était du genre végétarienne si on pouvait le dire ainsi. Il sourit et lui prit la main de nouveau, il n’avait plus vraiment envie de la laisser partir maintenant. Le seul problème c’est qu’il n’en avait pas les réponses ! « Alors…tout ce que je peux te dire c’est qu’ils sont au moins quatre dont deux garçons dans la vingtaine. Ils sont chasseurs je crois et…ouais en fait c’est tout ce que je peux te dire ! Wayne, celui qui veille sur Amélia, a vingt-trois ans, il veut être prof au lycée de Mystic Falls, et il est un peu comme toi niveau caractère, comme quoi tu laisses ta marque. » Il se leva et l’emmena avec elle à la fenêtre et monta sur la rembarde du balcon. Il lui sourit et lui indiqua de monter comme lui. « Mais tu sais Brooke, si tu veux apprendre à les connaître, il faut sortir, aller voir le monde ! Aller à leur rencontre ! » et après un sourire et un clin d’œil recula d’un pas et se laissa tomber au rez-de-chaussée. La hauteur ne lui faisait pas peur, il atterrit sur le sol comme si de rien n’était comme s’il avait juste descendu une marche. Il leva la tête ver le balcon. Il souriait, il avait l’impression d’être retombé des siècles en arrière en train de lui faire la cour, sauf qu’il n’avait pas des centaines de roses à déployer sous ses fenêtres ce soir, mais lui était ici. « Je t’attends ! » Aller visiter le monde, la nuit, en sa compagnie et surtout aller rendre visite à la famille de la jeune femme était ce qu’il se préparait à faire.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you EmptyDim 25 Aoû - 12:10


Elle devait avouer qu'elle ne s'était pas attendue à une telle réplique. Le ton d'Eymeth restait posé mais elle était à même de deviner la rancœur et l'amertume qui animaient sa voix. Elle ne pu s'empêcher de rire doucement lorsqu'il dit qu'elle ne lui avait pas laissé le temps de s'occuper de Brutus. Elle sourit et replaça une mèche de ses cheveux en place avant de le regarder dans les yeux. Elle n'était pas dupe, elle ne l'avait jamais été, encore moins avec le vampire. Eymeth était un homme violent et sanguinaire – sauf avec elle et Amélia visiblement – et cela faisait de lui quelqu'un de redoutable. “ Et je ne le regrette pas. J'aurais eu cette mort sur la conscience. Alors non, je pense que j'ai bien fait de t'en empêcher. Après tout, il était bon séducteur, mais certainement un piètre combattant.. ” Mais c'était l'une des choses qui avaient séduites la jeune femme il y a deux cents ans. Brutus était totalement différent d'Eymeth, tous deux avec les charmes respectifs. Et puis c'était sans compter le fait qu'elle avait besoin de temps avant de pouvoir lui pardonner cette histoire, bien qu'il soit innocent. Elle n'était pas du genre à être une femme facile, loin de là. Brooke a toujours été une femme forte, une femme au caractère affirmé. […] Après ses questions sur la famille Blackwood, elle sentit qu'il lui prenait la main et se mit à sourire à ce contact. Une famille de chasseurs, c'était intéressant, mais c'était aussi une certaine forme de menace pour elle qui était vampire. Menace dans le sens où elle ne serait certainement pas acceptée telle qu'elle puisse être.. Elle se mit à rire nerveusement lorsqu'il lui dit qu'elle avait laissé sa marque concernant le caractère. Un certain Wayne, elle s'en souviendrait. Ils montèrent ensuite au balcon, le vampire lui expliquant qu'il fallait sortir de chez elle et aller à la rencontre du monde qui l'entourait. Chose bien difficile.. Elle le vit sauter et prit alors sa suite, retombant parfaitement sur ses pieds, avec légèreté et souplesse. Être vampire a des avantages. Elle l'arrêta en lui attrapant le bras, soucieuse. “ Attends ! Je ne peux pas.. Je suis une vampire de presque un millénaire, ils sont chasseurs, je ne peux pas aller les voir du jour au lendemain et leur expliquer que je suis leur ancêtre.. C'est ridicule, Eymeth. ” Tout était nouveau pour elle dans cette ville, ou du moins du point de vue des relations. Elle venait de retrouver Eymeth, elle apprenait l'existence d'une certaine Amélia. Venait ensuite se greffer à cela une potentielle descendance. Elle était assez confuse et tout ceci ne lui plaisait pas réellement. Elle avait d'abord besoin de se poser, elle n'était pas capable de leur rendre visite durant la nuit. Ce serait irrespectueux mais elle était presque certaine qu'elle se ferait expulser de chez eux car prise pour une dingue écervelée. Elle laissa sa main glisser le long du bras du vampire pour finalement lui prendre la main, se résignant à son opinion. “ Bon. Très bien, j'accepte. Mais je ne garantis pas que nous soyons bien accueillit. Tout ceci est stupide.. ” Cela dit, elle était bien incapable de cacher le sourire qui s'était dessiné au coin de ses lèvres. Elle était heureuse qu'il lui apprenne tout ceci. Cela la rendait heureuse bien qu'elle reste persuadée que ce soit une mauvaise idée. Prenant la direction du devant de la maison, ils passèrent par le portail, la main de Brooke toujours dans celle du vampire. Elle regardait tout autour d'elle, essayant de s'imaginer ce à quoi pourrait bien ressembler sa descendance, aussi bien les parents Blackwood que leurs deux fils. Elle était nerveuse.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


I'm always thinking of you Empty
MessageSujet: Re: I'm always thinking of you   I'm always thinking of you Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm always thinking of you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm always thinking of you
» Mika-thinking... J'suis amoureux? (T-d-T, libwe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost World :: ESPACE DETENTE :: archives du forum :: VERSION 1.0 :: SAISON DEUX :: rps-